Vers la production de 50 millions de litres supplémentaires de lait au mois de ramadan

lait ramadan
Le lait subventionné doit aller aux familles pour son usage quotidien. New Press

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a annoncé lundi à Saïda, que le gouvernement a décidé de produire une quantité de 50 millions de litres supplémentaires de lait à travers le pays au mois de ramadan. En marge de l’inspection de l’unité de production laitière et ses dérivés Giplait de Saïda, au titre de la deuxième journée de sa visite dans la wilaya, le ministre a indiqué à la presse qu’une quantité de 4 500 tonnes de lait en poudre sera réservée à la production laitière, dont 3 000 t destinées aux laiteries publiques et 1 500 tonnes aux laiteries privées.

M. Bouazgui a signalé que son département ministériel œuvre à élaborer une feuille de route pour satisfaire les besoins des citoyens en ce produit en se concentrant sur les éléments de production et de distribution du lait. Il a affirmé l’application stricte et avec force de la loi envers les contrevenants concernant la production ou la distribution de lait, comportant la fermeture de laiteries et le licenciement des distributeurs.

Abdelkader Bouazgui a précisé que le lait subventionné doit aller aux familles pour son usage quotidien. Le ministre a encore souligné que la distribution de lait à Saïda connaît une stabilité et ne fait pas l’objet de spéculation, estimant que l’unité de production de lait et ses dérivés Giplait de cette wilaya est un modèle à suivre à travers le pays. Cette unité produit 100 000 litres de lait/jour pour une population de 400 000 habitants, saluant les efforts des responsables de cette unité à fournir ce produit aux citoyens par une bonne maîtrise des opérations de production et de distribution.

Le ministre a inspecté le périmètre de Merdja, dans la commune de Dhoui Tabet, relevant du secteur des forêts, s’étendant sur une superficie de 345 hectares d’espaces boisés où il a mis l’accent sur l’exploitation de tous les espaces par des investisseurs pour la plantation d’arbres fruitiers, dont les oliviers, les amandiers et les pistachiers. Abdelkader Bouazgui s’est enquis de l’élevage de la race ovine Deghma à l’institut d’agronomie de la commune d’Aïn Lahdjar, appelant à développer cette race et à la préserver. Dans la commune de Sidi Boubekeur, il a visité une exploitation agricole où il a lancé l’élevage du poisson tilapia et a inauguré le siège de la subdivision des services agricoles.

R. N.

Comment (5)

    Yiwen
    10 mai 2018 - 11 h 54 min

    On nous traite comme du bétail,
    Ah c’est le ramadhan, alors surtout ne vous inquiétez pas pour les besoins de la panse, y aura
    assez de patates, du lait et je ne sais quoi d’autres pour tout le monde.

    Dort dort petit peuple il est trop tôt…Une gestion paternaliste pour nous les éternels mineurs…




    0



    0
    hhlibfaffa
    9 mai 2018 - 9 h 47 min

    Le lait est reconnu comme nocif pour les plus de 25 ans…en plus s’il n’est pas bio bio au secours fuyons!
    Lait en sachets en plus des mouches ! quelle honte pour un pays se voulant en progrès.
    Les citoyens occidentaux ne veulent plus de viandes rouges (poison), laitages (danger), gros poissons (thon plomb)…alors ils les refourguent aux naïfs tubes digestifs du sud. Tout comme le diesel…c’est cher et gentil le transfert de technologie dépassée, n’est-ce-pas.




    3



    6
    Zaatar
    9 mai 2018 - 7 h 36 min

    50 millions de litres supplémentaires pour le ramadan avec l’odeur qui vient avec dans les casiers à lait lorsqu’ils sont déversés par terre du camion les transportant vers les épiciers revendeurs… non merci je n’en veux pas, je prendrai du thé à la place c’est plus sain car je le fais chez moi…




    9



    1
    Anti khafafich
    9 mai 2018 - 1 h 50 min

    Au lieu de faire de ce mois béni une station spirituelle, de réflexion, d ascension et de تقشف pour le volet économique, on encourage le comportement capitaliste matérialiste et bestial du peuple. Honte à vous !!!!!!!!




    8



    6
    sabritag
    8 mai 2018 - 15 h 20 min

    les mesures prises à la veille de chaque mois sacré pour la satisfaction de nos besoins alimentaires font que je voudrais que le Ramadhan soit décrété pour l’année entière. Saha Siamkoum à tous et à toutes sans exclusions




    10



    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.