Appel aux Algériens pour sauver le tourisme marocain de la faillite

Tunisie taxe transporteurs algériens
Deux millions de touristes algériens attendus en Tunisie cet été. New Press

Par R. Mahmoudi – Quinze agences touristiques algériennes ont été conviées récemment par le Conseil régional du tourisme des régions de Tanger, Tétouan et Al-Hoceima pour une première prise de contact visant à leur faire connaître les potentialités dont jouit le royaume dans le domaine du tourisme, en vue de relancer cette activité durement pénalisée par le reflux de touristes algériens. Il va sans dire que ces trois régions figurent parmi celles qui connaissent des contestations sociales les plus violentes, en raison de la hausse du taux de chômage et d’un désinvestissement accru.

D’après des sources concordantes, les autorités marocaines cherchent actuellement à attirer les touristes algériens, à travers une batterie de mesures visant notamment à faciliter les procédures de voyage pour les Algériens, et à créer de nouvelles lignes desservant les villes de Tanger et de Fez. Un projet de création d’une ligne maritime reliant Oran à Al-Hoceima serait même à l’étude, d’après les mêmes sources.

Le conseil régional marocain a aussi discuté avec les agents algériens intéressés de la possibilité d’établir des liaisons avec d’autres villes moins connues ou moins fréquentées par les Algériens, telles que Ouezzan, El-Araiche ou Assila.

Conscient de l’importance capitale des touristes algériens pour la relance de l’activité économique de leur pays et bravant tous les obstacles d’ordre politique, les Marocains semblent prêts à fournir un maximum de largesses à nos opérateurs afin de détourner au moins une partie du flux touristique algérien qui va en Tunisie. Sachant que, d’après des statiques marocaines non officielles, seuls 20 000 touristes algériens ont visité le royaume du Maroc ces dernières années. Alors qu’ils représentent 35% des touristes étrangers qui se rendent en Tunisie. Selon le Bureau tunisien du tourisme, 2,5 millions d’Algériens (sur un total de 7 millions) ont visité la Tunisie en 2017.

R. M.

Comment (140)

    UMERI
    26 mai 2018 - 9 h 56 min

    Le peuple marocain, ne mérite pas cette misère, mais ne nous pouvons pas les aider, en raison de la politique sournoise, de leur Monarque et de son gouvernement,qui nous insulte et nous menace quotidiennement, en tenant des propos mensongers a l’égard de notre pays. L’annexion d’un territoire, le Sahara occidental, qui ne lui apparient pas est un acte indigne, révoltant et lâche, venant de ce que vous appelez « frère » vous aider en ouvrant nos frontières, pour nous fourguer votre saleté de drogue est un acte suicidaire, pour notre jeunesse. Alors, lorsque votre Monarque, reviendra a de meilleurs sentiments, que la culture du pavot, sera remplacée par la culture du blé, que le principe du droit des peuples a choisir leur destin, contenu dans la charte de l’U A respecté, ce jour là, le nouveau Maghreb des peuples renaîtra.




    8



    3
    DYHIA-DZ
    24 mai 2018 - 13 h 27 min

    Je vais le dire tout cru:

    Il ya des traitres Algériens qui travaillent pour poignarder l’ANP dans dos. C’est la seule explication plausible. En ouvrant un front maritime, c’est une guerre qu’on déclare à notre armée et au peuple Algérien.
    Qui est derrière ce SABOTAGE ?? C’est ça la vraie question.




    17



    4
      HASSIBA-DZ
      24 mai 2018 - 20 h 05 min

      La VRAIE question est la suivante :
      POURQUOI NOTRE VAILLANTE ET GLORIEUSE A.N.P. NE BOUGE PAS ET NE FAIT RIEN POUR ARRÊTER TOUT CE SABOTAGE…..!? C’est ÇA la VÉRITABLE question !!!




      21



      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.