Les députés réclament des hausses de salaires en pleine crise économique

APN Assemblée
Les députés veulent une augmentation de salaire ! New Press

Par Hani Abdi – La majorité des députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) s’élève contre le projet de règlement intérieur de cette institution et formule des critiques des plus acerbes. La plupart des intervenants lors de la séance de présentation et de débat consacrée à ce projet de loi, maintes fois ajourné, ont qualifié le projet de règlement intérieur de «pénalisant» aux élus du peuple auxquels il réduit la liberté d’action et de mouvement.

Certains députés sont allés jusqu’à s’interroger sur qui a été derrière un projet aussi controversé. Les députés ont presque été tous unanimes à rejeter énergiquement les sanctions prévues dans ce projet de loi qui vont jusqu’à des ponctions sur salaire pour les absents aux séances plénières. Ils déclarent à la hussarde que leurs salaires ne suffisent pas et qu’il est impératif de les revaloriser afin qu’ils puissent assumer pleinement leurs missions telles que définies par la Constitution. Le salaire du député, faut-il le préciser, commence par 26 millions de centimes pour atteindre un maximum de 42 millions de centimes. Sans compter la multitude de primes, de privilèges et d’avantages.

La plénière a été ainsi des plus houleuses. Même les débats sur les projets de lois de finances successives qui prévoient des taxes et des augmentations des prix de certains produits n’ont pas suscité autant d’emportement, de colère et de protestation des députés qui se sentent ainsi «agressés» par ce projet de règlement intérieur de l’Assemblée. Un projet qu’ils qualifient de «recul» par rapport à ce qui a été prévu dans la Loi fondamentale.

Le député du RND, Mohamed Kidji, s’est carrément attaqué au fonctionnement de l’APN et «au recrutement insensé du personnel, qui n’obéit à aucun critère de compétence». Il a également critiqué le système de promotions à l’Assemblée qui favorise le «copinage». Ce député du RND a même jugé excessif que le président de l’APN dispose de 9 vice-présidents. Ce qui n’existe, selon lui, dans aucune démocratie. Ce même député a proposé de fusionner certaines commissions parlementaires pour réduire leur nombre qui est aujourd’hui de 12. Un nombre qu’il juge également «excessif».

De son côté, le député du Front Al-Moustakbal, Youcef Bakouche, a vivement critiqué ce projet de règlement intérieur, notamment son volet relatif aux sanctions des députés qui s’absentent. «Quand je lis les sanctions contre les députés, je me sens en première année primaire», a-t-il dénoncé, estimant que ceux qui ne viennent pas à l’Assemblée ne manquent pas d’argent pour les faire venir par des ponctions sur leurs salaires.

Pour les députés islamistes, ce projet de loi constitue une forme de pressions sur l’opposition parlementaire. Le député du MSP, Yahia Benine, a assuré que ce texte de loi n’a accordé aucune importance au député. Ce dernier a appelé à étudier sérieusement le phénomène de l’absentéisme au lieu de prendre des mesures autoritaires contre les députés.

H. A.

Comment (69)

    Anonyme
    12 août 2018 - 20 h 08 min

    Les fonctionnaires ne percoivent
    presque rien et il est légitime d augmenter les salairrs de 300 % pour rattraper les pays pauvres.
    le Salaire moyen d un fonctionnaire algerien est de 250 euros alors qu’il y a très très pauvre qui en donne 700 .
    L’algeroe est né puidsance et doit le montrer à quel srs ennemis en multipliant lles salaires par 10 plutotbque de tester les plus misérables

    sabritag
    23 mai 2018 - 19 h 19 min

    Sincèrement faudrait peut être imaginer un mandat unique d’une année, ce qui permettrai au plus grand nombre d’algériens de siéger à l’APN, et se frotter aux difficultés dénoncées, ainsi le fardeau sera partagé.
    A bon entendeur salut, saha ftorkoum

    Anonyme
    23 mai 2018 - 17 h 07 min

    NON ! LE PEUPLE N ‘A PAS ELU CES AFFAMES QUI AURONT TOUJOURS FAIM. ILS SONT LA PAR LE MENSONGE ET LA FRAUDE.

    elhadj
    23 mai 2018 - 11 h 18 min

    jamais depuis l indépendance le prestige du pays et du peuple ne sont tombes aussi bas,une image de dérision, de mépris populaire , nous est régulièrement donnée par l actualité du moment.c est vrai qu il est déplorable de relever que la démobilisation des citoyens lors des divers scrutins et le manque de crédibilité envers les institutions sont les conséquences logiques du comportement des pseudo auto proclames représentants du peuple au sein du sénat et de l APN très largement rétribués malgré leur absence et qui ont ,de surcroît , l impudence de réclamer encore et encore des avantages et des augmentations ce qui constitue une insulte grave et un mépris révoltant envers les citoyens qui difficilement arrivent a peine a survivre avec leurs faibles revenus et qui seront par ailleurs encore plus touches si cette contestée LFC venait a faire payer les prestations de service public laquelle ne les préoccupe guère .

    lhadi
    23 mai 2018 - 11 h 12 min

    La démocratie est incompatible avec l’ignorance à moins de se fonder sur le mensonge et la duplicité. De même que la vie parlementaire est incompatible avec l’ignorance ou alors elle n’est que faux-semblant et imposture.

    Si je dois résumer, je dirai que le pouvoir ne doit jamais être issu de l’ignorance.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    3
    2
    CHAOUI-BAHBOUH
    23 mai 2018 - 7 h 21 min

    Moi je trouve cette demande logique, puisque les hauts Cadres volent détournent, blanchissent le dinar dans les squares Algériens pour acheter des Appartements de haut standings en France et en Europe, pourquoi pas eux aussi, Ils ont investis des centaines de millions de dinars pour être élus, pour faire des affaires et non pas servir l’Algérie, ils ont dupés le peuple par leurs mensonges, l’A.P.N et autres chambres sont devenus des lieux transformés en mines d’OR à ciel ouvert, leurs subtilités sont claires, une fois ils sont élus, ils ne retournent plus dans les communes et la population qui les a propulsé devant la scène Politique pourrie jusqu’à l’OS en suçant la moelle de leur peuple, ils ce sont convertis en Hommes d’affaires, à Alger, Oran, Constantine, Annaba, Skikda et dans toutes les grandes villes d’Algérie, ils font les démarches auprès les Ministères pour avoir les Licences d’importations aux requins monnayant une sommes faramineuse qui tournent à 1 milliard voir plus pour chaque commission réalisée, …….donc cette maladie contagieuse de nos Pseudos Députés est pour eux une chose normal et logique un moyen comme un autre pour faire fortune sur le dos du peuple des bas Étages: Cordialement Un Algérien et fier, les mains sales et noires mangent le pain propre !!! Vive l’Algérie de nos Glorieux Martyrs !

    9
    1
    Zaatar
    23 mai 2018 - 6 h 40 min

    Dans ce grand royaume qui s’étend des plaines oranges du Goulougoul aux limites de la Grande Mer de la Colère, le jeûne s’étale toute l’année, ainsi en a décidé celui qui tient d’une main de zinc galvanisé cette terre si généreuse. Résultat provisoire, des citoyens en manque d’énergie mais encore assez vivants pour assister aux audiences royales. Une fois de plus, une foule curieuse s’est massée devant le Palais en marbre où Khamsès reçoit les doléances des sujets. Après les fouilles et les vérifications d’usage, c’est un jeune guérisseur résidant dans les montagnes du Nord qui est passé. Il s’est bien sûr prosterné devant le poster du Pharaon et l’a embrassé. Sitôt relevé, il a expliqué son problème :

    – Seigneur des marécages et du ramage, cela fait des mois qu’on n’est pas payés.

    Le ton haut, Khamsès a montré qu’il suivait les affaires de près :

    – Je suis au courant, guérisseur. Vous n’êtes pas payés parce que vous êtes en grève.
    – Oui Maître des 7 calamars, mais on est en grève parce qu’on est mal payés.

    Khamsès, détestant autant la mauvaise foi que la chorba aux olives, a été bref :

    – Jetez-moi ça aux crocodiles !!
    S’avançant à petits pas timides, le chef du protocole est confus :

    – Il n’y a plus de crocodiles, Seigneur de la Pensée, le Premier vizir les a tous vendus…
    – Le Premier vizir ?! Où est-il ? J’espère que vous l’avez jeté aux crocodiles ?!!
    – On y a pensé, Maître, mais il a vendu les crocodiles…
    – Alors jetez ce guérisseur et le Premier vizir aux lions !!

    Le chef du protocole s’est prosterné.

    – Les lions sont partis, Notre Lumière Dorée, en mer.
    Khamsès a poussé un soupir :
    – Des lions qui savent nager, qu’ai-je fait pour mériter ce Royaume ? Faites le disparaître ! Soyez créatif !
    Après d’intenses consultations avec les responsables de la sécurité royale, les gardes ont pris le guérisseur et l’ont frotté contre le rugueux carrelage jusqu’à ce qu’il disparaisse. Satisfait, Khamsès 5 a opéré un demi-tour sous les acclamations des gens de la Cour qui ont entonné d’un chant patriotique : «Gloire au Royaume qui a inventé la roqia et la roue.»

    3
    2
    El Fellag
    23 mai 2018 - 4 h 19 min

    Comment puisse faire confiance à des suceurs de sang du peuple,a majorité élus illégalement ou avec des sacs remplis d’argent,ils ne sont pas des élus qui représente le peuple de la nation,se sont des suceurs de sang et d’opportunistes incompétent

    13
      MELLO
      23 mai 2018 - 11 h 52 min

      Comment ne pas en vouloir à ces quelques 8 225 000 électeurs qui ont donné leur voix pour élire ces rapaces . La faute incombe à ce pan de la société qui a bien voulu donner une crédibilité à ces carnivores qui n’hésitent pas à s’octroyer tous les privilèges que le minimum des Algériens ne peuvent ,non pas avoir ,mais du moins comprendre.

      4
      1
    Anonyme
    23 mai 2018 - 2 h 56 min

    M Bouteflika,yerhem babak supprimez carrément apn et sénat qui ne servent à rien,faites comme boumediene,prenez des décisions justes pour plus de justice sociale et c bon. Vaut mieux un « bon dictateur » que des députés qui ne servent à rien et ça fera des économies,gains de temps,et ça leur apprendra.

    14
    6
    mourad
    23 mai 2018 - 2 h 28 min

    juste une remarque avons nous besoin de representants du peuple non elus et analphabetes .

    16
    algerinos1954
    22 mai 2018 - 22 h 40 min

    Une veritable vermine .

    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.