Ferhat Mehenni dénoncé par l’un de ses anciens compagnons de cellule à Lambèze

MAK Abboute
Arezki Abboute (au milieu). D. R.

Le dernier appel de Ferhat Mehenni à constituer une «force de contrainte» en Kabylie continue de susciter des réactions de condamnation et de réprobation. Ces réactions viennent aussi de ses anciens compagnons de lutte, à l’image d’Arezki Abboute qui a partagé avec lui la même cellule à Lambèse.

Arezki Abboute n’a pourtant pas l’habitude d’intervenir publiquement dans des polémiques. «Je me suis longtemps imposé comme règle de ne jamais donner mon avis personnel publiquement sur des déclarations de femmes ou d’hommes politiques kabyles, même quand je ne partage pas le contenu de celles-ci», a précisé d’emblée Arezki Abboute, dans un texte publié sur Facebook. «Mais aujourd’hui, avec l’appel lancé à partir de Londres par Ferhat Mehenni, dont je fus un des compagnons d’infortune à Berrouaghia et à Lambèse, en 1985, je me sens un devoir de me libérer de cette règle, non pas pour dénigrer celui qui a marqué de son empreinte le combat pour l’identité amazighe, mais pour dire mon inquiétude et exprimer mon souhait de voir la Kabylie continuer de privilégier le combat pacifique comme elle le fait depuis près de quarante années maintenant», a-t-il affirmé.

Arezki Abboute s’est dit «convaincu que c’est la voie royale pour faire aboutir une revendication, fût-elle l’indépendance ; un projet auquel moi je n’adhère pas, mais dont je ne fais aucun tabou, pour peu qu’on rejette la violence comme moyen d’action». La démarcation d’Arezki Abboute de l’appel de Mehenni vaut ainsi son pesant d’or, en raison notamment de la réputation dont jouit cet homme en Kabylie.

Arezki Abboute a commencé la lutte pour l’identité et la culture berbères dès son jeune âge. Il a été un militant actif du Mouvement culturel berbère (MCB) depuis sa création. Il a fait partie des détenus d’avril 1980.

Hani Abdi

Comment (11)

    Arezki HAMOUDI
    10 juin 2018 - 22 h 42 min

    Avant tout je tiens à préciser qu’Arezki Aboute ne fait pas parti des membres fondateurs du MCB comme tous les 24 détenus d’avril 80 d’ailleurs. Le MCB (Mouvement Culturel Berbère) est créé au début des années 70 par quatre ex détenus des années 70 (en 1976 précisément dont je fais parti documents judiciaires à l’appui), qui malheureusement demeurent des illustres inconnus
    Pour revenir à ce personnage et à sa déclaration, sans vouloir le dénigré ou faire dans la démagogie, Arezki Aboute n’a pas la cote en Kabylie cela pour avoir accompagné le pouvoir à un certain moment de son parcours de militant ; comme certains de ses compagnons d’ailleurs qui ont fait de la cause Berbère un fond de commerce suite à leur détention …
    S’agissant de la nième proclamation de Ferhat sur la création d’une force de sécurité parallèle à celles existantes de l’Etat National ; tout comme ses déclarations d’indépendance et d’un gouvernement provisoire GPK… , la Kabylie dont sa globalité n’a pas attendue l’avis de ex compagnon de détention de Ferhat pour s’en démarquée .
    Arezki HAMOUDI
    Détenu de la cause Berbère des années




    36



    1
    Rayés Al Bahriya
    10 juin 2018 - 16 h 39 min

    Mais….celà n’empêche pas l’autre.

    Une montagne qui accouche d’une souris.

    J’ai rien compris ds cet article.




    7



    3
    Kahina-DZ
    10 juin 2018 - 16 h 00 min

     »Arezki Abboute s’est dit «convaincu que c’est la voie royale pour faire aboutir une revendication, fut-elle l’indépendance ; un projet auquel moi je n’adhère pas, mais dont je ne fais aucun tabou, pour peu qu’on rejette la violence comme moyen d’action»

    Personnellement j’ai compris que ce Abboute cautionne l’idée de l’indépendance de la Kabylie, il n’est pas contre. Il est contre l’utilisation de la violence pour y aboutir. Ce n’est pas un sujet tabou = il est normal de demander l’indépendance. Ferhat = Abboute…..
    C’est ma lecture de sa déclaration…Peut-être que j’ai mal compris ( ramadan !)




    14



    10
    soleil
    10 juin 2018 - 13 h 25 min

    il se dit dèmocrate et se prèsente d entrèe de jeux comme le prèsident des kabyles,il vas visiter israel et se reconnait en elle en disant fierment qui descent de racine juif,appel les gens a prendre les armes contre leur peuples,pour avoir encore 200 milles mort,a peine la situations se stabilises se fou appel aux meutre qui envoie ses enfant en premier ligne alors ou bien lui,non trop lache,tu est a la botte des sionistes tous le monde la vue,il ne reprèsente que lui meme,ne tompons pas dans le piège qui nous est tendue,restons unis,dieu l algerie dans tous ses composantes,




    15



    13
    Ben
    10 juin 2018 - 11 h 08 min

    Cela prêterait à sourire si l énergumène n était pas soumis à tel aviv
    Qu’ il vienne déjà faire le gendarme au centre ville pour faciliter la circulation




    11



    13
    Yeoman
    9 juin 2018 - 20 h 24 min

    On se croirait au Congo, où des voyous économiques étrangers siphonnent les richesses africaines en montant les tribus les unes contre les autres. Les nations se construisent, s’unissent, se consolident pour mieux avancer, et nous, parce que nous avons du temps à perdre, essentiellement grâce aux subventions de l’état, nous ne trouvons rien de mieux à faire que de nous donner en spectacle pendant que des vautours s’enrichissent en toute quiétude sur notre dos et au détriment de l’avenir de nos enfants. Le plus drôle et le plus affligeant dans tout ça que très souvent, ceux qui s’excitent pour le MAK sont les mêmes personnes à l’esprit faible et à la mentalité étriquée qui, pour un oui et pour un non, se mettent à hurler que Azazga est mieux que Beni Douala, que les gens de Bejaia ne sont pas de vrais kabyles, que Ath Ouacifs sont plus forts que Bouzeguen, et autre gamineries.




    65



    13
    IMAZIREN
    9 juin 2018 - 20 h 15 min

    Ce sieur veut réduire les Kabyles à la portion congrue, et notre terre servira de base aux puissances étrangères pour vivre sous leurs bottes.




    58



    18
    Anonyme
    9 juin 2018 - 20 h 00 min

    Écrire des articles a caractère foncièrement édulcorant sur ce raspoutine et ouvrir le débat comme s’il s’agissait d’une question tout à fait anodine est une aberration
    Dans les pays ou la loi est maîtresse ce felon dont la dangerosité n’ est plus à démontrer serait dans un cachot




    39



    17
    hakim
    9 juin 2018 - 19 h 42 min

    La Kabylie n’a jamais été et ne sera jamais derrière le MAK , ce mouvement créé par un homme a la solde du sionisme et de l’imperialisme, certes le pouvoir algérien est responsable de tous les malheurs qui frappent l’algerie entière et il est meme soupçonné d’être ( ou du moins une partie de ce pouvoir ) derrière ce chanteur -troubadour…juste pour allanger sa survie a la tête de l’Etat algérien en divisant pour mieux régner, …enfin de grâce arrêtez de parler en notre nom .




    65



    16
    Jefferson
    9 juin 2018 - 18 h 34 min

    La Kabylie est derriere le MAK, et cela est lisible au travers les manifestations de rue, ce que les techniques bureaucratiques n’ont pu encore cacher au monde. Ce n’est pas en jouant le moralisme que le régime pourrait renverser les vapeures.
    Les causes et leurs effets.
    Je n’ai pas vu votre nom dennoncer le régime qui a assassiné des Kabylie en gros et en detail. Le fait da’voir de la prison- qui sait dans quel role-, ne vous donne pas l’autorité morale ni politique, parce que Ferhat agit au présent avec un parti qui est sujet aux fluctuations de son peuple, alors que vous voudriez vivre en capitalisant la « prison » de 1985, c’est la famille révolutinnaire version kabyle?
    Chevaucher l’onde actuelle contre Ferhat ne serait qu’un service rendu au régime. Ferhat a dit qu’il faille changer d’autorité. Ce qui est légitime vu que l’arabislamisme n’a jamais été choisi. Quant aux moyens c’est laiquement que le mouvement a posè la question et dans la meme praxis qu’il a expliqué sa vision. Le reste c’est de la speculation.




    31



    114
      algerien
      11 juin 2018 - 11 h 52 min

      et la prochaine étape c’est quoi? chaque douar indépendant? yakhi hala .ça en devient comique.




      3



      7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.