Erdogan traque Bernard-Henri Lévy à Bordeaux : la France otage des lobbies

Lévy Bordeaux
Bernard-Henri Lévy. D. R.

Par R. Mahmoudi – Après les menaces ciblant l’hebdomadaire Le Point, suite à la parution d’une «Une» présentant Erdogan en dictateur, la peur de représailles des nervis islamistes turcs a poussé une libraire de la ville de Bordeaux à annuler une séance de dédicace prévue avec Bernard-Henri Lévy pour présenter son denier livre : L’Empire et les Cinq Rois, qui critique, entre autres, le régime turc et défend en même temps la cause du peuple kurde.

«Pour les raisons indépendantes de la volonté de l’auteur, la dédicace avec Bernard-Henri Lévy est annulée», a annoncé la libraire sur sa page Facebook. Pour BHL, qui a transmis à l’AFP une lettre de protestation adressée au gérant de la librairie, l’annulation a été décidée «pour des raisons de sécurité». Le lien avec les menaces de partisans turcs contre les affiches du magazine Le Point est vite établi.

Désarçonné par cette décision, inédite en France pour un homme qui paraissait intouchable, Bernard-Henri Lévy a déclaré sur le coup : «Je pense que cette réunion doit être maintenue, et j’espère toujours que Mollat (la libraire, ndlr) reviendra sur sa décision.»

Dans sa lettre, il demande aux autorités de sévir contre ses présumés détracteurs. «Je pense profondément que c’est par la fermeté, et par la fermeté seulement, que l’on répond aux analphabètes qui, un jour, menacent de brûler un kiosque à journaux exposant une couverture du Point sur le dictateur turc et, un autre, prétendent faire taire un écrivain libre», écrit l’écrivain sioniste.

Porte-étendard du «printemps arabe», BHL ne cesse de récolter les fruits du soutien qu’il a apporté aux soulèvements dirigés par les mouvements islamistes les plus radicaux dans de nombreux pays de la région arabe, avec l’appui actif et intéressé du régime turc. Le clash entre lui et ses amis turcs n’est apparu que lors de ses périples chez les Kurdes de Syrie dont il a fait son nouveau cheval de bataille.

R. M.

Comment (29)

    Lghoul
    15 juin 2018 - 10 h 27 min

    Ce que les kharabes n’ont jamais compris et ne comprendront jamais est que ce même erdogan, le sultan d’istamboul, voudrait les récupérer pour leur pétrole noir mais jamais pour la couleur de leurs yeux. Ce mercenaire de l’argent est prêt a s’allier avec le diable pour ses interêts même a mettre en taule des centaines de milliers de démocrates turques.
    Alors il est simplement en train de jouer son rôle décéptif dont ces gens excellent, pour rallier les troupeaux arabes derrière lui et leur montrer le chemin du vrai paradis: La mort pour eux en s’entretuant comme des bêtes et pour lui, l’autre paradis des montagnes de dollars pour sa famille et ses proches déposées un peu partout dans les banques du monde. A la fin, pourquoi l’algérien pur et dur doit vivre entre les mercenariats turque, iranien ou saoudien ? Nous sommes aussi une grande nation qui pourra servir d’exemple aux autres non ? Pourtant rien ne nous manque sauf des fois des neuronnes defaillants. Pourqui ce sont les “autres” qui doivent toujours se servir de nous comme si nous étions des aveugles affaiblis par l’ignorance ? Il est temps d’être vraiment indépendants des autres en se retrouvant nous-mêmes et surtout en reconnaissant qui nous sommes. En ce moment nous sommes comme un troupeau sans berger et sans but ou chaque mouton prend la direction qui lui plait selon la puissance magnétique de l’aimant qui l’attire. L’aimant saoudien, iranien ou turque – au plus offrant. Par contre, la seule attraction que l’on a pour les autres est: toujours donner, et donner encore plus sans aucun retour d’ascenseur dans les temps difficiles. N’oublions jamais qui était a nos côtés durant la decennie noire: PERSONNE.




    20



    4
    Felfel Har
    15 juin 2018 - 9 h 55 min

    BHL fait partie de la race des charognards qui se nourrissent de chair humaine pour exister. Pour moi, il ressemble étrangement à Marat qui, pendant le règne de la Terreur, haranguait les foules en appelant au meurtre. Ce qui a fait réagir Pierre Vergniaud qui, à la tribune de la Convention en avril 1793, s’écria « Donnez un verre de sang à ce cannibale: il a soif! » Puisqu’on dit que l’histoire tend à se répéter, BHL devrait se souvenir de la manière dont Marat a fini ses jours.




    13



    6
    Ben
    15 juin 2018 - 2 h 34 min

    BHL LE CRIMINEL SIONISTE oublie de défendre les droits du peuple palestinien il.prefere semer la zizanie dans les pays alentours pour l expansion du grand isra HELL




    20



    17
      Mme CH
      15 juin 2018 - 4 h 05 min

      Mr Ben, Isra Hell… c’est vraiment du Top..! Issmoun 3ala Moussama…! Let them go to hell the criminals of the Palestinians and others……..Muslims or not…!

      Aidekoum Moubarak Saïd.




      4



      7
    Faure
    15 juin 2018 - 1 h 45 min

    Je pense que les Juifs n’ont pas d’humanité, ils tuent des enfants, des femmes et des personnes âgées en Palestine, et ce juif agit pour semer la terreur et le meurtre.Le tribunal judiciaire international ne dit rien de ses crimes parce qu’il est juif.




    15



    16
      Citoyenne
      15 juin 2018 - 16 h 46 min

      Faure , nous sommes entièrement d’accord avec vous , les juifs sont des criminels , vous oubliez leurs demi – frères arabes ( saouds et compagnie ) ….. Ils le sont tout au tant avec le Yémen et aucun soutien aux palestiniens vous oubliez egalement momo6 avec les sahraouis …. Honnêtement , tout ce méli-mélo nous dépassent ……. Nous avons toujours tendance à vouloir blanchir leurs demi – frères arabes …. Non et non ….. Nous les africains du nord ( car …. Nous ne sommes pas maghrébin ….. Qui dit maghrébin dit marocain ….. Appellation coloniale ) …..nous n’avons rien avoir avec eux sauf notre religion ….. Alors , soyons honnêtes avec les peuples opprimés ….. C’est de reconnaître tous les oprimeurs comme des criminels ….. Je ne veux pas qu’on ne pointe du doigt que les juifs ( que je déteste ) …… Mais pointer du doigt , je suis désolée toutes ces monarchie arabe ( que je ne porte pas non plus dans mon cœur ).
      Je ne vous fais pas de leçon Faure …… Sauf que faire comme si ce n’était que les juifs le probleme …… On aurait eu une  » ouma arabe et musulmane  » tout autre.




      9



      3
    LE NUMIDE
    15 juin 2018 - 1 h 44 min

    les milices sionistes juives du Betar et de la Ligue de Défense Juive en France ont usé du même procédé contre les intellectuels et écrivains antisionistes et antisémites de la mouvance nationaliste aryenne gauloise française ( on se souvient du pauvre Dieudonné et autres français dissidents tabassés par ces miliciens BHLiens ) .. En Allemagne, les jeunes patriotes nationalistes germanistes , on leur a inoculé le Sida pour les tuer .. Donc juste retour de manivelle de ses cousins wahabistes frères musulmans turcs ou arabes avec lesquels cette crapule de BHL a longtemps flirté sur le dos des peuples libres et contre les nationalistes Goys .. le peuple Kurde ne lui a rien demandé …BHL ne travaille que pour sa tribu , sa religion ignoble et sa patrie juive et son peuple Elu qui se croit supérieur aux autres .. Bien fait pour sa gueule de sioniste …Les français Roumis et Gaulois s’ils étaient dignes de leur fierté et n’étaient pas cons et soumis au Totem Sémitique devraient le déchoir de la nationalité française , le foutre dehors lui et la racaille islamiste wahabiste et les renvoyer dans leur peninsule sémitique où ils étaient et mangeaient jadis les sauterelles et buvaient la pisse de leurs chamelles …Les peuples aryens européens doivent se réveiller , se liberer et nettoyer leur continent de cette vermine




    13



    8
      Anonyme
      15 juin 2018 - 21 h 31 min

      Tu te donnes un nom berbère et tu sers de mercenaire pour l’impérialisme arabe ! je mettrai ma main au feu que tu ne sais pas aligner une seule phrase correctement en amazigh !




      4



      1
    Anonyme
    15 juin 2018 - 0 h 26 min

    Un pourrie parmi des pourrie ce BHL




    12



    9
    Norebi
    14 juin 2018 - 20 h 07 min

    Sionistes=criminels=terroristes=merde.




    19



    11
      Anonyme
      14 juin 2018 - 22 h 25 min

      = islam




      8



      20
        Logiciel
        15 juin 2018 - 0 h 21 min

        pourtant « Islam » n’a jamais parlé de vous, Il parlait souvent des…
        .
        Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu’Allah a révélés à Son messager. Et Allah est Omniscient et Sage.




        9



        6
          Anonyme
          16 juin 2018 - 17 h 02 min

          Non ! L’Islam a parlé de nous : AL-JATHYA ;V/16. Nous avons effectivement apporté aux Enfants d’Israël le Livre, la sagesse, la prophétie, et leur avons attribué de bonnes choses, et les préférâmes aux autres humains.
          وَلَقَدْ آتَيْنَا بَنِي إِسْرَائِيلَ الْكِتَابَ وَالْحُكْمَ وَالنُّبُوَّةَ وَرَزَقْنَاهُمْ مِنَ الطَّيِّبَاتِ وَفَضَّلْنَاهُمْ عَلَى الْعَالَمِينَ – الجتية 16




          0



          0
        Yannis
        16 juin 2018 - 0 h 42 min

        On a compris que tu es l’un d’eux, un sale sioniste qui n’a pour livre malsain que le talmud, (…).




        1



        3
    Rayés Al Bahriya
    14 juin 2018 - 18 h 19 min

    Oui Erdogan est un dictateur.
    N’oublions pas la sainte alliance de ce Erdogan et
    Son diabolo de Levy …BHL. en Syrie et en Libye.




    20



    13
    Anonyme
    14 juin 2018 - 17 h 53 min

    Bien joué tu joue pas avec la Turquie ; ils vont te casser les dents , c est pas les arabes colonisés eux!




    31



    21
    Mme CH
    14 juin 2018 - 16 h 47 min

    Voilà ce qu’il faut faire avec ce genre de vermines, il faut utiliser leurs techniques et leurs méthodes, et les Turcs l’ont compris….œil pour œil dent pour dent…! Les Algériens ont ils enfin compris…?? Ah! Cordon ombilical quand tu nous tiens..!




    39



    16
    Hibeche
    14 juin 2018 - 16 h 18 min

    Moi j’ai juste une proposition à son « tristissime » BHL. Nous demandons au libraire de vous laisser dédicacer votre livre en tant que philosophe libre, à condition de laisser dédicacer un de ses livres, le non moins libre penseur M. Alain Soral.
    ALLEZ Chiche. On ira par milliers acheter vos livres tous les 2.




    23



    10
    Anonyme
    14 juin 2018 - 15 h 47 min

    A anonyme 14h13mn.
    En terme de crédibilité entre Abou Stroff et vous il n’y a pas photo.
    Abou Stroff s’est situé sur la médiatrice du segment Idéologique Islamisme-Sionisme ,une position d’équilibre quoi , mais vous, vous êtes sur l’un des deux extrêmes (le sionisme) qui rend votre position peu enviable.




    10



    6
    Anonyme
    14 juin 2018 - 13 h 59 min

    Quand on observe la photo qui illustre cet article , on constate que l’être humain est une sculpture en devenir et lorsque nous atteignons le stade de notre image finale, nous disparaissons. Les traits de BHL, montrent beaucoup de frustration et d’amertume, une non-existence our le bien, c’est dans le bruit et la fureur qu’il vibre à la mesure de sa folie dantesque-




    25



    6
    hombre
    14 juin 2018 - 13 h 54 min

    je voudrai dabord dire que ce bhl allah y nerlou n a pas a se rendre dans une librairie ;en effet cet homme n ecrit pas il vomit sa haine sur tous ce qui n est pas de son sang donc ;qu il aille vomir dans la poubelle de l histoire la ou est sa place ;quand je pense que les lybiens l ont fait rentrer chez eux ca me degoute ;quand a erdogan qu il arrete son cinema personne n est dupe ;il fait du vent pour les elections en turquie ;mais une fois elu a vie il ira manger a l ambassade d israel a ankara




    13



    9
    Logiciel
    14 juin 2018 - 12 h 02 min

    Je propose un titre à cet article :
    Erdogan traque les « Sayanims ».




    13



    6
    Anonyme
    14 juin 2018 - 11 h 32 min

    Face aux critiques et la liberté d’expression, les représailles sont la spécialité des musulmans .Dieu merci ils ne possèdent par l’arme nucléaire sinon ils auraient effacé toute trace de vie sur terre .




    25



    33
      Yannis
      16 juin 2018 - 0 h 44 min

      Et voilà, un autre rat




      0



      2
    Abou Stroff
    14 juin 2018 - 11 h 15 min

    le (soi disant) philosophe sioniste et l’islamiste erdogan ne sont que les deux facettes d’une même pourriture, laquelle se résume en une stratégie et une tactique dont le but ultime est d’endormir les peuples arabo-musulmans pour qu’ils ne se prennent pas en charge.
    en effet, le sionisme et l’islamisme ont des intérêts convergents quand ils ne sont pas identiques.
    concrètement, le sionisme et l’islamisme sont les deux fers de lance d’une même stratégie: dépecer le monde dits arabes en micro-entités basées sur la religion ou l' »ethnie » pour le plus grand bénéfice de l’impérialisme et de l’entité sioniste. le premier (l’impérialisme) pourra ainsi dominer ses micro-entités et les exploiter d’une manière optimale. en effet, les islamistes croient que la valeur ou plus simplement la richesse est générée par le commerce qui est exactement l’activité qui répond le mieux aux intérêts du capital financier mondial, fraction dominante de l’heure du capital mondial. la seconde (l’entité sioniste) entourée d’états basés sur la religion ou l' »ethnie » n’apparaitra plus comme une aberration (entité raciste basée sur lac religion) mais comme une normalité (Dieu, dans les textes religieux, n’a t il pas promis la palestine aux « juifs »?) au sein d’un environnement normal. la nature de vestige colonial de l’entité sioniste disparaitra et tout le monde sera beau et tout le monde sera gentil et tout le monde sera religieux. que demander de plus au Bon Dieu?




    31



    12
      Anonyme
      14 juin 2018 - 14 h 13 min

      @Abou Stroff; malgré votre esprit éclairé , vous traînez encore les résidus d’une culture islamique de l’auto-victimisation de l’agresseur en mettant au même niveau l’islamisme qui une idéologie arabe totalitaire impérialiste et barbare et la fictive théorie du complot sioniste. Le sionisme qui est une idéologie politique fondée sur un sentiment national juif, nationaliste et émancipatrice n’a rien à voir avec l’islamisme.




      10



      26
        Argentroi
        14 juin 2018 - 15 h 16 min

        Le sionisme émancipateur ? Alors pourquoi il a pu intégrer les falashas, plus au moins les druzes mais pas les réfugiés palestiniens qui ne peuvent rejoindre Israël dont ils ont été expulsés. Que nous dit le sionisme sur la questions de ces réfugiés ? Les idéologues du sionisme répondent que si Israël permettait le retour de ses réfugiés, cela alors mettrait la structure et l’existence d’Israël en danger et c’est pour cette raison que le néo-sionisme de Netanyahou œuvre à la judéité d’Israël. Donc Israël est dans son essence un état religieux juif et il est appelé à le devenir de plus en plus, il n’en peut être autrement. Ainsi, le sionisme et l’islamisme courent le même lièvre et se complètent mutuellement; le reste c’est de la poudre aux yeux !




        18



        5
        Abou Stroff
        14 juin 2018 - 16 h 03 min

        et pourtant, l’entité sioniste n’est ni plus ni moins qu’un produit de la colonisation, étape historique qui précède la phase impérialiste.
        quant au sentiment national juif, permettez moi de douter de ce canular.
        il y a effectivement une idéologie sioniste qui sert d’une part les poussées expansionnistes des puissances impérialistes et qui favorise, d’autre part la montée en puissance de l’idéologie islamiste. cette dernière est le meilleur justificatif et la meilleure garantie pour la pérennisation de la domination de l’entité sioniste sur toute la région




        18



        4
        Anonyme
        16 juin 2018 - 4 h 58 min

        La blague ! à mourir de rire. Ton idéologie n’est pas émancipatrice, c’est du fascisme et rien d’autre, au contraire c’est bel et bien une prison mentale et elle finira mal comme le nazisme.




        3



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.