Algériens retenus en Russie : Messahel dépêche un émissaire à Moscou

MAE Moscou
Abdelkader Messahel avec son homologue russe Sergueï Lavrov. D. R.

Par R. Mahmoudi Des sources concordantes ont affirmé que le ministère algérien des Affaires étrangères a dépêché un émissaire à Moscou dans le cadre des démarches entreprises par Alger pour obtenir le rapatriement urgent des 29 ressortissants algériens arrêtés en Russie après avoir tenté de franchir illégalement les frontières russes pour gagner des pays voisins, comme la Finlande, la Biélorussie et l’Ukraine. Arrivés de façon régulière en Russie, pour suivre la Coupe du monde de football organisée dans ce pays, ces jeunes Algériens se retrouvent depuis deux semaines dans un centre de rétention.

Cet émissaire est arrivé samedi à Moscou et devrait, selon les mêmes sources, suivre avec les responsables russes les opérations d’identification des personnes arrêtées et discuter avec eux des modalités de leur rapatriement.

Pour rappel, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Abdelaziz Benali-Cherif, avait indiqué, lors d’un point de presse samedi, que l’ambassade d’Algérie à Moscou et ses services consulaires suivaient la situation «depuis l’arrestation» des ressortissants algériens et que des contacts directs avaient été pris avec certains d’entre eux et avec certaines de leurs familles. Il a aussi affirmé que «les ressortissants algériens se trouvaient dans des centres de rétention et non des centres pénitentiaires à Saint-Pétersbourg, Kyborg, Kalingrad, Belgograd et en Biélorussie».

Benali Cherif a affirmé que l’Etat algérien avait tenu également à «s’assurer du traitement qui leur est réservé» et «examine» actuellement «les modalités d’assistance et de règlement prompt de leurs situations en vue du raccourcissement des délais de leur rétention provisoire». «L’objectif étant leur rapatriement en Algérie dans les meilleurs délais, une fois les procédures administratives et d’identification accomplies», a précisé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

R. M. 

Comment (7)

    Raselkhit
    29 juillet 2018 - 16 h 41 min

    Traiter les problèmes de fonds de ces jeunes pensant être plus intelligent que tout le monde Il aurait suffit qu’ils soient suffisamment informé pour savoir que la Russie surveille toutes ses frontières celles de l’ouest en particulier Ils ont échappé à une mort certaine Car de l’autre coté l’OTAN tire sans somation .

    6
    3
    PREDATOR
    29 juillet 2018 - 15 h 21 min

    Nous sommes devenus la risée de tous même de nos « amis »

    11
    2
    SOLUTION
    29 juillet 2018 - 14 h 45 min

    La solution c’est de donner l’envie à nos Algériennes et Algériens de resté vivre en Algérie avec du travail bien payé et non payé aux lance pierre !!! Des vrais hôpitaux, de la vrais nouriture, construire des beaux sites touristique dans les quatres coins de l’Algérie pour que le peuple visite son immence territoire au lieu d’aller je ne sais ou etc….Il ne suffit pas de dépécher tel ou tel ministre Algérien !

    8
    3
    HOUMTY
    29 juillet 2018 - 11 h 31 min

    SALAM L’KHAWA….. Je désapprouve a 1000% le geste des forces de sécurité RUSSE ! vis a vis de nos compatriote . Néanmoins, il ne faut pas oublié que les russes surveillent l’integralitè de leurs frontiére , comme quelqu’un qui surveille le lait sur le feu… car les russes sont confronté a des attaques sporadique de terroristes de E.I et de certain groupe tschechénes , donc nos compatriotes aurait du reprendre l’avion tout simplement et revenir au pays au lieu de tenté de passé la frontiére, genre ni vu ni connue… l’armée RUSSE c’est comme L’ARMÉE ALGERIENNE ils ne dorment Pas…. incha ALLAH ils reviendront au pays en Bonne santé et ils pourront raconté cette mesaventure a leurs petits enfant..TAH’YA L’DJAZAÏR sont A.N.P et sont D.R.S

    4
    14
    Anonyme
    29 juillet 2018 - 10 h 51 min

    L Algérie n abandonne jamais les siens ,,,,,;;; a l étranger?!?

    3
    9
    Bouzorane
    29 juillet 2018 - 10 h 49 min

    Emissaire!!
    pourquoi un émissaire?
    pourquoi ce n’est pas notre ambassade à moscou qui traite ce problème??

    12
    2
      MELLO
      29 juillet 2018 - 11 h 07 min

      Bien que l’ambassadeur soit des leurs, ils veulent offrir un voyage et une prime de voyage a un autre des leurs, la famiglia n’ oublie jamais leurs membres.
      C’est comme en Algerie, pour une affaire on cree une commission ,alors qu’il existe une institution chargee du probleme. Ils rappellent des membres de la famille pour leur octroyer …

      12
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.