Les médias marocains fantasment sur les changements opérés dans l’armée

ANP politique
Le président Bouteflika en compagnie de Gaïd-Salah. New Press

Par Karim B. – Les médias marocains se sont emparés des derniers changements opérés au sein de l’Armée nationale populaire (ANP), mêlant analyses calquées et fantasmes.

Les canaux du Makhzen, pour lesquels ces mises à la retraite de généraux «soulèvent de nombreuses interrogations», ironisent en qualifiant ces changements de «forte diarrhée» qui a concerné «des centres sensibles au sein de l’Etat» et en parlant de «victimes d’un feuilleton» qui «va continuer».

Les médias marocains expliquent ce mouvement par un «désaccord entre la classe politique et l’institution militaire sur la succession au président Bouteflika sur fond de crise non déclarée à laquelle ces deux acteurs n’arrivent pas à trouver une issue». Ces médias se réfèrent à des «centres de décision internationaux» qui auraient «cité de nombreux noms pour succéder à Bouteflika, au premier rang desquels le chef d’état-major de l’armée».

Pour les médias marocains, deux hypothèses peuvent expliquer les changements opérés au sein de l’institution militaire. La première voudrait que l’armée se prépare à des «secousses» en cas d’«échec de la période de transition après le départ de Bouteflika en écartant les hauts gradés liés au mandat de l’actuel président». Les médias marocains y voient, en effet, une «tentative de légitimation du rôle de l’armée dans le transfert du pouvoir». La seconde est liée au «scandale de la cocaïne», lit-on encore dans plusieurs journaux et sites marocains, qui évoquent une «guerre larvée entre plusieurs ailes du pouvoir». Pour les médias du Makhzen, tout ce remue-ménage est l’œuvre du frère du Président et du chef d’état-major de l’ANP qui «veulent se débarrasser de toute voix gênante et concurrente dans les rangs de l’armée».

Il va de soi que, hormis les analyses calquées sur les médias algériens, les lectures de nos confrères marocains participent des supputations fantasmagoriques dues à un manque d’information criant, mais aussi à une volonté manifeste de déformer les faits en prédisant insidieusement une période de troubles dans les mois à venir. Les analyses en question pêchent par une ignorance manifeste du fonctionnement de l’armée algérienne et de sa composante. En affirmant que le but visé par les changements serait d’«écarter les généraux concernés par le mandat actuel de Bouteflika», les «observateurs» marocains ne savent pas que leurs remplaçants appartiennent à la même génération, sont issus des mêmes rangs et ne sont ni de près ni de loin liés à la politique.

Les aiguilles de l’horloge marocaine se sont arrêtées au début des années 1990 où l’armée avait dû jouer son rôle constitutionnel pour sauver la République qui était menacée par les extrémistes religieux. Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts.

K. B.

Comment (44)

    UMERI
    31 août 2018 - 11 h 46 min

    Il faut comprendre les Médias marocains, c’est la jalousie qui les ronge depuis des années, sur tout ce qui se passe en Algérie, de la victoire sur le terrorisme, de la liberté d’expression dans la presse algérienne, même si a nos yeux elle n’est pas suffisante, ce qui n’est pas les cas au Maroc, (ou, aucun organe de presse, n’ose critiquer le Roi) ,du changement dans la haute sphère du corps de sécurité algérien, sans bouleversement intérieur. Alors que les forces de sécurité marocaines, sont en toute allégeance, soumises au Roi Md VI, qui les utilise comme bouclier contre les manifestants marocains du Rif et les Sahraouis.

    Kamel
    29 août 2018 - 18 h 49 min

    Depuis l ’indépendance de l’Algérie, on ne cesse de nous marteler que l’Algérie est gouvernée par les généraux, les généraux sont les seuls détenteurs de pouvoir ….. Enfin grâce a Bouteflika cette « urbane legend » ne tient plus.
    L’Algérie est une république avec un seul vrai dirigeant qui est le président ….. en l’espace de deux mois il a relevé de leurs fonctions des généraux militaires, policiers, gendarmes tous corps confondus sont la moindre gène. Et tout le monde obéit comme le veut la loi et la constitution …..alors ou sont-ils ces pôles de pouvoir ? …pour quoi y a-t-il pas eu d’effets secondaires dues aux décisions du président ….. la vérité est …RIEN de RIEN « el kelb kelb ou tarousse tarousse » …. Le chef demeure le président pas plus

    Larnaque
    28 août 2018 - 14 h 32 min

    « En affirmant que le but visé par les changements serait d’«écarter les généraux concernés par le mandat actuel de Bouteflika», les «observateurs» marocains ne savent pas que leurs remplaçants appartiennent à la même génération, sont issus des mêmes rangs et ne sont ni de près ni de loin liés à la politique. » Autrement dit c’est « Hadj Moussa et Moussa Hadj ». Ça serait donc quoi l’objectif visé par tout ce remue-ménage?

    Jazayria
    25 août 2018 - 22 h 16 min

    Plus qu’ignorants, ces journalistes marocains inféodés au makhnez sont malveillants et souhaite le chaos en Algerie. Il ne faut pas tenir compte de leurs analyses car ces pseudo journaliste passent leur temps à cracher sur l’Algerie au lieu de s’occuper de leur pays parce qu’ils n’en n »ont pas le cran. Ceux qui ont eu le courage de le faire ont été emprisonnés ou interdits de retour dans leur pays. C’est ça la démocratie à la marocaine : le mensonge et l’hypocrisie. Qu’ils balayent devant leur porte !!!!

    HANNIBAL
    25 août 2018 - 21 h 15 min

    Si les nervis du makhnaz fantasment , il est évident que le roitelet bouffi VI n’a pas le meme fantasme ,
    bien sur le savant montre la lune ,mais les idiots suivent son doigt .

    JAGUAR
    25 août 2018 - 21 h 01 min

    Que le Maroc (sous occupation) s’occupent du pauvre peuple YÉMÉNITES qu’ils bombardes injustement et non digne d’un pays soit disant Musulmans !

    Zaatar
    25 août 2018 - 20 h 01 min

    Ils peuvent fantasmer sur ces changements de généraux. Mais il y a une chose qui ne changera pas, C’est la lutte contre la drogue de merde qui continue de franchir nos frontières. Et à propos, les SU35 MK ne seront pas changés, Et les T90S aussi. Mieux, Il y a une nouvelle version du SU 35 qui va encore arriver.

    Anonyme
    25 août 2018 - 19 h 44 min

    ne faut jamais sous estimer son adversaire ou son ennemi quelque soit sa taille son envergure sa puissance ou son sous armement

      Caporal 8eme BB
      25 août 2018 - 20 h 49 min

      peux tu étre plus clair en désignant de quel l’ennemi a ne peut pas sous estimer ??
      dans les cas notre glorieuse ANP ne sous estime personne, a part si le makhnez et ses far (forces affamés royale) auront des idées obscures de franchir nos frontières et d’essayer de violer notre souveraineté nationale.
      a ce moment la, notre valeureuse ANP donneront une leçon magistrale d’humilité.
      un adage de chez moi dit: celui que tu sous estimes, te créves un œil !!

        Zaatar
        26 août 2018 - 10 h 37 min

        La huitième Bhim m’a laissé d’agréables souvenirs. Surtout avec les détraqués de la tête. A l’époque la huitième Bhim remontait depuis Tindouf vers Sidi Bel abbes

          Caporal 8eme BB
          26 août 2018 - 15 h 47 min

          c’était en 1976 et était stationné a la LALATTE. cette brigade est situé sur la route qui méne vers sfisef
          la 8eme BB revenait d’égypte ou elle avait participé a la guerre israélo-palestinien, la 8eme BB avait une renommé terrifiante et a laissé un mauvais souvenir aux sionistes et les traitres arabes dont l’egypte.
          a cette époque la 8eme BB lorsqu’elle bougeait ou manœuvrait, c’était tous les régiments du makhnez qui tremblaient et se mettaient en état d’alerte.
          je rajouterais un mot a « anonyme » que notre glorieuse ANP n’a jamais colonisé, ou annexé ou se coalisé, ou opprimés d’innocentes victimes sahraouis et yéménites.

    Paris 75011
    25 août 2018 - 18 h 12 min

    Le plus important pour le peuple Algérien dans ses relations avec M6 (je dis M6 et pas le Maroc et son peuple) c’est :
    1/- de maintenir fermées hemetiquement nos frontieres de l’Ouest jusqu’a l’avenement de la République du Maroc.
    2/- de continuer a soutenir ouvertement le peuple du Sahara occidental dans sa lutte d’indépendance.

    missile
    25 août 2018 - 17 h 54 min

    LES MAROCOCOS.ILS ONT L ALGEROPHOBIE.LEUR VENIN EST BRAQUÉ CONSTAMMENT SUR L ALGÉRIE.POUR MA PART IL NE SON NI MON CONFRÈRE.NI FRÈRE.A QUAND UN GOUVERNEMENT DYNAMIQUE POUR FERMER LE CLAPET DE SES AFFABULATEURS MAROCOCOS.( DI FIREME YAKFI) A LEUR PLACE ILS DEVRAIENT SE LA FERMER.LA THAILLANDE AFRICAINE

    le niveau
    25 août 2018 - 17 h 15 min

    mon voeux baricader les frontieres !! avec tous les moyens que vous penser

    Felfel Har
    25 août 2018 - 16 h 35 min

    Ce que les Marocains doivent savoir, c’est que ces nouvelles têtes des différents corps d’armée vont vite devenir leur pire cauchemar. Ce sont des professionnels, chacun dans sa branche, et ils ont déja concocté des ripostes à toutes les folles envies d’en découdre avec l’Algérie. Que nos voisins sachent et se mettent bien ça dans la tête, c’est que quand nous faisons la promotion de la paix, c’est pour mieux nous préparer à toutes les éventualités. Si vis pacem para bellum! L’avertissement est sérieux.

    mouatène
    25 août 2018 - 16 h 22 min

    les médias marocains trop impliqués à faire les sales besognes de la monarchie commencent à trembler et doutent beaucoup de la réaction des braves soldats de ce pays. le fait qu’il y ait un rajeunissement au sein des institutions en algérie et que la génération 1954 a été prié de penser à la retraite méritée, la composante de la monarchie du maroc a pérdu le sommeil. au maroc nous savons qu’il existe des braves qui aspirent à un changement radicale et au rétablissement des liberté démocratiques. le peuple marocain en a besoin, et c’est son droit. que la République du Maroc naisse avec toute la prospérité de ce peuple frère dont nous n’oublierons jamais qu’il a été de notre coté durant la guerre de libération. Gloire aux Martys de l’Algérie de du Maroc.

    Moskodz
    25 août 2018 - 16 h 02 min

    Au contraire,plus les médias Algériens diffusent une information sur notre armée,plus le Makhnèz choppe une forte diarrhée.

    Anonyme
    25 août 2018 - 14 h 45 min

    Les médias du Makhzen reprennent souvent les analyses des opposants du régime qui s’expriment sur YouTube ou sur la chaine Al Magharibia

    Chaoui
    25 août 2018 - 13 h 51 min

    APPEL A NOS MEDIAS :
    Si je pouvais être entendu, je demanderais à Algérie Patriotique et à l’ensemble de notre presse de ne plus nous parler du maroc dans leurs éditoriaux.
    Plus une ligne. Plus un mot car on ne répond pas à des gens de cette nature dont la servilité se dispute à la veulerie et à la perfidie : ON LES IGNORE.
    Leur répondre ou parler d’eux c’est leur donner une importance qu’ils n’ont JAMAIS eue. C’est aussi vouloir les hisser à notre niveau quand tous réunis n’arrivent pas à la cheville d’un seul Algérien en terme de dignité et de droiture comme de courage et de grandeur.

      anti khafafich
      25 août 2018 - 16 h 38 min

      si tu les ignores maintenant, avec tout ce qu’ils font pour déformer notre histoire multimillénaire et leur histoire qui date des expéditions de leur père légitime liauthey, sache que dans 20 ans max, nos enfants se batteront contre l’Algérie pour le mokok sans que le régime makhNazi ne le leur demandera.

      Makhloufi
      25 août 2018 - 17 h 14 min

      @Chaoui . Bien au contraire il faut parler au quotidien de ce Régime MakhNazi afin d’aider le peuple marocain a prendre conscience de la situation créée par cette féodale prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour l’humilier et l’asservir.
      D’ailleurs de plus en plus de marocains patriotes consultent le Site AP pour avoir des informations crédibles sur ce qui se passe dans leur pays le Maroc.

        Chaoui
        25 août 2018 - 19 h 59 min

        Dans mes propos, le fond de ma pensée ne vise pas en réalité le Peuple marocain mais son régime et sa famille alouito-juive qui abîment le Maroc comme notre région.

    Ziad ALAMI
    25 août 2018 - 13 h 45 min

    Ce type de fantasme vise a renforcer le conditionnement mediatique des sujets de sa Majesky Momo6 tout en detournant leur attention de leurs basiques preoccupations et par la meme occasion leur eviter de se poser les vraies questions du type :
    1/- Quid de l’expulsion de la RASD de l’UA prevue juste apres l’adhesion de Maroc a cette UA en janvier 2017.
    2/- Quid de l’adhesion du Maroc a la CEDEAO supposee actee en decembre 2017.
    3/- Quid de la reconduction de l’Accord de peche UE-Maroc qui a pris fin debut juillet 2018.
    4/- Quid du slogan : le Maroc de Tanger a Lagouira alors que le Makhzen se prepare a se mettre autour de la table des negociations directes et se mettre face a la RASD avant fin octobre comme exige par la derniere Resolution du CS/ONU.
    5/- Quid de ce TGV offert par Sarkozy et dont la mise en circulation etait prevue avant la fin 2017.
    6/- Quid de ce gigantesque projet de Gazoduc Tanger-Lagos reste a ce jour dans les archives a cause de l’absence de financement.
    7/- Quid de ce grand projet : Tanger, Manara El Moutawassat, reste lui aussi au stade de la maquette.
    8/- etc…etc…etc…

    Enfin, une autre facon de dire que ces fantasmes de la presse propagandiste du Regime Allaouite vise a continuer a vendre des mirages a un peuple credule et inconscient de ce qu’il attend dans un proche futur.

      Anonyme DZ
      25 août 2018 - 17 h 45 min

      @Ziad ALAMI . Et pendant ce temps Momo6 est devenu la 7eme fortune mondiale et la 1ere en Afrique sans que personne n’ait le courage de poser les questions sur l’origine de sa subite fortune.

    El Che
    25 août 2018 - 13 h 39 min

    Je me demande pourquoi notre armee si soucieuse de l’ordre republicain a installé a la tete du pays un megalomane qui a transformé l’algerie en ferme familiale au mepris de la constitution!

    Citoyen
    25 août 2018 - 13 h 25 min

    Ce que pense le maroc ne nous interesse nullement.
    Avant tous Algerie 🇩🇿🇩🇿🇩🇿

    Rachid Djha
    25 août 2018 - 13 h 11 min

    Quoique l’on dise, quoique l’on fasse, on est mieux ici (Algerie) qu’en face (Maroc).

      Ayoub
      25 août 2018 - 15 h 25 min

      Mieux par l’épidémie de choléra

        Gatt M'dogouti
        25 août 2018 - 17 h 08 min

        Oui c’est ça ! fais de l’esprit ! mais saches une chose: sans la liberté de presse du pays et sans les commentaires critiques des citoyens, tu n’aurais vu que du feu ! Peut on dire de même d’un certain voisin dont le mode de vie est pire qu’un pestiféré et qui continue à idolâtrer un homosexuel?

    Anonymeplus
    25 août 2018 - 12 h 46 min

    Que la crasse politique et les merdias du royaume de la drogue se rassure, les changements au sein de l’institution militaire concernent uniquement les hommes, la doctrine reste la même, pas d’ouverture des frontières ouest et accélération des travaux concernant les tranchés et autres miradors.
    Notre doctrine est claire et nette, plus nous nous éloignons du royaume de la drogue et mieux nous nous sentirons.
    L’Algérie se suffit à elle-même, elle n’a pas besoin de morpions venant de l’ouest et de l’est pour profiter de ses largesses.
    Allah ynoub comme on dit.

    Anonyme
    25 août 2018 - 12 h 34 min

    Le choléra tue les citoyens, les autorités sont absentes ?
    Nos irresponsables n’ont pas interrompu leurs vacances. Le peuple est un déchet pour eux.
    L’armée a ce devoir moral de protéger ce peuple abandonné. Trop c’est trop.

      Anonyme DZ
      25 août 2018 - 17 h 20 min

      @Anonyme. Quoi dire de ces femmes qui meurent ecrasees pour un bol de riz ? de ces femmes qui se transforment en « femme-mulet » pour donner a manger a leurs enfants ? de ses peres de familles qui louent leurs enfants aux pedolphiles francais pour permettre a la maman de faire chaffer le bouillon le soir ? etc…etc…etc…

        Anonyme
        25 août 2018 - 18 h 00 min

        OK j’ai compris, le peuple Algérien doit regarder vers le bas et non pas vers le haut.
        Notre référence est la médiocrité.

        Anonyme
        25 août 2018 - 18 h 03 min

        Anonyme DZ
        25 août 2018 – 17 h 20 min
        L’Algérie a 40 millions d’habitants. Les pays dont tu fais référence ont dépassé le 1 milliards d’habitants.
        D’autre part, ces symptôme de la misère existent bel et bien en Algérie.

    noisy27
    25 août 2018 - 12 h 04 min

    Surtout les frontieres restent fermer sinon on est foutu
    zatla ,prostitution ,pedophilie et j’en passe …chkima kouada

    Sprinkler
    25 août 2018 - 11 h 39 min

    Venant d’un royaume qui n’a pas seule issue à offrir à ses bataillons de chômeurs que l’enrôlement, on se retient de rire…Quant à ces  » journalistes de palais  » quinous promettent toutes les calamités en 2019, ils gagneraient à aller explorer les vastes étendues de misère du Maroc profond … S’il y a bien un défi qui se pose à l’Algérie c’est celui de la drogue marocaine qui ravage notre jeunesse et que seule une guerre implacable contre les « muletiers du cannabis » de l’âne de Troie de la France pourra éradiquer. Continuons à adresser des messages de « fraternité » à Bouffi VI d’une main de fer !

    Kahina-DZ
    25 août 2018 - 11 h 35 min

    Changement ou pas, les frontières resteront verrouillées ! C’est ça l’essentiel !!

    Désormais c’est confirmé que les hauts responsables du palais de moumou-6 sont directement impliqués dans l’exportation du haschisch royale et le trafic de cocaine. Des noms ont été cités. On le savait, mais c’est bien de confirmer.

      Anonyme
      25 août 2018 - 14 h 47 min

      Il faut le dire à ZETCHI

    Ahmed IDDOU
    25 août 2018 - 11 h 13 min

    Mon seul commentaire en rapport avec l’objet de cet article est que la presse propagandiste Regime MakhNazi passe son quotidien a recuperer tous les articles de la presse algerienne traitant des faits divers pour en faire des Manchettes de leurs journaux certainement pour faire croire aux sujets de Mimi6 que tout n’est pas noir dans leur feodale narcomonarchie absolue.

    Med Benhamou
    25 août 2018 - 10 h 50 min

    Une autre facon d’occuper sa peuplade de schrizophrenes tout en la detournant de son miserable quotidien ayant pour denominateurs communs : Pauvrete, Soumission et Repression.

    M'hamed HAMROUCH
    25 août 2018 - 10 h 41 min

    Le Mega fantasme du Makhnez restera ce slogan du «grand maroc» base sur des considerations pseudo-historiques au detriment du droit international et est connu pour etre d’inspiration sioniste «grand israel».

    Anonyme
    25 août 2018 - 10 h 38 min

    Quoiqu’il en soit, le futur président sera issu des 40 millions d’Algériens et les frontières seront toujours fermées ! Allez ! extrapolez maintenant comme vous voulez ! on voit que vous avez du temps à perdre !

    Ch'ha
    25 août 2018 - 8 h 27 min

    Khalouna Mehnoum pour reprendre un célèbre lecteur d’AP.
    Propagande sioniste.
    Pour ces narcotrafiquants pédophiles makhnazi sionistes, il est vital de dénigrer le pays c’est leur leitmotiv, de faire de l’ANP une junte militaire etc.
    Ce suppôt de satan ne peut pas vivre ni exister sans taper sur le pays.

    Anti khafafich
    25 août 2018 - 8 h 12 min

    Confrères ?? J aurais aimé voir un tiret entre con et « frères » au moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.