Saisie de 27 300 sachets de tabac à chiquer contrefait

tabac chiquer
Lutter contre l'évasion fiscale, la vente des produits contrefaits, une priorité pour la Gendarmerie nationale. New Press

Les services de la Gendarmerie nationale de Sétif ont procédé, lors de deux opérations distinctes, à la saisie de 27 300 sachets de tabac à chiquer contrefait, a-t-on appris samedi 1 septembre, du Groupement territorial du même corps sécuritaire.

Les deux opérations menées s’inscrivent dans le cadre des actions de répression que mènent les services de la GN en vue de préserver l’économie nationale, la santé du citoyen, lutter contre le phénomène de l’évasion fiscale, contre la vente des produits contrefaits et en vue de resserrer l’étau autour de ceux qui s’adonnent à cette activité illégale, précise la même source.

La première opération a été exécutée par le brigade territoriale de la GN de Bir El Arch (est de Sétif), et s’est soldée par la saisie de 8 600 sachets de tabac à chiquer contrefait (sachets de 30 g et de 35 g), et ce, sur la base d’informations confirmées faisant état de la présence d’un individu âgé de 29 ans, qui détenait dans son domicile, une importante quantité de cette matière.

Après avoir pris les mesures indispensables et après avoir procédé à la perquisition du domicile en question, la quantité citée a été trouvée, ajoute-t-on de même source.

La GN a, en outre, indiqué que la seconde opération avait eu lieu dans la commune de Bazer Sakhra (est de Sétif), où 18 700 sachets de tabac à chiquer contrefait (sachets de 30 g), et ce, suite au contrôle routier effectué par des éléments de la brigade territoriale de la même commune sur la RN5, où un véhicule suspect conduit par un individu âgé de 29 ans a été intercepté. Après avoir été fouillé, une quantité importante de tabac à chiquer soigneusement dissimulée dans le coffre arrière du même véhicule a été saisie, précise encore la même source.

Le Groupement territorial de la GN a estimé la valeur de la saisie opérée à 2 805 000 DA.

Après le parachèvement des toutes les procédures légales, les deux individus impliqués dans les deux affaires ont été déférés devant la juridiction compétente.

R. N.

Comment (4)

    Anonyme
    2 septembre 2018 - 18 h 38 min

    701 plus 27300 egale

    1
    3
    Gatt M'digouti
    2 septembre 2018 - 15 h 44 min

    Dans cette affaire qi dure depuis plus de 20 ans, la défaillance du Ministère de l »Agriculture et des directions de wilaya est flagrante ainsi que celle du Commerce.
    Les cultivateurs de tabac ne devraient vendre la totalité de leur récoltes qu’à la SNTA par l’intermédiaire des
    COOPERATIVES AGRICOLES POLYVALENTES DES SERVICES.
    La SNTA , avec un agrément délivré par les finances, est la seule société habilitée à produire et à commercialiser cette chique.
    Depuis 20 ans ces sociétés fictives sans registre de commerce, opèrent au vu et au su de tout le monde, se sont fait des fortunes inimaginables et en empoisonnant les consommateurs avec des additifs douteux et mortels.

    5
    2
    ANONYME
    2 septembre 2018 - 15 h 25 min

    QUEL CINÉMA
    Tous les kiosques vendent du tabac à chiquer contrefait , un véritable poison et une filière qui rapporte trop gros
    SI l’état si bien sûr s’il en existe un, il pourrait facilement remonter la filière (pas besoin d’être Scotland yard) il suffit de savoir et de demander aux gérants des kiosques par qui il sont fournis, mais comme ils sont de mèche c’est silence « takoul ou nakoul »
    Vous pouvez trouver du tabac à m… à toutes les sauces

    5
    2
    laxisme
    2 septembre 2018 - 13 h 52 min

    Cela ne sert a rien d’attraper des criminels de tout accabit et de ne pas « bien les punir » pour dissuader d’éventuels candidats aux trafics…
    La récidive et la continuité dans ces crimes viennent du laxisme des gouvernants et de la justice complaisante.
    Il n’y a pas un domaine dans le pays qui ne soit gangrénné par la racaille et des fois même au nom de la religion!!!
    Si on fais la contrebande de l’alcool c’est qu’on ne le trouve pas comme ailleurs dans les commerces, cafés,restos…recherche d’or? s’il y en a tant que ça alors qu’attendent nos interéssés? et supprimez cette saleté de tabac chemma! honte à nous!
    Ah! hors sujet: pensez à la démographie car on va tout droit en hypersonique vers le chaos… et religion, hors de l’état !

    3
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.