Véhicules alloués aux personnalités : Lahbiri compte saisir la justice

DGSN véhicules
Le directeur général de la Sûreté nationale avec le ministre de la Justice. New Press

Le patron de la DGSN, le colonel Mustapha Lahbiri, a instruit la direction de l’administration publique de la Direction générale de la sécurité nationale de poursuivre en justice tous les ministres, les chefs de partis ou ex-personnalités gouvernementales qui refuseraient de restituer les véhicules qui avaient été mis à leur disposition par la police durant l’exercice de leurs fonctions, tout en exigeant la récupération de leurs gardes du corps relevant du Service de la sécurité et de la protection (SPS). La DGSN a pris cette décision après avoir constaté que beaucoup de ces anciens responsables gardaient ces voitures et ces gardes du corps depuis plus de quinze ans.

Selon le quotidien Echorouk, qui rapporte l’information, les personnalités désignées dans l’instruction urgente du chef de la DGSN auraient bénéficié de voitures blindées, avec gyrophares, et pas moins de quatre éléments de la SPS pour assurer leur protection. Or, selon la réglementation en vigueur, les véhicules mis à la disposition des personnalités publiques doivent être restitués dans un délai ne devant pas dépasser six mois.

La question qui reste posée : pourquoi la DGSN a-t-elle choisi ce moment précis pour sévir contre les contrevenants ? Cette instruction s’inscrit-elle, tout simplement, dans le cadre d’une nouvelle orientation que le nouveau patron de la DGSN veut imprimer au corps de la police ou s’agit-il d’une procédure punitive à l’encontre de certaines personnalités fraîchement éjectées ? Car des rumeurs invérifiables, mais largement relayées par les réseaux sociaux, font état depuis quelques jours de mesures coercitives prises à l’encontre de l’ex-directeur de la DGSN, Abdelghani Hamel.

Ainsi, selon la vox populi, il serait désormais soumis à l’interdiction de sortie du territoire national et même sommé d’évacuer le logement de fonction qu’il occupait depuis sa prise de fonction à la tête de la DGSN.

R. M. 

Comment (39)

    Anonimi
    7 septembre 2018 - 9 h 22 min

    Les véhicules de services et de fonction ,avec chauffeur ou sans, mis à disposition des ministres et autres hauts responsables de l’État sont là propriété exclusive de la structure de rattachement du responsable en question. La police ne peut pas affecter des véhicules à des responsables n’exerçant pas au sein de la DGSN. Maintenant pour les équipes affectées à la protection des personnalités, celles ci en cas de fin de mission rejoignent leurs unités avec armes, véhicules, girophares et bagages. Donc tout ce tintamarre autour de ce non événement est bizarre.

    bedraham
    6 septembre 2018 - 23 h 11 min

    c’est ce qu’on appel changer de fusil d’epaule…mais la cible reste la meme.

    1
    1
    joker
    6 septembre 2018 - 20 h 58 min

    Cette homme est fonciérement honnête ayant rejoint le maquis a 17 ans il fait e qu’il lui semble juste et honnête .Je l’applaudi avec les deux mains !

    13
    4
      Anonyme
      7 septembre 2018 - 0 h 00 min

      Il m’avait fait la meilleure impression quand il dirigeait la Protection Civile. Je ne connais rien d’autre de lui, mais ce qu’il fait en ce moment, ça s’annonce bien.

      MOHAMMED BEKADDOUR
      7 septembre 2018 - 5 h 34 min

      @Joker
      6 septembre 2018 – 20 h 58 mi
      En lisant sa carrière, aucun Algérien vrai ne trouvera mot à dire, sinon : Go, mon colonel !
      Il représente les meilleurs, continuer de servir à 80 ans, alors que de minables fonctionnaires demandent la retraite anticipée….

      4
      3
      Zaatar
      7 septembre 2018 - 7 h 11 min

      Tu ne pourras pas l’applaudir avec une seule main de toutes les façons.

      Anonyme
      7 septembre 2018 - 7 h 56 min

      Parce qu’on peut applaudir avec une main ?

    Anonyme
    6 septembre 2018 - 19 h 31 min

    Rectificatif : les véhicules de service circulaient de 07 heures à 17 heures. Au delà de 17 heures, s’il n’est pas garé dans l’établissement, le véhicule de service est saisi par la police ou la gendarmerie et envoyé à la fourrière avec les conséquences que l’on devine pour le responsable. Hélas à partir de 1992 , même de petits responsables ont utilisé H24, 365Jours/365 les véhicules de service comme s’ils étaient leurs biens personnels. Ils les ont même utilisés dans les cortèges de mariage.

    10
    2
      Gatt M'digouti
      6 septembre 2018 - 20 h 43 min

      A l’époque, pour être reconnues par les services de la police, les voitures étaient peintes aux couleurs de la Société Nationale ! Aucune excuse n’était recevable sauf s’il y avait un ordre de mission dument signé et encore pour une mission en dehors des limites de la wilaya !

      5
      2
    ici
    6 septembre 2018 - 18 h 46 min

    j ai toujours dit la vérité ,,Pour saisir la JUSTICE((skuz je ne voulais pas être vulgaire)) il faut changer son ministre avant Je pense tout haut que le personnel diplomatique et administratif sont trop bien payer ASSEZ pour pouvoir se payer leur propre véhicule avec chauffeur et payer le parking garder
    sinon accorder les véhicules aux personnels handicapés et a une certaine catégorie de responsable au mérite et a une condition ,qu il n y ai plus de (vrai) mendiants algériens a travers tout le territoire
    Ce n est pas plus difficile que ça Vous pouvez le faire , Hommes de bonnes foi

    6
    2
    mouatène
    6 septembre 2018 - 18 h 45 min

    il fut un temps ou les véhicules de service circulaient de 07 heures à 19 heures. et aucun responsable ne pouvait l’utiliser à des fins personnelles. le soir il est parqué dans le garage de l’établissement et non chez le chauffeur. et maintenant on voit des hauts responsables qui sont en retraite, sans scrupules, se sont accaparé les véhicules de service sans aucune impunité. bon, le ministère de l’intérieur a décidé de prendre les choses en main, c’est ce qu’il fallait depuis bien longtemps.

    7
    2
    Chaoui Ou Zien
    6 septembre 2018 - 18 h 32 min

    Franchement je ne vois pas ces habitués du grand luxe et plaisirs abondants au frais du peuple s’exhiber dans des tacots vieux de 15 ans. Ces voitures ont surement deja ete trafiquees et ce depuis bien longtemps. Il faut plutot se concentrer sur leurs gardes du corps et logements de fonction. Dans les pays qui se respectent, quand une telle anomalie est decelee et notee, le « beneficiaire » est facture et le salaire mensuel de ces gardes du corps et le loyer du logement de fonction et ce depuis le jour ou il a legalement fini d’en beneficier. Sans oublier bien sur une action en justice qui mene directement en prison. Mais on peut toujours rever.

    11
    2
    Yassine
    6 septembre 2018 - 16 h 14 min

    Nous sommes dans le pays de la predation (…) Quelque chose me dit que Mr Lahbiri vu son age et son passe de vrai maquisard de l’interieur veut faire ce qui lui parait la moindre des justices. Meme le regard de ce Monsieur parait honnete. Les clans vont-ils surfer dessus pour en tirer profit ou bien vont ils le rappelleront a l’ordre, CAD le LIMOGER quand il va toucher des proches? (…) 42 millions d’algeriens, tete baissee, acceptent.
    Che Guevara : « un peuple qui ne peut se rebeller n’a pas le droit de se lamenter! »

    22
    7
      MOHAMMED BEKADDOUR
      6 septembre 2018 - 18 h 09 min

      @Yassine
      6 septembre 2018 – 16 h 14 min
       » Quelque chose me dit que Mr Lahbiri vu son age et son passe de vrai maquisard de l’interieur
      ———————————————————————–
      Merci Yassine pour ce détail « passé de maquisard de l’intérieur »

      8
      2
        Anonyme
        7 septembre 2018 - 8 h 05 min

        C suppose qu’il y a des maquisards de l’extérieur ,quelle foutaise ?

    Anonyme
    6 septembre 2018 - 15 h 00 min

    dans un pays normalement constitué; c’est normal, tout à fait normal de restituer les biens du peuple lemghendef, qui a droit de demander des comptes surveiller où va son argent.c’est normal aussi que ces ministres – hauts cadres– de l’état, hahahahaha, aiment l’hisse, la brosse matin et soir,nourri au biberon du régime, lait émanant de la seule vache laitiere.allez voir par ex en suede, où un ministre se déplace en stop, est pris en charge par un simple citoyen.pas de gardes de corps, rien ! allez je me tais parce que j’ai envie de vomir !

    17
    8
    MOHAMMED BEKADDOUR
    6 septembre 2018 - 14 h 56 min

    L’ÉTAT EST une personne morale, il n’y aura jamais d’état parfait, l’humain étant aléatoire, La Perfection, El Kamal est Un des Noms du Créateur, les maux, les travers, les injustices nous valent des plaintes, des cris de douleur, en vérité pour qu’advienne un état algérien potable, (on parle d’eau potable, n’est-ce pas !), chaque algérien, adulte et d’esprit sain, doit rembourser les indus, chacun selon sa fortune présente, en fait tous les Algériens ont soit franchement volé, soit bénéficié directement ou indirectement d’un état CLOCHARD à partir de … de… Ben Bella a dit qu’en 1962, l’état n’avait que de quoi tenir, financièrement, quelques jours, mais la rente pétrolière vint, etc., et nous aurons TOUS profité, à des degrés divers, chacun selon son degré doit maintenant « rembourser », et les voleurs attitrés, et les naïfs « Ragda oua takoul » ETC
    CHICHE, montrons au monde que nous savons nous redresser, soyons CHATS !

    4
    10
    Kahina-DZ
    6 septembre 2018 - 14 h 19 min

    Il faut qu’ils remboursent tous les services gratuits = subventions d’État = Le confort de LUXE !!
    On ne parle pas de la subvention d’un sachet de lait et de quelques misérables grammes de semoule !! Mais il s’agit des subventions concernant le confort de LUXE!!!
    Donnez nous la facture Totale !!!!!

    19
    7
    Anonyme
    6 septembre 2018 - 13 h 40 min

    Je voudrais connaître combien qu’ils gagnent mensuellement ces gens qui bénéficent de tous ces avantages. Oui

    14
    7
      Zaatar
      6 septembre 2018 - 14 h 26 min

      Eh bien ils gagnent comme il a dit lui….

      8
      7
        Algerien révolté
        7 septembre 2018 - 8 h 12 min

        Je vois que vous apprenez bien vos leçons !

    Souad
    6 septembre 2018 - 13 h 39 min

    Je voudrais connaître combien qu’ils gagnent mensuellement ces gens qui bénéficent de tous ces avantages. Oui

    12
    8
      nectar
      6 septembre 2018 - 13 h 49 min

      Leur revenu payé sur les deniers publics, varie entre 250 000 à 500 000 DA/mois..Quant au business qu’ils ont développé durant leurs mandats et les détournements fait sont incommensurables, sachant qu’aucun de ces mafieux ne déclarent ses biens et revenus extra-salarial…Toute personne honnête dans ce pays, n’a pas sa place…ou elle fera partie de la caste des misérables.

      16
      6
        Zaatar
        6 septembre 2018 - 14 h 22 min

        250 000 à 500 000 DA/mois? ça c’est le niveau très bas d’entre eux. Ici ça joue à partir de 1 000 000 DA et plus /mois. Le plus minable des PDG d’entreprise a un salaire mensuel d’au moins 250 000 DA. Tu parles alors des « responsables » du pays… bien sur il faut ajouter qu’ils ne touchent pas leurs salaires, il y a l’état qui subvient à tout leurs besoins à eux et à leurs familles avec des privilèges en sus.

        16
        6
      Gatt M'digouti
      6 septembre 2018 - 14 h 02 min

      @ Souad
      15 à 20 fois le smig, et ils payent le même prix que tu payes pour acheter les produits subventionnés, sans parler des cageots de fruits et légumes et poulets et moutons et poisson offerts !
      le fait de chasser les français aux pris d’immenses sacrifices pour avoir de nouveaux colons plus affamés, plus impitoyables, plus destructeurs aussi, reste un problème à poser !

      19
      6
      Zaatar
      6 septembre 2018 - 14 h 07 min

      Ils gagnent mensuellement ce que certainement vous vous gagnerez peut être en 3 ans ou 5 ans. Avec la différence que vous, vous les aurez dépensé car vous en avez besoin pour vivre et eux ils les empilent dans leurs comptes en banque car ils bénéficient de tous les avantages de l’état et que c’est l’état qui leurs paie tout.

      15
      6
    anonyme
    6 septembre 2018 - 13 h 36 min

    C’est de la pub et des mensonges grossiers
    on veut du concret et en direct sur la tv sinon c’est du vent

    4
    7
    Zaatar
    6 septembre 2018 - 13 h 21 min

    Je vous parie tout ce que vous voulez que tout ce qui se mijote en ce moment sont des coups de pub, des coups d’éclats singuliers… du bluff en soi et cela juste pour le renouvellement du système, du cinquième mandat peut être, pour la pérennité du régime et donc pour la présidentielle d’avril 2019. Pour ceux qui ont bonne mémoire, il suffit de se remémorer les présidentielles passées et ce que l’on a eu comme coups d’annonces à tout va, allant jusqu’à des actes et des faits pour impressionner et marquer les esprits de la bonne foi du système… le résultat on le connait bien sur. C’est bis répétita, la continuité du régime, du système, de la mal vie pour tous, des scandales, de l’injustice…etc …etc. ça résume en un mot du marasme du pays. Alors on veut encore nous refaire le coup…l’approche est différente, mais le fond et l’idée sont toujours les mêmes… et pour notre malheur, ça va encore réussir.

    15
    8
      Algerien révolté
      7 septembre 2018 - 8 h 23 min

      Pour une fois je suis d’accord avec vous « herbe toxique  » c’est juste pou amuser la galerie ,ou pour prendre les gens du bon Dieu pour des canards sauvages et comme on dit « les promesses rendent les couillons heureux « 

    Argentroi
    6 septembre 2018 - 12 h 18 min

    On ne va pas aller jusqu’à nous dire que les instigateurs de la marche des policiers à El Mouradia en octobre 2014 jouissent aussi de la protection de l’état. Ce jour-là les policiers ont failli investir la présidence. Un coup de force en somme que la majorité de la presse et de la classe politique n’a daigné jusqu’à ce jour considéré comme tel ! Il est ahurissant notre système!

    5
    6
    Appliquer la loi
    6 septembre 2018 - 11 h 38 min

    Tolérance 0 y compris pour les nantis de la République. Pas de privilège à vie aux nantis de l’Etat, il faut remettre du sens, de l’éthique, de la morale dans la politique. Afin que le peuple redevienne des citoyens respectueux de la lois, de la constitution et que l’ incivilité disparaisse, l’Etat doit appliquer la tolérance 0 à ceux qui sont censés faire loi et la représenter. Il faut être impitoyable avec ceux qui ont confondu les biens et les deniers de l’Etat avec leurs portefeuilles personnelles. Les représentants de l’Etat doivent être irréprochables à défaut il faut couper les branches pourris.

    14
    6
    Zaatar
    6 septembre 2018 - 11 h 15 min

    Faut pas oublier que tous ces privilégiés pour qui quasi tout est payé par l’état, lorsqu’ils font leurs courses ils achètent les produits subventionnés (le lait, la farine, les pâtes, la semoule…) par l’état et quand ils leurs arrivent de payer leur essence ou leur gas-oil, ils paient le même prix subventionné également… ha ya sahbi, qu’est ce qu’ils font alors de leurs argent? Moi je pense qu’ils les enveloppent dans des oreillers qu’ils emmèneront avec eux à leur dernière demeure pour poser leurs têtes dessus dans leurs dernier sommeil.

    14
    6
      Gatt M'digouti
      6 septembre 2018 - 12 h 34 min

      je le sais mon ami !
      Tout est au frais de la princesse. Mais si je crois l’auteur de cet article qui parle d’utilisation de voiture pendant 15 ans, un petit calcul s’impose :
      Nonobstant les frais des 4 gardes corps et en supposant que les frais de location, carburant, huile, pneus et autres réparations s’élèvent à 1500 DA par jour, on aura au bout de 15 ans la rondelette somme 8 212 500,00 de DA !
      Un pauvre lambda ne pouvant pas payer la quittance de Sonelgaz de 5 000,00 DA se verra privé d’électricité dans les 15 jours qui suivent !
      Des vieilles femmes se nourrissent dans des poubelles, ou est Aribi,Mokri et Salhi pour parler de la miséricorde d’Allah?

      15
      6
        Lghoul
        6 septembre 2018 - 14 h 39 min

        « ou est Aribi,Mokri et Salhi pour parler de la miséricorde d’Allah? » – En turquie et a dubai pour préparer l’avenir de leur progéniture. Ou si abbasi madani today ? Au qatar en train de prendre soin de lui et sa famille.

        8
        6
    MELLO
    6 septembre 2018 - 10 h 47 min

    Un acte patriotique ou une manoeuvre politicienne pour nous demontrer que le choix de ce DGSN est bien reflechi, seul l’avenir nous le dira. Logique de mettre le hola sur toutes ces activites sournoises qui etouffent la vie publique , en remettant en place tous ces  » gourous » qui gardent tous ces privileges. Mais petit que je sois , je ne pense pas que ces directives aillent au bout, car de ce que nous savons sur l’ex DGSN , El Hamel, il a quitte’ le territoire national , propbablement un aller sans retour.
    A voir tous ces privileges accordes aux anciens de l’Etat, en les recuperant, il serait inutile d’aller vers la suppression des subventions , puisque les economies, que cela engrenera, peuvent masquer tout un pan du deficit budgetaire, et cela aidera , sans aucun doute, les retraites a toucher encore leur pension.

    12
    7
      Algerien révolté
      7 septembre 2018 - 8 h 39 min

      Ils se gavent tous en Algerie ,mais lorsqu’il n y a plus rien a gratter ils se tirent tous a Paris ou Bruxelles , c’est de l’ingratitude caractérisée , ils pompent la vache a lait jusqu’a la derniere goutte puis tchao ,et s’ils pouvaient tout emmener avec eux des aujourd’hui et puis nous lacher la grappe ,on se refera sans eux ,et en mieux !

    Gatt M'digouti
    6 septembre 2018 - 10 h 32 min

    Il n’est pas question de leur retirer véhicules et gardes corps mais de valoriser ces services et les faire payer !
    allez essayez louer une voiture pendant 15 ans sans oublier essence huiles lavages pneus et réparations ! et en plus 4 Gorilles par tête de pipe alors que le peuple est soumit à la loi des parkingeurs et des voyous !
    Grave ! c’est très grave !

    23
    6
    Zaatar
    6 septembre 2018 - 9 h 38 min

    Tout est bon à prendre chez nous surtout quand c’est aux frais de la princesse. Et on insiste jusqu’à la dernière seconde. Logements, villas, voitures, téléphones, gouvernantes, gardes du corps, privilèges divers, prêts bancaires…etc et la liste peut être encore beaucoup plus longue que ça. Et vous pensez que ceux qui cherchent à prendre le pouvoir, ou ceux qui y sont déjà, pensent d’abords à travailler pour le pays ou pour le peuple? ça ne vous fait pas sourire?

    21
    6
      Algerien révolté
      7 septembre 2018 - 8 h 42 min

      Un pouce levé pour toi « herbe toxique « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.