Oran : le meurtrier de la petite Selsabil et son complice condamnés à la peine capitale

Selsabil, Oran-Salsabil
Photo D. R.

Le tribunal criminel de première instance d’Oran a prononcé, tard dans la soirée de mercredi, la peine capitale à l’encontre de l’assassin de Selsabil Zahaf, K. A. (18 ans), reconnu coupable d’attentat à la pudeur, suivi de meurtre, le 18 août dernier, ainsi qu’à l’encontre de son complice, C. M.

Le représentant du ministère public a, dans son réquisitoire, requis la peine capitale contre l’assassin présumé de la petite Selsabil, qui n’est autre que le voisin de la victime. Ce dernier a été inculpé de meurtre avec préméditation et attentat à la pudeur sur mineure de moins de 16 ans et, lors de son arrestation, a reconnu les faits retenus contre lui, de même lors de son procès.

La peine capitale a été également requise contre le second accusé, C. M, âgé de 31 ans, qui est accusé de complicité de meurtre. Selon l’accusé principal, K. A, son complice C. M. l’a aidé à transporter le corps de la victime à bord de son véhicule utilitaire pour le déposer dans une décharge publique, à Haï Chouhada, non loin de Haï El Yasmine 2 où résidait la fillette.

R. N.

Comment (18)

    Anonyme
    22 septembre 2018 - 6 h 45 min

    L application et l execution des lois est une condition pour le respect des valeurs de la republique.Ces deux criminels ont merite la sentence capitale de la peine de mort et il faut imperativement qu elle soit appliquee et executee.Viol et assassinat ,trafic de drogue et corruption doivent etre punis par la sentence capitale,seul la peine de mort peut etre un rempart dissuasif contre ces criminels irrecuperables et doivent disparaitre de la societe Algerienne.

    Hafidha
    21 septembre 2018 - 18 h 18 min

    @karim 21 septembre 2018 – 17 h 28 min, tu reproches à l’internaute @LOUCIF d’être hors sujet, tu parles même de « horrible hors sujet » . Mais tu n’as même pas remarqué que cet internaute à d’abord condamner ce crime horrible pour ensuite aborder un autre sujet aussi criminel qu’est l’absence de respect des normes architecturales dans notre pays et de la « laideur de nos faubourgs » , comme dirait quelqu’un ! Si on s’amuse à faire les statistiques des internautes qui sont « hors sujet horriblement » ici dans Algérie Patriotique (AP), tu vas tomber à la renverse !

    Moi je trouve que l’internaute @LOUCIF (comme beaucoup d’autres aussi) a des interventions souvent intelligentes, pertinentes et intéressantes, il faut donc en tenir compte et les respecter, comme tu peux aussi les rejeter sauf qu’il faut le faire aussi pour tous les internautes qui sont « horriblement hors sujet » dans beaucoup de sujets !! Mes respects !

    Abdel-Kader
    21 septembre 2018 - 17 h 20 min

    la pendaison doit être appliquer !

    4
    1
    karimdz
    21 septembre 2018 - 11 h 02 min

    C est un crime odieux, non seulement la violer, mais la tuer qui plus est. Allah yarhAm cette malheureuse victime.

    S agissant de la peine de mort, j ai survolé les échanges, pour ma part, je suis pour si les preuves sont suffisantes, mais si cela repose sur des soupçons, je préfère que le présumé coupable soit emprisonné.

    Dans le cas d espèce, je suis favorable à la peine de mort, hélas pour ce jeune homme, c est triste pour sa famille, et lui meme 16 ans !, par contre pour l adulte de 31 ans, il n a fait qu aider au transport du corps si j ai bien lu l article, donc il devrait etre condamné à la prison, et pas la peine de mort. Les peines doivent être proportionnelles au délit.

    2
    8
    Que des initiales !
    20 septembre 2018 - 13 h 18 min

    Si la citation des noms par des initiales est requise par la loi pour les mineurs, pourquoi « C.M » pour le complice âgé de 31 ans ? La mention de l’identité complète pour les criminels majeurs incitera certainement les familles à plus d’éducation et de conseils à leurs enfants pour éviter le déshonneur du nom qu’elles portent.

    18
    9
    LOUCIF
    20 septembre 2018 - 12 h 26 min

    Au delà de ce crime odieux, condamnable, l’assassin de cette petite Selsabil, il y a quelque chose qui me fait réagir aussi : c’est la photo de l’article sur la bâtisse de ce Tribunal Criminel de Première Instance d’Oran. Remarquez l’ornement architectural,symbole de la justice, au dessus de l’entrée principale ! Magnifique ! çà me rappelle le style et les ornements qu’on trouve au niveau des bâtisses de style « art déco » longeant le boulevard Zighout Youcef , le front de mer d’Alger (Assemblée Nationale, Mairie d’Alger etc…etc..) ou de l’Avenue Franklin Roosvelt (Banque d’Algérie ….) etc.. etc.. On sait que celles qui ornaient les façades et les entrées des immeubles de la rue Didouche Mourad (ex-rue Michelet) ou de la rue Ben M’hidi (ex-rue d’Isly) sont en train de passer de vie à trépas, d’une manière progressive, sûre et définitive !

    Je me demande comment certains ornements ont pu résisté à la barbarie de certains de nos zélés politiques ? Pardon d’être hors sujet … si souvent…, mais je suis peiné quand j’apprends qu’un enfant est kidnappé, violé ou assassiné mais aussi quand je vois les types d’architecture comme par exemple celle de la nouvelle ville de Sidi Abdellah (Alger) pour ne citer que celle-là !

    11
    13
      karim
      21 septembre 2018 - 17 h 28 min

      Horrible hors sujet.en la circonstance évoquer ce genre de detail est un manque de respect pour la mémoire de la fefunte

      2
      1
      Farid1
      21 septembre 2018 - 23 h 38 min

      Tu fais pitié

    chark
    20 septembre 2018 - 11 h 44 min

    Les peines de réclusions criminelles à perpétuités doivent être accompli dans le grand sud Algerien et pas ailleurs !

    Tant que nos politiques ne n’auront pas compris ça , les peines de prison ne seront pas dissuasives pour les criminels en puissances !

    19
    9
      Iwen
      20 septembre 2018 - 15 h 21 min

      Monsieur Chark, vous venez de me voler mon idée, mais comme je n’ai pas déposé le brevet, ca ira pour cette fois ci !

      3
      12
    Anonyme
    20 septembre 2018 - 10 h 13 min

    Depuis que les quartiers d’Algérie sont devenus des « haï « , le sous développement mental a émergé au grand jour. Et je parie que ces deux barbares imploraient Dieu du matin au soir avec des bismillah et des hamdoullah tout en roulant des joints de cannabis mais en maudissant le vin et la bière – religion oblige !!!
    Quelle société !
    Islamisme, violence, obscurantisme, archaïsme, saleté, médiocrité……: la nouvelle société arabo islamo algerienne dans toute sa splendeur.

    30
    12
    Gatt M'digouti
    20 septembre 2018 - 10 h 08 min

    Encore faut il l’appliquer et ne pas nous leurrer avec des condamnations bidons !

    22
    8
    awrassi
    20 septembre 2018 - 6 h 55 min

    Le criminel n’a peur que de la mort. C’est pourquoi les francs-maçons, faux humanistes criminels et hypocrites en puissance, ont tout fait pour supprimer la seule arme dissuasive en la matière !

    22
    8
    Watani Watani
    20 septembre 2018 - 2 h 49 min

    Salam Lkhawa, el hamdoulilah, j’espère qu’on va lire le jour d’exécution de ces sauvages, et pas de grâce présidentielle please! même chose pour ceux qui oseront faire pareils.

    29
    8
    ben
    20 septembre 2018 - 2 h 02 min

    tant qu il n y aura pas de pendaison publique ces vermines se croieront au dessus des lois ce n est pas 20 ans de reclusion qui va en faire des citoyens exemplaires

    29
    9
    Algérienne-DZ
    20 septembre 2018 - 1 h 27 min

    Allah yerrahmek Selsabil. Repose en paix.

    Ils méritent l’exécution de la peine capitale à la place publique pour donner exemple aux autres criminels.

    35
    9
    Kamel
    19 septembre 2018 - 23 h 28 min

    Je ne pense pas que l’affaire ait été enrôlée dans la session criminelle. L’affaire est très récente et l’instruction préparatoire nécessité un temps que prendra le juge d’instruction où avant la clôture de l’information il doit faire procéder a une enquête de moralité et une expertise psychiatrique de l’inculpé. Il peut même procéder à une reconstitution du crime

    5
    23
      bananes
      20 septembre 2018 - 5 h 51 min

      n’oubliez pas nous sommes en rép.bannaniére

      9
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.