Contribution – Cette raison pour laquelle l’union maghrébine ne réussira pas

Union constitution
«C'est la géographie qui fournit ses déterminants à la géopolitique.» D. R.

Par Bachir Medjahed – Il s’en était peut-être fallu de peu pour que les pays du Maghreb admettent que l’on dise dans les deux langues amazighe et arabe que c’est la géographie qui fournit ses déterminants à la géopolitique. Ce serait évidemment bien une chance que soit prise en compte la continuité territoriale pour la fatale mise en évidence que la tendance va vers la constitution d’une union qui efface les frontières nationales au profit d’une frontière internationale périphérique. Cet ensemble ainsi créé et auquel on donnera un nom unificateur qui rendra compte de ses atouts géostratégiques sera délimité par des frontières internationales terrestres, maritimes et aériennes.

Ainsi, naturellement, cet ensemble sera doté d’une politique extérieure commune et d’une politique de défense commune. Des organismes supranationaux sectoriels veilleront à la cohérence du développement.

Pourquoi les pays européens ont-ils invoqué un espace géographique sur lequel ils fondent leur union alors que nous autres en sommes à nous regarder en chien de faïence ? Pourquoi les pays européens construisent-ils l’Union européenne (de même nom), parlent-ils d’institutions européennes, alors que nous autres voulons fonder cette union sur la base d’une langue et d’une religion dominante, excluant d’autres cultures et d’autres langues ?

L’Irak a abordé son invasion par les forces coalisées avec ses divisions ethniques et confessionnelles et même avec une certaine bienveillance de la part des Kurdes et des chiites qui attendaient depuis longtemps une telle opportunité, c’est-à-dire un événement qui amènera la chute de Saddam.

C’est la poursuite de la violence en Irak et l’amorce de son implantation en Syrie et en Libye, couplées à l’échec de toutes les démarches politiques que traduisent les contestations des élections, qui placent encore plusieurs pays arabes dans une situation de double impasse, à la fois militaire et politique.

Avec ces divisions ethniques (ou culturelles), personne ne peut croire qu’il peut y avoir une montée en puissance de l’irakisation de la sécurité car dans ce pays, les fractures sont loin de se souder. Elles mettront beaucoup de temps pour se souder et peut-être même que cet objectif ne sera jamais réalisé et que l’Irak ira soit vers la partition, soit vers une fédéralisation. La Libye poursuit le même chemin.

Cinq composantes diverses de la violence

Il y a celle qui se traduit sous la forme d’une résistance à l’occupation étrangère. Il y a celle qui est intégrée dans une stratégie de positionnement pour le futur car il est escompté que la capacité de nuisance mise en évidence fera de son propriétaire un acteur incontournable. Il y a celle qui est liée à la nouvelle donnée d’un conflit inter-ethnique. Il y a également celle que les Américains ainsi que le gouvernement en place en Irak ont qualifiée de rébellion, c’est-à-dire une violence illégitime contre un gouvernement légitime car élu. Il y a aussi celle qui est attribuée à Al-Qaïda et il y a enfin celle qui est une synthèse de celles citées précédemment qu’on appellera peut-être Daech.

La lutte menée sur le plan strictement militaire ne peut donc pas aboutir à éteindre ce qu’on appelle la violence car celle-ci est fondée sur des motivations politiques distinctes.

Ces motivations peuvent-elles réellement être prises en charge dans le cadre des élections ? La contestation des élections législatives atteste que même les élections ne constituent pas la solution dans la mesure où s’expriment des divergences ethniques qui sont incompatibles avec une logique démocratique qui exige que les électeurs ainsi que les élus réfléchissent «irakien» et non en termes d’appartenance communautaire.

Le système majoritaire dans les circonstances d’enjeux ethniques donnera une majorité à une ethnie qui disposera de pouvoirs sur les autres ethnies, ce qui sera inacceptable pour ces dernières.

M. B.

Comment (76)

    K2000
    6 octobre 2018 - 22 h 35 min

    A ne pas rater la Vidéo YouTube de ECOMNEWS MED intitulée : L’Industrie, l’avenir pour l’économie du Maghreb. Analyse

    3
    27
    Zoro
    6 octobre 2018 - 7 h 12 min

    L Algerie est arabe,ses noms sont arabes ses prénom sont arabes. Ses radios sont arabes ses télé sont arabes. Son monde est arabe ses voisins sont arabes. L Algerie est arabe sa poésie est arabes.ses chants sont arabes ses chansons sont arabes.
    L Algerie est arabe son coran est arabe ,sa religion est arabe son prophète est arabe.

    SIGNEZORO. …Z..

    3
    28
      Anonyme
      6 octobre 2018 - 10 h 20 min

      Afin que tu puisses être en osmose avec ce que tu es, il va falloir que tu ailles vivre en arabie chez tes semblables, depuis le temps que tu nous bassines, avec tes commentaires et tes réponses à deux sous, je comprends ton amertume, si tu n’as pas réussi dans la vie, changes de travail et si tu n’as pas toujours réussi, changes de femme et si tu n’as pas encore réussi change de pays.

      9
      2
        ZORO
        6 octobre 2018 - 20 h 41 min

        Tu ne penses pas etre aller trop loin l anonyme ??,ou sentez vous du plaisir d aller si bas???
        L amertume ???tu l as sentiras a la fin de mon ecrit , ya weldi.
        Le travail ??? Je suis retraite , ma pension me suffit amplement (Elhamdou lilah )
        La femme???J ai la meilleure femme du monde depuis 40 ans ,sonpere est tombe dans le champs de bataille en dec1955 alors quelle etait dans le ventre de sa mere ,elle perdit dans les annees qui suivirent ses grands peres paternel et maternel suivi de 3 autres oncles paternels. Pour tout l or du monde je ne l echangerai pas et je prie Dieu qu il m appelle a lui avant elle.
        Le pays??? tu peux t immaginer qu un jeune de 30ans qui arrive a resister a la tentation de Chicago Sears Tower et lac michigan pour revenir servir son pays pense a ce jour vouloir le quitter?? Bois donc la lice wen3el bliss
        SigneZORO. …Z…..

        11
          sears towers
          7 octobre 2018 - 0 h 41 min

          C’est donc de Chicago, des rives du lac Michigan balaye par les vents que tu ne n’arretes pas de souffler ton rih similaire au dhrat el bal. Puisque tu te sens arabe, tu dois la connaitre cette expression. Peut etre qu’un pays de la peninsule arabique t’irait mieux que Chicago.

          ZORO
          7 octobre 2018 - 7 h 24 min

          How many road must a man walk down
          Before we call him a MAN ??
          How many seas must a white dove sail
          Before she sleeps in the sand ??
          How many years can some people exit
          Before they are allowed to be free (it’s your case)
          The answer my friend is blowin in the wind.
          This is my English Answer trough Bob Dylan,let’s go to the arabic one trough Mustapha benbrahim the native poet of my city.
          يا بن سيدي يا خويا. مشي غير ارواح و قول رني رجل
          SIGNE ZORO. .. Z…

      Anonyme
      8 octobre 2018 - 14 h 04 min

      Pourtant tu écris en français, le diable à toujours une queue.

        Anonyme 2
        8 octobre 2018 - 19 h 11 min

        Ou ce qu’il lui irait mieux, comme un serpent. On le guette par un trou et il nous sort par l’autre.

      MELLO
      8 octobre 2018 - 15 h 16 min

      Pas étonnant que le pays de Zoro l’arabe soit dans cet état de délabrement. Tu peux le crier comme tu veux ,tes frères de l’Arabie ne te croiraient jamais. Malheureusement, pour toi , lorsque le tamis aurait fait son travail, il ne restera que la bonne graine. Bonnos.

    Ayweel
    5 octobre 2018 - 23 h 53 min

    Supposant que les dirigeants aoutoproclames des pays du golfe décident de créer une union du machrek amazigh, croyez-vous que cette union va prendre naissance et que cette union verra le jour????????? Je souhaiterais bien que les lecteurs de ce journal répondent honnêtement et sans sentiments à cette question et merci à toutes et à tous. De mon côté tout ce que je peux dire cest que rien ne se construit sur le faux et le mensonge. Ceci me rappelle ce qu’ils appelaient à l’époque l’Algérie française et nos ancêtres les gaulois. ……و الحديث اقياس….

    19
    4
    Ch'ha
    5 octobre 2018 - 23 h 19 min

    Déjà vous commencez par présenter l’UE comme un modèle à suivre et de réussite.
    Vous planez à 20 mille !!!! Cessez de regarder de l’autre côté de la méditerranée et d’idéaliser une chimère et de prendre des échecs pour exemple : pourquoi l’Italie a élu un parti d’extrême droite et nationaliste à votre avis M5S … Pourquoi le brexit …. Une Europe moribonde en guise de modèle : digne du béni oui oui.
    Allez voir les agriculteurs français qui l’ont eu dans l’os pour rester poli à cause de l’UE politique des quotas prix … où le taux de suicide dépasse l’entendement.
    Donc vous souhaitez une union du maghreb pour que notre pays riche se fasse avoir notamment par la narcomonamerde pédophile makhnazi sioniste …
    Désolée votre cas relève de la psychiatrie INCURABLE.
    Et enfin, le rapport avec l’Irak ???!!! Les chiites et cie …AUCUN ! Vous comparez ce qui n’est pas comparable une invasion, une guerre sioniste du néocolonialisme pour pillage du pétrole géopolitique géostratégie l’Irak de Saddam Hussein Allah Yarhmou étant par essence antisioniste et c’est Netanyahu le commanditaire de l’assassinat de Saddam Hussein et de l’invasion de l’Irak.
    Vos délires amazigh et cie….vous bossez pour BHL ou quoi ?!!!
    Le pays est un et indivisible : un kabyle est un algérien point barre.
    Le pays n’est pas le makhNazi ni la Tunisie ni la Libye.
    Donc NON À L’UMA.

    13
    4
      Amar
      6 octobre 2018 - 14 h 46 min

      Ecoute la petite françaouiya , arrête de nous chialer  » Non à l’UMA » car vu l’état de notre économie nationale, ses prédateurs et sa corruption à tous les étages, il n’y a aucune chance pour qu’un pays quelconque puisse souhaiter une quelconque association avec l’Algérie..La preuve toi même tu n’ y vis pas et des milliers d’autres ne rêvent que de le quitter pour l étranger.

      6
      4
    awrassi
    5 octobre 2018 - 20 h 44 min

    Le Maghreb arabe servirait qui ? Certainement pas les Imazighen. Je suis pour une Tamazghra … quand tous les pays berbères seront dirigés par des Berbères. Ce qui est loin d’être le cas. L’arabe ne doivent pas servir à nous unifier. Nous y perdrions notre origine. Quant à l’islam berbère (Alouites exclus), le nôtre est certainement celui dont le Prophète serait le plus fier !

    6
    11
    omar
    5 octobre 2018 - 17 h 17 min

    Mr Bashir Mediated,ce que vous racontez n’a rien à voir avec le Titre!

    lhadi
    5 octobre 2018 - 15 h 40 min

    Le Maghreb aurait plus de chance d’obtenir un meilleur traitement s’il réussissait à réduire ses conflits internes et externes et à rester uni.

    Les nouveaux leaders arrivés au pouvoir en 1999 sauront-ils stabiliser leur pays et reconstruire un ordre régional qui renforcerait leur capacité de négociation comparée à celle des autres ensembles méditerranéens ?

    S’ils n’y parviennent pas dans un délai raisonnable, la situation du Maghreb risque d’être aussi désespérante que celle de maints pays de l’Afrique de l’Ouest.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    5
    5
    La Viriti
    5 octobre 2018 - 15 h 15 min

    Avant de parler du maghreb, commençons par Démarocaniser l’état algérien et ses institutions infestés à echelle industrielle depuis 1999, même si cela avait commencer à la fin de la guerre d Algerie…
    Nous avons sur notre sol et dans nos institutions des marocains avec des papiers algériens qui au mieux profitent de nos richesses sans rien rendre et qui au pire sabotent en arrière plan notre pays….
    Ils sont derrière la volonté d’ouvrir les frontières ce qui signifiera l’effondrement du pays pour ne pas dire sa partition…entre les algeriens d’un coté les les algeriens d’obedience et/ou de souche marocaine…et ces derniers sont nombreux…

    13
    9
      Koursi
      5 octobre 2018 - 20 h 14 min

      Depuis notre Indépendance  » Est algérien toute personne qui a des papiers officiels algériens »
      Il n’existe donc pas de faux ou de vrais algériens.
      Maintenant si on commence , comme les nazis, à rechercher les origines ethniques lointaines de chaque citoyen, tu vas avoir des surprises car certains sont d’origine espagnole, d’autres d’origine turque ou sub- saharienne etc….

      8
      6
    Algérienne-DZ
    5 octobre 2018 - 13 h 39 min

    Déjà que le fait de dire maghrébine est une grosse erreur à l’avantage du makhzen et ses maitres.
    La bases est fausse, inacceptable.

    19
    7
    Souk-Ahras
    5 octobre 2018 - 13 h 07 min

    « En dehors de la Oumma point de salut ! » nous envoient comme message subliminal les augustes dirigeants – dont les nôtres- du monde arabo-musulman.

    La sphère arabo-musulmane n’est pas prête à penser « marché commun » tout court, puisqu’elle est déjà un MCCD « marché commun cultuel divinisé» ayant pour sigle Oumma, et détenant les monopoles, dogmatique, juridique, économique, social, et même politique.

    Dans la Oumma, on est là par le fait de Dieu et on vit et meurt pour le fait de Dieu. On ne produit rien mais on consomme beaucoup, on y transactionne ou périclite pour le même fait.

    À cette Oumma, son appartenance va de soi et ne requiert aucune explication d’ordre sociologique. C’est un destin insurmontable pour tous les islamisants qui gravitent en grand nombre dans toutes nos institutions.

    Pourtant, à regarder de près, une union strictement maghrébine signifierait une rupture radicale avec le monde arabo-musulman décadent et traitre, la ligue arabe sous domination égyptienne sournoise, et la Oumma bloqueuse universelle.

    Bourguiba en avance sur son temps, avait ouvert la voie dans ce sens. Gueddafi aussi en se réclamant africain d’abord. L’ethnicisme -ne pas confondre avec ethnisme- grégaire de la Oumma les a apostasié tous deux.

    13
    6
      Zaatar
      5 octobre 2018 - 21 h 26 min

      Salut Souk Ahras,

      C’est inscrit dans les gènes. C’est de l’inconscience inscrite dans les gènes…peut être que Dieu a voulu que ça soit ainsi, ce qui arrangerait les pensées de notre auguste Oumma. Aller droit vers le précipice ne les dérange nullement, aller directement à leur perte prête à penser que peut être ça les soulagerait, aller à leur ruine semble être une préférence à eux… que dire de plus.

    BabElOuedAchouhadas
    5 octobre 2018 - 12 h 29 min

    Il n’y aura jamais d’Union tant que le terme AFRIQUE DU NORD ne remplace pas le terme «maghreb» (signifiant Maroc en arabe) qui reste un subterfuge d’inspiration sioniste (Grand Israël) du Glaoui H2 pour faire rentrer dans notre subconscient ce concept basé sur des considérations pseudos historiques au détriment du Droit international (Grand Maroc) au lieu de parler comme nos parents de l’Étoile Nord Africaine de 1926.

    59
    9
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 13 h 39 min

      @ Bebeloued : Pour voir des cartes historiques étrangères de l’Afrique il te suffit de coller dans Google les mots suivants : Cartes du maghreb et de l’afrique et colonisations européennes

      10
      25
        anti khafafich
        5 octobre 2018 - 14 h 19 min

        ça suffit l’arnaque du makhreb ! le mot maghreb était utilisait par les religieux musulmans pour designer une direction, un point cardinal a l’opposé de machreq. le mot maghreb est accaparé par votre régime sioniste makhNazi pour 2 raisons: 1- mettre tous les peuples de la région dans un seul sac pour les influencer globalement et intégralement comme exemple « révolution » et « printemps », 2- pour falsifier l’histoire de l’Algérie la grande conceptrice de l’histoire de l’Afrique du Nord. votre makhreb on s’en tape éperdument

        58
        11
          ZORO
          5 octobre 2018 - 17 h 06 min

          Tu as raison anti khafafich on doit changer toutes les appelations a commencer par beni snous ,ca sera les fils de snous ou mieux encore les SNOUSSON et là ou tu es tu pourras leur dire que tu es un suedois .😂😂
          SigneZORO. …Z….

          4
          10
          Anti khafafich
          5 octobre 2018 - 17 h 35 min

          Et moi je t appèlerais le zwawi 🤣

          5
          4
          Anonyme
          5 octobre 2018 - 19 h 38 min

          @Anti Khafafich : Si tu veux en apprendre davantage, Il te suffit d’aller lire ce qu’écrivent des Encyclopédies de Référence comme l’Encyclopédie Universalis sur les Numides, sur Gaïa et Massinissa ou ce qu’écrit l’Encyclopédie Larousse sur l’Emir Abdel Kader ou écouter sur YouTube le Professeur algérien agrégé en Histoire Mohamed ARKOUN. De nos jours avec le Net, la connaissance écrite par de vrais historiens connus et reconnus est à la portée de tous.

          10
          13
          anti khafafich
          5 octobre 2018 - 20 h 00 min

          avec vous les mokokos, meme l’alsaka ou poutine seraient marocains hahahahahaha pauvres types

          21
          7
        Lyes Oukane
        6 octobre 2018 - 5 h 55 min

        @ Anonyme de 13h38 . Voir cartes étrangères et sur Gogole en plus ! Si c’est ça tes sources pour t’abreuver Je te donne ma part sans rechigner .

        5
        2
          Anonyme
          6 octobre 2018 - 15 h 55 min

          @Lyes : un document est considéré comme étant une source ou une référence quand ce document est fait par un expert ( Université, Historien, etc…) . Le fait qu’il soit ou non présent sur le Net, surtout maintenant à l’ère du numérique, n’enlève strictement rien à sa valeur historique. Fin de la leçon.

          3
          3
    Karamazov
    5 octobre 2018 - 12 h 12 min

    Continuité géographique … !

    Quand le capitalisme s’était sentit à l’étroit à l’intérieur de ses frontières il n’a pas hésité à entrer par infraction là ou il pouvait trouver les matières premières et la main d’œuvre qui lui manquait. Quel continuité géographique y a t-il entre la France et l’Angleterre , le détroit de Gibraltar est plus étroit que la manche ? Et je ne parle pas des colonies lointaines qui ont été intégrée. Les critères d’intégration à l’union européenne sont nourrit par des raison autrement plus vénales que cette continuité géographique.

    S’il y a une raison naturelle à la fondation de l’UE ce n’est autre que la nature du capitalisme qui n’aime pas les frontières. Vous voudriez que des pays qui sont encore à l’ère du féodalisme crée une union artificielle basée sur des préjugées ? Ils auraient selon vous réussi dans un mariage contre nature( la nature du capitalisme) ce qu’ils n’ont pas réussi tous seuls ?

    Vous voulez que l’union des Maghrébin se fasse avec des vœux pieux. El hamdoullah ya rabbi que cette union sur cette base-là ne s’est pas faite. Autrement nous aurions au mieux une plus grande prison et chacun refilera sa chtouille et sa misère à l’autre.

    Quasi-monnaie yarhem weldikoum en quoi ces pays du Maghreb seraient-ils plus complémentaire qu’exclusif au regard des économies et des politiques suivies ?

    Vous être en train de nous dire que c’est parce qu’on a mis des entraves à cette union qu’elle ne s’est pas faite. ET non, cette union ne s’est pas faite parce qu’elle n’a pas à se faire, tout simplement.

    Le jour où le développement de ces pays aura atteint le niveau requis , personne n’empêchera non pas une union idyllique , mais le balayage des frontières, tout simplement.

    7
    5
      Karamazov
      5 octobre 2018 - 12 h 55 min

      J’avais écrit sfehmouli yerhem… Le correcteur automatique d’open office qui tire plus vite que mon ombre a corrigé par « Quasi-monnaie ». Rouh temar enta ya Mes3oud où isk il a trouvé ça.
      La prochaine foua je me relirais, si j’ai lta!

      3
      3
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 13 h 05 min

      Tu parles des frontières au Maghreb comme si elles avaient toujours existé sous leur format actuel MAIS en Afrique comme au Moyen Orient qui a tracé à la règle ces frontières 100% artificielles sinon les anciennes puissances coloniales qui ont uniquement pensé à leurs propres intérêts . Ce sont elles qui ont même créé des états qui n’avaient jamais existé avant comme la Mauritanie, le Mali, l’Arabie Saoudite etc…etc…etc…Tu sais un Touareg algérien a beaucoup plus de points communs avec un Touareg du Mali ou de Libye ou du Niger qu’avec un Chaoui ou Kabyle ou un Oranais et on peut multiplier les exemples pour notre pays comme pour d’autres pays dans le Monde. Tu trouveras sur le Net des cartes historiques de l’Afrique du Nord au cours de l’Histoire, en particulier avant et après l’arrivée des colons européens en Afrique du Nord.

      19
      78
        Karamazov
        5 octobre 2018 - 13 h 26 min

        « … je parle de frontières comme si elles avaient toujours existé… » Ou ça ou ça ? C’est pitite moua qui a inventé les Etats-Nations les royaumes, la propriété privée la famille et L’Etat. Toute l’argumentation de nos révolutionnaires était de démontrer que l’Etat algérien a préexisté à la colonisation au grand dam de Ferhat Abbas et de l’autre Ferhat …

        Les frontières n’existaient pas avant 3ahd elkouloun ??? Même le chat les chiens le bellaridj pissent pour marquer leur territoire.

        Ipi l’union européenne n’a pas effacé les frontières ni réglé définitivement son problème. L’Irlande est un os , dans le brexit!

        58
        5
          Anonyme
          5 octobre 2018 - 19 h 49 min

          @Karamazov : As tu remarqué la réaction passionnelle de nos compatriotes pour le film sur Larbi Ben Mhidi ? Elle vient du fait que les gens savent très bien que la belle histoire officielle écrite par les Historiens du Régime est partiellement fausse ou enjolivée. Personne n’est dupe. Si tu veux en apprendre davantage, Il te suffit d’aller lire ce qu’écrivent des Encyclopédies de Référence comme l’Encyclopédie Universalis sur les Numides, sur Gaïa le père de Massinissa ou ce qu’écrit l’Encyclopédie Larousse sur l’Emir Abdel Kader ou écouter sur YouTube le Professeur algérien agrégé en Histoire Mohamed ARKOUN. De nos jours avec le Net, la connaissance écrite par de vrais historiens connus et reconnus est à la portée de tous.

          9
          80
    Kahina-DZ
    5 octobre 2018 - 12 h 04 min

    Non à l’ UMA qui pille notre patrimoine culturelle et historique. Ce qui est Algérien doit rester Algérien
    Non à l’ UMA tant que le marrouk opprime et colonise le Sahara Occidental
    Non à l’ UMA tant que le marrouk travaille contre les intérêts de la région en s’alliant aux ennemis de la région
    Non à l’UMA fantoche gérée par la France et les sioniste via le Le makhzan.

    On ne veut pas d’une UMA qui détruirait l’ALGÉRIE !! Point barre.
    On ne veut pas d’une UMA qui fera disparaitre l’Âme Algérienne pour la remplacer par celle de CASA BORDEL ou celle de Marrakech. NON ET NON !!!.

    85
    15
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 11 h 32 min

    La référence à la religion finira toujours dans des bains de sang et la balkanisation des régions ou elle sévit .

    8
    5
    socrate
    5 octobre 2018 - 11 h 16 min

    Bientôt l’Algérie se retrouvera toute seule car le Maroc a fait une demande à l’Union économique ouest africaine et la Tunisie à celle de l’Afrique centrale ! Quand l’Algérie se réveillera de son long sommeil (Bouteflika va-t-il être prochainement … ?), elle s’apercevra que le monde a bougé autour d’elle et qu’il est trop tard.

    21
    58
      Anonymeplus
      5 octobre 2018 - 11 h 40 min

      Mieux vaut être seul que très mal accompagné.

      57
      13
      BabElOuedAchouhadas
      5 octobre 2018 - 11 h 42 min

      Socrate, tu devrais cesser de tirer sur ton pétard. Ça t’évitera de dire autant d’â… en si peu de lignes et peut-être même permettre à tes neurones de se remettre à fonctionner malgré la durée de leur état de quiescence.

      39
      12
      Lyes Oukane
      6 octobre 2018 - 5 h 46 min

      @ So crotte .  » Bientôt l’Algérie se retrouvera toute seule…  » T’as raison l’espoir fait vivre . En attendant , moi tout ce que je vois c’est que ton royaume de pacotilles est barricadé à son flanc sud ( RASD )avec miradors et casques bleus . Grillagé au nord par les Espagnols . Et fermé à double tour sur son flanc est par notre ANP . En résumé ,il ne vous reste plus que l’Océan pour vous noyer de dépit .

      6
      4
    IMAZIREN
    5 octobre 2018 - 10 h 58 min

    Les dirigeants arabes ont toujours étaient bêtes à manger du foin, c’est la raison pour laquelle qu’aucune union dans le respect des peuples ne se fera tant qu’ils seront à la tête des pays.

    10
    7
    pas khawa
    5 octobre 2018 - 10 h 45 min

    Même si on nous impose une union, le peuple ne l’accepterait jamais et remettra les soumis consentants chez eux !
    nous sommes déjà assez envahi comme ça. c’est même grave !
    Même le voisin de l’est dès qu’il nous sent un peu affaibli, hop il nous poignarde !
    Soyons vigilants, car nos responsables semblent atteints de manque d’initiative (ou sont muselés).
    Car agir montre le degré de compétence.
    Du jour au lendemain notre OR et Réserves peuvent être subtilisés juste par une simple fausse accusation!
    Rapatriez les biens du peuples.
    Le but de fafa c’est de nous mettre à genoux ,jouer sur nos différences, rien à espérer de ce côté-là, ni du côté Arabe.
    Nous avons un peuple brave mais prompt à foncer sans réflechir. Notre talon d’achille.

    30
    9
    MOHAMMED BEKADDOUR
    5 octobre 2018 - 10 h 24 min

    Nous avons un dicton : « Ki techbe3 el kerche errass yghanni », « Lorsque l’estomac est rassasié, la tête chantonne », un pays qui n’a pas une assise économique cohérente tombe facilement dans les pièges de ceux qui en souhaite la dislocation, ennemis qui utiliseront tous les prétextes à ,disposition. « BOUMEDIENE » savait cela, mais il n’avait pas toutes les cartes en main, et ce « Maghreb » n’a aucune de ses composantes qui soit parvenue à une économie potable, c’est pourtant l’économie qui mérite la discussion, une fois établie une base solide, chacun dira El Hamdoulillah dans la langue et l’accoutrement qu’il veut, les estomacs s’en foutent. Ce Maghreb de la contrebande, des fuyards, est juste un asile psychiatrique politiquement et socialement, quant à Saddam, El Gueddafi, ils n’avaient pas la faculté Raison, un ennemi très rationnel en est venu à bout, un ennemi qui a de quoi viser à coup sûr… Soyons avisés pour nous protéger de leurs infaillibles viseurs : Ya Khouya El Jazaïri !

    36
    8
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 11 h 06 min

      @Mohammed : à l’évidence tu ne sais pas encore ce que Boumediene a fait à notre pays en particulier sur le plan économique. Comme je n’ai pas envie de faire un long commentaire, je t’invite à faire toi même tes propres recherches sur le Net et sur YouTube.

      9
      5
        MMOHAMMED BEKADDOUR
        5 octobre 2018 - 11 h 50 min

        @Anonyme
        5 octobre 2018 – 11 h 06 min
        @Mohammed : à l’évidence tu ne sais pas encore ce que Boumediene a fait à notre pays
        ———————————————————————
        Salam ! Je te promets, tu m’y incites, à faire le point sur ce sujet, permets moi de te traduire mon expérience car le vécu est irremplaçable. D’abord à l’époque, disons surtout 1971-1978, je voyais les métamorphoses de notre pays, il y avait de très belles choses, mais aussi les pénuries, les Souk El Fellah etc. Seulement j’avais les pieds sur Terre, je considérais les niveaux scolaires, et d’esprit qui prévalaient sur le terrain, nous venions juste de sortir de l’interminable « nuit coloniale », et ce n’était pas pour avoir Le Jour hic et nunc, on n’en sort pas de cette barbarie là, d’accord il faut une mise au point, Le Net et Youtube bien sûr il faut savoir pouvoir distinguer le bon du mauvais, « Boumédiène » signifia le plus fort taux de scolarisation de btous les pays du dit « Tiers monde », Boumédiène voyait LOIN, à bientôt, les occasions ne manqueront pas !
        Le défunt Boukharrouba Mohammed a laissé cette vérité, il avait 11 ans lors des barbaries du 8 mai 1945, il a dit : « Ce jour là ma vie a basculé »… Respect ! Seuls ceux qui ne font rien ne font pas d’erreurs.

        9
        6
          Zombretto
          5 octobre 2018 - 12 h 18 min

          @Bekeddour: On peut louer Boumediène pour certaines qualités personnelles, parmi lesquelles l’honnêteté et la sincère volonté de tirer le pays du sous-développement. Je lui concède ces qualités, mais elles étaient loin d’être suffisantes pour avancer le pays. Il voyait peut-être loin et visait loin, mais pas assez loin, et surtout il a pris le mauvais chemin. Sa faute principale et celle de tout le pouvoir algérien a été de ne pas avoir associé le peuple au pouvoir. Ils ont crée un régime autoritaire et arbitraire, un régime qui prenait des décisions d’une importance colossale sans que le peuple n’eût rien pu dire ou faire. Un régime duquel c’était une récompense d’être autorisé à sortir : la fameuse “autorisation de sortie” était un aveu que le pays était une prison à ciel ouvert. En excluant le peuple des grandes décisions et en le privant de liberté, il l’a aliéné. C’était l’échec garanti tôt ou tard. Rappelle-toi la frayeur que les deux lettres SM (la SM) semaient dans les entrailles du pauvre peuple. Ce n’est pas comme ça qu’on mène un pays au développement.

          10
          4
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 10 h 20 min

    a cause de momo

    7
    7
      Nour
      5 octobre 2018 - 13 h 31 min

      @zombretto, la problematique de Boumediene c’est qu’il travaillait presque seul , allez mis a part les 13 glorieuses de Boumediene, depuis 62 cite moi un autre aussi bon bilan ? J’en vois pas , en tout cas a l’epoque nous ne pensions pas quitter notre pays, je te laisse le soin de faire le bilan aujourd’hui et s-t-p ne me dis surtout pas que le bilan Boutef c’est la faute a Boumediene !

      5
      3
        Zombretto
        5 octobre 2018 - 14 h 28 min

        @Nour : Les quelques petites « années glorieuses » que nous avons eues n’en étaient pas vraiment, c’est l’euphorie de l’indépendance et la nostalgie des temps passés qui en donne l’illusion à certains d’entre nous. Le grand malheur est qu’en réalité l’Algérie était perdue d’avance dès le départ des colons. Ils ont laissé dérrière eux très peu d’industrie et très peu de main-d’œuvre hautement qualifiée car leur richesse était surtout agricole. Il n’y avait pas une classe productive en place qui aurait pu prendre le relais des colons. A l’indépendance l’Algérie s’est retrouvée avec 10 millions de paysans incultes (y compris mes propres parents au cas où tu croirais que je méprise les paysans) et un problème colossal, insolvable en réalité et qui s’est effectivement avéré être insolvable : dix millions de paysans qui avaient acquis des besoins nouveaux sous l’occupation française mais sans les moyens humains et matériels de les satisfaire. On ne crée pas une économie performante du jour au lendemain. L’algérien nouvellement libre voulait tout et tout de suite. Ni Boumediène, ni personne d’autre en Algérie n’ont pu résoudre ce problème.

        9
        2
    Anonymeplus
    5 octobre 2018 - 10 h 09 min

    Jamais il n’y aura d’union sans le Sahara Occidental, pierre angulaire de l’édifice nord africain.
    Les ensembles régionaux et les sous ensembles ont montré leurs limites.
    L’ue est là pour montrer à qui veut bien voir et comprendre les erreurs à ne surtout pas commettre. Chacuns des pays de l’union européenne tire la couverture de son côté à tel point que le royaume unis à fini par sortir de cette union des escrocs et il sera suivi par d’autres pays ne croyant plus au miracle économique.
    Il y a eu un rêve européen au lendemain de la seconde guerre mondiale qui s’est transformé aujourd’hui en un cauchemar européen. Les raisons sont multiples mais la plus importante reste tout de même politique, on a voulu intégrer des pays pour les façonner à la manière des fondateurs prédateurs, force est de constater qu’aujourd’hui les nationalismes européens sont à la mode, et même la Suède va certainement être dirigée par un gouvernement de droite nationaliste, qui aurait cru qu’un pays scandinave devienne supra nationaliste et les exemples en europe sont légions.
    Pour revenir au fumeux uma, il aura fallu toute la roublardise d’hassassin dos et toute la naïveté de chadli pour fabriquer ce canard boiteux, tout juste capable de faire du sur place.
    L’avenir de l’Algérie n’est pas dans les ensembles régionaux style, ligue arabe, uma ou upm, l’avenir de l’Algérie est dans les relations bilatérales d’état à état, là nos intérêts seront garantis et surtout nous aurons une vision claire des traités signés, de la politique ainsi qu’aux moyens à engager et des objectifs à atteindre.
    A quoi servira une union avec les pays de l’Afrique du Nord ? Cela sera profitable uniquement aux pays qui nous entourent, ils voient l’Algérie comme une vache laitière, une aubaine pour eux parce qu’ils pourront bénéficier de toutes nos matières premières de chez nous à des prix subventionnés par l’état, c’est évident qu’ils veulent vite nous forcer la main en ratifiant les protocoles d’accord.
    Ce panier à crabes qu’est l’uma ne vaut rien du tout, c’est un ensemble régional d’escrocs et de voleurs, tous haineux et jaloux des richesses de l’Algérie.
    Dois-je rappeler que la tunisie toute seule et le maroc tout seul sont partis en catimini signer un partenariat avec l’ue alors qu’ils auraient tout à gagner en intégrant l’Algérie dans les négociations pour avoir plus de poids et donc fatalement plus de concessions et d’avantages.
    Nous sommes entouré de traîtres, pourquoi s’unir avec des traîtres ? Le bon sens voudrait qu’on gel notre participation à cet ensemble mort-né, une coquille vide qui coûte de l’argent jeté par les fenêtres.

    57
    12
      Vector
      5 octobre 2018 - 11 h 13 min

      Exactement !!!
      L’Algérie auraient plus d’intérêts a s’allier à des pays comme le Vietnam ou l’Argentine qu’avec le Maroc !
      L’Argentine a une industrie aéronautique indépendante, certes très modeste, mais qui a le mérité d’exister contrairement au Maroc qui n’est qu’un pauvre petit sous-traitant d’Airbus sans accès à la technologie.
      Le Vietnam n’est pas un pays high-tech comme la Corée du Sud ou le Japon mais dans le low-tech et le textile, ils ont les plus haut rendements contrairement au Maroc qui n’est qu’un patchwork de sous-traitants bloqués dans les année 80…

      51
      10
        Anonyme
        5 octobre 2018 - 11 h 40 min

        L’Argentine est une alliée du Maroc et elle est anti-Polisario

        13
        14
          Vector
          5 octobre 2018 - 12 h 08 min

          Vos propose sont absurde !!
          C’est quoi l’Argentine ? Rien du tout sur le plan international ! Que l’Argentine est pro ou anti-Polisario, quel importance ?
          Ce que je dis, c’est que l’Argentine a des compétences en aéronautique donc on peut s’alllier avec elle dans aéronautique!
          La Turquie est une nation sans importance, mais elle a des compétences dans le textile donc allions nous avec la Turquie dans le textile comme à Relizane !
          Idem avec les pétro-dollar qatari pour le complexe sidérurgique de Bellara et les pétro-dollar émirati pour l’usine de véhicules militaires de Tiaret !

          48
          5
          Anonyme
          5 octobre 2018 - 13 h 11 min

          VECTOR : Si pour toi c’est pas important pour nos dirigeants c’est un point crucial or ce sont eux qui décident.

          8
          7
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 11 h 35 min

      Notre pays a bien ses propres prédateurs et à ce jour ce sont bien des compatriotes devenus milliardaires ou millionnaires en dollars en quelques années donc inutile d’aller les chercher ailleurs. Nos prédateurs font du business avec la Chine, la France, le Canada et depuis quelques années avec les USA.

      11
      2
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 12 h 39 min

      Pourquoi vous amarrez toujours l’Algérie aux causes perdues d’avance ?

      22
      4
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 10 h 04 min

    L union europeen touche à sa fin avec la monté en fleche de la droite nationaliste,ils faut l union des peuples l economie ne suffit pas.

    22
    5
    Abou Stroff
    5 octobre 2018 - 9 h 59 min

    « Cette raison pour laquelle l’union maghrébine ne réussira pas » titre B. M..
    je pense que l »union maghrébine » ne réussira pas et ne peut pas réussir pour une raison simple. les couches dominant les formations sociales « maghrébines » sont, sans exception, des couches dominant des systèmes pré ou proto-capitalistes. or, la logique de fonctionnement des dits systèmes requiert que les couches qui les dominent ne partagent point le pouvoir qu’elles exercent sur les couches dominées avec « autrui » (a t on observé un chef tribal ou féodal agir pour partager son pouvoir avec un autre chef tribal ou féodal?).
    ceci dit, les unions ( l’union européenne, en particulier) qui ont vu le jour sont toutes, sans exception, pilotées par le capital financier mondial (fraction dominante du moment du capital mondial) dont les intérêts (ceux des banquiers et des actionnaires qui n’ont, par « définition », pas de nationalité, notamment) requièrent la destruction des frontières et un déplacement sans entraves des capitaux pour valoriser, d’une manière optimale la valeur.
    en d’autres termes, l’union est un processus qui transparait comme une étape historique dans la consolidation du capitalisme comme mode de production dominant.
    ce qui revient à dire que les histoires de langue commune, de religion commune, ne peuvent être brandis comme facteurs d’union, que par des écervelés avérés ou des niais confirmés qui croient au père Noël.
    PS: la remise en cause de l’union européenne par les partis dits populistes peut être interprétée comme une questionnement sur la logique de la « mondialisation » pilotée par la capital financier mondial qui exploite les peuples du monde entier pour le plus grand bénéfice des banques et des actionnaires, en particulier.

    55
    5
      Zombretto
      5 octobre 2018 - 11 h 56 min

      Merci Abou Stroff !… Comme toujours, l’argument te3 eççehh : les fondements économiques, les seuls qui produisent des effets au lieu d’être des effets.

      3
      1
    Koursi
    5 octobre 2018 - 9 h 13 min

    @ Lyes : 1) Notre pays s’est endetté en créant de la Fausse monnaie (avec la planche à billets à hauteur de 32 Milliards de dollars) pour payer les fonctionnaires et les créanciers de l’Etat.

    2) Il y a des pays encore bien plus endettés que la Tunisie ou le Maroc comme les USA, la France, le Japon , l’Egypte etc…mais cela ne les empêche pas de faire tourner leur économie. De plus, tous ces pays exportent et ont une monnaie plus forte que la notre, ce qui fait que leurs importations leur coûtent nettement moins chers.

    3) Comme tu as l’air d’un novice en économie, il serait bon que tu ailles regarder l’interview YouTube de l’expert économiste et ancien ministre du trésor Ali BENOUARI intitulée « Récupérer l’évasion fiscale nécessite de la légitimité politique » …

    19
    35
      Vector
      5 octobre 2018 - 10 h 04 min

      1) Les dettes de l’Algérie sont purement comptable, vu que la Banque Centrale d’Algérie fabrique des dinars qu’elle prêtent ensuite a son propriétaire, l’État Algérien donc l’Algérie n’a pas de dettes…
      2) La force d’une monnaie ne se décrète pas !
      Si vous voulez que l’Algérie exporte, produisez vous même quelque chose à exportez !!!
      Mais ça c’est compliqué….
      3) Ali Benouari n’est qu’un ultra-libéral, il n’a aucune de proposition sur un modèle de production ( Comment et quoi produire pour qui ? ) mais seulement sur des normes comptables…

      52
      8
        Anonyme
        5 octobre 2018 - 10 h 42 min

        Tu as le droit de ne pas partager le point de vue de Benouari. Le seul problème c’est que les autres experts économistes comme Ferhat Aït ALI ou Benbitour ( ancien ministre) ou Boukrouh ( ancien ministre) etc…disent la même chose que lui et tous confirment que la planche à billets est bien un endettement qui aura forcément des répercutions concrètes sur l’économie du pays.

        13
        43
          Vector
          5 octobre 2018 - 12 h 33 min

          Sans planche à billet, que faire alors ?
          Emprunter à l’étranger comme la Turquie en faillite ?
          Virer la moitié des fonctionnaires et baisser le salaire de 50% de l’autre moitié ?
          Réduire les subventions ?
          Vous n’avez aucune solution à par des exhortations tels que produire et exporter sans aucun plan concret pour produire, exporter !!!

          54
          6
      Lyes Oukane
      5 octobre 2018 - 13 h 59 min

      @ Koursi .  » récupérer l’évasion fiscale nécessite de la légitimité politique » d’ après Benouari . Ah oui , celui qui vit en Suisse . Il est à bonne école pour étudier l’évasion fiscale .
      Donc selon sa théorie , si les autres Européens ne récupèrent pas leurs évasions fiscales c’est parce qu’ils n’auraient pas de légitimité politique . Et moi qui croyait que pour récupérer son fric il suffisait simplement d’être celui qui tient la matraque planétaire et que les autres ,tous les autres passaient à la caisse ( voir sanctions économiques , rackets officiels et vols sous différents subterfuges , jugements imposés et impartiaux du grand Manie Tout ) .

      Je ne suis pas expert en économie planétaire , je ne suis pas même un petit épicier mais il y a longtemps que j’ai compris que pour faire tourner sa planche à billet il faut l’autorisation des maîtres en la matière donc être son complice .Seuls eux décident de la vie ou de la mort d’un gouvernements quel qu’il soit . Ou bien ,il faut être maître de sa banque centrale . A ma connaissance seule la Chine est dans ce cas . Tout le reste pointe chez qui tu sais , à contrecœur ou pas .

      31
      2
    Moskosdz
    5 octobre 2018 - 9 h 12 min

    Jamais l’Algérie ne pourra s’unir avec le pays au drapeau confectionné par la France,jaloux de surcroît jusqu’aux orteils de notre passé historique,de la grandeur de notre pays et ses richesses naturelles,prétendant tout le contraire juste pour camoufler sa roublardise,ceux qui l’ont classé comme pays le plus malhonnête au monde,n’ont certainement pas tords.

    57
    18
      Anonyme
      5 octobre 2018 - 9 h 44 min

      @Moskos : Regarde tous les pays qui nous entourent et tu verras qu’aucun d’entre eux ne peut être qualifié de pays « ami » donc même si nos dirigeants venaient à souhaiter une alliance économique, ils trouveraient portes closes. De plus, ces pays sont tous des alliés de la France et des USA et tous ont une économie libérale totalement différente de la notre. L’UMA n’est donc certainement pas pour demain.

      34
      2
    صالح/ الجزائر
    5 octobre 2018 - 9 h 05 min

    Pourquoi l’union maghrébine devrait être construite avec des frontières internationales terrestres, maritimes et aériennes , ou bien elle ne réussira pas ? .
    que chaque wilaya des 48 conserve ses limites ( ses frontières ) n’a pas empêché l’Algérie d’être une et unie .
    pourquoi l’Allemagne est presque homogène mais elle est fédérale ? .
    pourquoi les Etats unis d’Amérique sont ethniquement , religieusement ( et confessionnellement ) , linguistiquement … hétérogènes mais ils ont pu édifié la plus grande puissance au monde ? .
    les raisons d’échecs du Maghreb uni sont plus subjectives qu’objectives .

    11
    3
    L'Afrique du Nord
    5 octobre 2018 - 8 h 46 min

    Personne en algérie ne veut de l’union maghrébine.
    Conception des franco/ hihouds .
    L’Algérie est un pays AFRICAIN se trouvant au nord de l’Afrique.
    Le magrheb =Maroc une forme de colonisation économique par cet conception et aussi la pénétration des chevaux de Troie dans le paysage algériens pour corrompre tous les systèmes et s’accaparé de nôtre pays de la manière insidieuse.

    58
    10
    HANNIBAL
    5 octobre 2018 - 8 h 37 min

    Comment peut on proner une union avec un prédateur qui prostitue ses sujets et l’intime relation que Shlo -homo VI a
    avec les $ionistes ne peut que nous éloigner de cet objectif qui est ce makhreb arabe nom occidental donné au mar’ok
    l’Algerie serait le dindon de la farce , on est déja envahit par 450 000 marocains et si on ouvrait la frontière ce serait
    5 a 6 millions de personnes qui fuirait ce pays vaut mieux rester au statu ko et la frontière fermé
    une Union Non Merci , les précédents avec ce royaume depuis 1847 ! 1956 ! 1963 ! 1975 !1994 ! 2013 a casa
    la joyeuse sont des mauvais souvenirs ,venant de ce pays de Fourbes chacun chez soit et dieux pour tous

    18
    13
    Lyes Oukane
    5 octobre 2018 - 7 h 12 min

    Bonjour à toutes et à tous ,
    C’est en sirotant un café bien chaud que j’ai lu cet article .Niet . Alors , J’en ai repris un deuxième et je me suis attelé à relire le pavé du dessus .Rewallou . Aussitôt , j’ai couru dans la cuisine pour savoir si c’était bien du café que j’avais préparé parce que je n’avais toujours rien compris du début à la fin .
    Je vous résume le truc . Ca commence avec une photo de trois drapeaux algériens fiers ,droits ,neufs en face d’un drapeau marocain rongé par le temps ( sur son haut à droite ) et penchant comme un ivrogne et ça continu avec des histoires d’Irak ,de guerres , de conflits interethniques ,de logique démocratique le tout saupoudré de Daesh et d’une pincée d’al Cia . Une vraie ratatouille . Ya el khawa ,Li endou dicoudeur ghir y dicoudili chouiwa .Y dir fiya mziya .

    1) Pour qu’il y ait paix ,il faut d’abord qu’il y ait guerre . Hors ,nous ne sommes en guerre contre personne NOUS !

    2) Logique démocratique ? c’est un blasphème chez Momo . Chez lui c’est une monarchie absolue de droit zahma divin et celui qui se penche trop sur ce problème passe par dessus bord ou finit en passoire .

    3) L’auteur veut peut-être nous dire soyez gentils avec vos voisins de l’ouest ( nous sommes les méchants ,évidemment ) . Pour bien faire baissez la garde et le reste aussi ? C’est ca hein !

    51
    13
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 7 h 02 min

    Ça ne peut pas se faire parceque tout simplement les intérêts personnels prévalent sur les intérêts des états dans les pays sud méditérrannéens,l’état y est au stade embryonnaire contrairement à cela en europe les états sont bien enracinés dans leurs moeurs et dans ce que signifie le vieux continent.

    30
    6
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 7 h 01 min

    Selon BAJOLET, ancien ambassadeur français en Algérie , BOUTEFLIKA lui aurait dit  » Pas d’UMA sans une solution au problème du Sahara Occidental ». Donc au lieu d’attendre après une UMA qui n’arrive pas avant, la Tunisie ( capitaliste) est devenue membre de la COMESA ( comme la Lybie) et le Makhzen ( lui aussi capitaliste) attend son entrée dans la CEDEAO. Pour la suite, qui vivra verra.

    20
    76
      Lyes Oukane
      5 octobre 2018 - 7 h 33 min

      Ouais, la Tunisie est tellement devenue capitaliste que c’est le premier fournisseur de mercenaires à Daesh . Quant au maroc depuis qu’il attend son entrée à la CEDEAO,il en est à sa troisième paires de babouches usées sur le paillasson de cette communauté économique .Quant à la libye ,bla mel goulek !

      Tu n’as que ces trois pays comme exemples de progrès économiques ? les deux premiers sont endettés jusqu’à la moelle ,les deux ne survivent que de prêts toxiques et de dons avilissants .L’Algérie est le seul pays  » arabe  » à avoir accordé des dons sans contreparties ou à des taux d’intérêts proches du 0% à la Tunisie . Qu’elle rembourse d’abord avant de jouer au capitaliste avec l’argent des autres . la Libye est pillée ,ruinée ,dévastée par qui tu sais .

      58
      16
        NOUS ..LES BERBÈRES..
        5 octobre 2018 - 17 h 40 min

        Il n’a jamais été question de faire de l’Afrique du nord un seul bloc politique et économique même durant la dinestie des rois unificateurs Numides . Le Maghreb est une appellation farfelue..Monsieur Oukane, par la grâce de Dieu, ne dit plus que l’Algérie est un pays arabe..

        57
        5
          Lyes Oukane
          5 octobre 2018 - 22 h 00 min

          @Nous … Les Berbères . N’as-tu pas remarqué que arabe était entre guillemets ? Si j’ai pris la peine d’en mettre c’est bien parce que j’adhère à 100% à ton avis .

          6
          5
    Anonyme
    5 octobre 2018 - 6 h 50 min

    M. Medjahed, l’Europe a été créée pour contrer l’avancée communiste et l’URSS. Aujourd’hui que le communisme est intellectuellement mort et que cette Europe représente une économie concurrente, les USA font tout pour la faire exploser … Les unions économiques ne sont pas des unions populaires. Et les peuples, tous, finissent toujours par privilégier leur identité à leur assiette. Le Grand Maghreb Arabe voulu par les Arabes et leurs maîtres ne se fera jamais. Tamazghra, elle, pourrait voir le jour si la Mauritanie, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Libye venaient à être simultanément gouvernées par des Imazighen … Car nous y mangeons tous de la zamita !

    19
    61

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.