Zetchi : «Les raisons de la démission de Saâdane sont illogiques»

démission, zetchi-hattab-saadane

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheïreddine Zetchi, a qualifié dimanche à Tlemcen «d’illogiques» les raisons de la démission du directeur technique national (DTN), Rabah Saâdane. Lors d’une conférence de presse, Zetchi a fait savoir que Rabah Saâdane, installé le 15 octobre 2017 en tant que directeur technique national (DTN), «n’a pas assisté à 12 réunions importantes, soit 50 pour cent des réunions de la FAF», estimant que les raisons de sa démission sont «illogiques».

«Nous le considérons de notre famille», a déclaré le président de la FAF, affirmant que les convocations de la FIFA sont strictes et que «c’est l’entraîneur des gardiens de l’équipe nationale, Aziz Bouras, qui a été convoqué et non pas Saâdane comme il le prétend. Nous ne pouvons pas changer d’invitation», a-t-il souligné.

Pour rappel, Rabah Saâdane avait présenté sa démission mercredi 3 octobre à la FAF après moins d’une année à la tête de la Direction technique nationale. Il devait se déplacer à Londres avec le sélectionneur national, Djamel Belmadi, pour prendre part à une conférence organisée par la Fédération internationale de football (Fifa) consacrée à l’évaluation de la Coupe du monde 2018 entre le 22 et le 25 septembre dernier, mais il n’avait pas réussi à avoir son visa pour des raisons inconnues.

Concernant l’arbitrage, Zetchi a été catégorique en déclarant : «Nous poursuivrons en justice tout arbitre auteur d’une corruption prouvée», ajoutant : «Nous présenterons des arbitres qui commettent des erreurs sans intention devant le conseil de discipline».

A propos des centres régionaux d’entraînement de football devant être construits dans les wilayas de Tlemcen, Saïda, Batna et El Tarf, le président de la FAF a fait savoir que les «clubs seront associés à contribuer à la réalisation de ces infrastructures qui leur permettront de faire la préparation en Algérie et leur épargneront des déplacements vers d’autres pays». Il a annoncé l’apport d’entraîneurs et de formateurs étrangers pour diriger les sessions de formation dans ces centres.

Kheïreddine Zetchi a suivi, lors de sa visite à Tlemcen, un exposé sur la fiche technique du projet de réalisation du premier centre régional d’entraînement de football en présence des membres de l’assemblée générale de la FAF et les présidents des ligues de football des wilayas de l’ouest et du sud-ouest du pays.

R. S.

Comment (13)

    Anonyme
    9 octobre 2018 - 19 h 29 min

    Zetchi et Belmadi s’agitent comme le font des coupables pris la main dans le sac ke premier use de l’insulte ,traitant Saadane de menteur et l’autre joue à la sainte nitouche qui s’etonne du niveau en attribuant à Saadane l’histoire du restaurant alors que celle ci a été montée de toute pieces par les journalistes.

    Gatt M'digouti
    8 octobre 2018 - 18 h 09 min

    Hummmm bizarre ! il sollicite le Maroc pour la coupe du monde ( au fait ! est ce un de nos journalistes lui a posé cette question et les aboutissements de cette indécente proposition?) et le premier centre d’entrainement choisi est Tlemcen !!!!
    L’herbe est plus verte à Gaza et il fait bon d’y vivre qu’ici !
    Mais el 3ib fina wa el kheir fina ! assez de lamentations et que le peuple met fin à ce marasme sinon le Venezuela à coté de ce qui nous attend c’est une colonie de vacances !!!!!

    2
    1
    Anonyme DZ
    8 octobre 2018 - 10 h 47 min

    Le jour où le patriote lambda cherchera à comprendre pourquoi Medouar, Zetchi et Charef ont voulu programmer le match USMA-MCA à Bologhine au lieu et place du temple du 5 juillet, il connaîtra alors la jonction qui existe entre cette triplette et le Régime MakhNazi dont la seule mission est de ternir l’image de l »ALGERIE dans tous les domaines et donc aussi le football surtout quand il s’agit du beau spectacle fourni chaque année dans les tribunes de ce derby multicolore et où domine le fair-play.

    30
    Anonyme
    8 octobre 2018 - 8 h 22 min

    Zetchi, un grand menteur !!
    Quelle décadence. Comment peut-on faire confiance à quelqu’un sans éthique. La tricherie est devenue l’oxygène du foot Algérien.
    D’échec en échec.

    9
    1
    Kahina-DZ
    8 octobre 2018 - 7 h 41 min

    La FAF et L’APN sont gérés par les mêmes principes maffieux: Les coups bas, le sabotage, guerre des clans, la chakara, A-TAHLEB, La chita et lèche babouche.
    C’est L’Algérie gérée par les incompétents dénués de toute fibre patriotique.
    Le tube digestif gère le pays.
    La vie dans le ZOO des prédateurs.

    12
    Beloud
    8 octobre 2018 - 7 h 11 min

    désolé mon précedent commentaire est adressé a iramak

    Beloud
    8 octobre 2018 - 7 h 03 min

    aile cassée : vous osez traiter de menteur un Président de notre FAF quel culot ? donc la politesse est manquante (…..) désolé il faut appellé le chat par son son nom

    1
    10
    Tous pourris
    8 octobre 2018 - 4 h 38 min

    Mensonges. Pour plaire à ceux qui l’ont inventé et en ont fait un président, et pour rester m3a loueguef, et s’il pouvait, il aurait lancé les travaux du premier centre d’entraînement à Oujda. Lors de sa conférence, il connaissait déjà les questions posées par les journalistes et avait donc déjà les réponses préparées à l’avance. Les journalistes n’en contesterent aucune pour une seule raison: ils étaient pris en charge par la FAF et n’avaient aucun intérêt à le général. Ils risquent de ne plus être invités surtout pour les déplacements de l’ EN à l’étranger. Ce sont ces mêmes journalistes qui ont alimenté la cabale orchestrée contre Rabah Madjer. Ils étaient menés par Maamar Djebiur qu’on n’a pas beaucoup entendu cette fois ci-contre.
    Pour ce qui est des centres, la FAF parlait de 4: Tlemcen ; Saïda, Batna et Tard. Mais le cirque organisé à Tlemcen est destiné à lancer les travaux des 2 premiers, les 2 derniers peuvent attendre alors que la Kabylie qui a au moins 3. Clubs très prestigieux, personne n’en parle

    21
    3
    BabElOuedAchouhadas
    8 octobre 2018 - 1 h 41 min

    Wallah que c’est devenu un phénomène de mode tout ce folklore à la sauce du duo Zatchi-Medouar connus pour avoir été imposés par leurs Maîtres du Pouvoir.

    Sinon comment peut-on :
    1/- recruter un vieux de 73 ans alors que 70% de la population algérienne a moins de 30 ans.
    2/- offrir un salaire mensuel de 180 Millions de centimes alors qu’un titulaire d’un Doctorat d’État en énergie atomique touche un salaire de 9 Millions de centimes.
    3/- recruter un DTN qui passe plus de 50% de son temps chez lui en famille à Lyon.

    Et après on fait semblant de s’étonner du pourquoi on avance en reculant selon le modèle Makhnazi de Mimi6 et ce, presque dans tous les domaines malheureusement.

    10
    1
      LALMAS
      8 octobre 2018 - 15 h 03 min

      vous avez résumé parfaitement le désastre et le chaos de notre sport roi.
      des présidents de clubs qui s’accusent mutuellement sans retenue dans les médias de matchs truqués et corruption d’arbitres sans étre inquiétés par la justice.
      ces mémes pseudos présidents prédateurs par leur déclarations incendiaires chauffent et incitent les supporters a la violence.
      des présidents de fédération et de ligue parachutés par des sphères occultes qui agissent pour des réglements de compte.
      un DTN et ex entraineur national qui fait un show médiatique pour un visa et un accés au restaurant dont il se serait passé de ce tapage, et avec retenue il aurait du s’entretenir en privé avec ce pseudo président de la FAF.
      dans d’autres lieux tous ces problèmes sont réglés discrètement sans tapage médiatique et l’incitation des supporters a la violence, si dans le cas un seul dépassement se produirait, le conseil de discipline et les tribunaux s’en chargeront avec de lourdes sanctions.
      par contre chez nous c’est l’anarchie totale des personnes qui n’ont rien de commun avec le sport en général et le foot en particulier.

    Iramak
    8 octobre 2018 - 0 h 04 min

    Gros menteur ce zetchi.
    Il suffit d’aller sur le site de la fifa pour lever le lièvre. C’est écrit noir sur blanc. Les invités sont les sélectionneurs et les DTN.
    Après à la faf, il ont dû donner le nom de l’entraîneur des gardiens pour court circuiter Saadane et cela, probablement sur demande du sélectionneur.

    8
    2
    aile brisée
    7 octobre 2018 - 23 h 44 min

    On ne comprend plus rien dans ce pays

      le niveau
      8 octobre 2018 - 8 h 19 min

      ils ont mis des gents a des poste que le peuple ne comprendra rien et na va jamais comprendre.
      et pour zetchi ces synonyme au football algerien de 2018
      pour ne pas dire le sport algerien en generale
      yaw rahet blad sidi abderahmane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.