Tourisme : priorité à la formation professionnelle

Tourisme
Certains hôtels ont été réalisés en partenariat avec des étrangers. New Press

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud, a affirmé, jeudi à Alger, que «l’investissement en l’élément humain était la clé de voûte pour relever le défi de la qualité et concrétiser la politique du développement durable dans le secteur du tourisme».

Présidant avec ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohammed Mebarki, le lancement d’un programme de formation au profit de 3 300 professionnels et fonctionnaires sous la supervision du groupe hôtellerie, tourisme et thermalisme, en partenariat avec le Fonds national de développement de l’apprentissage et de la formation continue, M. Benmessaoud a mis en avant l’importance cruciale qu’accorde le Plan d’orientation d’aménagement touristique 2030 à la stratégie de formation, en la plaçant en priorité afin de doter les établissement hôteliers et d’une main-d’œuvre et d’un encadrement compétents, répondant aux exigences du tourisme moderne.

Le ministre a rappelé également que «la stratégie de développement du secteur appréhende la formation touristique, hôtelière et thermale comme l’un des fondements du plan qualité qui passe, impérativement, par la dotation des établissements touristiques de compétences à la hauteur des besoins du secteur afin de relever le défi de la qualité».

Evoquant les accords de partenariat et de coopération avec le secteur de la Formation et de l’Enseignement professionnels et celui du l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique afin de parfaire le niveau des cadres et travailleurs du tourisme, M. Benmessaoud a fait état de la «concrétisation d’un nouveau partenariat avec le secteur de la formation visant la création de filières de formation d’excellence dans les métiers de l’hôtellerie, tourisme et thermalisme». Il a fait état de l’approbation, à ce jour au niveau national, de plus de 1 800 projets pour un investissement de 1 400 milliards de dinars, offrant 111 000 nouveaux emplois et plus de 270 000 lits.Quelque 800 nouveaux hôtels ont été réalisés au niveau national, offrant 103 000 lits et 44 000 emplois, a-t-il ajouté, précisant que 11 établissements hôteliers, représentant 12 000 lits, ont été réalisés dans le cadre du partenariat avec des étrangers.

De son côté, le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohammed Mebarki, a indiqué que la filière hôtellerie, restauration et tourisme représentait à elle seule 26 spécialités de formation, évoquant l’institution, cette année, du certificat d`aptitude professionnelle et de maîtrise professionnelle et du diplôme de technicien ou de technicien supérieur.

En outre, il est à signaler que l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Algérie (ESHRA) a ouvert ses portes à Oran pour assurer une formation technique au profit d’une première promotion d’une trentaine d’étudiants, a indiqué à l’APS son directeur, Ludovic Piniello. Certifiée par l’Ecole hôtelière de Lausanne (Suisse), l’école offre trois diplômes de technicien supérieur : cuisine et haute gastronomie, service et restauration, hébergement, a précisé M. Piniello, ajoutant qu’il s’agit de formations qui répondent aux standards internationaux. L’accès à cette école est conditionné par l’obtention du baccalauréat et la réussite aux tests d’admission, note-t-il. La formation initiale (DTS) est dispensée pendant deux années avec des offres de cycles de courte durée à la carte pour les établissements hôteliers.

R. E.

 

Comment (28)

    awrassi
    14 octobre 2018 - 11 h 47 min

    S’il n’y avait que la formation, cela se saurait. Avant de former des employés, il faut surtout qu’il y ait des hôtels, même indignes de ce nom ! est-ce cette rareté qui explique l’extravagance des prix ? Exemple de prix d’une nuitée pour un indigène qui veut découvrir le luxe de l’hôtel :
    Sheraton Annaba : 115 euros la nuit, soit 75 heures de travail (pour 1 euro = 130 dinars et 200 dinars/h travail)
    Sheraton Paris : 180 euros la nuit, soit 18 heures de travail (pour 10 euros/h travail).
    Le journaliste ne peut pas se contenter de citer les propos d’un ministre, aussi gentil et honnête fût-il. Il se doit de confronter les auteurs de ces propos aux réalités … ou démystifier ces propos !

    Anonyme
    14 octobre 2018 - 1 h 22 min

    Tourisme à l’algérienne: j’ai vu sur une vidéo la guide d’un car de touristes étrangers, commentant les monuments rencontrés en chemin: une bonne femme en hidjab, mais du hidjab pur et dur; une dame d’un certain âge pas très gracieuse. Un vrai coup de génie. Ça m’a fait penser à la fameuse blague sur les hôtesses soviétiques garanties 100 % pertinentes et fiables pour leur boulot vu que leur engagement dans le parti remontait à la Révolution d’Octobre.
    A mon humble avis, le travail au milieu de mâles étrangers est une intolérable atteinte au besoin de modestie de ces saintes femmes.

    3
    2
    Ch'ha
    14 octobre 2018 - 0 h 16 min

    Je ne suis pas pour le développement du tourisme occidental sexuel et pédophile j’insiste.
    Développer le tourisme intra-pays afin que les algériens découvrent leur pays (y’en a pour tous les goûts) au lieu de partir dans des destinations où ils sont traités comme des parias.

    1
    2
    Caméléon
    13 octobre 2018 - 23 h 52 min

    Je reconnais que parfois je sois assez virulent de vérité brute, mais le contenu constructif prouve mon honnêteté.
    L’Essentiel c’est que les idées utiles passent.
    Vive Bledna et son Armée.
    sayonara

    2
    2
    TARZAN
    13 octobre 2018 - 22 h 30 min

    construisez une ville au style des mille et une nuits, une sorte de casbah dans le désert algérien avec tout le luxe possible et vous verrez comment vous attirez les touristes étrangers qui cherchent le rêve et le confort. l’algérie ne pourra jamais rattraper le retard en matière du tourisme balnéaire en méditerranée, mais investissez dans un domaine ou l’espagne, la france, la croatie, etc, n’ont pas ce que nous avons : le sahara. investisez 5 ou 10 milliards de dollars dans la création de toute une ville touristique et vous verrez la vitesse à laquelle vous récupérerez votre investissement sans parler des retombés en matière de création d’emploi et développement de l’artisanat.

    5
    7
      Ch'ha
      13 octobre 2018 - 23 h 57 min

      @Tarzan
      Non non et non !
      Pas de tourisme occidental sexuel et pédophile.
      Non non et non ! NE DÉNATURER PAR LE SAHARA.
      Pour de l’artificiel y’a le makhNaz où les plages et cie sont réservés exclusivement aux pervers french et occidentaux, pour l’artificiel Dubaï.
      Le tourisme ce n’est pas ça. Le pays ne cherche pas à devenir une niche à occidentaux irrespectueux pervers et surtout que l’ex colonisateur se satisfasse à vie de son vassal le makhNazi, la Tunisie.

      1
      5
        TARZAN
        14 octobre 2018 - 11 h 19 min

        ch’ha je suis désolé mais tes arguments sont lamentables! donc toi tu vas jamais en touriste ailleurs dans le monde? et si tu voyages tu deviens un prédateur sexuel et pédophile? si pour toi le maroc est une référence en matière de tourisme ce n’est pas pour moi ni pour 99.99999999999999999999% de la population mondiale. le maroc est pays où les gens se prosternent pour un roi, un pays de sorcellerie et un pays de tous les vices qui existent sur terre. nous c’est l’algérie on est pas comme eux on est différents, on est des bèrberes, des guerriers séculaires. et si tu analyses pour voir à qui nous avons octroyé des visas pour le sud algériens, tu découvrira que ce sont des touristes qui sont à 90% intellectuels, cadres et la moyenne d’âge dépasse la quarantaine. le tourisme c’est pas une tare mais une opportunité pour tout le monde. les indigênes qui découvrent d’autres populations et forcément il y a un enrichissement derrière réciproque. notre religion ne dit pas qu’il faut qu’on se découvre et se connaitre et vivre ensemble avec le reste de l’humanité? le tourisme c’est aussi une opportunité pour l’algérie pour nous faire connaitre notre histoire et notre culture, donc toi tu nous proposes de nous enfermer et laisser les marocains détourner notre culture et notre histoire en mentant aux touristes qui visitent le maroc (et c’est le cas)? ton post me choque et je mesure le nivellement par le bas qui perdure en algérie! excuse moi les gens qui vont faire la omra (car c’est du tourisme ça aussi pour visiter les lieux saints de l’islam) ne sont pas des pervers sexuels!

        5
        1
          Ch'ha
          14 octobre 2018 - 12 h 33 min

          @Tarzan
          J’ai écrit unitialement que les étrangers qui veulent visiter le pays l’ont déjà fait américains italiens etc…. Mais j’ai supprimé la phrase 😉
          Il ne faut pas dénaturer les sites pas de villes complexes artificiels….le sud doit rester et le tourisme doit rester AUTHENTIQUE. J’ai voyagé et je ne me complais pas dans des hôtels 5* et d’une piscine ou plage réservée. Les vacances c’est le contact avec le pays le peuple les autochtones justement j’ai visité machallah une grande partie du pays 1990-1992 à l’heure de la décennie noire et où tous avaient annulé leur voyage au pays, pas moi nous étions 3 pelés et un tondu dans l’avion. Mais quelles vacances machallah, je n’y ai vu aucun immondices détritus dans les rues etc …je n’ai pas fait l’ouest 😉 faute de temps. Arguments non lamentables mais réalistes.
          Pas d’artificiel. Le but c’est de découvrir une autre culture tradition histoire pas de retrouver un confort artificiel hôtel piscine piscine hôtel plages réservées. Dans aucun pays digne de ce nom les plages sont interdites aux autochtones et uniquement réservées aux touristes c’est dénigrer sa propre population et l’a traitée comme sous la colonisation telle des indigènes de l’apartheid.
          Pas contre le tourisme mais pas n’importe qui et n’importe quoi juste pour faire du profit. Le projet touristique doit être conforme avec le respect de la nature des paysages etc…
          Merci pour cet échange @Tarzan😉

          2
          1
          TARZAN
          14 octobre 2018 - 14 h 08 min

          c’est moi qui te remercie pour ta réponse plus acceptable que la première où tu parlais de prostitution des touristes etc. je suis d’accord la nature doit être respecté, mais hélas les touristes qui cherchent l’aventure pure en couchant à la belle étoile sont très rares et en générale sont paumés, donc pas intéressants sur le plan économique, pire encore, ils constituent des coûts supplémentaires à nos services de sécurité (gendarmerie, police voire même armée) qui veille à leur sécurité puisqu’ils rempruntent des chemins non balisés et non sécurisés, combien de touristes aventuriers étaient perdus au sahara et retrouvés après des recherches très couteuses (avions, hélicoptères, et 4×4). le concept d’une nouvelle ville-hôtel à la mille et une nuit est le rêve de tous les opérateurs touristiques car la demande est là. jusqu’à présent aucun pays ne l’a fait car ils ne disposent pas de sites pour implanter cette ville ou bien parce que c’est couteux. on a de l’argent (réserve de change) qui sont en train de fondre, et c’est le moment de le faire car nous n’allons pas la financer seuls mais avec des crédits bancaires internationaux, ce qui obligera ces banques étrangères de nous ramener des touristes, et les crédits sont possible aujourd’hui car nous sommes encore solvables. cette ville je la vois proche de ghardaia (10 ou 20 km), qui est de loin la plus belle ville du sud algérien. cette ville doit être la plus luxueuse possible car il faut miser la clientèle fortunés pas des pique assiettes comme les français qui sont les touristes les plus détestés au monde du fait de leur radinerie. un tel projet était aussi le rêve de mehri à el oued, mais son hôtel est trop isolé et trop petit, un touriste s’ennui au bout de deux jours.une villeau style casbah avec des cafés nombreux et différents et des restaurants variés, des boutiques hors taxes de luxe, de l’artisanat partout, des artistes peintres, des musiciens etc c’est ça ce qu’il nous faut et le monde ntier parlera de nous et de notre jolie ville digne des contes des mille et une nuits. la musique algérienne qui est très belle, à maintes reprises elle fait réver les étrangers du fait qu’elle est très proche de l’idée d’un monde oriental digne des contes!

          2
          1
      TARZAN
      14 octobre 2018 - 8 h 59 min

      que les personnes (j’imagine qu’elles sont toutes marocaines car ils suivent comme des chiens tous mes écrits qui les dérangent) le pourquoi avec des arguments de leurs dislike. oui, la création d’une ville digne des contes des mille et une nuits au sahara dérangent le maroc, d’où le terrorisme au sahara, en réalité daesh et cie qui travaillent pour le maroc commettent des attentats au sahara pour faire peur aux touristes étrangers qui découvrent la beauté du paysage saharien et qui sont de plus en plus nombreux d’années en année. les vrais visas touristiques que délivre l’algérie sont à 90% pour le sud algérien. alors offrant le rêve à ses touristes étrangers et relançant notre économie touristique en commençant d’abord par le sud et le nord (tourisme balnéaire) viendra petit à petit, ça ne sera jamais du jour au lendemain

      2
      2
        Ch'ha
        14 octobre 2018 - 13 h 10 min

        @Tarzan
        Je n’avais pas lu ce 2ème commentaire.
        Je vois de quoi tu veux parler garder l’authenticité tout en favorisant un site d’accueil non artificiel mais authentique, oui ok mais surtout pas un lieu d’attrait artidiciel.
        Merci pour cet échange @Tarzan.

        1
        1
        Ch'ha
        14 octobre 2018 - 13 h 24 min

        @Tarzan
        Pour terminer, le dépaysement qui intéresse quand on voyage en tout cas moi c’est mon cas.

        Ch'ha
        14 octobre 2018 - 13 h 28 min

        @Tarzan
        Pour terminer, le dépaysement qui intéresse quand on voyage.

    Anonyme
    13 octobre 2018 - 21 h 27 min

    Arrêtons de nous mentir,chaque ministre raconte son histoire,manière de dire : » moi,je fais mon travail,le reste n’est pas mon pb ». Mebarki forme(des bricoleurs) et dit,moi g formé,aux autres de les faire travailler..etc..etc.. Pour le tourisme,la france reçoit 85 millions,l’Italie,Espagne,Turquie….Tunisie… Il faut identifier nos atouts,nos sites,ce que nous avons à montrer à proposer aux touristes. À part le sud pour une catégorie marginale ( 10000?) Ya rien à montrer. Ya le balnéaire,oui,mais il faut faire comme nos voisins c.-à-d. dégager des sites dédiés à c touristes exclusivement avec les commodités qu’est en droit d’attendre ce touriste.
    Le reste c se mentir. On n’attire pas les mouches avec du vinaigre.

    7
    2
      Ch'ha
      14 octobre 2018 - 0 h 24 min

      @Anonyme 21h27
      « Des sites dédiés exclusivement aux touristes…comme nos voisins….. »
      VOUS DÉLIREZ ! Allez vivre chez le makhnaz si ce n’est déjà le cas et laissez les touristes chez le makhnaz profités du tourisme sexuel des plages INTERDITES AUX AUTOCHTONES.
      WAOUUU L’APARTHEID….
      Délirant !
      Le pays est avant tout à ses citoyens aux algériens pas pour des touristes PERVERS SEXUELS.
      À bon entendeur

      2
      3
        Yes
        15 octobre 2018 - 21 h 09 min

        A ch’ha. Je n’ai pas dit que je suis pour ce tourisme,g commencé d’ailleurs par dire arrêtons de nous mentir. C pour dire à nos décideurs qui croient que le tourisme peut remplacer le petrole qu’ils se mentent !! Je sais que notre société n’est pas prête pour ce tourisme censé nous ramener des devises. Et à part ce tourisme balnéaire dédié nous n’avons rien à montrer!! La france reçoit 85 millions de touristes pour le balnéaire,les monuments,la montagne,les villes,les villages..et ce n’est pas des pedophiles ou drogués… Il faut tout simplement arreter de se mentir et dire « on ne veut pas du tourisme « . Et il faut être conséquent et honnête envers soi-même,rejeter aussi toutes les commodités et inventions de c méchants occidentaux mécréants dépravés: vos 4/4,télés,portables,avions..etc..etc…
        Le développement est un package,tu prends tout ,le bon et le mauvais sinon tu prends rien; c à toi ensuite de séparer le bon du mauvais.slts.

    Mosquée & Resorts (lol)
    13 octobre 2018 - 20 h 59 min

    ah oui …la grande nouvelle mosquée attirera des millions de pelerins touristes…pas besoin de vrais touristes occidentaux « kouffars » de surcroit…

    6
    4
      Pudeur d'abord et encore
      13 octobre 2018 - 21 h 18 min

      @ : Mosquée & Resorts (Lol)
      13 octobre 2018 – 20 h 59 min

      Toute à fait d’accord avec toi.
      Les plages uniquement pour les algériens.
      Et le Sahara et le grand djebel pour les occidentaux.
      Les seins à l’air , les strings ont n’en veut pas.
      Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes.

      5
      6
    S'évader par l'humour.
    13 octobre 2018 - 20 h 58 min

    Une blonde et une brune se promènent sur la plage.
    Un touriste leur demande :
    – Do you speak English ? Les deux femmes secouent la tête négativement.
    – Sprechen Sie Deutsch ? Les deux femmes secouent la tête négativement.
    – Sprekt U Nederlands ? Les deux femmes secouent la tête négativement.
    – Czy mówią panie po Polsku ? Les deux femmes secouent la tête négativement et le touriste part.
    La brune dit à la blonde: « On devrait apprendre une langue étrangère ».
    La blonde répond : « Ça sert à rien. Ce touriste connaissait quatre langues et ça lui a servi à rien ».

    7
    1
    maudite
    13 octobre 2018 - 20 h 54 min

    tant que l’environnement est à la faveur de l’arabo- ba3thisme et à la précarisation mentale religieuse…alors vous pouvez attendre encore quelques siécles de manque à gagner qui pourtant pourrait faire vivre un bon million d’employés et donc de familles….donc continuons à regarder vers « la grande mosquée » m…..

    5
    4
    Kech Nhar
    13 octobre 2018 - 20 h 29 min

    On critique mais souvent les pays dits touristique (clubs a bas prix…) ne montre que les centres villes propres dédiées à l’image publicitaire.
    Le reste du pays, en tout cas chez les voisins, n’a rien a envier à notre saleté et comportements décevants.
    Sauf que chez eux, tourisme = l’Étranger est roi, en maillot deux pièces, piscines, plages, aires de jeux, restos avec vins…
    On ne trouve pas les nationaux mélangés avec eux.
    Le filtrage se fait à l’entrée. Exemple à Hammamet, je n’ai pas vue une seule famille à marmaille
    et foulard- burkini à la plage.
    Tout est réglé comme une horloge, un bus arrive quand l’autre repart…On dépend trop de la religion et de principes dépassés pour s’imaginer dans le même hôtel club que eux (oui, quelques exceptions).
    Si on est capable d’accepter cela, il suffit alors juste de lancer les agences de voyages avec catalogues…
    Ne pas hésiter de casser les prix au début et d’inviter gracieusement les responsables des comités d’entreprises des grandes sociétés.
    Il n’y a pas que le sud !!! Toute l’Algérie est belle à voir. Commencer par les pays amis et l’Asie car Fafa écoute les voisins.
    Encore une fois, Algérie n’est pas que palmier, sable et chameaux.
    Voilà, disciplinons nos citoyens, ils en seront les premiers gagnants.
    Y a t-il vraiment une volonté de promotion du tourisme? j’en doute fort! A par « l’Algérie vue du ciel » je n’ai vu aucun reportage attirant de ce grand pays.
    Les gens vont à Palma, plage, self service, Hôtel, soirées. Il n’y a rien à voir, tout comme au Maroc, que du pipeau , faux folklore et Cie.
    Vous croyez que le touriste lambda smicard Européen (contrairement aux asiatiques) prend l’avion pour visiter des musées? que nenni ! c’est juste pour le fun, dire on étaient en vacances (AVION SVP) dans tel pays…bref, la frime et le changement d’air.
    Les gens vont à Las Vegas juste pour voir les lumières et les casinos , point. Franchement, Dubay y’a rien.
    Imaginez des circuits, nord, centre, est ouest…avec des restos réguliers avec piscines, artistes, plats à faire revenir le client et boissons…Des jeunes peuvent mettre en route des calèches, vendre des souvenirs.
    Voilà, je viens de passer des vacances en rêve.

    5
    3
      Le Français
      13 octobre 2018 - 20 h 53 min

      Je suis en partie d’accord avec vous sauf quand vous dites que le « touriste lambda smicard européen » ne va pas au musée, c’est une généralisation.

        gawrihihi
        13 octobre 2018 - 23 h 43 min

        S’il habite Paris pour se sentir comme les autres.
        Enfin je parle en tant qu’observateur de ces gens en Espagne, Tunisie, Turquie…
        Vous êtes l’exception qui confirme la règle .
        Bien sûr il y a le cultivé qui est au chômage aussi.
        Bon chipotage …

    Le Français
    13 octobre 2018 - 19 h 08 min

    C’est dommage que l’Algérie profite peu du tourisme car elle ne manque pas de vestiges historiques que ce soit des vestiges numides, romains, berbères, espagnols, français, orientaaux, l’Algérie est une terre où les civilisations se sont croisées et c’est un véritable musée à ciel ouvert à contrario des voisins qui font plutôt dans le tourisme insulaire.
    L’Algérie se sous-estime et voit donc tant de choses lui passer sous le nez.

    8
    3
      Le Français
      14 octobre 2018 - 0 h 41 min

      Je rectifie, je ne voulais pas dire tourisme insulaire à la dernière ligne mais tourisme balnéaire.

    mentalité incompatible
    13 octobre 2018 - 18 h 52 min

    de quel tourisme ça parle ….tourisme chamelier ????
    arrétons de parler tourisme , le jour où notre mentalité sera adéquate avec le tourisme ..ce jour là on parlera tourisme , pour le moment on pourra juste parler charlatanisme et cha3wadisme

    9
    1
    fadel
    13 octobre 2018 - 17 h 34 min

    commencer deja par nettoyer nos rue, apres il faudra changer la mentalité de nos gens, moderniser nos infrastructures et apres formons les gens cela eviterais de mettre la charue avant les boeufs

    10
    1
    zaama
    13 octobre 2018 - 16 h 49 min

    Envoyez les passer deux semaine en Hotel-clubs en Turquie, Espagne, Tunisie afin qu’il comprennent l’état d’esprit qu’il faudra avoir ! Le client est Roi.
    Pas de nonchalance, pas de critiques et remarques malvenues, pas de foulardisme, pas de barbu au regard menaçant, pas de contact perso pour demander des échanges, pas de drague, pas raconter sa vie aux touristes…
    Tolérance de la façon de vivre des touristes. Ils savent comment se comporter eux à l’étranger…
    Pas servir demi-dose pour ramener le soir chez soi, et bières vins à discretion.
    Pas ceder aux demandes interdites du genre : Oui mademoiselle, je peux vous ramener du shit…hum !

    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.