Message lénifiant de Mohammed VI à Bouteflika : geste amical ou manœuvre ?

Mohammed VI
Le roi du Maroc, Mohammed VI. D. R.

Par Hani Abid – Contrairement à son habituel discours belliqueux envers l’Algérie, le roi du Maroc, Mohammed VI, a fait preuve de courtoisie dans son message adressé au président Bouteflika à l’occasion de la célébration de la fête du déclenchement de la guerre de Libération nationale, le 1er Novembre 1954. En effet, Mohammed VI a exprimé ses «chaleureuses félicitations» et ses «sincères vœux de santé et de bonheur au Président algérien» et de «davantage de progrès et de prospérité au peuple algérien frère sous la sage conduite de M. Bouteflika».

L’inamical roi du Maroc fait état de sa «ferme détermination à continuer d’œuvrer de concert avec le Président algérien en vue de hisser les relations de coopération entre le Maroc et l’Algérie au niveau des liens solides unissant les deux peuples frères, de manière à concrétiser leurs aspirations à davantage de communication, de solidarité et de complémentarité et de réaliser le développement commun des deux pays dans la stabilité, la sécurité et la quiétude».

Le discours lénifiant de Mohammed VI coïncide avec une échéance importante dans le dossier sahraoui, la fameuse rencontre de Genève pour la reprise du cycle de dialogue et de discussions entre le Maroc et le Front Polisario. L’Algérie a accepté de participer à cette rencontre en tant qu’observateur.

Durant des années, le souverain marocain a enchaîné les attaques contre l’Algérie. Certains de ses porte-voix politiques sont allés jusqu’à réclamer une partie du territoire algérien. Les médias aux ordres du Makhzen ne ratent aucune occasion pour s’en prendre à l’Algérie. Mais cette politique agressive envers l’Algérie s’est vite avérée contre-productive pour le Maroc, qui s’enfonce dans une crise multidimensionnelle. Depuis quelques mois, Mohammed VI change de «stratégie», en atténuant son discours et en se montrant moins hostile à l’égard de l’Algérie. Il a, d’ailleurs, envoyé plusieurs émissaires en Algérie pour tenter de parvenir à un réchauffement des relations entre les deux pays.

Faut-il donc interpréter le message mielleux du Maroc comme une volonté de dépasser les différends avec son voisin de l’Est ou devons-nous y voir une nouvelle manœuvre qui cacherait un de ces coups de Jarnac auxquels le Makhzen nous a habitués ?

H. A.

Comment (78)

    Jazayria
    4 novembre 2018 - 0 h 34 min

    Circulez, il n’y a plus rien à voir…. les carottes sont cuites pour le roi !! Tous ces messages protocolaires ne sont que mensonge et hypocrisie. La seule chose que souhaite ce bouffon perfide c’est que l’Algérie soit à feu et à sang. Les Marocains ne sont pas dignes de confiance et ils ne nous aiment pas.

    7
    5
    ameur
    3 novembre 2018 - 18 h 57 min

    Jamais le Maroc ne siegera à la même table avec ces renegats et traitres

    3
    15
      Omar
      3 novembre 2018 - 19 h 56 min

      les laches et traitres sont celles et ceux qui envoient leur enfants et femmes se prostituer pour manger un bout de pain, pendant ce temps l’amir des selfies homo6 se pavane en compagnie des gays aux marais, a amesterdam, a Ibiza et posséde la 6eme fortune au monde.

      15
      4
      Anonyme
      3 novembre 2018 - 21 h 35 min

      Tu verras ; ton royaume sera a table car il a pas le choix , il y a que l Algerie qui pt dire non :oui je refuse j accepte parce qu elle est souveraine ; pas vous ; qd les USA ou la France vs demande de vs couché comme un toutou ; vs vs couchez c est tout. le 5 et 6 décembre tes représentant voleurs de terres seront a table car ils n ont pas le choix. Tlar lsma et redescend Vive l Algerie ; la puissance regionale j adore le dire et le répété depuis que Sarkozy ancien président l avait dit contre son face a face avec Hollande devt tt les téléspectateurs Français pr le Mali et ses otages ; la clé c est la puissance régionale qu est l Algerie à ce conflit .Et la France ancien colons et connait l Algerie faut pas la chatouiller ca est moi qui l a rajouté juste pr te taquiner un peu plus ; lavez vous les mains ensuite à Table !

      9
      4
    El M'rarkchi !
    3 novembre 2018 - 17 h 09 min

    Ce message « lénifiant » n’a absolument rien à voir avec le dossier sahraoui ou la rencontre de Genève pour la reprise du cycle de dialogue et de discussions entre le Maroc et le Front Polisario, ni ammi Ali. C’est juste le même message protocolaire qui se trouve dans les tiroirs du secrétariat du Roi et qu’on ressort à l’occasion de la fête du 1er Novembre 54 , épisitou !

    6
    5
    Salim Samai
    3 novembre 2018 - 14 h 20 min

    Vive le Maroc! Vive l´Unite! Vive le Maghreb! Vive l´Intelligence!
    A bas la DIVISION dont se nourrit l´ennemi!
    Basta avec la Betise, l´insulte qui n´engendre que l´Insulte et surtout Basta avec la Division!

    11
    32
      Anonyme DZ
      3 novembre 2018 - 16 h 21 min

      également vive le sahara occidental libre et indépendant, sans oublier tes maitres-protecteurs france/israel !!
      finish or basta de forcer sur le shit.

      18
      9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.