Pourquoi le Maroc veut impliquer l’Algérie dans le dossier sahraoui

Bourita source
Nasser Bourita. D. R.

Par Kamel M. – Une source proche du dossier sahraoui a expliqué à Algeriepatriotique les dessous de la lecture biaisée faite par le Makhzen et les médias qui lui sont inféodés de la dernière résolution de l’ONU sur le Sahara Occidental. «Etant pris à la gorge par l’Administration américaine qui est déterminée à faire bouger les lignes et à bousculer sérieusement le statu quo profitable au Maroc, Rabat essaye désespérément d’impliquer l’Algérie en tant que partie principale au conflit pour, d’ores et déjà, préparer le torpillage de la table ronde de décembre», explique notre source.

«Le voyage du ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à Paris procède de ce calcul qui consiste à mettre la pression sur l’Envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler, pour l’amener à négocier au préalable et pas à pas avec le Maroc les moindres détails de la conférence de décembre, à savoir l’organisation, le format. Le statut des participants, etc.», précise notre source, qui explique cette démarche par la volonté de «tuer définitivement le format 2+2 qui distingue entre les parties au conflit et les Etats voisins. Un format qui a toujours été en vigueur lors de tous les rounds de négociations qui ont été menés entre le Maroc et le Front Polisario».

«Ce forcing nourri de propagande fallacieuse et de désinformation, notamment de la part du pseudo-diplomate de New York, Omar Hilale, qui a fait du mensonge son unique feuille de route, souligne notre source, ne donnera absolument rien car la table ronde de décembre n’est que le point de départ qui doit lancer le vrai processus de négociations directes entre les deux parties au conflit, à savoir le royaume du Maroc et le Front Polisario, avec la participation de l’Algérie et de la Mauritanie toujours dans le cadre de la formule 2+2 qui est indépassable malgré les manipulations mensongères du Makhzen qui veut absolument se défaire de l’ancien modus operandi qui a prévalu tout au long des négociations à Manhasset, aux Etats-Unis».

«Après avoir compté désespérément sur l’aide de son allié inconditionnel français pour obtenir davantage de répit, soit un mandat de douze mois pour la Minurso au lieu des six imposés par l’Administration américaine, les responsables marocains vont tout faire pour dresser des obstacles artificiels dans le cadre du processus préparatoire à la tenue de la conférence de décembre, en essayant d’imposer leurs deux propres paramètres : changer le statut de l’Algérie et récuser toute solution pouvant conforter l’option référendaire», conclut notre source.

K. M.

Comment (58)

    Hamid
    5 novembre 2018 - 16 h 20 min

    Bizarrely , the Makhzene haven’t learnt any lesson yet from their flawed political manoeuvres demonstrating that projections have no inherent direction in wrongdoing .I believe that they actually suffer a lot from such a thing as commonly known as psychological projection .All their misery is attributed to Algeria .So they have become chronic projectors nowadays having anxiety around Algeria because constantly they suffer from embarrassing political disappointments .They make self -images that Algeria hates the Kingdom of Morocco and they are the victims when in reality they are not .Our country has nothing to do with this issue .The Republic of Western Sahara is a reality ..Finally , let me tell you this .Last week , here in the UK , BBC2 showed old Moroccan women – nicknamed ‘women mules’ – carrying heavy bags on their back out of Ceuta .Wallahi, I felt so angry to see these shameful images of our neighbouring sisters struggling to make a living in horrible inhuman conditions while their pseudo defender of faith is taking selfies somewhere in the world , especially in France , his protecting mummy .Is Algeria to blame for the poverty there ? A question to be asked .That’s all from me for now , take care and tahia ElDzair as always !

    4
    4
    MOLLO
    5 novembre 2018 - 7 h 52 min

    Allez Mollo, vous risquez d’attraper un AVC avant le 5 Décembre et tout le monde n’a pas la chance d’allez se soigner chez notre ennemie juré à Val de grâce

    7
    10
      IMAZIREN
      5 novembre 2018 - 19 h 25 min

      Et ton pseudo rey où se fait-il soigner?

      9
      4
        Moulay Lyautey
        5 novembre 2018 - 21 h 17 min

        El Rey vagabond qui passe plus de temps a faire la java a l’étranger que chez lui au royaume de l’esbroufe, a fait le tour de tout les hopitaux et les cliniques parisiennes.
        Dernier en date,la clinique Ambroise-Paré.Avant d’aller
        récupérer ses forces dans son château de Betz dans l’Oise.

        7
        4
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 20 h 00 min

    Dans son point 221 la cour de justice européenne note que Le Maroc n a aucun droit ni aucun mandat sur le Sahara occidental.
    « Or; compte tenu notamment du fait que la souveraineté du royaume du Maroc sur le Sahara occidental n est reconnue ni par l union et ses états membres ni ; plus généralement par l ONU ; ainsi que de l absence de tt mandat international susceptible de justifier la présence marocaine sur ce territoire
    . Enfin avant que les espagnols sois sur ce territoire le Sahara Occidental , ce peuple saharaoui du Sahara Occidental n avait pas de maitres . donc le Maroc vs pouvez rentré l Algerie mais a quel titre car il y a un occupant et un occupé ; c est l Algerie qui est occupée et qui demande son indépendance ; demandez a la France elle nous connait bien mieux que vous sur ce chapitre , on fait pas table nous on prend ce qui nous appartient ; voyons le Maroc fourbe ? deux partie sont concernées ; vs voleurs de terres royaume occupant et la RASD légitime; l Algerie est observateur au meme titre que la Mauritanie tt en préservant nos propres intérêts ; elle a choisi son camp et le monde entier le sait nous avons rien caché ou à cacher ; ns sommes et nous soutenons la libertés des peuples opprimés par des forces occupantes ou occultes , nous sommes avec la RASD et le Polisario et on a le droit et il n y a pas que l Algerie qui a cette position , lisez le début de mon com , il est ou le problème ?

    20
    12
    Algerien libre
    4 novembre 2018 - 19 h 44 min

    Salam,

    Merci a AP pour ses précieux articles, un véritable régal!

    Certains d´entres vous on sûrement lu l´interview accorde par Nasser Bourita au journal Le Monde.

    Sans trop rentrer dans les détails des bouffonneries de ce mariole, la couleur est déjà annonce: tout sera mis en œuvre, comme d´habitude, pour préserver le statu quo et renvoyer aux calendes grecque le but ultime de tout ce cirque, la tenue du referendum d´autodétermination du peuple Sahraoui.

    Qu´a cela ne tienne, les ÉTATS UNIS sont rentres dans la danse et les guignoles du royaume auront beau faire la danse du ventre, on verra prochainement le drapeau de la RASD a l´ONU.

    Un petit pays restera un petit pays, attendons patiemment la suite des evenements, ça risque d´être croustillants!

    21
    15
      Lou
      4 novembre 2018 - 20 h 46 min

      Tu peux toujours courir/attendre !!!

      13
      29
        Polisario
        4 novembre 2018 - 21 h 35 min

        louloute, on attendras le temps qu’il faudra jusqu’à faire perdre le sommeil a homo6 et tous les disciples du makhnez dont le mégaphone bertita !!
        rien ne sert de courir, il faut arriver a point.

        24
        15
          Lou
          4 novembre 2018 - 22 h 16 min

          @polisario: tu risques d´attendre trés trés lentemps … jusqu’à épuisement …
          « Le temps est une lime qui travaille sans bruit. »

          12
          19
          Anonymeplus
          5 novembre 2018 - 12 h 11 min

          Un petit rat d’égout sorti tout droit des caniveaux de la dged (hachakoum) vient ici, chez nous, nous faire une dissertation sur le temps et son étirement sur le long terme.
          C’est l’hôpital qui se fout de la charité, le plus grand producteur et exportateur de drogue au monde, un des plus grand pourvoyeur de comment dirais-je, de femmes de ménage au monde, qui comme tout le monde sait ont dans leurs gênes la sorcellerie et la cuisse légère dans le sang, le pays de la destination préférée des pédophiles de la planète, donc se représentant de cette chose à l’ouest de nos frontières vient ici, toute honte bue, nous faire un cours sur la distorsion du temps !!!
          Je crois qu’Albert Einstein serait revenu du monde des morts rien que pour voir ça, l’audace et l’outrecuidance d’un drogué qui parle du temps, même Marcel Proust et son fameux essai philosophique se serait ravisé d’ecrire :
          « À la recherche du temps perdu »
          Le royaume de la drogue est décidément le pays de la clownerie mondiale, a croire qu’ils sont tous nés avec un nez rouge greffé.

          9
          3
        Anonyme
        4 novembre 2018 - 23 h 37 min

        Nous on attend rien et on attendra jamais rien de votre part pr commencer ; par compte c est ton MAE qui courent et c est ton roi qui panique ; ou as tu vu l Algerie dépêché un représentant algerien en Mauritanie ou en Cote d ivoire pr le sommet UA UE ou ailleurs dans le monde ; tjrs la meme méthode aller chercher des associations avec d autres pays mais en vain car la Force tranquille l Algerie vs devance à chaque fois comme notre nominé diplomate algerien à l ONU cette semaine face au votre et vs la voyez meme pas arrivée puisque la RASD a bien participé a ce sommet UE UA malgré vos léchages de pompes aux autres pays sois disant alliés de rejoindre votre position pr qu elle ne participe pas echec encore malgres la France et le pays hôte ; tu mesures maintenant la puissance de l Algerie ; vs n avez tjrs pas appris de la force tranquille qui est la puissance régionale l Algerie ; elle parle pas ; elle court pas ; elle crie pas victoire d avce sur les toits ; elle agit qd il faut agir tt en sachant ce que vs faites par derrière , quoi que vs fassiez sache le nous serons votre problème number one concernant le Sahara Occidental et ca toi tt les autres sujets et ton roi qui vivras avec jusqu a qu on vous vire avec le droit et la scène internationale dont l ONU et L UE sans un coup de feu . La machine US a pris le relais c est bien pr la RASD et le droit des peuples mais pas bien pr vous mais votre cauchemar le vrai c est et ca restera l Algerie ; toi le premier tu le sais parce que ca fais lgtps que vs auriez essayer de bouziller complètement le Polisario ; ns l avons consolidé et actuellement capable de vs rendre la monnaie de vtre pièce ; vas y déloge les avec ton royaume si tu peux aux yeux du monde entier et à nos frontieres algériennes allez y qu attendez vous depuis le temps ; nous ont cours pas et on parle pas je t ai dit ; on frappe!

        10
        7
        Chaoui
        5 novembre 2018 - 1 h 10 min

        Au sieur « lou » :
        Tu t’y connais bien visiblement en matière de… »lime » !…
        A vous limer quotidiennement, les pervers occidentaux qui en sont les spécialistes vous ont bien inculqué cette expression.
        L’avenir nous dira qui de vous ou du vaillant et brave PEUPLE Sahraoui aura raison.
        En nous fiant non sur quelque presse que ce soit mais que sur les seules décisions de justice et les Résolutions de l’ONU comme de sa Charte, on peut sans risque de se tromper nous assurer que vous finirez bien plus tôt que vous ne le croyez par dégager du territoire du Peuple Sahraoui, sitôt que ce dernier aura exprimé son autodétermination et son Indépendance.

        10
        7
          Angel
          5 novembre 2018 - 16 h 10 min

          @chaoui, comme avait dit Lou, tu risques d´attendre trés trés trés lentemps … même éternellement.
          Personne ne demande au Maroc de sortir du Sahara, même pas les Nations Unies, puisque toutes les résolutions de l´ONU demandent in fine: «une solution réaliste, pratique et durable».
          « Le temps est une lime qui travaille sans bruit. »

          4
          6
        Polisario
        5 novembre 2018 - 16 h 23 min

        Le temps est une lime qui travaille sans bruit
        ———————————————————–
        notre lime est inépuisable trempé dans un acier inoxydable.
        cet a ton makhnez et ton roitelet qui depuis 40 ans n’osent affronter la réalité du terrain et pratique la fuite en avant.
        bientôt ta lime va servir a couper le beurre a souk f’na.

        7
        4
          Polisario
          6 novembre 2018 - 21 h 19 min

          angel ou louloute, ton tadjine pourri bouffe le tout seul.
          ta race et les disciples a l’image de bertita et consorts du makhnez sont détournés de leur propre sens éxacte.
          toutes les gifles que vous recevez sont des compliments ou de pseudos victoires.
          c’est comme l’ane qu’on lui offre un bouquet de fleurs………… !!

    Anonyme
    4 novembre 2018 - 18 h 38 min

    « le Maroc veut impliquer l’Algérie dans le dossier sahraoui » Pourquoi elle n’est pas impliqué ?

    16
    28
      Kahina-DZ
      4 novembre 2018 - 19 h 06 min

      Non, elle n’est pas impliquée
      L’Algérie n’occupe pas le Sahara Occidental.

      46
      13
      Samir
      4 novembre 2018 - 19 h 12 min

      L’Algérie est aussi impliquée que la France!
      A la différence près que l’Algérie aide un voisin oppressé et en détresse(ce qui est louable et honorable).
      En revanche,le Maroc est aidé mordicus par un « protecteur » aux desseins peu avouables.Ce qui est peu surprenant,d’ailleurs:
      Le Maroc est une «maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux mais qu’on doit défendre».
      La messe est dite.

      35
      12
      Anonyme DZ
      4 novembre 2018 - 20 h 32 min

      également la france, l’espagne et israel sont impliqués dans le dossier sahraoui !!

      21
      9
    Pourrissement
    4 novembre 2018 - 17 h 37 min

    Une idée obsessive du Makhzen, pour soutenir ses thèses, est d’impliquer l’Algérie à tous les coups pour justifier ses échecs devant un adversaire de la taille du Polisario, indigne de lui à ses yeux, et qui l’avait pourtant humilié bien souvent sur les terrains de combat. Il fallait justifier aux yeux du peuple et du monde que seul un adversaire de bonne taille serait digne de le défaire autant. Pourtant, au cessez-le-feu de 1991 demandé par le Maroc, le Polisario détenait des milliers de prisonniers marocains, avait amassé un grand butin de guerre abandonné par l’armée en déroute et conquis les territoires dits libérés, ce qui, bien sûr, a été raconté autrement par la propagande de service.
    – En fait, la grande majorité des marocains a été longtemps bernée par la propagande officielle qui prétend que le roi Hassan 2 a libéré le Sahara Occidental avec la marche verte, alors que c’était une manœuvre pour occulter la lutte du peuple sahraoui contre le colonialisme espagnol. C’était d’ailleurs une « libération gratuite » sans aucun péril ni aucun martyr ni aucune gloire où il n’y avait plus rien à libérer car les « marcheurs », constitués essentiellement de soldats en tenue civile, de chômeurs et de gens sous contrainte, mus par l’intérêt matériel car on leur avait promis des lopins de terre et une nouvelle vie, avaient attendu à la frontière, plusieurs jours, le départ du dernier soldat espagnol pour ne prendre aucun risque.
    – Une dépêche du journal « Al Alam », organe central du Parti Istiqlal datée du 3 août 1973, saluait « la lutte armée des militants sahraouis contre le colonialisme espagnol au Sahara Occidental occupé », ce qui est en soi une reconnaissance de leur résistance propre alors que le Maroc en était désespérément absent. Dans la réalité, en raison de l’orientation progressiste de cette résistance sahraouie, la France et les USA ont poussé le Maroc à envahir ce territoire pour y empêcher la création d’un état socialiste. Même maintenant Paris continue encore son aventure au Sahara dans le but de s’assurer l’exploitation de ses nombreuses richesses naturelles et le Maroc n’en est qu’un pion exécutant.
    – Après le cessez-le-feu de 1991, c’est la période de léthargie et de pourrissement entretenus par le Maroc qui, bien inspiré par ses conseillés sionistes, a préféré renier ses accords et ses principes et entretenir une nouvelle fiction, celle du fait accompli et advienne que pourra! On le voit bien à sa manière de toujours, au lieu de défendre sa cause avec arguments, préférer rechercher si tel ou tel président ou responsable international est à compter parmi les amis ou non, quitte à bien les intéresser s’il le faut. Peu importe la justesse de la cause, l’essentiel c’est la recherche constante de soutiens. C’est avec cette arrière-pensée qu’l a intégré l’Union Africaine en signant les traités les plus contraignants qui soient, mais qu’importe, sachant que pour lui, les principes ne sont faits que pour être bafoués. Plusieurs tentatives de sabotage sont déjà à son actif et il y a reçu autant de gifles cinglantes vite transformées en victoires à l’adresse de son peuple hypnotisé. Mais les pays membres de l’UA ne sont pas dupes et la patience a des limites.
    – Des milliards de dollars ont été dépensés depuis le début du conflit pour acheter des soutiens au lieu de les investir dans la construction d’écoles, d’hôpitaux et d’universités dans le Rif et l’arrière-pays. Alors qu’ailleurs, beaucoup de pays plus petits en superficie et de moindres ressources naturelles sont des géants économiques au sommet de tous les indices. Cherchez pourquoi!
    – En conclusion et à l’adresse de tous ceux qui ont été bernés trop longtemps, sachez que le problème saharien est une aubaine pour le régime monarchique moyenâgeux qui y a trouvé un moyen de focaliser le peuple autour d’un idéal commun après lui avoir fait admettre la justesse d’une cause qui est en réalité une agression aux yeux des lois internationales et même des lois divines. Il a sorti le slogan « une question d’existence et non de frontières » qui traduit exactement la hantise de la monarchie. Sa stratégie actuelle est le pourrissement du problème mais surtout pas de solution quelle qu’elle soit, sinon il n’y aurait plus de quoi distraire le peuple.
    – Mais une chose est sûre s’il n’y avait pas cette mainmise sur le peuple autour de cette question et si le Sahara occidental n’existait pas, il y a longtemps que cette monarchie anachronique du « baise-main » aurait disparu ne serait-ce que pour incompatibilité avec les temps modernes. Puisse la Vérité, qui est toujours unique, triompher à la fin.

    31
    12
    DYHIA-DZ
    4 novembre 2018 - 16 h 58 min

    Le makhzan a toujours menti à ses sujets. Pour les marocains, c’est l’Algérie qui est le centre du problème et non pas l’occupation illégale du Sahara Occidental.
    La question qui se pose: Pourquoi l’Algérie a t-elle changé d’avis ??????

    45
    11
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 18 h 06 min

      Ça explique la douceur du message du roi des pauvres.
      on aura la réponse au mois de décembre

      26
      12
    Moskosdz
    4 novembre 2018 - 16 h 42 min

    Le pays au drapeau confectionné par la France sait-il au moins que c’est lui qui colonise le Sahara occidental et non pas l’Algérie,à moins que la drogue fait ravage au palais royal et fait perdre toute faculté mentale aux dirigeants de ce maudit royaume.

    34
    15
      Lyautey Bouchaib
      4 novembre 2018 - 18 h 47 min

      Si ce n’était que le drapeau,ca peut passer!
      L’hymne national du royaume francais du Maroc,c’est la France qui la inventé et son indépendance factice,appellée officiellement « autonomie interne » offerte sous le régime de l’indépendance dans l’interdépendance de la France.
      D’ailleurs,il ne faut pas etre surpris de toutes ces reliques néo-colonialistes,quand la France a occupé la superficie géographique qu’ont appelle « Maroc » aujourd’hui………elle a trouvé,le sultanat de Marrakech,le Sultanat de Fès,Blad Siba(territoires sans aucune autorité)et les espagnoles…….tout cela étalé sur la superficie d’une demi willaya algérienne!
      C’est les francais qui ont remis de l’ordre dans toute cette tchektchouka est inventé de toute pièces « le Royaume Lyautien Du Maroc et l’ont dote de toutes ses institutions actuelles!
      Ce royaume est une pure invention francaise(et cela explique beaucoup de choses).

      25
      12
        Chaoui
        5 novembre 2018 - 23 h 18 min

        Effectivement, La France avait consenti au Maroc une indépendance dans son interdépendance avec la France, précisant que toute loi envisagée par le Maroc touchant les affaires extérieures (affaires étrangères), l’armée et l’économie devait être au préalable soumise au Haut représentant…français au Maroc…

        3
        1
    amokransahraouimellal
    4 novembre 2018 - 15 h 06 min

    Vraiment ces marrouki font pitié quand on les voit être embobinés dans une affaire perdue d’avance et continuer malgré tout à s’agiter comme des fous mais il est vrai que fumer l’herbe des montagnes de l’Atlas fait croire qu’on est tout puissant mais sans se rendre compte toutefois qu’on perd petit à petit ses facultés intellectuelles et qu’on se fait guider alors par n’importe qui comme un toutou…et les faibles d’esprit se croient toujours heureux !!

    41
    17
    Kahina-DZ
    4 novembre 2018 - 15 h 00 min

    Pourquoi ?? tout simplement, car la diplomatie débile marrouki veut détourner le problème de la colonisation qui est le principale sujet de la rencontre de décembre . Les marrouki veulent faire croire aux esclaves que le problème est avec l’Algérie et non pas avec le Sahara Occidental. Ce qui n’est pas surprenant de la part d’une diplomatie marrouki basée sur les mensonge et les diffamations.

    54
    16
    Abbes
    4 novembre 2018 - 14 h 36 min

    Moi tout ce que je sais est que personne ne voudrait etre aujourd’hui a la place du Mongolien M6 et de ses sbires du Makhzen au regard de l’évolution du dossier du Sahara occidental.

    44
    17
    TADJ MOHAMED
    4 novembre 2018 - 13 h 49 min

    @Anonyme
    Après le retrait de l’Espagne du Sahara Occidental, son ancien colonisateur. Le maroc et la Mauritanie, ont immédiatement et indûment revendiqué le Sahara Occidental . Plutôt que de donner l’indépendance aux Sahraouis l’Espagne a conclu un marché avec le maroc et la Mauritanie en signant l’accord de Madrid, par lequel l’Espagne a divisé le territoire sahraoui entre ces deux pays voisins, alors qu’un mois plus tôt, la Cour internationale de justice (CIJ) avait statué que ni le maroc ni la Mauritanie ne disposent d’aucun fondement juridique d’une souveraineté territoriale sur le Sahara Occidental. Faisant fi des resolutions 377-379-380-du Conseil de Sécurité des Nations unis le maroc a envahi et a occupé le Sahara Occidental. Faisant du maroc un pays colonisateur.
    La France et sa succursale marocaine tentent désespérément depuis plusieurs décennies de sabordes le référendum d’autodétermination du peuple sahraoui que les Nations unies lui ont promis. il y a plus de 40 ans. «  »Mais bien qu’ayant soutenu la prorogation du mandat, la France a estimé qu’un mandat de six mois est « une fausse bonne idée, sans réel effet sur le processus politique, mais susceptible au contraire d’affaiblir le mandat de la MINURSO ». Renouveler le mandat pour six mois, doit rester « exceptionnel » afin de ne pas perturber la capacité opérationnelle de la Mission, a insisté le représentant » »…….Le maroc a toujours besoin d un proxénète pour le protéger……..

    47
    17
    Sprinkler
    4 novembre 2018 - 13 h 17 min

    Ceux qui ont vu le dessin animé  » l’Âge de glace  » reconnaîtront dans l’écureuil SCRAT le roi Glaoui III et dans ce  » gland  » qu’il convoite obstinément, le Sahara occidental…Cet écureuil des temps anciens bravant tous les dangers sans jamais arriver à ses fins, c’est le roi Bouffi VI courant après le mirage du Grand Maroc ! Un mythe quarantenaire qui va connaître son épilogue à Genève, au profit du peuple saharoui, libre et indépendant. Le seul Maroc reconnu par la communauté internationale est celui des frontières de 1975, celles d’avant la  » Marche Rose « …Un grand  » millésime  » que la récolte de cannabis de cette année-là…Les marocains s’en souviendront longtemps, et pour cause : le  » Commandeur des Croyant  » – Glaoui II – en fuma à telle enseigne qu’il s’est pris pour Moïse conduisant son peuple vers le…Sahara occidental.

    45
    16
    ALI
    4 novembre 2018 - 13 h 13 min

    LA MORALITE DE L’HISTOIRE EST QU’ON PEUT MENTIR A SES SUJETS UN TEMPS MAIS JAMAIS TOUT LE TEMPS.

    42
    14
    Anonyme
    4 novembre 2018 - 12 h 56 min

    Mais l´algerie n´a besoin ni de négociations, ni de référendum puisque elle a déjà illegalement et unanimement statué: que le polisario est un état (RASD) avec ambassade á Alger, contre les Nations Unies et contre le droit internationale, qui lui ” interdit, l’existence simultanée de deux souverainetés sur le même territoire.”
    En effet la création d’un « Etat » dans des camps de réfugiés (Tindouf) est une Aberration Juridique, car un Etat NE PEUT exister sur le territoire d’un pays étranger.
    Sans parler des différents soutiens (militaires, diplomatiques, financiers etc…) Donc l´Algerie est bien impliquée dans ce dossier du Sahara et jusqu´au coup, dire le contraire c´est totalement hypocrite et contre productif, voilá !!!

    26
    82
      Chaoui
      4 novembre 2018 - 13 h 38 min

      Visiblement, tu ne connais pas plus le droit que l’Histoire sur les Gouvernement en exil !
      Et puisqu’aux â.. on donne du son, en voici :
      Le GPRA avait été créé avant même la Libération de l’Algérie en 1962 ; il avait été reconnu et avait des Représentations dans nombre de pays.

      50
      12
      RasElHanout
      4 novembre 2018 - 14 h 02 min

      @Anonyme. C’est ce que dit la presse propagandiste de ta feodale Narco-Monarchie absolue a la difference de toutes les Resolutions du CS/ONU en rapport avec la Charte de Nations Unies d’ou le traitement du dossier du Sahara occidental sous le chapitre de « Territoire a decoloniser ».

      41
      14
      Sprinkler
      4 novembre 2018 - 14 h 06 min

      Mais ce Maroc dont aucun pays ne reconnaît un empan de souveraineté sur l’ancienne colonie espagnole ( je ne parle pas de Ceuta, Mellila et l’Îlot du Persil que le roi de l’herbe folle n’a pu défendre plus d’une journée… ) est une puissance  » cleptoparasite  » occupant indûment un territoire inscrit par l’ONU au chapitre de la décolonisation ! Combien de temps faut-il vous le rabâcher ? Vous êtes mal placés pour donner des leçons de justice, vous dont la police broie un poissonnier dans une benne à ordure ! C’est le cirque se moque du clown ! Sachez cependant que si cette table ronde venait à reconduire le statut-quo par votre obstination à  » aberrer « , c’est la voix des armes qui parlera ! Alors on verra qui sera impliqué jusqu’au cou !

      45
      16
        Toutafaitdaccord
        4 novembre 2018 - 15 h 02 min

        Chiche !

        16
        20
          Sprinkler
          4 novembre 2018 - 15 h 53 min

          La petite expédition punitive yéménite vous a enhardis dites donc ! Les vieux F16 reliftés de tonton TRUM vous donnent des ailes ! Le royaume de SCRAT VI a épuisé la patience du peuple saharoui et je doute qu’il s’accommode plus longtemps de cette promiscuité qui leur empoissonne la vie depuis plus de quarante ans. Si vous allez à cette table ronde pour braire le sempiternel refrain de  » l’intégrité territoriale du Maroc « , n’attendez de l’avenir que ce que vous réservent les combattants Saharaouis…L’ idée de vous déclarer la guerre ne m’a pas traversé l’esprit…Mais n’entreprenez rien qui nous y engage ! Essayer au moins de récupérer l’Îlot du Persil…

          30
          15
          Toutafaitprét
          4 novembre 2018 - 18 h 03 min

          a force de tirer sur le shit, tu as un pois chiche a la place du cerveau !!
          récupérez le petit ilot persil sans parler des enclaves de ceuta et mélilia, ensuite on reparleras.
          le sahara occidental est trop lourd pour vos fréles épaules de sujets soumis d’affamés esclaves.

          17
          10
      Kahina-DZ
      4 novembre 2018 - 14 h 49 min

      Anonyme
      4 novembre 2018 – 12 h 56 min

      Tu aurais du dire:
      Immédiatement après le départ des espagnoles , les marrouki ont occupé illégalement le Sahara Occidentale et ont déclaré qu’il leur appartient.
      OUI, Le Polisario est un ÉTAT qui siège à L’OUA à part entiere !!!!!!

      34
      14
      Rachid
      4 novembre 2018 - 15 h 10 min

      Non,il n’y a pas deux souverainetés sur le Sahara Occidental.
      En réalité,il n’y en a aucune qui est légallement
      reconnue par les instances internationales.Le Sahara Occidental,selon la charte des Nations Unies,est un
      territoire non-autonome a décoloniser et régit par la 4 ème commission de décolonisation de l’ONU.Ce qui est illégal et a l’encontre des préceptes et des lois internationales en vigueure et reconnues par la communauté internationale.C’est l’occupation illicite du Sahara Occidental par le Maroc.
      Aider un peuple(qui plus est,voisin)a se défaire d’un colon récalcitrant est une pratique courante dans l’histoire de l’humanité.Ce n’est nullement un précédent historique inauguré par l’Algérie.
      L’Algérie n’est pas partie prenante dans cette affaire de décolonisation.

      L’Algérie est concernée par ce dossier de part sa position géographique(pays limitrophe aux deux pays belligérants)et le fait qu’elle abrite des dizaines et des dizaines de milliers de réfugiers Sahraouis qui ont fuit vers ses terres,les massacres,les bombardements au napalm et au phosphore blanc,perpétrés par l’armée d’occupation marocaine.Et il est de son devoir d’aider ce voisin agressé par une entité colonialiste au passif lourd et qui a encore jusqu’a ce jour,des visées expansionnistes sur les terres de tout ses voisins.

      Non,ce qui est une aberration juridique,c’est d’annexer illégalement des territoires étrangers et essayer d’utiliser des instruments juridiques pour y instaurer une autonomie territoriale.
      La RASD a Tindouf,est un état provisoire en exile.Pratique assez courante utilisée maintes fois par des peuples qui combattent le joug de l’oppression colonialiste.Les algériens,par example,y ont eu recours(a Tunis).Charles De Gaulle aussi(a Londres).Et des examples de ce type foisonnent a travers l’histoire.

      La France aussi,soutient a bras le corps,l’aventure colonialiste marocaine au Sahara Occidental(soutient diplomatique,financier,militaire ect……)et en est le levier de blocage principal et sans lequel le peuple Sahraoui aurait regagné son indépendance depuis longtemps..Donc,la France aussi est impliquée dans ce dossier et jusqu’au cou.
      Il est innoportun pour un colonialiste aux réflexes expansionistes avérés,d’essayer de jouer sur un terrain aussi glissant que le droit et la légalité internationale.Nous autres algériens,sommes fiers d’aider et porter secours a un peuple en détresse.
      Est ce que vous autres marocains,peuvent en dire autant sur cette protection avilissante et dégradante d’un pays comme la France!

      32
      12
      Felfel Har
      4 novembre 2018 - 15 h 27 min

      Que craint alors le Maroc de se retrouver en face du Polisario, s’il est convaincu que ses revendications sur le Sahara Occidental sont si légitimes? Pourquoi vouloir impliquer l’Algérie, elle n’y est pour rien? Qu’on le veuille ou pas, c’est avec son ennemi qu’on fait la paix. C’est parce qu’il sait que ses arguments sont simplement irrecevables, illogiques et illégaux que le roi traîne les pieds. Bon gré, mal gré, il sera contraint de plier bagages et tous ceux qui l’ont soutenu dans sa folle aventure le paieront aussi. Salutations!

      32
      13
      Anonyme
      4 novembre 2018 - 16 h 33 min

      Tu omets de dire, à l’insu de ton plein gré, que c´est à la suite de la demande du Maroc que le « Sahara occidental » figure sur la liste des territoires non autonomes (contre l´Espagne) selon l’Organisation des Nations unies et cela depuis 1963, c´est á dire avant même l´existance du polisario !!!

      21
      8
        Felfel Har
        4 novembre 2018 - 18 h 24 min

        Faux! L’Algérie, attaquée par le Maroc en 1963 pour s’emparer de Tindouf, a compris que ses ambitions territoriales pour reconstituer son chimérique Grand Maghreb n’allaient pas s’arrêter là. Boumédienne (Allah Yarrahmou) a compris la manoeuvre et a oeuvré sans relâche sur la scène internationale pour garantir l’INDÉPENDANCE du Rio de Oro et non son INSCRIPTION COMME TERRITOIRE AUTONOME. Il n’avait aucune arrière-pensée, il était resté fidèle à ses principes de solidarité avec les peuples opprimés. L’Espagne s’étant honteusement éclipsée, Hassan II s’est empressé de passer un deal déshonorable: « je ne dis rien sur Ceuta, Mellila et les îles Persil (terres historiquement marocaines) et vous me cédez le Sahara ». Moralité, le Maroc n’aura ni le Sahara ni ses territoires occupés par les Espagnols. Par ailleurs, La Cour Internationale de Justice a clairement rejeté les revendications du Maroc sur le Sahara. Aucune institution internationale ne reconnaît la souveraineté du Maroc sur ce pays. Par contre, elles admettent qu’il s’agit d’un cas de colonisation illégale et qu’elles appellent à des négociations directes avec les représentants légitimes des Sahraouis. Par amnésie ou par entêtement le roi refuse de voir la vérité en face. Je fais donc appel à Winston Churchill pour faire comprendre au roi et ses sujets que « La principale leçon de l’Histoire est que l’espèce humaine est incapable d’apprendre ». Whether you like it or not Sahara will be free soon. Chem ena3na3 ouan3ass!

        21
        9
    IMAZIREN
    4 novembre 2018 - 12 h 22 min

    Le marouk petit pays prend ses rêves pour de la réalité, son réveil sera douloureux

    48
    20
    Du passé
    4 novembre 2018 - 11 h 52 min

    Le pire pour nous est que pour le peuple marocain considère que le problème de Sahara est résolu depuis 1975, époque que ces marocains appelle  » Glorieuse » marche verte de H2

    38
    16
      Ahmed ADDOU
      4 novembre 2018 - 12 h 31 min

      @Du passé.
      Alors que la vérité que vient de découvrir le peuple marocain est que cette fameuse « Marche Verte » de 1975 du Glaoui H2 avait pour seul objectif d’éloigner du Maroc tous les Généraux des FAR apres les trois (03) tentatives de coup d’Etat militaires de 1971 (Lieutenant Colonel Benabid), de 1972 (Général Oufkir) et de 1973 (Général D’limi).

      43
      16
    Rachid Djha
    4 novembre 2018 - 11 h 48 min

    Quoique l’on dise, quoique l’on fasse on est mieux ici (Algerie) qu’en face (Maroc).

    45
    18
    BabElOuedAchouhadas
    4 novembre 2018 - 11 h 26 min

    Quand je vois les quotidiennes agitations de Mimi6 et de ses sbires du Makhzen (Berouita, Hellale and Co) je dis bravo à la diplomatie algérienne même s’il reste bcp à faire en matière de politique interne.

    47
    21
    DZ
    4 novembre 2018 - 11 h 25 min

    Bien évidemment qu’il y a anguilles sous roche de la part des Morokos.

    41
    19
    Ziad ALAMI
    4 novembre 2018 - 11 h 19 min

    La volonté d’impliquer l’Algérie dans ce dossier s’inscrit dans la classique stratégie du Régime MakhNazi à vouloir dire au peuple marocain que l’Algérie est responsable de tous leurs problèmes économiques notamment au regard de leur misérable quotidien.
    Celui qui n’a pas compris cela c’est qu’il ne connait rien à la nature perfide de ce Régime.

    48
    20
    HANNIBAL
    4 novembre 2018 - 11 h 15 min

    Impliquer l’Algerie parce que Shlomo VI veut négocier avec un Etat , ce qui le rabaisse après tout les stratagèmes
    qui n’ont finalement servis a rien sinon a montrer une diplomatie du mégaphone et la face cynique du makhnaz ..
    1 ) L’expulsion de la Rasd de l’UA qui est un fiasco et la risée de toute l’Afrique !
    2 ) Le verdict de la CJUE a 2 reprises ne reconnaissant aucun droit au marok sur le Sahara Occidental !
    3 ) La rupture des relations diplomatique avec l’Iran sous de falacieux prétextes de collusion avec le Polisario
    qui n’a servit a rien mais a montré un marok encore plus aplat-ventriste vis a vis de Trump et surtout de son
    administration avec John Bolton a sa tete encore un flop de plus qui finit par faire pschit !
    4 ) La photo souvenir d’Abidjan qui réunit Shlo – homo VI et Brahim Ghali !!
    Cet exercice de gymnastique auquel le monarque éclairé nous a habitué , montre un faible roitelet avec un
    coefficient proche de zéro , avec Bourouetta qui sera le dernier fusible après moultes défaites de sa diplomatie
    éculée , son seul soutien la france embourbée dans le benalla gayte nous prouve encore une fois que le
    royaume est prisonnier et n’agit que comme un sous fifre , pour protéger des intérets cachés de l’impérialisme
    qui sont autres de vouloir le bien du marok , qui n’a pas les moyens de sa politique il n’est qu’un cheval de Troyes
    dans notre région , il faut regarder sous un autre angle aussi les 100 000 soldats séquestré derrière un mur de sable
    au Sahara Occidental qu’en ferait’ il ? ou les mettre ?
    La ville de Genève est la Hantise du makhnaz , c’est que Shlo – homo VI a peur de sortir a reculons
    dans ces conditions , il cherche un compromis mais l’heure n’ est plus au compromis et s’asseoir a la table
    pour signé la reconnaissance de la Rasd !!!!!!!!!!!!!!!!!!! j’en ais assez dis pour ce matin !!

    41
    18
    Zaatar
    4 novembre 2018 - 11 h 11 min

    Barouita va essayer de faire une Barouita… légendaire melasse qui voudrait fnir toujours par une fumisterie makhzenienne. Seulement, et comme à leur accoutumée, ils seront noyés dans les fumées de pétards longs format.. qui leur rendra tout invisible… c’est ça le travail de Barouita…

    37
    18
    M'hamed HAMROUCH
    4 novembre 2018 - 11 h 01 min

    Si M6 veut coûte que coûte impliquer l’Algérie dans le dossier du Sahara occidental c’est tout simplement parce que aujourd’hui la diplomatie du Régime allaouite est dans une véritable impasse après 43 années de mensonge sur ce concept « d’intégrité territoriale».

    Le plus dangereux pour la famille allaouite est que l’élite marocaine commence à prendre conscience de ce subterfuge qui a impacté toute évolution politico-socio-economique du Maroc exprimée ces trois dernières années par les multiples Hiraks (Rif, Jerada, Zagora, Essaouira, Errachidia, Bouarfa, Figuig etc…).
    En tout état de cause , cette élite marocaine a enfin compris que M6 est prêt à tout, y compris à hypothéquer le Maroc aux pays occidentaux (France, Espagne, USA) et à ceux du Golfe rien que pour ne pas perdre la face auprès du peuple marocain et par la suite son trône.
    La seule inconnue qui persiste restera la position de l’armée connue par ses généraux putschistes au travers des trois tentatives de coup d’État militaire de 1971, 1972 et 1973.

    44
    18
    Vangelis
    4 novembre 2018 - 10 h 07 min

    La source fait des supputations qui n’auront pas lieu.

    Le C.S de l’O.N.U a clairement identifié les parties au conflit (Maroc & Polisario) et les parties assistant aux pourparlers en tant que voisins (Algérie & Mauritanie).

    Ce C.S a indiqué la voie à suivre, à savoir permettre le référendum des sahraouis.

    Toutes les autres gesticulations du Maroc et de son parrain la France ne seront que peine perdue étant entendu qu’il y a une espèce d’épée de Damoclès suspendue sur la tête du Maroc à laquelle il doit prendre garde…

    47
    16
    Chaoui
    4 novembre 2018 - 9 h 48 min

    Au nom de La Loi !
    Accusé…levez- vous !
    Le Conseil de sécurité et l’Assemblée Générale des Nations Unies ont rendu le verdict suivant :
    Article un : au nom du droit et de la justice, de la Charte des Nations Unies et de ses Résolutions, vous êtes condamné à quitter sans délai le territoire du Peuple Sahraoui ;
    Article deux : Nous, Représentants des Peuples du monde, reconnaissons la République Arabe Sahraouie Démocratique ;
    Article trois : Concédons, par application des principes garantissant le droit inaliénable des Peuples à disposer d’eux-mêmes, l’Indépendance du Sahara Occidental ;
    Article quatre : Disons que le condamné d’avoir s’acquitter des sommes générées du pillage depuis 1975 des ressources du territoire occupé en dédommageant le Peuple Sahraoui des préjudices subis ;
    Article cinq : Rappelant le principe de l’intangibilité des frontières auxquelles tous les pays membres des Nations Unies ont adhéré et ratifié y compris le vôtre, disons que nous nul jamais ne vous reconnaîtra d’autres frontières que celles vous avez héritées de la colonisation, en 1956 ;
    Article six : l’accusé étant en état de récidive, il devra être confiné et placé en quarantaine jusqu’à s’assurer qu’il n’ait plus la moindre possibilité de réitérer ses agressions d’État tiers.
    Article sept : Disons que le présent jugement, qui est immédiatement exécutoire, sera retranscrit dans les colonnes de la presse mondiale.

    49
    21
      Iwen
      4 novembre 2018 - 11 h 06 min

      C’est justement ton article quatre dont la Maroconnerie a peur, car ils ont peur que devant l’histoire, ils soient responsable de rembourser tout les frais liés aux pillages, et c’est l’une des raisons, pour laquelle ils ont préférés, attaquer et faire la sourde oreille depuis tout ses années, car ils avaient le soutien de l’Union Européen avec eux, puisque les autorités de la Maroconnerie avaient fermer les yeux sur tout les délires de l’U.E) en échange de garder la main sur le SAHARA! (Question de fierté j’imagine!).
      après, c’est mon opinion personnel !

      33
      13
    Lhadi
    4 novembre 2018 - 9 h 48 min

    Bouritta:table ronde des 5 et 6 décembre à Genève «Certaines choses ne sont pas négociables pour le Maroc, à savoir toute solution qui remettrait en cause l’intégrité territoriale du Royaume ou qui prévoirait une option référendaire»

    24
    29
      Anonyme DZ
      4 novembre 2018 - 11 h 38 min

      @Lhadi, Berouita peut dire tout ce qu’il veut du moment que tout cela est destiné pour la consommation interne, sachant que le CS/ONU a balisé la route au travers de toutes ses Résolutions et notamment les deux dernieres Résolutions dictées par l’Administration de Trump sous la plume d’un certain John Bolton.

      40
      15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.