Les expulsions des migrants ont coûté 20 millions de dollars à l’Algérie

Algérie Croissant
Les migrants ont toujours été reconduits vers leurs pays respectifs dans de bonnes conditions. PPAgency

Par R. Mahmoudi – Les autorités algériennes ont transféré quelque 78 000 migrants africains qui vivaient illégalement en Algérie depuis 2014, a révélé la présidente du Croissant-Rouge algérien, Saïda Benhabyles.

Dans une déclaration au journal panarabe Al-Araby Al-Jadid, Mme Benhabyles a affirmé que «l’Algérie expulse les migrants conformément aux accords conclus avec leurs pays d’origine qui le demandent, en particulier les migrants du Niger et du Mali». Elle précise également que les opérations d’expulsion de ces migrants ont coûté jusqu’ici à l’Etat algérien 20 millions d’euros, sans compter les coûts d’approvisionnement et de la prise en charge médicale.

Réagissant aux critiques émanant de certaines ONG internationales ou locales, Mme Benhabyles estime que ces campagnes «visent à faire pression sur l’Algérie en raison de ses positions sur un certain nombre de questions internationales et régionales». «Au lieu de s’en prendre à l’Algérie, dit la présidente du Croissant-Rouge, ces ONG devraient s’employer à analyser les causes qui poussent les migrants à traverser le Sahara pour venir en Algérie ou en Europe.»

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, avait réitéré, mardi, le refus de l’Algérie des accusations portées par les ONG internationales sur cette question, tout en affirmant que les opérations d’expulsion des migrants clandestins se poursuivront. A l’occasion de sa rencontre avec le ministre de l’Intérieur italien, à Alger, Ouyahia a réitéré le refus de l’Algérie d’installer des centres de rétention pour migrants subsahariens.

L’Algérie a été le premier pays de l’Afrique à rejeter la demande de certains pays européens pour mettre en place des centres de rétention dans le but de juguler les flux migratoires vers le Nord, suivie par la Libye, puis le Maroc et l’Egypte.

R. M.  

Comment (34)

    Anonyme
    9 novembre 2018 - 11 h 40 min

    JE CROIT que ce que je taper la est très censé et quand vous aurez fini de lire réfléchissez un peu avant de vous marrez si vous trouvez ça ridicule
    A propos des clandestins tant on est obliger de les supporter autant les rendre utile ,,si au lieu de laisser traîner avec/dans des ordures qu ils ramassent partout nettoyer les trottoirs,et d autres ((petits travaux d utilité publique⋇)) contre ,soit rémunéré au poids des déchés ou contre le nombres de sac poubelles (fournis) soi par les habitants de chaque cartier ou chaque rue (selon) soi par l administration ,, moi ,,ce n est qu une idée ,vous pouvez toujours faire une étude pour que tout le monde trouve son compte ,et je vous pari qu au bout d une semaine l Algérie deviendra parmi les pays les plus propre du monde et vous n entendrez plus parler de choléra de typhus ou d autre bactéries sales ,,, et même du tri sélectif bouteille papiers fers canettes
    ⋇ptup crée des jardins ,arrosage enlever les petits tas de gravas pourrait même blanchir les murs a la chaux pour les particuliers
    ceci peut s adresser aux responsables même les un peu plus hauts a ceux qui aiment l Algérie et ceux qui ne pas aussI ,,,a qui ça risque de poser UN PROBLÈME DE TRANSPORT

    Anonyme
    7 novembre 2018 - 18 h 01 min

    Les marocains, nouvelle arme de destruction massive contre l’Algérie. Ce qu’ils n’ont pas réussi par d’autres moyens, mettre l’Algérie à genoux, ils l’essaient pas un autre procédé, et aujourd’hui la presse française à la botte s’y met comme un seul homme pour évoquer  » la main tendue  » du maroc envers l’Algérie. La main tendue, oui, c’est le cas de le dire.
    Bande de mendigots éhontés, non on ne veut pas de l’ouverture des frontières, on ne veut pas de vos gueux et de vos sorcières pour sucer la moelle de nos os, on ne veut pas sauver votre  » Oriental », on ne veux pas détruire notre économie pour vos moches yeux. Quand le prix du pétrole baisse vous sortez les couteaux et l’arrogance, quand il remonte il vous prend des démangeaisons de fraternité. Vos comportements envers l’Algérie fluctuent avec le baril du pétrole.
    Ôtez vous de notre soleil et foutez nous la paix.

    17
    2
    salim31
    7 novembre 2018 - 16 h 01 min

    Voir des millers de mendiants etranger proffesionel dans un pays etranger est peut etre un fait unique a l algerie jamais constate nul part au monde , il faut presicer que c est mendiant ne sont pas intresse par la nouriture que les autorite algerienne fournissent au niger par aide et finance et qu ‘ il n exite pas de misere au niger ; et si nous additionnons :
    _ l aide direct au pays subsahariens
    _la contrbande en produits subventions profitant a tout les pays sahel
    _le montant globale de la mendicite transfere en devise
    _les soins gratuit (notament accouchement et pediatrique )
    _les subsahariens profitants des subvention en nourriture transport medicment soins initialemnt destine aux algeriens
    _et en derniers les frais de retours dont mme benhabyles ennumere
    Il faut arreter cette mascarade nous somme assimiler par les etranger par pays faible , Le dossier de l invasion migratoire sub saharien ne doit pas etre gerė pas le croissant rouge algeriens mais pas les structures de l interieur
    Comme c est le cas pour tout les pays ,
    1/ pas de cooperation/chantage avec le niger ils doivent traque les passeurs et retenir leur population .
    2/Une volontee politique anti laxiste et anti feblard de la part du pouvoir
    3/ et surtout APPLIQUE LA LOI DE LA « MENDICITE INTERDITE « seul salu pour les voir disparaitre
    4/ revoir le systeme de subvention algeriens qui devenu une source d attrait de tout les profiteur ..

    17
    4
    Izem
    7 novembre 2018 - 14 h 38 min

    – expulsion des les ONG pro-migrants
    – un verrouillage des frontière plus ferme
    – expulsion de tous les clandestins dans leur pays d’origine
    – création de centre de transite a proximité des routes de migration illégal
    – suppression de la double nationalité
    -visa pour tous les pays sub-saharien a cause de leur dermographie de malade
    – suppression de la naturalisation sauf pour les femme étrangère marié a un algérien depuis 10ans
    -obtention de la nationalité algérienne par le sang du père comme le veut la tradition islamique
    appliquons déjà c’est quelques loi et sa y ra beaucoup mieux même si y reste beaucoup a faire sur le terrain économique avec une libéralisation complète.

    18
    5
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 14 h 00 min

    Ces migrants subsahariens sont sources de problèmes à tous les niveaux, gaspiller autant d’argent pour les rapatrier alors qu’il est plus simple de la capturer dans les zones les plus proches des frontières et les expulser systématiquement et ramasser régulièrement dans la journée ces mendiants africains qui nous pourrissent la vie.

    19
    3
    Le Français
    7 novembre 2018 - 14 h 00 min

    De toute manière, leur destination est l’europe où certains d’entre-eux vont peut-être y laisser leur vie avant de poser pieds à terre sur la rive nord, quant aux autres, ils vont voir les européens vivre plus ou moins bien mais dans de luxueuses conditions à leurs yeux, oui, aux yeux de ceux qui passeront l’hiver dans les rues à survivre, ils croient en l’eldorado, ils auront l’enfer.

    17
    3
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 17 h 40 min

      Vous faites erreur, la destination finale des mendiants professionnels nigériens groupés en filières criminelles de femmes et d’enfants et des Maliens venus en familles entières du nourrisson au vieillard moribond est bien l’Algérie qui est pour eux un très lucratif terrain de chasse. Ils refusent les propositions de travail.
      Le Niger et le Mali nous prennent pour leur banlieue naturelle depuis qu’ils ont découvert le filon, les premiers en se faisant passer pour des réfugiés de guerre maliens, les seconds en imitant les mendiants maliens et ces sont les clandos les plus nombreux. Ceux qui rêvent de rejoindre l’Europe viennent d’autres pays africains.

      15
      4
        Anonyme
        7 novembre 2018 - 17 h 52 min

        Anonyme
        7 novembre 2018 – 17 h 40 min
        On n’a même pas besoin de leurs services ni du travail qu’ils pourraient faire chez nous, ils ne sont bons qu’à trafiquer et voler, on veut qu’ils disparaissent du pays et que certains algériens arrêtent de leur fournir le billet d’argent.

        15
        3
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 12 h 40 min

    Expulsion des mendiants subsahariens (sans identité, sans foi ni loi, sans hygiène, sans limites ..) mais aussi il faut l’expulsion des nombreux d’entre eux qui travaillent au noir bien dissimulés derrières leurs pseudo travail sans oublier ces maliens qui installent en toute quiétude partout des étalages de ventes d’articles dans tous les marchés des villes algériennes, est-ce qu’un algérien pourrait se permettre un tel dépassement au Mali et occuper les trottoirs pour cette activité illicite qui en Algérie n’apporte rien au pays mais qui dégrade gravement son image, le laisser aller en Algérie et HALAN EL AIN à ces vautours en provenance des frontières sud arrangent les migrants qui sont non désirés et non tolérés.

    17
    2
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 12 h 11 min

    Il faut fermeté et rigueur dans les villes du Sud algerien pour faire barrière à ces peuples subsahariens très affairés dans les projets de vagabondages et d’invasion du Maghreb.

    14
    4
    LE NUMIDE
    7 novembre 2018 - 12 h 06 min

    L’expulsion des migrants est une bonne politique algérienne .. il faut se méfier des migrants et des migrances des masses et exiger la sédentarisation du monde .. Le nationalisme est l’avenir des nations et la garantie de leur paix et de leur concorde .. Tous les promoteurs de la Migrance depuis la haute antiquité égyptienne , c’est à dire les Hébreux qui non content d’avoir migré en Egypte pour ensuite fomenter des troubles contre l’État des Pharaons bienveillants et leur pays tranquille et pacifique qui les ont accueillis de la famine et de la soif de leur désert , jusqu’à leur conquête de la Palestine et leur génocide des Cananéens chez eux ; jusqu’aux colonies de peuplement de la conquête arabe dans les territoires des Aadjams ; jusqu’aux colonies de peuplement européens au nom du Christianisme en Amérique et en Afrique , jusqu’aux flots migratoires aujourd’hui pour démanteler les Nations et créer le Chaos sur Terre , par la guerre et les troubles à l’Echelle mondiale pour détruire les nations et les peuples , sauf dans deux pays intouchables et impunis : Israël et l’Arabie Saoudite , parce que leur Chikour anglo-saxon les protègent les imposent aux humains .. Tous les promoteurs de la Migrance donc sont les promoteurs de l’OSM … L’Ordre Sémitique Mondial dirigé par la Banque juive , par les médias du Sionisme et de ses chiens de Gauche , par les partis wahabistes et leurs mercenaires terroristes , par le pétrodollars monarchistes arabe et par leur idéologique sémitique commune de se prendre pour des races supérieures et suprématistes pour dominer le monde … sur le dos des autres et les agresser CHEZ EUX … Quelle humanité , quelle noblesse ,quelle bonté quelle logique , y a t-il dans la Migrance .. Aller chez les gens , s’installer chez eux , manger et vivre à leurs crochets sans travailler en faisant son maraboutisme immonde et sa mendicité infecte , puis se retourner à la fin contre eux ( comme les hébreux en Egypte contre les pharaons , comme les juifs et les arabo- islamistes en Europe ou en Berbérie , comme les colons français et maltais en Algérie, comme les anglais en Amérique et en Australie ) et finir par les insulter, les traiter de Kouffars , d’infidèles , de Aadjams , de Goys comploter contre eux pour les Dominer dans leurs propres maisons .. EXPULSER LES MIGRANTS de tous les pays et une politique de justice et de salut public et politique

    10
    6
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 9 h 55 min

    Je propose aux algériens des environs d’Alger de faire un tour du côté de Bab Ezzouar (centre commercial ) pour contempler l’image actuelle d’Alger dégradée, poubellisée par les mendiants subsahariens qui demeurent très nombreux malgré les millions de dollars grillés pour leurs rapatriements.
    Il ne faut pas aussi négliger la future immense menace provenant du côté de ces migrants qui soit disant travailleurs, ils sont des dizaines de milliers à ouvrir un jour, leurs bouches pour diverses revendications et avec l’appui de l’ONU ils espèrent obtenir gain de cause c’est à dire s’éterniser chez nous et faire avancer le projet de la déstabilisation irréversible. Sauvons la Partie de ce fléau subsaharien.

    21
    4
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 9 h 42 min

    J’ai lu sur un site algérien que l’Italie finance les organisations internationales en Algérie et ailleurs afin de fixer les subsahariens chez nous en leur offrant des logements, ce qui constitue pour ces derniers le seul problème; pour le reste ce ne sont pas les aides qui manquent;, si la question du logement est réglée, alors ils sont  » sauvés » et peuvent vivre indéfiniment de mendicité et de rapine et des dons en tous genres.
    Après avoir tenté d’imposer l’ouverture de camps pour réfugiés tout le long de la côte maghrébine, l’Italie et certains de ses partenaires européens ont décidé de verser dans d’autres méthodes «non-conventionnelles» pour retenir les migrants loin des côtes européennes. L’Algérie semble en être principalement victime.
    Le Soir – Des sources bien au fait de la situation affirment donc que les Italiens ont mis depuis un moment «le paquet», offrant des sommes d’argent faramineuses aux organisations humanitaires établies dans certains pays, dont l’Algérie, afin qu’elles offrent aux migrants un maximum de confort ce qui les dissuaderait d’aller chercher ailleurs. En très peu de temps, Rome s’est ainsi transformée en l’un des donateurs les plus importants de certaines organisations internationales telles que le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), l’Organisation internationale des migrants (OIM) et autres structures dont le financement est basé sur le financement international.
    Dans notre pays, l’argent perçu dans ce cadre est utilisé depuis un moment pour la location d’habitations avec toutes les commodités nécessaires aux réfugiés. Des villas de deux étages ont été louées dans cet objectif dans certains quartiers d’Alger.
    Dans d’autres zones du pays, l’aide fournie aux migrants a permis à ces derniers de mieux s’organiser dans les quartiers de leur choix. Ces derniers ne sont plus en manque d’aide logistique, matérielle et ne trouvent plus de difficultés à subvenir à leurs besoins essentiels « .
    J’imagine qu’en payant en devises et sous nom d’emprunt, il est très facile pour ces clandestins de trouver un logement occupé par des dizaines de familles.
    Pauvre Algérie.

    15
    5
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 8 h 57 min

    si je dit bien si on aurait envoyer et distribuer pour dix millions de dollars de nourriture (pas ds chèques a cause des fourbes) dans ces pays peut être qu on aurait gagner 10 millions ,,le malheur c est que nous ne somme pas a l origine de la misère de ces africains et c est aux ex colonisateurs de les prendre en charge

    10
    5
    Demerdez vous
    7 novembre 2018 - 8 h 44 min

    Berlin et paris , là passivité des pays européens , la passivité de l’ONU , ont créer se problème avec stratagème .
    Qu’ils l’enlèvent avec leurs dents maintenant.
    Les pays de l’Afrique du Nord ne sont pas du tout concernés par ces coups de trafalgard.

    11
    5
      Anonimus
      7 novembre 2018 - 9 h 38 min

      Par contre La France et l’Europe sont concernées par l’afflux d’Algériens sur leur territoire !!!
      Je pense que dans ce cas, vous trouverez cela tout a fait normal !!!!
      Mai si on appliquait votre résonnement, on devrait refouler systématiquement tous ces braves gens vers l’Algérie !!!

      6
      13
        Anonyme
        7 novembre 2018 - 10 h 29 min

        Monsieur minus votre comparaison des quelques algériens (10, 15, 20 qui tentent de traverser la mer) aux millions de subsahariens en marche pour conquérir le Maghreb est totalement fausse, les algériens ne volent pas à outrance, ne débarquent chez les autres avec des milliers de milliers de gosses pour mendier, nous avons des valeurs, de la dignité et nous sommes pudiques. Reconnaissez au moins que l’anarchie subsaharienne ne convient à aucune nation.

        17
        4
        Lyes Oukane
        7 novembre 2018 - 11 h 54 min

        @ Anonimus .
        A l’ouverture du colloque GEOINT ( géospatial intelligence ) tenu à la Société de Géographie à Paris le 11 et 12 septembre 2018 le général Gomart ( 4 étoiles ) ancien patron du renseignement militaire français ( il a quitté volontairement l’armée en 2017 ) annonce :

         » cette invasion de l’Europe par les migrants est programmée ,contrôlée ,acceptée  » et  » rien du trafic migratoire en Méditerranée n’est ignoré des autorités française ,militaires et civiles . »

        Il rajoute :
        –  » le renseignement militaire français sait où les passeurs échangent leurs cargaisons humaines ,où ils les hébergent .
        –  » le RM voit préparer les départs vers l’Europe depuis les plages de Tripolitaine et de Cyrénaïque ( Libye ) .

        –  » on sait où les passeurs vont s’approvisionner en bateaux

        –  » on sait que la Turquie leur délivre de faux passeports

        – « le RM français est capable de voir le trafic migratoire en Afrique jusque dans ses moindres détails .

        Voilà un homme qui connaît son affaire et qui a sa fierté !

        Concernant les Algériens entrés clandestinement en Europe ou ailleurs . L’Algérie ne refuse pas de les récupérer . Tout illégal doit être rapatrié dans son pays . la dessus moi comme la RADP sommes clairs . Notre ministre des AE l’a encore rappelé à son homologue italien il y a quelques jours à peine .

        9
        3
        Salim31
        7 novembre 2018 - 15 h 07 min

        @minus
        Je te conseil d immigre vers le maroc
        la bas la soumission est legalise tu te sentira a l aise tu verra

        7
        3
    Anonyme
    7 novembre 2018 - 8 h 41 min

     » Les opérations d’expulsion de ces migrants ont coûté jusqu’ici à l’Etat algérien 20 millions d’euros, sans compter les coûts d’approvisionnement et de la prise en charge médicale.  »
    20 millions d’euros c’est 400 milliards, avec cet argent on aurait pu assurer 10 ans de salaire à 1000 ( mille ) médecins , ingénieurs ou maître-assistants attendent un poste d’emploi depuis des années !
    Charité bien ordonnée commence par soi-même, c’est à dire par nos propres diplômés chômeurs livrés au désespoir ! Basta , plus de mendiants africains chez nous , nous avons assez donné et nous sommes à un pas de la banqueroute. L’Algérie n’est pas l’Allemagne, l’Algérie c’est au mieux 60 milliards de dollars de recettes annuelles, l’Allemagne c’est plus de 1200 milliards d’euros de recettes annuelles.
    Le Grand Jacques Brel disait :  » Faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou « .

    10
    3
    Aller sans retour de TOUS les subsahariens en Algérie
    7 novembre 2018 - 8 h 39 min

    Si ces sommes colossales sont mises au profit de messieurs dames les subsahariens qui traînent dans les déserts pour débarquer en Algérie et nous empoisonner la vie, si ces sommes n’éradiquent pas ce fléau mortel lié à cette migration insensée (car ils ont leurs pays et leurs biens), il faut inventer d’autres solutions plus fiables pour qu’ils ne dépassent plus les frontières, comment arrivent-ils au nord avec le contrôle de la gendarmerie sur les routes ??. Aussi, nous avons constaté la surcharge en manœuvres africains dans les chantiers, un nombre d’africains qui dépasse les besoins certainement (chantiers Bouinane à Boufarik cette ville devenue quasiment subsaharienne sans oublier la complicité avec les chinois ou les turques, et ces migrants ont la tête pleine d’espoirs pour s’incruster et faire des millions de gosses en peu de temps = remplacement de la population autochtone) algériens réveillez-vous. Remarquez sur quoi la presse étrangère elle insiste, cette presse étrangère menaçante parle des subsahariens INTEGRES DANS L’ECONOMIE ALGERIENNE ???? De la Pub pour coller à l’Algérie des immigrants inutiles à long terme et à les régulariser et favoriser une invasion assurée à priori, ces faux maçons une fois en règle en terre algérienne ils se transformeront en arnaqueurs et pourvoyeurs de drogues et falsificateurs, ces jobs leur permettent de pleurer auprès des ong pour s’enraciner dans cette pauvre Algérie où les algériens eux-mêmes souffrent du manque de logements d’hôpitaux d’établissements d’éducation de routes … ces africains vont tout arracher au passage, nous connaissons leur audace, algériens réveillez-vous

    11
    3
    Zaatar
    7 novembre 2018 - 8 h 14 min

    Tout le monde fait semblant d’ignorer les lois de la nature. Le deséquilibre de la répartition des richesses sur la planète conjugué à la spoliation de celles de certaines populations, notamment africaines, par ces pays qui n’arrêtent pas de s’enrichir, engendre naturellement des flux migratoires. On va là ou peut manger et là où il y a du confort. On quitte les endroits arides et les endroits sans richesses. Le jour où tout le monde s’arrangera à ce que chacun ait sa part de richesse sur cette planète, et que chacun vive en paix, alors il n y aura plus de flux migratoires…

    4
    3
      Ch'ha
      7 novembre 2018 - 16 h 53 min

      @Zaatar
      Que l’axe occidentalosioniste et donc la France RESPONSABLE de l’assassinat du Guide le Colonel Kadhafi Allah Yarhmou et du chaos libyen et sahélien leur iffre le gîte et le couvert.
      L’immigration massive est un procédé sioniste de déstabilisation du pays.
      Qui pille les richesses de l’Afrique??!!! L’Algérie pas que je sache donc ne faites pas de l’humanisme à 2 balles.
      Que le pays renvoie ces migrants directement en Europe en France RETOUR DU BOOMERANG.

      1
      2
    Abou tamtam
    7 novembre 2018 - 8 h 09 min

    Vous êtes loin du compte car vous n’avez pas pris en compte les milliards de dinars de la mendicité transformés en euros et transférer chez eux. Et la curée continue avec tous ces africains et syriens qui quadrillent le pays d’une façon quasi militaire. Vive la vache à traire.

    11
    5
      Anonyme
      7 novembre 2018 - 8 h 48 min

      Les refugies Syriens sont les bienvenus car ils partiront chez eux volontairement une fois la paix revenue chez eux..les autres sont des clandestins dans un mouvement organise par des criminels au Mali et au Niger…la ou stationnent des services speciaux etrangers dont le seul but est de destabiliser l Algerie..car les mouvements intensifs de refugies est devenue une arme redoutable electorale et destabilisatrice elle a ete utilisee par Mitterant et aujourd hui elle est le motif central des discours politiques en Allemagne par Merkel et aux USA par Trump et aussi ailleurs en Europe.Notre pays doit resoudre ce flux de refugies manipule avec beaucoup de savoir faire et de diplomatie et augmenter les controles aux frontieres.

      10
      3
        Anonyme
        7 novembre 2018 - 9 h 17 min

        Ce qui inquiète le plus ce sont les migrants subsahariens recrutés par les chantiers, il y a un excès flagrant d’africains qui se cachent dans ces lieux et qui sont en contact permanent avec des ong pour conquérir le territoire algérien qui, le cas échéant, sera très vite transformé en un immense ghetto pour toute la délinquance africaine qui fait actuellement le mort dans ces chantiers dans l’attente des jours meilleurs pour mettre en ruine l’Algérie, déjà visiblement délabrée par ces peuples.
        Ces mendiants africains à Bab Ezzouar ils sont passé à un autre système, les adultes se cachent et placent leurs nombreux rejetons entre 6 et 10 ans sur la voie publique, on a filmé des gamins noirs africains accrochés aux voitures qui roulent pour arracher la pièce à ces algériens qui croient encore en leur pauvreté dont on est pas responsable, qu’ils déguerpissent, l’Algérie n’est pas une écurie.

        9
        1
      Lyes Oukane
      7 novembre 2018 - 9 h 32 min

      @ Abou Tamtam . On ne peut comparer les migrants sub africains en Algérie avec les réfugies syriens accueillis chez nous .
      Les premiers ,dans leur très grande majorité , rentrent clandestinement en Algérie . Les Syriens sont parvenus en Dz avec un passeport ,des cartes d’identité en règle en passant la douane et en se déclarant à notre police aux frontières .
      Les Syriens sont discrets ,polis ,bien éduqués . Ils ne nuisent pas à la société .Pas de prostitution ,de mendicité .C’est un peuple humble et fier .Tout le contraire de la majorité des sub sahariens qui traînent leur misérable condition dans nos villes et villages
      .
      Quelques Syriens se sont installés chez nous . ils ont investis qui dans un commerce qui dans un restaurant . le reste est reparti en Syrie ,en Europe . Pendant ce temps ,nos voisins du sud affluent en nombre toujours plus croissant . Leur but est de traverser la méditerranéenne coûte que coûte . Ils n’ont pas l’intention de gagner leur vie honnêtement chez nous .

      Enfin les syriens ont un statut officiel de réfugiés chez nous . Leur pays est en guerre . C’est loin d’être le cas des africains . Pour moi ,il y a en Algérie un seul type de réfugiés j’y mettrais les syriens ,les Sahraouis et les Palestiniens,les érythréens . les autres n’ont jamais été invités chez nous et doivent en repartir de grès ou de force .

      9
      1
        Abou tamtam
        7 novembre 2018 - 17 h 16 min

        Presque d’accord avec vous si vous me donnez l’identité exacte des femmes en khamis avec enfants qui font non seulement la mendicité mais que l’on retrouve dans les coins les plus reculés du pays ainsi que sur les routes et autoroutes, tandis que leurs maris vaguent à leur partie de dominos dans un café en attendant de les ramasser et compter le fruit de « leur travail ». Cette méthode était usitée en France par les libanaises qui rejoignaient leurs mecs à bord de Mercédès flambant neuf.

        2
        2
          Stop au laxisme
          7 novembre 2018 - 18 h 55 min

          Vous confondez tout les réfugiés syriens sont arrivaient ena partir de 2011 leurs pays est réellement en guerre
          , ironie de l’histoire 2018 les ONG aux Liban font tout leurs possible pour empêcher les 1 millions de réfugiés syriens de rentrés dans leurs pays suite à l’annonce des autorités syriennes que le pays est totalement
          sécurisé a par quelques poche de conflit ciblé ….en France ils ont également un
          statue de réfugiés même s’ils y a des familles qui font la manche il le font avec discrétion et par obligation pour ce nourrirent eux ….ce qui n’est pas le cas des clandestins africains sud sahariens qui font trempent dans touts les trafics les Roms de l’est en France ceux font passer pour des familles syriennes aussi même en France les gens ont plus de respect pour les syriens question d’affinité et de culture envers ce peuple millénaire le pays du levant ….après les libanais sont des commerçants et doués pour les affaires mendiants aujourd’hui j’y croit pas trop .

          1
          2
          Anonyme
          7 novembre 2018 - 22 h 18 min

          « les libanaises qui rejoignaient leurs mecs à bord de Mercédès flambant neuf. »
          Des réfugiés libanais en France??? C’est n’importe quoi.
          Y a comme une erreur ou un mensonge. Je lis régulièrement « L’Orient le Jour » depuis longtemps et je n’ai jamais lu cette info.
          Il s’agirait plutôt d’Albanais et non de Libanais…qui, eux, ont souvent la double nationalité.

          3
          1
          Lyes Oukane
          9 novembre 2018 - 13 h 06 min

          @ Abou Tamtam . Tu me prends pour la Gestapo ou quoi ? Je n’ai pas tes compétences ni même l’autorisation pour aller demander aux mendiantes si elles sont syriennes ou pas . Le champion c’est toi . Tu arrives à savoir ce que font leur maris tous les jours et leur nationalité exacte . Pendant que j’y suis ,tu pourrais me donner la couleur des Mercedes ,leurs immatriculations et la date de naissance des chauffeurs . Comme ça le débat sera clos .

          Ah , j’oubliais . En France ,il y a les mêmes  » libanaises  » que tu vois en Algérie . Beaucoup sont roms venant de différents pays d’Europe de l’est . Ils ont appris quelques mots d’arabe et s’accoutrent adéquatement pour mendier dans tout l’hexagone . Les maires ,les préfets comme le ministère français des Affaires Etrangères à mis en garde la population contre ces faux syriens . Tu peux chercher sur le net ,les vidéos comme les articles sur ce phénomène  » libano – syrien  » foisonnent .

          Alors , est-ce que je t’ai répondu avec exactitude ou te faut-il ,aussi ,l’ADN de tous ces  » libanais  » ? De toute façon ,même si je répondais avec exactitude à toutes tes questions déplacées ,tu trouverais encore à redire .

    Gatt M'digouti
    7 novembre 2018 - 7 h 56 min

    Envoyez la facture à ces pourritures d’ONG !!!!!!!

    8
    2
      Kenza
      7 novembre 2018 - 14 h 43 min

      Et aussi à ces deux pourritures de Sarkosy et BHL. Parce que, d’une part, ils sont pourris de fric, et d’autre part, en ayant fait tuer kadafi et mis le chaos en Libye, ils ont contribué à déstabiliser toute la région du Sahel et, de ce fait, provoqué ce flux de migrants qui fuient la guerre, le terrorisme et la misère….

      5
      1
        Anonymes
        7 novembre 2018 - 15 h 16 min

        Ce flux de migrants africains ne fuit rien du tout, ils ont eu trop de liberté en Algérie pour circuler dans tous les sens et amasser des fortunes c’est ça qui les fait venir comme des criquets dévastateurs.

        8
        1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.