Pourquoi le monde arabe est en danger

Trump yéménites
Trump équipe l'armée saoudienne tout en sachant qu'elle est incompétente. D. R.

Par Bachir Medjahed – Excédé par le nombre de victimes civiles de bombardements des populations civiles yéménites par l’armée saoudienne, le président Trump fait un aveu de taille. L’armée saoudienne est formée d’incompétents à utiliser les armes américaines. Mais, alors, pourquoi lui fournir des armes en trop grande quantité et de qualité ? Au moins deux explications possibles. La première entre dans le concept non périmé de guerre coopérative qui fait des Saoudiens des supplétifs et des sous-traitants. La seconde est qu’il s’agit pour les armes de qualité de servir de matériel pré-positionné qui attendra l’armée américaine quand s’exprimera le besoin que celle-ci intervienne.

Toute une explication de taille également soit des dizaines de milliards de dollars en jeu. Finalement, les Saoudiens paient aux Américains les armes que ces derniers auront à utiliser en cas de besoin. Pas de leurre. Les cibles autant saoudiennes qu’américaines seront toujours les pays arabes (et assimilés) et les pays musulmans non arabes.

Qu’un pays soit musulman, islamiste, laïc avec l’islam comme religion dominante ou musulman situé en Asie, il aura trois adversaires de taille : le wahhabisme qui lui donne le baiser mortel et tous les terrorismes qui se créent dans son sillage, sa politique interne qui brise son unité et sa soumission à des intérêts étrangers.

Les pays arabes s’étaient juré fidélité mais sont prêts à se trahir. La Charte de la Ligue arabe promet la solidarité face à un adversaire ou un agresseur d’un pays arabe par tous les moyens, y compris militaires. Mais pour certains d’entre eux, c’est plutôt le voisin qu’il faudrait craindre. Le voisin peut être l’ennemi. Quel pays arabe n’a pas son ennemi stratégique ? C’est même l’existence de l’ennemi stratégique qui permet à chacun de justifier l’achat d’armes et d’entamer une course vers l’armement. Ceux qui disposent de moyens financiers se le permettent, d’autres se le font acheter. Il n’est plus possible de continuer à croire encore que les régimes arabes vont unir leurs pays. Il ne faudrait plus que les peuples s’illusionnent une fois de plus. Une fois de trop. Les déceptions sont frustrantes. Tous les projets entamés dans ce sens ont échoué.

Aucun espoir pour la construction du monde arabe, y compris du Grand Maghreb. Un accord de défense entre un pays arabe et une grande puissance est supérieur à n’importe quel accord inter-arabe. C’est la justification présentée par le Qatar pour expliquer que son territoire est mis à disposition des Etats-Unis pour agresser l’Irak, malgré le refus onusien d’accorder la caution internationale.

Les pays arabes sont encore plus en danger qu’avant. Chaque pays arabe paie le projet américain du Grand Moyen-Orient. Les facteurs à invoquer comme alibis pour justifier l’agression par une coalition occidentale existent partout. Quel pays arabe n’a pas ses minorités ? Quel pays arabe n’a pas des ressources minières ou du pétrole à convoiter ? Même des pays à système politique laïc sont condamnés à retourner à l’âge de pierre. Peu importe que le régime laïc soit remplacé par un régime islamiste. Les régimes arabes doivent d’abord se regarder dans les yeux. Quelles sont leurs vulnérabilités ? Pourquoi n’y a-t-il pas eu une cohésion nationale irakienne pour former un front uni contre l’invasion terrestre américaine ? Pourquoi l’Irak a-t-il neutralisé ses propres divisions blindées par ses divisions ethniques ? Pourquoi les pays arabes se trouvent-ils devant une déstabilisation et une insécurité durables ? L’Irak est plus près de la partition que de l’unité du peuple et du territoire. L’Irak n’est pas devenu démocrate. Il a perdu tout espoir de retrouver un jour une certaine stabilité, même relative. Ce n’est plus un Etat mais une surface géographique. Il n’est point utile de citer les exemples de la Libye et de la Syrie.

B. M.

Comment (43)

    Anonyme
    12 novembre 2018 - 8 h 51 min

    Il est temps de rectifier : il n’y a pas de monde arabe , il n’y en a jamais eu , il n’y en aura jamais. Les arabes sont les habitants de l’Arabie , dont le nom a été squatté et déformé par la tribu bédouine des Al Saoud. Les Algériens sont les habitants de l’Algérie , les Anglais les habitants de l’Angleterre, etc…Par contre il existe un monde arabophone comprenant les locuteurs en langue arabe, comme il existe bien un monde islamique pour les musulmans.

    1
    4
    Felfel Har
    10 novembre 2018 - 22 h 01 min

    Ce conflit est né de la cupidité de MBS qui savait que les réserves en pétrole de son pays s’épuisaient à un rythme alarmant. Il s’est mis alors à lorgner sur les gisements du Yémen, proches de leur frontière commune. Il a réussi à soudoyer les éternels charognards que sont les pays européens pour obtenir leur support.
    Au Darfour, cette province la plus occidentale du Soudan a failli subir le même sort. Elle regorgerait de pétrole que le pays voisin, le Tchad, a créé une crise qui aurait pû dégénérer. Toujours est-il que Total, à l’abri grâce à la présence militaire française au Tchad, l’exploite à fond en attendant que les Chinois s’installent au Darfour et pompent. La loi du plus fort!

    Islam incompatible avec traîtrise !
    10 novembre 2018 - 14 h 13 min

    C’est une punition divine qui s’abat sur les arabes qui suivent les pas de leurs devanciers et qui prônent
    le « Faites ce je vous demande, mais ne faites pas ce que je fais » !

    anonyme
    10 novembre 2018 - 7 h 26 min

    « La Charte de la Ligue arabe promet la solidarité face à un adversaire ou un agresseur d’un pays arabe par tous les moyens, y compris militaires. » Vous m’en direz tant, disent les Palestiniens ! La vérité, c’est que la Ligue arabe a été voulue par les ennemis d’Allah, pour mieux semer la discorde entre les musulmans … Le coq sioniste, pendant qu’ils s’entredéchirent, observe et attend leur mort.

    1
    1
    Anonyme
    9 novembre 2018 - 21 h 00 min

    La réponse est simple. Parce qu’il est basé sur du faux et la négation de la diversité ethnique, religieuse et culturelle des peuples qui le compose. Au lieu d’y voir une richesse et développer la citoyenneté, il ont opté pour la dictature au service d’une vision réductrice et rétrograde.

    5
    1
      SoyonsLogiques
      9 novembre 2018 - 23 h 49 min

      Pourquoi devons-nous nous inquieter.Nous ne sommes pas arabes ni ethniquement,ni géographiquement.D’autant que ces mèmes pays dits arabes font tout pour nous abattre.On en a pour preuve le wahabisme et le salafisme qui prosp`rent dans notre pays.

      6
      3
    Lucide
    9 novembre 2018 - 16 h 02 min

    Plus vite nous sortons du giron arabe et mieux nous nous porterons.
    La fumisterie du baaaaaaathisme est bien mort, il n’a servi qu’à formatter nos enfants vers l’Arabe une autre langue d’adoption et cela a donné comme résultat l’ouverture d’une partie de la population vers le wahabisme. Du pain béni pour les frérots et les salafistes! Retour au VIIe siècle garanti!
    Seule solution: retourner à nos racines Amazigh

    14
    4
    Nourdine
    9 novembre 2018 - 15 h 59 min

    Le monde arabe est en danger est une de l’esprit, il faudrait d’abord qu’il existasse. Vous voulez dire que le monde arabophone est en danger, je ne le crois pas, il est en mutation, inexorablement en mutation, les relents de dignité et authenticité des autochtones finira par sourdre et balayera l’hégémonie séculaire de ceux qui se servent de l’Islam pour asservir les hommes sensés être libres.

    7
    2
    Kahina-DZ
    9 novembre 2018 - 8 h 39 min

    Il faut poser la question autrement

    Pourquoi les dirigeants arabes mettent leur pays en danger juste pour s’éterniser sur le Kourssi.

    14
    1
    Ch'ha
    9 novembre 2018 - 0 h 33 min

    Vous vous trompez.
    L’Irak a formé une coalition un front anti-impérialisme aux dernières élections parlementaires Moqtada Sadr et Hachd al-Chabi qui a permis de mettre sur la touche le 1er ministre choisi par les US sans parler du Hezbollah irakien et des Hachd al-Chabi qui luttent contre le terrorisme sioniste.
    L’Irak malgré les sanctions continue de commercer avec l’Iran.
    Quant à la Syrie, justement avec l’aide de ses alliés Hezbollah Iran Russie elle a mis en échec le projet sioniste de partition du pays , même si la Turquie s’emploie encore à bombarder les kurdes syriens de la frontière syro-turque. Quant au Golan la population a fait savoir en octobre à l’entité sioniste qui l’occupe illégalement qu’elle était arabe syrienne en boycottant l’élection de maires et conseils municipaux. Et le Golan sera récupéré par la Syrie machallah.
    Le problème et l’ennemi de l’entité sioniste dans la région c’est l’IRAN et l’axe de la Résistance Hezbollah Iran Syrie Yémen Irak est bel et bien une RÉALITÉ.
    Ce qui fait que ces monarchies du golfe Jordanie (cheval de troie et accélérateur à la normalisation) Égypte tous ces Dîn Kelb normalisent leur relation avec l’entité sioniste histoire de contrer la « menace iranienne » avec une ministre isRatHELLienne Miri Regev qui chiale quand son hymne est joué au Qatar ministre qui compare l’appel à la prière à des aboiements de chiens…..le but deal du siècle à mettre en oeuvre avec notamment voir article AP sur « le train de la paix » (Mascate, ministre yahoud Katz) le tout pour que l’entité sioniste s’accapare le pétrole de ces monarchies du golfe DÎN KELB esclaves sionistes…

    5
    11
      Anonyme
      9 novembre 2018 - 19 h 56 min

      et après n’oublie pas d’aller faire tes courses chez carrefour magasin anti impérialiste

      9
      1
        Bravo
        9 novembre 2018 - 20 h 43 min

        Dans le mille!

        3
        1
    Le Français
    8 novembre 2018 - 21 h 21 min

    La photo de Trump qui montre une pancarte de contrats de ventes comme un gagnant à la loterie à la caméra est un montage ou c’est vrai ?

      Anonyme
      9 novembre 2018 - 8 h 37 min

      vrai

    MELLO
    8 novembre 2018 - 20 h 13 min

    Les pays arabes, le monde arabe, la ligue arabe ,les arabes tout court, sont autant d’appelations pour désigner réellement des coquilles vides. Ce monde qui nous enchaîne vit de ses rêves, inachevés , transmis par cette religion intimement liée à l’arabe par la langue . Ce lourd héritage religieux est devenu trop lourd, car défendant des valeurs qu’on ne retrouvent pas chez ces arabes. Pourtant les pays musulmans ,autres que ceux de la ligue arabe, s’en sortent mieux avec une pratique saine et sereine des exigences religieuses . Chez les pays arabes, le lien langue arabe et islam créé une dycotomie au sein des sociétés qui ne rêvent que de cette liaison islam-langue arabe. Au final ,la vérité est que la propagation ou l’expansion de l’islam passe par les conquêtes et par la suite le commerce , ce qui engendre des intérêts pour ces pays arabes. Les intérêts ? Un monde douteux qui engendrent des dangers.

    10
    2
      Anonyme
      8 novembre 2018 - 20 h 23 min

      « Ce lourd héritage religieux est devenu trop lourd, car défendant des valeurs qu’on ne retrouvent pas chez ces arabes. » Au contraire Pour connaître et comprendre le l’arabe, il faut étudier l’Islam. Pour connaître et
      comprendre l’Islam, il faut étudier le Bédouin d’Arabie. Pour connaître et comprendre le bédouin, il faut étudier le Désert. Le milieu du Désert explique la mentalité spéciale du bédouin, sa conception de l’existence, ses qualités et ses défauts. Il explique par conséquent l’Islam, sécrétion du cerveau arabe et il explique, en définitive, le Musulman,que l’islam a coulé dans son moule rigide et stérile.

      9
      1
        MELLO
        9 novembre 2018 - 22 h 23 min

        En terme très simple ceux qui disent et défendent cette langue de l’Islam, n’arrivent pas à appliquer ce que cet islam comporte comme regles qui leurs sont transmises en langue arabe.

        3
        1
          Anonyme
          10 novembre 2018 - 18 h 59 min

          Les règles de l’islam sont simples: c’est une foi aveugle et une adhésion inconditionnelle aux textes sur lesquels il est basé.Un vrai musulman ne croit pas à la liberté et il ne le peut pas. Tout est volonté d’Allah, répète Mohamed. Tout ce que fait un musulman est en référence à un ordre ou à un décret d’Allah. C’est pour cette raison que la phrase «Inch Allah» (si Allah veut) accompagne toujours une promesse ou une décision que font les musulmans. Le vrai musulman abandonne toute liberté de décider par lui-même.

          4
          1
    Chaoui Ou Zien
    8 novembre 2018 - 19 h 49 min

    Vous avez donne deux raisons pour expliquer pourquoi les americains continuent de fournir des armes sophistiquees aux saoudiens. Vous n’avez pas parle d’une 3eme raison aussi plausible bien que ses elements sont parsemes dans votre ecrit. Par sa sophistication, cet armement ramene des centaines de milliard de dollars aux americains et l’incompetence des saoudiens et autre messieurs du golfe est justement la raison pour laquelle ils le leur vendent. Ils savent qu’entre leurs mains, cet armement ne pourrait jamais nuire a leur allie de toujours Israel. Alors autant renflouer leurs coffres avec l’argent des idiots. Ils ne vendraient jamais une telle technologie aux russes ou aux chinois qui eux aussi peuvent payer mais, malheureusement pour les americains, sont autrement plus competents et sophistiques.

    5
    2
    Tredouane
    8 novembre 2018 - 19 h 31 min

    Combien cette article est significatif objectif et lucide;la réalité en-face;une grande réforme s’impose plus exactement en Arabie,une ligue Arabe inefficace d’où la nécessité de nouvelles alliances vraiment solides et durable un pacte.

    4
    3
    Haoui
    8 novembre 2018 - 19 h 14 min

    Trois facteurs ont contribué à ce que connait le monde arabe aujourd’hui comme situation dramatique notamment dans les zones de conflits où les premières victimes sont d’abord les peuples, le premier facteur est la richesse de cette région du monde, le deuxième facteur est le problème palestinien où Isreal voit dans l’anéantissement des pays arabes la garantie sa sa survie, le troisième facteur est la faillite de la gauche internationale qui n’est pas venue à bout de l’impérialisme qui est entrain de dévorer aussi l’Amérique latine par le pillage mené par les multinationales.Ceux qui jubilent en voyant les pays arabes dans autant de difficultés , je leur dis que les arabes c’est aussi des peuples , des enfants,une culture, une civilisation.Apprenez à faire la part des choses.L’impérialisme et le nouveau colonialisme ne choisit pas sa victime par rapport à son nom mais par rapport au danger qu’elle peut constitué pour lui , et aussi pour ses intérêts économiques et stratégiques d’abord. Pour ne pas trop détailler

    1
    1
      Bir Djebah
      9 novembre 2018 - 20 h 41 min

       »Ceux qui jubilent en voyant les pays arabes dans autant de difficultés , je leur dis que les arabes c’est aussi des peuples , des enfants,une culture, une civilisation.Apprenez à faire la part des choses.L’impérialisme et le nouveau colonialisme ne choisit pas sa victime par rapport à son nom mais par rapport au danger qu’elle peut constitué pour lui , et aussi pour ses intérêts économiques et stratégiques d’abord. Pour ne pas trop détailler  »
      Bien raisonné cher Haoui, mais ne fais pas dire aux autres ce qu’ils n’ont pas nécessairement pensé. ce ne sont pas les peuples et les enfants qui nous ont tourné le dos quand le feu et le fer des islamistes, sans aucune pitié se sont abattus sur nous. aucun de ces pays arabes n’a osé dénoncé le terrorisme ou au moins montrer de la compassion face à notre martyr puisque c’étaient un peuple et des enfants innocents qui étaient massacrés et même leurs intellectuels, personne ne les a entendus. motus et bouche cousue. et en plus, le rejet (ce n’est pas de la jubilation) que les algériens expriment vis à vis de ces pays est ancien, il remonte à l’époque de « el gazair tekfina ou tekfikoum », oui le piège dans lequel le clan d’oujda a fourgué notre patrie pour mieux se protéger de notre peuple et de nos enfants.

    Mohamed
    8 novembre 2018 - 17 h 52 min

    Salam aleikoum,

    Tel un sage qui montre la lune et le sot regarde le doigt, j’avais toute à l’heure, posté une réflexion sur ceux qui se ressemblent se détestent, car voilà qui a mis les arabes en danger, c’est leur mésentente, leur désunion, alors que les autres différentes races bâtissent une union solide tel que les Européens, les Asiatiques, les Amériques qui sont une multitude de races, de différentes cultures, de différentes religions, de différentes langues, ont outrepassé ces clivages et ces limites, alors que les arabes qui partagent tout, la même culture, la même langue, majoritairement partagent la même religion mais trouvent toujours le moyen de trouver des divergences, des oppositions et toutes leurs unions ne sont que façades, factices, hypocrisies et circonstancielles, et chacun prie dans son cœur qu’un malheur frappe son voisin ou de lui planter le couteau de son dos.
    Je vais vous raconter une blague amère, un prof demanda à ses élèves qu’arrivera t-il si les américains disparaissent ? l’un répondu Iphone ne fonctionnera plus, l’autre répondu Facebook et Google disparaitront, l’autre nous arrêterons de rêver avec la disparition de Disney, y aura plus de films, y aura plus de ceci, cela, ceci et cela, et le prof reformula la même question pour les russes, les élèves répondirent un à un que ceci disparaitra et cela aussi, idem pour les asiatiques et les européens s’ils disparaissent alors le prof demanda et si les arabes disparaissent, les élèves répondirent qu’ils ne constateront rien de changer sauf que la paix régnera et les prix d’essence à la station de service baisseront. La désunion des arabes fait la force des autres.

    9
    3
    Anonyme
    8 novembre 2018 - 13 h 08 min

    « Pourquoi le monde arabe est en danger » Car sans savoir ni comprendre ce que veut dire « danger », il s’est mis tout seul dans les sables mouvants. Des fois il fuadrait prendre ses désirs pour des réalités pour comprendre et sentir les résultats de la douleur ou du plaisir. L’arabe donc, en masochiste rafiné, est un expérimentateur de douleur et de… plaisirs par excellence. La preuve par 99 existe a gogo et est disponible pour les chercheurs.

    4
    1
    Effort nécessaire sur soi ?
    8 novembre 2018 - 13 h 02 min

    La seule force dans la situation actuelle ou il s’est mis et qui peut encore sauver le monde arabo-musulman, en déclin continuel depuis les dernières décennies, est à puiser en lui-même et passe nécessairement par la restauration de l’esprit des valeurs antiques et spirituelles qui l’ont mené il y a quinze siècles à une véritable civilisation, tout en assumant intelligemment celles de la modernité :
    état de droit :gouvernance selon l’éthique et non pas l’allégeance, respect des lois et des libertés
    citoyenneté : encouragement à l’intelligence et au travail, honnêteté (esprit d’entreprise sans aucune place à la corruption ni encouragement du trabendo ni appui sur les influences)
    solidarité réelle et effective (entre nations, pays, familles, individus et non pas…)

    Mais ce monde arabo-musulman a t il une réelle volonté d’entamer cet effort gigantesque sur soi-même?

    3
    2
    Anonyme
    8 novembre 2018 - 13 h 00 min

    Permettez-moi de vous dire que le monde arabe est plus qu’ un danger , avec tout ce qu’il forme comme salafistes sanguinaires terroristes ; Ce monde dit arabe , a perdu sa crédibilité depuis sa défaite aux croisades!!!! alors, svp, de quoi il est en danger, ? de son retard et de son immobilisme depuis le moyen âge ?? Ne semez pas la confusion , au nom du tout puissant svp!!!!!!

    6
    1
    aismen
    8 novembre 2018 - 13 h 00 min

    Permettez-moi de vous dire que le monde arabe est plus qu’ un danger , avec tout ce qu’il forme comme salafistes sanguinaires terroristes ; Ce monde dit arabe , a perdu sa crédibilité depuis sa défaite aux croisades!!!! alors, svp, de quoi il est en danger, ? de son retard et de son immobilisme depuis le moyen âge ?? Ne semez pas la confusion , au nom du tout puissant svp!!!!!!

    2
    2
    Lghoul
    8 novembre 2018 - 12 h 58 min

    Pour être simple, quand on ne sait que manger, se marier mille fois, dormir, achèter, payer sans réfléchir ou vérifier combien on a payé, torturer tout ce qui respire la vie, tuer pour le plaisir, que reste il a faire d’autre ? La boucle des devoirs de la vie ici bas est bouclée pour se préparer a celle du paradis des plaisirs ou il n’y a absolument rien a faire.

      Zaatar
      8 novembre 2018 - 14 h 09 min

      Et pour aller au paradis rien de plus simple, l’ascenseur spatial de notre fakhamatouhou national est fin prêt…

      7
      8
    Karamazov
    8 novembre 2018 - 12 h 32 min

    Vous nous auriez mieux appris si vous nous aviez spliki : pourquoi le « Monde-Arabe est un danger ».
    Car apparemment si vous ne vous êtes pas trompé de sujet vous vous êtes trompé d’adresse. Il vous suffit de voir les réactions que vous avez suscitées.

    9
    2
      Zaatar
      8 novembre 2018 - 13 h 58 min

      @Karamazov,

      J’allais demander qu’on change de titre, et d’écrire plutôt « Pourquoi le monde arabe est un danger », et tu m’as précédé l’ami….

      9
      3
    Bedouz
    8 novembre 2018 - 12 h 21 min

    @ Mohamed …. Et les catholiques qui ressemblent aux catholiques , et les protestants qui ressemblent aux protestants , et les orthodoxes qui ressemblent aux orthodoxes , et les évangélistes qui ressemblent aux évangélistes et la plus grande des ressemblences c’est un CON qui ressemble a un autre CON .

    5
    1
      Mohamed
      8 novembre 2018 - 13 h 30 min

      Salam aleikoum,

      La réflexion de ce personnage du film s’était basée sur les origines ethniques et non confessionnelles, comme il a dit lui qui « se ressemblent physiquement se détestent ».
      Faut pas mélanger la religion avec la race, deux choses différentes, alors dans ce cas là, vous mélangerez le soleil qui est une étoile avec une lune qui est un satellite naturel d’une planète, comme ça on va tout formater et nous allons rendre la science plus simple et plus stupide.

      1
      2
    Med
    8 novembre 2018 - 11 h 39 min

    Avant sa mort, en 2003, Edward Saïd disait ceci : « Qu’il le veuille ou non, le peuple arabe est aujourd’hui confronté à un assaut général lancé contre son avenir par une puissance impérialiste, l’Amérique, qui agit de concert avec Israël pour le pacifier, le soumettre et finalement le réduire à un ensemble de petits fiefs en guerre entre eux, sous des chefs dont l’allégeance première n’ira pas à leur peuple, mais à la grande superpuissance et à son représentant local. Ne pas comprendre que tel est le conflit qui va déterminer le destin de notre région pour des décennies, c’est s’aveugler volontairement ».
    Dans cette histoire, il faut inclure l’Algérie et le Maghreb en général et par extension même l’Arabie Saoudite, actuellement complice dans cet « assaut ». Le plan Yinon existe depuis 1982.

    8
    4
    LE NUMIDE
    8 novembre 2018 - 10 h 51 min

    LA MENACE PLANÉTAIRE : le monde arabe et islamiste, tout comme le monde juif , sioniste et judaïque se détruiront respectivement , se détruiront entre eux , détruiront la moitié de l’humanité et seront tués par la GUERRE CIVILE THÉOLOGIQUE permanente qu’ils livrent sans répit à l’Humanité des Goys et des Aadjams et qui est inscrite dans les gènes de l’idéologie raciste et suprématiste sémitique arabo-juive qui subjugue jusqu’ à la pathologie ces états , ces peuples et leurs rois , leurs sorciers et leurs mercenaires qui veulent l’imposer par la Force , par la Terreur et par l’Argent au nom d’un universalisme tribaliste factice et qui n’a de justification que leur racisme suprématiste , leur prétention théologique de peuples Elus par Dieu et la toute-puissance de l’armée américaine à leur service par la corruption et le crime …. Le wahabisme arabe et islamique et le sionisme judaïque juif sont les plus Grands Dangers qui menacent l’humanité pacifiée des non-Sémites : Voila la Vérité par la Réalité qui chaque jour nous montre le sens du Cours Historique et qui démasque toutes les propagandes et toutes les Sorcelleries !!!! .. Ce ne sont pas les arabes ( et les juifs leurs cousins et alliés) qui sont en danger c’est à dire les victimes du Danger Planétaire , ce sont les peuples et les nations Goys et Aadjams qui sont en danger , qui sont les victimes du danger Sémitique mondial et que l’OSM ( Ordre Sémitique Mondial ) arabo-juif sous le parrainage criminel anglo-saxon US veut soumettre et esclavagiser … L’idée commune d’un « monde arabe » soit disant angélique et infaillible , menacé par un complot juif et par des soit-disant ennemis Kouffars qui lui convoitent ses richesses est une idée fausse et un MENSONGE des plus immondes qui sert à conforter la propagande impériale arabo-wahabiste (la plus grande alliée d’Israel et des « Kouffars » americano-sionistes ) et sert d’alibi à la stupidité et à la paresse intellectuelle et à l’indigence Ethique de quelques Berbères Mawalis algériens qui se plaisent à se faire escroquer mentalement et qui ne voient l’Humanité et le cours Historique que dans le Prisme qu’on leur a servi et dont on les a gavés par les catéchismes Sémitiques en tous genres : marxismes panarabistes messianiques , wahabismes impérialistes des mosquées et des TV saoudiennes , medias et idéologues franco-sionistes juifs , réclames au rabais des frères musulmans des bas –fonds du Caire etc … Ils ont perdu la faculté de voir la réalité en face et de lire l’histoire comme elle a été vécue par les Humains et non comme elle est interprétée par les sorciers et le marabouts Sémitiques arabes et juifs .. ( A SUIVRE )

    7
    4
    Vérité
    8 novembre 2018 - 10 h 12 min

    L’arabe d’aujourd’hui est un faible d’esprit et d’imagination,il vit le jour en jour en profitant des richesses offorente par Dieu tout puissant,on oubliant son avenir et même son existence,il est comme une balle de ping-pong joué entre deux grandes puissances, l’Arabe a oublié ses origines,ses traditions,sa religion,et même Dieu tout puissant, c’est comme un arbre sans racine,si demain disparaîtrait c’est de sa faute

    11
    4
    Zaatar
    8 novembre 2018 - 9 h 45 min

    Heureusement que l’Algérie n’est pas arabe…

    21
    8
    Anonyme
    8 novembre 2018 - 9 h 29 min

    Espérons que cette chimère du monde arabe disparaisse à jamais pour que ces peuples brimés et martyrisés par leurs despotes depuis des générations puissent rejoindre les autres peuples de l’humanité .

    14
    4
    Mohamed
    8 novembre 2018 - 9 h 02 min

    Salam aleikoum,

    Un jour, y a fort longtemps, j’avais apprécie cette réplique dans un film d’action, ou un ancien agent des services de renseignement avait dit à son auditoire que tous ceux qui se ressemblent se détestent : les japonais et les chinois, les arabes et les juifs et enfin les arabes entre eux… c’est tout dire.

    6
    5
    Djeha Dz.
    8 novembre 2018 - 8 h 41 min

    Depuis leur création, ces royaumes arabes, n’ont cessé de faire les pantins pour leurs maîtres occidentaux et américains.
    Militairement et politiquement, ils ne sont rien, ils n’ont ni force ni influence.
    Leur seule préoccupation, c’est, la conservation du trône et les privilèges fastueux qui en découlent.
    Leur politique est rédigée dans les officines US, israélienne, anglaise et française.
    Tout le reste, c’est du vent.

    16
    3
    Amar
    8 novembre 2018 - 8 h 33 min

    Pourquoi le monde arabe s’est-il mis en danger lui ?

    6
    1
      Abou Langi
      8 novembre 2018 - 12 h 26 min

      Je dirais même plus: Comme a dit notre autre président: « hemdoullah ma ranach bled » !

    Anonyme
    8 novembre 2018 - 7 h 34 min

    Biensur c’est votre probléme d’aller relever le fefie arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.