Renversement de Kadhafi : Belhadj confirme l’implication du Qatar

Libye Belhadj
Abdelhakim Belhadj. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Abdelhakim Belhadj, chef du Conseil militaire de Tripoli, se dit considérer le Qatar comme un véritable partisan de la Libye. Dans une interview accordée au journal qatari Al-Sharq, il a déclaré que le Qatar a joué un rôle déterminant dans la réussite de la «révolution du 17 Février», comparant même l’appui de Doha au soutien apporté par l’Otan. En faisant une telle déclaration, Abdelhakim Belhadj confirme que le renversement de Mouammar Kadhafi avait été effectivement fomenté par le Qatar avec l’aide du couple franco-anglais.

Pour lui, «Doha était, et reste, un ardent défenseur de la paix en Libye et d’une solution politique pacifique à la crise, sans parti pris pour aucune des parties, malgré les tentatives des Emirats arabes unis, de l’Egypte et de la France de diffamer le Qatar». «Après la révolution, nous avons constaté la nécessité de mettre fin à l’action militaire et sommes parvenus à une action politique pacifique en nous associant à des partis politiques, des institutions et des organisations de la société civile», a-t-il déclaré au journal, ajoutant que «le Qatar, pour sa part, soutenait cette tendance».

Dans les années 1980, Belhadj a quitté la Libye pour l’Afghanistan où il s’est battu en tant que combattant islamiste pendant la guerre soviéto-afghane. Dans les années 1990, il est retourné en Libye et a formé le Groupe de combat islamique libyen (LIFG) pour renverser Kadhafi. Après quelques tentatives infructueuses, il a rejoint les Taliban et  noué des liens étroits avec les dirigeants d’Al-Qaïda jusqu’à son retour en Libye en 2011.

Abdelhakim Belhadj, répertorié comme terroriste par plusieurs nations, était l’un des nombreux islamistes arrivés au pouvoir à Tripoli à la suite du soulèvement libyen grâce à l’aide financière du Qatar. Aujourd’hui, il est à la tête d’un véritable empire financier et préside Al-Watan, un parti qui peine à s’imposer dans le paysage politique libyen.

S. S.

Comment (16)

    Vroum Vroum 😤..
    8 novembre 2018 - 23 h 18 min

    Comment recycler un Terroriste ?…À savoir que le Presque ex terroriste Al Qaida Abdelkrim Belhadj à tout de même été reçu après le Coup d’État contre Kadafi par la France et au Quai d’Orsay s’il vous plaît !!!..
    Et qu’à bien donc promis l’ex Terroriste Belhadj …car il faut renvoyer l’ascenseur !…se partager le cadavre de la Libye après avoir fait pipi sur le cadavre de Kadafi !!! Alors oui nous sommes face à des manipulations , sans lendemain , car la Libye est fracassée et ne peut en l’état aboutir au concret …les Rapaces rôdent et faut éviter à tout prix le retour de Saif al Islam Kadafi …on lui préfère des harkis du genre Belhadj…ou semblables..en 2038 les prochaines élections municipales et …2097 pour la Présidentielle .. Oh Tredoine , qui aura raison !…j’espère que tu auras raison pour la tranquillité et stabilité de la Libye …mais , avec les Belhadj ou Sarraj ou Aftar ou ..Tata Noël on risque les prolongations !!…Le match continu Tredouane.

    Anonyme
    8 novembre 2018 - 20 h 18 min

    Ce terroriste est devenu milliardaire il n’a que faire de l’islam maintenant.

    15
    Anonyme
    8 novembre 2018 - 18 h 06 min

    Ce triste sire apporte la preuve de sa trahison envers son pays, au nom d’une idélogie rétrograde, synonyme de décadence. Le révolutionnaire Saint-Just a eu raison de faire la comparaison entre un patriote et un traître: « Un patriote est celui qui soutient la République. Quiconque la combat est un traître. » Comme ce Belhadj qui a offert ses services à une monarchie-croupion pour détruire sa propre patrie. Mais les bédouins, ont-ils eu la sagesse de lire les leçons des anciens philosophes souvent qualifiés de sages? Bien sûr que non! Ils écoutent BHL et sa rhétorique belliqueuse et ils pensent plus à détruire, à la débauche, à la luxure plutôt qu’à se cultiver. Voici un avertissement qui date du II ème siècle:  » Les traîtres sont odieux à ceux mêmes qu’ils servent » (Tacite-Les Annales). Traître un jour, traître toujours!

    15
    Felfel Har
    8 novembre 2018 - 18 h 05 min

    Ce triste sire apporte la preuve de sa trahison envers son pays, au nom d’une idélogie rétrograde, synonyme de décadence. Le révolutionnaire Saint-Just a eu raison de faire la comparaison entre un patriote et un traître: « Un patriote est celui qui soutient la République. Quiconque la combat est un traître. » Comme ce Belhadj qui a offert ses services à une monarchie-croupion pour détruire sa propre patrie. Mais les bédouins, ont-ils eu la sagesse de lire les leçons des anciens philosophes souvent qualifiés de sages? Bien sûr que non! Ils écoutent BHL et sa rhétorique belliqueuse et ils pensent plus à détruire, à la débauche, à la luxure plutôt qu’à se cultiver. Voici un avertissement qui date du II ème siècle:  » Les traîtres sont odieux à ceux mêmes qu’ils servent » (Tacite-Les Annales). Traître un jour, traître toujours!

    Anonyme
    8 novembre 2018 - 13 h 29 min

    A Mehieddine
    Je suis novice en histoire et je voudrais bien connaître les noms des descendants du prophète Mohammed alihe essalett wa essalem qui se sont réfugiés dans les montagnes des Aures et de Kabylie et nul par ailleurs en Algérie ou au Maghreb
    Merci à vous

    5
    4
      Anonyme
      8 novembre 2018 - 15 h 59 min

      …Quelqu’un peut il m’expliquer : … les noms des descendants du prophète Mohammed alihe essalett wa essalem qui se sont réfugiés dans les montagnes des Aurès et de Kabylie et nul par ailleurs en Algérie ou au Maghreb

      2
      4
    Ch'ha
    8 novembre 2018 - 11 h 56 min

    Qatar frères musulmans et pas que et ce terroriste vient nous dire que grâce au soutien terroriste qatari le chaos libyen est une réussite ?!
    Le Qatar a financé soutenu le terrorisme en Syrie c’est kif kif avec l’Arabie Yahoudite, la seule différence c’est l’obédience aux groupes terroristes qui diffère.
    Et sur l’article d’AP hier l’ANP en visite d’une base au Qatar qu’ai-je dit déjà…ah oui c’est une FARCE.

    16
    kilma
    8 novembre 2018 - 11 h 32 min

    Ce terroriste libéré par le fils du guide dans un programme de concorde civile,est un menteur et roule pour son maitre qatari.il a ruiné la libye et massacré ses enfants,tout en ayant bati un empire depuis 2011 qui pèse des milliards….il s’est reconverti en politique pour passer inaperçu et vit au qatar et turquie,,,ça a du bon la traitrise.

    21
    1
    chark
    8 novembre 2018 - 11 h 29 min

    Mes toilettes sont plus propres que ce triste personnage qui je me souviens était entrain de supplier l’otan pour bombarder son propre pays …..aoudoubillah !

    27
    1
    Zaatar
    8 novembre 2018 - 10 h 41 min

    J’avais écris sur un article d’AP consacré à la visite d’un général major de notre armée au qatar ceci: « le commandant des forces navales, le général-major Mohamed Larbi Haouli s’est entretenu avec son homologue qatari, le contre-amiral Abdullah Hassan Al-Sulaiti. Je crois bien qu’ils étaient tous les deux en immersion periscopique et qu’ils s’envoyaient des torpilles à tour de rôle…. renforcer et développer la coopération militaire entre l’Algérie et cet émirat du Golfe, laisser moi rire… ».
    En fait, cet aveu de Belhadj qui confirme l’implication du Qatar dans le renversement de Kaddafi, prouve que c’est tout le Qatar qui est en Immersion périscopique. Et que c’est le Qatar en fait qui tire quasiment tout les missiles…

    17
    Mahieddine
    8 novembre 2018 - 9 h 59 min

    C’est la rançon de l’arabo-islamisme et son corollaire le despotisme oriental.
    Toute leur histoire est faite de complots et même notre Prophète PSSL n’y a pas échappé. Sa descendance n’a dû son salut qu’en se réfugiant chez nous (montagnes inviolables des Aurès et de Kabylie).

    13
    6
      Anonyme
      8 novembre 2018 - 14 h 00 min

      « …Sa descendance n’a dû son salut qu’en se réfugiant chez nous » Il n y a qu’un algérien qui peut pondre une telle énormité sans rougir .

      5
      4
    Anonyme
    8 novembre 2018 - 8 h 54 min

    Abdelhakim Belhaj est aussi un fervent collaborateurs des services Anglais M6 et autres services speciaux.
    il etait en prison en Lybie et c est Seif El Islam Gueddafi qui l a libere ….

    14
    Argentroi
    8 novembre 2018 - 8 h 53 min

    On ne parle pas ici de l’implication de ce Belhadj dans l’attaque de Tiguentourine ou bien c’est parce que vous n’y croyez pas ! C’est vrai que la tendance actuelle est de minimiser le rôle de Qatar et de diaboliser l’Arabie Saoudite. C’est une erreur fondamentale de ne pas croire à la duplicité des islamistes qui reculent pour mieux sauter lorsque la prochaine occasion se présentera. Si Qatar voulait la paix en Libye, qu’est-il venu y faire dès le début ? Jouer dans la cour des grands, se paiera un jour ou l’autre; c’est cela le dernier mot de l’histoire !

    15
    1
    Mutant mode d'emploi
    8 novembre 2018 - 8 h 50 min

    Voilà pourquoi kadafi avec son arabisation s’est creusé la propre tombe et celle des Berbères lybiens!

    23
    6
      Anonyme
      8 novembre 2018 - 13 h 14 min

      N oublions pas que c est les berbères lybiens convertis à l islam qui ont aidé les arabes à entrer en Algérie pour étendre l islam dans notre pays!!!
      Les berbères algériens ne se sont pas méfiés des lybiens car ils étaient berbères comme eux…
      L histoire ne doit pas se répéter,il faut qu on soit très méfiant…

      13
      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.