L’Algérie va répondre «très bientôt» à l’initiative de Mohammed VI

Bouteflika diplomatiques
Que répondra Abdelaziz Bouteflika au roi marocain ? D. R.

Par R. Mahmoudi Des sources diplomatiques ont affirmé que l’Algérie va répondre officiellement, dans les prochaines heures ou prochains jours, à l’appel lancé par le roi du Maroc pour la normalisation des relations entre les deux pays et l’ouverture d’un dialogue «sans préalables» au sujet des tous les dossiers en suspens.

En attendant donc une réaction officielle du gouvernement algérien, plusieurs diplomates algériens se sont exprimés sur cette initiative du souverain alaouite et tentent visiblement de peser dans l’approche que doit adopter le gouvernement vis-à-vis de cette «ouverture» marocaine sans précédent, ou tout au moins d’anticiper sur la réponse qui y sera donnée, même si aucune voix ne peut prétendre refléter réellement la position officielle. Ainsi, l’ex-ministre chargé de l’Emigration Halim Benatallah considère que la déclaration de Mohammed VI comme «un tournant positif», du fait que ce dernier ne considère plus l’Algérie comme «pays ennemi» mais comme un «partenaire qui a les clés de la région du Maghreb».

Cet ancien ministre estime également que les autorités politiques algériennes doivent «saisir cette occasion» parce qu’il s’agit, selon ses termes, d’un tournant «stratégique» et profiterait à l’Algérie. Autre point important relevé par Benatallah, c’est que, pour la première fois, le roi du Maroc se dit disposé à ouvrir le dialogue avec l’Algérie sur toutes les questions en suspens, dont celles des frontières, de la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, alors que, dans le passé, ses plaidoiries se limitaient à la seule revendication de la réouverture des frontières terrestres, fermées en 1994.

Enfin, pour ce diplomate, il est important que l’Algérie accepte un dialogue direct avec le Maroc car cela éviterait au deux pays voisins l’interférence d’autres parties qui, à chaque fois, freinait la normalisation des relations entre les deux pays.

Même attitude optimiste exprimée, mercredi, par l’ex-ministre de la Communication Maheiddine Amimour qui a, lui aussi, plaidé pour la relance du dialogue entre l’Algérie et le Maroc qui est, pour lui, «inéluctable».

Amimour estime que la première démarche à envisager pour asseoir le dialogue est d’organiser «une rencontre à huis clos» entre les représentants diplomatiques des deux pays pour examiner les principales questions de discorde et d’éviter les discours de courtoisie et les rencontres protocolaires qui ne feront pas avancer la cause.

R. M.

Comment (98)

    Rayés Rayés Al Bahriya
    10 novembre 2018 - 22 h 16 min

    D’une question bilatérale, M.Haschiche à voulu embarquer la france, fakou, le Qatar, re.fakou, la ligue arabe, re.re.fakou, qui , lui ont assurés leur compromission, avant son discours de mort , dans cette offre , grande supercherie, grand spectacle…
    Alors que cela , relève de préalables, dans un cadre bilatérale….
    Quand au reste celà relève de la décolonisation de la dernière colonie africaine…Le Sahara occidental..

    Donc, échec et MAT…Ya Shah M.Haschiche…

    Anonyme
    10 novembre 2018 - 21 h 16 min

    EXCLUSIF- Pour Alger, l’appel de Mohammed VI est un « non-événement »

    Rayés Al Bahriya
    10 novembre 2018 - 17 h 47 min

    Les conditions et les exigences, de l’état algérien, depuis 2013 , même avant, doivent présider royalement.
    Au président algérien, de décider dans l’offre, à la partie soeur marocaine.

    Voilà…!

    3
    7
      Anonyme
      10 novembre 2018 - 19 h 43 min

      La partie sœur vous dites…non monsieur il n y a ni frère ni sœur..il y a nous en tAnt que une force epicitou, contre tout ces traîtres d arabe.

      10
      3
    eliamine
    10 novembre 2018 - 10 h 07 min

    La diplomatie du très bientôt. Un nouveau concepte diplomatique au temps de la diplomatie 2.0. Notre diplomatie n’est que l’ombre d’elle même depuis ce funeste 4e mandat.

    3
    4
    Alg
    10 novembre 2018 - 6 h 43 min

    Tout ces commentaires « Chiatine » qui sont contre ce rapprochement seront négligés par l’État Algérien,
    Ces commentaires sont connus par la haine contre nos frères Marocains.
    Vive l’Algérie et le Maroc.

    6
    22
      abdel
      10 novembre 2018 - 19 h 21 min

      il ya ni « haine ni » freres »il ya un voisin qui occupe un térritoire qui ne lui appartient pas au détriment des conventions internationales,et comme disait,l’autre, » » »les nations n’ont pas d’amis mais que des interets » » et j’ajoute surtout pas de » freres »

      11
      3
    musmus
    9 novembre 2018 - 23 h 37 min

    moi je pense qu’il faut élargir de 4m le fossé creusé et d’allonger le mur de 3,95m tant que le type qui a descendu l’embleme de notre ambassade ne soit pas extradé pour etre jugé…..

    14
    7
    Chaoui Ou Zien
    9 novembre 2018 - 22 h 21 min

    Prendre le temps et la peine de repondre est de la pure perte de temps. Il faut juste ignorer. Circulons, il n’ y a rien a voir.

    22
    4
    DZLander
    9 novembre 2018 - 21 h 31 min

    @Lou – 8 novembre 2018 – 10 h 42 mn
    Personnellement je ne suis ni polisarien ni Sidi Zekri. Pourtant je suis foncièrement contre une ouverture inconsidérée des frontières, autrement dit une ouverture non réfléchie qui, entre autres agressions émanant du faux-frère voisin de l’ouest, permettrait au trafic de drogue de reprendre de plus belle, avec pour finalité l’assassinat -pour ne pas dire la mort lente- de la jeunesse de mon pays. Quant au soi-disant lien de cette volonté algérienne de non réouverture des frontières avec l’occupation illégitime du Sahara Occidental par la soldatesque du makhzen narco-monarchique sous protectorat français, c’est une affaire de décolonisation -je répète, une affaire de décolonisation, sans plus- qui se trouve entre les mains de l’ONU et qui, sans doute, trouvera son dénouement d’ici peu. Avec, à la clé comme de bien entendu, un référendum qui aboutira inexorablement sur l’indépendance -tot ou tard- de la RASD.

    14
    10
    berkoukes
    9 novembre 2018 - 19 h 27 min

    le roi vicieux du maroc a mis des semaines à préparer son message vicieux pour torpiller le rendez vous de l’ONU sur le sahara occidental, alors pourquoi ils veulent que la réponse de l’algérie soit immédiate? les arabes sont tous des traitres et ennemis de dieu. comment peut-on soutenir la colonisation du sahara occidental par le maroc alors que ni historiquement ni ethniquement le sahara n’a jamais été marocain? comment ds pays qui se disent musulman et qui ont peur de dieu peuvent soutenir le maroc dans la colonisation des sahraouis des sanhadjas et obliger les sahraouis à se prosterner pour un roi pour insulter et défier notre dieu? que dieu le tout puissant et l’unique maudisse toute personne qui soutien la colonisation scandaleuse du sahara occidental par le maroc! qu’on réponde amine par des likes! MAROC = ISRAEL ET ISRAEL VEUT TOUJOURS DETRUIRE L’ALGERIE VIA LE MAROC ATTENTION

    28
    13
      Anonyme
      9 novembre 2018 - 20 h 59 min

      Ya si berkoukeche..ni ce Maroc , protectorat de la France , ni israhell petit pays protectorat des usa ne peuvent détruire mon pays l Algérie. L Algérie n est pas la Syrie ou l Irak ou Yémen ou Egypt … l Algérie est protégé par la force de son ANP et son PEUPLE….tout est soudé et sans porosités. La force et la détermination d être fort et plus fort qu autrui est dans le génétique de l algérien. A bat les traitres comme momo6 qui fait du tort envers notre nation et à continuer à nous insulter…de ce fait pas d ouverture de frontières..welou welou..

      20
      9
    IMAZIREN
    9 novembre 2018 - 19 h 14 min

    C’est une perte de temps pour EL DJAZAÏR, le marouk petit pays, traitre hier, traitre aujourd’hui et traitre demain, edhib 3omrou maïtreba.

    28
    8
    Rayés Al Bahriya
    9 novembre 2018 - 12 h 52 min

    Si jamais le roitelet M.Haschich lit ce commentaire, qu’il sache que la seule excuse de votre discours c’est qu’il n’existe pas….
    La seule excuse qui vous reste et vs le savez très bien, c’est l’exigence du droit international, soit la dénonciation et l’exigence de la colonisation du Sahara occidental, dont vous êtes le grand perdant.
    Quand à votre partenariat avec notre pays Algérie , l’union maghrébine, plutôt nord africaine pour être plus vrai, était le cadre idoine , mais dont vous avez choisi de quitter , sur la pointe de vos babouches…. depuis 2017…..
    Nous ne sommes des béotiens, Ya Si M.hashiche…
    El fahem yefhem….
    Vos desseins ont échoué… gravement …
    Voilà la véritable vérité….

    37
    9
    Boukharrouba
    9 novembre 2018 - 11 h 54 min

    Répondre par des exercices militaires à toutes les frontières et à balles réelles.
    Renforcer la Chine et la Russie en Algérie et se débarasser de la ligue kharab, de sa langue et de sa religion dans la politique .
    Quand on entend le Président français dire que la démographie est une chance pour l’Afrique on aura tout compris ! Tenez donc, prenez cette « chance » alors au lieu de la refouler.
    TOUT CE QUE VOUS DITES N’EST PAS REPRIS PAR LEURS MEDIAS, donc : ne dites rien .
    Nous n’avons pas à nous justifier des délires harcelants de ces rêveurs.

    40
    13
    Apache
    9 novembre 2018 - 10 h 03 min

    La seule réponse à transmettre à Momo 6 est d’aller « ferrer les canards ».

    33
    8
    Lyes2993
    9 novembre 2018 - 6 h 37 min

    C’est encore une fois la diplomatie du haut parleur pour faire croire que le Maroc est dans de bonnes intentions en prenant à témoin la communauté internationale ! Les vraies Nations ne sont pas dupes … d’ailleurs les seules à vraiment réagir sont la France et les monarchies du golf … cela résume tout ! De toute façon on sait tous que si Le Maroc avait vraiment voulu revenir à de bonnes intentions il aurait fait cela dans la discrétion diplomatique et aurait commencé à faire le nécessaire pour appliquer les exigences connues de L Algérie ! Donc encore de la poudre aux yeux …sur conseil de ses maîtres dont l art de la manigance et la victimisation est connue …du moins la Palestine en sait long sur eux! Comme d habitude notre cher MAE Messahel leur rétorquera Makane woualou … à l’horizon ! Restons vigilants d autres coups tordus arrivent !

    46
    8
    Makene Waloo
    8 novembre 2018 - 23 h 01 min

    Ouvrez les frontières et l’Algérie sera dirigée par le Maroc en quelques années. Population, drogue et dirigeants.
    Il faudrait être un naïf ou corrompu comme beaucoup de nos arrivistes pour croire en cette main assassine.
    Ce pays qui ne s’appartient plus est au service de la France et des pays du golf lesquels sont co-dirigés par Israël.
    Juste au moment où il est mouillé dans des affaires pas claires, qu’il se demande où caser ses migrants depuis que l’UE se rebiffe, qu’il a été en Mauritanie, qu’il voit l’influence de la France s’affaiblir en Afrique et qu’il a RDV avec le Polisario…il gesticule pour que demain ses médias inféodés scandent son Génie, SA stratégie face à une Algérie roulée dans la farine.
    Après avoir essayé plusieurs tactiques pour mettre notre patrie à genoux, en voilà une nouvelle et sûrement pas la dernière.

    34
    7
      La Viriti
      9 novembre 2018 - 15 h 40 min

      « …..Ouvrez les frontières et l’Algérie sera dirigée par le Maroc en quelques années. Population, drogue et dirigeants….. »

      Reveille toi l’ami. Concernant les dirigeants de l’Algerie c’est déjà en partie le cas…Et le pire est à craindre

      13
      4
    Bahaeddine ramzi
    8 novembre 2018 - 21 h 41 min

    Je me demande depuis quand les principes se négocient?

    48
    3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.