La France, le Qatar et les Emirats servent de porte-voix au Makhzen

M6 sources
«Bravo !» semble dire Marcon à son protégé Mohammed VI. D. R.

Par R. Mahmoudi Sans même attendre la réaction officielle de l’Algérie, qui n’est pas acquise d’avance contrairement à ce qu’ont laissé entendre des sources autorisées, les alliés traditionnels du Maroc saluent, à l’unisson, la «volonté» du roi Mohammed VI d’engager un dialogue direct et franc avec l’Algérie, en présentant cet appel comme la clé de voute de toute relance des relations entre l’Algérie et le Maroc, que l’autre partie aurait fatalement tort d’ignorer ou de rejeter.

Paris a été la première capitale européenne à réagir à la sortie du roi alaouite. Dans une déclaration, jeudi, le porte-parole du Quai d’Orsay a déclaré que son pays «a pris connaissance avec un grand intérêt de la proposition faite par le roi du Maroc d’un dialogue renouvelé avec l’Algérie», tout en affirmant que la France «a toujours appelé de ses vœux le renforcement des liens entre le Maroc et l’Algérie, qui sont des partenaires majeurs auxquels nous unissent des liens d’une densité exceptionnelle».

Dans les faits, tout le monde sait que la France a toujours pris fait et cause pour les positions marocaines sur toutes les questions litigieuses qui enveniment les relations entre l’Algérie et le Maroc, à commencer par la question sahraouie. Aussi la France a-t-elle toujours accompagné le Maroc, à travers ses relais diplomatiques et médiatiques, dans les différents conflits qui l’ont mis aux prises avec les juridictions internationales, notamment au sujet de l’accord agricole Maroc-Union européenne. Mieux, les médias français se sont toujours fait le relais de la propagande marocaine contre l’Algérie.

Autre allié du Maroc à «se réjouir» de cette proposition de Mohammed VI : Les Emirats arabes unis. Dans une déclaration rapportée par l’agence officielle émiratie, le ministre des Affaires étrangères, Abdallah Ben Zayed Al-Nehyan, a salué cette initiative de rapprochement avec «l’Algérie sœur», qu’il qualifie d’«historique». Lui donnant une dimension plus globale, le chef de la diplomatie émiratie va jusqu’à considérer que l’appel de Mohammed VI «s’inscrit dans le cadre des efforts visant à renforcer le dialogue entre frères et à assainir le climat arabe». Il juge, enfin, que l’ouverture d’un dialogue «franc et direct» entre frères est susceptible de «contribuer à l’affermissement des relations entre les deux pays».

Censé être neutre dans cette histoire, le ministre émirati s’est vite trahi, en exprimant, dans la même déclaration, son soutien et celui de son pays à la thèse marocaine concernant «les territoires sahraouis», réitérée par Mohammed VI lors de son dernier discours.

De son côté, le Qatar a salué ce qu’il qualifie d’initiative louable du souverain marocain, en formulant le vœu que le dialogue entre le Maroc et l’Algérie soit «constructif» et «fructueux». Pour Doha, «l’ouverture de canaux de discussions diplomatiques devrait dissiper les différends entre les deux pays frères», ignorant tous les efforts consentis par l’Algérie dans ce sens et annihilés par le Makhzen.

Des pays africains traditionnellement alignés sur les thèses colonialistes marocaines et dont les régimes sont entretenus par Paris, à l’instar de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, ont également fait écho au discours de Mohammed VI.

R. M.

Comment (89)

    Amazigh DZ
    10 novembre 2018 - 17 h 46 min

    tous ces bédouins des monarchies du golf et autres micros états qui soutiennent la « main tendue venimeuse » d’homo6, en réalité ils sont des portes voix et des disciples de la france et d’isael.
    l’Algérie est indépendante et souveraine, elle n’a nullement besoin de tuteurs.
    la main tendue mortelle d’homo6, nous les Algériens on la coupe.

    3
    1
    Felfel Har
    10 novembre 2018 - 14 h 10 min

    Deux volatiles en extase! Paon 1er qui félicite Dindon 6: « Tu as fait du bon boulot! » Et voilà le ballon de baudruche qui se met à enfler. Attention à l’explosion!

    5
    1
    Mokhtar
    10 novembre 2018 - 8 h 10 min

    La meilleure réponse à Mimi6 ne doit être que l’indifférence qui reste la meilleure forme de mépris à cette féodale prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour asservir et humilier le peuple marocain frère.

    2
    3
    Adam
    10 novembre 2018 - 0 h 56 min

    Bah…il témoigne lui même de ses pensées profondes …de la fourberie de bonne foi, des blabla blabla à ruminer, histoire de mâcher du verbe et des adjectifs…bof , ruse t-il certainement cette fois…tout comme bien des fois….sinon pourquoi aborder la bonne foi ???!

    Sabrina-DZ
    9 novembre 2018 - 23 h 06 min

    L’Algérie n’a pas besoin de répondre.
    Les lecteurs de AP ont déjà répondu: QUE moumou mange son discours et son papier avec.

    moumou doit adresser son message de  »paix » Au Front POLISARIO ! mais moumou le haschisch a toujours la tête tournée vers l’Algérie. Il finira par avoir un torticolis chronique.

    31
    3
    jughurta
    9 novembre 2018 - 21 h 26 min

    AP Je pense qu’ il est vraiment nécessaire de leur répondre officiellement en leur précisant qu’ il ne sera ni sujet du Sahara Occidental ni sujet sur l’ ouverture des frontières. Ya AP il moult et moult raisons a cet appel mais ce que je crains aussi, c’ est qu’ ils soient en train de nous tester, juger et de mesurer la véhémence à l’ égard du maroc, si rancune ou haine il y a etc. Ils se disent que si le polisario gagne son indépendance demain, et le Sahara Occidental et l’ Algérie pourrons rentrer en guerre contre le maroc demain. Montrons nous aussi notre bonne volonté à l’ international, montrons bonne figure,montrons que nous avons aucune véhémence mais que nous sommes dans une position intangible car juste, noble et humaine de la cause du Sahara Occidental. Répondons de manière positive à leur appel en précisant qu’ il ne sera ni sujet du Sahara Occidental ni sur l’ ouverture des frontières même si on sais que c’ est que du vent, c’ est pour montrer bonne figure à l’ international ! Si vous êtes pour leur répondre, répondez leur vite ! Je sens que l’ on va perdre énormément de soutien et d’ appréciation à l’ international si l’ on ne répond pas. il faut être stratégique. Si vous ne leur précisez pas cela dans votre réponse officiel, vaut mieux ne pas y aller. Depuis mon petit clavier, je vous conseillerez plutôt d’ y répondre AP.

    5
    6
    Jazayria
    9 novembre 2018 - 20 h 55 min

    Les chiens aboient, la caravane passe….
    Comme vous l’avez tous si bien résumés, l’Algérie n’est pas dupe. Et le silence est le plus grand des mépris.
    Merci à tous, quand je vous lis je suis fière d’etre Algérienne. Merci à ceux qui passent leur message intelligent avec humour, cet humour algérien inégalé. Il n’y a que nous qui sommes capables de sortir des choses pareilles…
    Merci à AP.

    40
    3
    Anonyme
    9 novembre 2018 - 20 h 47 min

    Regardez moi ce Macron a double maxillaire qui sourit à son sujet momo6 le joufflue. Lesmakhzenistes, je vous le jure que vous êtes cuits bien comme il faut. Les frontières seront éternellement fermer et aussi nous allons arrêter tout échange avec vous bande de va nu pieds. La misère va vous ranger et vous deviendrez des rats affamés. Et ce jours vous allez vers votre joufflue momo6 pour vous sauvez. Bande de traitres que vous êtes.. allez y demandez à nos français de vous aidez..bande de meskine que vous êtes.. mon pays l algerie n as jamais baisser de pantalon ni aux français de (…), ni les smelly espagnole ni autre nations tehoudites ou autres. Par contre vous êtes des traitres qui baissent leur pantalon au premier venu…la France…espagnole…les saoudiens.les Qataris bref tout le monde.au fait qui êtes vous ? Déchets de la terre et de l humanité. Oui vouliez jouez le jeu d échec avec nous et vous avez déjà perdu band de looters. Les frontières resterons fermer epicitou. Vous êtes déjà condamné par le grand peuple d Algérie. Je le jure que tout marocain sera chasser de mon pays et ça c une promesse. La chasse aux traître a commencé. Allez y pleurnicher à vos maîtres.

    12
    5
    صالح/ الجزائر
    9 novembre 2018 - 20 h 13 min

    La Grande Algérie n’a pas besoins des conseils des nains de pétro-micro-Emirats . et puis avant d’essayer de donner des leçons , non demandées , à autrui ils n’avaient qu’à se réconcilier entre eux .
    Il ne faut pas être surpris que la France soit , dans toutes les circonstances , avec la monarchie alaouite car cette dernière est toujours considéré comme un protectorat , et en protégeant le royaume alaouite la France protège avant tout les intérêts de ses citoyens ( colons ) dans ce pays . n’oublions pas que la France , pour protéger ces meme intérêts , a participer avec Israël , à l’élimination de Mehdi Ben Barka , le principal opposant , du défunt Roi Hassan 2 , qui à milité pour l’instauration d’une justice sociale .
    Il ne faut pas être surpris aussi que des Emirats soient avec le Roi de la drogue , et il faut s’attendre à ce que la monarchie wahhabite , et sa colonie , l’ile voisine , fassent la meme chose , car elles sont toutes des monarchies esclavagistes , membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et membres de la coalition arabe unie pour détruire le Yémen , l’un des pays les plus pauvres au monde .
    A signaler que la demande du Yémen , pour réintégrer le CCG , ( émanant du défunt Ali saleh et non des Houthis ) , a été rejetée , car on n’acceptent pas les non monarchiques .

    13
    7
    Rayés Al Bahriya
    9 novembre 2018 - 19 h 57 min

    Le colonialisme marocain au Sahara occidental est la tâche rouge sur les mains de ce M.hashich.

    L’Algérie avait toujours avantage le dialogue avec ce maroc mais vos fourberies légendaires sont la cause de votre decheance dans un proche avenir..

    Trump a exigé le retour à la table de négociation, en vue de decoloniser ce territoire , dernière colonie africaine…

    L’onu et l’union africaine et le monde exige de ce maroc de se plier à la légalité internationale…

    Tout est dit , y a rien à jouer désormais….

    41
    8
    Anonyme
    9 novembre 2018 - 19 h 55 min

    Pour des RAISONS purement ECONOMIQUES , il ne peut pas y AVOIR d’ OUVERTURES des FRONTIERES TERRESTRES entre les 2 PAYS dans l’immédiat et certainement pas à quelques mois des Elections Présidentielles en Avril 2019 qui s’annoncent compliquées.

    EXPLICATION rapide : Notre pays subventionne de nombreux produits alimentaires ( importés ou non ) et aussi le Gazoil. Par conséquent, les produits circulant en Algérie sont à un prix inférieur à leur vraie valeur.
    Donc pour notre Pays comme pour le Makhzen, ce sera forcément des pertes d’argent ( en TVA, et Impôts divers etc…) mais aussi en fermeture de magasins le long de la frontière à cause justement des subventions et des différences de prix.

    Un dernier point important : Nos monnaies n’ont pas la même valeur entre elles et par rapport au Dollar ou à l’Euro donc les échanges économiques se feront au détriment du pays qui aura la monnaie la plus faible.

    Les économistes des 2 pays savent parfaitement tout ça.

    25
    5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.