Mogherini à Alger : le terrorisme et le crime organisé au menu

Mess terrorisme
Abdelkader Messahel et Federica Mogherini. D. R.

La haute-représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, effectuera une visite en Algérie ce lundi 12 novembre.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la tenue de la 2e session du dialogue Algérie-Union européenne de haut niveau sur la sécurité régionale et la lutte contre le terrorisme.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et Federica Mogherini co-présideront les travaux dudit dialogue lancé en octobre 2017, à Bruxelles.

«Les deux parties poursuivront à cette occasion leurs échanges sur les menaces terroristes et leurs connexions avec le crime organisé transfrontalier et examineront les voies et moyens d’approfondir leur coopération dans ce domaine et procèderont également à un échange sur l’évolution récente des questions régionales et internationales d’intérêt commun», précise, à ce sujet, un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

«Cette visite sera en outre une opportunité pour les deux parties d’examiner l’état et les perspectives de leurs relations bilatérales denses et globales régies par l’Accord d’association en vue de les renforcer davantage dans l’intérêt mutuel face aux défis communs de sécurité et de développement dans la région», ajoute le communiqué.

«La venue de la haute représentante de l’UE, qui fait suite aux visites récentes en Algérie de la Chancelière allemande, du Président du Conseil italien et du chef de la diplomatie espagnole ainsi que de la visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères à Paris au titre du COMEFA soulignent la densité et l’étendue des relations algéro-européennes au double plan bilatéral et multilatéral, et la volonté commune de les élever au rang de partenariat stratégique», souligne le communiqué.

C. P.

Comment (11)

    Karim
    13 novembre 2018 - 12 h 47 min

    Ce qui est incroyable avec les occidentaux, c’est qu’ils ont au moins un temps d’avance sur nous dans tous les domaines!
    Question terrorisme et crime organisé, ils en sont maitre et bien loin devant n’importe qui sur cette belle planète,
    En terme d’expertise sur le terrorisme et le crime organisé, ils en sont maitre « que ça te plaise ou pas »!
    Je ne parlerai pas d’immigration clandestine, l’Océanie, les Amériques et l’Afrique en sont un parfait exemple.
    Après il y a le complexe du sous développé et de l’ignorant qui va idolâtrer sans réflexion « l’homme civilisé ».
    Corruption, pillage, coup de force, passe-droits et je ne sais quel autre fléau, il n’y a même pas photo tellement ils sont en avance sur leur temps.
    Mais il faut reconnaitre qu’ils ont su fructifier notre argent et imposer un civisme à leurs populations avec plus ou moins de succès qu’ils soient du nord ou du sud et je les en félicite grandement pour ce model de réussite qui nous fait tellement défaut chez nous que ça en devient déprimant.

    Brahms
    13 novembre 2018 - 6 h 23 min

    L’origine de toute cette merdasse mondiale. Mauvaises répartitions des richesses entre les populations donnant de la misère sociale, de la délinquance, du terrorisme. 50 % de la richesse mondiale s’en va aux USA + 30 % pour les dirigeants des multinationales + 5 % pour les politiciens. Il reste donc 15 % pour les populations ce qui est très insuffisant d’où cette misère galopante faisant le lit du terrorisme, crime organisé, drogue, etc…..etc…..

    Jean-Boucane
    12 novembre 2018 - 11 h 31 min

    le terrorisme il faut en parler avec Momo6 c’est ses sujets qui ont fait plus de 1000 morts en Europe l’année dernière… et le crime transfrontalier il faut également en parler avec Momo le haschich c’est lui le plus grand trafiquant de drogue de la planète… nous on veut parler développement sinon reste chez toi!!!

    5
    5
    kifkif
    11 novembre 2018 - 19 h 52 min

    Tout compte fait, doit on traiter avec l’UE ou avec chaque pays la composant?
    Vous voyez l’hypocrisie?

    5
    2
    Un Lecteur Lambda
    11 novembre 2018 - 16 h 07 min

    Est-ce qu’elle ne vient pas plutôt s’enquérir de la situation en Algérie à la veille d’échéances électorales importantes et surtout pour s’assurer de la continuité du système ?

    10
    9
    visa
    11 novembre 2018 - 14 h 01 min

    Vous avez tout dit. Merci.
    –au fait, c’est toujours eux qui fixent les ordres du jour?–

    10
    5
    Anonyme
    11 novembre 2018 - 13 h 43 min

    Personne ne vient pour investir. Ils viennent juste nous ordonner de reprendre notre richesse nationale qu’on exporte : les clandestins, terroristes et autres crapules indésirables.

    13
    5
      Anonyme
      12 novembre 2018 - 0 h 47 min

      Vous oubliez notre inestimable contribution en coopérants techniques de haut niveau et fine fleur de notre jeunesse à la pointe de la promotion de notre produit national d’excellence : les vendeurs de cigarettes.

    Quand est ce qu'on passera à autre chose?
    11 novembre 2018 - 12 h 45 min

    Ils l’ont voulu et ils ont réussi ce tour de passe; désormais la vie en Algérie s’arrête de plus en plus à faire front contre toutes sortes de fléaux: terrorisme, crime organisé, migration illégale … Quand est ce qu’on passera à autre chose?

    8
    2
    RIEN EN COMMUN
    11 novembre 2018 - 11 h 23 min

    NÔTRES PARTENARIATS STRATÉGIQUE NOUS L’AVONS ÉTABLIS AVEC UN PARTENAIRE TRÈS TRÈS FIABLE QUI EST LA RUSSIE.
    ET NOUS NE COMPTONS PAS CHANGER QUOI QUE CE SOIT.
    L’EUROPE EST UN BOULET QUE NOUS TRAINONS AU PIED DEPUIS TROP LONGTEMPS QUI NOUS À APPORTER LE STATUQUO L’IMMOBILISME L’INÉQUITABILITÉ LA STAGNATION LE TIERS MONDISME .
    L’EUROPE LES ALGÉRIENS N’EN VOULONS PAS.
    ALLEZ VOIR LE MAROC À CÔTÉ .
    NOUS N’AVONS RIEN DE COMMUN NOUS ALGÉRIENS AVEC LES EUROPÉENS.
    SI , J’OUBLIAIS UNE CHOSE , NOUS AVONS TOUJOURS VOULU L’ÉMERGENCE DE NÔTRE PAYS CE QUE JUSTEMENT VOUS NE VOULEZ SURTOUT PAS.
    VOUS NOUS VOULEZ VÔTRE VACHE À LAIT ET NOUS FIGÉ CONTINUELLEMENT À L’ÉTAT D’UN PAYS SOUS DÉVELOPPER.
    ALORS FICHÉS NOUS LA PAIX.

    11
    8
      Anonyme
      11 novembre 2018 - 17 h 07 min

      La faute à qui?

      8
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.