Rebrab : «Voilà pourquoi j’ai lancé mon projet en France et pas en Algérie»

Rebrab
Rebrab a inauguré son usine en présence du président français. D. R.

Par Kamel M. – Le patron du groupe Cevital, Issad Rebrab, a dénoncé le «blocage» de projets qui auraient «rapporté 2,5 milliards de dollars et créé 100 000 postes d’emploi». Le magnat de l’agroalimentaire, qui s’est exprimé dans les colonnes du quotidien arabophone Ennahar, a évoqué, notamment, le projet d’épuration d’eau dont son groupe détiendrait une «technologie exclusive dans le monde», a-t-il assuré.

Issad Rebrab a expliqué que son projet similaire lancé en France récemment a été rendu possible grâce à l’aide des autorités françaises qui ont mis à sa disposition un terrain «contre un euro symbolique» dans le nord-est de la France, regrettant que le gouvernement algérien ne fasse pas «comme tous ses homologues du monde entier qui encouragent l’investissement». Le patron de Cevital a affirmé que ce projet était à l’origine destiné à être lancé en Algérie, mais l’impossibilité d’importer des équipements en Algérie l’a poussé à le réaliser dans un autre pays, expliquant que ces appareils sont saisis depuis juin dernier «sans que son groupe ait pu obtenir des explications».

Issad Rebrab a précisé qu’il est pourtant l’industriel qui «paye le plus d’impôts» à l’Etat en tant que «plus grand opérateur économique privé» dans le pays.

Le richissime homme d’affaires a également abordé la question du projet de construction automobile en partenariat avec une marque nippone. Issad Rebrab prévoit de produire entre 250 000 et 500 000 véhicules par an et projette d’exporter une partie de sa production «dès l’entrée de son usine en activité», a-t-il confié. Il a aussi évoqué un projet en cours de réalisation dans l’ouest du pays, dans le domaine pharmaceutique, et fait état de son désir de créer un lycée, une université ainsi que d’autres institutions éducatives si l’Etat lui accordait une autorisation.

K. M.

Comment (190)

    Tredouane
    17 novembre 2018 - 20 h 37 min

    Il n’a pas de prescriptions pour les crimes économiques.

    1
    2
    AHMED
    17 novembre 2018 - 15 h 38 min

    السلام عليكم بالفعل السيد يسعد ربراب اسثمر في فرنسا ودلك لضروف كل الجزائريين يعرفونها ولكن هل يمكن ان يمنح مناصب شغل للجزائريين في هذه المؤسسة ام للفرنسيين فقط وان كانت الاجابة نعم فكيف يمكن التواصل معه لايجاذ منصب عمل

    ZORO
    12 novembre 2018 - 19 h 22 min

    «  »BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE JAMAIS » »l ALGERIE a plus besoin de dirigeants qui serviraient d exemple a ce peuple par leur bonne conduite morale professionelle et sociale, par leur amour pour le travail leur presence et assiduite en leur lieu de travail , leur soins dans nos hopitaux , leur residences dans ce bled etc ,quant au reste ,le laboureur a tout dit a ses enfants TRAVAILLEZ PRENEZ DE LA PEINE……
    SIGNEZORO…Z….

    5
    11
    ZORO
    12 novembre 2018 - 17 h 26 min

    Le plus grand richard qu il y avait dans notre ville , la FRANCE l appelait le roi du mouton (exportateur de viande) :son chateau est en ruine depuis plus de quarante ans;
    SIGNEZORO….Z…

    4
    14
    Mir
    12 novembre 2018 - 12 h 31 min

    En France, au Brésil etc. Rebrab est reçu par les Présidents pour l’encourager à investir chez eux.
    En Algérie il se bat contre un simple directeur de port.
    Je me demande comment il fait pour trouver le courage de se battre contre des sous-fifres.

    42
    6
    Mohamed
    12 novembre 2018 - 12 h 27 min

    @ Anonyme Utile – 12 novembre 2018 – 1 h 42 min

    Salam aleikoum,

    Awah vous faites une fixation, et vous devrez, désolé de vous le dire, changer carrément votre décodeur, vous n’avez rien compris, et c’est ce que je pense, nos chers algériens savent faire la gymnastique des yeux pour la lecture mais la compréhension zéro, y a qu’à voire nos compatriotes quand ils conduisent, le code de la route, mal compris ce qui engendre la non compréhension des priorités ni celle à droite ni celle à gauche et pour le reste j’en passe.
    M. Rebrab je ne le connais ni de près, ni de loin, je n’ai aucun intérêt en commun à partager avec lui, il se fiche peut être de mon opinion, mais tout de même, je salue et j’ai toujours salué ses initiatives, ses projets et sa ténacité, je le respecte pour ce qu’il fait pour notre beau pays comme je respecte les autres hommes d’affaires pas les pacotilles.
    Les américains qualifient ces hommes d’entrepreneurs (comme Elon Musk PDG de Tesla, Jeff Bezos PDG Amazon…), mais malheureusement chez nous, un entrepreneur c’est celui qui a un pick-up, une brouette, une bétonnière et qui refait les trottoirs.
    Pour vous dire, que comme Cevital est de droit algérien, c’est le drapeau algérien qui serait hissé dans cette usine implantée aux Ardennes et comme les lois d’investissements relatifs à l’assiette foncière sont différentes des lois algériennes, normalement ce terrain serait algérien comme pour les ambassades.
    Et cette usine sera 100% de droit algérien car Cevital est de droit algérien enregistrée au registre de commerce algérien et domicilié en Algérie comme pour son enregistrement fiscal.
    Malgré que l’activité de cette usine est en Ardenne, le fisc algérien aura le droit de regard car comme cité avant, Cevital est de droit algérien, donc il n’y aura pas une évasion fiscale contrairement aux autres hommes d’affaires algériens de pacotille qui investissent à l’étranger avec domiciliation de leur entreprises dans les Iles Caïmans, Dubaï, Shanghai, Hong Kong, Shanghai, Jersey, Panama, etc… qui ne paient rien en Algérie (évasion fiscale).
    En plus de payer ses impôts en Algérie, il paiera aussi en France avant de rapatrier son argent vers l’Algérie pour la comptabilité.
    Certains réagissent comme des vielles vierges effarouchées quand ils apprennent que des entrepreneurs sollicitent des banques pour investir, réinvestir ou faire des OPA (offre publique d’achat d’une entreprise), ou des acquisitions matérielles ou immatérielles auprès des banques d’affaires, je leur dis que c’est normal, et c’est une preuve d’honnêteté, d’ailleurs ce que font les grandes multinationales dans le monde, pour la transparence et pour la traçabilité afin de ne pas tricher avec le fisc, les institutions financiers et la gendarmerie de la bourse, je leur dis, vous trouvez que c’est normal qu’une entreprise qui brassent des milliards enregistrent auprès d’un notaire son capitale sociale à 100.000 DA ? Quand une banque d’affaire vous prête pour investir, vous ne pouvez pas tricher avec votre capitale sociale.
    Et pour le salaire des fonctionnaire se fait par le budget qui est voté à l’assemblée chaque année et ce budget est fourni par les impôts que les entreprises paient comme Sonatrach et Cevital qui sont les principaux contribuables (sans oublier les contributions des salariés des secteurs économiques à caractère industriel et commercial avec les IRG, les métiers libéraux (médecins cabinards, avocats, architectes, etc…et les commerçants) car ce sont des entreprises viables qui dégagent des bénéfices, donc le salaires des fonctionnaires sont garantis ainsi que pour le fonctionnement du secteur de la santé, d’enseignement, les collectivités locales, le salaire des députés, etc… et aussi l’État entame la réalisation des projets….
    Et avant d’avoir chargé et d’avoir sonné l’assaut, avez vous lu tout mes commentaires ?

    32
    2
      Amazighkan
      12 novembre 2018 - 13 h 02 min

      Bravo et merci Mohamed pour votre contribution avec des explications d’un professeur d’économie.

      12
      4
        Mohamed
        12 novembre 2018 - 13 h 28 min

        Salam aleikoum,

        Ah non, il faut appeler le chat un chat, professeur d’économie serait une usurpation d’une compétence ou de diplôme que je ne saurai accepter, merci tout de même et j’espère que ce n’est pas sarcastique de votre part.
        Je suis bien curieux de connaitre leur réaction quand des organismes attribueront des prix internationaux à Evcon la filiale de Cevital pour la procédure RÉVOLUTIONNAIRE pas innovante pour la purification de l’eau et quand un long article leur serait consacré par le magazine Forbes comme une entreprise la plus influente dans le monde. Je parie qu’ils dégaineront la chansonnette de la main de l’étranger.
        Ce qui m’a fait réagir, c’est mon dégout quand quelqu’un dénigre quelqu’un, ça je ne peux le tolérer, même si c’est mon pire ennemi, je ne peux tolérer que quelqu’un de malveillant colporte des mensonges sur lui.

        20
        3
          MELLO
          12 novembre 2018 - 14 h 27 min

          Vous venez de toucher du bout des doigts, ce sentiment d’Algérien qui connaît tout, qui sait tout. En effet les explications que vous avez fourni permettront à ces  » je sais tout » de bien comprendre les projets de Rebrab avec son groupe CEVITAL. Le nationalisme est devenu un commerce pour certains qui se le privatisé., en s’attaquant à des génies fussent-ils investisseurs. Le pouvoir en Algérie n’admet jamais qu’un Algérien puisse investir sans qu’il ne soit sous leur « protection ». Bon vent Rebrab .Merci Mohamed pour tant de clarté.

          19
          1
          Amazighkan
          12 novembre 2018 - 18 h 30 min

          Bonsoir Mohamed ce n’est pas du tout sarcastique et je suis sincère.

      Lghoul
      12 novembre 2018 - 14 h 08 min

      Merçi pour cette clarification. Tout ce que vous avez écrit et expliqué fait parti de la logique du fonctionnement des droits et des devoirs des entreprises internationales qui se respectent. Mais si on suit cette logique, comment les sangsues qui sucent les ressources du pays vont prospèrer rapidement ? Un exemple simple: Il aurait suffit a Bouhadja de demander la liste de ceux qui travaillent a l’APN et de revoir pourquoi certains ont 3, voir 4 voitures de fonctions (ce qui va aider a contrôler et maitriser le budget de fonctionnement ce cette APN), pour déclancher un « vote » pour le limoger tout en piétinant sur leur passage, les lois et les procédures de la constitution; et tout cela afin de monnayer leurs propres intérêts devant ceux du pays et de ses lois.
      Donc tout est est clair, personne ne travaille a la place qu’il lui faut; la loi est applicable pour les autres et on est dans l’improvisation au quotidien car le but commun est de déplumer le pays au maximum sans honte et sans décence.
      Quelque chose doit changer parce qu’ au rythme ou vont les choses (en quelques années les reserves de changes se sont effondrées de $200 milliards « 66 milliards), le climat va s’empirer si l’Algérie est mise sous les radars du FMI. Mais seront ils en Algérie pour rencontrer les musiciens ? Comme ils disent: « Who is going to face the music » ? Ils auront simplement bouclé leur plan de sabotage.

      13
      2
    Kahina Ait Sidi
    12 novembre 2018 - 9 h 26 min

    Oui on peut accuser Rebrab d’utiliser les milliards de la rente qu’il a sorti grâce à l’aide des généraux. Mais lui au moins il construit même si c’est en France pour les français. Qu’ont fait les les haddad et cie ? Rien si ce n’est perdre leur mise à Barcelone et à Shanghai. (Aussi de l’argent de la rente pétrolière, détourné de manière ingénieuse.) Alors arrêtez vos c….

    15
    3
      Abou tamtam
      12 novembre 2018 - 16 h 50 min

      Si j’ai bien compris, vous cautionnez l’adage qui dit: « L’argent n’a pas d’odeur ». Sachez que l’argent mal acquis au départ par rabrab, haddad and co fait que tous leurs biens sont h’ram. Une anecdote vraie: Un marchand de produits h’ram après avoir amassée une grosse fortune décida un jour de revenir dans le chemin d’Allah. Il s’en va voir un imam qui après l’avoir entendu lui demanda quelle était la somme en sa possession au départ, il lui répondit 10 000da, l’imam lui conseille de garder cette somme et jeter tout ce qu’il possède (argent, bijoux, villas, voitures etc..). Notre copain sortit de la mosquée en crianT: IL EST FOU CE MEC. A bon entendeur, salut les anciens pauvres.

      1
      11
    Lghoul
    12 novembre 2018 - 8 h 54 min

    Après l’avoir chassé de chez lui, vous voudriez maintenant le poursuivre, le traquer comme des fauves, même ailleurs pour le derranger et l’empêcher d’investir ! Le sabotage doit continuer même a l’étranger.
    Continuez a faire semblant de faire une diversion pour camouffler une injustice flagrante. Moi, je demanderai a mon tour:1/ Qu’on nous explique pourquoi on ne le laisse pas investir en Algerie ? Pourquoi on le chasse ailleurs ? Et puis, s’il investi en France, pourquoi pas en France, ou est le problème ? Si c’est la chanson de « hizb frança », tube de toutes les saisons, qui leur vient en tête, qu’ils nous disent pourquoi c’est justement tout notre état major politique et de la défense qui s’est réunit dans un hopital militaire de frança avec la photo du président de cette même frança derrière leurs dos ? Et pourtant c’est en France que 5 millions d’algériens vivent et c‘est en France que la probabilité pour que quelques uns de ces 5 millions trouveront du travail chez justement Rebrab. En plus moi je leur poserai une autre question: Pourquoi la France est devenue maintenant le plus gros partenaire commercial de la RADP en déclassant la Chine ? Qui a fait alors que ce soit la France, non l’Allemagne ou les esquimaux et tout les tralala qui ne soient pas Numéro 1 ? Pourquoi les chefs des moudjahidines et du fln se retrouvent tous en France ? Pourquoi toute la marabunta se soigne en France et pourquoi leurs enfants étudient et s’installent en France ? Mais apparemment le clan d’oujda peut faire tout ce que ses membres veulent car tout est halal ? Alors sachez que Mr Rebrab est LIBRE d’aller investir ou il veut quand son propre pays le rejette. Je vous conseille simplement de consinuer a faire votre vrai travail qui est de vous préparer a faire la chaine pour un 5ie, pour que la stagnation et le pourrissement a tous les échelons continuent afin de permettre a tous les rapaces, les hyènes et les requins du monde de prospèrer librement en RADP. On vous a donc compris.

    33
    2
      Zaatar
      12 novembre 2018 - 9 h 22 min

      ya khouya Lghoul, il n y a que Rebrab qui représente une cible facile… allons en sur le baudet semblent ils vouloir dire. Rebrab est le plus à même à recevoir les insultes et les injures les plus odieuses. Le reste, tout le reste est tout à fait normal, du Saadani et Sellal qui achétent des logements à Paris, à Bouchouareb et consorts qui se paie des résidences un peu partout et des sociétés off shore au Panama et aux iles vierges. Tous les Algériens installés en France, ceux d’avant et ceux qui ont fui le pays et qui travaillent pour produire de la richesse en France, cela parait tout à fait normal. Toutes les compétences qui ont fui le pays pour les raisons que l’on connait et pour la France principalement, cela parait tout à fait normal pour tout le monde… il n y a que Rebrab qui leur sort des yeux et du nez… que voulez vous donc qu’on y fasse…

      19
      1
        Lghoul
        12 novembre 2018 - 11 h 13 min

        En effet, Ya Zaatar, il n’y a que Rebrab qui derrange, le reste c’est halal et c’est yadjouz. L’image analogique simple qui donnera la raison a celā est la suivante: Imagine une surface quelconque peuplée de bactéries; des bactéries qui ne survivent et ne se multiplient que grâce au degré de saleté et de contamination de cette surface. Plus c’est sale, plus c’est opaque, plus elles florissent. Donc notre système est similaire: Plus il est opaque, plus il est contaminé par la corruption, plus il devent malade, plus des rapaces, des requins, des hyènes et des charognards de tout bord arrivent et s’installent pour survivre dessus. Rebrab est donc vu comme étant cette eau de javel, ce désinféctant, qui supprimera cette contamnination en voudrant démontrer que c’est le travail, la discipline, l’organisation et la transparence qui nous mèneront a la prospérité, au développement et a la création de richesses pour le peuple et le pays. Au contraire de la corruption, des magouilles et des bluffs continus politiques a la made in ould abbas et co. Donc si on se met a la place des bactéries et des sangsues, qui ne vivent que sur le dos des autres, sur l’opacité et la saleté des lieux, on verra que tout désinfectant est leur ennemi principal. Donc un désinfectant n’est pas le bienvenu pour toute bactérie. Donc essayer de ramener une nouvelle méthode et une tradition de travail en Algérie c’est commencer a nettoyer le pays de ses bactéries. Donc on deviendrait un pays normal et tout sera transparent ! Les bactéries ne se voient pas a l’oeil nu, Elles ne se voient qu’avec un microscope. On ne veut pas de microscope en Algérie car l’opacité et le flou sont la sève et l’essence de la vie des bactéries.

        17
        2
        Amazighkan
        12 novembre 2018 - 13 h 07 min

        ..Que voulez vous qu’on y fasse ? Il faut juste les laisser braire.

      Blakel
      13 novembre 2018 - 1 h 18 min

      @ Lghoul
      Bravo, tout est dit, tu m’as ôté les mots de la bouche. Tu as écrit, presque à la virgule près, ce que je m’apprêtais à écrire.

    El Che
    12 novembre 2018 - 8 h 16 min

    @Mouloud meilleur commentaire sur le sujet, enfin quelqu’un qui va au dela de la propagande d’une certaine presse

    5
    2
    Brahms
    12 novembre 2018 - 6 h 34 min

    Un investisseur que l’on empêche d’investir dans son propre pays. La cause est connue. Jalousie. Donc on lui mets des bâtons dans les roues afin de le gratter en argent ..

    25
    4
    Anonyme Utile
    12 novembre 2018 - 1 h 42 min

    @ Mohamed – 11 novembre 2018 – 19 h 53 min

    Au vu de vos écrits on peut dire sans aucune réserve que vous ignorez totalement le droit international des affaires. Vous ne savez même pas ce que c’est que le statut d’une entreprise et je ne parle pas du reste. Vous n’avez aucune expérience industrielle. Vous ignorez tout du monde industriel. Et vous osez critiquer négativement notre compatriote Mr Rebrab, qui est un grand patriote, qui développe réellement le pays, qui créé des milliers d’emplois. Il est le premier contributeur privé après Sonatrach, pour le Trésor Public.

    On voit bien au vu de vos écrits-inepties que vous êtes là pour dénigrer Mr Rebrab, qui est au dessus de vous et de votre clan présidentiel, qui a bloqué les mégas projets de Mr Rebrab dans la sidérurgie, la métallurgie, la construction automobile (1 million d’unité par an) la construction naval, l’électronique de pointe …. Ses mégas projets allaient créer 1 millions d’emplois directs et indirects et porter nos exportations hors hydrocarbures à 35milliards de dollars par an, soit plus de la moitié des exportations annuelles de Sonatrach, avec un baril à 90 $.
    Voilà ce que votre clan a fait perdre à l’Algérie.
    Votre clan a bloqué le développement de l’Algérie et poussé les jeunes Algériens à quitter coûte que coûte l’Algérie, au péril de leur vie en haute mer.

    Votre clan par l’intermédiaire de leur « représentant » Bouchouareb a bloquer ce projet dont il est question et il a laissé rouiller le matériel de cette usine et de tant d’autres dans les ports. Mr Rebrab était bloqué même en Italie en l’empêchant de transférer son propre argent en Italie pour moderniser ses usines en Toscane et faire une colocalisation en Algérie, ce qui aurait transférer la haute technologie en Algérie etc…

    Il est LÉGITIME pour Mr REBRAB d’y aller investir en France dans une région très sinistrée, où on lui a accordé des avantages extraordinaires par rapport à plusieurs pays Européen, par exemple de ne pas payer l’impôt sur les bénéfices pendant 10 ans etc…

    Mr Rebrab est un visionnaire. Malgré tous les blocages y compris en France, qui ne lui a pas fait de cadeaux depuis plusieurs années. Mr Rebrab a acquis une Start Up Allemande. Avec des ingénieurs Algériens et Allemands,Mr Rebrab a réussi à développer une technologie toute somme moyenne en une technologie RÉVOLUTIONNAIRE dans le monde entier, dans le domaine de la purification des rejets de fluides industriels très toxique et dans le dessalement révolutionnaire de l’eau de mer à tel point que les USA, la CHINE, L’INDE …. et ce sont les géants de l’industrie mondiale qui font appel à sa technologie. C’est fini maintenant pour ce qui est des blocages de votre clan qui freine le développement de l’Algérie. Cevital est dores et déjà un leader mondial dans le domaine de l’ultra filtration et le dessalement de l’eau de mer. C’EST AVEC UNE IMMENSE FIERTÉ ET UN TRÈS GRAND HONNEUR pour l’Algérie, que je tiens à le dire ici.

    J’espère que mon commentaire ne soit pas bloqué lui aussi.

    36
    7
    Zaatar
    12 novembre 2018 - 0 h 47 min

    Je n’arriverai jamais a comprendre pourquoi on reproche a quelqu’un d’investir en France. D’autant plus que ce quelqu’un eprouve toutes les difficultes du monde pour investir dans son pays. Certains disent que ce n’est pas anodin… je ne sais pas alors ce qui motive les investisseurs. On lui preconise l’allemagne… Ah bon, mais c’est son argent…il l’investit ou bon lui semble, probablement la ou ses interets s’y trouvent et sont mieux proteges. En tous les cas il semble bien que Rebrab a l’air de dire a tout le monde, lorsqu’il s’agira de votre argent investissez le partout ailleurs qu’en France, ca ne sera effectivement pas anodin, car ca ne sera pas mon argent.

    24
    8
    Anonyme
    11 novembre 2018 - 23 h 38 min

    en Algerie, tout le monde connait tout le monde ….

    11
    Chiche !
    11 novembre 2018 - 22 h 50 min

    On demande au responsable des investissements en Algérie d’inviter M. Rebrab comme l’a fait M. Macron et on verra s’il refuse ou il accepte. Cela ne coûte rien. Allez ! Chiche !!! Pour l’Algérie qui en a bien besoin. Montrez-nous que vous des patriotes. On vous attend !

    19
    1
    ZORO
    11 novembre 2018 - 22 h 26 min

    Moi je ne demande pas a monsieur Rebrab d investir en Algerie parce que ce n est pas l argent qui nous manque ,je voudrais qu il ouvre une ecole de management pour apprendre a nos cadre
    HOW TO SUCCESS HONESTLY IN ALGERIA.
    SIGNEZORO. …Z….

    17
    19
      SoyonsLogiques
      11 novembre 2018 - 23 h 42 min

      Mr Rebrab est un conccurent serieux aux affairistes qui ne peuvent prospérer sans le soutien du clan bouteflika.C’est ce qui explique leur détermination à imposer un 5e mandat à Bouteflika.ces affairistes ne sont ni plus ni moins que les Kouninef.takhrout etc..
      Ce sont ces gens-là qui ont mis main basse sur notre pays et ses richesses et ne sont pas prets à céder quoi que ce soit.

      34
      5
      Farida
      12 novembre 2018 - 8 h 20 min

      Zoro – I thought you were in the States, weren’t you ? Alors you should write « HOW TO SUCCEED …. » Not how to « SUCCESS ».. Maintenant je doute meme que tu as été a Sidi Behbah.

      6
      3
        Zaatar
        12 novembre 2018 - 11 h 05 min

        On devrait l’emmener faire un tour à Tinzaouatine, Timiaouine, Tinelkoum et Debdeb… ça le changera un peu…

        6
        4
          ZORO
          12 novembre 2018 - 17 h 11 min

          By the way zaatar, you will be incharged of carrying my luggage while traveling to tinzaouatine zarzaitine and tiguentourine.it s part of your duty;
          SIGNEZORO…Z…;

        ZORO
        12 novembre 2018 - 14 h 48 min

        OK !!!You asked for it you got it .I gonna hire both of you farida and Zaattar. as secretaries » to correct my mistakes .and take care of my courriel. will you? ??
        SigneZORO. ..Z…

    Anonyme
    11 novembre 2018 - 21 h 25 min

    Le projet de trituration de graines de CEVITAL est bloqué depuis prés de 2 ans au port de Béjaïa.Pourtant ce projet allait créer des milliers d’emplois en Algérie et faire rentrer des milliards de dollars d’exportation.Je ne parle pas du projet de Cap Djinet 100 fois plus important qui a subi le même sort et aussi celui de Bellara octroyé aux « frères du golfe » etc…etc…Moi je crois que M.Rebrab reste en Algérie par patriotisme que lui dénient pourtant ces anti-nationaux qui détruisent ce pays à petit feu.

    50
    6
      Mohamed
      11 novembre 2018 - 23 h 04 min

      Salam aleikoum,

      Et pendant ce temps là, certains brainless sont entrain d’applaudir ceux qui détruisent notre beau pays.

      20
      3
      Anonyme
      12 novembre 2018 - 13 h 00 min

      Et on a toujours pas l’explication du mystère du blocage, et pendant ce temps là, d’autres installent ce même genre d’usines en Algérie sans problème.
      En tous cas on a maintenant l’explication de la construction du bâtiment qui a été construit aux Sources à Alger ( près de Cevital ) en dépit des nombreuses manifestations des habitants de la cité d’à côté: le bâtiment était construit par El Bouchi.

      4
      1
    Mouloud
    11 novembre 2018 - 21 h 21 min

    Au pays des aveugles le borgne est roi. Ils ont tous intérêt à ce que l’opacité persiste y compris Mr Rebrab. Ils ce sont enrichis grâce à la rente, à un système opaque et ils ne veulent surtout pas que la situation évolue. Un pays fermé, un système financier obsolète, une économie sclérosé, des politiques médiocres, des hommes d’affaires oligarque mafieux et voraces , ils sont tous dans le même bateau mais organisé en sous clan parrainé par des hommes forts de l’ex DRS et/ ou ANP. Messieurs voilà la réalité, les algériens sont considérés comme des tubes digestifs à qui l’on distribue des cages à poules avec une éducation nationale médiocre et un environnement culturelle inexistant à qui ont mis des obsatacles à longueir de journée : barrages, complexités bureaucratiques,… afin que nos cerveaux ne puissent plus penser à autre chose que manger, dormir et procréer. Ce Rebrab n’est pas mieux que les autres mais il a des bons parrains qui lui permettent de s’enrichir même si il y a quelques obstacles sinon il aurait déposé le bilan depuis longtemps.

    29
    29
      Anonyme
      11 novembre 2018 - 22 h 41 min

      Mouloud ca n a rien a voir avec le sujet ce que je vais dire mais tu as raison et je t ai mis un pouce vers le haut juste pour le début de ton com . Au pays des aveugles le borgne est roi . je rajoute surtout chez nous les arabes parce que j ai une blague a partager a ce sujet ; elle peut être de mauvais gout pour certains et bonnes pour d autres mais bon elle nous résume parfaitement alors hihihi j en rigole avant perso donc c est un génie qui sort d une lampe merveilleuse comme un peu Aladin dans Disney et s adresse à deux Français , deux juifs et deux arabes et leur dit que ce que demande le premier en souhait le second aura le double et vs pouvez exaucez le vœux que vous voulez ; donc le premier Français veut 1 milliard d euro et dix femmes donc le deuxième français reçois 2 milliards et 20 femmes ; ensuite il s adresse au juif ; le premier demande 2 milliards et 10 villas donc le deuxième reçois 4 milliards et 20 villas ; enfin il fini avec l arabe et lui demande d exaucer son vœux ; il l demanda au génie de lui crevé un œil et le second a perdu complètement la vue!

      18
      9
    setif
    11 novembre 2018 - 20 h 55 min

    Mr rebrab investissez en Tunisie au Maroc ou en Égypte ne vous inquiétez pas ces pays la vous accieullerons comme un messi ou un roi. Nous somme le seul pays à qui nous voulons pas investir pour générer des emplois et de l’argent et au combien j’aime l’Algerie dommage nous resterons ainsi hélas.salam

    36
    16
      Anonyme
      11 novembre 2018 - 22 h 04 min

      Il a besoin d’une structure off shore pour se donner de la flexibilité, faire de la surfacturation pour faire sortir de la devise, avoir des financement des banques hors d’Algérie et avoir un back up le jour ou il installera sa société en Algérie en cas de blocage. Pas bête l’abeille!!!

      15
      27
      Anonyme
      12 novembre 2018 - 12 h 51 min

      Non, pas au maroc ni en égypte. M. Rebrab est suffisamment patriote pour ne pas nous faire ce coup.

      4
      2
    Anonyme
    11 novembre 2018 - 20 h 38 min

    C’est un fabricant de chaloupes qu’il faut en Algérie
    90% d’algériens ont les yeux rivés sur l’Europe.

    49
    7
      Hamid
      11 novembre 2018 - 23 h 55 min

      @ Anonyme
      11 novembre 2018 – 20 h 38 min
      Comme 90% de la population mondiale cher ami !!!

      6
      9
    guerrab
    11 novembre 2018 - 20 h 38 min

    C’est un fabricant de chaloupes qu’il faut en Algérie
    90% d’algériens ont les yeux rivés sur l’Europe.

    22
    5
    El Che
    11 novembre 2018 - 19 h 57 min

    Y3ayi ce rebab. Khlas il faut que tu comprennes que la roue de la fortune a tourné, que le destin sourit desormais a d’autres « investisseurs »…il faut savoir quitter la table quand le patronnage est desservi. Et un conseil pour terminer: evites de faire trop de vagues car ca risque de mal tourner pour toi

    12
    53
      Anonyme
      11 novembre 2018 - 21 h 21 min

      Y a tnehh, c’est le pays qui a besoin de lui pas l’inverse. S’il n’était pas nationaliste il aurait pris la nationalité suisse et se la coûlerait douce. Mais lui il est issu d’une famille de révolutionnaire et aime son pays.

      42
      13
    Mohamed
    11 novembre 2018 - 19 h 53 min

    Salam aleikoum,

    Ah la magie de l’ignorance qui détruit tout sans fournir d’effort.
    Répondez juste à ces question, mes chers savants.

    Du fait que cette usine Cevital soit opérationnelle en France, de quelle droit est-elle ? Du droit algérien ou du droit français ?
    Cette usine payera t-elle ses impôts directs et indirects en Algérie ?
    Cette usine sera t-elle du règle 49-51 % ou 100 % et de quoi ?
    L’assiette foncière attribuée à Cevital sera t-elle du droit algérien ou du droit français ?
    Un indice pour mes chers savants, n’extrapolez pas les lois algériennes et ne les exportez pas, googlez pour connaitre les lois, les droits d’investissements sous d’autres cieux.
    Et pour nos chers fonctionnaires, comment percevez vous vos salaires ? C’est à dire l’origine de vos salaires, puisque vous ne produisez pas et vous ne vendez pas, donc par quel mécanisme vos salaires sont assurés.

    22
    24
      Amirouche
      11 novembre 2018 - 20 h 22 min

      Bonjour, c’est de se documenter comme tu dis, documentes toi comment les occidentaux colonialistes, occupent les pays avec ces soient disant investissements: Argent fabriquer par le numérique….
      Quand a Rebrab n’est qu’un pion aux mains de l’occident…. ou un groupe… C’est l’autre porte pour les dinosaures mondialistes..

      25
      36
      Mohamed
      11 novembre 2018 - 21 h 26 min

      Salam aleikoum,

      Aucune réponse valable, je suis déçu.

      A la prochaine session, vous êtes tous décalés

      8
      8
        Anonyme
        12 novembre 2018 - 3 h 25 min

        Donne nous ta réponses pour que tu ne sois pas déçu

        4
        4
    Anonyme
    11 novembre 2018 - 19 h 38 min

    La Hiérarchie est sacrée dans le système du gourou. La nouvelle technologie s’envole vers la France.

    18
    3
    anonyme
    11 novembre 2018 - 19 h 29 min

    M. Rebrab est aussi mafieux que les autres … Comment a-t-il fait fortune ? Qui lui a donné les capitaux nécessaires pour se lancer ? Je ne pense pas qu’il soit plus intelligent ou plus travailleur que nos professeurs d’économie, de finance et autres ingénieurs ou chercheurs. M. Rebrab a certainement été soutenu par la mafia dirigeante ou … des intérêts étrangers. Qu’il investisse où il veut.

    17
    45
    Bir Djebah
    11 novembre 2018 - 19 h 15 min

    Les trois plaies de l’Algérie: la mafia, l’ignorance et la jalousie.

    49
    6
      Anonyme
      12 novembre 2018 - 9 h 40 min

      Et l’incompétence…et l’incapacité de regarder la réalité en face… et d’avoir constamment la tête dans le passé sans appréhender le présent et surtout l’avenir qui nous attend… rendant responsable la terre entière de nos insuffisances et de nos dérives.
      Nous sommes un peuple qui ne rêve plus, qui ne sait que se plaindre, un peuple aigri et déçu. Un peuple qui souffre, qui a perdu sa joie de vivre et sa liberté de penser.

    Imazighen
    11 novembre 2018 - 19 h 13 min

    La France est en train de faire son marché en Algérie. l’Algérie forme, la France et les autres recrutent a tous va. 15000 médecin Algérien en France , un appel au médecin avec facilitation de visas. Les informaticiens, les ingénieurs etc.. Et personnes ne se demande pourquoi ?
    Maintenant un pur player Algérien Mr Rebrab, chantre de la colocalisation (Brandt, etc…) quasi obligé d’investir chez l’ancien colonisateur, avec 2 frères moudjahidines.Quand est ce que l’Algérie se lèvera pour faire que l’Algérien soit bien dans son pays? C’est une honte pour nous , incapable de garder les meilleurs chez nous. Penses t-on a notre peuple qui se lève tous les matins pour gagner son pain?
    Penses-t-on a nos enfants , a nos parents , grand parents qui ont souffert du colonialisme ?

    Un gouvernement qui institué l’inflation comme une règle de bonne gestion économique. Qui accepterait de voir son salaire divisé par deux?

    Vive l’Algérie libre et démocratique.

    Un fils de moudjahid et de veuve de Chahid.

    52
    10
      Anonyme
      12 novembre 2018 - 19 h 15 min

      Pas que la France, le Canada aussi, et il se sert à grandes louchées pour racoler des médecins et des ingénieurs qui finiront  » aides à la personne  » ou taxieurs au Canada.

    Même dans les commentaires ...
    11 novembre 2018 - 18 h 42 min

    … Il y a des passes-droits !!! On dégonfle ou gonfle les « J’aime » ou « Je n’aime pas ».
    C’est ça le mal algérien. Comment faire pour en guérir ? Commencez par me publier d’abord, ensuite on discute.

    13
    32
      Anonyme
      11 novembre 2018 - 19 h 17 min

      Tu veux investir dans les commentaires

      18
      2
        Même les commentaires ...
        11 novembre 2018 - 20 h 48 min

        @Anonyme (camouflé)
        …Peuvent être prohibés chez-nous ! Vous avez intérêt à tourner votre langue pour ce que vous allez répondre !

        4
        9
    Moi-News
    11 novembre 2018 - 18 h 17 min

    Le (…) a gagné,ils sont arrivés a poussé l’exode tout les honnêtes citoyens désirant développer notre pays, où sont ils nos chercheurs,nos génies,nos meilleures enfants,une majorité se trouve chez les tuteurs de nos dirigeants corrumpus, pourquoi empêcher Mr Rebrab de travailler et de créé des emplois, es-ce-que il est déférent que Haddad et les autres amis du corrompus, es-ce-que il n’est pas Algérien, es-ce-que il faut être un traître pour travailler en Algérie et avoir des responsabilités, beaucoup de questions et très peu de réponses,un bougnoul reste un bougnoul est ce n’est pas de faute.il est né juste pour détruire et rien d’autre

    39
    6
    Farida
    11 novembre 2018 - 18 h 13 min

    Dites nous d’abord pourquoi vous n’avez ni questionne ni critique ceux qui l’ont BLOQUES dans son propre pays.
    On comprend votre diversion.

    35
    9
    egalite
    11 novembre 2018 - 18 h 01 min

    vous vous trompez les autorités ont pas empêché sauf qui a des matériels et outils importés la lois c pour tout les citoyens algériens ils vaut pas privilégier les riches et les autres promoteurs les interdits ils devraient fait les composants en Algérie et a ont seras encore plus riche et emploie seraient multipliés ont ne pas la pour enrichir les étrangers qui pourrait installer aux pays pour plus de recettes fiscales alors arrête ils des hommes affaire aussi compétents au pays

    8
    47
      T213
      11 novembre 2018 - 18 h 47 min

      Il l’ont bloqué pour l’affaiblir et fortifier l’un des leurs Réda Koninef, ami du clan présidentiel. Arrivé après Rebrab, il vient de recevoir son matériel pour l’installer dans le port de Djendjen. IL en est de même pour le sabotage de l’achat de KBC TV. En revanche les Haddad ont le droit de posséder 2 TV et 2 journaux, car ils font partie du clan.
      En conclusion, le pouvoir mafieux ne cherche pas le développement de l’Algérie, mais la consolidation de son clan mafieux.

      50
      6
      Action
      11 novembre 2018 - 19 h 14 min

      @Egalité, Les premier temps si les élus APW de Bejaia a leurs tete FFS qui ont donner l’occasion a ce groupe de (…) pour bloquer le projet de Mr RABRAB,parce que ces (…) ils préfèrent de faire de l’importation si pour avoir une Enveloppe et les frais de mission et en plus pour laissez la société Algeriens une société de consommateurs pas celle qui va produire,ils préfèrent les gens qui produis du vent.

      18
      4
      Pharaon
      11 novembre 2018 - 19 h 49 min

      @Inégalité,certainement vous etes un des opportunistes Made in FLN-RND;ceux qui ont ruiné la nation Algérienne;depuis quand vous etes Algérien;je pense depuis que les corrompus ont pris le pouvoir;vous avez pas pour longtemps;alors profitez le maximum avant d’etres juger est condamné avec vos maitres corrompus

      16
      3
      Pr Nadji Sassi
      11 novembre 2018 - 23 h 53 min

      Je vous paierai des vacances à vie, Monsieur «Egalite» la ou vous voulez si vous me prouvez que la loi a été appliquer de façon égale dans le cas du blocage depuis 600 jours de l’usine de structuration de Mr Rebrab et
      dans le cas de l’usine de trituration
      qui est en train d’ouvrir dans l’enceinte du
      Port de Jijel et dont les
      propriétaires sont les frères Kouninef.
      Avant de défendre l’indéfendable, informez vous,
      sauf si vous êtes un des adeptes de
      «to cheat and to bords», la cela change
      tout et le débat dans ce cas est superflu.
      Je vous ajoute, pour votre information, que
      l’usine de trituration de Rebrab est financée sur
      fonds propres, par contre celle des Kouninef
      est financée par un premier crédit bancaire
      Algérien sur le long terme, d’environ l’équivalent
      de 400 millions de dollars US.

      Pr Nadji Sassi

      8
      2
    MOHAMMED BEKADDOUR
    11 novembre 2018 - 17 h 48 min

    Une version explicative : A partir d’une expérience vécue avec la direction de l’hydraulique à Tlemcen. Il est question de l’eau n’est-ce pas, eh ! Bien voici, à échelle microscopique, avec une extrapolation possible. J’ai un verger dans cette wilaya de Tlemcen dans une zone où l’eau est rare, j’ai demandé l’autorisation de creuser un puits, (ils disent dans leur jargon : creusage fonçage), j’ai fourni un dossier réglementaire parfait, en trois exemplaires remis à la structure concernée, exactement à Hennaya. Un contrôleur s’était déplacé pour le rapport sur le point du creusage. Une fois à la direction de l’hydraulique à Tlemcen chef lieu de wilaya, un sombre jeu m’est opposé, tel qu’il a fini par me faire abandonner… Quelqu’un peut m’expliquer ? Désir de tchipa ? Certes, j’aurais pu me plaindre, écrire un recours, j’ai préférer tout différer, je crois bien que je vais faire comme Rabrab, creuser un puits en France, pour irriguer mon verger en Algérie… N’est-ce pas ! ILS sont très forts dans le secteur de l’eau ! Et mieux Macron me donnera une maison en France que j’habiterai en Algérie, ILS sont forts, forts dans tous les domaines, tous ! Mieux vaut rire, n’est-ce pas !

    33
    6
      MELLO
      11 novembre 2018 - 19 h 39 min

      Toujours aussi perspicace, avec des exemples vécus. La Tchipa en Algérie ,est la clé de tous les malheurs. En effet Rebrab ,en grand Monsieur respectable, n’a pas voulu rentrer dans ce jeu malsain de la corruption pour éviter la subordination . La France a compris ce qu’est le développement qui crée les richesses, en Algérie c’est le sous sol ( comme ton puit) qui crée les richesses.

      17
      3
    Anonyme
    11 novembre 2018 - 17 h 31 min

    C’est la faute à personne. Dieu Lucifer prend toute la responsabilité d’avoir piégè tout le monde.

    13
    20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.