Divorce consommé entre le président Emmanuel Macron et les Français

Macron urgence
La chute de Macron a commencé avec l'affaire Benalla. D. R.

De Paris, Mrizek Sahraoui – Des forces de police qui se disent usées réclamant le rétablissement de l’état d’urgence et l’intervention de l’armée pour le maintien de l’ordre ; un Premier ministre désavoué par le président ; des ministres aux abonnés absents ; une majorité parlementaire qui ne sait plus que dire et que faire ; des marcheurs en panne sèche ; un Président muet ; un samedi qui s’annonce apocalyptique et des Gilets jaunes – [en marche] vers l’Elysée – plus que jamais sur le pied de guerre, et qui exigent la démission d’Emmanuel Macron… En un mot ou en plusieurs : la République française vacille.

L’appel à la responsabilité du Premier ministre, estimant que «tous les acteurs du débat public, responsables politiques, syndicaux, éditorialistes et citoyens, seront comptables de leurs déclarations» et celui au calme du ministre de l’Intérieur traduisent la panique au sommet de l’Etat. Une bavure, une victime directe en marge de la manifestation de samedi prochain, acte IV de la révolte citoyenne, et c’est la République qui risque de basculer dans le néant.

La cacophonie qui règne au sommet de l’Etat après l’annonce par l’Elysée, dans la soirée d’hier, de l’annulation de la taxe carbone, venant contredire le Premier ministre qui a parlé dans l’après-midi de moratoire sur la hausse des taxes, présage d’un chamboulement profond. Certains avancent l’hypothèse du sacrifice du gouvernement, d’autres n’écartent pas l’annonce imminente de la dissolution de l’Assemblée nationale, quand les Gilets jaunes, eux, réclament le départ d’Emmanuel Macron, le préalable pour quitter les ronds-points et rentrer à la maison.

Largement évoquée et partagée par nombre d’éditorialistes – de zélés laudateurs après quelques succès au début du mandat, en réalité des fanfaronnades diplomatiques, avant de devenir très critique de la politique du président Macron, affublé, par ceux-là mêmes qui l’adulaient il y a peu, des attributs, outre «Président des riches», «Gourou illuminé» ou encore «Dictateur républicain» –, l’idée selon laquelle «le quinquennat est plié» est aujourd’hui dépassée et relève presque de l’anecdote. Il est, désormais, question du départ pur et simple d’Emmanuel Macron, contesté, conspué, haï et tenu personnellement pour responsable de la situation explosive à laquelle fait face le pays, et par son mépris et son arrogance du mécontentement et de l’exaspération des couches populaires et moyennes.

Entre Emmanuel Macron et le peuple, c’est fini. Le divorce est consommé bien qu’il se soit plié et ait accepté de satisfaire les revendications originelles des Gilets jaunes, excepté de revenir sur la réforme de l’impôt sur la fortune, ISF. La preuve que Macron a choisi son camp ; une démonstration des liens indéfectibles qui lient l’ancien banquier et les premiers de cordée, a ironisé un Gilet jaune.

En président disruptif, Emmanuel Macron a réussi à fracasser les codes, atomiser son flanc gauche, disloquer sa droite. Mais s’il venait à chuter, ce serait grâce, ou à cause, de ceux d’en bas. Il y a dix-huit mois, ils ne l’ont pas vu arriver, il ne les a pas vus venir, il y a dix-huit jours.

Emmanuel Macron a voulu la rupture avec le monde ancien, il a eu la fracture avec le monde réel.

M. S

Comment (22)

    Gaulois de souche gauloise
    7 décembre 2018 - 0 h 47 min

    Excellent article, concis, factuel, clairvoyant, exhaustif. Le meilleur que j’ai lu.

    الهوارية في فرنسا
    6 décembre 2018 - 15 h 29 min

    Moi, je refuse la violence que ce soit en France ou en Algérie, les gens peuvent manifester sans vandaliser les biens publics, à 9h je suis sortie pour faire des courses à 3km d’ici, je suis rentrée à 14h car les jeunes ont tous saccagé et les rues étaient barricadées, le métro s’est à arrêté, je me suis tapée 5 km à pieds en contournant d’autres chemins sous la pluie fine et avec 2 sacs de 30 kg, je trouve que c’est dégueulasse que les Lepenistes s’agitent partout au lieu de manifester pacifiquement pour demander leurs droits, Madame Lepen crève de jalousie pour Macron et veut le destituer pour prendre son poste, mais, elle ne pourra jamais s’asseoir sur le Koursi de l’Élysée car elle est indésirable à cause son racisme!!!!

    3
    1
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 19 h 46 min

      Le racisme est halal pour toi et haram pour les français .

      1
      1
        الهوارية في فرنسا
        7 décembre 2018 - 0 h 01 min

        Une clinique de ma ville, ses médecins et personnels soignants sont sortis dehors, ils ont posé une table et des chaises avec du café des biscuits et de l’eau et les jeunes médecins demandaient aux passants, est ce qu’il y’a des blessés? ma sœur on a trouvé une femme française qui ne pouvait marcher à pieds ya pas de bus ma frangine l’a raccompagné en voiture cet aprem
        Les médecins étaient descendus en bas pour éviter que des bandes de jeunes étudiants viennent saccager leur belle clinique tout en verre !!!!
        La France subit el bololo (le bordel)
        On commence à avoir ici

    Tarass Boulba
    6 décembre 2018 - 14 h 00 min

    Très bonne analyse de Mesloub Khider sur la politique économique de Macron et ses réformes. Cependant je ne pense pas qu’il va être « révolutionnairement destitué » ! Il a certes une côte d’impopularité qui dépasse depuis ces dernières semaines les 80 %, mais je ne pense pas qu’il va démissionner, quitter le navire ou que le peuple français soit unanimement d’accord pour qu’il soit destitué ! A la limite, une dissolution de l’assemblée, mais ce risque n’est pas la solution favorite des Macroniens qui ne sont prêts à baisser les bras aussi facilement ! Macron commence à lâcher du lest en proposant des discussions et des débats au sein de la société et des corps intermédiaires, en prenant des décisions à contre courant de ces réformes mais il est vrai que les français vont le juger « sur pièce » et l’attendent toujours .. »aux ronds points ». Les prochains samedis ( 8 et 15 décembre) vont nous préciser les scénarios futurs !

    Anonyme
    6 décembre 2018 - 13 h 48 min

    Les gilets jaunes de l’Algérie c’est les imams, qui réclament un meilleur niveau de vie parce que c’est les seul qui bossent vu les centaines de millier de mosquées qui poussent partout comme de la mauvaise herbe.

    6
    5
    Synthèse de Saint Aise
    6 décembre 2018 - 12 h 52 min

    Bref, c’était
    Le Divorce-En-Marche aussitôt conclu Le Mariage, vive le célibat… Rien à faire, depuis « Le Mariage pour tous », c’est l’Illustration que La Malédiction existe, donc Dieu… Réplique du séisme, « La France pour tous », ou plus de France.

    2
    1
    Amascha-Hô
    6 décembre 2018 - 12 h 36 min

    L’histoire est tel ce fleuve qui ne contourne les obstacles que s’il trouve la bonne pente, à défaut de celle-ci, il cumulera patiemment son eau face à ce qui l’empêche d’avancer jusqu’à ce qu’il emmagasine suffisamment de pression et faire sauter les plus solides des digues.

    On assiste actuellement en France à l’éclatement du vieux courant dominant issu d’une culture élitiste minoritaire mais efficace, qui se désintègre après des décennies de règne et va finir par disparaître sous la forte pression de la culture populaire des profondeurs qui fait savoir sa détermination à imposer ses propres normes dominantes.

    L’Arc de Triomphe et les derniers incidents l’ayant touché relèvent, pour ceux qui voient, du grand symbolisme tant pour la France que pour notre pays l’Algérie, avec tout le respect au soldat inconnu qui peut bien être un Algérien…

    Notre emblématique guerre de libération nationale n’était pas seulement l’œuvre de brillants stratèges -qui ont certes étaient d’un rôle déterminant dans le processus révolutionnaire-, mais bien le fruit d’une extraordinaire jonction de situations exceptionnelles qui relèvent du fonctionnement humain lié à l’imaginaire. De matériaux psychiques qui se distinguent par leur récurrence d’apparition dans l’histoire humaine et permettent le devenir de l’individu dont la totalité psychique est formée d’un ensemble constitué de son propre conscient et de l’inconscient collectif, dont nul élément ne peut disparaître sans dommage pour l’individu, comme l’a si bien décrit un illustre chercheur antifreudien. ‘Nous ne sommes pas d’aujourd’hui ni d’hier ; nous sommes d’un âge immense.’

    Ce qui s’est produit chez nous en terre algérienne juste après la seconde guerre mondiale était inattendu et allait en contresens des théories élaborées par des officines de cape et d’épée et inscrites sur leurs tablettes. Les faiseurs du colonialisme avaient en face d’eux malencontreusement, l’émergence d’un nouvel embryon comportemental inconnu par le passé : la naissance d’une personnalité collective à même de changer le cours et le sens des choses…

    (Suivra)

    Merveilleusement raconté
    6 décembre 2018 - 11 h 34 min

    Comme d’habitude Excellent résumé du journaliste sous les initiales M.S.
    BRAVO

    4
    1
    Tinhinane-DZ
    6 décembre 2018 - 10 h 26 min

    Il y a un autre problème, danger, dont on ne parle pas.
    Macron veut signer le pacte de Marrakech. macron vend son pays au nouvel ordre mondial…Les Français ont bien compris et ils ne veulent pas se laisser faire. Les USA se sont retirés, beaucoup de pays européens ont décidé de ne pas signer, l’Australie aussi…de même pour Israël qui refuse de signer le document…etc
    Espérons que l’Algérie a compris le danger de signer le document de Marrakech. Un document bizarroïde des Nations unies sur l’immigration.

    30
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 10 h 55 min

      Le pacte de marrakech c’est la disparition totale de toute culture humaine.
      C’est le retour à l’époque de l’esclavage. C’est ça l’objectif du pacte de Marrakech.
      Les Français sont contres ce pacte satanique.

      22
    الهوارية في فرنسا
    6 décembre 2018 - 9 h 57 min

    Y’a des juifs qui habitent les quartiers et bossent pour 4 sous, alors ne mélangez pas bougua et latcha
    Les gens se révoltent personnellement, parce qu’il leur manque l’argent pour se payer le petit resto les weekends ou offrir la play à leurs petits enfants tous les ans à Noël.
    Les français ne savent pas mélanger les légumes pour faire un bon tajine ou se préparer un bon gâteau avec une orange, il veulent l’argent pour remplir les Caddies les samedis après-midi.
    Les Gilet Jaunes dont la plupart sont les membres de la Famille Lepen veulent placer Marine comme présidente, on sait les reconnaître à travers leurs revendications, c’est des voyous qui cassent tout car alcooliques notoires

    3
    18
      Vector
      6 décembre 2018 - 10 h 45 min

      Vous reprochez donc au peuple français de réclamer un meilleur niveau de vie alors que le peuple algérien réclame des mosquées !
      Qui est le plus intelligent des 2 ?

      11
      10
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 15 h 47 min

      Tu es mal placée pour critiquer les français dans leur propre pays.

      Anonyme
      6 décembre 2018 - 19 h 50 min

      Dans ces manifestations pas un seul musulman,ils ne savent que récolter le fruit des autres.Et s’ils manifestent c’est pour la burqa et l’application de la charia dans un pays judéo-chrétien de culture.

    Anonyme
    6 décembre 2018 - 9 h 49 min

    Aux Citoyens Français
    L’hiver est froid, la neige, le verglas etc… Approvisionnement : bougie, pile, eau, riz, haricot sec, medicament et beaucoup de couvertures. Le camembert est périssable.

    9
    4
    El Che
    6 décembre 2018 - 9 h 16 min

    le choix de la photo de cet article tt en parlant de divorce est judicieux mais dénonciateur LOL

    8
    1
    Anonyme
    6 décembre 2018 - 9 h 12 min

    le président Emmanuel Macron s est rendu compte que l’esprit de l’opinion publique a radicalement changé depuis son élection à la présidence de la République.De plus en plus contesté en raison de sa politique que l’on peut qualifier, sans exagération, de politique antisociale et de son manque d’empathie pour le peuple,La chute vertigineuse du Président de la République dans les sondages d’opinion et l’ampleur de la récente action contestatrice, courageuse et déterminée des « gilets jaunes » dans tout le pays sont là pour en témoigner.Le chômage avance de pair avec une précarisation intensive du travail , les prix augmentent de façon préoccupante (2,3% sur un an) alors que la baisse des prix était le leitmotiv de l’uberisation de l économie et le moral, lui, est au ras des pâquerettes tant cette société qui mijote Emmanuel Macron ne permet plus aucune projection dans l’avenir. Les futures cibles que sont les chômeurs, les fonctionnaires, les bénéficiaires des allocations sociales expriment une orientation politique claire sinon limpide. Quel beau temps pour les évadés fiscaux qui sont arrivés au bon endroit au bon moment comme un joli concours de circonstance qui met sur leurs chemin un cadeau du ciel que vous n’avez pourtant rien fait pour mériter.
    Autant de signes qui accréditent l’idée que ce président est une erreur de l’histoire qu’il faudra corriger moyennant le volontarisme de plusieurs générations.

    10
    karimdz
    6 décembre 2018 - 7 h 26 min

    Cet article est ambigu et pour le moins déconcertant, il est censé parlé du printemps français, et à lecture, on ne sait plus s’il s’agit de la France ou de l’Algérie !….

    Pour ce qui est du printemps jaune français, tout a été planifié depuis des dizaines d’années, comme le printemps « arabe », tout est fait pour pousser le peuple à la révolter pour installer la dictature, la France n est pas la seule concernée, tous les pays occidentaux sont dans le viseur, le sionisme prépare l avènement d’une dictature terrible, qui précipitera le monde dans une troisième confrontation, la dernière, certainement.

    13
    12
      Anonyme
      6 décembre 2018 - 9 h 33 min

      Réplique facile, on voit le sionisme responsable de tout. Si c’est le cas, et que le sionisme est aussi fort qu’on veut bien nous le faire croire, alors il ne restera plus rien de nous dans très peu temps au vu de ces changements qui s’opérent à vitesse grand V et où une puissance mondiale et non des moindres se voit frappée par ce sionisme.
      Bientôt une révolte en Alaska et on l’attribuera encore au sionisme en marche…

      8
      7
        Anonyme
        6 décembre 2018 - 15 h 07 min

        Et quand Ibliss n’a pas voulu se prosterner à Adam c’est aussi un coup fourré du sionisme et de la main étrangère.

        1
        1
          anti khafafich
          6 décembre 2018 - 16 h 44 min

          le sionisme a pour maître penseur Ibliss

          1
          1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.