Macron joue quitte ou double : soit la démission soit la guerre civile ?

Gilets Macron
Que fera Emmanuel Macron ? D. R.

Par Kamel M. – Le président français a décidé de mobiliser 89 000 policiers et gendarmes à Paris, pour, dit-on, «éviter les débordements». Mais en déployant un tel dispositif impressionnant dans la capitale française, Emmanuel Macron lance un signal clair aux manifestants pour leur signifier que le pouvoir en place est prêt à aller loin dans la répression pour mettre fin au mouvement des Gilets jaunes.

Dans le discours officiel et dans la bouche des journalistes des médias dominants, la cible visée par ce déploiement sans précédent des forces de sécurité seraient les «casseurs infiltrés dans le mouvement des contestataires». Mais les images filmées par les manifestants eux-mêmes montrent que ce sont bien les «Français de souche» qui chargent les policiers avec une rare violence, à l’aide de pavés arrachés et même parfois d’armes blanches.

Un officier de police a affirmé sur une chaîne de télévision française que si les manifestants avaient les moyens de «tuer» les policiers qui leur font face, «ils le feraient». Une déclaration qui dénote le degré de colère des Français d’en bas, épuisés par des décennies d’une gestion politique dictée par les plus riches et imposée à l’écrasante majorité dont le pouvoir d’achat n’a cessé de s’éroder au fil des ans et qui ne reculera devant rien pour recouvrer sa souveraineté sociale.

Le test de ce samedi sera révélateur des décisions que le président Macron sera amené à prendre dans sa guerre qu’il mène contre une protesta qui prend de l’ampleur de semaine en semaine et qui risque d’écourter son mandat si le calme n’est pas rétabli. Une loi autorise le chef de l’Etat français à recourir à l’armée en cas de menace venant de l’intérieur du territoire français. Si les violentes manifestations se poursuivent dans les semaines à venir, soit le pouvoir durcira le ton et ira vers une politique du tout-répressif, soit il rétropédalera et reviendra sur les mesures prises qui ont provoqué un mécontentement général en France.

Dans les deux cas, Emmanuel Macron est définitivement disqualifié. Ira-t-il jusqu’à convoquer une élection présidentielle anticipée, une dissolution du Parlement ne servant à rien puisque les manifestants ne reconnaissent plus aucune autorité, ni à l’Elysée ni au palais Bourbon ?

K. M.  

Comment (20)

    Vroum Vroum 😤..
    8 décembre 2018 - 23 h 27 min

    Allo ici Rotshild !!..Vous m’entendez ! hein Macron !..Vous êtes Viré !!!… Je Shematise.

    Alfa
    7 décembre 2018 - 23 h 17 min

    Il ne faut pas tomber dans le piège Messieurs, les français d’en haut sont connu pour leurs caractères haineux et rancuniers, et nous on est entrain de virer dans le ridicule d’une situation tellement amplifiée par les Médias à la solde des nostalgiques d’une Algérie Française et voulu par leur gouvernement. C’est un guet-à-pent fabriqué de toutes pièces par le gens d’un pouvoir français qui versent dans le sionisme pour inciter les autres pays retissant comme l’Algérie à se soulever. Ils sont entrain de prier jour et nuit pour voir notre pays en proie à des manifestations tout azimut. Ils veulent la destruction pure et simple de l’Algérie quitte à laisser des plumes sur leur propre sol. J’appellerais ça comme une manifestation auto-dirigée de l’extérieur, contre notre pays, pour montrer au monde qu’ils sont une république de droit et que les français sont libres d’exprimer leurs frustrations, qu’il n’y a pas de mal à se justifier par des abus caractérisés et des violences dans le but de satisfaire leurs revendications. Tous les médias des pays limitrophes de UE et même Américaines n’accordent qu’une infime partie de leur répertoire nouvelle du monde à cette situation chaotique, si ce n’est par des passages en mode flash média sur se qui se passe en France. J’aimerais que nos médias ne voient et n’accordent qu’un regard inquisiteur sur ce qui se passe la-bas, ils n’ont qu’à tirer des leçons sur ce qui se passe actuellement sur leur propre sol. Nous on a rien à cirer sur ce qui se passe chez eux. Des fois l’effet de boomerang est contraire à ce qu’on veut qu’il fasse et ça pourrait revenir nous frapper en pleine face sans que l’on se rende compte.

    5
    5
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 18 h 47 min

    et que dire e nos daltons?

    3
    3
    Ch'ha
    7 décembre 2018 - 18 h 30 min

    Pour mettre qui à la place une MLP ?! Quelle opposition…elle est inexistante et n’a AUCUNE perspective de sortie de crise.
    Franchement je regrette le temps du far west car tous « forces » de l’ordre gilets jaunes et toute la clique seraient déjà morts je les aurais tous tués sans exception et ce quel que soit l’âge, attention en LÉGITIME DÉFENSE of course je ne suis pas une psychopathe criminelle.
    Le capitalisme est mortifère.
    Je suis solidaire des syriens des yéménites des palestiniens des sahraouis…des rohingyas …qui se battent pour leur souveraineté et leurs droits fondamentaux.

    5
    16
      En Filigrane
      7 décembre 2018 - 20 h 07 min

      @ : Ch’ha
      7 décembre 2018 – 18 h 30 min
      Tu mélange tout.
      Le sujet parle des gilets jaunes de France .
      Pourquoi nous parle tu d’autres problèmes sans aucun mien avec celui ci.

      11
      1
    Quintupler
    7 décembre 2018 - 17 h 31 min

    Aujordhui c´est Macron qui joue quitte ou double, hier c´etait Mohamed VI qui jouait quitte au double, et Bouteflika alors, il ne joue pas lui au quitte au double? Ah oui j´ai oublié, lui il ne joue que au doubler, quadrupler et même quintupler… Ah le veinard, bien au chaud, sans se casser la tète, et il gagne á chaque fois!!!

    13
    6
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 15 h 49 min

    la France se dirige directement vers une situation chaotique.

    6
    3
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 15 h 13 min

    8000 forces de l ordre à Paris 3000 de plus que samedi dernier et 89 000 sur tout le territoire Français ; mais je pense aussi que seulement le ministère de l intérieur sait combien il a positionné de forces à Paris la Capitale , je pense bien plus qu 8000 le chiffre qu il a avancé hier au parlement assemblée nationale . pour moi 20 000 à 25 000 gardes mobiles et CRS plus des sentinelles en prétextant le terrorisme mais qui n auront aucunes missions des force de polices ; elle n a pas vocations ;c est ce qu ils disent.? bientôt le couvre feu et la elle sera mise a l épreuve l armée aussi pour rétablir l ordre et protéger les biens et personnes ;et dans ce cas précis on pourrait parlé de guerre civile en France ; on n en est pas arrivé encor la mais qui peut dire aujour dhui comment cette crise peut se finir? bien malin qui pourrait s avancer sur ce conflit des gilets jaunes qui entache la France dans le monde entier? demain nous en serons plus déjà , à savoir si il a pris de l ampleur ou pas dans la violence car c est jamais la masse qui changent les choses ; la preuve au début Macron était ferme et ses crs frappait tt le monde meme les pacifiques vieux enfants femmes ect ect comme avec Hollande pour le Mariage pour tous et Sarkozy avant lui ; ca fait lgtps que la marmite française avait envie de tartague , aujour dhui meme les CRS la Police et les politiques ont peur et vous avez vu Macron et son gouvernements comment il a reculé depuis samedi dernier , hé oui c est pas la meme ; malheureusement dans une ville ou un pays ; qd tu sors la cagoule et tu brules tout , ben ils reculent les autres et changent dd direction et partout dans le monde civilisé c est ainsi . dans les pays ou il y a moins de moyens la oui il faut la masse exemple pays arabes africains Russie Chine ect ect pour bouleverser les gouvernements ou les faire reculer ; donc la Guerre dans ses pays malheureusement car ne sont équipés d institutions et d états de droits. c est pire quand ca part généralement dans ses pays ; la preuve la Syrie ; au départ c était les peu de syriens qui manifestait contre le gouvernement en place Syrien et qui ont été ensuite débordés eux meme et leurs gouvernements par d autres parties et forces extérieurs au pays pour le détruire pdt plus de 6 ans pour en arriver la , les pays occidentaux ca ne peut point leur arriver d être débordés par des forces ou paries extérieurs , impossible ; c est ni l Afrique ni le moyen orient? ca restera un problème franco Français voir une contagion européenne ,pas plus! Enfin pour revenir à la France ; ils ont sorti les memes engins blindés militaire de gendarmeries qu avait sorti Lionel Jospin lors du blocage des camioneurs et quand tu sors ce genre de matos cest pas por faire dans la fdentelle , ca va servir a degager les barricades mais pas seulement , ils vont etre sans pitié , je me rappel ils sortaient les camioeurs par les cheveux et les massacrait mais cetait il ya plus de 18 ans ; les temps ont cha,gé mais parait il bcps veulent descendre avec des armes a feu et la ca change tout , seul l armée pourrait remettre l ordre dans une guérilla urbaine avec arme a feu , pas la police meme la meilleure ; parachutistes et GIGN ; snipers ; barrage militaire points stratégique et forces spéciales mais la c est la fin de la France qu on a connu.Ils sont préparé ca au mieux en élevant ttes objets pouvant servir a frapper la police ; filtré , renseignement généraux pour les plus dures , ils vont ciblés pour empêcher les plus coriaces et habitués des faits de violences et d émeutes. je connais plus ou moins comme tout le monde l organisation de la police et du .M I mais personne connait l organisation de ceux qui vont tout péter demain à Paris et ailleurs ; ils sont organisés aussi et déterminés pour beaucoup. d autres ont appelés a l’incitation a la violence et pire de prendre l Elysée. c est chaud! Ils y arriveront pas jusqu’ au palais présidentiel ;sauf si ttes la France se rend a Paris .

    7
    2
    ALI
    7 décembre 2018 - 14 h 39 min

    PLUTOT MACRON EST EN TRAIN DE JOUER A LA ROULETTE RUSSE.

    6
    1
    Felfel Har
    7 décembre 2018 - 14 h 10 min

    Cette posture de Macron n’est pas sans rappeler celle d’un certain François Mittérand, au lendemain du déclenchement de la guerre d’Algérie. Quelques jours après, à l’Assemblée Nationale, il déclarait:
    « …En trois jours, tout a été mis en place, On a dit: « Est-ce pour maintenir l’ordre? » Non, pas seulement. Mais pour affirmer la force française et marquer notre volonté. »
    Macron ira-t-il jusqu’à reprendre le crédo de Mittérand selon lequel la seule réponse à apporter aux insurgés, c’est la guerre?
    Qu’il se rappelle alors de ce que Frantz Fanon, cet Algérien dans l’âme et le coeur, recommendait pour vaincre le colonialisme qu’il voyait comme violent: lui répondre en imposant une violence plus extrême. L’escalade!
    Qui en sortira vainqueur?
    L’histoire de la guerre d’Algérie est assez édifiante à ce sujet.

    16
    3
      Ch'ha
      7 décembre 2018 - 18 h 19 min

      @Felfel Har
      Bonsoir vous oubliez un paramètre important et un biais fondamental : les français sont français et ne sont et ne seront machallah JAMAIS des algériens😉
      La BRAVOURE l’EXEMPLARITÉ et la DIGNITÉ HUMAINE ne font pas partie de leur génome.

      6
      11
    Amascha-Hô
    7 décembre 2018 - 14 h 03 min

    (Suite)
    Le comportement individuel comme je l’ai écrit sur ce qui a précédé, se nourrit du comportement collectif, c’est la nature propre de tout être vivant qui le dicte et l’Algérien préhistorique avait commencé à le comprendre à partir du moment où il eu l’idée d’attacher avec de la liane son tout nouveau silex à un bâton et concevoir, du coup, la première arme après avoir conçu le premier outil et avait concilié le côté utile de celui pratique des choses. L’un de l’autre et l’un dans l’autre.

    L’individu forme le groupe dans son nombre et le groupe forme l’individu dans sa personnalité et c’est le tout qui forme une nation.

    C’est la dérégulation/déréglementation, subite et anachronique, imposée aux peuples par le trio Reagan/Thatcher/Mitterrand au milieu des années 80, formulation politico-économique destinée à consacrer –ou plutôt soumettre- l’homme à l’argent, ce dernier dieu érigé en emblème de réussite sociale et qui a fini par séparé l’homme de la femme avant de séparer tragiquement le couple de sa terre et lui a fait tourné le dos à la nature d’où il puise l’essentielle de son intelligence.

    Le fruit de notre indépendance chèrement acquise avait été corrompue insidieusement par un tout petit ver ayant fini par faire corps avec l’actuel serpent des mers qui pose problème aux continuateurs des géniteurs du système globalisé sur la voie d’être mondialisé…

    (Suivra)

    3
    1
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 12 h 58 min

    Les révolutions françaises ont toujours changé le cours de l’histoire humaine….

    9
    8
      issam
      8 décembre 2018 - 1 h 39 min

      T’enflamme pas non plus ,vous avez dégagé un roi légitime pour mettre une oligarchie juive franc maçonne qui dirige tout et qui a pollué tout les pays de la rive sud de la méditerrannée .

      Salaud de juif on vous exterminera tôt ou tard bande de rats

      2
      3
    Anonyme
    7 décembre 2018 - 11 h 49 min

    La chance qu’ils ont les dirigeants arabe avec la religion. Nous on vit dans la misère et on se console avec « c’est le mektoub »

    18
    5
    Ils ont trop tiré sur la ficelle
    7 décembre 2018 - 10 h 36 min

    Les français réagissent et réagiront par réflexe d’instinct de survie.
    Ils sont au fond du fond du trou et de plus ils y sont avec leurs familles femmes et enfants .
    Et ça les patriarches ça les rend fou et fait que leurs déterminations à sauvées les leurs de cette misère et sans failles.
    Ils sont dos aux murs , ils se disent qu’ils n’ont plus rien à perdre.
    Avancer où crever et bien ils ont décidés comme un seul homme de se sacrifier pour les leurs.
    Le problème c’est s’il vient à y avoir des morts des bavures.
    Là ce sera l’inconnu.

    15
    Rayes AL Bahriya
    7 décembre 2018 - 9 h 49 min

    Ils feront abattre le capitalisme euro mondialiste.
    Le communisme de Paris ( la commune de Pas riche ou de PasRias ?)))) , sera la tombe de capitalisme des riches méchants et arrogants.
    Le communisme renaîtras sur les décombres du capitalisme.
    Le printemps noir de France sera le déclencheur de la révolution des peuples en marche pour leurs libertés spolié.
    Paris martyrisée..!!!!
    Paris libérée …..!!!
    Libérée par ses enfants
    Pour ses enfants….!

    20
    2
      anonyme
      8 décembre 2018 - 6 h 36 min

      Oui, tu as raison. La bataille que mène les Français, c’est la bataille contre le capitalisme. Ils ne sont pas nombreux à le savoir ou à l’accepter, mais c’est bel et bien le capitalisme qui créé misère, guerre et désolation sur Terre.

    Iwen
    7 décembre 2018 - 9 h 25 min

    Le problème est que les hommes politiques en place, ne sont plus des visionnaires, mais plus des gestionnaires et donc, ils ne font que gérer ce qui reste et ne crées rien de nouveau, c’est la rouille totale du système !

    15
      anonyme
      8 décembre 2018 - 6 h 37 min

      Le problème, c’est le capitalisme, pas les hommes. Ce système économique engendre la peste …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.