Le Caire et Riyad veulent chasser l’Iran, la Russie et la Chine du golfe d’Aden

Arabie mer
Adel Al-Joubeir, ministre saoudien des Affaires étrangères. D. R.

Par Sadek Sahraoui L’Egypte et l’Arabie Saoudite confirment leur intention de faire la loi au niveau de la mer Rouge et du très stratégique Golfe d’Aden, voie par laquelle transitent 40% du trafic maritime mondial. Le Caire et Riyad, soutenus par cinq autres pays arabes et africains riverains de la mer Rouge et du golfe d’Aden, ont ainsi annoncé, cette semaine, la création d’un nouvel ensemble économique et géopolitique régional pour, disent-ils, «mieux coordonner leur coopération sur des questions économiques et sécuritaires».

Baptisé «Organisation de la mer Rouge et du golfe d’Aden», ce bloc compte dans ses rangs l’Arabie Saoudite, l’Egypte, Djibouti, la Jordanie, le Yémen, la Somalie et le Soudan. La création de ce bloc, rapporte l’agence africaine Ecofin, a été annoncée à Riyad à l’issue d’une rencontre tenue entre les ministres des Affaires étrangères de ces pays ayant des côtes sur la mer Rouge et le golfe d’Aden, en présence du souverain saoudien, le roi Salman Ben Abdelaziz Al-Saoud.

Selon un communiqué du ministère saoudien des Affaires étrangères, la nouvelle organisation a pour objectif aussi de «protéger le commerce mondial et la navigation internationale dans le golfe d’Aden, tout en contribuant au renforcement de l’investissement et du développement dans les pays de la région».

«Je pense que cet ensemble va contribuer au renforcement de la sécurité, de la stabilité, du commerce et de l’investissement dans la région et interconnectera les économies de ces sept pays», a déclaré Adel Al-Joubeir, le ministre saoudien des Affaires étrangères lors de la rencontre. «Le bloc contribuera à créer une harmonie dans cette région et empêchera toute force extérieure de jouer un rôle négatif», a-t-il ajouté, sans plus de précision sur ces forces extérieures.

Il est vrai que depuis la prolifération de groupes terroristes en Somalie et le début du conflit au Yémen, les actes de piraterie contre les navires de marchandises sont fréquents dans le golfe d’Aden.

Par forces extérieures, Abdel Al-Joubeir faisait surtout allusion au grand ennemi de l’Arabie Saoudite, l’Iran, dont les navires de guerre patrouillent régulièrement dans la région. L’Arabie Saoudite et ses alliés locaux accusent régulièrement l’Iran de menacer la navigation dans la mer Rouge, une accusation qui a toujours été démentie par Téhéran. Comme Riyad sous-traite pour les Etats-Unis, il est fort possible que ce bloc soit destiné aussi pour freiner l’expansion de la Chine et de la Russie dans la région.

Si tel est le cas, il est peu probable que Moscou et Pékin qui ont une base militaire à Djibouti en partent sans broncher. Du coup, il est possible de prévoir que la mer Rouge et le Golfe d’Aden deviennent le nouveau point chaud du Proche-Orient.

S. S.

Comment (14)

    massinissa
    19 décembre 2018 - 10 h 26 min

    Il parait que des l’annonce de cette nouvelle organisation, les Présidents Poutine, Xi Jinping et Rohanni n’ont pas dormi de toute la nuit. pris d’une peur bleue et dans la nuit méme ont appelé leurs citoyens de rejoindre les abris atomiques dés les coups de siréne parceque l’aviation de l’Arabie Saoudite de l’Egypte, de Somalie de Djibouti va faire des dégats exceptionnels dans ces pays sans compter la destruction totale de leurs navires marchands et militaires qui passent par le golfe D’Aden. C’est l’histoire du tube chanté dans les années 60/70 intitulé « le pétrole arabe aux arabes » aujourd’hui ces mémes arabes remercient la grande amérique lorsque le pétrole monte de 1 dollar chaque 6 mois.

    Ch'ha
    18 décembre 2018 - 22 h 41 min

    PS : > 1/3 du commerce mondial traverse le nord de l’Océan Indien, la mer d’Oman, le golfe d’Aden et le détroit de Bab el- Mandeb. Les pétroliers iraniens transitent par le golfe d’Aden ou le détroit de Bab el-Mandeb.
    Excellent article.

    Anonyme
    18 décembre 2018 - 22 h 22 min

    Ils ne faut pas qu’ils prennent leurs désirs, enfin les désirs de leurs Maîtres pour la réalité..! On comprend mieux pourquoi ils ont allumé le feu en Syrie, au Yémen, en Somalie et diviser le Soudan! Tiens Omar Al Bachir n’est plus inquiété par le tribunal international! Quel monde!

    Tredouane
    18 décembre 2018 - 19 h 27 min

    Quant les sionistes veulent atteindre leurs objectif à moindre cout.

    Vroum Vroum 😤..
    18 décembre 2018 - 17 h 48 min

    On peut dire que les Saouds et Sissi Égypte ont ordre par le Patron USA de défier la Russie et Iran et Chine..dans le Golf d’Aden !..Est-ce que C’est sérieux !!!…Moi je pense que la réalité est tout autre , histoire de compliquer la position des Saouds et Égypte qui oeuvrent justement à sortir du giron USA OTAN et plutôt se rapprocher du Côté Russie et Iran et Chine !! Sinon comment expliquer la récente tournée de MBS Saouds à Alger…Tunisie…surtout Alger proche allié de la Russie !!..Cette annonce de Usa envers Saouds..Égypte ne serait qu’une manœuvre pour préserver le Pre-carré et zone d’influence USA..

    2
    1
    Apache
    18 décembre 2018 - 17 h 03 min

    Ce bloc mené par l’Arabie Tayhoudite veux chasser la Russie, la Chine et l’Iran du Golfe d’Aden alors que cette Arabie avec sa coalition n’arrive même pas à battre le Yemen, l’un des pays les plus pauvres de la planète. L’Egypte, avec toute sa « puissance » a toujours reçu une raclée du petit Etat d’Israël en 1948,1956,1965 et 1973. N’est ce pas un peu prétentieux de leur part? Se prennent ils vraiment pour de grandes puissances?

      Ch'ha
      18 décembre 2018 - 22 h 24 min

      @Apache
      Si le Yémen était si pauvre et sans intérêt pourquoi lui faire la guerre.

    Ch'ha
    18 décembre 2018 - 16 h 06 min

    Excellent article Mr Sahraoui.
    Le Yémen ?!! Gouvernement démissionnaire pro Saoud. La guerre au Yémen coalition saoudoUS EAU France UK et cie en service commandé pour l’entité sioniste s’explique entre autre par le golfe d’Aden, les richesses du Yémen pétrole gaz etc sa position géopolitique et géostratégique.
    La majorité des marchandises fabriqués par les pays asiatiques Inde Chine sont transférés vers les pays européens via les côtes du Yémen, le détroit de Bab el-Mandeb, la majorité du pétrole du Moyen-Orient passe par la mer Rouge. Le Yémen est une place stratégique importante pour concrétiser le projet chinois (et briser le monopole américain sur le commerce). Sans oublier le port d’Hodeida qui est capital et fort heureusement contrôlé par Ansarullha. D’où les tentatives d’installer des bases militaires au Yémen par la Chine, le Japon, la France, les USA, UK, l’Arabie Saoudite et EAU.

    9
    1
    Anonyme
    18 décembre 2018 - 15 h 29 min

    Si cette supposée Organisation au service de l’État sioniste et ses parrains occidentaux que sont: l’Arabie Saoudite, l’Égypte et les canards boiteux qui se nichent sous leurs poulaillers deviennent vraiment une menace pour la Chine la Russie et l’Iran, qui ont forte à faire face aux USA et l’EU, ça sera leur propre existence qui sera menacée… Cet endroit stratégique est un jeu pour les grands, il pouvait être raison d’une guerre générale et ces croupions inconscients en pourraient être la cause! mais bon, les fantasmes c’est gratis

    Kenza
    18 décembre 2018 - 14 h 30 min

    Le Caire et Riyad veulent chasser l’Iran, la Russie et la Chine du golfe d’Aden….pour y inviter les états-unis et Israël!

    LE NUMIDE
    18 décembre 2018 - 13 h 11 min

    GÉOPOLITIQUE ET STRATÉGIES DE LA TENSION , DE LA TERREUR ET DE L’ANCÊTRE : l’Arabie saoudite manipule l’islam et mobilise à son profit ce quelle appelle les lieux saints et le Sunnisme par le fanatisme islamiste des foules parce qu’elle sait que sa terreur impériale et ses terroristes sanguinaires et inhumains peuvent frapper impunément dans le tas et que les Autres leurs victimes ne peuvent pas frapper dans le tas à cause de l’impunité dont jouit ce Royaume des tenebres et son ideologie auprès des arabes , auprès des juifs et auprès des dirigeants anglo-saxons US et GB … . Ce Royaume n’a peur que d’un seul peuple : LES BERBERES … car ce sont les seuls au monde qui peuvent frapper IDÉOLOGIQUEMENT dans le tas pour survivre, exister et le Démasquer dans ses bases même racistes et théologiques ainsi que celles de sa chère cousine Israel .. au fond dans cette affaire de la Mer Rouge, du Golfe d’Aden , c’est le Golfe Persique qui est visé et c’est l’Iran qui est ciblée . Ni la Russie qui est une Puissance Eurasienne , ni la Chine qui est une Puissance Jaune ne sont véritablement visées , ( ni l’Arabie n’a les moyens de les vIser ni ces puissances ne sont dans la Cosmogonie sémite de l’Arabie et de la Judée) .. ce sont les pauvres Perses qui sont menacés, parce qu’ils ont faibles et surtout parce qu’ils sont idiots et liés par leur sordide Chiisme par lequel l’Arabie les tient .. A lieu de se libérer à la manière des Berbères nationalistes qui sont sortis des Misérables querelles arabes et revendiquent leurs propres ancêtres Numides Jughurtah et Massinissa , Benboulaid et Abane Ramdane , les perses eux, les pauvres, pataugent encore dans le marécage de cette querelle des clans arabes de Koreiche qui les empêchent de revendiquer leurs vrais ancêtres Cyrus et Xerxès et leur vraie identité qui est leur seule et vraie Force .. On voit maintenant un peu la différence entre la Force libératrice des Berbères et la faiblesse idéologique des Perses ? tout est dans la STRATÉGIE DE L’ANCÊTRE CONTRE LA STRATÉGIE DE LA TERREUR

    6
    15
    Anonyme
    18 décembre 2018 - 13 h 02 min

    Tous ces pays qui participent à ce bloc saoudien (Djibouti, la Jordanie, le Yémen, la Somalie et le Soudan.) ne le font que pour recevoir la zakat de l’Arabie saoudite.

    12
    Debout
    18 décembre 2018 - 12 h 18 min

    Cette organisation n’est et ne sera qu’une coquille vide contrôlée par l’Arabie saoudite pour préserver ses seuls intérêts. L’Iran ne se laissera pas faire et si MBS et autres dignitaires saoudiens s’amusent à chat-ouiller un peu trop la Russie et la Chine, alors c’est une tempête qui risque de frapper les côtes saoudiennes. Rien de nouveau sous le soleil, l’Arabie saoudite fait encore et toujours de l’enfumage !

    10
    2
    Vector
    18 décembre 2018 - 10 h 48 min

    L’Arabie Saoudite peut provoquer la Chine et la Russie car elle n’en paiera pas le prix !
    Car il suffira que l’Arabie Saoudite ordonne à ses imams de déclarer le djihad à la Chine et à la Russie puis des dizaines de milliers de musulmans à travers le monde se feront exploser avec extase contre des intérêts russes et chinois !!!

    14
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.