Vidéo de la mutilation des deux Scandinaves : les Algériens sadiques ?

facebook scandinaves
Un seul gagnant : le richissime patron de Facebook. D. R.

Par Kamel M. – Traumatisés. Choqués. Des millions d’internautes, dont des centaines de milliers d’Algériens, ont regardé l’insoutenable scène de l’égorgement et de la décapitation des deux touristes scandinaves par des terroristes marocains. Une vidéo digne des films d’épouvante que les membres de Daech ont diffusée sur les réseaux sociaux à des fins de propagande, au moment où le mouvement terroriste créé par la CIA en Irak et défait en Syrie vit ses derniers jours.

Les Algériens sont-ils devenus sadiques ? Pourquoi ces images ont-elles été regardées autant de fois et par autant de concitoyens qui se la sont partagée sans retenue aucune et sans craindre que de telles horreurs soient vues par des enfants de plus en plus nombreux à utiliser Facebook, Instagram, WhatsApp, etc., quand les parents sont incapables de les en empêcher, à moins de les priver de leur «bijou» technologique ?

Y a-t-il une explication psychologique à ce phénomène grandissant de recherche du sensationnel, quitte à sombrer dans la dépendance maladive à ce genre de vidéos qui circulent en toute liberté sur Facebook notamment ? Quel avantage un internaute gagne-t-il à partager des mages d’horreur en invitant ses «amis» à regarder avec lui deux pauvres jeunes femmes souffrant le martyre avant d’être exécutées de façon ignoble par les hordes sauvages dans une montagne reculée du Maroc ?

Avant ce triste événement, une autre vidéo d’un otage de Daech dont la tête a été coupée à coups de hache a fait le buzz sur la Toile. La vidéo a, elle aussi, connu un «grand succès» puisqu’elle a «réalisé» des millions de vues.

Les fondateurs de Facebook, de YouTube et des nombreuses autres applications qui régentent la vie de l’ensemble de l’humanité depuis l’apparition des envahissantes nouvelles technologies de l’information et de la communication, sont moralement et juridiquement responsables de la propagation de la violence et de la précipitation des mœurs dans un excès de dépravation. Leur rôle néfaste, qui a pris le dessus sur leur caractère utile des NTIC, constitue une véritable menace que de nombreux pays développés tentent de contrer, en vain.

En Algérie, la morale a cédé devant le tsunami virtuel qui a déferlé sur une société qui a perdu ses repères et qui était, jusqu’à un passé récent, conservatrice. Internet est désormais moins un outil de savoir qu’un danger.

K. M.

Comment (54)

    Kahina-DZ
    24 décembre 2018 - 14 h 26 min

    Les Algériens ne sont pas sadiques… mais il faut savoir que le nombre de visionnement sur youtube est tellement manipulé à un point où on se demande où serait la limite de youtube ???
    Il faut savoir aussi que le Maroc et l’achat du nombre de visionnement = 1. C’est du jamais dans la planète.
    Si la vidéo est marocaine, alors attendez vous à des manipulations sur le nombre de visionnements.
    Concernant le facebook, l’utilisateur ne cherche pas la vidéo, mais il l’a reçoit….Wal fahem yafhem. Dans ce cas, c’est facebook qui est sadique !

    32
    1
    Kenza
    24 décembre 2018 - 2 h 20 min

    Pourquoi? Vous croyez qu’il n’y a que les algériens qui sont allés visionner ce que je suppose être une horreur absolue?
    Perso, ne supportant pas la violence même dans les films, je n’ai même pas cherché à la voir, et je ne l’ai pas regardée…je sais que ça m’aurais fait très mal et je n’ai pas envie de me rendre malade. Et je suis sûre qu’il y a une majorité d’algériens et des millions de gens, de part le monde, dans mon cas; comme il y a des millions de gens dans le cas de ces algériens qui sont allés visionner cette horreur!
    En tout cas, je me demande quel était le but de cet article; surtout avec un titre pareil…à moins que vous soyez vous-même SADIQUE!

    38
    5
      Kenza
      24 décembre 2018 - 17 h 17 min

      Erratum  » de par le monde »

    Cheikh Hamdane
    23 décembre 2018 - 21 h 50 min

    Croire la version du palais que ces sadiques assassins serait les terros de Daech c’est comme croire au Père Noël qu’il va venir la fin de ce mois.

    10
    12
    anonymette
    23 décembre 2018 - 21 h 29 min

    terroriste un jour , terroriste toujours !

    16
    29
    Hé Ho !
    23 décembre 2018 - 21 h 13 min

    Ce que retient le subconscient c’est: tuerie deux scandinaves Algeriens Sadiques…Si après les médias francomarocains notre presse s’y met aussi ! au revoir.

    20
    4
    Leçon
    23 décembre 2018 - 19 h 26 min

    Pas bon le titre. ça fait amalgame de qui a tué et où ça s’est passé etc !
    Vigilance car tout le monde ne lit pas entièrement les posts !
    Ça dessert notre pays !
    —1ère leçon en communication journalistique (médias) : quand on veut descendre un pays toujours associer au titre les mots et images négatifs avec le nom du pays (ou de la personne) même si ça ne le concerne pas…et bien entendu faire le contraire si on veut valoriser !
    Faites comme le fait si bien bifm fri24 etc .

    42
    7
    Le Berbère .
    23 décembre 2018 - 19 h 22 min

    Je ne sais pas quel message veut passer l’auteur de cet article ? Mais surtout sur quels statistics à approuvé que cette vidéo été vue par une grande masse d’internautes algériens. Soyez un peu professionnel et surtout objectif dans vos articles , consigner les faits , non pas vos opinions ou votre interprétation des fais .
    De ma part , j’ai remarqué un phénomène très inquiétante depuis la démocratisation de l’Internet en Algérie . De nos jours une grande partie des usagers de l’Internet en Algérie ne respecte pas le droit de diffusion soit par manque de législation ou de la non respect de la vie privée des gens . À titre exemple ..il y a deux ans j’ai tombé sur une vidéo enregistré par les hordes de barbares de GIA durant une sanglante embuscade à l’encontre de nos Braves soldats dans la 2 ème RM ..C’était une vidéo insoutenable à visualiser diffusé par un voyou d’internautes sans l’autorisation ni de la famille des victimes, ni par les service responsable de l’MDN ( le ministère de la defense nationale ) ..J’ai contacté le propriétaire de compte YouTube pour lui suggéré de retiré la vidéo avant de faire ma demande au webmaster de cette plate forme d’Internet. Il a fallut l’intervention d’un ami ( un honorable officier de notre police nationale ) pour que le site internet retire cette macabre scène d’embuscade de leur plate forme . Que ce soit au Maroc, chez nous ou ailleurs, ces misérables combattants d’Allah sont de la même famille donc il ny a rien pour ce rejouirent de ces ennemis de Dieu lui même et de l’humanité toute entière. Conclusion : les images et les vidéos de ces voyous barbares à rendu l’image de l’islam et des musulmans plus sombre à travers le globe.
    Allah hla trabehoum tous où qu’ils soient.

    52
    4
      Jazayria
      27 décembre 2018 - 22 h 08 min

      @le Berbère. Ameen…
      Malgré cette image sombre que ces hypocrites donnent de l’islam, de plus en plus de gens embrassent cette belle religion. Une personne sage a dit un jour: il faut beaucoup de mensonges pour cacher la vérité ou lfahem ifhem.

    Karamazov
    23 décembre 2018 - 19 h 13 min

    En clair c’est Facebook et ceux qui la regardent qui sont responsables de la diffusion de cette vidéo et pas ceux l’ont exécutée , mise en scène, qui l’ont filmée et qui l’ont postée.

    Depuis des années maintenant des milliers de films d’horreurs où coule à flot l’hémoglobine dont sont friands certains spectateurs sont diffusés librement aux USA et en occident. Combien de vidéos aussi horribles sur des crimes abominables comme ceux des tangos qui ne sont pas à leur première horreur sont tournées dans ces pays ?

    Et pourquoi donc ? Parce qu’ils ne leur ont pas trouvé une justification comme on en leur en trouve parmi les tangos !

    9
    7
    Bigo
    23 décembre 2018 - 18 h 07 min

    Il faudrait pas condamné Facebook twitter ou Youtube ou autre pour ces vidéos c est au internaute ils regardent n importe quoi sans se soucier qu ils donnent aux personnes faisaient des actes ignobles de.l importance ayez unpeu conscience svp vous participez indirecte ment a ces massacres en acceptant.de. clicker dessus

    13
    4
    Algerien et patriote
    23 décembre 2018 - 17 h 21 min

    Les vrais sadiques sont ceux qui avancent avec un rameau d’olivier dans la main gauche et un poignard cacher dans le dos dans la main droite ,sous couvert de quelle religion ? les hommes ont mené des croisades,des guerres, des crimes ,bain de sang, quelle religion et à l’origine de la disparition de civilisations maya ,inca, aztèque, la religion chretienne bien sûr mais ça ils le crient pas sur les toîts. Ne vous laisser pas endormir par ces fossoyeurs de l’histoire des temps moderne qui veulent ecrire l’histoire a leur guise et surtout pour leur interêts et leur objectif final…….

    22
    21
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 17 h 19 min

    C’est facebook et youtube qui maquent d’éthique.
    l’utilisateur n’a pas le contrôle sur les info qui circulent sur facebook et youtube.

    25
    4
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 17 h 16 min

    Il n y a qu une seule solution pas deux: Internet doit etre placé sous le contrôle d une Autorité audiovisuelle Algerienne qui peut exiger des opérateurs qu’ils bloquent l’accès aux sites proposant des contenus portant atteinte à la sécurité publique, à la défense nationale, à l’harmonie raciale et religieuse, et à la morale publique tels les sites pornographiques.Certains objets d’ordre politique ou pouvant nuire à l’ harmonie religieuse et culturelle du pays doivent etre interdits.Reste a savoir si le pouvoir Algerien s engagera a le faire pour eviter a notre jeunesse de se radicaliser et de vulgariser ces actes de decapitations en direct sur le net ….il y a des Etats qui se respectent et respectent leur peuple et veillent a son bonheur culturel social educatif …etc.Puisse nos autorites se pencher sur ces problemes extremement dangeureux pour notre culture conservatrice et riche du bon savoir et du comportement honorable.Amin ya rabbi el alamin…..

    23
    8
      adem
      25 décembre 2018 - 23 h 21 min

      Mdrrrr si demain internet et contrôler par l’état vous a les pleuré pour votre libertéé dépression

      5
      3
    karimdz
    23 décembre 2018 - 17 h 06 min

    L auteur de l article semble faire le procés des youtubeurs algériens et non des criminels daechistes maroukis, le monde à l envers…

    Cette vidéo est en ligne, libre à chacun de la voir, âmes sensibles s abstenir. Faut il en déduire pour autant que ceux qui la regardent sont sadiques, n est ce pas plutôt la curiosité qui pousse des millions de youtubeurs de regarder certaines vidéos considérés comme choquantes.

    Je lis meme une intervention pour le moins grotesque, c est le gouvernement algérien qui exploite cette vidéo, mdr, youtube à ma connaissance n est pas hébergée en Algérie…

    J aurai plutot fait un article sur la barbarie des daechistes maroukis, cela aurait été plus crédible.

    40
    8
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 16 h 31 min

    Comment une cellule secrète de Facebook manipule les opinions publiques…??? Shelley Kasli révèle la manière dont Facebook manipule les processus démocratiques.Un article récent de Bloomberg a révélé comment une cellule secrète de Facebook a permis la création d’une armée de Trolls à la faveur de nombreux gouvernements de par le monde, En argot Internet, un Troll désigne ce qui vise à générer des polémiques. Il peut s’agir d’un message (par exemple sur un forum), d’un débat conflictuel dans son ensemble ou de la personne qui en est à l’origine ou un message video.Ceci prend une tout autre ampleur maintenant qu’il a été révélé que Facebook & WhatsApp ont comploté avec l’establishment en créant « une armée de Trolls » à des fins de propagande numérique, engendrant des violences . C’est un cas typique de terrorisme. Ce dernier est défini comme « l’utilisation systématique de la terreur ou de la violence par un individu ou un groupe à des fins politiques ». Dans le cas présent, ce terrorisme est perpétré par une compagnie étrangère (Facebook) . Qu’attendons-nous pour réagir à de tels actes ?….La meilleure reaction
    est l education dans les ecoles et le role que doivent jouer les parents,sans oublier l importance du role des medias et des journalistes….

    11
    2
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 16 h 11 min

    les élections présidentielle approchent et le pouvoir veut faire peur au peuple algerien : ou nous ( le systeme ) ou le terrorisme ! le pouvoir pouvait supprimer ou contrôler cette vidéo ! ils s accrochent au pouvoir par la peur ! mais achaab fak bihoum !

    12
    14
    ? Titre bizarre
    23 décembre 2018 - 15 h 55 min

    Titre bizarre il n’y a pas de rubrique médical sur A P …? facedebouc + vidéo + partage+ vue+ like + dislike + publicité +buzz + band annonce + internautes+ abonnés + liberté d’expression = mondialisation du phénomène réseau sociaux .
    Chacun est libre de surfé sur le net ici facebook par curiosité où par effet d’annonce médiatique intense personne n’y échappent sur le fil d’abonnés /ou amie/s sur un fait divers terrible s’étant produit au Maroc et diffusé sur toute les plateformes médiatiques international et pour une fois sur tout les médias française .

    11
    2
    Le contexte
    23 décembre 2018 - 15 h 48 min

    La vraie question est pourquoi Facebook n’a pas bloquer en rendant impossible la lecture et la diffusion de cette vidéo.
    Ils le font bien avec d’autres vidéos qui dérangent des états.
    Non cela a été voulu pour justifier l’intervention de la coalition occidentale sans l’accord de l’ONU dans des pays arabes.
    L’ONU est complice dans ces mascarades.
    Les algériens ont subit pendant 10 ans ces barbaries occidentaux dans leurs chairs et leurs vies .
    J’ai condamne ces pratiques barbares inhumains atroces et je continuerai à le faire.
    Mais je pointe du doigt les vrais coupables qui sont les occidentaux.

    20
    4
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 15 h 17 min

    Les algériens, ne sont nullement sadiques, ils ont vécu l’horreur des attentats, des viols, des assassinats.Au contraire, cela a forgé une conscience nationale, puisque nous avons combattu le terrorisme islamiste aveugle. Si bon nombre de nos concitoyens, ont visualisé la vidéo de ces terroristes, entrain d’exécuter leur sale besogne, sur deux touristes étrangères innocentes, c’est beaucoup plus par curiosité et dédain, à l’encontre des marocains, qui nous montraient du doigt à chaque événement douloureux qui se passait chez nous, en faisant de la publicité mensongère,sur notre dos, pour s’attirer les faveurs des occidentaux.

    17
    11
    mouatène
    23 décembre 2018 - 15 h 12 min

    dans les temps présents, qui éduque qui !!! ouél fahéme yafhéme !!! je n’invente rien, c’est visible au quotidien.

    14
    2
    anonyme
    23 décembre 2018 - 14 h 50 min

    Normalement ces vidéos doivent être interdites à , cette plate forme Facebook devrait être elle aussi interdite
    Un monde barbare

    25
    3
    Adam
    23 décembre 2018 - 14 h 30 min

    L’addiction aux TIC est une réalité planétaire, pas seulement pour les algériens. Les vrais sadiques sont ceux qui, à travers jeux vidéo, films, clips et autres moyens, imaginent et diffusent la violence, la perversité et la dépravation, normalisant la déchéance morale.

    C’est une guerre de perception abimant la sensibilité par l’usure. La répétition forge l’esprit et modélise l’individu. Ainsi, l’exposition répétée à ce genre de scènes, modifie la perception et conditionne l’esprit à la nature de l’insouciance, l’inertie et de l’indifférence.

    Sans sensibilité point de conscience, qu’advient de l’être insensible ? Une machine s’accommodant parfaitement avec les TIC comme moyen de contrôle des esprits.

    22
    3
    Zaatar
    23 décembre 2018 - 13 h 34 min

    je ne comprend pas. Là il s’agit d’une vidéo et on parle de sadisme!!! je me rapelle pourtant qu’on a était plusieurs milliers voire plus à avoir regardé American Nightmare, il y a eu 3 sessions je crois. Je pense que c’est du même style que cette vidéo non? Moi je pense plutôt qu’on parle de sadisme pour éluder un peu la couverture de la barbarie d’ou elle vient… mais on a l’habitude. On prend le pinceau et on décore l’effet… braves gens que vous êtes.

    14
    16
    WAKHA
    23 décembre 2018 - 13 h 08 min

    Pourquoi la Ligue des droits de l’homme n’intervient pas , c’est le pire crime contre l’Humanité de laisser ce FB diffuser !
    C’est la démocratie qui veut ça , soit on sait par là qu’il ne faut pas tourner le dos a un maroki nous en avons fait les frais
    au pays des Babouches cette vidéoa été Bloquée , par le makhnezistan , resultat que le nombre de Vue est Bas !!
    Daba tout va bien dans ce funeste royaume !

    19
    9
    Abou Langi
    23 décembre 2018 - 13 h 01 min

    Anonyme
    23 décembre 2018 – 11 h 16 min

    Il me semble que vous travaillez pour votre paroisse : la psychiatrie. Vous ne nous proposez rien d’autre que la psychiatrisation de la société. Vous considérez donc que le phénomène de la violence est une pathologie et ne serait pas humain , ne se justifierait par aucune idéologie. En agissant ainsi, vous qui pourtant parlez d’oralisation , vous refoulez.

    Tous ces crimes – je ne dis pas tous « les » crimes- sont commis au nom d’une religion, ou d’une vision de celle-ci. Vous auriez pu faire comme Freud, commencer par nous expliquer ce que Dieu est en psychiatrie. Pourquoi l’Homme se déshumanise t-il en Dieu pour commettre de si abominables crimes en son nom ?

    Mais bien sûr vous n’oserez pas prendre ce chemin-là parce que vous préférez « moraliser » pour ne pas avoir à jeter votre bébé chéri avec l’eau du bain.

    18
    6
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 19 h 00 min

      J’apprécie votre réaction, elle dévoile une crainte justifiée.
      Mais vous ne m’avez nullement lu, ni compris d’ailleurs.
      La violence est humaine et dans certains cas elle est nécessaire (légitime défense), dans d’autres cas elle est purement destructrice (crime, viol). Dans les deux cas c’est de la violence, l’une oblige à rétablir l’ordre, l’autre détruit l’ordre social. Étonnant que vous n’en parliez pas. La violence légitime ne traumatise pas, elle remet les pendules à l’heure, en obligeant le fauteur de troubles dangereux à respecter l’ordre social (respect de la vie d’autrui). C’est la violence abusive, de dépassement (de l’ordre social) qui crée les traumatismes. Cette violence est pathologique pour une simple raison : elle détruit. Cela commence partout : des familles aux couples, des milieux professionnels aux états.

      Vous mentionnez Freud. C’était un psychopathe tout simplement. Ses spéculations ont apporté la furie dans les rapports humains.

      Vous avez raison la psychiatrie a ses abus, ses psychiatres criminels. Le recours constant aux médicaments est une facilité (les français sont les premiers consommateurs de psychotropes au monde, cela veut dire quelque chose en filigranne, non ?) , seul un face à face de la personne avec elle-même avec un accompagnement thérapeutique aide sur le long terme. Soigner les souffrances psychiques est un soin, comme soigner une tendinite ou un cancer, c’est un dysfonctionnement du couple corps/psyché. Ne pas soigner n’est pas mieux que de soigner en maltraitant, cela ne résout rien au problème.
      Si vous préférez une image moderne : le corps est le « hardware » du système « homme » et la psyché est son « software ». Il faut les deux pour que l’etre humain fonctionne bien.
      La psychiatrie ou la psychologie peut aussi aider et évidemment, comme vous, je suis contre la psychiatrisation de la société algérienne, ce serait une folie. Par contre il faut tout faire pour que nos concitoyens dépassent leurs traumatismes afin de ne rien transmettre de dysfonctionnel aux enfants. C’est de la responsabilité de chacun de savoir organiser sa vie de couple, sa vie familiale, de la penser et la préserver.

      Quand à Dieu, désolé de vous décevoir, mais comme j’y crois bien que mes études m’ont expliquer que c’est une invention humaine (une projection humaine), je ne peux pas vous répondre. Je crois en un Dieu scientifique (Principe Intelligent) et non en un Dieu sorcier… Je ne peux rien prouver. Évidemment !

      4
      3
        Abou Langi
        23 décembre 2018 - 19 h 41 min

        D’abord je n’ai pas insinué que vous étiez freudien et encore moins un disciple d’Hannibal Lecter ou un fada des thérapies systémiques : Allah yesteur !

        « Quand à Dieu, désolé de vous décevoir, mais comme j’y crois bien que mes études m’ont expliquer que c’est une invention humaine (une projection humaine), je ne peux pas vous répondre. »

        Vous ne pouvez pas me répondre, yek ? Je croyais que sous couvert de l’anonymat vous seriez plus courageux que moi. Mais si vous êtes « croyant scientifique » , vous avez le droit de botter en touche.

        Mais loin de moi l’idée de nier la nécessité de traiter certains traumatismes ou chocs post-traumatiques.

        Cependant je n’avais évoqué la psychiatrisation de la société que parce que mes trois neurones disponibles m’ont empêché de voir le distinguo que vous aviez clairement fait entre ceux qui commettent ces actes et leurs victimes directes ou collatérales.

          Anonyme
          23 décembre 2018 - 20 h 22 min

          Pourtant j’étais clair, mais il n’est jamais inutile de s’expliquer plus clairement encore.
          Je suis foncièrement contre toute psychiatrisation de toute société, c’est une pratique des idéologies totalitaires et le résultat est hideux.
          Mais je suis pour une psychiatrie fonctionnelle, celle qui aide les gens à vivre de façon fonctionnelle avec eux-mêmes et avec les autres, à comprendre leur place et leur rôle dans la vie, de poser des actes et des choix raisonnables et réalistes pour apprendre à goûter la vie sans la détruire.
          Nos compatriotes ont de vrais traumatismes et ce depuis plusieurs générations et de façon consécutive. Nos grands-parents et nos parents ont vécu la colonisation française, nous et nos enfants avons connu la décennie noire. Comment voulez-vous qu’on ne parle jamais de traumatismes profonds ?

          C’est en cela qu’il faut absolument que l’enseignement de l’histoire soit de grande qualité et couper court à toute intervention française dans l’enseignement en Algérie, car le plus grand danger pour ce pays est d’avoir en face de lui des générations d’algériens au fait de leur histoire nationale.
          Il faut prendre cette réalité en considération et agir.
          Penser toujours et agir toujours.
          L’explosion de la criminalité est toujours la conséquence de violences abusives.

          Il faut aussi accepter que si on est « souffrant » psychiquement, il ne faut surtout pas en avoir honte, car la honte bloque le retour à la santé, il faut considérer cela comme un mécanisme traumatique. Ne jamais avoir honte de la maladie, corporelle ou psychique, mais au contraire la prendre comme un signal qu’il faut changer quelque chose dans sa vie pour que ce « signal d’alerte » s’en aille avec la maladie psychique.

          Il y a beaucoup à faire, mais c’est ce qu’il faut si nous voulons que les prochaines générations goûtent au bonheur d’être enfin en paix interne (L’Hana). Est-ce que cela ne vaut pas le coup d’apprendre à penser en dehors de nos habitudes ou, en tout cas, de questionner nos habitudes de pensée ?

      Degrotte Josette
      31 décembre 2018 - 20 h 38 min

      Exactement ,on évite de parler des vrais barbares, et de la secte qui les as lobotomisés et programmés à commettre de tels crimes… ceux qui ont violés et décapités ces belles jeunes filles remplie de vie ,et surtout lobotomisées par le synthème mondialiste et les medias du politiquement correcte du welcome- migrant – tout le monde il est beau et gentils – pas d amalgame…c est cette vision fausse de l’humanité et de l islam , qui a conduit ces naïves jeunes filles dans ce pays …Effectivement ce est pas ceux qui ont vu la video les coupables ,mais les ordures d’ islamistes qui ont commis ces crimes.

    Vérité
    23 décembre 2018 - 12 h 25 min

    Dis moi ou t’habite je te dirais de quelle origine tu es;nous sommes d’origine barbare et pour se soulager il faut massacré et torturé le sadisme c’est notre emblème;sinon comment des personnes en chair et en os;égorgent des enfants,passé à la poile triture des nourrissons;boire le sang des innocents au nom de leur dieu et religion;es-que nous sommes vraiment des humains,si c’est oui alors de quelle planète en vient

    25
    53
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 12 h 48 min

      Vérité @

      Merci de parler juste de ta pauvre personne.
      Quand tu parles, il faut dire  »je ».

      Il n’ ya pas que les Algériens qui sont sur facebook ou sur youtube.

      44
      9
        Vérité
        23 décembre 2018 - 13 h 32 min

        [email protected]éja y’a que les laches qui intervient dans l’anonymat en plus je suis plus que sur,que tu es un barbare de première classe,sinon t’aurais rien dis;mais comme tu es concerné alors t’essaie de se défendre

        8
        25
      Medi Bongo
      23 décembre 2018 - 12 h 49 min

      Tu te considère comme un barbare c’est ta propre opinion, si tu fais partie de ces gens c’est ton problème, mais arriver à généraliser, tu te trompes ou tu le fais exprès, car les marocains de ton genre sont capables de tout , à titre d’exemple les deux jeunes filles scandinave engorgées par les terroristes Dae chiens du Maroc , un crime crapuleux de ce genre laissent les algériens à réfléchir, soit sur qu’ils ont compris la valeur des terroristes marocains.

      16
      10
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 21 h 14 min

      lLe cannibalisme est hallal en islam
      uAl imam Shafii dit : (((La chair de l’humain se mange.))) Et l’humain Dhimmi ne peut pas être tué parce que son sang est illicite [Le Dhimmi vit dans l’humiliation et paye une taxe (jiziya) pour « sa protection ». Comme il est une source de revenu, il est interdit de leur tuer.]. Pareil s’il est musulman ou prisonnier parce que ce dernier est le bien d’autrui [Les prisonniers deviennent des esclaves qui seront partagés en tant que butin et revendus sur les marchés. Ibn Qodama explique que les tuer est une forme de destruction de biens.]. (((Par contre, s’il s’agit d’un combattant ennemi ou d’un fornicateur marié, il est licite de le tuer et de le manger.)))
      Tafssir al-Qortobi ; De : Al-Qortobi Volume 3, page 41 (Tafsir de la aya:173 Sourate 2)

      1
      5
    Ch'ha
    23 décembre 2018 - 12 h 25 min

    L’article est complètement biaisé.
    La censure existe lorsqu’il s’agit d’une kippa ne serait-ce qu’un simple mot alors pourquoi cette vidéo de barbarie n’a-t-elle pas été censurée en amont ?
    Ensuite je rejoins complètement @Tarzan.
    Je termine contrairement à la France où des CRIMINELS terroristes BARBARES ont été élevés au rang d’honneur à la nation française avec une PERSÉCUTION OBSESSIONNELLE RÉCURRENTE PSYCHOPATHES encore à ce jour là ce n’est pas le cas !!! Les algériens se sont-ils réjouis de ces meurtres barbares pas que je sache, harcèlent-ils les familles de victimes….vous inversez les rôles.
    Si cette vidéo est librement diffusée sur le net posez-vous la question de savoir à qui ça profite !

    23
    14
    Dziri
    23 décembre 2018 - 11 h 57 min

    Votre titre est mal tourné, sur quel element vous vous basez pour dire que Les Algériens sont sadiques ?
    Que je sache FB ne fournie pas de statistiques sur la nationalité des comptes qui ont pu visualiser la vidéo, mais uniquement le nombre de visionnages, de plus quand vous dites les Algériens cela suppose que c’est au moins la majorité… Hors rien ne vous permets de dire cela, en tant que journaliste vous devez vous baser sur ded faits, sur des chiffres votre opinion n’interresse personne, un odieux crime comis au Maroc mis en ligne sur les reseaux sociaux sont etre supprimé par FB ou Youtube et on blame les Algeriens ! C’est du foutage de gueule…

    28
    7
      AP
      23 décembre 2018 - 12 h 56 min

      Certains commentateurs tentent de détourner le contenu de l’article en faisant croire qu’il serait attentatoire à la réputation des Algériens ou, encore, qu’il donnerait du grain à moudre aux Marocains. Ne nous voilons pas la face, ce dont il est question ici, c’est cet engouement inexpliqué pour ces images horribles que nous ont servies des terroristes marocains.
      L’article a été rédigé suite à une question récurrente que son auteur n’a pas cessé d’entendre depuis l’assassinat des deux touristes scandinaves : «As-tu vu la vidéo des deux Scandinaves égorgées ?». Un petit sondage a permis au journaliste de constater que tout son entourage, tous âges confondus, a regardé la vidéo reçue sur Facebook, visionnée – du début jusqu’à la fin dans la plupart des cas recensés – et partagée par une sorte de réflexe pavlovien.
      C’est cette problématique que l’article aborde non sans inquiétude.

      AP

      14
      4
        Anonyme
        24 décembre 2018 - 10 h 05 min

        Et vous avez eu raison d’aborder ce sujet comme vous l’avez fait.

    TARZAN
    23 décembre 2018 - 11 h 16 min

    pourquoi cet article TROMPEUR? les marocains n’en rêvaient pas mieux pour corroborer leur mensonge comme quoi nous sommes un peuple de terroristes et sauvage! LAMENTABLE

    40
    19
    Bibi
    23 décembre 2018 - 11 h 03 min

    Internet, Facebook, Twitter, instagram servent à fliquer les citoyens et mêmes les employeurs regardent les commentaires pour licencier des salariés de leurs entreprises. Par exemple, si vous critiquez les Etats Unis d’Amérique, ils peuvent vous interdire l’accès aux USA en visionnant simplement vos dires sur les différents comptes. Ils font ainsi des blacks listes pour ficher les citoyens (anarchistes, islamistes, terroristes, voyou, délinquant notoire, etc….)

    25
    6
    EL Che
    23 décembre 2018 - 10 h 41 min

    l’humanite entiere est touche par le Gain de violence et la culture de l’horreur par le biais des medias et autres jeux base sur la violence ……un enfant s’habitue aux jeux de guerre et tueries a un point ou ces images virtuelles deviennent reel dans les esprits (conditionnement) du coup les images de vrai tueries et de sang dans les information mediatique deviennent BANALES ……….. ce n est donc pas dut qu’a L’Algerie

    23
    9
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 10 h 19 min

    « les Algériens sont-ils sadiques ? » Les algériens sont élevés dés le plus bas age au sang qui gicle et l’égorgement .Il n y a qu’à voir sur les réseaux sociaux ou les algériens,parfois par famille entière posent fièrement à coté des pauvres moutons égorgés avec des fonds digne des batailles antiques les plus sanglantes. De jeunes algériens se filment en direct égorger les pauvres bêtes de l’aid, avec un plaisir à faire pâlir de frayeur les SS nazis…

    40
    44
      Ch'ha
      23 décembre 2018 - 12 h 33 min

      @Anonyme 10h19
      En Auvergne, à la cambrousse pour la fête ils tuent le cochon sur la place publique. Les paysans seraient donc des sadiques.
      Sortez de chez vous du n’importe quoi !

      22
      17
      Anonyme
      24 décembre 2018 - 8 h 40 min

      Ils s’entraînent sur les moutons puis passent aux humains.

      1
      3
    marri
    23 décembre 2018 - 10 h 07 min

    comme l’explique si bien un commentateur ci-dessus, cela tient de la fascination morbide. Regarder cette vidéo c’est comme regarder un film dont le principal du scénario est basé sur la violence: tirs à profusion au pistolet ou la roquette, éventrement,deux decapitation, démembrement etc… Plus il y a de sang plus c’estes attractif. Les realisateurs de ce genre de films rivalisent pour faire le film le plus dégeulasse. En réalité eux aussi sont des terroristes, comme les malades qui ont commis cet acte horrible au Maroc sur deux jeunes filles ouvertes à la vie. En fait, la terreur n’est pas propre à un peuple. il n’y qu’à regarder l’histoire tant ancienne que récente ou actuelle pour la constater partout. Elle est plus l’apanage des soit-disant pays civilisés: guerre du Vietnam, 1ère et 2ème guerres mondiales, guerre d’Algérie, Irak, Syrie, Palestine, les guerres de religions en France, en Irlande, la conquête de l’Amérique latine et j’en passe. Bref! on constate que la violence de la terreur est plus le fait des sociétés occidentales, à fortiori quand elles sont le plus développées et on une industrie militaire et une armées puissantes qu’elles utilisent contre des pays plus faibles. Le mal des algériens ne vient pas du fait qu’ils sont algériens, ils ressemblent en celà aux américains, aux français, aux allemands, aux israéliens etc…Non leur mal vient du manque d’éducation scolaire (et encore!), parentale (si les parents ne sont pas eux-mêmes débiles) et surtout religieuse (quoique en pensent certains). le mal vient aussi et certainement des réseaux dits, par euphémisme?, sociaux qui distribuent à chaque individu en toute discrétion (c’est relatif) et fructifient cette morbidité. bref, il faut s’en libérer, les gouvernements divent nous en protéger. Ouf!

    22
    4
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 11 h 16 min

      Il s’agit de mon intervention. Merci à vous.
      Je suis psychiatre.
      On ne pourra jamais guérir un traumatisme… puisqu’il a eu lieu et que personne ne peut changer le passé. C’est le premier deuil à faire…

      Par contre, on peut vivre avec son traumatisme en usant de « management » du trauma pour en apaiser les conséquences pénibles, il faut pour cela :
      (1) identifier le traumatisme,
      (2) se le verbaliser pour l’admettre intimement,
      (3) verbaliser son fonctionnement (notamment avec la reconnaissance des éléments déclencheurs ou triggers, pour éviter les dissociations et la dépersonnalisation),
      (3) mettre en place des techniques de vie quotidienne pour s’inscrire dans le présent et dans le faire et non dans le ressassement, la revictimisation ou encore la fuite dans l’alcool ou les drogues.

      Le grand danger qui guette les algériens sont les conséquences du refoulement. Il faut absolument parler des traumatismes et de la colonisation et des années de terrorisme.

      Éthiquement, profondément, voir des films d’extrême violence c’est banaliser le mal d’abord psychiquement. Cela a une couverture artistique, mais le cerveau ne connait pas cette dimension artistique, tout ce qu’il vit, voit, lit a pour effets de stimuler l’apparition des émotions de la peur, de la terreur, puis de la fascination. Il en est de même pour les films pornographiques ou encore la littérature pornographique. Cela vous habitue à voir les choses sous un certain schéma de pensée et de fonctionnement (Muster) et donc de vous habituer. Il ne reste qu’un pas à ce que vous le considériez comme « normal ». C’est l’habitude, la répétition qui rendent les choses « normales » aux yeux de tous.

      Cela a comme effet d' »endormir » ce qui peut à juste titre nous scandaliser pour ne pas cautionner le mal.

      Il est impossible et contre-productif de tout interdire, mais il est extrêmement important de faire de l’éducation populaire en expliquant comment fonctionne notre cerveau, nos affects, nos émotions. Ceci afin de rester maître de nos comportements.

      Tout ce que vous voyez, en Algérie, comme explosion de dysfonctionnements (prostitution, enlèvements d’enfants, pédophilie, drogues) sont les conséquences de traumatismes.

      Seul le mal crée la violence, seule la violence fonde les traumatismes : par contre nous ne réagissons pas tous de la même façon face à la violence et au mal. Certains luttent, d’autres capitulent, d’autres s’auto-détruisent, d’autres adhèrent (identification à leur agresseur) et détruisent les autres à leur tour et donc prolongent le mal.

      Il faut une vraie politique de santé mentale en Algérie et cessez avec la honte qui l’entoure, c’est un soin comme un autre.
      Il sert seulement à mieux vivre avec soi et avec les autres.
      Dans ma pratique, je limite beaucoup les médicaments pour éviter le risque d’une dépendance pharmacologique mais je les utilise aussi, surtout pour mettre permettre au patient de mettre une distance face à son trauma au début de la thérapie et je pratique des thérapies comportementales (behavior and behavior dialectical therapies). C’est plus lent, mais les résultats sont vraiment plus durables. Cela aide les traumatisés à vivre ici et maintenant et à organiser leur vie et non plus à être régenté par leurs traumatismes dans leur vie quotidienne.

      Identifier le dysfonctionnement, se le verbaliser, identifier la réalité vécue et modifier son comportement pour ne pas revivre le même scénario sa vie durant.

      De nombreux psychiatres ont été abattus durant la décennie noire. On ne mesure pas encore la perte que cela représente pour nous tous.

      23
      4
    EL Che
    23 décembre 2018 - 9 h 54 min

    J’aime bien , les Marocains ont commis ce crime abjecte et on trouve le moyen d’accuse les Algeriens d’etre des sadiques LOL

    48
    13
    Mobel
    23 décembre 2018 - 9 h 54 min

    Les fondateurs de Facebook, de YouTube et des nombreuses autres applications qui régentent la vie de l’ensemble de l’humanité, veulent à tout prix que ce genre de vidéos se propagent du moment qu’elles donnent une mauvaise image de l’Islam et font passer les musulmans pour des égorgeurs.

    38
    9
      Anonyme
      23 décembre 2018 - 10 h 42 min

      « …une mauvaise image de l’Islam et font passer les musulmans pour des égorgeurs » les pauvres musulmans toujours les accuser à tord .Pendant l’aid el kebir c’est les birmans bouddhistes qui égorgent dans des fêtes sanglantes de pauvres bêtes et c’est les musulmans qui sont accusés de ces fêtes cruelles .

      8
      21
    Rascasse
    23 décembre 2018 - 9 h 16 min

    Nous avons vécu deux horribles guerres ;libération et décennie noir , notre seule thérapie a été l’oubli et l’enfouissement, le pire est à venir, le psychisme des algériens est profondément perturbé, la parole doit être aux spécialistes : sociologues psychologues psychiatres anthropologues les vrais experts pas les médiocres coptés

    26
    2
    ANONYME 1
    23 décembre 2018 - 8 h 42 min

    C’est aux citoyens de savoir et de se mettre une fois pour toute en tête que le NET est une arme à double tranchant.
    Ceci donne une idée sur ce jeu que des jeunes ont vu dernièrement et qui incite au suicide au point qu’effectivement certains ont sombré, hypnotisés, pour aller se suicider comme demandé par ce jeu macabre.
    Ainsi en est il d’internet i les passe des choses qui parfois et fréquemment dépassent les limites des certains jeunes qui lisent et essayent d’interpréter selon leurs capacités intellectuelles et leur intelligence.
    Et c’est là que les points faibles apparaissent et que la manipulation prend place pour faire de ces jeunes des pions ou des montres.
    Facebook y est pour beaucoup dans cette manipulation.
    D’autres suivent le même chemin et travaillent pour les mêmes buts, le grand Israel, ce sont Youtube, Twitter, et tant d’autres serveurs du Net qui œuvrent en douce.
    Facebook se comporte comme une loge de la franc-maçonnerie.
    Plus de 2 milliards de citoyens fournissent des informations et c’ est à facebook de décider ce qui est bon ou pas bon pour eux, alors que ces citoyens représentent et commentent l’information ou l’actualité mondiale. Facebook tente de la réorienter ailleurs ou de la supprimer purement et simplement. C’est à l’identique pour Youtube et Twitter, combien de pages et de comptes ou de vidéos supprimés ou bloqués , ils se comptent par milliers, non pas qu’ils soient subversifs mais parce qu’ils donnaient des informations réelles et véridiques qui dénonçaient ou qui allaient à l’encontre des voleurs de terres qui agissent dans l’impunité totale en Palestine.
    Les gens écrivent des articles et c’est facebook qui tire profit de la peine et de la sueur de ces gens là.
    Et puis ce même facebook hypocritement demande a ces gens de payer pour avoir des j’aime.
    C’est comme si des ouvriers d’une usine, payent leur patron pour leur permettre d’améliorer l’usine de ce patron incrédule et vorace.
    Quand les gens sont pris au jeu, ils font des choses sans réaliser sans mesurer le danger de telles compromissions qui peuvent aller au désastre.

    22
    2
    Anonyme
    23 décembre 2018 - 8 h 33 min

    Cela relève de la traumatologie classique. Une personne traumatisée, à plus forte raison une population traumatisée, est comme happée par ce qu’il l’a traumatisée quitte à le revivre directement ou indirectement. En psychiatrie, cela s’appelle revictimisation et remise en scène du traumatisme. Les traumatismes sont encore là. Il faut expliquer aux personnes qu’en visionnant cela, elles s’identifient inconsciemment à ce qui se trame chez le criminel, non pas par sadisme mais pour comprendre (revictimisation).
    Le plus simple a faire est d’expliquer ce qui se joue :
    – ce que je vois est un crime,
    – le regarder est ouvrir la porte à une fascination morbide,
    – un crime n’a rien de fascinant, c’est du mal pur,
    – le mal ne doit pas être soutenu,
    – je ne regarde pas ce qui peut faire mal à ma pensée, mon imaginaire, mon éthique,
    – je me distancie et choisis mon ethique face au mal,
    – je coupe la video et ne la regarde pas et je ne la transmets pas non plus.

    La population algérienne est encore sous la tenue des ses traumatismes.
    Il faut une vraie psychiatrie traumatologique en Algérie et les meilleurs actuellement ne sont pas les français.
    Il suffit de voir le cas de ces personnes ayant fait des attentats, elles ont toutes été suivies en psychiatrie en France…
    Allez ailleurs, SVP, si vous voulez faire une psychiatrie de qualité.

    SVP Lisez cet article du journaliste éthique René Naba sur le traumatisme et son « traitement » à Marseille.

    30
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.