Elle croit savoir

PT placement
Louisa Hanoune. PPAgency

Par Hani Abdi Visiblement, Louisa Hanoune a voulu que sa dernière sortie médiatique fasse les manchettes des journaux. C’est ainsi qu’elle a décidé de partager avec la presse et, par ricochet, avec l’opinion publique des informations dont elle n’est pas sûre.

La secrétaire générale du PT a, en effet, cru savoir, de sources presque officielles, que le président de la République pourrait annoncer d’importantes décisions le 26 décembre courant. Mais de quelles décisions s’agirait-il ? Louisa Hanoune pense qu’il pourrait s’agir de la signature de la loi de finances. Comme elle n’exclut pas qu’il y ait des annonces et des décisions importantes du président Bouteflika. De quelle nature ? Louisa Hanoune n’en a aucune idée. Elle espère que ces décisions soient dans le sens de l’ouverture politique et qu’elles clarifient la situation politique.

Ces approximations de la pasionaria  du PT attisent les rumeurs et les supputations. Louisa Hanoune est connue pour sa proximité avec certains membres de la famille Bouteflika. En balançant des informations non confirmées, elle sert ainsi de «carburant» aux spéculateurs politiques, qui changent de grille de lecture comme ils changent de chemise. Certains pensent que Bouteflika va annoncer le «report» de la présidentielle. D’autres iront jusqu’à dire qu’il annoncerait son renoncement au 5e mandat.

Louisa Hanoune, qui a toujours défendu et soutenu le président Abdelaziz Bouteflika, dispose-t-elle des mêmes canaux d’information qu’à l’époque où le chef de l’Etat jouissait de toutes ses capacités physiques ? Pas sûr. On se souvient comment, en 2016, elle avait recouru, avec d’autres personnalités nationales, à une lettre ouverte au président Bouteflika après n’avoir pas pu le rencontrer. A cette époque-là, Louisa Hanoune affirmait haut et fort que le président Bouteflika était pris en otage par son entourage. Elle doutait même des décisions qu’il prenait. Des décisions qu’elle considérait comme «attribuées» au président Bouteflika. Elle doutait également des messages qu’il adressait aux responsables dans des rencontres officielles, comme la récente réunion entre le gouvernement et les walis.

Comment donc Louisa Hanoune peut-elle inviter les gens à attendre que ce même Président annonce des décisions de grande importance ?

H. A.

Comment (12)

    karimdz
    28 décembre 2018 - 16 h 24 min

    Louisa Hanoune s’est faite une nouvelle spécialité : guezanna !

    Vous voulez savoir qui sera le futur président, quel sera le prix du baril de pétrole, le montant du smic en 2019…

    24h24 7j/7j, Hanouna est à votre disposition, il vous en coutera seulement 5000 dinars par consultation, prix étudié…

    Iwen
    27 décembre 2018 - 13 h 37 min

    .. .. .Comment donc Louisa Hanoune peut-elle inviter les gens à attendre que ce même Président annonce des décisions de grande importance ? .. .

    Cette dame, est un requin de la politique, elle agit de la même manière que ces autres homologues masculins, par la force! par la spéculation! par la ruse!

    C’est un monstre, cette femme! penser que c’est une gentil dame qui fait de la politique derrière son fourneau(marmite!) vous rêvez !! Doubler d’une raciste! Tout les ingrédients sont réunis pour foutre le boxant chez ses adversaires !

    Elle, au pouvoir, je ne serais pas étonné qu’elle mette l’uniforme de soldat, et les étoiles qui vont avec !

    Anonyme
    25 décembre 2018 - 1 h 47 min

    Fixé pour le 26 décembre. Tout le monde attend la date fatidique annoncée par l’oracle. C’est un peu comme le calendrier maya en 2012 ou certains prophètes de malheur prédisaient la fin du monde. Pourtant personne n’a sombré dans l’hystérie apocalyptique. Peut être que le miracle cette fois-ci se produirait en Algérie.

    MELLO
    24 décembre 2018 - 21 h 49 min

    Louiza Hannoun , comme la majorité des chefs de partis d’opposition, tente de desserer l’étreinte dans laquelle le pouvoir les a fourguer. Comme tous les Algériens, Madame Hannoun essaie de décortiquer tout ce paysage politique vicié auquel on est soumis. Les gouvernants sont entrain de jouer sur leur terrain , un terrain méconnu par tous les gouvernés et Louiza Hannoun en est une gouvernée. Quant à notre fakhamatou ,il est dans un dilemme inextricable.

    CYTOYEN
    24 décembre 2018 - 16 h 10 min

    Si annonces il y aura moi je souhaiterai que le président à l(occasion de la signature de la loi de finance , fasse l’annonce de mesures en faveur des personnes qui touchent des bas salaire , des petites retraites et des petits commerçants en difficulté car les temps qui viennent s’annoncent durs vraiment .

    1
    1
    karim
    24 décembre 2018 - 13 h 46 min

    elle a le tournis, trop d’événements qu’elle ne comprend toujours pas, elle croit encore à fakhamatou

    Abou Stroff
    24 décembre 2018 - 13 h 25 min

    comme tout le monde parle au nom de tout le monde, permettez moi d’avancer ce qui suit:
    ce mercredi, notre bienaimé fakhamatouhou national va annoncer la transformation de la ripou-blik algérienne dimo-khratique et pou pulère en monarchie absolue.
    PS: vu que notre bienaimé fakhamatouhou national n’a pas de progénitures, son frère saïd sera son héritier direct suivi des neveux que l’on voyait souvent voter avec leur oncle.

    3
    2
    Tata au courant de tout !
    24 décembre 2018 - 12 h 54 min

    Bizarre que tata Louisa Hanoune nous ait dit il y a quelques jours que Bouteflika ne gouverne pas, que ce n’est pas lui qui fait « ses » discours , qu’il n’est au courant de rien et que c’est son entourage qui fait tout et qui décide à sa place, et brusquement elle nous averti que le Brizidène va nous annoncer d’importantes décisions …. le 26 décembre courant. ! Elle est au courant de tout tata ! Bizarre! non ?

    Karamazov
    24 décembre 2018 - 12 h 50 min

    Il parait qu’elle a démenti et qu’elle n’aurait pas dit exactement ce qu’on a compris.

    Ceux qui ne savent pas sont des imbéciles , ceux qui savent et qui ne disent rien sont des criminels, disait Brecht .

    Certains sont les deux, en même temps , comme dirait l’autre.

    Et que dire de ceux qui savent mais qui mentent?

    Argentroi
    24 décembre 2018 - 9 h 25 min

    … Comment Louisa Hanoune puisse dire que le président est, un jour, l’otage de son entourage et qu’un autre jour que ce même président va annoncer d’importantes décisions. Une seule explication : Hanoune virevolte entre deux clans. Il reste donc à savoir si c’est à drapeaux déployés ou non !

    7
    1
    PAUSE Café
    24 décembre 2018 - 8 h 17 min

    …. chaqu’un essaie d’être le meilleur serviteurs, ils ont oublié que leur chef est un être humain et rien d’autre, bientôt il n’aurait plus d’argent à recevoir

    voila
    24 décembre 2018 - 8 h 03 min

    …,elle a le toupet de parler des décisions que doit prendre le président,elle qui n’a jamais daigner lâcher son poste comme tous les protagonistes qui adorent le pouvoir et el KOURSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.