Un syndicat de police français accuse : «Le pouvoir politique nous manipule»

France police
Les policiers français agacés d'être la cible d'attaques et de critiques. D. R.

Par Houari A. – Le secrétaire général d’un syndicat de police français, Vigipolice, a fait de graves révélations, hier mardi, sur le plateau de la chaîne d’information en continu CNews. Alexandre Langlois a, en effet, accusé les responsables politiques de manipuler les forces de l’ordre, tout en affirmant ne pas connaître les raisons. «La hiérarchie donne de mauvais ordres ou elle le fait exprès pour alimenter la violence ?» interroge le journaliste Jean-Marc Morandini. «Nous n’aurons jamais la réponse», répond le représentant du syndicat de la police.

«Nous sommes manipulés car nous n’avons pas de vision d’ensemble sur place, nous recevons nos ordres d’un poste de commandement», a expliqué le policier français, en réponse aux commentaires sur les bavures et l’absence de maîtrise de la situation sur le terrain.

Le policier, qui a avoué que ses collègues soutiennent le mouvement des Gilets jaunes car «eux aussi n’arrivent pas à boucler leurs fins de mois», a révélé que les forces de l’ordre françaises «sont mal formées» et sont à la traîne par rapport aux autres pays européens. «Les mouvements sont mal gérés. Il y a une manière de gérer les manifestations. Tous les pays européens ont évolué, alors qu’en France la haute hiérarchie et le [pouvoir] politique gèrent mal», a regretté Alexandre Langlois.

Le représentant syndical de la police française a, par ailleurs, estimé que les mesures annoncées par le Premier ministre, Edouard Philippe, étaient insatisfaisantes. «Nous ne sommes pas du tout satisfaits des mesures annoncées. Nous attendions des réponses politiques aux revendications des Gilets jaunes, ce qui nous aurait permis d’être enfin chez nous. Les collègues disent qu’ils vont encore être mobilisés, loin de leur famille, encore des heures supplémentaires», a confié le policier qui donne un chiffre abracadabrant : «Nos collègues sont déjà à 1 300 ans d’heures supplémentaires cumulées», a-t-il révélé.

Alexandre Langlois, qui dénonce une «communication politique», soutient que ses collègues et lui «ne veulent plus de 80 000 policiers mobilisés». «Huit semaines sans repos, il y a de l’épuisement», a-t-il alerté.

Le Premier ministre a annoncé la mobilisation de 80 000 policiers samedi prochain pour faire face aux manifestations des Gilets jaunes qui en sont à leur neuvième semaine dans leur bras de fer avec le pouvoir en place.

Les policiers, agacés d’être pris pour cible par l’opinion publique qui les accuse de réprimer des manifestants qui, pourtant, ne réclament que justice, vont-ils lâcher Macron et rallier la protesta ?

H. A.

Comment (12)

    Anonyme
    9 janvier 2019 - 23 h 05 min

    Hé ben mon vieux, ce sont de graves révélations! Nous le savions déjà mais quand ça vient d’une personne de la boîte, il faut dire que la situation est désastreuse et que la horde des atlantistes sionistes francs-maçons est en train de mener la France vers la dérive en alimentant et en incitant à la violence. Il est vrai que certaines personnalités (écrivains, journalistes et même politiciens) ont dit que les sionistes ont planifié une guerre civile en France et qui devait se propager partout en Europe..! L’heure est grave, le vieux continent risque d’être englouti sous le poids des guéguerres!
    En tout cas, une chose est sûre ce secteur est infiltré par les ripoux et les pions du Mossad et compagnie…!

    3
    1
    Vroum Vroum 😤..
    9 janvier 2019 - 19 h 25 min

    Si Mr Macron a été choisi comme candidat et médiatisé à 1000%…par la Caste a laquelle appartiendrait Jaques Attali le Sherpa du  » Nouvel Ordre mondial  » ..alors on peut dire que le Pouvoir Macron aurait un Agenda pour dépecer la France et en faire une Région..une France diluée dans L’UE sous la seule Autorité Commission européenne . . Car si ce Policier Syndiqué y ressent une manipulation du Pouvoir vers plus de violence par des Ordres offensifs sur les Gilets jaunes , ce qui impliquerait à interdire toutes Manifestations, sinon les cadrées par des lois restrictives de manière museler toutes contestations opposées à l’Agenda du Pouvoir Macron qui oeuvre pour une Europe Fédérale avec un État Fédéral qui irait dans me sens du fameux Gouvernement Mondial …Les Membres de la Commission européenne sont en partie issues d’ex Goldman Sachs , JP Morgan , Bk Lazard , ….Rotschild pour Macron qui après la Présidence Française serait nommé Dirigeant le Nouvel État Fédéral Européen…???… Je ne pense pas à une guerre civile en France ce qui aurait aucun intérêt pour le Pouvoir mais pourrir les Gillets jaunes par la provocation contrôlée…un petit Cahos contrôlé…suivi de durcissement des lois et droit à manifester . . Macron doit appliquer l’agenda prévu avant son élection , et mettre en oeuvre les Directives européennes , pas Françaises mais Commission européenne menant au démembrement des aquis Sociaux et lois Travail , déconstruire l’état Français qui n’a plus aucun pouvoir Défense et Monétaire …

    3
    2
    Felfel Har
    9 janvier 2019 - 17 h 29 min

    Mais bien sûr que la classe politique dans son ensemble se sert de la police pour protéger leurs privilèges. C’est vrai en France comme ailleurs. La preuve ? Le gouvernement s’est empressé de leur donner une prime de 150 Euros par mois pour les encourager à bastonner les Gilets Jaunes et mêmes de simples passants. Certains policiers-voyous reçoivent même Légion d’Honneur et promotions. Ils sont aussi décrits comme héros par une presse aux ordres. Dans les États autoritaires, la police est un instrument de repression.

    A3ZRINE
    9 janvier 2019 - 12 h 08 min

    Il faut qu’ils viennent apprendre chez la police Algérienne, tu balances une pierre, en te rétorque par un bazooka ou une grenade.

    9
    18
    Anonyme
    9 janvier 2019 - 10 h 06 min

    Je ne vois pas en quoi ça nous concerne, la France est indépendante depuis 56 ans qu’elle se débrouille. Y a des tas de questions bien plus importantes à mettre sur la table de nos réflexions et qui nous concernent directement.
    A force de regarder sur l’autre rive, on va finir par oublier où l’on vit.

    10
    8
      Anonyme
      9 janvier 2019 - 14 h 20 min

      La France est indépendante depuis 56 ans ?

      9
      4
      Ch'ha
      9 janvier 2019 - 15 h 22 min

      @Anonyme
      Ça s’appelle l’actualité internationale.
      Ils en parlent même au Moyen-Orient.
      C’est sûr quand c’est vous la France qui propagande sur l’Algérie, la Syrie…l’Iran l’Irak la Palestine…c’est plus acceptable pour vous.
      Parler de soi-disant racisme contre miss Algérie dans les meRdias français…c’est sûr y’a pas d’autres sujets d’actualité en France ?! Comme par exemple la kippa l’antisémitisme VIRTUEL ça se trouve ces mêmes meRdias ont trouvé le moyen de parler d’antisémitisme grâce miss Algérie😂😉, le surcroît de travail fictif des « forces » de l’ordre qui n’ont de force que le nom…

      11
      1
      Anonyme
      9 janvier 2019 - 15 h 51 min

      @ Anonyme
      9 janvier 2019 – 10 h 06 min
      Ce qui se passe sur l autre rive nous concerne aussi…..Eux ils ne se genent pas d envoyer toute leur armada de l OTAN pour detruire un pays voisin la Lybie,assassiner so leader et livrer le pays aux extremistes islamistes terroristes de la secte des freres musulmans et nous causer des problemes interminables a nos frontieres…
      Il n y a pas plus important que la securite et la stabilite aux frontieres d un Etat,sans cela c est l inconnu et l imprevisible qui nous attend.
      Oui tout ce qui se passe sur l autre rive nous concerne aussi au plus haut degre.point barre.

      4
      2
      sabrina
      9 janvier 2019 - 16 h 11 min

      anonyme le traitre si c’était un article sur l’Algérie tu aurais verser ton fiel mais comme c’est ta mère patrie tu dis ça nous regarde pas, espèce de lâche tu es a vomir quelle mentalité de primitif

      5
      2
    Ch'ha
    9 janvier 2019 - 9 h 17 min

    PS : ce sont ces mêmes flics qui ont refusé le droit à mon père de porter plainte le traitant tel un INDIGÈNE ! Et qui sont venus me harceler persécuter à l’hôpital à ma sortie de coma etc falsifiant des documents… enfreignant la loi … et nous traitant ma mère et moi les victimes comme des criminels.
    PSYCHOPATHES CRIMINELS.
    Pauvres choux ça bosse pour une fois dans sa vie…..et ça ose se plaindre !

    17
    2
    Ch'ha
    9 janvier 2019 - 9 h 01 min

    PS : je les ai vu à Lyon molester et malmener un couple de chibanis comme de vulgaires criminels en contrôlant leur véhicule près de la gare de la Part-Dieu et ça ça ne date pas d’hier 2008 au moins, des … RACISTES c’est tout ce qu’ils sont.
    Juste bon à la figuration devant des synagogues ! Ou à parader dans les rues me poursuivant me harcèlant et donc enfreindre la loi.
    La flicaille française n’est pas réputée pour sa matière grise encore moins pour sa bravoure exemplaire ou son courage. Fonctionnaires payés à rien faire.
    S’ils avaient pu appuyer sur l’accélérateur de la voiture bélier ils l’auraient fait mais là c’était trop visible en tout cas c’est tout comme.

    21
    1
    Chaïbi Ali
    9 janvier 2019 - 8 h 35 min

    Ce monsieur se plaint que lui et ses collègues ont été mobilisés pendant 8 semaines et qui sont exténués alors, que l’Algérie a fait face, toute seule, à une horde de plusieurs dizaines de milliers de terroristes, financée et armée par l’extérieur, je me dis que nos forces de l’ordre et militaires (police, gendarmerie, services secrets et ANP) ont consentis un énorme sacrifice durant des années pour sauver le pays.
    Je dis Messieurs chapeau bas : Vive l’ANP digne héritière de l’ALN, véritable bouclier de l’Algérie et vive toutes les forces de sécurité : police, gendarmerie, renseignement, patriotes, et vive le peuple Algérien.
    Vive l’Algérie et gloire à nos chouhadas.

    38
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.