Les retraités algériens en colère suite à une décision de l’ambassade de France

retraités
Des retraités algériens à Maubeuge, dans le Nord de la France. D. R.

Par Abdelkader Benbrik – Les retraités algériens qui touchent des pensions versées par le Trésor français ont été surpris, ce début du mois, par une correspondance de l’ambassade de France à Alger dont le responsable financier a ordonné aux titulaires de ces retraites d’ouvrir un compte postal dans les plus brefs délais pour recevoir dorénavant leurs pensions à travers les guichets d’Algérie Poste. L’ambassade refuse tout compte bancaire. Une décision que les retraités ont catégoriquement rejetée et insistent pour que le système actuel soit maintenu.

Le contact des retraités avec le trésorier de l’ambassade l’informant que les concernés sont titulaires de comptes bancaires et que la trésorerie pouvait virer leurs pensions à ces comptes n’ont pas eu d’écho favorable. En guise de réponse, l’ambassade de France a affirmé que «seul un compte postal serait exploitable en cas de changement de système». «Je vous invite donc à renvoyer un relevé d’identité postal dans le délai imparti. A défaut, une relance vous sera adressée», a précisé le responsable financier auprès de l’ambassade de France à Alger.

Selon des indiscrétions non confirmées, l’ambassade de France se retrouve avec d’énormes sommes en dinars émanant des versements effectués par les demandeurs de visas qui s’accumulent depuis des mois. Une situation qui causerait des soucis à la trésorerie qui aurait décidé ainsi de s’en servir pour le paiement des retraites en lieu et place de la trésorerie de Paris.

Des retraités interrogés ont estimé qu’aucun organisme ne peut leur imposer un mode de paiement et qu’ils ont donc le choix entre garder leur compte bancaire ou ouvrir un compte CCP sans que cela soit obligatoire.

A. B.

Comment (33)

    client
    30 avril 2019 - 11 h 17 min

    bonjour;
    s’il vous plait quelqu’un peut m’orienter, elle s’appelle comment la banque d’Algérie qui reçoit la retraite des algériens.l’adresse et le numéro de téléphone.

    M.B
    27 janvier 2019 - 20 h 39 min

    Il y a erreur dans l’exposé… Le Trésor de l’ambassade de France ne s’occupe que d’une catégorie de retraités algériens ayant des droits avec la France, notamment les anciens militaires et leurs ayants droits.
    En revanche, les Algériens qui ont travaillé en France dans le civil perçoivent leurs pensions par virement direct de banque à banque. Pour les militaires, le trésor de l’ambassade envoie l’argent au trésor algérien, par wilaya, ce dernier envoie l’argent à la poste…

    Hchicha Talba M'Iicha حشيشة طالبة معيشة
    27 janvier 2019 - 6 h 11 min

    Chers compatriotes,
    j’ai parcouru les commentaires et j’en accepte les avis emis, cependant, ne croyez vous pas que l’Administration Algerienne devrait defendre le dossier de ces pauvres travailleurs qui se sont sacrifié dans un Pays qui n’est pas le leur et qu’ils devraient aspirer à un repos bien mérité.
    posez-vous cette question : quel serait l’intérêt des Algériens dans cette requête illogique ?
    Je crois que ce justificatif n’est pas innocent. Et les Ayant-droits (surtout les épouses) que deviendront-ils?
    A méditer….

    2
    1
    La tulipe
    26 janvier 2019 - 19 h 51 min

    Depuis quand l’ambassade de france paie les retraités algériens ? Et pourquoi les retraités algériens n’ont-ils pas d’adresse de correspondances en France pour tous les dossiers administratifs français ? 😎

    7
    1
    TNT
    26 janvier 2019 - 19 h 32 min

    La France à les mains libres elle fait ce qu’elle veut,pire qu’on période coloniale, alors c’est nos vendus qu’il faut viré ou chassé, mais comme y’a plus d’hommes, attenant le retour des exilés et retour des prisonniers

    8
    1
    BLED GHOUL
    26 janvier 2019 - 13 h 25 min

    L’Algérien est devenu orphelin depuis 1999 il est devenu le sac a sable des Français des Marocains, et meme des Tunisiens;que faire a part changé une autre nationalité, exemple Somalienne;ou autres

    22
    10
    Brahms
    26 janvier 2019 - 12 h 12 min

    L’Ambassade de France se trouve sur le territoire algérien et comme le dinar algérien n’est pas exportable à l’étranger (non convertible), il appartient à la Banque d’Algérie de récupérer les sommes en dinars et de verser la contrepartie en euros. Les retraités algériens n’ont donc rien à voir dans cette affaire. C’est un faux problème.

    26
    6
    ANONYME 1
    26 janvier 2019 - 8 h 54 min

    De sa barbe encense le.

    Ainsi est la devise de l’ambassade de France.

    15
    4
    Alerte maguouille !
    25 janvier 2019 - 20 h 47 min

    Il y a une magouille entre l’ambassade de France est des responsables Algériens, j’invite les journalistes d’investigations a s’intéresser a ce scandale car en France on a jamais demander a mon grand père qui est retraité depuis presque 12 ans a prouver qu’il est encore en vie.
    L’ambassade de France possède un trésor en dinar a la poste d’Algérie.

    32
    7
    co5
    25 janvier 2019 - 19 h 32 min

    « «seul un compte postal serait exploitable en cas de changement de système» », les « civilisés » ont trouvé la niche qui tirera d’affaire le Mac des griffes des gilets jaunes.

    29
    5
    anonyme
    25 janvier 2019 - 17 h 42 min

    Le journaliste relate un fait mais il n’en explique pas les causes. Tout juste si nous en comprenons les conséquences … Dites-nous pourquoi, on vous comprendra !

    38
    2
    Du nouveau en France aussi
    25 janvier 2019 - 17 h 29 min

    Depuis des années nos anciens et leurs familles vivant en France sont visés par toute les administrations en France, leurs demandes d’aides en cas de difficultés passagères en cas de maladies ou accidents pour régler une facture d’électricité ou un loyer sont systématiquement refusées par les Conseils Généraux malgré l’existence de budgets a cet effet a commencer par ceux contrôlés par les socialistes et les communistes de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne en Région parisienne.
    Des rumeurs courts sur l’existence de fichiers confidentiels concernant les franco algériens et algériens.

    32
    11
      Anonyme
      25 janvier 2019 - 19 h 03 min

      Rumeur, rumeur…elle court, elle court la rumeur…
      Comme si les Conseil Généraux doivent prendre en charge les factures d’électricité ou les loyers. Où as-tu vu ça?
      Un problème pour une facture d’électricité se règle avec le fournisseur et pour le loyer c’est avec l’organisme logeur. Les Conseils Régionaux ne prennent en charge que les frais d’hospitalisation en cas d’insolvabilité ou de placement dans des Epad dans le cas où la personne ne peu plus vivre seule et qu’il n’a pas les moyens pour payer le séjour.
      Ah! rumeur…rumeur…quand tu nous tiens…

      29
      7
        Question
        25 janvier 2019 - 20 h 34 min

        Quelle agressivité ! A chaque fois tu reviens sous un autre pseudo pour défendre vos mandats, la France est généreuse avec vous quand il s’agit des mandats et hébergement de vos proches et capitaux volés au Trésor public.
        Qui nous dira que l’ambassade de France ne va pas vous prêter l’agent des visas pour payer nos retraités car vous avez tout vidé.

        11
        10
        Révélation
        25 janvier 2019 - 20 h 36 min

        Même les emplois dans les institutions publiques sont réservés aux Marocains et Moyen Orientaux .

        28
        9
        Anonyme
        26 janvier 2019 - 19 h 50 min

        ahhhh c français bien sur q’il y a un fichier des étrangers

    Dz 213
    25 janvier 2019 - 16 h 55 min

    Lès 132 années plus lès 20 dernieres années leurs ont pas suffit,juste de voir sur la photo nos chibanis qui ont travaillés trop dur pour quelques sous et je devine comment ils ont étaient traités ,honnêtement ça fais mal au coeur de les voir tristes.

    36
    10
    Anonyme
    25 janvier 2019 - 16 h 34 min

    Mais qui se soucie du retraité algérien ? Son ministre de la Population ? Son Premier ministre ? Certaines saloperies font toujours sens. Il a été demandé à des retraités « Bougnoul » Algériens vivant à l’Est du pays et percevant leurs pensions des caisses françaises de se présenter au consulat de France à Annaba pour confirmer qu’ils sont bien vivants et que ce n’est pas leurs fantômes qui perçoivent leurs pensions à leur place Et d’apposer leurs empreintes digitales dans le fichier consulaire. Manquait plus qu’à secouer le pensionné pour vérifier s’ il n’est pas momifié Impensable dans la pensée ! En âge avancé, nos anciens émigrés se voient au rang de suspects de première catégorie Jolie récompense ! On achève bien les chevaux fatigués ! L’argument -du consulat est une mesure cynique, et honteuse. Question : aurait-on demandé à un retraité Portugais de se rendre au consulat de France à Lisbonne pour prouver qu’il est encore vivant ? Algérien retraité de France. Ce forçat de l’amiante, du vertige des grues affolantes et des réalisations des trente glorieuses, presque contraint de mendier une pension dont ne voudrait même pas un RMIste !!!

    46
    21
      Séhab
      25 janvier 2019 - 17 h 15 min

      bonjour monsieur ou madame anonyme.

      il n’y a rien d’anormale ou de blessant
      a demander a un retraité de prouver qu’il est vivant
      je suis moi même retraité habitant en France
      la caisse de retraite me le demande tout les ans de justifie que je suis bien vivant c’est tout a fait logique et normale la caisse de retraite n’a pas a verser des pansions a des morts.

      Bien Cordialement

      71
      16
        Youssef
        25 janvier 2019 - 19 h 05 min

        Je ne crois pas que ce soit le sujet. Mais si vous voulez en parler il n’y a pas de problème j’ai mon propre père à qui on a arrêté les payements pendant neuf mois. On a eu beau envoyer des certificats de vie des lettres recommandées plus de cent coup de téléphone aucune réponse de la part de l’assurance retraite française. Pire ils ont été très désagréable au téléphone aucune raison donné. Si nous n’avions pas été là mon père serait mort de faim. C’est une honte d’agir de la sorte.Il a fallu que nous écrivions une lettre à la présidence de la république française en nous plaignant du mépris de l’assurance retraite pour que les choses bougent. L’assurance retraite a reçu un courrier de la présidence de la république et c’est à ce moment-là qu’il nous ont contacté. Il a fallu que je ramène mon père en France pour qu’il le voit et là les paiements ont repris. Mais pourquoi attendre neuf mois alors qu’un courrier simple aurait suffi. Je suppose qu’ils espéraient qu’il meurt en attendant ca aurait été toujours ça de gagné pour les finances de l’assurance retraite. Donc je vous conseille à tous ceux à qui ça arrive d’écrire un courrier à la présidence de la république française

        34
        6
          L'inspecteur
          25 janvier 2019 - 20 h 39 min

          Bonjour,
          Vous venez de répondre au chiatte naturalisé du pouvoir des corrompus, il est là pour contredire tout ceux qui critiquent la France ou leur pouvoir.

          13
          22
          Séhab
          26 janvier 2019 - 15 h 24 min

          @ L’inspecteur
          25 janvier 2019 – 20 h 39 min
          ————————————————————-
          écoute chère compatriote dommage que je connais pas votre age car si sa se trouve quand moi je faisais de la résistance pansent la guerre d’Algérie vous était peut être pas encore né(e)
          et vous osez traitée les gens de corrompus et de j’en sais quoi et chiatte moi je ne défend pas la France je défend juste la caisse de retraite qui est en déficit de 30 milliards d’euros le jour ou la caisse ne pourra plus payer personne c’est ça le drame pour tous le monde!!!

          16
          1
        Cheikh
        25 janvier 2019 - 19 h 40 min

        Mr Séhab, c’est tout les mois ils devront fournir au trésor algérien un certificat de vie traduite chez le traducteur privé en Français. Le directeur du trésor nous a informé que ce sont les instructions de l’ambassade de France.
        M. Séhab vous ne voyez pas que la France continu à gérer les finances en Algérie puisqu’elle impose ses instructions devant le silence de fakhamatouhou.

        15
        14
          Confidentiel
          25 janvier 2019 - 20 h 41 min

          Séhab = Chiatte sous plusieurs pseudos.

          5
          23
        fafa
        26 janvier 2019 - 17 h 14 min

        Oui, il faut prouver qu’on est encore vivant pour continuer à toucher sa pension mais la preuve se fait en transmettant un acte de naissance de moins de trois mois (c’est ce qui se fait avec la Caisse Générale des Retraités Algériens sans aller apposer ses empreintes devant un fonctionnaire dans un bureau situé à plusieurs centaines de km. du lieu où on habite. L’objectif de l’ambassade de France et de ses consulats c’est d’humilier les Algériens, rien de plus.

        3
        3
      Sadia mahroug
      25 janvier 2019 - 18 h 21 min

      La necesite de prouver que l on est en vie pour toucher sa retraite n est pas une mesure particuliere reservee aux algeriens. Les francais a l etranger doivent faire la meme chose.

      45
      3
        Faux
        25 janvier 2019 - 21 h 53 min

        Pourquoi ce mensonge ? J’ai des voisins français qui vivent dans un pays Africain depuis des années et leur grand mère touche sa retraite normalement sans aucun justificatif.

        2
        26
    Anonyme
    25 janvier 2019 - 16 h 05 min

    Ils s’inventent des règles, les trahissent, puis en réinventent d’autres et rebolote.
    Les Anglais disent que le respect des règles en France est une vue de l’esprit.

    19
    7
      anonyme
      26 janvier 2019 - 9 h 39 min

      Les Anglais pourraient dire cela des Algériens aussi. Finalement, qui a déteint sur l’autre ? L’Algérien ou le Français ? Je les soupçonne tous deux de roublardise !

      5
      2
    Vérité
    25 janvier 2019 - 16 h 04 min

    Encore une Magouille entre nouveaux Harkis encore plus dangereux que les anciens, chez les vrais humains un compte c’est un compte postal ou bancaire kif kif, sauf si on touche une commission, c’est des pratiques très courante chez les traîtres

    21
    6
    En avant la zizique !
    25 janvier 2019 - 15 h 41 min

    Au lieu de liquider la masse de dinars dans les coffres de l’ambassade de France, celle-ci ferait mieux de descendre au squard port said et les échanger contre des euros dont elle est redevable envers les retraités ayant versé leurs cotisations dans la même monnaie.
    Qu’est-ce qu’encore cette entourloupette que de vouloir changer la monnaie de paiement des retraités ?
    Quelle est l’attitude de notre MAE ?

    31
    6
    Brahms
    25 janvier 2019 - 15 h 30 min

    L’Ambassade de France peut négocier ses dinars algériens avec la Banque d’Algérie. Elle n’a aucun droit sur des retraités qui on bossé dure toute leurs vies (40 ans). Ces retraités ont des droits acquis et ce, définitivement. Ils peuvent donc ouvrir un compte bancaire en France puisque leurs retraites seront payés en euros. A mon avis, ces retraités en ont plutôt ras le bol de faire des (aller et retour), ils seraient heureux de se poser dans un pays une bonne fois pour toute (visage de tristesse).

    30
    4
    Anonyme
    25 janvier 2019 - 15 h 29 min

    AVEC L ARGENT DES VISAS.ARGENT DES ALGÉRIENS ET LES ENORMES SOMMES NON REMBOURSE AU CAS D UN REFU.ON PAYERA LA RETRAITE DES RETRAITÉS DE FRANCE QUI ON CONTRIBUE AU DÉVELOPPEMENT DE CE PAYS.A LA FRANCE A RAISON YA PAS DE GOUVERNEMENT EN FACE POUR UNE REPONSE ADÉQUATE

    27
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.