Départ de la troisième caravane commerciale algérienne vers Nouakchott

caravane
La caravane s’est ébranlée d’Alger le 23 janvier. D. R.

La troisième caravane commerciale algérienne a pris aujourd’hui la route de Tindouf à destination de Nouakchott, capitale de la Mauritanie, en présence du directeur régional du commerce de Béchar et des autorités de la wilaya de Tindouf.

La caravane, qui s’était ébranlée d’Alger le 23 janvier en cours pour rallier Nouakchott le 31 du même mois, est composée de 16 camions relevant du groupe de transport des marchandises et de logistique (LogiTrans), a-t-on indiqué dans un communiqué du ministère du Commerce.

Elle s’inscrit dans le cadre du programme du gouvernement portant promotion des produits algériens, l’encouragement de l’exportation hors-hydrocarbures et la consolidation des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Mauritanie après l’ouverture du poste frontalier terrestre Chahid Mustapha Benboulaïd, précise-t-on.

Acheminant une quantité de 370 tonnes de divers produits algériens, dont des produits alimentaires, des produits en plastique et des articles d’emballage, la caravane devra parcourir, en neuf jours, une distance de 3 500 km jusqu’à Nouakchott, dont 1 800 km sur le territoire national et le reste sur le territoire mauritanien.

R. E.

Comment (19)

    Yassine
    6 février 2019 - 18 h 35 min

    Je viens de tomber sur cette histoire de caravane et je suis scotche !
    Je veux juste connaitre le nom du genie algerien qui a invente cette nouvelle technique commerciale .
    Il faut l’enseigner dans toutes les grandes ecoles de commerce a commencer par Harvard , Yale et EHC ! Amazon va allez surement se coucher !

    En realite c’est le cynisme qui triomphe ,car personne n’y croit vraiment .
    1) Le geniteur de cette idee , peut etre Ouyahia lui meme , pense en tirer un
    profit mediatique momentane .
    2) Les entreprises privees algeriennes qui participent a ce shown cloownesque
    se font payer par le tresor public algerien en salant la facture.
    3) Les entreprises publiques s’en foutent . Elles font ce qu’on leur demande .
    4) Les chauffeurs et accompagnateurs se regalent ( prime et tourisme)
    5) Une fois a Nouakchot , ils montreront les marchandises et les abondonneront
    a la fin . Quelques uns feront du business a leurs profits personnels en
    revendant a 20% de la valeur ; puisque c’est destine a etre abandonne !

    Et voila le tour est joue . Tout le monde est content.

    10
    8
    Anonyme
    30 janvier 2019 - 4 h 14 min

    Une caravane de 16 camions exportant 370 tonnes de produits algériens, une goutte d’eau face aux milliers de containers de produits d’importations qui débarquent sur les ports de la côte régulièrement. Je préfèrerais l’inverse : qu’on exporte des milliers de containers régulièrement, et que de temps en temps on importe une caravane de produits étrangers.

    24
    4
    Anonyme
    29 janvier 2019 - 17 h 47 min

    Anonyme 16h50,
    Si tu veux vendre des patates à l’étranger, je te conseille de prendre l’avion et d’aller démarcher de potentiels acheteurs. Tu signeras des contrats à long termes et tu enverras la marchandise que tu auras pris le soin de produire en bonne quantité. Tu n’auras besoin ni de caravane, ni de chameaux, ni de convoi des brave. Ne me remercie pas pour le conseille. C’ est aussi gratuit.

    24
    4
      m'hamed
      30 janvier 2019 - 3 h 45 min

      Les conseillers ne sont pas les payeurs.

      5
      3
    Yeoman
    29 janvier 2019 - 13 h 20 min

    Je trouve cette histoire de caravane commerciale ridicule, archaïque, exaspérante. On exporte de manière constante, régulière, structurelle… ou on n’exporte pas.

    37
    6
    Anonyme
    29 janvier 2019 - 12 h 07 min

    Lorsqu’on veut exporter et faire du business, on évite les tambours et lghita.
    On crée un espace propice aux affaires, des liens, on négocie, on vend, on livre et on encaisse. Ainsi de suite!!!
    Que fait on tel que le montre ces images? On fait de la propagande.
    Tout comme pour les tonnes de ciment vendues à pertes par GCA, Ces produits le sont surement aussi.
    La Mauritanie, un pays pauvre avec une population pauvre si ce n’est sa petite classe moyenne estimée à 100 000 âmes qui va nous sortir du désastre?
    C’est une blague de mauvais goût.

    38
    9
      Anonyme
      29 janvier 2019 - 14 h 13 min

      C’est un premier pas dans l’inconnu, une entrée en matière vers l’Afrique de l’Ouest, petit à petit l’oiseau fait son nid. Défaitiste !

      18
      27
        Anonyme
        29 janvier 2019 - 14 h 40 min

        “Dans l’inconnu”? Il n’y a pas de pays plus proche et familier que la Mauritanie. Vous diriez quoi du fin-fond de l’Afrique, de l’Asie, des Amériques, del’Europe, etc? On ne peut se vouloir conquérant et avoir peur du grand méchant loup. Rebrab à lui seul est en train de mordre dans des marchés de certaines technologies de pointe.

        14
        10
          Anonyme
          29 janvier 2019 - 16 h 50 min

          Dans l’inconnu, ça veut dire se lancer dans une entreprise ou activité jamais expérimentée auparavant, sans relation avec un territoire, ici l’exportation en Afrique subsaharienne. C’est le mot exportation qui compte.
           » Dans l’inconnu  » ça ne veut pas dire  » dans un pays inconnu  » sinon c’est ce que j’aurais écris, vous saisissez la nuance?
          Ne me remerciez pas pour l’explication de texte, c’est gratuit.

          7
          4
      Yeoman
      29 janvier 2019 - 14 h 32 min

      Des opérateurs privés commencent à établir de véritables avant-postes commerciaux en Mauritanie. Les “beggarines” de l’état-FLN, au lieu de travailler à leur faciliter la tâche, organisent des caravanes. Ce qui en dit long sur leur mentalité d’opportunistes.

      9
      7
    Anonyme
    29 janvier 2019 - 10 h 20 min

    Les marocains s’agitent dans le bocal. Leur Patrouille du Net infeste You tube de ses vidéos pour  » démontrer » que la marchandise algérienne est viciée, que les produits alimentaires sont bourrés de ceci, que les machines agricoles sont cela, et il faut voir les commentaires, il n’y a qu’eux sur les vidéos montrant le départ des caravanes vers la Mauritanie.
    Une jalousie infantile intense, immonde, abjecte. Des sous-hommes, on vous dit.
    Frontières fermées, ça doit être inscrit au programme de chaque candidat à la Présidence.

    24
    35
    Moskosdz
    29 janvier 2019 - 8 h 50 min

    Vu les prétentions Marocaines sur la Mauritanie,ce pays a mille et une raisons de se rapprocher de l’Algérie et éviter le Maroc ayant toujours fait de la trahison sa bravoure.

    25
    35
    Trop tard
    29 janvier 2019 - 8 h 49 min

    C’est à la fin du 4 ème mandat du président que vous commencez à vous bouger et comprendre que le pétrole n’est pas une fin en soit.
    Quand vous sentez que tout commence à vous échapper.
    Les masques sont tombés les algériens ont definivement compris qui vous êtes.

    39
    15
    Anonyme Dz
    29 janvier 2019 - 1 h 09 min

    Le Mongolien M6 ne va pas trop apprécier.

    29
    40
    Anonyme
    29 janvier 2019 - 0 h 09 min

    C’est une très bonne chose! Il faut préserver cette dynamique, car la nature a horreur du vide…! Et puis, ce sont des échanges qui profitent aux populations « isolées » des deux pays!

    24
    18
    Anonyme
    28 janvier 2019 - 21 h 47 min

    …les esclaves vont crever de jalousie …

    28
    43
      Babelweb
      29 janvier 2019 - 16 h 50 min

      Et nous ça fait 20 ans qu’on les jalouses!

      20
      12
        Anonyme
        29 janvier 2019 - 16 h 56 min

        On jalouse quoi, leur misère, leurs 40 % d’analphabètes, leur femmes-mulets, leur prostitution érigée en industrie, leurs petites bonnes, leur drogue, leurs pédophiles à Arnakèche voyons explique moi ça le maroko.

        17
        21
      Anonyme
      29 janvier 2019 - 16 h 53 min

      Les esclaves masos viennent recevoir tous les jours leur raclée sur AP et nous le font savoir en mettant des pouces en bas. Cafi plisir de voir qu’ils nous lisent.

      15
      22

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.