Présidentielle : le parti de Zoubida Assoul soutient le candidat Ali Ghediri

Assoul
Le parti de Assoul justifie ce soutien «convergence de vues». D. R.

Par Hani Abdi – L’Union pour le changement et le progrès (UCP), de Zoubida Assoul, soutient le candidat à la présidentielle du 18 avril, Ali Ghediri. Dans une déclaration sanctionnant son conseil national, l’UCP justifie ce soutien par la «convergence de vues» sur la situation générale du pays et sur la «nécessité d’aller vers une rupture totale avec le système en place».

«Dans un contexte caractérisée par l’opacité et l’absence de perspectives pour les Algériens et bien que les conditions objectives d’une compétition électorale honnête et transparente ne soient pas réunies, cette échéance peut constituer l’opportunité d’une rupture avec le système en place et son mode de fonctionnement», souligne le parti de Zoubida Assoul, selon lequel le candidat indépendant Ali Ghediri «affiche la même vision que l’UCP». Parmi les points de convergence, il y a la «construction de la nouvelle République, basée sur l’Etat de droit et des institutions à travers une Constitution adoptée par voie référendaire et qui répond aux attentes de tous les citoyens et des défis majeurs de l’heure».

Selon le parti de Zoubida Assoul, Ali Ghediri s’engage à «consolider la pratique démocratique et renforcer les libertés individuelles et collectives, à travers la refonte de tout l’arsenal juridique encadrant l’action politique et garantissant l’alternance au pouvoir, la transparence et l’égalité des chances». Ghediri «s’engage aussi, selon le même parti, à libérer le pouvoir judiciaire de toutes interférences d’où qu’elles viennent et le renforcement de son indépendance», à «réformer et moderniser l’administration et les institutions financières» à «moderniser l’armée» à «mettre en œuvre une refonte profonde du secteur de l’éducation, la formation et l’enseignement supérieur», à «concevoir une nouvelle politique de la santé», à «développer l’économie productive à travers le savoir et la connaissance, à «promouvoir une politique de l’emploi» et à «élaborer une politique culturelle qui prend en charge toute la diversité et racines de notre patrimoine tout en étant ouvert sur le monde».

Le parti de Zoubida Assoul explique aussi que le candidat Ghediri envisage de «mettre en place une politique de la jeunesse et des sports qui permette l’émergence du génie et nous rendre la fierté d’être Algérien», de «mobiliser toutes les compétences algériennes vivant en Algérie et à l’étranger en vue de garantir un développement durable et équitable entre les différentes régions du pays», de «construire l’espace continental africain et maghrébin» et d’opter pour des «alliances stratégiques basées sur le principe de la réciprocité et du partenariat gagnant-gagnant, ne perdant pas de vue dans tous les cas les intérêts de l’Algérie».

H. A.

Comment (62)

    Anonyme
    5 février 2019 - 9 h 11 min

    @Anonyme 4 février 2019 – 22 h 40 min. Ghediri, Assoul, Rebrab, Djaballah à sent la coalition de choque et le bon sens politique. Vous en pense quoi de cette potentielle alliance: Un militaire du système, une opportuniste, un oligarque prédateur qui s’est acheté une virginité et un Islamiste tendance salafiste!!! Beau mélange. Comme on dit chez nous: Hadj Moussa et Hadj Moussa!

    1
    1
    Anonyme
    4 février 2019 - 19 h 16 min

    La raison d’être d’un parti politique est d’arriver au pouvoir. Avec tout le respect que je dois à cette dame, je dis tout simplement que je n’ai jamais vu des partis qui se respectent soutenir un candidat indépendant inconnu par la grande majorité des algériens ANP incluse.

    4
    8
    Snif Snif !!!
    4 février 2019 - 14 h 42 min

    Anonyme 4 février 2019 – 9 h 25 min Le POVRE Rebrab! J’ai envie de pleurer à vous lire. Plus grosse fortune d’Afrique et 1 er au Maghreb, je suis triste pour lui. J’ai l’impression de lire les Misérables de Victor Hugo avec Rebrab dans le rôle de Cosette et le clan Bouteflika dans celui des Thenardiers. Ne seriez vous pas Jean Valjean? Mois je me verrais bien dans le rôle de Gavroche, le Peuple et mon pays sont mon soucis premier.

    6
    6
    Girouette ?
    4 février 2019 - 14 h 31 min

    @Anonyme 4 février 2019 – 9 h 25 min. Mon clapet, je ne le ferme pas Me ou Mr l’Anonyme qui se pense démocrate! Je ne suis pas parti prenante d’un clan ou d’autre. Je me méfie des manipulations, des emballements éphémères et des « fakes news ». Je ne suis pas un mouton à qui on remplit le tube digestif pour se faire tondre. j’ai eu la chance d’ acquérir un esprit critique. Quand à Mr Rebrab que vous défendez, en le mettant dans une position d’ oppressé, de victime du système, je vous invite à lire Forbes sur son positionnement concernant sa fortune, Jeune Afrique, ect. Le pauvre Mr Rebrab, devrais je pleurer sur son sort, ayez plutôt de l’empathie pour ceux qui sont vraiment dans le besoin. Il a fait sa fortune sur le dos des Algériens en se gavant des subventions du sucre, de l’huile et s’appuyant sur des appuis militaires. et après avoir d’énormes facilités bancaires. Par ailleurs il vient du FLN ce Monsieur. Documentez vous! Quand aux autre oligarques , je les met tous dans le même sac, ce ne sont des prédateurs rapaces qui ne se rassasient jamais. Ma conviction est que tout ce beau monde, les Ghediri, les Bouteflika et consœurs sont les faces d’une même pièce, quand tu joues, tu perds toujours. Contrairement à vous, je ne suis pas un spécialiste de la chitta d’un clan contre l’autre, je suis un Patriote Algérien dont seul le Peuple et le pays compte qui agit selon sa conscience et en toute liberté. A bon entendeur Salut !!!!!!!!!!!

    5
    4
      Anonyme
      4 février 2019 - 22 h 40 min

      Vous avez raison la Girouette, je suis tout comme vous et Hessel, pessimiste à court terme, et optimiste à long terme pour l’Algérie. D’ici une vingtaine d’année émergera de notre merveilleux système éducatif (que le monde nous envie) une jeunesse éclairée qui prendra les destinées du pays et nous mènera vers les sommets. Le meilleurs moyen d’atteindre cette apogée civilisationnelle et économique, c’est de ne pas prendre le risque d’opérer le moindre changement. Pourquoi prendre le risque de tout remettre en cause, alors que l’avenir s’annonce si radieux. C’est pourquoi, je souhaite non seulement la réalisation d’un 5e mandat tout comme vous, mais également un 6e, un 7e, et même un 8e mandat (si Dieu dans sa grande bonté accepte d’accorder une vie assez longue à notre fakhamatouhou, qui a su si bien jusqu’ici nous mener vers la lumière et le progrès). Nul doutes qu’avec la clairvoyance sans égale de notre fakhamatouhou, le souci de vérité, de justice et d’équité des Tayeb Louh, Tayeb Belaïz, Bensalah, Oud Abbes,…l’esprit tolérant et démocratique des Gaïd Salah, Ouyahia….l’incorruptibilité des khelil, Ghoul, Saïdani…la modernité des Belkhaddem, …et l’esprit d’entreprendre totalement désintéressé des Kouninef, Hadad, Tliba, Benamor…l’Algérie ne pourra aller que vers plus d’équité, de démocratie, de transparence, de justice sociale, d’éveil intellectuel….Pourquoi prendre le risque de cueillir les fruits de l’arbre, alors qu’ils suffit d’attendre bien sagement allongé au pied de l’arbre, que ceux ci finissent par tomber d’eux mêmes dans nos mains ?

      2
      1
    Falcon
    4 février 2019 - 11 h 20 min

    Messieurs, soyons sérieux pour une fois et réfléchissons dans le bon sens. D’abord posons nous la question, faut il que notre pays continue de fonctionner avec cette mafia qui nous a spolier depuis 62 ? N’est il pas temps de changer les choses en soutenant la candidature de Ghediri ou Benflis? Je vous laisse répondre. A bon entendeur. Salut.

    10
    1
      Benflis Président
      4 février 2019 - 14 h 43 min

      Il est un homme d’Etat contrairement à Ghédiri qui n’en ai pas un.

      7
      8
    Anonyme
    4 février 2019 - 9 h 25 min

    @Girouette ? 3 février 2019 – 22 h 21 min,votre commentaires est un spécimen d’opportunisme flagrant destiné à semer la confusion sur l’opportunité de la candidature de Ali Ghediri à l’élection présidentielle du 18 Avril prochain.Vous traitez le grand Issâad Rebrab d’oligarque prédateur alors qu’il est brimé par le clan au pouvoir qui l’empêche d’investir dans son pays et de créer des richesses et des emplois pour les Algériens. Kouninef le protégé du clan qui lui a octroyé le port de Djendjen entre autres,n’est bien entendu pas un prédateur pour vous et vos semblables qui aviez fait de notre pays,votre propriété privée et qui ont pris pour devise la célèbre fable de La Fontaine « La raison du plus fort est toujours la meilleure ».Tout un programme et toute honte bue vous osez encore ouvrir votre clapet.

    7
    1
    Girouette ?
    3 février 2019 - 22 h 21 min

    @Eolienne Plutôt !3 février 2019 – 17 h 07 min. Permettez moi d’avoir des doutes sur le candidat que vous soutenez avec emballement qui vient d’émerger après 42 ans au sein de l’armée. Surtout avec ce que je viens de lire sur le changement de position de Me Z.Assoul et les soit disant sponsors que sont Mr Rebrab, un oligarque prédateur avec un appétit sans limite, un « Rab Djazair » qui a été un des maîtres penseurs de ce système pervers et pourri! Ce système qu’il a si bien servi. Mr A.Ghediri est un élément du système, juste représentant un autre clan. Permettez moi de douter de la pertinence de sa candidature. Je ne suis pas convaincu. Pour être claire, je ne suis ni pro Bouteflika ou autre parti, je garde mon indépendance, ma liberté de pensée sans me faire influencer ou manipuler. J’essaie seulement d’apprécier le meilleure chemin afin d’atteindre le même objectif que nous partageons in fine. Celui de Mr A. Ghediri, que je respecte au demeurant, me semble risqué! Pour être honnête, la probabilité pour qu’il soit élu est infime car le maillage politique Algérien fait qu’il est très minoritaire, ceux qui disent le contraire, nous mentent. Je me demande si sa candidature n’était pas le pari que Mr Bouteflika ne se présenterait pas à un 5 ème mandat? Mr Hamrouche et Mr Benflis, 2 hommes respectables, hommes d’Etats, ‘ont intégré cette équation à plusieurs inconnus.Ils sont pourtant calibrés, compétents et connaissent ce système de l’intérieur. Ce fameux consensus qui fait que le pays est tiré vers le bas au détriment des clientèles, de la médiocrité en optant pour le plus dénominateur commun ont eu raison du 5 ème mandat. Alors croyez vous, vous qui êtes un démocrate que l’Algérie profonde, les clientèles et les différents lobbys vont aller voter Mr A. Ghédiri, la fleur au fusil? Mr Stéphane Hessel , l’homme qui a écrit « Indignez-vous » (à lire) , a visiter l’Algérie juste avant de mourir. Il avait dit qu’il était très pessimiste sur le court terme pour l’Algérie mais très optimiste sur son avenir à moyen et long terme. Je partage cette analyse. Alors indignons nous, commençons à nous intéresser à la vie de la cité en tant que citoyens, votons en consciences, débattons, militons dans les associations, les partis politiques de tout bords selon nos convictions, soyons curieux, cultivons nous ensuite viendra très vite le changement, plus vite que vous ne le pensez mais cela viendra démocratiquement et pacifiquement. Les lignent bougent politiquement, économiquement, socialement, culturellement, nous devons continuez à pousser les murs jusqu’à les faire tomber. Nous sommes dans une phase de transition, mutation.

    12
    4
    Chèque en blanc ?!!
    3 février 2019 - 18 h 13 min

    Mme Assoul a textuellement dit :  » que c’est après maintes discussions avec Ali Ghediri qu’elle a décidé de lui apporter son soutien, et elle ajouter une phrase importante … « sans pour autant, lui signer un chèque en blanc”.

    Elle a dit que 1/- “Ghediri a apporté son soutien à Benhadid, alors qu’il était en fonction”, 2/- que “Ghediri partage avec nous la même analyse de la situation générale du pays”. 3/- que « Ghediri défend le principe de l’alternance au pouvoir qui est primordial pour son parti politique » 4/- que “Ghediri s’est engagé à tout faire pour faire en sorte de sortir la politique des casernes” 5/- que “ Ghediri conçoit que le changement doit avoir lieu et doit commencer au sein de l’armée que lui connait parfaitement.

    Bref, ne pas signer un chèque en blanc signifie qu’il y aura des négociations sérieuses pour établir les lignes définitives du programme de candidat Ghediri !

    15
    1
    Felfel Har
    3 février 2019 - 17 h 39 min

    J’entends de la part de certains des propos désobligeants envers cette dame qui excerce son droit de citoyenne d’exprimer sa préférence pour un candidat qui n’a pas l’heur de leur plaire. Le candidat qu’elle soutient est descendu en flammes parce qu’il a l’audace de remettre en cause la gouvernance catastrophique des dernières 20 années et de proposer ce qui à, ses yeux, constitue une meilleure alternative.
    Dois-je leur rappeler qu’un jeune sénateur, noir de surcroît, de l’État de l’Illinois a subi la même levée de bouclier de la part des ténors du parti démocrate, prosternés aux pieds de Calamity Clinton, elle-même soumise à de puissants groupes militaro-financiers. Barak Obama a triomphé, malgré les embûches et contre ses détracteurs, et il a été élu et réélu, A LA REGULIÉRE, président des USA.
    Ne dit-on pas chez nous que la brindille que tu sous-estimes peut te crever un oeil? « la3moud li tahagrou ya3mik ». #20ansbarakat!

    18
    1
      karamazov
      3 février 2019 - 17 h 51 min

      Monsieur que vous compariez une grande démocratie comme la nôtre à une république bananière qui a porté au pouvoir Mbarek Mbwana , on vous le passe . Mais manquer autant de respect à Hmida, non ! Non , Monsieur ça on ne peut pas vous le pardonner

      8
      9
        Felfel Har
        3 février 2019 - 20 h 02 min

        @Karamazov
        Voilà qui est bien dit, ie, avec humour, mais percutant quand même! Robert Escarpit, billettiste du journal Le Monde entre 1949 et 1979, disait :  » L’humour est un art d’exister. » J’ajouterais que c’est aussi une façon de résister dans cette immense prison qui ne dit pas son nom.
        N’a-t-il pas raison Eugène Ionesco quand il affirme avec justesse: « Là où il n’y a pas d’humour, il ya des camps de concentration. » Déridons-nous, égayons-nous donc et payons-nous la tête des despotes où qu’ils soient!
        Salutations!

        11
        1
      lhadi
      3 février 2019 - 20 h 01 min

      Le sénateur d’un Etat auquel vous faites allusion est aguerri à la chose politique. Il a su s’entourer d’une puissance de feu nucléaire qu’on appelle A.I.P.A.C : faiseur de Présidents.

      Je vous renvois à ses discours, et plus particulièrement celui du 04 juin 2008 où à peine choisi comme candidat par le camp démocrate, il affirmait « Jérusalem devra rester la capitale d’Israel et devra demeurer indivisible ».

      Sans rapport de force, les gardiens du temple Algérie n’accepteront jamais de laisser un renard dans leur poulailler.

      Fraternellement lhadi
      ([email protected])

      10
      4
    Eolienne plutôt !
    3 février 2019 - 17 h 07 min

    Cher compatriote @Girouette ? 16 h 10 min. Eh bien dans ce cas là puisque vous pensez que toutes les issues sont bouchées, puisque que tout est déjà cousu, puisque pour vous l’Algérie risque de connaître le sort du Venezuela (je me demande pourquoi !), puisque qu’on ne peut pas espérer des perspectives différentes pour l’Algérie, eh bien alors votons pour Boutef et ses alliés mafieux FLN/RND/TAJ/MPA/UGTA/FCE et le problème est réglé ! Mes respects et bon courage à l’Algérie du changement !!

    PS : ce n’est pas parce que l’Algérie à des tares graves sur le plan politique, sur le plan de l’éducation nationale, sur le plan social, sur le plan économique , sur le plan de la gouvernance qu’il ne faut plus espérer un changement ! Au contraire il faut essayer au moins de s’impliquer politiquement parlant pour tenter de changer les choses ! Si on échoue, on aura au moins essayer ! Il ne faut rester avec le fatalisme que le pouvoir de 62 nous a inoculé dans le sang et qui dure depuis 20 ans. Et donc, Il ne faut pas jeter l’eau de la bassine avec le bébé!

    17
    1
    Girouette ?
    3 février 2019 - 16 h 10 min

    Cher Compatriote @Éolienne Plutôt !3 février 2019 – 11 h 11 min.
    Qui vivra verra ! En ce qui me concerne, Chat échaudé, craint l’eau froide. Je suis pour le changement, la rupture,… ect mais aucunement pour le désordre, le chaos, l’instabilité ou le changement d’un clan par un autre. Sur la scène médiatico-politique Algérienne, un thriller se joue, ou pour le moment on ne saisit pas les tenants et aboutissants du scénario, le Peuple a été tellement manipulé que je donnerais mon modeste blanc seing avec emballement. Je ne suis pas celui qui confond et vitesse et précipitation. Celui qui pense qu’il va changer le système en adoptant la rupture n’a pas un discours de vérité avec nous. La société est déstructuré à tout les niveaux, les fondamentaux sont à reconstruire, le peu qui existaient à été détruit par les années de terrorisme, nous sommes en période post traumatique après cette décennie noire. Tout les pans de la société sont atteints de la maladie, alors la rupture est un bon slogan de campagne uniquement mais impossible de mettre en pratique. Nos leaders sont encore dans les écoles, collèges, universités, associations qui s’ignorent, ce sont eux qui feront le changement de façon naturelle mais nous devons patiemment en attendent avancer de façon pragmatique, prudemment mais surement. Les priorités pour ma part sont l’Unité Nationale, la sécurité, l’économie, l’Education et la culture. Ce sont les fondamentaux et le socle pour bâtir une Algérie démocratique, ouverte, prospère et généreuse. Alors la rupture, le changement pour le changement? And so what? The next step? Alors, la rupture NON mais le changement dans la stabilité OUI car dans un monde mondialisé, globalisé, muti-polaire malgré un écosystème Algérien complexe, le changement se fera de façon obligatoire et certain. Les décideurs le savent, ils n’ont nul le choix. Nous avons actuellement un cas d’école: Le Venezuela, qui peut faire jurisprudence. Nos malheurs sont les richesses du pays, notre héritage colonial Jacobin de la France et les influences de pays Tiers (USA, France, Russie, Turquie, Moyen Orient, Chine) à travers leurs clientèles locales que sont les oligarques, les compradores, l’administration. Mais je rebouclerais en disant: Qui vivra Verra !!!! Mes salutations mon Cher Compatriote, Je vous souhaite une bonne campagne électorale, de mener votre combat de façon démocratique avec opiniâtreté, avec passion et conviction, que la lueur du fond du tunnel apparaisse pour l’intérêt du Peuple Algérie et de l’Algérie. Que ce chemin soit le moins sinueux, périlleux mais le plus sécure pour nous. Nous le méritons Tous.

    3
    12
    EL KHOU
    3 février 2019 - 14 h 41 min

    Oui à Mme ASSOUL de soutenir le Général Major Ali GHEDIRI. Oui au Général de se porter candidat aux élections présidentielles d’avril 2019. Oui à son programme. Ma conviction est que tous les patriotes, les nationalistes, ceux qui aiment leur pays et qui veulent le servir sans contrepartie aucune se rangeront du côté du Général Major Ali GHEDIRI.

    22
    3
    lhadi
    3 février 2019 - 14 h 25 min

    On a là un spécimen ampoulé par lequel on justifie l’opportunisme. Il suffit d’un instant de réflexion pour comprendre qu’en réalité il se range du coté du système car il ne croit pas aux actions émanant du peuple et ne veut pas contribuer au développement de ses actions. – tache assurément difficile, mais la seule qui soit digne pour déraciner ce système d’un autre âge qui accable la société et de facto obère toute chance de développement d’un Etat fort, d’une république solide, d’une Algérie apaisée, moderne seule à même de faire face aux défis et aux enjeux qui nous assaillent.

    Ceux qui ont une confiance extraordinaire dans l’avenir du combat politique, dans la la stratégie qui conduira en définitive à la liquidation de cette oligarchie de fait, savent qu’ils ne pourront atteindre l’objectif sans dénoncer aussi ces leaders politique, sans assise populaire, qui se complaisent dans le paraitre, les discours fallacieux, les gesticulations de surface qui rentrent dans le cadre du jeu de miroir de la société spectacle.

    Quant à ce cacique es en stratégie, tout démontre que c’est un marin d’eau douce de la politique.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    9
    17
    zehani
    3 février 2019 - 13 h 19 min

    bravo madame vous avez le courage bonne routa vous

    23
    4
    Karamazov
    3 février 2019 - 13 h 15 min

    J’allais dire qu’avec des soutiens comme ceux-là Khediri n’a pas besoin de cor,,, non d’adversaires. Parce que franchement pour rater sa campagne , je ne vois où il trouvera de meilleurs conseils ailleurs que chez Mouwatana.

    Hein ? Moua qui croyait qu’en cas de cinquième mandat Mouwatana allait appeler pour le boycott.
    Ce qui il est vrai eu signifier une reddition qui n’aurait pas dit son nom. De l’autre coté Mouwatana qui naguère battait la campagne contre le cinquième mandat s’est rendu à l’évidence . Elle était contre le cinquième mais pas contre les élections, ça n’a rien à voir.

    Et puis le boycott c’eût été avouer son échec lamentable contre le cinquième mandat. Et quitter la scène comme ça sur un échec pitoyable ça l’eût foutue mal kamim. Tandis qu’en embarquant dans la campagne de Khédiri pour lui faire porter le chapeau au cas où il tomberait la casquette ça pourrait faire oublier le ratage des premières options. Au besoin on criera à la hogra des adversaires qui n’assenaient que les coups qu’on ne pouvait pas leur rendre.

    Et quoi qu’il en soit , bien lavées, les lubies de la campagne anti-cinquième pourront resservir contre le sixième.

    Ah, je crois que ça va enfin chauffer. Si « le parti » de Z. Assoul soutient le général , on verra ce qu’on verra. Ceux d’en face n’ont qu’à bien se tenir.

    Et les mauvaises, langues qui ne sont là que pour dénigrer en semant la zizanie du QSQ ( qui soutient qui n’ont qu’ à bien se tenir. Ce sont les petites rivières qui font les grands cours d’eau.

    Ajouté à l’immense armada que le Général Khediri a déjà déployée sur le terrain , ce supplément d’âme, non d’armes, va complètement déséquilibrer le rapport de force.

    C ‘est Fellag qui disait que:  » nous en Algérie on a des bulletins électoraux à gratter ».

    8
    7
    Ahcene
    3 février 2019 - 12 h 58 min

    Bravo Madame,,,, ensembles vers une nouvelle république,,, ensembles pour balayer les vautours et la mafia…
    Chers amis,, Est ce vraiment on a le choix cette fois ? Je dis oui,, voter massivement si le seul choix ….Moi perso je n ai pas voté depuis 20 ans..mais cette fois je fonce car j ai senti un lueur d espoir,, et je m en fiche si Ali Ghediri est un diable, un ange,un arabe, un amazigh,un extraterrestre… ce qui compte c est un homme sincère, courageux et convaincu qui porte un programme claire pour sauver l Algérie et le future de nos enfants…..Vive l Algérie.

    19
    3
      Zyriab
      3 février 2019 - 18 h 44 min

      Discours qui me rappelle étrangement celui du FIS en 1991 Nous attendons toujours Quel projet de société nous promet ce candidat?? Quelle type d’économie ?? Le rôle de la religion dans cette 2 ème République ? Quand sera t-il des relations avec le FMI avec les grands groupes financiers Les slogans creux on en a déjà entendu des milliers mais les questions de fond nous attendons toujours les réponses

      1
      3
    Anonyme
    3 février 2019 - 12 h 51 min

    CHERS COMPATRIOTES
    JE NE SUIS QU’UN SIMPLE RETRAITE MA VIE EST DERRIERE MOI, POUR E BIEN DE NOS ENFANTS , VIRONS A JAMAIS CE CLAN CORROMPU ET VOLEUR
    VOTEZ GHEDIRI OU MEME S’IL LE FAUT LE DIABLE PLUTOT QUE CES CORROMPUS QUI VONT METTRE LE PAYS A GENOUX
    C’EST NOTRE DERNIERE CHANCE SOYEZ FHOULA ET REDJALAS

    31
    6
      TARZAN
      3 février 2019 - 15 h 18 min

      donc selon toi le clan des généraux qu’il représente ne sont pas des voleurs? et bouteflika et gaid salah sont des voleurs? qui t’a donné cette liberté d’expression? qui a sorti l’algérie de la crise et la misère? donc pour vous tous vive l’ancien système?

      5
      10
    Propagandistes en action
    3 février 2019 - 11 h 36 min

    Les canailles et les propagandistes vont encore faire passer Ghediri pour quelqu’un qui favorisera plus les kabyles, les laîcs , au détriment des arabes et des musulmans ! Les canailles et les propagandistes savent jouer sur cette corde sensible de l’identité. Les canailles et les propagandistes vont faire le même travail de sape, vont porter les mêmes critiques, les mêmes accusations faîtes envers Abane Ramdane durant la récolution en l’accusant d’être un anti arabe et un anti musulman, alors que dans la plate forme de la Soummam Abane Ramdane a inclut un paragraphe intitulé « l’Algérie dans le monde » ., où on y lit ceci :

     » La langue arabe, langue nationale de l’immense majorité, a été systématiquement étouffée. Son enseignement supérieur a disparu dès la conquête par la dispersion des maîtres et des élèves, la fermeture des universités, la destruction des bibliothèques, le vol des donations pieuses. La religion islamique est bafouée, son personnel est domestiqué, choisi et payé par l’administration colonialiste. »

    Alors ,chers compatriotes Abane Ramdane anti arabe ? Alors , chers compatriotes Abane Remdane anti musulman ? Fort heureusement (si je puis dire) pour les démocrates, Ghediri n’est pas kabyle.

    30
    6
      Anonyme
      3 février 2019 - 12 h 12 min

      L Algerie est forte par sa diversite arabo-berbere,elle est puissante grace a son unite autour du drapeau…L Algerie au dessus de nous tous.

      38
      19
      le Terroir
      3 février 2019 - 13 h 00 min

      Bravo à vous et Bravo à Madame Zoubida ASSOUL.

      21
      4
      Argentroi
      3 février 2019 - 13 h 26 min

      Quand on a aucun passé politique ni militantisme connu, on peut être accusé de tout dans le monde politique !

      16
      2
    Madame Louisa Hanoune Bis
    3 février 2019 - 11 h 14 min

    Comme Madame Louisa Hanoune et son parti sont en fin de cycle, il faut bien comblé le vide. Alors il y a l’UCP avec à sa tête Madame Louisa Hanoune BIS représenté par Madame Zoubida Assoul son hologramme mais actualisé au 21 ème siècle. Vous verrez, elle finira comme allié de la majorité, déjà qu’elle a commencé » sa scission avec Moutawana et elle leur a fait déjà une première entourloupe

    19
    22
    Éolienne plutôt !
    3 février 2019 - 11 h 11 min

    Cher compatriote @Girouette – 22 h 08 min , ne faîtes pas semblant de ne pas comprendre que Mouwatana et un mouvement citoyen et que l’Union pour le changement et le progrès (UCP) est un parti politique ! Ce sont deux entité complètement différentes et vous êtes assez intelligent pour comprendre cela ! Madame la respectable et intègre Zoubida Assoul a militer dans le Mouwatana comme citoyen sans engager complètement son parti politique ! Qui vous a dit que Mouwatana est un conglomérat, une alliance stratégique entre des partis politiques et où les personnalités qui composent ce mouvement n’ont jamais engagé leur parti politique respectif ? Leur conseil national respectif ne sait jamais réuni pour décider que Jil Jadid ou l’UCP ou un autre pour réprésenter la ligne politique de chacun de leur parti. A aucun moement on a entendu cela ! Non , mon frère , il faut savoir dire les choses sereinement, calmement et objectivement ! Vous ne soutenez pas Zoubida Assoul ou Ghediri , c’est votre libre choix mais restez objectif ! Zoubida est une éolienne, pas une girouette ! Elle transforme le vent en énergie créatrice !

    23
    4
    Anonyme
    3 février 2019 - 10 h 54 min

    Tous les autres partis de l opposition doivent suivre la decision courageuse de Madame Zoubida Assoul…et soutenir la candidature du citoyen candidat Ali Ghediri…..c est la seule chance pour un veritable changement…un seul candidat pour une union de l opposition pour eviter de se disperser …et perdre tout espoir d instaurer la 2 eme republique populaire et democratique pour tous ses citoyens et qui respectera notre constitution …Tous ensemble pour un seul candidat a l election presidentielle……

    24
    4
    ZORO
    3 février 2019 - 10 h 52 min

    @Anonyme 3fev 9h 51.
    Des gens qui se disent libre (Amazigh )tout en revendiquant le strict minimum de liberté a ce pouvoir, qui croient fermement qu ils sont en 2969 a la pointe de l humanité sans fournir aucune preuve ,et qui pensent que le mythe Chanok est leur aieul , peuvent ils douter du succes de leur 3assakri fut il caporal ??
    SIGNE.ZORO. ..Z….

    6
    25
    EL Che
    3 février 2019 - 10 h 49 min

    je ne sais pas pour qui vote ! par contre je sais pour qui je ne voterais pas……
    Par elimination donc……….et rabbi yssehel pour que les votes soient libre . Tahya AL Jazayer w Allah yerham Echouhada

    9
    1
    Pig pong
    3 février 2019 - 10 h 30 min

    Voilà un parti qui pense au pays et non aux magouilles, je n’adhère a aucun parti politique mais je soutiens cette décision et je demande un + ( s’il n’y a pas magouille dans cette élection ) CHICHE M. Ouyahia c’est que les 2 finalistes fasse un débat télévisé pour le 2eme tour afin de convaincre le peuple et que le meilleur gagne.N’es ce pas que vous avez dit que nous sommes dans une démocratie. Prouvez le au peuple.

    22
    7
    Lahouaria
    3 février 2019 - 10 h 26 min

    Elle dégage la sévérité et la méchanceté, aucun sourire pour le peuple..
    Inchallah Rabi Yahfadhna men hed ness

    9
    34
      ALI 15
      3 février 2019 - 11 h 08 min

      De la haine de la jalousie gratuite;cette charmante dame elle vaut beaucoup plus que les dirigeants reunis des partis Fln Rnd;Pt;Mda;Taj;Msp Ugta,;elle est humble,modeste,de bonne famille;avec un sang 100/100 locale de chez nous;impossible qu’elle sera pire que vos héros de la corruption et destruction de la nation Algérienne

      28
      5
        Al-Taïr
        3 février 2019 - 15 h 59 min

        En même temps, certains vous ont souri et en ont profité pour vider les caisses en douceur.

        8
        2
          Anonyme
          3 février 2019 - 17 h 32 min

          Exacte l’ami;c’est des ouled OUI OUI prisidène et rien d’autre,des brebis assistée

          10
          Al-Taïr
          3 février 2019 - 20 h 33 min

          Désolé, c’était pour répondre à « Lahouaria » et non à « ALI 15 »

          2
          2
      Syphax de Siga
      3 février 2019 - 12 h 42 min

      Ya Lahouaria, vous croyez vraiment que les circonstances sont telles que l’on peut et l’on doit rire, s’amuser et s’éclater? Seuls les gangsters qui tiennent la barre peuvent se le permettre, même si par miracle pour nous, leur candidat ne passe pas, parce que eux, ils sont déjà ailleurs (comptes bancaires bourrés, enfants déjà inscrits au lycée Henri IV, commerces actifs dès à présent …). Le 18 au soir vers 20h, leurs dernières valises seront déjà dans le coffre de la voiture qui les mènera à l’aéroport, tout de suite après l’éventuel mauvais résultat du scrutin, on ne sait jamais si … Eux peuvent se marrer et ricaner dès maintenant.

      13
      4
        Anonyme
        3 février 2019 - 22 h 42 min

        Mais comme disent les autres : «Rira bien qui rira le dernier !»…. «Bien mal acquis ne profite jamais !»… etc…

      Anonyme
      3 février 2019 - 15 h 09 min

      LA PREUVE TU T APPELLE LHOUARIA CA RÉSONNE ORANAISE ET CA VEUT TOUT DIRE ! didi , didi ,didi didi comme disait khaled !

      7
      7
        Syphax de Siga
        3 février 2019 - 20 h 07 min

        Quand on est … c’est pour la vie.

        2
        1
        Syphax de Siga
        3 février 2019 - 21 h 18 min

        Pour l’Anonyme 15:09
        Quand on est … c’est pour la vie.
        *
        Ouyahia, Amara Benyounes, Sidek Saïd et Ghoul sont des chefs de formations que tu n’as pas vues et qui sont numériquement plus importantes qu’une seule Lahouaria non anonyme. Ils sont le socle principal sur lequel compte Boutef, ils ne sont pas d’Oran. Toi, très intelligent et très rigolo, tu RAISONNES comme une loutre, et tu RÉSONNES comme une outre vide.

        2
        2
    Anonyme
    3 février 2019 - 10 h 24 min

    La lionne a pris le parti du lion et les hyènes se lamentent et font diversion.Vive l’alliance des hommes et des femmes courageux et sincères de ce grand pays qui renaîtra de ses cendres je l’espère grâce aux hommes et aux femmes de bonne volonté qui forment l’écrasante de ce peuple mis en hibernation par un régime diabolique et fourbe.Je crois en l’Espoir car il ne faut jamais cesser d’espérer pour un avenir meilleurs pour tous.

    28
    5
    Anonyme
    3 février 2019 - 10 h 22 min

    La Question qui se pose ; est ce que ces gens qui manifestent a devenir président sont conscients des soucis et des problèmes des algériens? dans l’administration comme dans la santé dans l’économie dans le sport dans surtout le transports gérer par des délinquant avec on envoient nos familles dans ces bus de la somalie et nos familles sont humilier par des chauffeurs délinquants écoutant le rai ayant le téléphone en mains et fumant de cigarette toute en conduisant comme des tarées!!!!!sa suffit pour ce système et je ne suis pas optimiste concernant les nouveaux arrivants car n’ont pas une éducation d’un citoyen honnête…conclusions fuir en attendant que cela se renverse sur eux comme ce fut le cas en Iran en 1979 avec le retour de khoumeiny…

    2
    11
    Djeha Dz
    3 février 2019 - 9 h 24 min

    Bravo Madame Zoubida Assoul, seule, la conjugaison des forces progressistes et réellement patriotiques, sont en mesure de transcender les insignifiantes divergences et de mettre l’intérêt de la Nation au-dessus de tout.

    Ces partis qui depuis des lustres nous chantent la démocratie, le changement et l’opposition politique, tout en faisant du sur place et en donnant du crédit au système politique en cours. Sauront-ils se remettre en cause et franchir le Rubicon pour aller vers une autre République, ou ont-ils peur de perdre des situations confortables.

    Le moment est historique, l’heure est à la prise de responsabilité et de l’action. Aucun PATRIOTE authentique, ne peut rester en spectateur alors que la patrie est en train de sombrer. Mme Assoul et son parti l’ont compris. J’espère qu’ils seront très vite rejoints par toutes les forces démocratiques pour une autre Algérie, une Algérie meilleure et sereine pour tous.

    18
    6
    Ayweel
    3 février 2019 - 4 h 55 min

    Un bon signe de la part des nationalistes démocrates. Un soutient de la part de ceux qui sont passé par les bancs du lycée et de l’université, de ceux qui ont travaillé et ont fait de leur mieux pour le pays et pour la nation. De ceux qui ont eu la chance, de par leur fonction, de s’allier corps et âme avec ceux qui contrôlent la destinée de l’Algérie et de ce fait bénéficier, eux et leur famille, de la rente de hassimassaoud et de garantir à leurs enfants et les enfants des enfants de leurs enfants une vie  meilleure, mais leur conscience professionnelle, leur éducation et les principes que leurs parents leur ont inculqué ont fait d’eux des citoyens sincères et nationalistes qui veulent vraiment faire quelque chose pour l’Algérie. Un tel soutient impose à Monsieur  ghediri d’être très prudent dans ses interventions et déclarations, chaque mot doit être bien pesé, une personne élue, même à 51 pourcent, une fois en fonction est président de tout le peuple algérien. Un candidat ne doit pas porter un jugement personnel sur la gestion  passé du pays, ceci doit être laissé aux historiens et à la justice si c’est nécessaire. Tout argument doit porter sur le présent et le futur de la nation et sur les mécanismes qui seront utilisés pourrendre à la justice sa liberté, à l’école  sa vraie mission, à la santé son vrai rôle, à l’administration sa véritable mission, en bref comment remettre l’Algérie sur rails et l’algérien au travail. Un candidat doit définir une ligne  de conduite rouge en termes  d’éthique, de morale et valeurs de notre peuple, à ne pas franchir. 

    27
    5
      Algérie arabe et musulman
      3 février 2019 - 8 h 19 min

      C’est ça! Surtout quand ils y pro Kabyles

      3
      16
    Bravo!
    3 février 2019 - 3 h 22 min

    À elle seule, elle vaut tous ces soit disant partis de l’opposition. En plus de ses qualités de magistrate (avocate,et ancien juge), c’est une vraie patriote. Elle mérite amplement le poste de Bensalah, ou celui de présidente au conseil constitutionnel, vu ses engagements à défendre la constitution, et les droit républicains.
    Une véritable battante. En ces temps de crise, je ne vois personnellement aucun homme issu de la classe politique gouvernante qui peut se vanter d’avoir son patriotisme, et son courage. Très belle initiative de la part de madame Z.Assoul et de son parti pour le soutien apporté au candidat Ghediri.
    Un exemple à suivre! Une grande Dame! Bravo!

    37
    6
    De L'espoir à la réalité il n'y a qu'un pas.
    3 février 2019 - 2 h 15 min

    Si Msr ALI GHEDIRI est élu président incha-Allah.
    Je verrais bien comme premier ministre Mme ZOUBIDA ASSOUL.
    À eu deux plus un gouvernement issus de grande écoles, des énarques tous des fin technocrates .
    L’Algérie deviendra une terre de l’eldorado ou il fera bon y vivre.
    Et les algériens de l’étranger rentreraient définitivement chez eux .
    Ah si cela pouvait vraiment se réaliser ce serait une renaissance pour l’Algérie et son peuple.
    Incha-Allah

    41
    7
    Anonyme
    2 février 2019 - 23 h 19 min

    J aurai souhaité que Zoubida Assoul présente sa candidature aux élections présidentielles.
    Elle a toutes les qualités et compétences pour diriger le pays…une vraie fehla…
    Connaissant la mentalité des algériens elle a dû renoncer mais elle est courageuse et apporte ouvertement son soutien à Ali Ghediri.
    J espère qu il sera élu car il est entouré de très bonnes personnes .

    45
    8
    Fettou
    2 février 2019 - 23 h 02 min

    Azul :
    On est avec vous de A (Assoul ) a z (Zoubida ) .

    Az le signe amazigh

    Thanmirth

    41
    10
    ZORO
    2 février 2019 - 22 h 29 min

    Maivais presage pour Ghediri que d etre supporté par des partis qui n existent pas!
    SIGNEZORO….Z…

    9
    57
      Anonyme
      3 février 2019 - 9 h 51 min

      @ZORO 2 février 2019 – 22 h 29 min,zoro,corbeau de mauvaise augure,tu n’as pas à interférer entre les patriotes démocrates de ce pays.Reste avec tes semblables,les islamo-conservateurs qui rêvent de faire de notre grand et beau pays un Afghanistan-bis ou au mieux une Syrie-bis.Tant qu’il y a des Ali Ghediri,des Zoubida Assoul,des Amina Bouraoui etc…notre pays est sauvé au grand regret des pitres de ton acabit.

      24
      7
    Anonyme
    2 février 2019 - 22 h 29 min

    BRAVO MADAME ! HOMMES D ALGÉRIE SOYEZ FEMMES COMME MADAME ASSOUL ET RELEVEZ LA TÈTE COMME HASSIBA BEN BOUALI FATMA NSOUMER EL KAHINA POUR UNE LUEUR DE LIBERTÉ ET DE JUSTICE ! UNE FEMME COURAGE POUR SOUTENIR UN HOMME POUR LE DESTIN DE L ALGÉRIE NOUVELLE ! DE L AVANT AVEC ALI GHEDIRI PRÉSIDENT !

    46
    7
    Girouette ?
    2 février 2019 - 22 h 08 min

    Je boycotte un jour, je soutient un autre jour. Moutawana prône le boycotte, l’ UCP soutient Mr A.Ghediri? La zizanie, la schizophrénie, la fissure au sein du groupe comme quoi on finit par avoir des vrais doutes sur ces oppositions dont les positions sont hétérogènes, voir des fois irréconciliables (comme Mazafran). En ce qui me concerne, je ne m’emballe pas à ces appels de rupture, nous avons été tellement manipulés, désabusés, déçus que la méfiance s’impose. L’Algérie, Une et Indivisible, une République démocratique, ouverte, tolérante, prospère avec un Etat de droit solide dont le Peuple Algérien est au centre d’un projet reste ma seul priorité et mon seul intérêt. Les luttes de chapelles , de clans n’influeront jamais mon vote ou mon abstention. Nous avons le devoir de passer ce cap générationnel et cette transition économique de façon apaisés et maîtrisés afin de traverser de façon sereine cette tempête momentanée.

    7
    37
    anonyme
    2 février 2019 - 21 h 56 min

    il y a un début à tout ;
    les petits ruisseaux finissent par faire de grands fleuves
    le pouvoir aveugle mais la détermination du peuple se manifeste toujours au bon moment
    rira bien qui rira le dernier !

    40
    5
    dachra DZ
    2 février 2019 - 21 h 52 min

    elle a aussi un parti !!!!!!!!!!…… soubhanaka

    6
    34
    Antisioniste
    2 février 2019 - 21 h 40 min

    Merci Madame Zoubida Assoul,merci pour ce geste de courage et de lucidité dans ses moment cruciaux, vous êtes désormais une vrais patriote à mes yeux.

    42
    6
    Bravo Madame
    2 février 2019 - 21 h 35 min

    Très bien Madame ! Très bonne nouvelle ! Félicitation pour votre décision politique courage ! Moi j’aurai pu aussi voter sans problème pour vous avant Ghediri ! Mais ce n’est pas grave , vous êtes un très bon gage pour Monsieur Ghediri avec certaines autres personnalités qui se sont déjà prononcées juste avant vous. Toutes des personnes respectueuses honnêtes , progressistes, patriotes et engagées politiquement dans le bon sens !

    43
    6
    Tredouane
    2 février 2019 - 21 h 17 min

    Grande est la différence entre l’analyse politique pertinente et l’élan purement sentimentale.

    19
    8

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.