Le nom du frère d’un député impliqué dans une affaire de cocaïne révélé

Douanes Louh
La drogue a été saisie au port sec de Khemis El-Khechena, près d'Alger. New Press

Par R. Mahmoudi Moins de quarante-huit heure après la déclaration du ministre de la Justice, Tayeb Louh, dans laquelle il avait promis, lors du meeting du FLN à la coupole Mohamed-Boudiaf, de révéler de nouveaux détails sur l’affaire de la saisie de cocaïne, et de donner le nom d’un député impliqué dans ce trafic – sans préciser de quelle affaire il est question –, un premier nom est déjà balancé. Il s’agit, selon le quotidien arabophone Ennahar, du frère d’un député FLN, Mounir Djaadi, qui dirige une fromagerie dénommée Sarl Fromage Noble, impliqué dans le trafic de 1,15 kg saisie il y a une semaine à l’intérieur d’un conteneur dans le port sec de Khemis El-Khechna.

Des sources concordantes ont indiqué que le procureur de la République près le tribunal de Khemis El-Khechna, dans la wilaya de Boumerdès, a émis un mandat d’arrêt contre quatre personnes, dont le frère d’un député du FLN, poursuivis dans le trafic de 1,15 kg de cocaïne découverte il y a une semaine dans le port sec de Khemis El-Khechna.

Selon les mêmes sources, les quatre prévenus sont actuellement sous mandat de dépôt dans l’établissement pénitencier de Tidjellabine, en attendant de passer devant le tribunal.

Comme dans l’affaire de saisie de 701 kg de cocaïne au large d’Oran, en juin dernier, ce nouveau scandale vient accréditer la thèse selon laquelle le trafic de ce type de stupéfiants en Algérie est, directement ou indirectement, lié au monde politique où des élus véreux profitent de l’immunité que leur procure leur statut pour s’adonner à des affaires illicites. Même si, pour l’instant, aucune culpabilité directe n’a encore été établie contre l’élu du FLN cité dans cette affaire

Il reste à savoir si cette nouvelle découverte de cocaïne est liée aux deux autres tentatives d’introduction d’importantes quantités de cocaïne en Algérie.

Comment (16)

    Anonyme 2
    13 février 2019 - 7 h 26 min

    Vous rêvez Monsieur, nous sommes n’est musulmans, n’est croyant, ont croient a l’argent sale et les magouilles, surtout nos corrompus dirigeants

    LA SOLUTION !!!!
    13 février 2019 - 3 h 09 min

    La peine de mort c’est pour quand ?!!!!!!

    2
    1
    Vangelis
    12 février 2019 - 21 h 41 min

    Je ne comprends pas pourquoi une fromagerie qui fabrique par définition des fromages en l’occurrence dans ce cas, dénommée fromagerie Noble, importe par container du …. fromage.

    Le frangin assurément a été dans la situation d’impunité pour se hasarder à  » importer  » de la coke, sinon comment expliquer qu’il s’agisse du frangin d’un député FLN de surcroît, donc très proche du régime.

    On voit bien la déliquescence dans laquelle se trouve l’Algérie par la faute de ce régime qui accorde facilités et passes-droits à ses membres au détriment et au péril de la vie des citoyens .

    Anonyme
    12 février 2019 - 20 h 33 min

    La mort part pendaison dans des places publics aux coupables et complices, exemple de l’Iran. La prison coute de l’argent a l’état. On parle et on parle et bla bla bla et l’affaire est classée, il faut donner des exemples sinon ce fléau ne s’arrêtera jamais. Est ce que une vraie justice en Algérie existe pour protéger nos enfants ????????

    7
    1
    Felfel Har
    12 février 2019 - 16 h 37 min

    « Qui vole un oeuf, vole un boeuf ». Qui trafique aux élections est parfaitement capable de trafiquer la cocaïne! Ainsi va la vie dans cette république où l’enrichissement illicite et immédiat et à tout prix est devenu une pratique autorisée et « hallalisée » par les barons du régime. Un sport national avec ses « pros » et ses « amateurs ». Cette affaire le confirme et nous ne voyons pour l’instant que le tip de l’iceberg. D’autres saisies sont à prévoir .

    27
    ANONYME 1
    12 février 2019 - 14 h 14 min

    La cocaïne pour l’acheter il faut avoir les moyens, et elle n’est pas à la portée des citoyens.
    Le gramme tourne autour de 15 000 à 20 000 DADA si ce n’est plus.
    Et on voit ces nouveaux riches qui sont mêlés à ces affaires.
    Un boucher qui était tranquille avec sa boucherie du côté de Palestro, et respecté par tout le monde. Une fois riche avec la viande importée et ses construction d’immeubles et de tours, voit grand et commence à rêver avec la cocaïne, qu’il veut faire consommer à tout le monde.
    Un autre nouveau riche il fabrique du fromage et également il plonge dans la poudre blanche.
    Ces gens là ne se contentent pas de ce qu’ils amassent avec ce qu’ils vendent aux citoyens ils veulent plus et cherchent à empoissonner ces citoyens.
    Une question se pose, ces gens là sont ils réellement des algériens et des musulmans ou des mutants.
    L’argent fait perdre le nord au gens.
    Et les responsables doivent sévir et très fort sinon il y aura d’autres qui vont suivre et peut être ils l’ont déjà fait et sont passé inaperçu, et d’ailleurs qui prouve s’il n’y a pas eut d’autres livraisons qui circulent actuellement dans le pays pour permettre à certains nouveaux riches de sniffer, ces personnes là boudent la zetla du Maroc à 200 DA la dose.
    Faites comme d’autres pays musulmans font actuellement, prit avec la droguer et avec preuves, sentence : la mort.
    Et que cela serve de leçon.

    38
    1
      H.b
      12 février 2019 - 22 h 44 min

      Soyons sérieux
      Vous pensez vraiment que ces nouveaux
      Riches vont s’amuser au trafic cocaïne
      Alors qu’ils peuvent s’enrichir d’avantage
      Avec un système corrompu.

      8
      1
    A3ZRINE
    12 février 2019 - 13 h 20 min

    Dites nous tout sur ce député, a t il du mal à rentrer dans les rangs ou vous commencez réellement à nettoyage ? Je doute sincèrement quant à la 2ème probabilité, parce que comme disait l’ex patron de la police, évincé récemment, pour nettoyer il faut déjà être propre retour cette denrée reste rare dans cette sphère.

    27
    1
    Anonyme
    12 février 2019 - 12 h 18 min

    Toute l élite honnête a été décimé ou exilé,reste plus que les voyous et les baggaras qui sont capables de tout pour s enrichir et accaparer le pouvoir..
    Voilà pourquoi le pays a sombré !!!!

    48
    Les algériens toujours imprécis
    12 février 2019 - 12 h 06 min

    Au début Louh nous a parlé d’un député impliqué dans une affaire de drogue , alors que dans cet article il s’agit …. du frère d’un député ! énorme erreur, énorme bévue de la part du ministre Louh, lui qui est le garant de la JUSTICE … et de sa morale !

    43
    Anonyme
    12 février 2019 - 9 h 52 min

    ce que je croit par déduction il se sont arranger pour sacrifier le frère comme bouc émissaire ne pas ternir l image de ce, je ne sais qui moyennant silence contre silence oui si jamais il dénonce c est l effet dominos et le moment est mal choisi ,,c est inimaginable ?? mais possible

    35
    1
    Anonyme
    12 février 2019 - 9 h 41 min

    La peine capitale avec execution du jugement……il n y a pas une deuxieme solution……la drogue dure est une affaire serieuse ..une arme redoutable pour detruire un pays,un Etat ,un peuple…..la circulation de la drogue meme dans les ecoles est hautement criminelle….la peine de mort—ni plus …ni moins…..et avec execution immediate.

    44
    2
    Fellag
    12 février 2019 - 9 h 36 min

    Bienvenue au pays des trafiquants où les officiels trafiquent plus que les modestes citoyens, tout s’achète la fonction de ministre,Walid, député,imam, sénateur,et même faux Moudjahid, c’est une république commerciale…

    56
    4
    Zaatar
    12 février 2019 - 9 h 21 min

    Rien d’étonnant. Tout le monde sait bien que de nos responsables la camora a bien pris naissance…

    38
    3
    nectar
    12 février 2019 - 9 h 02 min

    C’est la pisse de chameau dans un désert. Qu’un frère d’un député ou le fils de flen ou feltana est mouillé dans une affaire scabreuse, c’est monnaie courante..Ce qui intéresse le commun des mortels, ce sont les suites réservées à ce genre d’affaires. Combien d’affaires, qui touchent la nomenklatura au pouvoir, qui n’ont jamais eues de suite, à part faire une mascarade judiciaire pour faire payer des lampistes…

    43
    Vérité
    12 février 2019 - 8 h 47 min

    Une Assemblée de voyous et de magouilleurs, c’est le résultat lorsque on achète les sièges s’attire que les trafiquants de tout genre, où elle L’Algerie de l’époque juste pour occupé un poste dans à la fonction publique où moins trois enquêtes sur la personne ainsi sur ses parents et sa famille, maintenant la préférence est aux traîtres et les ennemis de la nation, …

    41
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.