Le Nouvel Observateur et l’Algérie : à quoi joue le Parti socialiste français ?

Solferino Observateur
Le fantome de François Mitterrand hante encore l'ancien siège du PS. D. R.

Par Karim B. – C’est la seconde fois que l’hebdomadaire socialiste Le Nouvel Observateur se distingue par une «exclusivité» sur l’Algérie, et il n’est pas dit qu’il n’y en aura pas d’autres.

Après les aveux «secrets» obtenus auprès de sources proches des plus hautes sphères dirigeantes en France qui seraient «terrifiées» par la situation qui prévaut en Algérie, Le Nouvel Observateur sort des tiroirs poussiéreux de l’ancêtre des services secrets français, le SDECE, une note classée secrète sur Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères.

Sous le titre incitatif «Ce que révèlent les archives secrètes de la France sur Bouteflika», le média français reprend à son compte les qualificatifs usités par les agents du SDECE. «C’est en Machiavel imbu de lui-même et corrompu que ces archives dépeignent celui qui, en 1963, prend la tête de la diplomatie algérienne, à 26 ans seulement», lit-on, en effet, dans ce document dépoussiéré 56 ans après sa rédaction.

Pourquoi cet hebdomadaire ressort-il cette fiche maintenant ? Le Nouvel Observateur laisse-t-il entendre que le Parti socialiste duquel il est proche a choisi son candidat à la présidentielle algérienne ? Ce même Parti socialiste connu pour son ingérence permanente dans les affaires internes de l’Algérie depuis l’évènement de François Mitterrand au pouvoir. L’ancien ministre de l’Intérieur durant la colonisation semble avoir légué à ses camarades de la rue de Solferino l’héritage peu glorieux de son passage à l’Hôtel de Beauvau au moment du déclenchement de la Guerre de libération nationale.

Opposé à l’indépendance de l’Algérie, François Mitterrand déclare, le 12 novembre 1954, à la tribune de l’Assemblée nationale française : «La rébellion algérienne ne peut trouver qu’une forme terminale : la guerre», en ajoutant que «l’Algérie, c’est la France».

Le Nouvel Observateur s’immisce dans les affaires de l’Algérie et fait sien le fameux «droit d’ingérence» inventé par un autre socialiste, Bernard Kouchner, dont on connaît les conséquences de son interventionnisme belliqueux en Libye et en Syrie aux côtés de son acolyte Bernard Henri-Lévy.

K. B.

Comment (36)

    Vroum Vroum 😤..
    1 mars 2019 - 13 h 38 min

    C’est bien la Puissance Militaire Algérienne qui tient en respect la France ou Gb ou Usa..Le Pouvoir Français ne dirais pas non à une Algérie Faible, style Mali ou ils pourraient s’aventurer , la menace n’a jamais disparue , C’est bien notre Puissance militaire qui les tiens éloignés…Alors qu’ils disent ce qu’ils veulent , à nous Algériens de prendre soins du Pays à tous le niveaux car des Yeux guettent . .

    صالح/ الجزائر
    1 mars 2019 - 8 h 29 min

    Ce que Le Nouvel Observateur raconte dans son «exclusivité» sur l’Algérie est , peut-être , plus clément que ce qui a été décrit dans «une imposture algérienne» de l’écrivain journaliste , Mohamed Benchicou , publié en 2004 .
    Comme il ne faut pas oublier les faits épouvantables consignés dans les dossiers mis à la disposition de la Cour des comptes après 1979 .
    Et puis pourquoi blâmer les anciens et les nouveaux colonialistes ( Le Nouvel Observateur , François Mitterrand , Bernard Kouchner et Bernard Henri-Lévy ) , qui défendait «l’Algérie de papa» et défendent toujours les intérêts légitimes et illégaux de leur pays dans «l’ex. colonie» ? .
    Ne fallait il pas blâmer les ( supra nationalistes?!) algériens qui se sont soignés à l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce et L’hôpital militaire des Invalides , qui ont bradé les intérêts vitaux et stratégiques du pays à «la main étrangère» , pour leur intérêts propre( succession des mandats et la casse du Destour , celui de la famille et du clan) ? .
    La majorité des (supra nationalistes?!) meurent dans les hôpitaux français et ne reviennent en Algérie que dans des cercueils .
    Un quotidien algérien francophone a écrit en 2012 que 500 des 700 anciens ministres algériens résident à l’étranger et particulièrement en France .
    l’Algérie est souillée par la mafia politico financière .

    4
    2
    Mme CH
    1 mars 2019 - 0 h 19 min

    Les socialistes français (sionistes) étaient et sont toujours les pires/purs ennemis de l’Algérie…! Leur histoire coloniale en Algérie est bien connue….et en 1993, le PS sous la présidence de Mitterrand sort une notre confidentielle incitant à la guerre civile en Algérie…conséquence = mettre l’Algérie sous le protectorat de l’UE (FaFa, bien sûr) (Dévoilée par Réda Malek)…..et maintenant ils essayent de nager dans les eaux troubles pour alimenter les tourbillons dans le but de faire couler le navire….attention l’heure est grave…!

    7
    3
    Anonyme
    28 février 2019 - 21 h 54 min

    Le Nouvel Observateur est un journal de propagande, en somme un faux-journal.
    Je leur adresse avec assurance le mot de Cambronne (« M.rde »). Ils le méritent amplement.

    7
    3
    Contre_le_5ème_Mandat
    28 février 2019 - 21 h 12 min

    Je cite le papier: « … Le Nouvel Observateur laisse-t-il entendre que le Parti socialiste duquel il est proche a choisi son candidat à la présidentielle algérienne ? »

    Quand on s’entête dans la recherche des poux sur la tête d’un chauve, on finira par les trouver, comme-ci ou comme-ca!

    Ce qui devrait intéresser les algérien(ne)s en ce moment, à mon avis, c’est l’argumentaire, motivé, par la confirmation et l’étayage des faits conduisant, preuves à l’appui, à se débarrasser de Fakhamatu-hu, ainsi que du système, clientéliste, qu’il a érigé en mode de gouvernance, qui nous a emmené là où nous nous retrouvons aujourd’hui, 20 ans après. Au milieu d’un tas de merde (excusez-moi pour le terme !)
    De qui nous détenons ses confirmation, d’où nous viennent-elles ; quand et où les avons-nous reçu, n’est à ce niveau du débat, à mon avis, pas de tout pertinent.
    Bien à vous

    6
    1
    Felfel har
    28 février 2019 - 20 h 04 min

    N’oublions pas notre histoire! Le PS et le PC français ont tourné le dos aux principes cardinaux qui ont conduit à l’élaboration de la Déclaration des droits de l’homme (liberté, justice, …) pour se ranger avec la clique des colons français, dont Mittérand qui disait « l’Algérie, c’est la France! »
    Fastforward, ils considèrent toujours l’Algérie comme leur colonie, une chasse gardée par une meute de cerbères.
    Répétons-leur ce que nous leur disions en juillet 1962: l’Algérie de Papa est finie!!!

    DYHIA-DZ
    28 février 2019 - 19 h 20 min

    La France mange dans tous les râteliers qui lui assurent ses intérêts… son ami d’aujourd’hui devient son ennemi dés-qu »il n’a plus le Kourssi.

    Algériens Algériennes, faites attention !!! Soyons très prudents… le scénario syrien se dessine. Ceux qui ont opté pour un 5eme mandat doivent faire marche arrière, pour barrer la route à Zitout et son équipe de Londres et d’ailleurs. Ils sont entrain de récupérer le mouvement sur les réseaux sociaux en s’affichant comme les leaders de la revendication populaire en Algérie.

    N’oublions jamais = Zitout = Rashed = Qatar

    Oui au changement , MAIS sans hypothéquer la sécurité de notre pays !!!

    11
    1
      anti barbar
      1 mars 2019 - 7 h 49 min

      Zitout est un homme libre contrairement a certains pseudo amazigh que des pseudo e tqui ne savent pas leur raison d’etre dans ce monde sauf s’entêter a casser leurs semblable.

      Sérieusement vous pensez que rachad sont des c… pour être ligoté aux besoins du quatar?

      Sérieusement vous trompez arrêtez svp de salir les gens gratuitement
      y ait l’un minimum de respect pour rachad
      c’est des hommes et femmes sincères

      Quand a la france elle veut un renouvellement de colabo ni plus ni moins et le cheval sur lequel a misé pour 20 ans voir plus les a déçu normal qu’il s’inquiete en cas ou n’avez pas compris que veut dire le mot intérêt ah desolé qu’on ait probagandiste on sait mais on fait autrement

      2
      3
    Ben
    28 février 2019 - 17 h 58 min

    Si vous croyez à ces mensonge des français vraiment vous les algeriens vous êtes foutus,je peux vous dire que ces français ne savent même pas ce qui se passe chez eux,ce que je sais c’est quand le dèfunt Houari etè vivant savait tous ce qui se passe à l’elysée,allez y voir les documents americains de Henri Kissinger,quand il a dit à Bouteflika ,vous les algeriens vous êtes partout

    18
    4
    Anonyme Utile
    28 février 2019 - 17 h 18 min

    Le parti socialiste et plus exactement le parti national socialiste et sioniste EST LE PIRE ENNEMI du peuple Algérien, qui n’oubliera jamais ce qu’a fait le premier secrétaire du parti socialiste Français et auteur de crimes contre l’humanité en Algérie Guy Mollet.
    Le peuple Algérien n’oubliera jamais l’autre auteur de crimes contre l’humanité commis par Mitterand quand il était ministre de l’intérieur durant l’occupation de l’Algérie, par l’armée coloniale barbare et animale Française.

    On n’a pas attendu les services secrets Français, pour apprendre tous ce que ces « fuites organisées, tronquées et orientées » ont dévoilé . On le sait depuis des décennies.

    D’ailleurs Bouteflika était l’homme de la France, de 1957 à ce jour mais ces fuites des services secrets Français n’en parlent pas, curieusement.

    En effet, Bouteflika a sauvé de grands groupes industriels Français du CAC 40 de la faillite totale, au détriment des intérêts vitaux du peuple Algérien. Bouteflika a détruit le secteur bancaire privé Algérien, pour permettre aux banques mafieuses Françaises de s’installer en Algérie, ce qui explique l’accélération – dilapidation et le transfert illégal massif à l’étranger de l’argent du peuple Algérien, par le clan mafieux des Bouteflika.

    Bouteflika a détruit les fleurons de l’industrie Algérienne au profit de la France. Et c’est la France qui utilise le clan des Bouteflika, pour bloquer tous les projets de Mr Rebrab, preuves à l’appui.
    Elle a bloqué son usine de construction automobile, pour installer l’arnaque Renault avec des conséquences dramatiques, pour le Trésor public Algérien et l’économie Algérienne. Renault a escroqué le trésor public Algérien en introduisant en Algérie plus de 20 000 voitures par an construites à l’étranger et il les déclarait comme voitures montées en Algérie et ceci sans payer de charges sociales ni de taxe ni d’impôts sur le bénéfice. Cette arnaque de Renault s’est perpétuée durant plusieurs années, preuves à l’appui publiées sur le web. Tout cela se passait avec la complicité des Bouteflika. Je n’ai cité qu’un cas mais il y en beaucoup d’autres.

    Bouteflika a bloqué le développement de l’Algérie, sur ordre de la France officielle, qui détient sur lui des secrets explosifs en lui faisant du chantage, preuves à l’appui, et des témoignages poignants publiés sur le web.

    La fuite contrôlée de ces « informations » sur Bouteflika par les services secrets Français C’EST DE L’INTOX parfumée de vérité connue de tous en Algérie. Ils ont été surpris et dépassés par la réaction du peuple Algérien, beaucoup plus qu’en Tunisie. Le train en Algérie est déjà parti et la France veut le rattraper, mais c’est trop tard.

    La France a toujours misé sur le mauvais cheval avec nous. Elle a soutenu les terroristes du FIS, avec les conséquences dramatiques pour nous. Les Algériens ne feront jamais confiance à la France officielle, exécutante d’israël, au vu de ce qu’elle a déjà fait avec les terroristes qui ont ensanglanté le pays.

    La France officielle se trompe LOURDEMENT, si elle croit que les Algériens fuient vers elle. Seul le clan mafieux présidentiel et ses harkis nouveaux qui ont déposé et investi plus de 150 milliards de dollars chez elle, qui s’installeront sur son territoire.

    Le peuple Algérien veut chasser ce régime anti Algérien corrompu et sanguinaire, pour vivre SOUVERAIN ET LIBRE CHEZ LUI. Le peuple Algérien coupera définitivement le « cordon ombilical » réel et virtuel qui le lie à son ancien bourreau et ancien colonisateur Français. Le peuple Algérien DEFENDRA SES PROPRES INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES, GÉOPOLITIQUES ET STRATÉGIQUES, BEC ET ONGLE.

    Avec la disparition du franc CFA en 2020 et sa faillite économique déjà programmée, la France connaîtra une décennie noire et vivra la dislocation de l’union européenne avec des conséquences incalculables, pour tous les pays de L’UE et le monde.

    Cette fuite – INTOX des services secrets Français sur Bouteflika et le timing choisi pour la propager, qui ne sont bien entendu, pas innocents, CONSTITUENT POUR NOUS LES ALGÉRIENS UN NON EVENNEMENT, SANS LA MOINDRE IMPORTANCE.

    L’ALGÉRIE SE DÉBARRASSERA DE CETTE MAFIA AU POUVOIR, QUELQUE SOIENT LES CIRCONSTANCES. L’ALGÉRIE SERA UNE PUISSANCE ÉCONOMIQUE ET MILITAIRE TRÈS IMPORTANTE, QUI COMPTERA DANS LE MONDE.

    ET L’AVENIR DE L’ALGERIE C’EST LES BRICS AUXQUELS ELLE VA ADHÉRER TRÈS BIENTÔT, bien avant 2030.

    33
    6
    Microsoft
    28 février 2019 - 16 h 53 min

    A force de remuer la marmite,toutes les m…es vont remonter a la surface
    La neige commence a fondre avec la fin de la periode glaciere

    Brahms
    28 février 2019 - 16 h 33 min

    Les socialistes volés les algériens pour donner aux juifs afin qu’ils construisent leur état d’Israël. EN 2019, les citoyens ont compris. L’islamisation n’est qu’une conséquence de la destruction du panarabisme (Boumédiene, Saddam, kadhaffi, Arafat, Assad) d’où des barbus en pagaille à la télévision racontant leurs salades sur le paradis et l’enfer alors que les bédouins d’Arabie Saoudite commettent des péchés toute l’année.
    Ces barbus ne sont pas choqués de voir un bédouin d’Arabie Saoudite conduire une Rolls Royce à 600 000 €, par contre ils seront violent envers une pauvre femme qui n’aurait pas mis son foulard islamique.
    Le prosélytisme consiste à faire adhérer le maximum de personnes à la Secte du wahhabisme qui nous a fait 200 000 morts et des milliers de blessés graves en Algérie. Le socialisme et l’islamisme n’ont rien donné de bon aux algériens.

    21
    10
    Anonyme
    28 février 2019 - 14 h 56 min

    Les sorties de L’Obs sont bien évidement reprises telle quelle sans le moindre discernement et aucune mise en garde de ses lecteurs par le journal de Rebrab (Liberté); dont on peut se demander pour qui il ferraille.

    14
    8
    KIF KIF BOURRICOT
    28 février 2019 - 14 h 48 min

    Les socialistes caviars .
    Depuis toujours ils n’ont jamais cesser d’être coupables d’une trahison envers l’Algérie et l’humanité entière.
    Ce sont des délateurs, des renégats
    Ils sont Perfides, scélérats.
    Ils sont déloyales, ce sont des félons.
    Les socialistes sont très nuisible sans le paraître, sans que l’ont s’en doute.
    Et aujourd’hui tout les politiciens quelque soit les courants gauche droite centre extrême, ils sont tous télécommandés par l’oligarchie de nouvel ordre mondial.

    20
    2
    liste des anciens colonisateurs...
    28 février 2019 - 14 h 16 min

    Bientôt la France rejoindra la liste des anciens colonisateurs comme l`Espagne, le Portugal, la Belgique. La France a beau avoir le pétard atomique que tout le monde a maintenant comme Israël, le Pakistan, l`Inde, la Corée du nord, la Chine et beaucoup d`autres qui l`on et ne le disent pas….. ça ne lui évitera pas de devoir aller en guerre en prédatrice pour piller des pays comme le Venezuela ( après le Yémen, la Syrie),pour nourrir son peuple. On voit tous les jours ces messieurs du monde médiatique déconnectés de la réalité sur les plateaux de télévisions Cnews, BfmTv, Lci, France 24 défendant becs et ongles le droit, la liberté sans mentionner une seule fois que la marine française participe avec l`Arabie yahoudite et les Émirats au blocus des médicaments et la nourriture pour enfants au Yémen créant la plus grave crise humanitaire de l`humanité. Où est votre conscience si vous en avez une? Vous mandatez la condamnation à mort vos djihadistes envoyez par vos soins en Syrie detruire un pays souverain. Osez juste donner votre siège de membre permanent à l`ONU à cette Europe que chérissez tant ….en attendant que l`Inde et les grosses pointures d `y accéder un jour à leur tour. La configuration actuelle est celle de 1945 ……Les choses vont bientot changer pour tout ce beau monde.

    13
    2
    Nour
    28 février 2019 - 13 h 34 min

    L »amour » que porte le parti socialiste a l’Algerie n’est un secret pour personne, quand a moi j’espere que le futur president ne fera ni dans le regionalisme, ni dans le tribalisme mais oeuvrera a donner a l’Algerie sa veritable place, hier nous etions la Mecque des revolutionnaire, j’espere que dans un avenir proche nous serons la Mecque de la Justice et de la democratie tel qu’enonce par ce jeune intellectuel « Fathi Ghares » !!!

    14
    1
    GHEDIA Aziz
    28 février 2019 - 13 h 17 min

    Chers concitoyens, ne tenez ps compte de ces divulgations de dernière minute, du nouvel obs ou d’un autre canard de la presse française. Ceci est fait dans l’intention d’attiser le feu et provoquer un véritable bain de sang en Algérie. Le passé de Bouteflika ou de quelqu’un d’autre ne nous intéresse guère. Si aujourd’hui, nous sommes contre le 5e mandat c’est pour autre chose, c’est parce que nous estimons que Bouteflika est en fin de parcours aussi bien politique que biologique. Il doit céder sa place, lui et son clan, à d’autres algériens plus jeunes et plus soucieux de l’intérêt général du peuple algérien. Point barre.

    37
    2
    Ritournelle
    28 février 2019 - 13 h 11 min

    Rien d’étonnant de leur part, mais Ils sont pas en position de force vis a vis de l’Algérie, et ils le savent très bien, le retour de boomerang peut être d’une extrême violence, un pays de plus de 40M on plein chaos a 2H de Paris, en plus des 2.5M d’Algériens présents sur leur propre sol, c’est le cauchemar INTÉGRAL.

    12
    Tin-Hinane
    28 février 2019 - 11 h 57 min

    Le parti socialiste français est décédé, il faut maintenant en parler comme du défunt parti socialiste français, il a été mangé par les mites sionistes, voilà ce qui arrive quant on fait rentrer les mites chez soi. De toutes façons tous les partis français qu’ils soient de gauche ou de droite sont en plein déliquescence. En fait, on peut dire que toutes les institutions françaises sont en décomposition. Il faut laisser le nouvel obs et tous les medias et les politiques français aboyer et passer notre chemin. La france est dans l’abîme qu’elle s’est creusée qu’elle s’y perde à jamais.

    26
    3
      Elephant Man
      28 février 2019 - 13 h 22 min

      Excellente analyse vous êtes un être sensé.
      Le PS est depuis des lustres et c’est flamby qui lui a donné le coup de grâce.
      Quant aux meRdias français tous inféodés au sionisme.

      14
      5
    Sacro-Saint
    28 février 2019 - 11 h 30 min

    D’après Jacques Brel le Parti socialiste français joue la valse à 2 temps, à 3 temps et à 4 temps suivant ….

    9
    4
    ferial
    28 février 2019 - 10 h 27 min

    Qu’ils s’occupent de leurs gilets jaunes et de la misère qui sévit de plus en plus en France.

    25
    7
    Anonyme
    28 février 2019 - 10 h 23 min

    Question : Le SDECE avait-il totalement tord dans son analyse sur Bouteflika ?

    21
    12
    Anonyme
    28 février 2019 - 10 h 21 min

    On s'(en fout de leurs histoires du bla bla bla

    11
    7
    Anonyme
    28 février 2019 - 10 h 12 min

    Le Parti socialiste? En France? Il existe encore?
    Sincèrement que ce journal parle de Bouteflika du temps où celui-ci était M.A. quelle importance ça peut avoir sur cette élection présidentielle. Tout le monde sait qu’il y a eu un problème avec ces fameux « reliquats ».
    Il n’est pas interdit se s’intéresser à notre pays en cette élection présidentielle assez singulière en vérité, comme nous, nous le faisons lors d’élection présidentielle chez fafa sans ménager nos critiques d’ailleurs.
    Ce n’est pas ce pauvre ragot qui va déterminer le destin de notre pays. Les problèmes sont ailleurs et il aurait été sage de les aborder afin que les citoyens puissent prendre connaissance de ce qui les attend dans la décennie qui vient.

    Il est vrai que quand on s’excite sur cette presse sioniste et vendue au capitalisme nous avons l’impression de défendre des idéaux nobles. Mais cela nous fait oublier l’essentiel, c’est-à-dire notre situation présente et future.

    12
    1
    Kahina-DZ
    28 février 2019 - 9 h 42 min

    La France ferait mieux de déclasser les dossiers de ses présidents, pour que les Français découvrent enfin la nature de leurs présidents démons-crates.

    41
    12
    indigné
    28 février 2019 - 9 h 35 min

    L’occident colonialiste en général et la france en particulier exploitent les petits dictateurs des anciennes colonies comme on presse les citrons et les jettent , à la fin ,à la poubelle de l’histoire. comme cela s’est passé au shah d’iran à marcos des phillipines et à mobutu du congo. c’est une fin logique des dictateurs qui tirent leur légitimité du soutien de l’ex occupant.aujourd’hui , la france ne veut pas s’encombrer d’une candidature insensé et dit aux tenants du pouvoir, évitez moi votre ignorance et votre faillite politique et morale.la france a interet à pousser ce pouvoir à lever sa tutelle sur les algériens et à permettre une transition démocratique et à élire librement ses responsables.

    17
    4
    Clovis
    28 février 2019 - 9 h 03 min

    Les socialistes et le nouvel obs n’ont jamais digere sue les algeriens ne soient pas a leur botte. N’oublions pas leur role trouble pendant les annes noires ou le moins qu’onpuisse dire est qu’ils soutenaient presque le FIS. N’oublions pas qu’au moment ou les algeriens democrates et liberaux soutenaient leur armee et leur policiers qui les defendaient contre les monstres soit disant musulmans, les socialistes criaient « qui tue qui ? ». Ingerance deja et honteuse ingerance. Alors ressortir une analyse de leurs services d’il y a 50 ans est la seule parade qu’ils ont trouve pour assouvir leur deception. Ils oublient qu’a l’epoque les algeriens, quelque soit leurs penchants politiques, etaient fiers de voir leur jeune ministre presider brillament l’assemblee des nations unies. Certes la liberte de presse existe et le nouvel obs peut dire ce qu’il veut, mais nous on peut dire « les chiens aboient et la caravane passe ». On peut aujourd’hui, nous algeriens, etre opposes au 5eme mandat sans avoir besoin qu’un journal etranger veuille en rajouter avec des « revelations » obsoletes, et probablement surfaites.

    27
    5
      Anonyme
      28 février 2019 - 11 h 00 min

      C’est La France qui a toujours soutenu votre chimèrique de républiquette

      11
      13
        Kassaman
        28 février 2019 - 20 h 40 min

        Si la france a vraiment ce contrôle comment se fait-il que ses entreprises soient minoritaire dans les grands chantiers que nous avons lancé ces dernières années?
        c’est plutôt ton royaume qui est « comme une maîtresse qu’ils doivent protéger »

    Moskosdz
    28 février 2019 - 8 h 51 min

    Que nos ennemis d’hier se rassurent,le vote se déroulera en toute sérénité et les Algériens éliront démocratiquement le président de leur choix,la déception des partisans de l’ex.OAS se comprend,la carte du FIS sur laquelle ils tout misé pour finir le sale boulot qu’ils n’ont pu achever dans leur départ précipité en 62 a été battue par les forces de la nation Algérienne.

    26
    11
      Anonyme
      28 février 2019 - 11 h 02 min

      Comme a été « élu » boumediene chadli merbah et celui assassiné en directe et le général Zeroual…
      Ridicule

      10
      11
        Moskosdz
        28 février 2019 - 20 h 07 min

        @Anomnyme//Comment a été élu alors l’assassin d’Oufkir,Dlimi et des jeunes cadets de Skhirat?.

    Zaatar
    28 février 2019 - 8 h 40 min

    Je m’en fous de ce qu’écrit le nouvel obs et du parti socialiste français, mais ce qui se dit de notre président durant la décennie des années 60, post indépendance, c’est ce que j’ai toujours entendu il y a des dizaines d’années maintenant. Notamment ce qui concerne la cour des comptes, dont on peut vérifier certains faits, notamment en 1999, les événements concernant Khider et Krim, les détournements des reliquats des ambassades à l’époque ou le président était ministre des affaires étrangères…etc. Et si l’histoire de notre pays devait être écrite, on ne devrait pas omettre tous ces faits qui concernent les principaux personnages historiques en relatant le plus fidèlement possible les événements les concernant tous comme ils sont.

    29
    7
    TNT HD
    28 février 2019 - 8 h 25 min

    L’Arme des incompétents ce n’est jamais de ma faute, c’est toujours la faute aux et où voisins, pas besoin de sortir d’une grande école pour jugé le bilan et le comportement de Bouteflika,la note publié sur NL Observateurs dit tout, si on est le pays le plus corrumpus de la planète c’est grâce a Bouteflika,si on est le pays où les sièges à l’Assemblée s’achètent c’est depuis 1999,si la justice est devenue aux enchères, c’est aussi grâce a notre génie Bouteflika

    25
    10
    Anonyme
    28 février 2019 - 8 h 24 min

    n ayez papeur les dirigeants nous maintenait sous la menace des risques de retour des terroristes même si pour ça ils serait capable de les armés pour pouvoir rester au pouvoir mais les islamistes comme la population on su tirer des leçons de leurs erreurs et on opter pour le bulletin et le seul printemps qu il y aura c est la saison sinon avec des fleurs

    19
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.