Sanctions contre les travailleurs de Sonatrach : Ould Kaddour s’explique

Sonatrach,
Abdelmoumen Ould-Kaddour, PDG de Sonatrach. New Press

Par Sadek  Sahraoui − Dans une lettre publiée dans le dernier numéro de la revue de Sonatrach, le PDG de l’entreprise nationale de production d’hydrocarbures, Abdelmoumen Ould Kaddour, se défend d’avoir interdit à ses employés de participer aux manifestations populaires nées du refus du cinquième mandat de Bouteflika.  «Je tiens à rassurer nos collectifs et à les assurer qu’il n’y a aucune mesure de restriction de quelque nature que ce soit que j’aurai prise, moi et mes proches collaborateurs, à l’encontre des travailleurs de Sontrach qui ont exprimé leur soutien et leur adhésion au mouvement de protestation», écrit Abdelmoumen Ould Kaddour.

Il rappelle que «l’Algérie vit des moments historiques avec la montée en puissance de revendications populaires en faveur du mode de gouvernance, un changement qui appelle à davantage de démocratie et de justice». Il soutient l’idée que les manifestations et la mobilisation citoyenne visent à asseoir un changement positif dans notre pays.

Abdelmoumen Ould Kaddour estime à ce propos que Sonatrach, en sa qualité d’entreprise citoyenne et locomotive de l’économie nationale, ne peut évidemment pas rester en dehors de ce mouvement et, à ce titre, «ses travailleuses et ses travailleurs sont naturellement parties prenantes du mouvement populaire et souhaitent, à l’instar de l’ensemble de notre peuple, que l’Algérie sorte grandie de  cette période historique exaltante».

Cela souligné, le PDG de Sonatrach n’a pas manqué d’en appeler au sens élevé du devoir des employés du groupe et  de leur rappeler que «Sonatrach est une entreprise économique dont la raison d’être est d’assurer à notre pays et à son peuple les moyens de leur développement». Une manière sans doute de les inviter à ne pas entreprendre d’actions extrêmes qui pourraient compromettre le bon fonctionnement de l’entreprise.

S. S.

Comment (34)

    hakim
    27 mars 2019 - 15 h 40 min

    ce voleur de ould kaddour , un voleur preuves à l’appui seront fournies à la justice apres le départ dudsystème ET personne ne doit être autorisé à sortir du territoire national

    Anonyme Utile
    25 mars 2019 - 14 h 58 min

    Ould Kaddour, cet agent de la CIA, a donné le gaz à la France gratuitement jusqu’en 2040 et le pétrole à Total et toutes les réserves de gaz de schiste à Exxon Mobile, sans oublier les livraisons de gaz Algérien à Israël, qu »il a effectué, avec la complicité des forces non constitutionnelles qui avaient usurpé la fonction du président.
    Et pour détruire le présent et l’avenir de l’Algérie Ould Kaddour, sur ordre de ses maîtres étrangers, il a autorisé contre les intérêts vitaux du peuple Algérien et son avenir et celui des générations futures, l’exploitation coûte que coûte les gisements de gaz de schiste qui entourent nos nappes phréatiques, les plus grandes du monde soient exploitées par Exxon Mobile.
    Les réserves de ces nappes sont estimées par des experts mondialement reconnues, à 50 000 milliards de m3. C’est la garantie de l’avenir du pays, pour des siècles. Grâce à ces nappes, 10 millions d’hectares de Terre de première catégorie seront ferilisés et à la fin du siècle, 30 millions d’hectares supplémentaires seront à leur tour fertilisés. Dès 2030, l’Algérie sera la plus grande puissance agricole du monde avec des exportations qui dépasseront les 1500 milliards de dollars par an. Et ould Kaddour le traître réellement veut tuer l’avenir de l’Algérie.
    Ould Kaddour doit être viré sur le champ et jugé pour très haute trahison au même titre que les forces non constitutionnelles qui ont usurpé la fonction présidentielle depuis 2013 et détruit l’économie du pays.
    Ce traître a déjà été condamné pour très haute trahison. Il doit être jugé et puni conformément à nos lois, pour tout le mal qu’il a fait au pays. Tout comme saïd Bouteflika, Ould Kaddour est pire qu’un traître.

    Par ailleurs, toutes les statistiques annoncées par Ould Kaddour sont fausses et très éloignées de la réalité.

    Je lance un appel à mes compatriotes au sud du pays, pour leur de rester très vigilants et d’ interdire strictement, toute exploitation des gisements de gaz de schiste, comme ils l’ont déjà fait déjà.

    Tous les accords illégaux que Ould Kaddour a passé en accord avec le les forces non constitutionnelles qui ont usurpé la fonction du président et gouverné illégallement le pays, depuis 2013, sont caducs et nuls.
    Ces entreprises étrangères doivent être également poursuivies devant les Tribunaux.

    11
    27
    Brahms
    25 mars 2019 - 14 h 26 min

    C’est un régime de corrompus qui place en premier ses marmots puis ses maîtresses. Ces gens se sucrent allègrement et font croire à l’algérien moyen que dans 05 ans son pays sera comme Dubaï. Puis au bout de 50 ans, il n’y a rien ou très peu et l’algérien moyen commence à râler. Ouvrez les yeux, vous n’avez ni protection sociale, ni salaire décent, ni retraite, ni épargne tout est pris par la caste et ses suppôts. Ne ratez pas votre vie à attendre après eux car vous n’aurez jamais rien. Pour acheter l’appartement de Ould Kaddour, il faudrait gagner 04 fois de suite à la Loterie Nationale (Loto) pour empocher les 02 millions d’euros (cagnotte) mis en place chaque samedi ou alors si vous avez une épargne, il faudrait prévoir 208 Lingots d’or à 1 kilo pour l’acheter. On appelle cela la différence entre un honnête citoyen et un malhonnête et après ce personnage se retrouvera à la Mosquée pour se donner bonne conscience.

    4
    8
    kamel
    25 mars 2019 - 11 h 48 min

    C’est lui qui doit être sanctionner et présenter au juge d’instruction

    12
    13
    Khorrotov
    25 mars 2019 - 11 h 44 min

    Le visage est le miroir de l’âme; aussi, à bien regarder cette tête là et en dehors des casseroles qu’il traîne, il m’a tout l’air d’être un adepte de Bacchus. Cela relève certes de la vie privée, mais cela impacte la gestion de notre vache à lait à nous tous.

    4
    7
    Djilali
    25 mars 2019 - 1 h 12 min

    Mais depuis quand Sonatrach a assurer les moyens de développent au pays et à son peuple? qu’il nous éclair.
    e que le peuple Algérien sait c’est qu’ils ont assurer le développement des pays étrangers à qui ils leur fournissent le gaz et le pétrole gratuitement depuis le début des années 1990 et pendant ces 20 dernières années en plus de l’espagne, France , l’égypte, Israel, la Tunisie et bien meme le Marocaine bénécier de cette vache de lait, pire encore il y a des cadres de Sonatrach qui eux se sont enrichit grace au vol de cette matière car ils sont spécialisés dans certaines pratiques de vol qu’il détournent eux aussi.
    Qu’il arrete de nous raconter des bétises de gamins.
    Peut il nous dire pourquoi le cadre des douanes Algériennes s’est retrouver exilé à Londres si ce n’est pas à cause du gaz et pétrole détourné au profit de la Tunisie et que les douaniers n’ont jamais dénoncer et lorsqu’il a constaté ce trafic avec preuve à l’appui et qu’il a fait son boulot il a été menacé, poursuivi en justice il a vu de toute les couleurs.

    7
    38
    Anonyme
    25 mars 2019 - 0 h 54 min

    LA BLAGUE DU SIÈCLE ,,,copier/coller ,,,,,normalement vous devez rigoler
     » Après avoir exprimé son soutien au Mouvement populaire : l’ONM réclame la mise au musée du FLN « 

    Deuxieme phase.
    25 mars 2019 - 0 h 10 min

    Tout les grosses industries nationale comme sontatac et air algérie et les aiguilleurs de ciel Solengaz et autres. …….
    Et les trains et toutes les usines de productions.
    Les écoles toutes les administrations étatiques, douaniers mer terre ciel personnel navigants.
    Seul ceux qui ne devt’ont jamais faire grève ce sont les hôpitaux privée et aussi d’état
    Ni les médecins ni les infirmières ni les sages femmes et tout les personnels qui y travaillent à d’autres tâches dans les hôpitaux comme les nettoyages etc….etc..
    Les pharmaciens eu aussi ne doivent as faire la grève générale.
    Ainsi que les livreurs en pharmacie.
    Et les entreprises qui fabriquent les médicaments .
    Les maisons en générale qui s’occupent des personnes âgées et handicapées ou malades psychiatriques ou orphelins.
    Les boulangers doivent toujours rester ouvertes et continuer a fabriquer du pains ainsi que ce qui livre la farine . Le gaz en bouteilles ou gaz de ville. Et ceux qui gère les barrages pour alimenter les citoyens algériens.
    Les magasins qui livre du sucre de l’huile du rie des pattes et de là sauce tomate du beurre des produit tel que les fruits sec.
    Les fournisseurs de lait et levure les patate ey légume et fruits. Et aussi le carburant.
    Quand le minimum vital est garantie pour que la survie du peuple pour entamé une grève générale nationale illimité sur tout le tirritoire nationale en bloquants les aéroports les ports les chemins de fer les autorités.
    En bloquants tous les constructeurs automobiles étrangers partout en algérie.
    Et en blanquants partout en algerie toutes les entreprises étrangères partout où ils se trouvent .
    En stoppant l’économie algériennes
    Par une une grève générale indéterminée.
    Les mafias au pouvoir vont devoir écouter la rue et accepter leurs revendications.
    Il est nécessaire deux passé à la phase 2 passé à la phase d’eux s’il décident de prendre leurs temps et nous prendre pour des naïfs.
    Phases deux en applications pou une une application du blocage économique sauf sur les points que nous avons clairement cités qui ne devront en aucun cas être concernés par ces grèves économiques nationale.
    Lancer les mot d’ordre par les réseaux sociaux pour une grève économique général en précisant qu’il y a des exception exception â la règle en precisant qu’elle sont tous ces secteurs vitaux pour le bien être pour la population. Qui devront continuellement fonctionnés 24/24/ avec l’appuie du peuple.

    2
    55
      Fragilité par la dépendance créée aux importations
      25 mars 2019 - 12 h 57 min

      Il y a un gros souci dans ce que vous prônez comme grève indéterminée…
      De par la fragilité dûe à la dépendance créée aux importations (un des plus grands méfaits de ce système), si elles s’arrêtent quelques mois, tout sera étranglé même les soins que vous semblez prioriser ne seront pas garantis à tout le monde….
      En effet, il n y aura pas de médicaments notamment pour les maladies lourdes… et d’ailleurs, même le personnel soignant consacrera son temps à trouver subsistance et non pas à soigner les malades….
      Il n y a pas que ça du fait de l’interdépendance par des effets plus ou moins forts, immédiats… entre tous les secteurs de l’activité économique.
      Soyez réaliste !

      28
    bozscags
    24 mars 2019 - 23 h 58 min

    c’est lui qui devrait etre en prison ce voleur.

    5
    10
    Juan Carlos deLa Tragenta
    24 mars 2019 - 22 h 59 min

    Cet homme a du toupet , il nous annonce que chaques années la Sonatrach perd 8 milliards qui s évaporent dans la nature mais ne s est comment l expliquer selon un article paru sur AP il y a quelques mois maintenant , ben si c est ton rôle de nous expliquer ou ils sont passé justement , cet homme acheté une raffinerie vielle polluante à 1 milliards de dollars en Italie comme si ce était son propre fric sans rapports expertises cout total a la fin le pour te le contre ect ect comme si il a acheté une voiture d occasion alors que personnes et aucuns états s est jeté sur cette offre puante et polluante parce qu elle va pas cesser de te polluer hé oui mec et on reparlera de cet achat et à quel cout pour le contribuable algerien au bout le prix de deux neuves surement , j espère que demain nous apprendrons pas des rebondissement à la Khelil concernant cet achat parce que c est peut être plus facile avec l Italie j en sais rien mais s’agissant de l Italie avec vous on peut que se méfier , cette raffinerie ne vaut pas son prix en sachant qu il faut la retaper mais bon on verra demain si il a osé mais il ne sera plus la lui donc faut tous les loquer avt qu il se barrent a l étranger ceux qui nous int amené a une situation critique il y a pas de raisons doivent être responsables de leurs agissement et rendre des comptes des sous qui ne leurs appartiennent pas ; il faut absolument que cet homme qui a été emprisonner sortent de ttes institutions ou entreprises d états et doit s expliquer sur son ou ses mandats après contrôle de celle ci . Voua allez pas valider AP mais c est pas grave comme dab vs l aurez lu ; mais je sais une chose que le peuple ne veut plus ce type qui a lui seul représente un pouvoir néfaste corrompu car si le Drs l avait accusé a l époque , eux généralement n accuse pas a tort , ils ont les tenants et les aboutissants , il n y a pas de fumée sans feu .

    6
    23
    Tredouane
    24 mars 2019 - 22 h 31 min

    Nous devons tous solidaire notre objectif ultime est le recouvrement de notre souveraineté Populaire,l’exclusion de la corruption,la séparation des pouvoir,j ai la conviction que la Nation à démontre sans nulle doute qu’elle est beaucoup plus mature que certains pseudos exécutifs et/ou politique,son message est plus grands en terme de géopolitique dépassant toute forme d’analyse et espérances.

    55
    Reda
    24 mars 2019 - 21 h 53 min

    Cet énergumène qui a liquidé BRC et s’est sauvé au Qatar doit être impérativement jugé. N’a t’il pas déclaré que l’Algérie de Boutef à réalisé en 20ans ce qu’aucun pays n’a pu concrétiser. Une question me taraude: Des directeurs de Sonelgaz ont obligé de signer pour Boutef. Ceux qui ont refusé ont été sanctionné ou pire poussé à déposer leur demande de retraite avant l’âge. Question: Comment les dénoncer sans risque un licenciement? Conseillez moi svp car un petit morveux joue au Caid à SONELGAZ. Il mène la vie dure dans la maison mére. ,

    13
    19
    Anonyme
    24 mars 2019 - 21 h 31 min

    Ils jouent tous un double jeu si le hirak gagne nous sommes avec le peuple et si Saïd reste nous sommes ces chiens… Il appelle une instruction populaire de 10 millions hirak et appelle 100 gamins palestinien et quelques 10 de manifestants front Polisario une révolution, kifah , …

    5
    13
    Anonyme
    24 mars 2019 - 21 h 29 min

    Elle est où l’armée française au Mali qui soi-disant est venu protéger le peuple maliens contre les terroristes ou bien est elle venue pillier les richesses du pays plus de 130 morts hier, un village complet.Les puissances militaires presenten au Mali,au Niger et au Tchad ne sont la que pour piller les peuples africains de leur richesse et foutre le chaos et la guerre en fournissant les armes aux africains qu ils ont manipules pour s entretuer…

    55
    2
    Brahms
    24 mars 2019 - 21 h 16 min

    Ce Monsieur travaille en Algérie et il est propriétaire d’un appartement à Neuilly-sur-Seine (92 200) d’une valeur de 7 000 000 €. Les frais de notaire s’élèvent à 489 000 € soit un prix de 7 489 000 €. Il y a enfin les impôts à régler chaque année soit des taxes foncières et des taxes d’habitation + les charges générales de l’appartement. On rêve quand on voit ce genre de transactions.

    11
    15
      Argentroi
      26 mars 2019 - 8 h 01 min

      Brahms, on savait déjà que tu ne t’entendais pas avec les chiffres, mais quand tu confonds en plus les personnes, alors tes symphonies c’est plutôt des cacophonies !

    Un journaliste inconscient qui demande le départ de Ould Kadour !
    24 mars 2019 - 20 h 57 min

    Je trouve que l’article publié sur un média électronique très connu qui suggère le changement de Ould Kaddour maintenant est une fumisterie inutile ! L’Algérie a besoin pour l’instant que la société Sonatrach continue de travailler normalement et comme d’habitude et ne pas perturber son management jusqu’à ce que les choses s’éclaircissent ! Si des compagnies pétrolières internationales suspendent leurs discussions sur de futurs projets ( et non leurs contrats avec Sonatrach comme il a été faussement indiqué dans l’article) , c’est tout a fait normale en pareille situation politique ! çà se passe comme partout dans le monde.

    Il ne faut jamais mettre la charrue avant les bœufs ! Cette appel a demander à tout prix le changement et dès aujourd’hui de Ould Kaddour relève d’une inconscience et d’une irresponsabilité politique et économique inégalée surtout quand çà vient d’un journaliste !

    54
    11
      Ou va Sonatrach ?
      25 mars 2019 - 13 h 25 min

      Pendant que nos dirigeants font mine d’applaudir le peuple qui manifeste, on importe du pétrole saoudien pour la raffinerie d’Augusta (Italie) acquise par Sonatrach alors que mêmes nos malheureux harraga s’y rendent par des flouka incertaines.
      Qu’on ne nous ressorte surtout pas de capacité de production (les spécialistes honnêtes dont Mr Attar l’ex PDG de Sonatrach en dit long et dans le détail tout récemment sur des sites Algèriens) ou l’histoire des « quotas »* qui peuvent faire l’objet de renégociation et même en position de force dans ces cas là.

      * Algèrie : moins de 2 millions de barils par jour
      Arabie Saoudite : plus de 5 millions de barils par jour

      1
      20
        Ou Va Sonatrach ? (bis)
        26 mars 2019 - 1 h 02 min

        Ceux qui mettent des pouces vers le bas et en série SVP sont vraiment à court d’arguments.

    TOLGA ZAÂTCHA
    24 mars 2019 - 20 h 21 min

    Je demeure sans voix devant un tel bonhomme aussi répugnant. Un « homme » dont je doute qu’il soit un VRAI Algérien… Il a volé les deniers du peuple Algérien. Il a fait de la prison qui plus est… pour se retrouver dirigeant dirigeant de la plus importante boîte Algérienne : celle qui détient la bourse du pays et du peuple. How come ? Crénom de dieu ! Et il est TOUJOURS en poste… CE N’EST PAS NORMAL YAL KHAWA !!!!!

    18
    44
    Anonyme
    24 mars 2019 - 19 h 30 min

    ont des comptes en devises à l’étranger-
    ont des résidences à l’étranger
    se soignent à l’étranger
    ont parfois la double nationalité
    ont une caisse de retraite différente de celle du peuple et régie par des textes non publiables
    ont des enfants qui font des affaires sur le dos de l’Algérie
    résident au club des pins quand ils sont au pays
    ………Et ils se disent algériens ……..justice sera faite le peuple est reveillé !

    45
    28
    IhawHaw
    24 mars 2019 - 19 h 21 min

    Comme s’il pouvait toucher un seul cheveu des travailleurs au sein de la vache à lait qui semble appartenir à ceux qui l’ont mis à ce poste. Les travailleurs de Sonatrach à n’importe quel niveau d’exécution sont conscients et mesurent avec exactitude les enjeux à tous les points de vue.
    Que ce Monsieur nous renseigne plutôt sur ses comparses Chakib Khellil, Bédjaoui (famille entière), Hemche et tout le réseau de multi-millionnaires en dollars, euros, yens, livres sterlings détournés.
    On a eu quelques réponses de la justice Italienne. Bientôt on en aura d’autres, nos magistrats étant libérés (par le peuple souverain) des carcans mis en place par Bélaiz, Louh (ministres de la justice de nuit et de la justice téléphonée) sur ordre de la famille qui pensait régner sur le pays en maîtres absolus.
    Belkacem Zeghmati, procureur général près la cour d’Alger doit être réhabilité et remettre au goût du jour le mandat d’arrêt international qu’il avait lancé. Ces crimes ne doivent pas rester impunis.

    11
    2
    Zaatar
    24 mars 2019 - 18 h 56 min

    Qu’il nous explique comment son jeune fils possède 4 sociétés en Espagne et je ne sais quoi d’autres.

    43
    7
      hossat
      24 mars 2019 - 19 h 20 min

      avez vous des preuves ?

      55
      16
        La Viriti
        25 mars 2019 - 10 h 23 min

        Il a même acquis un terrain de 70 000 metre carré à Ibiza. les preuves sont sur le net, avec les doucments officiels.
        Autre ptrobabilité de la véracité des faits : Ould Kaddour est un membre de la tribu des Bouteflika et à ce titre protégé et intouchable. Comme Khellil par exemple.
        Louh veille sur la justice, Belaiz sur le conseil constitutionnel, ould kadour sur Sonatracht.
        La différence entre les membres de la tribu et les larbins jetables et corvéables à merci, c’est que les premiers en échange du dévouement total ont droit à tous les égards, les seconds non…

    djomballo
    24 mars 2019 - 18 h 51 min

    Moi, j’ai une question qui me taraude à savoir, selon certaines sources:
    La direction de Sonatrach et de ses filiales auraient demandé aux travailleurs de ces unités de fournir des photocopies de leurs pièces d’identité pour présenter un maximum de soutiens voire plus de 4 millions de signatures en faveur du cinquième mandat de Bouteflika.
    Selon les mêmes sources: les travailleurs ont compris le jeu et refusé l’opération de Monsieur Ould Kaddour.

    22
    5
      djomballo
      25 mars 2019 - 8 h 14 min

      Pour compléter l’information l’opération était déguisée par une promesse de l’octroi et ou l’augmentation de la prime de transport.
      Est ce que quelqu’un peut confirmer cette info?
      Merci d’avance.

      2
      1
    Quelqu'un
    24 mars 2019 - 18 h 28 min

    Il y a une raison quelque part. L’armée doit être capable de garder nos frontières pour leurs frères que nous sommes tous, et tout a un coût. Vous savez cela coûte combien un déploiement pour plus de 7000km de frontière où la majorité est saharienne ?
    Réfléchissons un peut.

    9
    27
    Selecto
    24 mars 2019 - 18 h 24 min

    Un repris de justice ex taulard a la tête du Trésor Public !
    La place de type est derrière les barreaux avec tout ses complices qui l’on placé a ce poste.

    43
    42
    Krimo
    24 mars 2019 - 17 h 59 min

    Il devrait aussi s’expliquer sur les commissions touchées à travers son fils.
    On commence par la rénovation de la raffinerie de Skikda et Samsung…
    On verra bien!

    42
    37
    MELLO
    24 mars 2019 - 17 h 58 min

    De toutes les manières, personne dans tout ce système , y compris le président d’El Mouradia, ne peut interdire à ses employés d’exprimer leur ras le bol de ce système. L’heure du changement à sonné et tous les rapaces , qui qu’ils soient, se doivent de se retirer et garder le silence. Le silence est le meilleur allié pour tous les détenteurs d’une carte de nomination du président. Les sommités , les intellectuels , les experts qui vivent et travaillent à l’étranger , ceux qui ont subit les mains sales de ce pouvoir peuvent réintégrer leur Algérie qui a besoin d’eux.

    20
    4
      Le Juge
      24 mars 2019 - 20 h 04 min

      Ils doivent passer tous devant les tribunaux a commencer par ce protégé Ould Kadoud, Louh, Hamel, Belaiz, Drabki, Said et toute la clique, ils doivent rembourser et payer.

      10
      1
      La Viriti
      24 mars 2019 - 20 h 22 min

      Peut il nous dire comment il a été blanchi après avoir été condamné pour des faits graves à la fin des années 2000?
      Comment explique t il l’acquisition entre autre d’un terrain de 70 000 m’être carré à Ibiza par son fils, toujours durant les années 2000 ( l’âge d’or du bouteflikisme et des vols à très grande échelle ).
      Comme Khellil, autre escroc notoire blanchi par Bouteflika, ould kaddour fait partie de la tribu des Bouteflika, le premier cercle intime, les proches et les intouchables ( avec Louh Belaiz Kouninef ould abbés Bensalah Benghabrit….etc…etc….).

      Il est en train de finir la signature de contrats iniques et en défaveur du trésor public algérien pour obéir aux Bouteflika qui utilisent sonatracht depuis 20 ans pour acheter les soutiens aux 4 mandats…

      La valeur des exportations a diminué de 40% et ne correspond pas au recul relatif des prix du pétrole…

      Personne ne contrôle les contrats signés par ould Kaddour himself et qui ne prennent pas en compte les intérêts de l’Algérie mais de la famille prédatrice au pouvoir….Un audit approfondi va le montrer et surtout l’ampleur des pertes occasionnées par des décisions avant tout politique et unilatéralement décidées par Bouteflika.

      Quid du gaz offert à la France ? Quid de notre sous sol offert aux américains ???

      Le peuple algérien doit savoir comment une famille a décidé d’hypothèquer notre avenir pour s’offrir ine monarchie….

      8
      17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.