Cent membres du conseil national du RND exigent la démission immédiate d’Ahmed Ouyahia

RND Ouyahia
Ahmed Ouyahia. PPAgency

Par Hani Abdi L’étau se resserre sur le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia. Cent membres du Conseil national exigent sa démission immédiate. Dans une déclaration rendue publique aujourd’hui, les signataires, dont des anciens ministres, accusent Ouyahia d’utiliser le parti à des «fins douteuses» et demandent dans ce sillage la convocation d’un congrès extraordinaire pour élire un nouveau secrétaire général. Les signataires de cette déclaration soulignent également qu’Ahmed Ouyahia est aujourd’hui rejeté par le peuple, malgré son appel au président Bouteflika de démissionner afin de débloquer la situation politique.

Cette déclaration va dans le sens du mouvement de redressement enclenché par des anciens cadres du parti, qui ont été écartés ou marginalisés durant ces dix dernières années. Plusieurs groupes de contestataires se sont constitués pour réclamer la même chose, à savoir la démission d’Ouyahia et sa direction et l’élection d’un nouveau secrétaire général.

Nous avions déjà fait part de la volonté déclarée de Belkacem Mellah de reprendre les rênes du parti. L’ancien secrétaire d’Etat aux Sports, qui a assuré que 3 000 militants du RND étaient derrière lui, avait affirmé que les frondeurs comptaient exiger la tenue d’un congrès extraordinaire pour changer la direction du parti. Belkacem Mellah s’était déjà opposé à Ahmed Ouyahia en 2016 lorsqu’il avait présenté sa candidature pour le poste de secrétaire général du RND. Une démarche qui avait été mal perçue et considérée comme une «félonie» dans un contexte marqué à l’époque par une discipline partisane rigoureuse, dictée par l’allégeance totale au président Bouteflika, alors seul maître du jeu.

Des sources sûres nous ont fait part, auparavant, de la volonté d’Ahmed Ouyahia de démissionner, après avoir été contraint à quitter le gouvernement, suite à la forte mobilisation citoyenne pour le changement. Mais vite la direction du parti a démenti cela, affirmant que le secrétaire général compte bien poursuivre son mandat à la tête du RND. La situation est donc tendue.

H. A.

Comment (14)

    Anonyme
    31 mars 2019 - 13 h 16 min

    Il s’accroche toujours sur la charrette du pouvoir, car il a toujours l’espoir de ressurgir à la présidence avec la venue de Toufik.

    Anonyme
    31 mars 2019 - 13 h 14 min

    Qu’il dégage, m…
    Ouyahia dégage

    DYHIA-DZ
    31 mars 2019 - 12 h 49 min

    Ouyahia, j’ai toujours douté mais maintenant je suis convaincue que tu es une …

    On comprend mieux pourquoi tu préfères la démission du fantôme que sa destitution.

    Dégage.

    bozscags
    31 mars 2019 - 11 h 46 min

    jeter le en prison.

    Anonyme
    31 mars 2019 - 2 h 12 min

    Il doit démissionner, et sortir dans la dignité, et dans l’honneur, avant d’etre acculé, et forcé à sortir
    Par la petite porte, non sans avoir fait une auto critique sévère, et sans complaisance de son bilan,
    Et présenter des excuses publiques au pays, et à son peuple,
    Un sursaut de dignité, et d’honneur, pour, peut etre, entrer dans l’Histoire qui sera sévère, et sans pitié
    Avec ceux qui ont failli, tout en s’entetant, et s’obstinant à continuer à faire fausse route, et à ne pas écouter
    Les élites nationalistes compétentes, intègres, et sages, et le peuple qui a pris son mal pour patience
    Depuis 1999

    Brahms
    30 mars 2019 - 18 h 57 min

    Ces discours enjôleurs sont terminés. Il était chargé de caresser dans le sens du poil, il disait : (Ne vous inquiétez pas, tout va bien, je contrôle, je suis là, allez donc faire dodo à la maison, mes chers citoyens). Résultat des courses, rien de bon, que de la flatterie puis changement de quelques billets en dinars pour faire croire qu’il contrôlait le pays. Ce Monsieur comptait sur un baril de pétrole à 120 dollars pour sauver l’équipe de fraudeur mais la supercherie a été découverte par le peuple. Ces gens s’enrichissent sur le dos du peuple et mettent les citoyens sur un (tourniquet) les laissant faire du sur place sur eux mêmes (pas de mariage, pas de travail, pas de maisons, pas d’appartements et vivant toujours chez leurs parents à 40 ans) donc aucune intimité pour construire leurs vies. Par contre, pour les enfants de la caste, c’est la carte bleue Matescard en multidevises (euro – dollars – franc suisse – livre sterling – dollar canadien) pour qu’ils puissent faire leurs emplettes en Europe, inscription à l’université afin que leurs marmots puissent reprendre des postes importants dans les sociétés de leurs papas, achats d’appartements à l’étranger etc..

    5
    1
    SABRIA D.
    30 mars 2019 - 17 h 30 min

    PLUS DURE SERA LA CHUTE, YA SI H’MIMED !!!

      Vroum Vroum 😤..
      31 mars 2019 - 0 h 00 min

      RND…!!?… R rien du tout !… Tous ces Cigles RND , FLN , MSP , …sont grillés , du réchauffé !.. Voilà, si vous créez un nouveau Partis avec le même Sigle RND , c’est sur qu’il marchera encore moins bien !! ..C’est ce que je comprends pas , la Rue crie « au changement  » et Eux au RND ferraillent pour changer la Tête !!..mais gardent la même marque !!.. . . Sérieusement Bonne Route à l’Algérie , qui gagne ces lettres de Noblesse , et à l’étranger l’intérieur . . Le Monde nous regarde avec respect , et se voit dans le Peuple Algérien et son ANP, Police , Gendarmerie , les mêmes doigts de la même main , unis . . ✋ et ça c’est pour le mauvais Oeil sioniste et les Jalous .

    Anonyme
    30 mars 2019 - 17 h 16 min

    Le RND est un panier de crabes opportunistes. Ils n’ont pas plus de programme que le FLN. C’est des khobzistes et des suivistes … A la poubelle!

    7
    1
    Kahina-DZ
    30 mars 2019 - 17 h 08 min

    Ouyahia,

    Il faut se rendre à l’évidence. Faites passer les intérêts du payas avant les vôtres.

    12
    Sprinkler
    30 mars 2019 - 16 h 09 min

    Vous êtes encore au chevet de ce parti croupion qui a déjà un pied dans la fosse commune de l’histoire ? Ses querelles intestines, le sort de son  » gourou  » ne présentent absolument aucun intérêt pour vos lecteurs, si tant est qu’ils en fussent dignes un jour…Ces petites chroniques quotidiennes sur l’état des partis de la  » mangeoire  » ou même de  » l’opposition  » vont à rebours de l’Histoire, de la sentence du peuple qui appelle à leur disparition de la scène politique algérienne…FLN, RND, TAJ, UGTA, MDA,ex-FIS, MSP, PT, FFS, RCD, TALAI HOURIET, JIL JADID, MNA, etc…

    8
    1
    bozscags
    30 mars 2019 - 14 h 03 min

    il faut disdoudre en urgence le FLN et le RND ces deux partis fantoches.

    21
    2
    Mir
    30 mars 2019 - 13 h 32 min

    Et 42 millions d’Algériens exigent la dissolution du RND. Tatnahaw ga3 !

    26
    1
    se faire oublier tous pour le bien de l'Algèrie
    30 mars 2019 - 12 h 59 min

    Ils feraient mieux de se faire oublier tous pour le bien de l’Algèrie.

    24
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.