Enquêtes sur des faits de corruption et interdiction de sortie à l’étranger

enquêtes
La justice est mise en branle. New Press

Des enquêtes préliminaires sont mises en œuvre pour des faits de corruption et de transfert illicite de capitaux vers l’étranger, a annoncé, lundi dans un communiqué, le parquet général près la Cour d’Alger, rapporte l’agence de presse officielle APS.

Le parquet confirme, en outre, l’interdiction «conservatoire» de sortie du territoire national de certaines personnes. «Conformément à l’article 11 alinéa 3 du code de procédure pénale, le parquet général près la Cour d’Alger porte à la connaissance de l’opinion publique que des enquêtes préliminaires sont mises en œuvre pour des faits de corruption et de transfert illicite de capitaux vers l’étranger», précise la même source. Dans ce cadre et «pour les nécessités des enquêtes, le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a procédé à l’application des dispositions de l’article 36 bis 1 du Code de procédures pénales et a pris des mesures conservatoires en ordonnant l’interdiction de sortie du territoire national à l’encontre de certaines personnes», ajoute le communiqué, sans donner plus de détails.

R. N.

Comment (17)

    Anonimaoui
    2 avril 2019 - 11 h 05 min

    Tiens on découvre finalement l’article 36 bis du code pénal alors que pendant 20ans de prédation à tous les niveaux nos  » valeureux » magistrats n’ont pas réagi à des scandales, des dénonciations et des articles de presse sans parler de plaintes déposées par des citoyens algériens. Ok c’est le MDN, selon Echourouk TV, qui a actionné la justice mais cette institution aurait dû demander l’ouverture d’une enquête générale sur la corruption tout secteur confondu civil et militaire. 12 personnes suspectées de corruption et de trafic de devises sur 42 millions de citoyens, c’est incroyable. Nous sommes le pays le plus honnête du monde. Allah Akbar !!!!

    Anonyme
    2 avril 2019 - 9 h 11 min

    Il faut enquêter sur l affaire Khelil aussi , il n y a jamais eu d enquête au pays sur son affaire en fait et il faut enquêter sur ttes les affaires de corruptions , y a du boulot c est bien , ca va donner du boulot donc des moyens a la justice pour ne laisser aucunes affaires de cotés mais un état de droit et une démocratie qui verra le jour bientôt inch Allah et peut elle revenir sur ttes les affaires ayant entaché l Algerie et ayant fais des victimes car ds une démocratie état de droit n importe quel citoyen peut solliciter la justice qui elle sera indépendante du pouvoir , l état Français a bien jugé des nazi de guerres ayant fuit en Argentine ou ailleurs ds le monde ou meme des braqueurs ou autres ayant commis des actes graves en France , il y en un au Brésil un ancien braqueur il a refait 4 vie là-bas et le jour ou il est venu passer un Week end a Paris en pensant qu apres ttes ses années il avait prescription ou l avait oublié ben ils l ont choppé pour cette vielle affaire . voila donc vs pouvez faire ce que vs voulez c est une question de temps et quoi qu il arrive on devra s y pencher un jour ou l autre , c est meme la premier étape du president qui sera élu par le peuple faire un audit nationale sur la corruption établie en Algerie depuis 1962 meme en mettant les hommes et femmes compétents et les moyens pour y arriver et mettre une somme totale et commencer affaires par affaires pour en oublier aucunes te demander des comptes et gelés des biens et comptes apparentant a leurs familles et juger ses gens qui ont fait bcps de tort aux pays et a son peuple ect mais ca viendra .

    Zaatar
    1 avril 2019 - 19 h 34 min

    Pour se maintenir au pouvoir en l’état actuel des choses H’mida a besoin de déployer toute son envergure. Il y va doucement mais sûrement. Même si la protesta semble déterminée, cela n’a pas l’air de faire peur à H’mida qui agit en toute quiétude et prend même le temps d’agir même si on croit qu’on l’a pressé.

    Mahboul
    1 avril 2019 - 18 h 13 min

    Est-ce une décision politique ou judiciaire.moi je pense que le parquet avait deja sous le coude des enquetes preliminaires… Ce n est pas pas tres credible…bb.

    Et said we djma3tou ?
    1 avril 2019 - 18 h 09 min

    a quand les autres vrais coupables?

    Dz213
    1 avril 2019 - 17 h 26 min

    Le prix dès barques de marque boti ainssi que lès billets aller simple vers harga vont augmenter et comme lès banques Algerienne sont sous la loupe la bourse du square connaitra une montée de Ali cac40.

    DYHIA-DZ
    1 avril 2019 - 16 h 37 min

    Si je comprends bien, le malheur de l’Algérie est attribué à deux personnes: Haddad et Ouyahia ???

    La réponse je l’ai trouvé dans l’Article:

     » … Le parquet confirme, en outre, l’interdiction «conservatoire» de sortie du territoire national de certaines personnes  ». … ET non pas de toutes les personnes concernées.

    6
    2
    La Viriti
    1 avril 2019 - 15 h 53 min

    Ces dernières semaines, les vols Alger/Casa ou Oran / Casa étaient pleins à craquer de familles entières..
    Le parquet a décidé de s’auto saisir une fois la fuite des marocains qui occupaient des postes dans le régime boutelfika…

    12
    5
      L'inspecteur
      2 avril 2019 - 1 h 28 min

      Houda Faraoun vient de rentrer du Maroc où elle était en vacances.
      Elle savait qu’elle était intouchable tant que Said Bouteflika gouverne …

    B.M
    1 avril 2019 - 15 h 46 min

    Merci, ô Seigneur de l’univers, de m’avoir donné à vivre la naissance de la beauté triomphant de la laideur, Merci pour cet acte de naissance de La Purification !

    8
    2
    Anonyme
    1 avril 2019 - 15 h 22 min

    PRIMO: Est-ce que Haddad est bien arrêté. Ou sont les preuves? N’est-il pas en train de siroter son soda quelque part bien tranquillement? Bon, même si c’est le cas, le jour viendra où il se verra devant une justice réellement indépendante et humaine en attendant la justice divine!
    SECUNDO : Donc le problème est autre. En supposant que l’information est vraie, çà nous fait penser à un receleur qui tend de condamner son fournisseur-voleur et qui veut préserver sa blancheur, sa candeur, son innocence. En effet tout le monde sait que sans receleur, Haddad n’aurait pas eu la chance d’être ce qu’il est. Ce n’est qu’un « petit » second couteau avec ses quelques milliards de dollars. Son receleur en a dix fois plus au bas mot. Dans cette association de malfaiteurs, les plus gros auront tendance à se cacher derrière les plus petits et feront tout pour çà.
    Il y a des milliers de voleurs-fournisseurs et des centaines de receleurs.
    C’est comme si le corps de l’Algérie est atteint par une infection grave (d’autres parlent de cancer), mortelle même.
    CONCLUSION: Il faut marcher, marcher, marcher, pacifiquement, jusqu’à l’éradication certaine et avérée de l’infection.
    La marche pacifique c’est le vaccin, la chimio thérapie.
    Ils se fatigueront avant nous.

    14
    Lghoul
    1 avril 2019 - 14 h 38 min

    Pourquoi ont ils attendu tout ce temps alors ? Et Chakib, celui que le parquet de milan a affiché, bedjaoui etc. Et ceux qui ont détourné sur les autoroute est ouest et nord sud ? Et les appartements a paris du drebki et les comptes au panama de bouchouareb ? etc. etc. Continuez alors pour prouver que vous voulez erradiquer la corruption.

    21
    Mensonge
    1 avril 2019 - 14 h 31 min

    Tant que Belaiz est en fonction les voleurs ne seront jamais inquiétés.
    On arrête le prête nom Haddad pour lui faire payer a la place de Said Bouteflika le vrai propriétaire de tout ses biens en Algérie et a l’étranger.

    20
    2
    Ali 8
    1 avril 2019 - 14 h 25 min

    Enfin la justice bouge esque ce n’est pas juste du cinéma pour calmer un peuple qui souffre depuis vingt ans d’une justice à deux vitesses, et c’est pour quand de juger les députés qui ont spolier les. Biens des modestes citoyens, le cas d’un député FLN de Skikda acheter son siège chez Bouhadja

    15
    1
      Djaffar
      2 avril 2019 - 1 h 30 min

      C’est du cinéma pour endormir le peuple.

    Mir
    1 avril 2019 - 14 h 19 min

    L’Opération de Charme a commencé.
    Ils vont lâcher quelques os pour le bon peuple, histoire de l’occuper.
    Et eux vont continuer à s’occuper des choses sérieuses : garder le koursi.

    18
    2
      Ammar
      1 avril 2019 - 14 h 54 min

      Il été temps de se pencher sur cette calamité qui ronge notre pays depuis ; maintenant j’ose y croire qu’on mettra un frein à cette hémorragie de fuite des capitaux , transfert illicite des devises, crédits bancaires sans garanties détournement du foncier etc…
      J’espère que la justice se penchera aussi sur le fond du FCE et sa composante, le mal est profond,il y’a des milliers de haddad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.