Le général à la retraite Mejdoub Kehal nous écrit : «Je n’appartiens à aucun cercle»

Kehal Toufik
Le général à la retraite Mejdoub Kehal. PPAgency

Par Houari A. – Après le général Toufik qui a démenti avoir participé à une réunion secrète avec le général Bachir Tartag et le frère du président Saïd Bouteflika, c’est au tour de l’ancien directeur de la Direction de la sécurité et de la protection présidentielle (DSPP) d’infirmer ce qui a été rapporté par une autre chaîne de télévision privée.

«Je dénonce et démens toutes les informations dénuées de tout fondement selon lesquelles j’aurais participé à une réunion avec des personnes dont les noms ont été cités par une chaîne de télévision», a affirmé le général à la retraite Mejdoub Kehal, qui précise que la photo diffusée par le média en question le montre en train de discuter avec d’anciens officiers qui étaient sous ses ordres et avec lesquels il échangeait les salutations devant l’entrée de sa résidence à Moretti.

Le général Mejdoub Kehal accuse le média en question de vouloir attenter à sa réputation et à sa carrière professionnelle qu’il a passée au sein de l’armée «au service de l’Algérie».

«J’affirme n’avoir jamais participé à aucune réunion depuis que j’ai quitté mes fonctions en 2015 et que je me suis toujours astreint à l’obligation de réserve», a précisé cet officier supérieur anciennement en charge de la sécurité du président Bouteflika, tout en soulignant qu’il ne fait partie d’aucun cercle «par respect à mes principes à ma doctrine militaire au service de la patrie», a-t-il écrit dans une déclaration adressée à notre site.

Le général à la retraite Mejdoub Kehal a décidé de porter plainte pour diffamation contre la chaîne de télévision qui a diffusé sa photo et l’a présenté comme sortant d’une réunion tenue avec d’anciens responsables politiques et militaires.

H. A.

Comment (7)

    Anonyme
    3 avril 2019 - 12 h 54 min

    tu dis ça pour être président , et bien désormais il est interdit aux candidats d avoir un passé d officier supérieur dans l armer a cause des mauvaises d expérience du passe

    Ali 2
    2 avril 2019 - 11 h 45 min

    C’est aussi simple comme bonjour, alors pourquoi ne pas attaquer en justice la chaîne d’information en question, ou par crainte de représailles de la part Said Bouteflika et son clan mafieux

    10
    3
      Lyes Oukane
      2 avril 2019 - 12 h 57 min

      @ Ali de 11h45 et à Mir de 10h19 .Bonjour madame et monsieur , les choses sont déjà assez compliquées comme ça . Yarham babakoum n’en rajoutez pas . Le dernier paragraphe de l’article du dessus devrait répondre à votre questionnement ( pourquoi ne porte t-il pas plainte ? ) .

      1 ) Ce général était du sérail mais n’y est plus depuis 2015 , il sait des choses ,peut-être qu’on a cherché à le salir pour qu’il ne la ramène pas trop ?

      2 ) Cet homme ,au vu de son ex fonction ultra sensible a peut-être été approché par un clan contre un autre mais je doute qu’il aurait été assez idiot pour ce faire coincer comme un bleu .

      Bref ,je n’en sais rien . Je fais confiance à AP qui nous dit ce qu’il en est heure par heure et c’est très bien comme ça .

      Bonne journée à toutes et à tous . .

      9
      4
    Anonyme
    2 avril 2019 - 10 h 59 min

    Peut-être qu’il appartient à un Carré ?

    7
    2
    benhamed
    2 avril 2019 - 10 h 35 min

    La neuroscientifique Diana Tamir de Harvard a ainsi démontré dans la revue the Proceedings of the National Academy of Sciences que les gens étaient prêts à renoncer à de l’argent pour continuer à faire parler d’eux .
    Comme le dit si bien la chanson: » Parlez-moi de moi, il n’y a que moi qui m’interesse ! »

    Mir
    2 avril 2019 - 10 h 19 min

    Tout le monde dément et dénonce une atteinte à son honneur, mais aucun ne porte plainte pour diffamation.
    Bizarre.

    8
    4
    ZYGOMATIQUE
    2 avril 2019 - 10 h 16 min

    En clair, il est en réserve de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.