Le général à la retraite Toufik convoqué par le tribunal militaire de Blida

Le général Toufik
Le général Toufik. D. R.

Par Kamel M. – Le général à la retraite Mohamed Mediene, dit Toufik, a été convoqué ce samedi au tribunal militaire de Blida, selon des sources concordantes. La convocation de l’ancien patron de l’ex-Département du renseignement et de la sécurité (DRS) fait suite aux mises en garde lancées à son encontre par le chef d’état-major de l’ANP.

Le général Ahmed Gaïd-Salah avait, en effet, menacé le général Toufik d’engager des poursuites judiciaires à son encontre au cas où il ne cesserait pas ses «manœuvres» qui viseraient, selon l’homme fort de l’armée, à «saboter» toutes les initiatives destinées à transcender la crise politique actuelle.

Des médias avaient fait état d’une rencontre qui aurait réuni le général Toufik avec le frère du Président démissionnaire, Saïd Bouteflika, et le coordinateur des services de sécurité récemment limogé, le général Bachir Tartag. Mais le général Toufik avait réagi pour infirmer l’information, en soulignant qu’il n’avait jamais rencontré le général Tartag depuis qu’il a quitté ses fonctions. «Je n’ai jamais rencontré, ne serait-ce qu’une seule fois, le personnage des services de sécurité qui est cité comme ayant participé à [cette] pseudo-réunion, depuis que j’ai quitté mes fonctions», avait-il affirmé.

«M’accuser d’avoir rencontré des agents étrangers pour évoquer des sujets relevant de la souveraineté nationale est une tentative délibérée de me porter préjudice», accusait-il, par ailleurs, en soulignant qu’il est «connu à l’intérieur du pays et en dehors pour avoir combattu toutes les ingérences extérieures, qu’elles soient politiques, culturelles ou économiques».

Le général Toufik avait ajouté : «Quelle que soit la gravité des problèmes politiques qui traversent le pays, je ne peux dévier en aucun cas du principe de la défense de la souveraineté nationale.» «C’est une règle immuable que j’ai toujours respectée dans mon comportement et mes actes», avait-il insisté, sans toutefois envisager une quelconque poursuite judiciaire pour diffamation.

Le général Toufik ne démentait pas, néanmoins, avoir rencontré Saïd Bouteflika, laissant toutefois le soin à l’ancien président Liamine Zeroual d’informer l’opinion publique du contenu de cette rencontre qui le concernait, puisque le cercle présidentiel voulait solliciter ce dernier pour diriger une période de transition après la démission de Bouteflika. «Par souci de transparence et de respect de la vérité, je voudrais informer que j’ai reçu, le 30 mars dernier, à sa demande, le général à la retraite Mohamed Mediene qui était porteur d’une proposition relative à la présidence d’une instance pour la gestion de la période de transition», avait révélé Liamine Zeroual, le 2 avril dernier, dans une déclaration remise à la presse.

Le général Tartag et le frère de l’ancien Président, Saïd Bouteflika, auraient également été convoqués par la justice.

Nous y reviendrons.

K. M.

Comment (122)

    Zaatar
    5 mai 2019 - 5 h 29 min

    Maintenant on peut affirmer sans risque de se tromper que le pays est bien dans la m… bien malin celui qui predira comment cette aventure va se terminer. Toujours est il, on a compris que Gaid Salah et son raisonnement c’est khalatha tesffa. C’est ce qu’il pense. Il y arrive formidablement bien, bien sur n’ayant pas tenu compte de l’essentiel. Peut-être a s’il raison et que notre pays fonctionne ainsi.

    10
    6
      Finesse-Aures
      5 mai 2019 - 12 h 03 min

      La démocratie ça s’apprend comme un cours magistral
      avec assiduité et calme, on a besoin d’hommes forts et patriotes pour émerger cette démocratie, si à chaque fois on porte des suspicions ou supputations à des personnes qui veulent aider le peuple à accomplir son désir de changement définitif, nous devrions leur accorder le bénéfice du doute, il n’y que les forts qui patriotes et qui aiment leur patrie au dessus de tout qui sont capables de nous aider. Aurions nous le choix de choisir des hommes faibles, je ne pense guère
      Le hirak Selmi est notre source qui doit s’appuyer sur un socle solide pour la victoire définitive du peuple algérien
      Cette indépendance est à consolider, c’est un
      bon début peu importe comment il est préparé
      C’est inédit dans l’histoire récente de l’Algérie
      Vive le changement vive L’Algerie démocratique
      et sa renaissance

      8
      3
    Blakel
    5 mai 2019 - 2 h 27 min

    Moi j’ai du mal à comprendre, Mediene est accusé d’être un grand traître pour avoir discuté d’un plan de sortie de crise avec Zeroual et S.Bouteflika, et Gaïd Salah qui a jusqu’à la dernière minute soutenu le projet de 5e mandat de la honte, lui il ne l’est pas. Pour moi Gaïd et Toufik c’est kif kif. Je pense que ce qui est reproché avant tout à Mediene, c’est d’avoir envisagé un plan de sortie de crise sans Gaïd Salah. Or Gaïd Salah, veut tout contrôler, il veut appliquer le plan qui lui convient, et personne, ni même le peuple n’a son mot à dire.

    14
    10
    N OUBLIONS PAS POURQUOI LE PEULPE EST SORTIS DANS LA RUE ...
    5 mai 2019 - 2 h 26 min

    Tous ça devient dangereux pour notre Nation … Le peuple est sortis pour Reprendre sa souveraineté ne l oublions jamais … Maintenant que GAID SALAH fait la pluie et le beau temps qu est ce qu il attend pour lui rendre sa victoire ??? La dictature Militaire n intéresse pas le peuple et elle n en veut pas …

    11
    7
    Felfel Har
    4 mai 2019 - 23 h 50 min

    « The wheels of Justice turn slowly, but they do turn », cette citation semble s’appliquer à la situation présente. De nombreuses personnalités qui se croyaient suffisamment puissantes, ont oublié qu’il arrive un moment où il faut rendre des comptes à Dame Justice. Violer sans vergogne les lois du pays, abuser de son pouvoir, menacer d’honnêtes citoyens, et les priver de leurs droits fondamentaux sont autant d’abominables crimes, imprescriptibles au regard de la Justice, crimes passibles de sanctions à la hauteur des dommages causés. Ouakt el hissab oual 3ikab!
    La Justice ne doit pas rechercher une vengeance, elle doit trouver une façon d’apurer les comptes, d’appliquer la loi, toute la loi, rien que la loi, cette loi que nous sommes tous tenus de respecter scrupuleusement. Sinon la loi de la jungle s’imposera et n’en profiteront que les puissants, les riches et les privilégiés.
    Nos juges doivent s’inspirer de Victor Hugo quand il conseille ceci: « Faire justice, c’est bien; rendre justice, c’est mieux. »

    6
    1
    BEN
    4 mai 2019 - 23 h 37 min

    Gaid doit partir c’est du n’importe quoi. Ce n’est pas un politique. il est entrain de faire le vide autour de lui et il est incapable de faire la moindre proposition politique. Pourquoi il ne suggére pas à ce mouvement d etre une force de proposition et de lui promettre la sécurité. Quelqu’un sait où est Bensalah.

    9
    10
    Bouzorane
    4 mai 2019 - 22 h 51 min

    « Rab Dzair » serait tombé suite à l’arrestation de l’un de ses plus proches collaborateurs, un ancien apprenti maçon propulsé patron du club des Pins, qui a tout révélé sur la préparation d’un coup d’état… quelle ironie du sort!

    10
    8
    Anonyme
    4 mai 2019 - 22 h 23 min

    Information confirmé ou pas ?

    Hich
    4 mai 2019 - 21 h 59 min

    Convoqué ou arrêté ?

    PATRIOTE
    4 mai 2019 - 21 h 59 min

    Le général Gaid Salah par son emprise dangereuse du pouvoir absolu, est entrain de s’exposer et d’exposer la seule institution qui est debout, je pense que le pays court un risque très très grave, il ne doit pas istrumentaliser la justice à sa guise

    13
    9
    Anonyme
    4 mai 2019 - 21 h 55 min

    Depuis les aveux de Zeroual sur les actes de haute trahison de Saïd, le peuple réclame à chaque marche l’arrestation de ce traître. Ces derniers jours c’est Nezzar lui même qui confirme la haute trahison de Saïd.
    Qu’est ce qu’on attend pour arrêter ce traître ?

    11
    3
    El pueblo
    4 mai 2019 - 21 h 42 min

    c’est ça, amusez la galerie

    9
    3
    Moskosdz
    4 mai 2019 - 21 h 19 min

    Sans connaitre personne et défendre personne,mais les malhonnêtes s’en prennent aussi aux honnêtes gens si gênant dans leurs magouilles et plans machiavéliques.

    10
    4
    Vangelis
    4 mai 2019 - 20 h 48 min

    C’est toute la famille dite  » révolutionnaire  » qu’il faudrait juger.

    Ses membres ont profité du système qu’ils ont mis en branle et menti aux algériens en leur faisant croire qu’ils allaient voir ce qu’ils allaient voir. On a attendu, attendu, longtemps, trop longtemps même, sans rien voir de leurs racontars.

    Leur principal soucis était qu’ils se rémunèrent sur le dos de la bête qu’ils croient avoir été les seuls à libérer du colon. Ils en ont profité à profusion, à satiété, ils ont bouffé et pris du ventre sur le dos du pays et des algériens en les maintenant dans une misère qui ne dit pas son nom.

    Toufik, Tartag et l’autre frangin de l’ex raïs se croyaient maître du pays en faisant ce que bon leur semble.

    Ne parlons pas des disparitions, des assassinats et autres meurtres commis sur des algériens qui avaient osé se plaindre et refuser d’être des sujets. Jusqu’à maintenant, ils se sont évertués à casser les citoyens, à entraver leur demande de liberté, à démolir leur avenir à seule fin de prouver leur mainmise sur le pays comme s’il s’agissait d’un royaume.

    En un mot comme en mille, ils voulaient adopter ce que leur véritable pays, la narco-terro-monarchie, faisait avec ses sujets.

    Ces gens là ne méritent aucune considération. Seule un paillasson dans une cellule au Sud doit leur être réservé afin qu’ils finissent leurs jours bien au chaud eux qui ont congelé les algériens par leurs manœuvres.

    8
    6
    Mhand
    4 mai 2019 - 20 h 47 min

    Ou plutot arreter par la jutice au lieu d’une convocation!

    2
    1
    Anonyme
    4 mai 2019 - 20 h 40 min

    Catastrophe, de pire en pire,

    8
    4
    JUSTICE+
    4 mai 2019 - 20 h 39 min

    Espérant que toutes les personnes qui ont été de près ou de loin avec les destructeurs du clan d’Oujda;soient jugés est condamnés lourdement;détruire une nation qui a sacrifié un million et demi de ses meilleurs enfants;c’est plus que Haram; c’est de la haute trahison

    7
    2
    Homme da faire
    4 mai 2019 - 20 h 37 min

    Ne pas confondre entre un homme d’affaires et un homme d’influence. A voir l’affairiste du nouveau FLN, je suis quasi certain que l’illettrisme de Gaïd-Salah le conduira droit aux arrêts. Pour l’instant, le président général major empereur et je rajoute Chitane, confirme encore une fois une erreur militaire monumentale, celle de prendre en charge le pacte Emirati et de s’allier au front moyen oriental. Tu seras aussi jugé pour haute trahison. Pour l’instant, réjouit toi de ta noblesse.

    13
    5
    Algérien
    4 mai 2019 - 20 h 37 min

    Ce que doit faire Gaid Salah en premier , la destitution de tous ces Mercenaires Marocains de la nationalité Algérienne et les présenter à la justice ils ont occupé le pays pendant plus de 50 ans car depuis l’époque de Benbella et l’époque de Boukharouba qui les a ramner par la force et le sang en assassinant toute l’élite Algérienne et les vrais révolutionnaires comme Chaabani.
    De quel droit une poignée d’étranger occupe le pays? Boumedienne à refuser la nationalité Algérienne à Anna Grecy qui a combattue pour l’Algérie et pour d’autre personne étrangère qui se sont battu pour le pays alors qu’il occtroyer la Nationalité Algérienne à des traitres et pire encore il leur a meme falsifier leur filiation on les faisons passer pour de vrais Algériens.
    Gaid Salah doit aussi mettre en prison en urgence, Mediène ce traitre qui à tout fait pour barrer la route à Benflis qui a remporter les élection en 2004 et qui est l’ennemi numéro des Chaouis, Ouyahia, Benyounes, Sellal, tous les ministres corrompus et qui sont connus, Tliba ce Tunisiens qui a acheter la nationalité Algérienne, les députés corrompus les généraux et militaires qui ont trahi leur propres compatriotes et leur pays pour servir ces Marocains.
    Il faut qu’il aille jusqu’au bout et laisse les traitres aboyer.
    Gaid Salah est vrais révolutionnaire, il n’a pas de sang sur ses mains meme s’il a commis quelques erreurs mais il faut voir qu’il y a des pressions de tous coté donc pour que le pays sort de ce tunnel sombre il faut laisser Gaid Salah travailler car si ce n’est pas lui personne ne délogera les Bouteflika de leur trone à vie soyons honnetes et reconnaitre que Gaid Salah est sincère avec le peuple et il ne pourra pas le trahis et ce n’est pas en un mois on pourra poursuivre des milliers de corrompus et de traitre, plus de 50 ans de sabotage, pas facile de remettre le pays en marche facilement comme certains le pensent, et personne ne pourra régler le problème du pays en quelques mois meme avec des hommes propres et intègres.

    8
    9
      Anonyme
      5 mai 2019 - 3 h 58 min

      Je suis d’accord sur toute la première partie de ton commentaire, par contre je suis très sceptique sur le moyen que tu préconise pour y arriver : la confiance aveugle en Gaïd Salah. Pour moi compter sur Gaïd Salah (qui traine pleins de casseroles, donc exposé au chantage) pour nous libérer de tout le système, c’est comme être un prisonnier qui compte sur le gardien de prison, pour s’échapper.

      6
      1
    Loulou
    4 mai 2019 - 20 h 27 min

    @mokrane ton hanachi devrait aussi entendu par la justice il a beaucoup collaboré avec boutef .mellal est un vrais kabyle

    Antisioniste
    4 mai 2019 - 20 h 20 min

    Loin des suppositions et des supputations toutes ses arrestations, ses interpellations, ses appel à la prudence, la vigilance, et la patience etc… sont perçu par le peuple comme une diversion, et elles le sont probablement, le gain de temps est un motif pour ceux qui « veulent » une sortie de cette crise de cette façon. Seulement il faut qu’ils s’encastrent une simple vérité dans la tête, c’est que la sortie de cette crise ne peut être par ce genre de tentatives, mais par une seule initiative capable de déboucher vers le dialogue entre les tenants du pouvoir et le peuple. Il faut que l’état-major de l’ANP appel officiellement le peuple à faire émerger des représentants apolitique de chaque wilayas et qu’ils se rencontrent à Alger pour dialoguer sous une couverture médiatique transparente sans aucune séance à huit clos. Dans le cas où cette démarche ne soit pas faite vous pouvez arrêter dans la foulé tous les membres du FLN RND etc… cela ne changera pas les choses d’un iota, bien au contraire, le peuple continuera à investir la rue ad vitam aeternam et le plafond de ses revendications va s’élever vers Neptune ou Uranus, la balle et dans votre camp maintenant messieurs les décideurs.

    5
    1
    Loulou
    4 mai 2019 - 20 h 16 min

    @si kadour on partage le même rêvé.

    Digage!
    4 mai 2019 - 19 h 58 min

    Gaid Salah s’attaque à Rabrab et Toufik, et pour camouflet son tir, il met quelques cibles collatérales (Kouninef, Haddad).
    La plèbe nous sort une marche pour « soutenir l’armée » à Djelfa et un lapin tiré de la Casquette pour diriger la transition: Taleb Ibrahimi.
    Les Cachiristes de la maffia (PFLN, RND, HAMAS, etc..) appellent à un dialogue et pour organiser des élections en accord avec Gaid Salah.
    Uns vaste alliance est entrain de naître sous nos yeux : les résidus du sytème qui ont échappé aux purges, les islamistes embusqués qui attendent leur revanche, les conservateurs arabo-baathistes, et la junte militaire au pouvoir.
    Conclusion : comme toujours, les Démocrates Progressistes Laïcs seront Kebch El Aid.

    13
    5
    UMERI
    4 mai 2019 - 19 h 49 min

    De l’arrestation de Mr Toufik et Mr Tartag, il faut retenir une chose,les barbus de l’ex fis, doivent se frotter les mains, à l’ idée de voir leurs ennemis,arrêtés, les sbires comme Saidani,Khellil, Ghoul, Bouchouareb, pousser un ouf de soulagement, espérant qu’ils seront peut-être sauvé par leur héros du moment et les patriotes, souvent la cible de ces sauvages et corrompus,seront inquiets de la tournure que prennent les événements actuels.Le seul objectif, qui doit animer tous les patriotes, démocrates,les bonnes volontés, qui aspirent a un changement démocratique, c’est la réussite d’une transition, pour l’instauration d’une 2éme République, avec une justice réellement indépendante, pour juger les vrais coupables et non un semblant de justice aux ordres, pour régler des comptes, entre les clans du pouvoir. Le peuple algérien a manifesté pacifiquement, pour un vrai changement et non un replâtrage du régime Bouteflika.

    12
    2
    Y-a-t-il Anguille sous roche !
    4 mai 2019 - 19 h 37 min

    Cette affaire de convocation en plein « Hirak » de deux autres généraux « pas comme les autres » par le Tribunal militaire de Blida, ou encore cette « valse juridique » de hauts fonctionnaires de l’Etat, et d’hommes d’affaires…, qui n’a pas encore donné ses fruits, n’est-elle pas finalement une autre mise en scène « résolue » comme celle des cinq généraux qui l’ont précédée.
    Le Général à la Retraire Tawfik, en particulier, a-t-il donc été rattrapé par son silence « accablant et inconcevable » avec ses quelques rares sorties modestes. Durant toutes ces années de pillage systématique et de destruction du pays voire même de combines à ses dépens ; à l’actif de l’ancien régime politique, l’homme en question n’est-il pas demeuré silencieux. A-t-il peut être « ses propres raisons d’Etat » compte-tenu de sa posture spécifique.
    Aurait-il été « inquiété » s’il n’avait pas dirigé près d’un quart de siècle l’institution la plus sensible du pays : Les Services secrets. Ces mêmes Services qui sont considérés partout dans le monde comme étant un Etat dans l’Etat sinon l’Etat lui-même. Y-a-t-il donc anguille sous roche !

    Aucune indulgence pour ce tortionnaire.
    4 mai 2019 - 19 h 33 min

    Ce traître et la cause n°1 de tous les malheurs de l’Algérie et de son peuple qui agonise depuis des décennies à cause de ce traître et de ces réseaux de truands de harkis qui a installer partout en algerie.
    Maréchal Gaîd Salah il faut que vous le mettez en prison pour le restant de sa vie sans compassion et sans hésitation.
    Le peuple algériens et même tout ceux et celles qui sont morts demandent justice.
    Alors leurs chef il ne faut pas le loupé.
    Le peuple vous observent et demandent justice d’abord ici et ensuite la haut.

    4
    9
    OUQEMOUCHE
    4 mai 2019 - 19 h 32 min

    Alors, le général a été « convoqué » ou ARRÊTÉ… soyez plus clairs pour vous faire comprendre, tout de même !

    BEN
    4 mai 2019 - 19 h 24 min

    C’est du n’imorte quoi. Bientôt Gaid va s’arrêter lui même. Il va bientôt museler la société entière et il n’a aucune solution a proposer

    9
    2
    MELLO
    4 mai 2019 - 19 h 05 min

    Faut s’en réjouir ou rester zen , face à toutes ces questions qui dénotent réellement des règlements de comptes. Le mouvement populaire , depuis le 22 Février 2019, reste porteur d’un seul mot d’ordre : système Dégage !!!
    Depuis, on ne cesse de nous présenter des  » arrestations » par toujours en accord avec les revendications. Le général Tewfik et le général Tartag sont deux personnages écartés depuis bien avant le 22 Février, donc leur arrestation paraît juste un ballon sonde pour tenter de détourner le mouvement. La fin du système n’est pas encore visible , vu la pérennisation de Bensalah et Bédoui ainsi que les membres du gouvernement et bien tant d’autres.

    8
    3
    Anonyme
    4 mai 2019 - 19 h 04 min

    Saïd Bouteflika et sa famille sont déjà au émirat arabe unie, Toufik et Tartag ressortiront comme Ouyahia, hamel et co après une audition chez le juge. Enfin, un déjeuné ou café avec le juge.

    6
    3
    Blakel
    4 mai 2019 - 19 h 03 min

    Moi j’ai du mal à comprendre, Mediene est un grand traître pour avoir discuté d’un plan de sortie de crise avec Zeroual et S.Bouteflika, et Gaïd Salah qui a jusqu’à la dernière minute soutenu le projet de 5e mandat de la honte, lui il ne l’est pas. Pour moi Gaïd et Toufik c’est kif kif. Ce qui est reproché avant tout à Mediene, c’est d’avoir envisagé un plan de sortie de crise sans Gaïd Salah. Or Gaïd Salah, veut tout contrôler, il veut appliquer le plan qui lui convient, et personne, ni même le peuple n’a son mot à dire.

    9
    5
      Anonyme
      5 mai 2019 - 4 h 54 min

      En quoi le fait de proposer à Zeroual notre ancien président fort estimé par la population en dehors des égorgeurs islamistes d’assurer la transition est il de la traitrise ?
      Pour moi si Toufik a accepté de transiger avec Saïd sur ce nom c’est parce qu’il a placé les intérêts supérieurs de la Nation au dessus de ses rancœurs personnelles, puisque dit-on il avait été démis de ses fonctions par ce même Saïd.
      Si Zeroual avait accepté la proposition, nous n’en serions pas là où nous sommes aujourd’hui, c’est à dire devant ce n’importe quoi. Car les grands procès des tenants de l’ancien régime doivent être faits par une autorité légitime, élue, dans la sérénité et par des juges sans tache et non par des intérimaires censés se consacrer uniquement aux affaires courantes.
      Toute cette agitation, ces arrestations, ces changements de commis d’État destinés de toutes façons à céder la place au lendemain des futures présidentielles me laissent à penser que nous sommes en face d’une grande opération d’esbroufe pour sauver sa petite place.

      8
      1
    chaab
    4 mai 2019 - 18 h 57 min

    Bravo Gaid

    8
    9
    RABI 3ALLEM
    4 mai 2019 - 18 h 35 min

    Pour l’instant Gaid ne nous a pas convaincu. Il a couvert la ISSABA pendant 15 ans. Il a soutenu le 5ème mandat et menacé le hirak dans un 1er temps et maintenant il veut nous imposer les résidus du système pour leur permettre de se régénérer.
    Pour nous, il règle ses comptes au clan adverse. Certains diront mêm il s’attaque au clan civile de la issaba pour un retour aux sources; une issaba exclusivement militaire comme entre 62 et 99.

    59
    54
      Anonyme
      4 mai 2019 - 18 h 58 min

      Qu’il démarocanise notre pays, il aura notre entier soutien. On aura tout loisir, ensuite, de lui demander de regagner sa caserne et de se retirer.
      On est passé proche d’un cataclysme effroyable avec ce régime marocain des Bouteflika qui a torpillé, humilié et pillé l’Algerie, comme personne avant et comme personne ne pourra le faire, tant les faits sont gravissimes ( il nous ont offerts à la France !, il avait instauré un makhzen et il ne gouvernait que sur des critères tribaux…)

      6
      3
    La Viriti
    4 mai 2019 - 18 h 33 min

    Mazal : Hamel, Louh, Belaiz, Bendaoud ( le général intime des Bouteflika au service de la France), Zerhouni, Temmar, Hadjar, etc….+ les dizaines de milliers de marocains naturalisés depuis 1999 pour servir toute cette …e qui a pris les commandes du pays il y a 20 ans…

    Mazal : les services consulaires et diplomatiques gangrénés par des naturalisés qui ont pillés le pays sans vergogne

    Mazal : Saaidani, Ould Abbes, Sellal alias le 7mar, Zaalane, Belkecir Ghali, et tous les seconds couteaux qui contre l’allégeance à la facon marocaine se sont enrichis et enrichis leurs proches.

    Le chmein est encore long, mais on est sur la bonne voie.

    Said Bouteflika doit être en prison à vie pour tentative de destruction violente du pays, intelligence avec la France et vols de sommes industrielles au trésor public.
    Il ne doit garder que sa nationalité marocaine dorénavant, comme beaucoup d’autres intimes des Bouteflika

    84
    19
      Confidentiel
      4 mai 2019 - 20 h 09 min

      Bendaoud a toujours des balances a l’ambassade d’Algérie de Paris un certain Benchalane Rafik le responsable de la valise diplomatique, a Saint Etienne le consul Lesbet l’ex régisseur de l’ambassade d’Algérie de Paris les années 2000 et un autre a la grande Mosquée de Paris.

      Des corrompus notoires mais intouchables comme lui.

      Anonyme
      4 mai 2019 - 20 h 24 min

      La question de la naturalisation de marocains, notamment depuis 1999, revêt en effet une importance capitale. Beaucoup d’algériens ignorent ce phénomène qui a porté d’énormes préjudices à l’État algérien, et dans tous les domaines que couvre celui-ci. La situation actuelle du Pays en témoigne.
      Il est fondamental aujourd’hui de procéder à une enquête approfondie sur ce phénomène et identifier les marocains, naturalisés algériens, qui ont connus des progressions, fulgurantes et accélérées, au sein de l’administration algérienne. Il y va de la sécurité de l’Algérie et de l’État algérien.
      Il s’agit là d’un dossier d’une haute sensibilité qui nécessite des réponses rapides et décisives.

      Al Djazairh
      4 mai 2019 - 21 h 17 min

      Mazal: Ouyahia, Ghoul, Bouchouareb, Chakib sans oublier le fameux Sidi Saïd

      4
      1
    hamid
    4 mai 2019 - 18 h 23 min

    Le General Toufik est un Homme integre patriote et honnete.
    S’il a voulu manigancer contre l’etat, il l’aurait fait pendant le troisieme mandat au moment il etait tres puissant.

    58
    78
    DZA
    4 mai 2019 - 17 h 59 min

    Toutes ces interpellations et arrestations, ne sont qu’un artifice tendant à faire croire aux changements réclamés par le peuple.
    ‘’YAT NA7AW GA3’’, veut dire tout le système mafieux, depuis 1962.
    Non Mr Gaïd Salah, le peuple attend de vraies réponses à ses demandes.
    Une guerre de clans, des règlements de comptes présentés comme une réponse aux revendications du peuple, sont loin de répondre aux attentes du peuple. On sait distinguer entre une opération de vrai nettoyage et de la poudre aux yeux.
    Mettez en place les conditions pour l’édification de la nouvelle République désirée par le peuple, sans les hommes du système qui continue de régner et tout rentrera dans l’ordre.
    Le nettoyage des institutions sera fera en toute légalité et transparence en son temps une fois que l’Algérie nouvelle sera née.

    70
    35
      Finesse-Aures
      4 mai 2019 - 18 h 50 min

      Les bonnes nouvelles arrivent avec l’arrestation de Said, Toufik et Tartag, le nettoyage est en cours pour repartir de plus belle pour cette Algerie tant martyrisée par ses enfants prédateurs qui se sont comportés comme des monarques, de plus, nos compatriotes savaient ce qu’il en coûtait à leur pays et combien il devaient s’y accrocher à mort pour réclamer un état de droit, je commence à y croire, la force du peuple qui devient acteur de la scène politique et décideur
      de son propre destin, l’article 102 devrait cesser même si ça pourrait créer un vide constitutionnel, on devrait passer outre et réactiver les articles 7 et 8 le pouvoir revient au peuple avec une mise en place d’une direction collégiale pour gérer les affaires du pays dans le cadre de la transition qui devrait être beaucoup plus longue que 90 jours une utopie et et une poudre
      Aux yeux pour casser le mouvement populaire
      Vive la Renaissance de la deuxième République

      6
      4
        Anonyme
        5 mai 2019 - 5 h 11 min

        Mon pauvre monsieur, si vous acceptez ce qui se passe en ce moment par la volonté d’un seul homme qui confond règlement de comptes et justice en vue de garder son koursi alors vous n’êtes pas mûr pour la démocratie.

        8
        5
      med
      4 mai 2019 - 18 h 51 min

      Vive Gaid Salah. Un vrai Moujahid de la Wilaya 2 historique de Zighout et Boubnider

      5
      6
    Vostaf
    4 mai 2019 - 17 h 40 min

    Toufik est un patriote. Tout comme Nezzar! Libérez Rebrab!

    65
    94
      anonyme
      4 mai 2019 - 17 h 46 min

      T’inquiète tu vas les rejoindre en prison

      78
      42
      Anonymeplus
      4 mai 2019 - 23 h 22 min

      Rebrab est un voleur, un corrompu, c’est pour ça qu’il est en prison. J’espère qu’il restera en prison tout ce qui lui reste à vivre, il a était un criminel économique, sa place est à el harrach et c’est tant mieux, maintenant il faut nationaliser les actifs de cevital, ça appartient au peuple algérien, tous les investissements de cevital ont été fait avec l’argent des banques publiques à 100%.
      Un magouilleur, un délinquant financier et un voyou économique, voilà le vrai visage de rebrab, et il est comme les autres détenus, qui s’assemble se ressemble.

      2
      12
    Bouzorane
    4 mai 2019 - 17 h 35 min

    A force d’incohérence et de contradiction, Gaid Salah a fini par prendre la bonne décision… Tel un joueur de loto qui fini par gagner le jackpot!!
    Qui sait, peut être finira-t-il par se DÉGAGER lui-même!!
    lhamdoullah ya rabi.
    Nous vivons une époque vraiment formidable!

    75
    19
    SI KADDOUR
    4 mai 2019 - 17 h 32 min

    Mon rève est presque réalisé l’arrestation de Said Bouteflika, ainsi de ses deux soutiens généraux,Toufik et Tartag,reste pour complété mon rève l’emprisonnement des Messieurs Louh l’inventeur de la justice aux enchères;Ghoul et ouyahia ceux qui ont légalisé la corruption;Chakib khelil le conseillé spécial de la destruction de la nation Algérienne;Ould abbès le liquidateur du parti de nos parents;Bouchouareb le traitre ingrat …;Sellal le cireur professionnel des babouches des Bouteflika,promis je ferais un ZERDA pour tout le monde;enfin Dieu merci; ils existent encore des Algériens de souche pour rendre justice aux opprimés de ce pays

    114
    10
    Anonyme
    4 mai 2019 - 17 h 31 min

    La seule véritable attestation et emprisonnement vraie est celle de rebrab, peut être hedad. Pour le reste, c’est que de la poudre aux yeux, Ouyahia, hamel, kouninef, Khalil et maintenant Toufik. Bientôt Saïd …

    48
    30
      Vrais
      4 mai 2019 - 20 h 19 min

      Tout à fait d’accord avec votre analyse.

      2
      3
    Nord-Africain
    4 mai 2019 - 17 h 27 min

    Wallah j ai peur pour le Général Gaid Salh!Il prend à bras-le-corps la corruption et tous les maux du pays seul!Tous les mâts qui soulevaient la tente algérienne tombent un à un et il ne reste que Le Gaid qui veut changer ces mâts et donner une certaine solidité au pays.Mais les algériens hésitent encore et restent sourds et aveugles à tout ce qui se passe en Algérie!Votre révolution a abouti,chers frères,vous ne voyez pas les fruits qui tombent tour à tour.Soutenez le Général,il est en train de faire sa révolution.N a-t-il pas dit qu il se rangeait du côté du peuple?Oui,il était avec la clique mais savez-vous qu il était d accord avec eux?!On peut toujours faire partie d un groupe sans épouser complètement ses idéaux,par stratégie et par convenance.Le Général est en train de frapper fort,soutenez-le si vous voulez que la maison ne tombe sur vos têtes

    60
    131
    karim
    4 mai 2019 - 17 h 05 min

    Le général Mediène et surtout connu pour avoir dirigé d’une main de fer le pays d’être à l’origine de la corruption en Algérie d’avoir jeté en prison des milliers des personnes innocentes sans compter la torture et les disparitions.

    Pour rappel ce general qui contrôlait tout se surnommait « r… Djazair ». C est dire…

    91
    38
      Charlie
      4 mai 2019 - 21 h 29 min

      Si grasse a lui et les autres généraux Patriotes qui ont combattu les terroristes islamistes et criminels qui veulent détruire notre beaux Pays a leurs tete abasse madani ALLAH la yahmou direction l’enfer.

      4
      1
      CHAOUI
      4 mai 2019 - 21 h 42 min

      Tel Poutine qui a, dans un premier temps, joué le jeu avec les oligarque puis, une fois le système bien assimilé, il mena sa contre-offensive avec sang froid, la patrie aux tripes, pour libérer son pays, le pays de ses aïeux et le pays de ses enfants.

      2
      4
      tikjda
      5 mai 2019 - 7 h 26 min

      Qui sont ceux qu’il avait été mis en prison selon toi ?… Les terroristes? Ceux qui avaient endeuillés des familles et avaient mis à sang et à feu l’Algérie pendant une décennie.Cela qui continuent d’introduire encore des armes de guerre par nos frontières pour replonger l’Algérie dans une guerre civile.Ceux qui avaient brûlés nos usines,ceux qui avaient tués des policiers,des gendarmes et des milliers de civils innocents, tués d’une mort atroce.Vous feintez d’ignorer le massacre de la population par les terroristes.Et si vous croyez que ces islamistes n’avaient rien fait et qu’ils étaient innocents, vas y te renseigner de ce que ces terroristes Algériens avaient commis comme crime même en dehors de l’Algérie, et en particulier en Irak, en Syrie et en Afghanistan( d’ou la tenue Afghane préférée pour être portée par les terroristes Algériens, durant la décennie noire).Les pays étrangers peuvent en témoigner. Maintenant que l’Algérie est libérée des criminels c’est facile d’accuser Toufik et nos généraux, de leurs endosser tous les crimes commis par les terroristes et de traiter ces derniers de victimes.Dis moi aussi que ces terroristes islamistes non pas tiré une balle contre nos miliaires et tués des milliers d’appelés pris en embuscades des terroristes.Finalement il y a trop d’hypocrisie dans ton commentaire…

    Rafik Chettab
    4 mai 2019 - 17 h 03 min

    Concernant le général à la retraite Toufik , si c’est vraiment vrai ce qu’il avance concernant la défense des intérêts de la nation et du peuple Algérien pourquoi il n’a pas divulgué les agissements du frère l’ancien président et sa clique de voyous qui ont dilapidé les richesses du peuple , surtout qu’il vient pas dire qu’il n’était pas informé de tout cela , ce serait grave si c’est le cas , alors dans ce cas , c’est de l’incompétence ,je pense qu’il doit rendre des comptes à la nation .

    78
    17
    EL FELLAG
    4 mai 2019 - 16 h 55 min

    Dans ce pays le coupable c’est bien le peuple et rien que le peuple d’avoir laisser faire ces traitres corrompus;toute personne qui a collaboré avec les Bouteflika est un traitre corrompu;Monsieur Toufik a leur tètes;si les Français flattent et honorent Monsieur Toufik ce n’est jamais pour rien;esque vous avez déja entendue les Français dirent du mal de Bouteflika,jamais,comme Mohamed six et aussi Benali,tant que tu travail contre ton peuple tu es admiré par nos tuteurs;sinon gars à toi

    62
    21
      Anonyme
      6 mai 2019 - 1 h 20 min

      Trouve moi un seul article de journal français, où l’on fait l’éloge de Mohamed Mediene. Je n’en ai jamais vu. Au contraire certains journaux difusaient les thèses du qui tue qui, qui mettaient en cause les généraux qui ont combattu les terroristes.

    La perpétuité pour le chef d'orchestre.
    4 mai 2019 - 16 h 53 min

    C’est seulement maintenant que le chef de la pègre
    Le collaborateur avec l’ennemi .
    L’initiateur de ces réseaux mafieux , celui qui a mis en place le dépouillement le saignements de l’Algérie et la vie de ch…. que connaît le peuple algérien à cause de ces Harkis.
    Il faut le mettre en prison et lui faire cracher les noms de tous ces collaborateurs en algérie et à l’étranger.

    58
    17
      Bouzorane
      4 mai 2019 - 17 h 05 min

      Très bien dit!
      Je parie qu’on aura bien des surprises en découvrant tous ses collabos

      45
      5
      Charlie
      4 mai 2019 - 21 h 34 min

      Le chef d’orchestre si bien ali balhadj et abassi madani a leurs compte plus 250,000 morts sont compté les blessés.

      4
      2
        Renié la vérité c'est se rendre complice.
        5 mai 2019 - 10 h 13 min

        @ : Charlie
        4 mai 2019 – 21 h 34 min
        La misère, le stress, la mal nutrition pour insuffisance financière, les décès pour manque de soins où pas de soins du tout, le désespoir des parents qui a des répercussions sur leurs santé et psychiques par le faite depas pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles.
        Là déchirure que cela crée aux familles de voir partir leurs progénitures à l’étranger dans des embarcations de fortune au péril de leur vie.
        Et j’en passe car la liste est très longue.
        Tout cela par la faute de ces harkis qui n’ont pensées qu’à leurs intérêts et ceux de leurs maitres à l’étrangler.
        Les morts que l’ont qu’ils faut comptabilisés sont par millions depuis l’indépendance.
        Et surtout depuis ces 30 dernière Années.
        Alors quand tu nous parle des 250 milles morts rendu possible également par des complots orchestré de l’étranger .
        Tu joue l’amnésie pour enfoncé le clou sur ces millions de victimes.
        Et tu te rend complice de ces assassins.

        3
        1
    Anonyme
    4 mai 2019 - 16 h 50 min

    Donc plus aucune chance pour le voleur Rebrab d’etre libéré ?

    52
    82
      Zaatar
      4 mai 2019 - 16 h 54 min

      Tu auras la réponse demain…

      34
      10
        Anonyme
        4 mai 2019 - 18 h 46 min

        @ Zaatar
        Demain, comme Boudiaf à Annaba !

        2
        1
      Mokrane
      4 mai 2019 - 17 h 38 min

      @Anonyme
      Et donc Mellal Bunny ne va pas etre content encore une fois.
      Mes respectueuses salutations a notre ami Moh Cherif Hannachi le vrai PATRIOTE.

      10
      30
    AAA
    4 mai 2019 - 16 h 47 min

    TOUFIK ET TARTAG VIENNENT D’ETRE ARRETES ET DONC UNE TRES BONNE NOUVELLE EN ATTENDANT SAID BOUTEFLIKA, CHAKIB KHALLIL, AMAR SAIDANI ET OULD ABBES

    62
    13
      Bouzorane
      4 mai 2019 - 17 h 16 min

      Sans oublier Sellal et Ouyahia

      51
      6
    Bouzorane
    4 mai 2019 - 16 h 43 min

    Il s’est auto-proclamé « rab Dzair ». Et il se ventait, par ailleurs, d’avoir été à la maison blanche, quelques jours avant le 11 septembre, pour informer les américains des attentats qui se préparaient!!!
    « rab dzair » pour les Algériens… simple et vulgaire « indicateur » pour les américains… On ne saurait trouver une meilleure définition du mot « larbin »!!

    56
    32
      Anonyme
      4 mai 2019 - 18 h 50 min

      @ Bouzorane
      Cela s’appelle la coopération internationale en matière de lutte anti-terroriste, mais cela je ne sais pas si vous pouvez le comprendre.

      7
      3
    Abou Stroff
    4 mai 2019 - 16 h 37 min

    j’émets une hypothèse qui n’est pas du tout saugrenue:
    je remarque que des « voix » s’élèvent pour demander à taleb el ibrahimi de chapeauter une période de transition tandis qu’on nous informe que Toufik est convoqué par la justice militaire (alors que c’est un civil) et, enfin que des slogans (en particulier, alyha nahya oua alyha namout) du fis ont été entendus vendredi dernier durant les marches du hirak.
    je me rappelle que taleb a toujours défendu l’islamisme (même si sa démarche est soft) tandis que Toufik est considéré par la vermine islamiste comme un ennemi à abattre.
    conclusion: gaïd salah est il en train de faire du pied à la vermine pour qu’elle l’aide à consolider son pouvoir (le pouvoir de la marabunta que parrainait auparavant, bouteflika)?
    PS: je persiste et signe: la marabunta qui nous gouverne et la vermine islamiste ont des intérêts convergents quand ils ne sont pas identiques. l’une justifie l’existence de l’autre et toutes les deux se reproduisent grâce à la rente qu’elles monopolisent d’une manière directe (pour la marabunta) ou indirecte (pour la vermine).

    91
    30
      Zaatar
      4 mai 2019 - 16 h 53 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      Je n’ai rien à ajouter. C’est mon analyse à part entière que tu viens de mettre en ligne. Sur les autres fils je dis pareil d’une autre manière. Et certains ne se sont pas gênées de me rabrouer…enfin,

      38
      20
      karamazov
      4 mai 2019 - 17 h 18 min

      Je ne dirais rien de plus sinon….

      Je me disais bien qu’après quelques encanaillements du coté des spéculations oiseuses on reviendra
      obligigatoirement à notre réalisme.

      Sauf que je pense que tous ces dérapages risquent de ne pas être contrôlés.

      C’est la fin d’un cycle ,peut-être. Sauf qu’on tourne en rond et qu’on patauge dans la m…

      Pôvre Dindou

      16
      11
      Zaatar
      4 mai 2019 - 17 h 22 min

      vois tu cher Abou Stroff je dis la même chose que toi mais c’est apprécié en sens inverse que toi, comme quoi il est difficile pour les lecteurs d’ici d’être en accord avec eux même…

      16
      5
        Abou Langi
        4 mai 2019 - 17 h 30 min

        Tyen je m’en va récolter moua aussi des pouces en bas
        Tissipakonti ou kwa.
        Au moment ou jikri Abou a 15/7 et toua 4/2 si igal à deux.
        Moua je crois qu’il y en a qui mettent des pouces en bas sans lire.

        28
        12
      Anonyme
      4 mai 2019 - 20 h 43 min

      «j’émets une hypothèse qui n’est pas du tout saugrenue».
      ———————————————————–
      D’abord, comme tu le soulignes bien, il ne s’agit que d’une hypothèse qui, par définition, demeure sujet à discussion. Ensuite, pour savoir si elle est saugrenue ou pas, il faudrait d’abord savoir par quel «canal» tu l’émets vraiment…
      Tout est dans la méthodologie, mon cher Abou Stroff.

      3
      1
    Anonyme
    4 mai 2019 - 16 h 36 min

    Il va être accusé d’avoir en toutes circonstances voulu défendre les intérêts supérieurs de son pays, tout comme Rebrab est accusé de vouloir industrialiser l’Algérie.

    49
    28
      Zaatar
      4 mai 2019 - 16 h 56 min

      Tu as l’air de bien connaître H’mida cher anonyme…

      23
      13
        Anonyme
        5 mai 2019 - 4 h 23 min

        Non monsieur, c’est l’opinion que j’ai de tout homme qui sert L’État et non les régimes. C’est le rôle des services destinés à protéger le territoire national de toute malveillance étrangère; ça existe dans tous les pays.
        Sinon j’apprécie vos autres commentaires.

        3
        1
      Vroum Vroum 😤..
      5 mai 2019 - 0 h 34 min

      Pour rappel , en 2014 alors que le Général Toufic est fonction , le soldat Saidani alors Secrétaire général du FLN l’attaque de manière frontale , Sadani n’aurait jamais pu faire ça si il n’était pas couvert , qui le couvrait !!..à cette epoque Said et Gaid Sallah faisaient équipe me semble-t-il ?.. Alors que le Président Bouteflika etait hors contrôle , malade !! Tout porte à croire que le lien Gaid Sallah et Said à explosé par la suite , ..on s’y perd en analyse , des fois je pense comme ça et autre fois comme ça , car la situation change , et c’est pas facile mais je maintiens que le Général Toufic est un grand patriote , la Bête noire des Islamistes Frères Musulman, dit Salafistes du Faux Djihad , de même pour Tartague qui a combattu le Terrorisme islamiste Wahabite , et qu’on dit proche de Général Mediene , à quoi joue le Général Gaid Sallah , le Général Toufic convoqué ?? ..Rabrab qui a créé des Milliers d’emplois et Usines est en Prison ?? Pour moi ces deux Personnalités ont servies l’Algérie…Alors ça devient trouble , règlement de comptes ?? Manoeuvres ??.. Ces deux anomalies (Gal Toufic et Rebrab ) serait convoqué ou arrêté seront une Erreure fatal à Gaid Sallah … il se peut d’un retournement de situation en défaveur de Gaid Sallah.. Toucher au Général Toufic et Rabrab ??? ..deux références. .sauf pour les suiveurs influençable …C’est mon avis ,

      6
      1
    Anonyme
    4 mai 2019 - 16 h 26 min

    Gaid Salah exagère. Le Général Toufik est un patriote, s’il avait voulu manigancer pour faire sauter Bouteflika, il l’aurait fait au troisième mandat, avec un coup d’état militaire bien senti. Gaid Salah doit comprendre que Bouteflika n’a jamais été un bon président. On peut saluer la loyauté de Salah pour Bouteflika, mais la loyauté envers le destin du peuple algérien. Il ne faut pas persister de la sorte. Le mal commis par les Bouteflika et leurs oligarques est inouï. Tournez la page Gaid Salah, c’est fini, le peuple algérien a fait sa mue. Il ne laisserait plus à personne le soin de le détourner de son but.

    62
    34
      Anonymeplus
      4 mai 2019 - 20 h 10 min

      Il n’y a pas de fumé sans feu, 25 de règne dans des services ou le copinage et les cancres ont saboté le travail accompli par leur prédécesseurs, fatalement on va lui demander des comptes ne serait-ce que pour sa gestion catastrophique des différents services qu’il a géré comme on gère un douar.

      2
      2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.