Les étudiants préparent des marches pour célébrer le 19 Mai

manif 19 Mai
Manifestation des étudiants à Alger la semaine passée. PPAgency

Par Mounir Serraï Les étudiants multiplient les réunions ces jours-ci en vue de préparer des marches à travers toutes les villes estudiantines afin de célébrer le 19 Mai, Journée nationale de l’étudiant.

A Alger comme à Oran, Béjaïa et Constantine, les préparatifs vont bon train afin d’être au rendez-vous. Fortement mobilisés par des marches pacifiques et bien organisés depuis le début du hirak le 22 février, les étudiants comptent ainsi marquer par la même dynamique et la même aspiration d’un changement politique radical cette date symbolisant la lutte des étudiants pour la libération nationale. Les organisateurs tablent sur une grande marche à Alger, une marche qui interviendra dimanche prochain.

Les étudiants n’ont néanmoins pas encore tranché s’ils maintiendront leur traditionnelle marche tous les mardis ou non. Leur dernière marche à Alger a été le deuxième jour du Ramadhan. Une marche qui a donné le à la suite de la mobilisation durant ce mois. Les étudiants se sont déjà engagés pour leur deuxième marche durant ce mois sacré.

Mobilisés depuis plus de deux mois pour un changement politique radical dans le pays, les étudiants ont cependant une année universitaire fortement perturbée. Certains campus universitaires connaissent des grèves liées à la conjoncture politique actuelle. Des appels ont d’ailleurs été lancés par des enseignants afin que les étudiants «grévistes» puissent se ressaisir et reprendre leurs études parallèlement à leur mouvement de protestation en faveur du départ de tous les symboles du système.

M. S.

Comment (8)

    MELLO
    13 mai 2019 - 13 h 59 min

    Monsieur DJOUADI, votre commentaire me va droit au coeur. Si nous ne transmettons pas un message de sagesse , un message patriotique à nos jeunes , nous faillirons dans notre mission éducative et d’amour à l’Algérie. On ne peut pas, on ne doit pas sortir du projet tracé par Abane Ramdane, par Amirouche , par le commandant DJOUADI et tant d’autres martyrs pour que dans cette Algérie puissent vivre des citoyens libres.
    J’ajouterais que la région de Tablabalt, Abouda, Aarous fut une zone où l’armée française a perdu tous ses repères grâce à l’apport de la population aux moudjahidines.
    Je profiterais de cette occasion pour passer un message : que tous ceux qui s’accaparent des richesses naturelles de cette Algérie, tous ceux qui profitent illégalement de la rente seront condamnés pour trahison au VOEUX DES MARTYRS DE LA RÉVOLUTION. Le sang des martyrs qui a coulé remontera pour les inonder tous. Saha ftourkoum.

    Ahcene
    13 mai 2019 - 1 h 57 min

    Je voudrais attirer l’attention sur les étudiants corrompus de USTHB de Bab Ezzouar. Il faudra eux aussi ainsi que leur profs agitateurs les poursuivre en justice pour corruption aggravée pour avoir bloquer les cours , organisé des scrutin illégaux et fraude électorale. Les Comités estudiantins Autonomes obéissant à un clan Maffieux du pouvoir contribuent à déstabiliser l’Etat. Il faudra impliquer leurs parents en ouvrant des enquêtes approfondies sur leurs patrimoines et leur positions sociales dans les rouages de l’état.

    Thaoura
    13 mai 2019 - 1 h 34 min

    Barak allahou fikoum les etudiants vous etes les dignes heritiers de vos ainées moi je vois en ce moment qu’on essaie de nous fourguer tambours battant et sur un ton melodieux et approximatif principalement sur le net et sur certains medias bien connus Mr taleb ibrahimi.. je n’ai rien contre la personne sur qui on ne sait presque rien alors que plusieurs noms sont scandés voir scandé comme celui de zeroual dans la rue spontanement, si ce n’est pas une manip ça en a l’air, c pour ça je m’adresse aux etudiants pour leurs dire de faire leur choix sur la base de cv que vous pouvez vous meme dresser il y aura d’un coté les exigences de la situations et du role qu’il doit jouer dans la transition et de l’autre les aptitudes des candidats potentiels allant de la probité et l’honnorabilité aux competences en passant par son capital experience, et de porter ce choix dans vos slogans avec force le 19 mai allah yahfadkoum vous etes avec le peuple l’espoir de l’algerie

    Bon courage les Jeunes!
    12 mai 2019 - 22 h 44 min

    Nous sommes de tout cœur avec nos jeunes étudiants et lycéens. Ils sont notre fierté. Grace à leur courage et détermination sans faille, l’Algérie renaît, enfin, de ses cendres.
    Leurs actions et démarches, unifiées, pacifistes et civilisées, n’ont pas manqué de nous donner du baume au cœur en tant qu’algériens et de susciter l’admiration et l’étonnement à travers le monde entier.
    Il n’y a pas meilleure mission que celle d’oeuvrer avec intelligence, vigilance et discernement, à l’avènement d’un changement radical du pays sur les plans politique,économique et sociétal;
    Mission des plus difficile mais avec la volonté et la détermination, qui sont désormais votre marque de fabrique, vous pouvez y arriver et atteindre les nobles objectifs attendus par tout un Peuple, votre Peuple.
    Bon courage les Jeunes et soyez toujours nombreux mais unis et vigilants.

    MELLO
    12 mai 2019 - 16 h 37 min

     » Cette date est , pour la nation Algerienne, l’occasion de témoigner toute sa gratitude et sa reconnaissance à ces étudiants et ces lycéens qui , mus par un nationalisme plus fort que leur soif du savoir, ont fait prévaloir la dignité et la liberté de l’Algérie , en décidant le 19 Mai 1956 , de quitter les bancs de l’université et du lycée , pour rejoindre … Les rangs de la révolution pour la libération de la patrie.  » .Un discours ? Cherchez l’auteur.
    La révolution pacifique est bien là , en ce 19 Mai 2019, pour ces jeunes qui cherchent à sauver leur savoir.

    4
    2
      Mokrane DJOUADI
      12 mai 2019 - 22 h 06 min

      J’ai lu la plus part de vos commentaires sous le pseudonyme de « Mello » et dans l’un d’eux vous aviez évoqué le passage de mon père à Tablât (le Chahid Commandant DJOUADI Abderrahmene) où il s’était adressé à la population en sa qualité de Commissaire politique de l’ALN.
      Le fait vous évoquiez ce souvenir m’a beaucoup touché.
      Pour revenir à vos interventions sur AP, je peux dire que leurs contenus reflètent le positionnement d’un algérien qui se situe dans un vaste pays qu’est l’Algérie et non pas dans l’étroitesse d’une région ou d’un douar.
      Vous défendez ce qui est défendable sans parti pris et sans aucune connotation régionaliste ou revancharde.
      Vous aspirez comme nous tous à une Algérie meilleure que celle que nous a été imposée jusque là.
      Bon courage et bonne continuation.

    Anonyme
    12 mai 2019 - 14 h 21 min

    Je crois qu’on est entre deux visions , celle « des Parents  » et celle « des Enfants  » la Vison post indépendance ,(ancien regime) et la métamorphose du régime représenté par les Étudiants , la relève ..et pourtant le mélange des deux associés de l’expérience du premier à l’enthousiasme du second ferait une très bonne « omelette  » , les temps changent et il serait bon de s’adapter dans en prenant le meilleur des deux visions pour avancer . .La vision des anciens a le mérite de l’expérience ce dont à besoin la relève pour exister …a mon sens quand je parle des anciens ou vision , expérience c’est la doctrine ALN /ANP (dont les dernier représentant sont encore en fonction ou en Retraite ) associés à la vision contemporaine (Étudiant /Hirak ) qui semble ne pas s’accorder , il serait judicieux de prendre des deux , le meilleur des deux.. . CE phénomène est normal pour un jeune Etat comme l’Algérie

    1
    2
      Vroum Vroum ..
      12 mai 2019 - 22 h 37 min

      C’est moi Vroum Vroum 😤.. , j’ai oublié de nommer le post… ne serait-ce pas plus constructif de disserter , proposer , !!?.. plutôt que d’enfoncer des clous , cher intervenants … Juste une suggestion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.