Salmane va exécuter trois prédicateurs : guerre des sectes et calculs macabres

Salmane prédicateurs
Le roi de l'Arabie Saoudite Salmane. D. R.

Par R. Mahmoudi – Trois prédicateurs saoudiens qualifiés par des médias mainstream de «modérés», incarcérés pour de multiples accusations de «terrorisme», seront condamnés à mort et exécutés peu après le Ramadhan, selon deux sources gouvernementales saoudiennes, citées par des médias locaux.

Le plus important d’entre eux est «cheikh» Salman Al-Ouda, un prédicateur très populaire dans le monde musulman, réputé pour ses opinions provocatrices et parfois «irrévérencieuses» sur des thèmes tabous comme la Charia et l’homosexualité. Ouda a été arrêté en septembre 2017, peu de temps après avoir tweeté une prière pour la réconciliation entre l’Arabie Saoudite et son voisin du Golfe, le Qatar, trois mois après l’instauration du blocus par Riyad contre le petit émirat. Ce qui démontre que la décision radicale prise à son encontre s’inscrit dans le prolongement de la guerre entre Riyad et Doha et, par ricochet, entre la secte wahhabite et la secte des Frères musulmans.

Les deux autres prédicateurs menacés d’exécution sont Ayad Al-Qarni et Ali Al-Omari, deux animateurs télé très populaires, connus pour leurs sorties sulfureuses sur les questions de religion, donnant l’impression de bousculer l’ordre établi mais qui, au fond, s’inscrivaient dans une logique de rivalité dogmatique entre deux courants qui se découvrent irréconciliables.

L’annonce de la nouvelle a été largement partagée et commentée sur les réseaux sociaux, et, aussitôt, une vaste campagne de dénonciation à travers le monde a été déclenchée pour tenter d’amener les grandes puissances mondiales à intervenir auprès de leurs protégés saoudiens afin de faire annuler cette sentence d’un autre âge. Même si les mêmes activistes et les mêmes milieux, aujourd’hui outrés par les «excès» d’une monarchie moyenâgeuse, n’avaient guère réagi aux séries d’exécution annoncées en Arabie Saoudite – il y en aurait eu plus d’une centaine depuis le début de l’année en cours – tant qu’elles ne concernaient que les dissidents chiites.

Cela dit, les promoteurs de cette campagne restent sceptiques sur une éventuelle réaction de Washington et des autres capitales occidentales, craignant même un blanc-seing dans cette conjoncture où les Américains, en guerre contre l’Iran, ne pourraient rien refuser à leur allié arabe, au risque de l’affaiblir.

R. M.

Comment (12)

    Vroum Vroum 😤..
    24 mai 2019 - 2 h 16 min

    Ces Trois prédicateurs Wahabites auraient des liens avec les Frères Musulman )Wahabites )tendance Qatar , Erdogan…leur référence de base serait Ibn Taymya et Ibn Abdelwahab les Khawaridjs …Historique : Le Cheikh Hamad Zayni Dahlan (1873/1959) mufti d’Arabie à écrit des Livres dont un racontant les massacres de milliers de Musulmans par les Ikhwans Wahabite à la solde Saouds , dans les écrits du Cheikh Hamad Zayni Dahlan il dit que des Savants d’Arabie se sont rassemblés pour débattre du Wahabisme et l’ont déclaré Hors Islam et égaré .. : sur les Ikhwans Wahabite qu’on appelle Islamistes Frères Musulman actuels , leurs fond de commerce est le meme , et même référence qui est Ibn Taymya /Ibn Abdelwahab , les Ikhwans Wahabite de l’école Ibn Al Baz , Albani, Outheimine , Fawzan et les Frères Musulman soutenus par Qatar /Erdogan Turquie , Qardawi…ils viennent tous de chez Ibn Taymya leur Cheikhou Al Islam égaré Antropomorphiste . .On est dans la continuité de la guerre souterraines entre Saouds wahabisme contre Turquie Erdogan ex Empire Ottoman (Califat dont les Ikhwans Wahabites Saouds soutenu et armés par les Britanniques ont disloqué le Califat Ottoman )… Vous constaterez que les Prédicateurs Wahabites école Ibn Al Baz ou Fawzan , Al Cheikh ne sont pas inquiété car pro Saouds et les Prédicateurs influence Qatar Wahabites /Erdogan Frères Musulmans sont persécutés…La Guerre souterraine entre Saouds et Turquie se poursuit …même en Syrie entre Al nosra soutenus par Saouds et Tahrir al Cham soutenu par la Turquie Erdogan /Quatar….En 2016 à la Conférence Islamique de Grozny où plus de 200 savants et Oulémas Musulman venus du Monde Musulman dont Al Azhar ont déclaré après avoir débattus, le Wahabisme égaré , dangereux et Hors Islam . . Donc c’est une Guerre entre Frères dit Musulman , Ikhwans Saouds contre Erdogan Turquie Frères …Qui contrôlera le Califat qui entre dans l’agenda Otan Sioniste…Außi bien Saouds Wahabisme que Erdogan Turquie Frères islamiste , qui sont tous sous autorité Usa OTAN Sionisme , surtout la Turquie qui est membre de L’Otan . .Qu’ils se mangent entre Khawaridjs , alliés des Ennemis de l’islam , et sont devenus leurs semblables . .Comme dit dans un verset du Coran , Oh Musulmans ne vous alliez pas avec les Ennemis de l’islam sinon vous serez leurs semblables ..

    Plus que logique !
    24 mai 2019 - 1 h 54 min

    Pourquoi ils ne s’exécutent pas eux même pour le terrorisme mondial en partenariat avec l’occident ?!

    1
    2
    Syphax de Siga
    23 mai 2019 - 23 h 41 min

    Petit commentaire sur la photo: n’oublions pas que toute la bande des Dalton alignés sur la photo, est en pleine prière, sous bonne garde. C’est une position publicitaire, pour montrer à leurs sujets qu’ils sont croyants et bons musulmans, voyons, voyons. Mais qu’osent-ils demander à Dieu? Leur pardonner tous les crimes commis et à commettre en son nom? Si c’est le cas, Allah la yekbel menhoum salat el mounafikine.

    4
    1
    Syphax de Siga
    23 mai 2019 - 23 h 30 min

    Voilà un bel exemple planétaire d’une démocratie arabo-merdique, où la justice n’est pas celle du téléphone, mais du doigt, l’index évidemment, pour suspecter, accuser, inculper, juger, condamner et exécuter fissa fissa, le bourreau a beaucoup de boulot, allez, allez, au suivant ! C’est-il pas beau tout ça? cétypas botouça ?

    6
    2
    Bof
    23 mai 2019 - 21 h 01 min

    Des musulmans qui exécutent des musulmans car ils ne sont pas d’accord avec leur interprétation de l’islam.
    Vive la Laïcité !

    6
    4
    samir
    23 mai 2019 - 17 h 37 min

    Dans quelle ambassade aura lieu la boucherie cette fois ci ?
    Dire que … ouyahia ( oui, sans majuscule) a osé présenter des excuses à ces barbares moyenâgeux au « Nom du Peuple Algérien » pour une caricature qui a suscité le courroux du boucher de Riadh…
    Bien que le ventre vide, une horrible envie de v.. me submerge.

    24
    icialG
    23 mai 2019 - 8 h 59 min

    SI voulez vraiment empêcher l exécution il faut juste convaincre trump ,made in USA

    23
    Selecto
    23 mai 2019 - 7 h 15 min

    A les voir en photo Boumedienne avait raison de les appeler  » Baramiles Albitrole ».

    38
    8
      ben
      23 mai 2019 - 9 h 12 min

      les descendants d el hajaj voire d abou lahab
      exécuter des prédicateurs parce qu ils souhaitent une réconciliation avec un pays frère c est prouver encore une fois que le diable gouverné actuellement las bas

      43
      4
        Sid
        23 mai 2019 - 9 h 33 min

        MDR, wellah vraiment des déscendents de Aba Jahl!

        Dire que ces bédouins assoifés de sang ont des relais chez nous!

        42
        5
        Selecto
        23 mai 2019 - 18 h 58 min

        C’est des diables qui veulent exécuter d’autres diables car ces mêmes prédicateurs appelaient au massacre de notre peuple les années 90.
        Leurs frères Qataries aussi on le sang algérien sur les mains.

        Conclusion : Pourvu qu’ils s’entretuent ça fera mon affaire !

        7
        1
    Elephant Man
    23 mai 2019 - 6 h 40 min

    Rien que le mois dernier 37 exécutions pour motif « terrorisme », « sédition confessionnelle » terme utilisée pour les militants chiites : dans les faits des mineurs, des manifestants, un religieux, un handicapé..Parmi ces 37 au moins 33 appartiennent à la minorité chiite.

    37
    7

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.