FLN : Djemai dénonce la falsification de sa signature

FLN Djemai
Mohamed Djemai. D. R.

Par Mounir Serrai Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemai, dénonce la falsification de sa signature et du sceau du parti par des «parties» dérangées par son positionnement aux côtés du peuple.

Le nouveau premier responsable de l’ex-parti unique affirme dans ce contexte n’avoir signé, ni adressé une quelconque note aux mouhafadhs pour les inciter à se mobiliser contre un appel à un rassemblement samedi prochain. Dans un démenti publié sur la page Facebook officielle du parti, Mohamed Djemai assure ainsi que la «note» qui circule sur les réseaux sociaux est un «faux document», émanant de «parties hostiles à l’engagement de la nouvelle direction du FLN aux côtés du peuple jusqu’à la satisfaction de ses revendications».

Le SG du FLN considère que les «auteurs» de ce «faux document» cherchent à «semer» la zizanie dans les rangs du part. Djemai assure qu’il sait qui sont «derrière» cette «tentative de provoquer des troubles» au sein du FLN. Mais il ne les identifie tout de même pas. La «fausse note» que dénonce Djemai demande aux mouhafadhs de surveiller les «agissements suspects de jeunes issus des 48 wilayas qui préparent des actions de protestation contre la direction actuelle».

Il est à souligner que Mohamed Djemai est, depuis son arrivée à la tête du FLN, en guerre ouverte contre l’actuel président de l’APN, Mouad Bouchareb, qu’il a appelé à «démissionner immédiatement» pour «satisfaire la demande du peuple qui réclame le départ de tous les symboles de l’ancien régime».

Mais comme nous l’avions écrit dans de précédents articles, Bouchareb tient à son poste et refuse de céder à la pression de son parti.

M. S.

Comment (10)

    Zina
    8 juin 2019 - 8 h 16 min

    Ces agitations pour en réalité régler ses propres comptes font un peu « récré », non ? Pour dégommer l’actuel Président de l’APN, lui-même illégitimement installé au perchoir, on invoque aujourd’hui la volonté du peuple qui réclame le départ de tous les représentants symbolisant le système. Mais le parti FLN dans sa version post-indépendance en fait aussi partie, n’en déplaise à certains ! Les scènes de ménage entre membres du FLN auxquelles nous assistons malgré nous, via les réseaux sociaux, donnent un bref aperçu du niveau – hélas pas élevé en tous points – de ceux qui prétendent représenter le plus vieux parti politique algérien. Ce ne sont guère des confrontations d’idées pour sortir le pays du marasme dans lequel eux et leurs semblables l’avaient plongé mais un véritable combat pour la sauvegarde des privilèges. Les autres partis de la défunte l’Alliance présidentielle ne sont pas en reste. Le feuilleton à la « Dallas » au RND n’est pas prêt de connaître son épilogue… Pendant ce temps, les Algériens, eux, continuent à marcher chaque vendredi pour faire entendre leur voix et réaliser son rêve d’un meilleur avenir pour leurs enfants. Dans leur pays, l’Algérie.

    djomballo
    7 juin 2019 - 18 h 16 min

    La falsification c’est l’ADN du FLN, ils nous ont habitué à tout falsifier: la politique, les élections, l’histoire…

    Norebi
    7 juin 2019 - 11 h 34 min

    Laissez le FLN propre que son histoire se termine dans un musé, et que tout celles et ceux qui l’ont souillé soient présentes et sévèrement jugés par un tribunal de la deuxième république algérienne .

    11
    Massinissa
    7 juin 2019 - 10 h 59 min

    Le ridicule ne tue pas, c’est vous tous les gens de l’actuel FLN, qui êtes FAUX ; pas seulement vos signatures,. Parceque le Vrai FLN est. Parti avec ECHOUHADAS rabi Irahmhoum

    20
    BENDI
    7 juin 2019 - 10 h 30 min

    Un trafiquant notoire chef du FLN !!!!
    Pleure Algérie pleure

    21
    1
    yenamar
    7 juin 2019 - 10 h 20 min

    le peuple a dit FLN degage ,toi comprs Mr DJEMAI, barakat le FLN d’alors était à tous les Algeiens pas à cette caste de rapaces et de voleurs le FLN au musée à l’abri des excrocs et des prédateurs tels SAIDANI,OULD ABBAS etc….
    meme les authentiques MOUDJAHIDINES encore en vie n’ont rien pu faire contre ces voleurs d’HISTOIRE.

    20
    Chelabi
    7 juin 2019 - 10 h 06 min

    Rien dans le FLN actuel n’est vrai. Le FLN d’aujourd’hui est un simulacre du glorieux FLN. Ses militants sont des gens sans valeur qui ont compris qu’être militant du parti c’est avoir accès à certains privilèges que les autres citoyens n’ont pas. Ses élus sont de faux élus. Il arrivent tous par la chkara et quittent parce qu’une chkara plus grande les a évincés. Leur sceaux sont faux. Et ce Djemai, est parmi les éléments les plus corrompus du FLN. Je pense même que Ould Abbas est un enfant de chœur devant cette saloperie faite ‘homme’.

    18
    SARSI
    7 juin 2019 - 9 h 45 min

    ….fallait parler avant du peuple pas maintenant ,tu fais partie du système et même plus tu fait partie du clan qui croit avoir gagne mais que nenni tatnahaw 3a3

    15
    gazouze maleh
    7 juin 2019 - 9 h 34 min

    djemai ? cet affairiste inculte qui détient la « marque » starlight et qui vendait de la brocante sous la marque LG ? quel pays …. !

    23
    El pueblo
    7 juin 2019 - 9 h 26 min

    Le secrétaire général du FLN, Mohamed Djemai, dénonce la falsification de sa signature et du sceau du parti par des «parties» dérangées par son positionnement aux côtés du peuple.

    Mort De Rire vous ne cherchez que vos intérêts et non un positionnement aux côtés du peuple
    Vous n’êtes qu’une bande de corrompus et de voleurs
    Ce part FLN d’arrivistes et de chkaristes devrait Etre banni à tout jamais

    18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.