L’ONM sort de sa réserve : «Ceux qui dirigent le FLN sont des voleurs !»

FLN ONM
L'ONM exige le retour du FLN historique à son véritable propriétaire : le peuple. PPAgency

Par Houari A. – Le secrétaire général par intérim de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM) a tiré à boulets rouges sur les directions qui se sont succédé à la tête du FLN depuis 1987 à ce jour.

Mohand Ouamar Benelhadj a affirmé, dans un enregistrement vidéo, que les moudjahidine, qu’ils soient membres de l’ONM ou en dehors de celle-ci, «exigent la restitution du nom FLN qui doit redevenir un capital commun à l’ensemble du peuple algérien».

«Nous demandons la restitution des trois lettres FLN, un acquis qui appartient à tout le peuple et non pas à l’ONM, qui finira par disparaître avec le décès du dernier moudjahid, alors que le FLN devra rester pour les générations futures», a souligné le remplaçant de Saïd Abadou qui a quitté son poste pour des raisons de santé.

«Ce que nous demandons est légitime car un grand nombre de moudjahidine de ma génération ont connu et milité au sein du FLN», a encore dit Mohand Ouamar Benelhadj. Et d’ajouter : «Nous étions en lui et il était en nous au moment de la guerre, des milliers de martyrs ont donné leur vie sous l’étendard du FLN et de l’ALN.»

L’ancien contrôleur du parti entre 1964 et 1966 explique qu’il a quitté les rangs du FLN de son propre gré en 1987 car des personnes étrangères au parti avaient été cooptées. Cet ancien compagnon d’armes d’Ali Zamoum et de Mohand-Saïd Mazouzi révèle qu’un candidat aux élections législatives, «qui n’a même pas participé à la Révolution», a été désigné tête de liste dans sa circonscription. Ce qui l’a poussé à claquer la porte du FLN pour protester contre les «intrus» qui le «squattent jusqu’à aujourd’hui et usurpent le sigle pour servir leurs propres intérêts au nom des martyrs».

«Nous avons le droit de réclamer la disparition du sigle FLN car ceux qui s’en servent n’ont aucune légitimité», a martelé le secrétaire général par intérim de l’ONM qui affirme poursuivre le combat jusqu’à ce que les usurpateurs du parti historique le rendent à son véritable propriétaire : le peuple.

H. A.

Comment (31)

    Anonyme
    14 juin 2019 - 14 h 59 min

    ce qu’il faut dissoudre c’est bel et bien cet organisation vorace elle et son ministère qui rafle le 3ème budget de l’état, elle qui nous a pondu une, sans rire, une caste « révolutionnaire ». Le FLN, il suffit de lui retirer les 40 000 locaux qu’il squatte depuis l’époque du parti unique pendant que les autres formations politique tentent d’exister dans les villes à travers les conteneurs comme bureau, il suffit juste de ça pour que ce parti meurt et définitivement. ! Je n’ai jamais rencontré un mec du FLN qui est allée dans cette organisation pour ses convictions, ils l’ont tous rejoint qui pour un poste de travail, qui pour des terrains et autre appartement bref « pour manger ».

    C’est l’ONM qu’il faut interdire et pour laquelle il faut sortir la calculatrice pour les centaines de milliards de dollars qu’il a volé pour le peuple algérien. C’est cette entité antinationale sectaire et parasite qu’il faut neutraliser pour que l’Algérie se sente enfin libre.

    10
    2
    Mme CH
    14 juin 2019 - 0 h 29 min

    Mohand Ouamar Benelhadj sait ce qu’il dit et il a entièrement raison…! Les khobsistes, les khorrotistes, les voleurs…… ont squatté le FLN comme tout le reste et il faut les chasser…! Cependant le sigle du FLN doit rester et ce sont les usurpateurs qui doivent partir..!

    6
    1
    Anonyme
    14 juin 2019 - 0 h 21 min

    L’ONM sort de sa réserve : «Ceux qui dirigent le FLN sont des voleurs !»
    La Justice, et la Cour des Comptes doivent, tout d’abord, faire des audits très approfondis
    De la gestion de l’O.N.M, et du Ministère des « Moudjahidines », et faire toute la lumière sur leurs dépenses
    Et un bilan exhaustif, au Dinar près, des dépenses apparentes, et secrètes
    L’O.N.M, et le Ministère des « Moudjahidines » doivent faire des bilans détaillés sur leurs dépenses,
    Dans la plus grande Transparence Comptable, et rendre des comptes aux institutions du pays,
    Et au peuple algérien, (1999-2019)
    l’Algérie, son économie, et son peuple ne peuvent plus supporter
    Des déficits budgétaires de fonctionnements de l’état qui sont devenus très inquiétants, abyssales,
    Et astronomiques-exponentiels
    Dépassant les 50 milliards de Dollar, sans toucher sensiblement au niveau de vie de ses citoyens
    Au chomage, à l’inflation, à l’investissment, et à l’emploi….
    Nul n’est au dessus des lois du pays, nul n’est qualifié, et nul ne peut se proclamer de vrai nationaliste,
    De vrai « moudjahid », héritier éternel de l’Algérie, devenu, au fil du temps, un fond de commerce très lucratif
    Et de d’autres qualificatifs d’exclusions, et de ségrégation sociales, à des fins mercantiles bas,
    Et de business des symboles de la Révolution Algérienne (1954-1962), pour s’alimenter de la rente

    1
    4
    صالح/ الجزائر
    13 juin 2019 - 22 h 16 min

    Les algériens , qui estiment depuis des décennies que le sigle (FLN) doit trouver sa place au musée du moudjahid , ou un autre musée d’histoire nationale , sont entièrement d’accord avec l’idée de restitution de ces trois lettres à tout le peuple algerien afin d’etre protégés des usurpateurs voraces sans principes ni morale .
    Les trois lettres (FLN) , symbole de sacrifice et de martyr , comme ses prédécesseurs d’ailleurs : l’étoile nord africaine (ENA) , le Parti du Peuple Algérien (PPA) , le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD) , l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) , Association des oulémas musulmans algériens (AOMA) , sont devenus un patrimoine national , et ils devraient regagner les pages de l’histoire .
    C’est honteux que des Belkhadem , des Ould Abbès , des Saadani , des Bouchareb , des Djemaï … , souillaient et souillent encore les sacrifices des Zabana , des Maachi , des Ben M’hidi , des Ben Boulaïd, des Chihani , des Didoucuche , des Zighoud , des abane , des Amirouche , des Ben Boualai , des Ali la pointe , des P’tit Omar , des Boudiaf et beaucoup d’autres valeureux combattants et martyrs de la Guerre de liberation nationale … .

    Chaoui Ou Zien
    13 juin 2019 - 19 h 26 min

    L’ONM n’etait pas « sortie de sa reserve » quand la table etait bien garnie. Elle participait autant que le FLN, son benefacteur et protecteur, au depecage du pays. Le mal que vous avez fait au pays et a la memoire de ceux qui n’ont pas survecu a la guerre d’independance est bel et bien fait et ne sera jamais efface. Cette organization a meme ferme les yeux sur la proliferation des faux moudjahidines. J’espere que sous une deuxieme republique, votre ministere des faux (la loi du nombre meme si le peu d’entre vous est vrai) moudjahidines serait dissolu et transforme en simple petit bureau aux tagarrins. Quant au FLN vous irez le visiter au musee du moudhahid quand la deuxieme republique lui signifiera sa fin de mission. Ce noble sigle a ete assez souille.

    6
    2
    KROKRO
    13 juin 2019 - 19 h 21 min

    Où était l’ONM quand Benyoucef Mellouk voyait les foudres s’abattre sur lui après avoir dénoncer les faux moudjahidines ? L’ONM est comme ….FLN !

    5
    2
    Kichiduoduma
    13 juin 2019 - 18 h 37 min

    ONM + FLN = famille révolutionnaire qui s’est bien sucrée pendant 60 ans. ONM si vous voulez rendre service au pays, ouvrez le dossier des faux Modjahidine et rappelez votre Ministre Mohamed Cherif Abbas qui mène la belle vie chez Fafa

    11
    1
      Yes
      13 juin 2019 - 19 h 08 min

      D’accord avec toi kichou. Réveil tardif de cette onm qui s’est tue pendant 57 ans. Il a fallu cette révolution du 22 février pour que certains complices du système se ressaisissent . Dommage,mais mieux vaut tard que jamais.

      3
      1
    Kouder Belala
    13 juin 2019 - 16 h 10 min

    CE SIGLE ILS L’ONT SOUILLES AVEC LEUR MANIGANCE DEPUIS L’INDÉPENDANCE ET APPAREMMENT CES GENS Là DU FLN OU RND N’ONT RIEN COMPRIS QUE LEUR SYSTÈME POLITIQUE EST « OUT » ET QUE LE PEUPLE LES VOMIS EN TANT QUE TEL ET SURTOUT EN LES VOYANTS A LA TÉLÉ MAIS ILS DONNENT L’IMPRESSION DE TOUJOURS S’ACCROCHER COMME QUELQU’UN EMPORTES PAR UNE GRANDE VAGUE ET QUI S’ACCROCHE SUR DES ALGUES (SANS RACINES)?????GÉRER PAR DES OPPORTUNISTES EN PERSPECTIVE ET QUI VEULENT ENCORE L’EXPLOITER A LEUR GUISE!!! CE SIGLE EST TRÈS CHER AU PEUPLE ALGÉRIEN IL LUI DOIT RESPECT( ILS L’ONT SALIS PAR LEURS MAGOUILLES SANS FIN) !!! ILS DOIVENT, AUSSI, SAVOIR QUE L’AUTHENTIQUE « FLN LUI» APPARTIENT ;VÉRITABLEMENT ; AU PEUPLE ET NE DOIT PAS SERVIR EN AUCUN CAS DE TREMPLIN A CES ARRIVISTES/VOLEURS ET IL DOIT ÊTRE MIS IMPÉRATIVEMENT , AU PLUS VITE ,AU MUSÉE COMME FUT L’ALN???

    B.M
    13 juin 2019 - 16 h 09 min

    Combien de pseudo Algériens animent le F.L.N 2019, sachant que Algérien signifie Anti Corruption, Arrivisme etc? . Leur nombre évalué, les recycler TOUS en éboueurs, l’Algérie sera enfin propre sur tous les plans. Quant au sigle F.L.N il lui faut dans chaque commune un cadre, beau, fermé jusqu’à ce que La Droiture occupe tous les coeurs. Ce jour là, inauguration du F.L.N à jour. Sur la façade de l’édifice fermé, l’écriteau : « Le F.L.N attend les patriotes vrais ». Devant l’édifice, une poubelle avec l’écriteau : « Jetez ici les ordures ».

    7
    1
    BEN FLEN
    13 juin 2019 - 15 h 16 min

    Le rêve Algérien a dépassé le rêve Américain….Je ne comprend pas comment l`Algérie était présidée par un originaire du Maroc pendant 20 ans et continu de l`être par un autre marocain pour l`intérim et le FLN dirigé par Amar Saidani d`origine tunisien et aussi l`actuel secrétaire général du FLN aussi d`origine tunisien??? Où est la place de l`Algérien dans tout ça?? Nous sommes envahi ….ils sont parmi nous ….Nous sommes colonisé encore une fois. Donc c`est du cinéma et une arnache de demander aux vrai Algériens descendant de 3 générations résidents à l`étranger de s`abstenir de prendre des hautes fonctions. Le FLN doit impérativement rejoindre son bras armée L`ALN au musée de Ma9am Echahid.

    16
    9
    Bedouz
    13 juin 2019 - 14 h 13 min

    Le  » Front de Libération Nationale  » , symbole de la resistance et auquel le monde entier
    vouait un sympathie sans pareille , est devenu par la magie satanique des saidani ans co
    le parti du front du luxe et du népotisme , symbole du vol et de la rapine .

    25
    1
    Klementine
    13 juin 2019 - 12 h 47 min

    Des voleurs vous dites? Ah oui! J’avais oublié c’est vrai…

    14
    Le FLN au musée de l'histoire de la guerre.
    13 juin 2019 - 10 h 46 min

    Le FLN au musée.
    Le FLN ce n’est que trois lettres de l’alphabet.
    Ces trois lettres n’ont lutter contre personnes.
    Ce sont des femmes et hommes algériens qui ont lutter contre les envahisseurs.
    Et c’est à eux que nous devons rendre hommage et se souvenir de leurs sacrifices.
    Et non pas à trois lettres tiré au hasard de l’alphabet .
    Le FLN à la poubelle de l’histoire dont l’histoire a été détournés et utiliser par des collaborateurs traîtres au peuple algérien et aux chouhadas.
    Il faut passé au peigne fin la liste de tous ceux et celles qui ont étés nommé moudjahid.
    Et arrêter les versements de pensions et dont en nature matériel.
    Il y a beaucoup d’argent à récupérer et économisé sur ses faux moudjahidines.

    23
    5
    Bougataya
    13 juin 2019 - 10 h 07 min

    Jusqu a la mort de boumediene le fln etait en fond de scene .Sous chadli on le fait avancer au devant pour deconstruire l economie ,eluder les questions sociales mettre fin au combat contre le neocolonialisme. Avec mehri le fln est devenu manifestement antinational, le fruit est pouri….la suite de l histoire c est hier et la majorite s en souvient….

    23
    1
      hassain
      13 juin 2019 - 12 h 51 min

      Si Bougataya, tous les jeunes qui sont au fln sont des traficants meme ceux qui sont au cc , vous les avaient tous propulses , honte a tous d avoir accepter des drabki et des opportunistes dont certains promarocains , affairistes et verreux , vous les avez aide , rendez le cigle aux Moudjahidines onm :
      l histoire va tous vous condamner pour avoir profite de ce sigle qui appartient a l onm.

      17
      1
    B.M
    13 juin 2019 - 9 h 55 min

    Le F.L.N à sa naissance était Une Confraternité des victimes de « La mission civilisatrice » de France_Europe, égarée par Vatican, une confraternité imparfaite, sous la pression du désordre mental créé par plus d’un siècle d’agressions à tous les niveaux, dans tous les niveaux de la vie. Désormais, nous nous éveillons à l’exigence de perfection en moralité et sciences du Tahya El Jazaïr : Pour être forts et respectés, admirés sur la scène mondiale, El Jazaïr veut Ses Meilleurs, elle veut la bonne hiérarchie…Ouyahia aurait du rester Anonyme, il l’aurait été s’il avait bien lu La Vie à Notre E.N.A ! Cruel écheveau, ô France qu’as-tu fait ! Toi France qui marie deux Zhommes entre eux, Toi la Dans Morale, ni savoir sur La Vraie Vie !

    15
    4
    Anonyme
    13 juin 2019 - 9 h 34 min

    …le FLN e 1962 jusqu’à maintenant doit partir …c’est 1 nid de valeurs

    19
    3
    kad
    13 juin 2019 - 9 h 34 min

    Monsieur le secrétaire général du FLN, après votre phase de prostration profonde suite à la déconfiture cinglante que vous aviez subit, vous et vos partisans, un certain 22 février 2019. Vous resurgissez comme un diable en plein délire, pour proférer des insanités à l’encontre de nos glorieux martyrs. Non! nos glorieux martyrs ne tremblent plus, ils doivent certainement s’extasier doublement dans leur paradis, d’abord parce qu’ils sont au paradis ensuite parce que leurs dignes enfants, qui par leurs actes salvateurs, font tout pour préserver leur mémoire ainsi que leur glorieux sigle sous lequel et pour lequel ils ont perdu leur vie. Si nos martyrs ont tremblé dans leur tombe, ce serait plutôt parce qu’on a commis les pires chose au nom de leur sigle, la rapine, le vole, le mensonge, le clientélisme, l’usurpation, le détournement etc… Au détriment du peuple et du pays auxquels ils ont consacré l’ultime sacrifice. Oui, le seul moyen de préserver cette mémoire de l’infamie et la prévarication, c’est de la mettre sur un piédestal au musée, n’en déplaise à M Djemai. Ainsi ils retrouveront la paix, Gloire à Eux.

    23
    57
    13 juin 2019 - 9 h 29 min

    UN PEU TARDIVE COMME RÉFLEXION OU ÉTIEZ VOUS LES DERNIÈRES 57 ANS? OU ALORS VOUS AUSSI VOUS PRENEZ LES ALGÉRIENS POUR DES DÉBILES? ALLEZ CREUSER UN TROU ET CACHEZ VOUS,, LES VRAIS MOUDJAHIDINES AURAIT HONTE DE S AFFICHER POUR LEUR ABSENCE ET LEUR SILENCE DURANT TOUTES CES ANNÉES et comme par hasard vous arriver juste a point pour la cueillette des mérites de la carte jaunes

    19
    3
    Med
    13 juin 2019 - 8 h 43 min

    Premierement il faut rendre a Cesar ce que appartient a Cesar. C’est Colonel Salah Boubnider connu sous le nom de guerre Sawt El Arab, Chef de la Wilaya 2 historique ou était Gaid Salah Moujahid qui a dit « Mettez le FLN au musée » en 1990. Pendant ces années personne n’avait le courage de parler contre le FLN. J’ai mal au coeur de voir le FLN des géants de la revolution tel que BenMhidi, Abane, Zighout, chaabani, Ali la pointe et Hassiba sous le control de voyous qui n’ont rien en commun avec les fils du FLN 54-62. Didouche Mourad a contribuer son argent au FLN. Pas beaucoup mais il l’a fait. Alors que ce FLN de la CH^kara a ruiner les caisses de l’état. Meme pas un fils ou une fille d’un vrai FLN »sit dans l’FLN??? C’est grave. Je suis confident que bientôt Gaid Salah un vrai Moudjahid vas appeler a mettre le FLN au musée. Le FLN et son sigle appartient a tout les algériens et algériennes sans exception. Le petit Omar a donner sa vie a l’age de 13 ans avec Ali la pointe et Hassiba et maintenant on a des voyous a la tete de ce trésor qui appartient au peuple. Il est temps que le FLN de BenNhidi entre en paix au musée du Chahid. L’Algérie traverse une période dangereuse. L’algérie a besoin de nouveaux BenMhidi, Abane et Chaabani pour sauver le pays et faire marche en avant. Allah Yarham a Chouhadas de Novembre et du Hirak. Il ne faut pas oublier que le premier Chahid du Hirak et le fils de Benyoucef Benkheda. Allah Yarahmou

    38
    2
    Aissa
    13 juin 2019 - 8 h 29 min

    L’ONM sort de sa réserve : «Ceux qui dirigent le FLN sont des voleurs !»

    Normal que cet ONM sort de sa réserve car le clan protecteur n’est plus en place et que la roue a tourné, vous êtes tous des opportunistes
    Il fallait le dire avant
    Vous êtes tous kif kif et vous saignez le pays depuis 62 et peut être même avant pour bcp

    34
    9
    Lghoul
    13 juin 2019 - 8 h 24 min

    Deux armes redoutables utilisées contre le peuple pour le déplumer depuis 62: La religion et le FLN des valeureux moudjahidines tombés au champ d’honneur en 1954 – 1962. La tratufferie du siècle est mise a nue depuis le 22 février 2019.

    34
    3
    djomballo
    13 juin 2019 - 7 h 20 min

    Rien ne sera plus comme avant, à El-harrach, Ahmed Ouyahia est à sa place.
    Reste à savoir à qui le tour?

    18
    2
    Pr Nadji Khaoua
    13 juin 2019 - 7 h 02 min

    Merci Mr Mohand Ouamar Benelhadj pour
    votre franchise toute patriotique.
    Vous faites honneur à votre qualité de Combattant du 1er Novembre 1954 et a la
    mort de celles et ceux qui ont offert leurs
    vies pour que ce pays puisse vivre libre de
    toute instrumentalisation indessante et indue.
    Vous méritez, ainsi que vos compagnons,
    que l’on vous salue chaleureusement et avec un respect des plus mérités.

    Pr Nadji Khaoua

    42
    8
    A3zrine
    13 juin 2019 - 6 h 31 min

    Tout à fait d’accord avec toi, Monsieur. Ce n’est qu’une question de temps.

    21
    2
    MELLO
    13 juin 2019 - 5 h 54 min

    Toutes mes condoléances a la famille du Moudjahid Said Ababou , que Dieu lui réserve une place en son vaste paradis. Mes condoléances, aussi, a toute la famille de l’ONM qui veut remettre le FLN a sa juste place. Depuis longtemps , la majorité du peuple a compris que la vraie place de ce sigle est au musée de la révolution.
    Nous savons que Degaulle a voulu et pu miner le FLN en injectant des corps étrangers qui ont enfanté par la suite des microbes.

    26
    5
    FLN AU MUSÉE
    13 juin 2019 - 5 h 50 min

    FLN = INFILTRÉ PAR LES VALETS DE LA FRANCE

    27
    2
      Anonyme
      13 juin 2019 - 7 h 10 min

      Certains adeptes de la contrebande habitués a user de tout les artifices pour tromper la vigilence de l’état se sont accaparé du sigle pour l’utiliser.

      23
      algérien patriote_moudjahed
      13 juin 2019 - 13 h 32 min

      Permettez moi en ma qualité de Moudjadjed membre de l’ALN de l’intérieur, non membre du PFLN, de vous donner mon avis sur la proposition de notre secrétaire général intérimaire qui me semble appropriée et déposée au moment opportun .
      Je n’aime pas le terme, le Front de Libération Nationale au musée. J’estime que le terme qui convient à l’heure actuelle est le FLN/ALN doit être remis, non pas au musée, mais à l’Histoire avec un grand H et l’enlever des mains des opportunistes de tous bords. Systeme, partis, organisations, syndicats etc. qui veulent se prévaloir de ce sigle.

      13
      1
    Antisioniste
    13 juin 2019 - 4 h 32 min

    « «Nous avons le droit de réclamer la disparition du sigle FLN car ceux qui s’en servent n’ont aucune légitimité», a martelé le secrétaire général par intérim de l’ONM qui affirme poursuivre le combat jusqu’à ce que les usurpateurs du parti historique le rendent à son véritable propriétaire : le peuple. »

    Difficile d’être plus clair que cela, n’est-ce pas ?

    44
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.