Trois anciens ministres poursuivis dans l’affaire Mourad Oulmi

Mourad parquet
Mourad Oulmi. D. R.

Le parquet général près la Cour suprême a indiqué, mercredi dans un communiqué, avoir été destinataire, lundi dernier, du dossier relatif aux procédures suivies à l’encontre de trois anciens ministres pour des faits punis par la loi dans le cadre de l’affaire Mourad Oulmi, adressé par le procureur général près la Cour d’Alger.

«Le parquet général près la Cour suprême a reçu, le 24 juin 2019, de la part du procureur général près la Cour d’Alger le dossier relatif aux procédures suivies à l’encontre de trois anciens ministres pour des faits punis par la loi, dans le cadre de l’affaire de Mourad Oulmi», précise le communiqué.

Il s’agit de «l’octroi d’indus avantages dans le cadre de la conclusion d’un marché en violation des dispositions législatives et organisationnelles en vigueur, de l’abus de fonction par un agent public en violation des dispositions législatives et organisationnelles, d’un conflit d’intérêts et de dilapidation de deniers publics». Le parquet général près de la Cour suprême «enclenchera les procédures de poursuite judiciaire conformément au Code de procédure pénale», a conclu le communiqué.

R. N.

Comment (9)

    Anonyme
    27 juin 2019 - 22 h 23 min

    Et dans tous ces scandales de corruption, détournements, trafic d’influence BOUTEF le vrai parrain de cette association de malfaiteurs et de traitres n’est pas inquiété.

    4
    1
    Anonyme
    27 juin 2019 - 12 h 02 min

    3 ministres bark??? Faut multiplier ce chiffre par 10 juste pour ces 20 dernières annėes et encore le chiffre serait mal apprėciė!! Le faire de 62 donnerait le tournis!!

    Boutektika et genenars ont m….partout!!!

    13
    Zaatar
    27 juin 2019 - 8 h 53 min

    j’attends qu’on mette à nue les affaires de Tliba avec la fonderie El hadjar et toutes celles qui tournent à Annaba. on sera ainsi fixé sur les véritables intentions de nos actuels décideurs et hommes forts.

    23
    1
      Anonyme
      27 juin 2019 - 11 h 02 min

      Bientot … Tliba rejoindra le clan

      16
        Anonyme
        27 juin 2019 - 22 h 18 min

        Le plus vite serait le mieux.

    3atef
    27 juin 2019 - 8 h 21 min

    Salem
    Tous ces pseudos PDG du TIDP (transfert illicite des deniers publics) ne sont en réalité que des hommes de paille fabriqués par 20 ans de nekba bouteflikiennne…l’Algérien lambda savait comment fonctionnait ce systeme ÉMINEMMENT MAFIEUX qui consiste à ordonner aux banques publiques d’octroyer des crédit faramineux
    à des prêtes nom pour s’adonner à tous les trafiques possibles et imaginables…
    La connexion entre centres de décisions qui va au-delà de la fameuse 3issaba et risque si elle est mise à NUE
    d’emporter tous ceux qui étaient AMÈNES avec le président DÉCHU
    Gloires à nos CHOUHADAS et leur HÉRITIER le PEUPLE ALGÉRIEN

    19
    1
    icialG
    27 juin 2019 - 8 h 07 min

    les têtes tombent en cascade ,et il y a qui croit que c est juste celle des autres

    7
    2
    nectar
    27 juin 2019 - 7 h 20 min

    Dans la caverne d’Ali Baba, tout est permis aux courtisans et courtisanes. Des ministres qui sont censés défendre les intérêts du pays depuis l’indépendance et surtout depuis les vingt dernières années. Ils se sont amusés à s’enrichir et enrichir tous les clébards qui les entourent..Tout ce mal est l’origine d’une bande de généraux véreux qui veillent sur la marabunta et qui continuent à régenter le pays selon leur niveau de prédation. Un Oulmi ou un autre pseudo-industriel, dans une société ou l’échelle des valeurs est respectée, n’aurait pas été plus qu’un petit employé ou serveur dans une cantine. Le système a créé ces monstres, qui dévorent tout sur leur passage et en entrainant dans leur sillage toute la société..

    22
    Verre D'Eau
    27 juin 2019 - 5 h 17 min

    Lorsque Mr Louh ex ministre de la justice aux enchères et les magouilles;Mr Ould Kaddour ministre de la trahison et les traitres;Mr Khelil chakib ministre et conseillé de la familla Bouteflika;a la faillite de l’état Algérien; ne seront pas emprisonné à Lambèze, ce n’est pas une vraie justice

    27
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.