Intrigant message attribué à un mouvement appelant à l’état d’exception

manif Mouvement
Les tentatives de manipulation des étudiants se sont toutes avérées vaines. PPAgency

Par Houari A. – Une organisation qui se donne pour nom «Mouvement jeunesse éveillée» a rendu public un long manifeste transmis à la presse dans lequel elle appelle à l’instauration de l’état d’exception.

Dans son long plaidoyer pour «l’éveil d’une génération qui affirme sa force et ses convictions», cette organisation, qui s’autorise à parler au nom de la jeunesse de façon anonyme – la déclaration n’est pas signée –, n’en défend pas moins le maintien de l’octogénaire chef d’état-major à son poste, en l’invitant à «appliquer l’article 107 de la Constitution».

«Nous commençons notre proposition par demander l’application de l’article 107 de la Constitution et la déclaration de l’état d’exception afin de donner un cadre légal aux actions du Président par intérim (…) [et] de ne pas risquer le piège du vide constitutionnel», lit-on dans ce communiqué qui semble sortir tout droit des laboratoires secrets de la machine de propagande mise en place par le pouvoir et qui infeste les réseaux sociaux et certains médias.

Et le communiqué d’applaudir des deux mains «la proposition formulée par le commandement de l’ANP d’aller rapidement vers une élection présidentielle», en reprenant les laïus redondants de Gaïd-Salah et de son poulain Ali Benflis qui insistent sur la tenue d’une élection présidentielle «au plus tôt» et sur le refus de toute transition «qui aurait des conséquences désastreuses pour notre jeune nation». «Ce communiqué qui parle au nom des jeunes évoque la nécessité de s’atteler à la construction de l’Algérie de demain en donnant un quitus à un chef d’état-major au crépuscule de sa vie qui a dépassé l’âge légal de la retraire depuis seize ans», a commenté non sans ironie un observateur en lisant la déclaration qui n’en est pas à sa première aberration.

En effet, cette organisation appelle à la fois à l’instauration d’un régime militaire intérimaire et à la «suppression des lois liberticides» (sic). L’intrigue n’est pas tant dans le contenu du texte truffé d’anormalités, comme celles nombreuses auxquelles le peuple algérien s’est habitué depuis plus de vingt ans et qui ont conduit à la grave crise politique actuelle que les tenants du pouvoir en place s’échinent à reproduire, mais dans sa diffusion à une semaine d’une rentrée sociale qui s’annonce difficile.

H. A.

Comment (36)

    TAYEB EL DJILLALI
    28 août 2019 - 11 h 30 min

    UN APPEL DU NOUVEAU DRS MADE IN EL GAID ET DES MEMBRES FLN RND TAJ MPS ET BENFLIS

    Lghoul
    27 août 2019 - 7 h 28 min

    Aucune diversion et mensonge ne marcheront. Tout ce qui vient du nid des corrompus et du parti qui a produit le plus grand nombre de fake ministres-charlatans croupissant en prison – dans le monde – n’est qu’une autre tentative de clowns qui ne savent plus quoi improviser. Il veulent juste le fait accompli. Mais qui ne comprend pas leurs mensonges et leur bluff depuis le 22 fevrier ? 42 millions de citoyens algeriens moins les cachiristes les tsrtuffes et les idolatreurs de tableaux en bois vous comprennent.

    8
    5
    A3zrine
    27 août 2019 - 1 h 15 min

    Ils n’ont qu’à se manifester, ils ont les vendredis pour se faire connaitre de la population.Faire des déclarations derrière le rideau n’est pas une procédure ni action honnête. Dans un combat aussi noble, il est conseillé d’être franc, car ça engagé l’avenir de 40 millions d’âmes, ce n’est pas un jeu d’enfant sauf si , et ce dont je pense, cette déclaration émane directement des services secrets spécialistes des coups tordus .

    14
    5
    Anonyme
    26 août 2019 - 18 h 20 min

    Qu es qu ils ne sont pas capable de faire pour se soustraire aux exigences du peule encore une magouille des résidus des coups bas qui n on pas d impacte sur le hirak

    30
    6
    Anonimaoui
    26 août 2019 - 17 h 59 min

    Si l’Algérie est déjà une grande prison à ciel ouvert, avec l’état d’urgence ou d’exception ce sera alors une grande geôle fermée à double tours où les seuls déplacements tolérés seront limités juste pour aller travailler, aller aux hôpitaux mouroirs et aller au cimetière les pieds devant. Et si rien n’est fait, ce funeste destin devient réalité dans quelques semaines.

    11
    5
    Anonyme
    26 août 2019 - 16 h 51 min

    C’est un régime au abois !!!Le sergent Garcia et ses oligarques mafieux accélèrent l’effondrement social, politique, culturel et économique. Le pillage effréné amène à des défaillances de leur système. Le refus de protéger les ressources naturelles ou les moteurs économiques qui maintiennent l’État fait que la pauvreté devient la norme et que le milieu naturel se transforme en décharge toxique. Les institutions de base ne fonctionnent plus. Les infrastructures ne sont plus fiables. L’eau, l’air et les sols sont empoisonnés.Ils laissent la population sans éducation, sans apprentissage, appauvrie, oppressée par les organes de sécurité interne et rongée de désespoir. Ils persistent également, quelle que soit la noirceur de la situation, à maintenir leur propre style de vie opulent et hédoniste.Ils attaquent ceux qui s’opposent à eux, les taxant d’être anti-Algérien, traîtres ou agents d’une puissance étrangère. Ils emploient le langage du patriotisme pour attiser la haine contre ceux qui les critiquent et pour justifier leurs autorités. Ils voient le monde en noir et blanc ,ceux qui leur sont loyaux et leurs ennemis. Ils étendent ces croyances réductrices aux travers de leur presse débilitante. La diplomatie est abandonnée au profit de l’emploi de menaces brutales, et de l’usage indiscriminé de la force, qui constituent les moyens de communication favoris de tous les despotes.Ils fuient le chaos émergent et se réfugient dans leurs complexes bien fermé.Ils ont de nombreux mécanismes à leur disposition, parmi lesquelles la surveillance de masse, pour nous garder sous contrôle. Rien ne les arrêtera dans leur tâche de maintenir le sophisme de leur régime. L’histoire ne se répète sans doute pas, mais elle bégaye. Le peuple Algérien à bien compris que les bégaiements de cette clique de baltringue nous amène aux abattoirs que les tyrannies mettent en place à la fin de leur existence.Plus nous laisserons cet hologramme de Boutef gagner du temps , plus notre impasse deviendra mortelle, particulièrement à cause de sa vacuité .

    36
    11
    Le Naif
    26 août 2019 - 14 h 51 min

    Croyant que les Harkis sont disparus à jamais et c’est non je me suis trompé;y’a plus de Harkis que par le passé et le malheurs des Harkis et collabos avec un niveau BAC+;que faire lorsqu’on paie les citoyens pour aller voté;on paie les casses croute cashir pour qu’ils puissent venir applaudir leurs maitres traitres dans des meetings,comme il dit Mr Ouyahia le traitre corrompu; affamé son chien il lui suivra partout

    20
    6
    La courbe de Gausse vous connaissez certainement
    26 août 2019 - 13 h 55 min

    En Algérie vous avez les 5 % d’extrémistes de chaque côté de l’échiquier politique et le coeur qui représente 90% qui représente le Hirak et/ou la majorité silencieuse. Malheureusement ces 10% sont ceux qui font le plus de bruit et ils sont aussi les plus actifs à travers les réseaux sociaux. Essayer de mélanger l’huile et l’eau, vous ne les mélangerez jamais, donc à ceux qui prônent un Etat Islamique et la Charia en lieu et place de la Constitution et à ceux qui exigent la mise en place d’un Etat Laîque et qui de plus refusent de s’attabler pour ne serait ce discuter (on ne parle pas de négocier mais déjà discuter, partager, de s’écouter , essayer de comprendre les points de vues) sont dans des positions extrêmes voir des extrémistes. Avez vous déjà vu une solution aboutir sans en avoir fait l’effort d’échanger? Moi non ! Alors je conseillerais d’être vigilant, de ne pas se laisser entraîner par des apprentis sorciers, être pris en tenaille par des pseudos démocrates (infiltrés par des gauchisants extrêmes et aussi des indépendantistes) et des extrémistes religieux. Les Algériens ont montré leurs capacités à vivre ensemble dans une société apaisée, une économique ouverte, moderne, tournée vers le progrès et le monde. Ne nous laissons pas manipuler par ces anti patriotes. Il est impératif d’aller une présidentielle avec les gardes de fous nécessaires et répondre aux exigences du Hirak puis aller vers une constituante juste après qui sera soumis à l’approbation de la Nation. Une homme politique dont je ne citerais le nom, a fait cette proposition intéressante qui me semble un bon compromis pour sortir de ce piège machiavélique qui est entrain de se refermer sur nous. Ayons l’esprit critique mais ne nous faisons pas manipuler par ceux qui ont des agendas obscurs.

    18
    141
    Anonyme
    26 août 2019 - 13 h 53 min

    Bravo aux jeunes d’El Maïne dans la wilaya de Bordj Bou Arréridj qui ont réussi à libérer des manifestants incarcérés à l’intérieur de la brigade de gendarmerie.La mobilisation des citoyens ne doit pas faiblir pour faire partir le régime prédateur géré par des rentiers incompétents et serviles qui croient que le peuple algérien est un troupeau de moutons incapable de mettre fin à leurs méfaits.Les Algériens ont compris d’où vient le mal qui ronge leur pays et ils sont décidé à l’extirper une bonne fois pour toutes.Les tergiversations de Gaïd le chef actuel du régime mafieux et prédateur n’auront aucun effet sur leur détermination à remettre le train Algérie sur ses rails conduit par les compétences dont regorge le pays.Ces compétences écartées et laissées pour compte par le régime rentier et prédateur.

    78
    13
    Anonyme
    26 août 2019 - 13 h 12 min

    En vérité nous sommes soumis à la loi martiale hybride dans ce pays ..il manque que les coups de mitraillettes pour disperser les gens avec de la force et la violence pour s’apercevoir que les vrais détenteurs de pouvoir politique en Algérie sont les vieux de la vieille de l’armée populaire nationale . Je vais témoigner ici autant que algérien qui subit les affres de se pouvoir . Il y’a deux ans durant un court séjour dans l’état de Floride où beaucoup de retraités Americans passent leur retraite. J’ai croisé des jeunes retraités qui ont quitté la vie active dont l’âge se situe entre 58 et 64 ans au max ..ils étaient tous en bonne état de santé physique et mentale et une grande patrie de ces retraités sont des ex scientifiques, médecins,ingénieurs, chefs d’entreprise, artistes et artisans..C’est le monde à l’envers..Chez nous, des gens très âgés et voir même malades et sans qualification sont toujours dans leur postes pour géré les affaires de pays ( une gestion catastrophique) et dans certain pays, les gens sont hautement qualifiés et en très bon état de santé sont envoyer à la retraite…Notre dilemme se trouve ici-même..La relève intergénérationnelle n’a pas été respectée à fait de notre beau pays, un désert aride où toute tentative de changement positif est bloquée voir même réprimée par les vieux de la vieille.Vive l’Algérie et vive le peuple battant.

    57
    12
    Koulech Mzawar
    26 août 2019 - 13 h 08 min

    Nos dirigeants , que le peuple n’a JAMAIS démocratiquement élu , veulent continuer à nommer, comme avant le Hirak , un PRESIDENT à leur solde qu’ils auront choisi eux même SANS tenir compte de la volonté du peuple qui s’exprimera par les urnes.

    Il ne peut pas y avoir d’élections transparentes sans un nettoyage en profondeur des LISTES d’électeurs toutes trafiquées : dans notre pays mêmes les morts participent aux élections sans compter le bourrage des urnes.

    2 noms de présidents choisis par les corrompus au pouvoir circulent en ce moment : BENFLIS et MIHOUBI ( ancien ministre de la culture à la solde de Bouteflika).

    Quel mépris envers le peuple !!!

    C’est sur et certain, Il n’y aura aucune solution possible et viable pour le peuple sans l’expulsion du pouvoir de Bensalah, du gouvernement de Bedoui et du corrompu Gaid SALAH ( âgé de 82 ans , un record mondial ) qui a peur du Hirak car il sait que la prison à vie l’attend.

    68
    8
    Med
    26 août 2019 - 13 h 07 min

    C’est la fin du régime, rien ne pourra le sauver. Le peuple à décider de les faire tous partir « I rouhou Ga3 ». Les élections présidentielles souhaitées par le régime n’auront pas lieu. Il ne leur reste qu’une seule solution: négocier leur départ.

    41
    9
    ABOU NOUASS
    26 août 2019 - 12 h 48 min

    Voilà maintenant que les facho – militaristes , progéniture montante sortent l’artillerie lourde pour plonger le pays encore une fois dans les ténèbres .

    Dommage pour vous, car le scénario ne se répétera jamais et cette suggestion factuelle est d’une absurdité latente qui ne trouvera nulle part ailleurs écho.

    Votre servilité envers le mal représenté par certains états ne fera pas le poids face à cette jeunesse vive, affranchie et dont je suis fier.

    Aussi infatués que vous êtes envers le peuple, vous resterez toujours la risée de ce bas monde qui nous regarde.

    50
    8
    Zaatar
    26 août 2019 - 12 h 46 min

    Moi personnellement je ne découvre pas H’mida, mais ils sont nombreux à s’ebahir des tours que H’mida a encore dans son sac. Et encore, ce n’est pas fini, la suite nous réservera probablement d’autres surprises….pour ceux qui découvrent H’mida.

    15
    6
    Felfel Har
    26 août 2019 - 12 h 35 min

    Pour changer la donne relativement à sa popularité et le rapport de force sur le terrain, voilà que la 3aciba-bis se met à payer des orchestres pour chanter des louanges à sa gloire. L’incompétence de ses ténors se révèle de plus en plus, car les corbeaux qu’ils ont choisis pour relayer leur propagande croassent plus qu’ils ne chantent. Un désastre de communication!
    C’est dans les slogans du Hirak que la vérité éclate au grand jour: Bensalah, tout le gouvernement Bedoui, GS et sa clique sont impopulaires, illégitimes, illégaux, incompétents et indésirables. Après avoir abattu leurs dernières cartes, aussi vaines les unes que les autres, ils s’en iront, couverts d’infâmie pour tomber dans l’oubli. Bon débarras!

    27
    8
    Debza Kadiya
    26 août 2019 - 11 h 59 min

    Les seuls qui peuvent être contre la volonté du peuple, sont ceux qui s’agitent dans les coulisses qui fomontent des complots contre le peuple, qui manigancent dans l’ombre, qui lancent une contre revolution, qui financent les mercenaires prêts à marcher sur les corps de leurs parents pour quelques milliers de dinars qu’on appelle les « dhoubab electroni » mais qui en realité ressemblent à des trolls par la noirceur de leur âme, sans oublier les cacheristes qui sont prêts à manger à tous les rateliers même avec le diable en personne.
    Si ce mouvement est important, qu’il sorte un jour de la semaine pour montrer que ce mouvement sataniste a un poid équivalent ou plus que notre mouvement qui sort chaque mardi et chaque vendredi.
    Les seuls qui ont peur de notre revolution pacifique sont les veritables ennemis de notre Algérie, cet ennemi qu’il soit de l’interieur ou de l’exterieur, c’est pour cela qu’ils s’acharnent contre nous, en lachant sur nous leur « dhoubab electroni » enfin les « trolls » creature sortie de l’enfer.
    Maintenant, je peux même me permettre si BenBlyss n’a pas sa propre équipe de « dhoubab electroni » personnelle qui a rejoint la l’équipe déja existante.

    18
    10
    Sidani
    26 août 2019 - 11 h 52 min

    L’intrigue a l’etat d’exception selon Houari A et dont je le defends ; pour ma part voici l’ Implosion : phenomene physique ( crise politique )par lequel un milieu solide ou un corps creux ( le gouvernement actuel ), soumis a une pression externe superieure a sa resistance mecanique( de Bouteflika encore ) , s’ecrase violemment et tend a se concentrer en un volume ( une societe algerienne ) …tres reduit(e) !!! Dictionnaire Larousse 2001 .

    1
    6
    Anonyme
    26 août 2019 - 11 h 39 min

    Une vaine tentative des services de renseignement de Gaid ni plus ni moins .

    29
    9
    lhadi
    26 août 2019 - 11 h 24 min

    La seule voie, qui mérite adhésion et que l’urgence rend nécessaire, est celle qui mène vers une élection présidentielle transparente loin des pratiques occultes du passé d’où ma proposition concernant la création d’une instance indépendante de supervision des élections.

    En ces temps difficiles pour la jeune nation algérienne, des défis et des enjeux l’assaillent. Elle ne peut rester sans Président qui préside avec les prérogatives que lui octroie la constitution, sans un gouvernement qui gouverne et sans un parlement qui contrôle l’action gouvernementale et légifère.

    Un Président légitime élu sur la base d’un programme transparent peut mener des reformes profondes tant politiques qu’économiques pour arrimer l’Algérie dans ce monde de globalisation politiquement et économiquement injuste.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    15
    84
    Soldat Schweik
    26 août 2019 - 11 h 21 min

    C’est la panique a bord au sein de la junte militaire des GININARS a leur tete le plus vieux soldat du monde AGS…welaw iyterchou berk et dans tout les sens au point que l’on entend deja les bruits de bottes, les crepitements de kalashnikov ainsi que les vrombissements de chars afin d’instaurer, comme a leur habitude depuis le putch de 1962, la violence et le KO, decreter l’etat d’exception afin de perdurer et sauver leurs tetes , leurs avoirs mal acquis et leurs koursis qu’ils ne veulent pas lacher.
    Ils oublient juste que cette fois ci ca ne pourra pas se faire en silence et que le monde entier les verra a l’oeuvre et en live utilisant la repression et la violence contre un peuple revendiquant sa souveraineté pacifiquement.Vive les reseaux sociaux et gloire eternelle a steeve jobs d’Apple inventeur du smartphone qui fait que chaque citoyen peut etre un journaliste-reporter sur le terrain et en instantane en diffusant des images et du son reel en live a la galaxie entiere.
    When to free… Tahya el DZayer… gloire et paix eternelle a tout nos Martyrs de tout les temps

    92
    10
    Anonyme
    26 août 2019 - 11 h 00 min

    Nous sommes déjà en Etat d’exception,il ne manque plus qu’à tirer sur les manifestants pacifiques à la mitrailleuse lourde comme l’a fait le sinistre Zerhouni alors ministre de l’intérieur en 2001 en Kabylie.

    77
    8
    Anonyme
    26 août 2019 - 10 h 58 min

    Pour ceux qui connaissent les dessins animés d’antan, Gaïd Salah rappelle Vil Coyote et les Bip-Bip, ces oiseaux qui trottent sur le sol aussi rapidement que des éclairs. Vil Coyote est toujours en train d’inventer un nouveau piège : explosifs camouflés, catapultes, trappes, etc., mais les Bip Bip sont toujours trop rapides pour lui et ses pièges se retournent toujours contre lui-même. Ses bombes lui éclatent à la figure, les boulets de catapulte lui retombent sur le crâne, les falaises s’écroulent sous lui, etc, mais évidemment il n’abandonne jamais la partie. Il croit toujours que le prochain stratagème sera le bon pour capturer les Bip Bip.
    Le fait est que Gaïd Salah et sa clique sont formattés de telle maniëre et depuis si longtemps qu’ils sont incapables d’imaginer et/ou accepter un vrai changement.

    66
    8
    Anonyme
    26 août 2019 - 10 h 48 min

    Apres avoir subi un president dans un etat comateux,voila qu ,un general de 80 ans,s,exhibant en tenue de combatsans honte, ( Il est vrai que le ridicule ne tue pas) entame une carriere de dictateur.

    61
    7
    Anonyme
    26 août 2019 - 10 h 41 min

    Soutien a un octogenaire qui n,hesite pas a s,exhiber en tenue de combat.il est vrai que le ridicule ne tue pas,alors que dans des pays normaux les officiers sont mis a la retraite des 55 ans . Nous avons subi un president dans un etat comateux,voila qu,un soldat qui va sur ses 90 ans, entame une carriere de dictateur

    57
    7
    i-techou fel ma ou idirou Fouara.
    26 août 2019 - 10 h 12 min

    Que de la poudre aux yeux! Une intox de + à mettre au musée des prêches dans le vent. C’est vrai que faire peur est devenu une monnaie courante pour la mafia politico-financière mais ce qu’ils oublient c’est que quand on compare la faim, la hogra, les boat people rejetés par la mer et un peuple qui n’a plus RIEN avec cette « peur », vous devinez qu’il n’y a pas photo. Le peuple souhaite voir aux commandes du plus grand pays d’Afrique des hommes intègres, hada makane ya bou Rab! La véritable peur c’est LA MAFIA/CAMORA réel qui existe et est devenu LÉGALE et même institutionnalisée en tout point de vu en Algérie. C’est très GRAVE et donc il n’y a qu’une solution pour sauver ce pays – YETNAHAW GAA! Ce n’est point une exagération si on souhaite le bien pour ce pays dans le LONG terme car toute solution « bouche trou » ne sera qu’éphémère. Depuis l’affaire Khalifa à nos jours, combien de cadres, hommes et femmes intègres, ont été souillés faussement et dégommés comme des vauriens, des malpropres tout simplement parce qu’ils/elles ont refusé la chkara et le népotisme. Had Lebled, lazamalha des gens comme le ministre de la justice actuel, M. Zaghmati, multiplié par 1000. Vous n’avez aucune idée des sommes faramineuses qu’ils ont prix, ça se chiffre en centaines de milliards de dollars, l’équivalent d’un PIB d’un pays émergent ! E-Chaab mabka lou walouuuu, li wala zamaly, li hrab ou rah lel kharaj, li mat weAllah irahmou, ou li mrad rah flé hopitaux qui ma rakou tchoufoou ou houma, et bien ils se soignent fel kharaj, et ces comiques de « Mouvement jeunesse éveillée” anonyme hachakoum, pensent vraiment faire peur? …

    24
    10
    Anonyme
    26 août 2019 - 10 h 10 min

    Attention atout les vrais algérien , les cachiriste sont en force sur le site AP . Contrez les la ou ils sont..la révolution doit continuer et toute intoxication politique des cachiriste doit être mis sous terre….

    34
    10
      debza kadiya
      26 août 2019 - 11 h 11 min

      Les cacheristes ont infesté et ont investi tous les sites tous les reseaux sociaux comme une nuée de sauterelle qu’ont appelle communément les « dhoubab electroni » mais moi je prefere leur nom en latin les « troll » car ça leur va à merveille, suffit juste de faire un tour sur google pour voire à quoi ressemble un « troll », créature sortant de l’enfer qui reflete vraiment leur âmes noircies par la cupidité, le mensonge. Quand aux vrai(e)s lectrices et lecteurs d’AP, ils sont innocents de ces méfaits, sauf pour certaines brebis égarées.
      Mais dommage que les pseudonymes ne sont pas protégés par les mots de passe, car les trolls sont comme les kazars, ils usurpent les identités de leur victimes.
      PS : Les admins y a un pb avec « I’m not a robot » quand nous utilisons un VPN

      21
      9
    Anonyme
    26 août 2019 - 9 h 43 min

    Pour ce qui est de la démocratie, montrez moi un seul pays démocrate, où ce n est pas l´argent qui a le pouvoir finalement!
    Un président élu par le peuple et derrière les forces de l´argent qui dirigent!

    18
    41
      Anonyme
      26 août 2019 - 10 h 04 min

      Reponse idiote….. ya harki qui veut justifier les crime politiques en les banalisant en disant que tout les pays comme le nôtre. Mais d ou il sort ce …

      33
      14
      Naturlaisé
      27 août 2019 - 10 h 47 min

      Tu es le chiatte naturalisé aux mille pseudos au service de la clique de Bouteflika.

      3
      2
    Anonyme
    26 août 2019 - 9 h 39 min

    Ceux qui veulent à tout prix une constituante, veulent en réalité un clash entre les conservateurs (religieux et nationalistes) et les identitaires.
    À qui profiterait ce clash?
    Bien sur aux ennemis de l´Algérie!
    Les Algériens sont Amazighs et musulmans (à leur facon) épicitou!
    Pour la constitution, il n y a qu´à prendre la meilleure constitution du monde et l adapter à nos réalités!
    On n´a pas de temps à perdre, passons aux choses sérieuses, à savoir le travail!
    C´est là qu´on verra qui aime vraiment son pays!

    20
    18
    2ème république
    26 août 2019 - 9 h 10 min

    Les soutiens à Gaid perdent patience!! Le peuple a démasqué toutes leurs ruses pour se recycler!! Ils ne leur reste que la force militaire!! On a gagné!!

    43
    14
    Je suis pour l'application de l'article 107
    26 août 2019 - 8 h 27 min

    Marre du désordre, il y a un temps « comme dirait lui » pour la discussion et un temps la décision. Il faut passer à l’étape des décisions et siffler la fin de la récréation. La Présidentielle doit se tenir d’ici la fin d’année, c’est la meilleure option. Avec les empêcheurs en rond qui prônent la constituante, dans 30 ans on est encore dans des discussions stériles. Ce ne doit pas être des micros partis qui doivent imposer leurs volonté a la majorité silencieuse. D’autant que les manipulations a travers le pays vont commencer en bloquant les routes, en faisant grèves, …. Et la crise économique qui nous pend au nez! On sait tous d’où viennent les ordres et les manœuvres pour créer le désordre, le chaos et une atmosphère de guerre civile. Quand je vois que des millions d.Algeriens ont manifesté dans le pays sans dégâts humains et matériels et qu’un concert fait 5 victimes, je ne peux que m’interroger! A qui profite ces crimes? Y a t’il eu manipulation pour allumer l’étincelle qui aurait pu emflamer Alger puis le pays? A méditer !!!

    18
    87
      Vector
      26 août 2019 - 10 h 11 min

      Vous réclamez donc la démocratie mais vous êtes contre l’état de droit (vu que vous soutenait de fait des arrestations par lettre de cachet d’un général ) et vous êtes contre les droits de l’homme ( vous soutenait l’idéologie Novembria-Badissia qui est contre la liberté de culte,contre le multiculturalisme et contre la liberté des mœurs)

      35
      11
      Anonyme
      26 août 2019 - 12 h 33 min

      Marre du désordre??? Parceque tu crois que tu vivais dans « l’ordre »?? Pendant 57ans ils ont massacré le pays, sans réaction, et pour une fois qu’on veut reconstruire l’état, tu trouves que c’est désordre??

      59
      6
    Anonyme
    26 août 2019 - 8 h 24 min

    Ils cherche le CHAOS!!

    24
    13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.