FFS : «Les citoyens ont défié la propagande haineuse d’une certaine presse de la fitna»

FFS presse fitna
Pour le FFS, les tentaitves de semer la discorde ont échoué. PPAgency

«Le peuple algérien a brillamment et a courageusement démontré au monde entier qu’aucun dispositif répressif, qu’aucune frontière sécuritaire et qu’aucune mesure arbitraire et affligeante ne parviendraient à arrêter sa marche nationale, unitaire et solidaire pour la liberté et la démocratie», indique le Front des forces socialistes après le triomphe du Mouvement populaire ce vendredi.

«Des millions de nos concitoyennes et concitoyens ont bravé, cette fois-ci encore, la peur, la multitude de barrages sécuritaires, les intimidations, puis ils ont surtout défié la propagande haineuse, tendancieuse et mensongère d’une certaine presse aussi irresponsable que malveillante, spécialiste de la fitna», dénonce le parti, estimant que «les slogans et les mots d’ordre répercutés dans le tsunami algérois et à travers les quatre coins du pays étaient forts, sans ambiguïté et unanimes».

Le FFS note que les millions de citoyens qui ont manifesté ce vendredi, le trente-et-unième, ont dit «non à un autre traquenard électoral qui va reproduire le régime et ses pratiques» et à «l’instrumentalisation des appareils sécuritaire et judiciaire pour museler et opprimer la révolution populaire», et se sont exprimés en faveur du changement radical du régime et de la mise en branle d’une réelle transition démocratique dans le pays, ainsi que pour la libération immédiate de tous les détenus politiques et d’opinion.

Le Front des forces socialistes affirme que «le mur de la peur est définitivement tombé», soulignant que «les dernières tentatives des tenants du pouvoir qui visent à semer les graines de la discorde et de la psychose viennent de subir un autre revers».

«Aucune solution ne pourra être envisagée ou dictée en dehors de la volonté suprême et exclusive du peuple algérien», insiste le FFS, qui réitère son appel à «l’installation d’un climat politique et social apaisé avant d’entreprendre une quelconque démarche pour régler la crise politique nationale». «La libération immédiate de tous les détenus politiques et d’opinion et la levée de toutes les mesures d’exception et répressives sont des préalables urgents et indiscutables», conclut le plus vieux parti de l’opposition.

K. M.

Comment (14)

    Patriote
    22 septembre 2019 - 21 h 48 min

    Voyez comment ces enragés veulent lyncher mr Mokrane Idri pour le simple fait d’avoir dit ce qu’il pensait

    1
    4
    Mokrane IDRI
    22 septembre 2019 - 10 h 55 min

    Mais l’Algérie, espèce de guignol, NE SERA JAMAIS….. socialiste et encore moins « laïc » (c’est à dire : juive !). JAMAIS !!! OU HAQ EJMAÂ LIMANE !!!!! Fous-toi le doigt dans l’oeil et jusqu’au coud… ya … !!!!!
    « laïc » ? Non, mais pourquoi pas encore « gaye » ou encore le royaume de sodome et gomore dirigé directement par tel-aviv et le mossad … !!!

    10
    17
      Miss tmourth
      22 septembre 2019 - 12 h 56 min

      Mokrane IDRI
      22 septembre 2019 – 10 h 55 min
      Ouhaq Jmae limane?
      Un Kabyle ne le prononce pas ainsi.
      Tu n’es pas Kabyle.

      13
      10
        Mokrane IDRI
        22 septembre 2019 - 17 h 49 min

        @Miss Tmourth – 22 septembre 2019 – 12 h 56 min.

        Viens à AZAZGA (IAÂZOUGUÈNE) et tu verras qui est la famille IDRI et si je ne suis pas un KABYLE PUR a ya GAJMOR ! Marva issek ! Akni idenan s’hav n’zik :
        KHALET VOU SETSSA A TOQLOZ A MEN TSSA…. dhe sah nagh khati ?
        Dès qu’un KABYLE dit la VÉRITÉ….. IL N’EST PLUS UN KABYLE POUR VOUS.
        DHA KHASSAR !!!

        5
        6
          Anonyme
          22 septembre 2019 - 22 h 18 min

          Tu as dit une sautice et pas une vérité. On connaît les relais du régime. En 2001 toute la kabylie village ville et hameau, ont voté une charte où il était dit ni arabisme ni islamisme! Puis le régime dictatorial a embauché des islamistes des villes venir arabislamiser cette région qui refuse l’ assimilation.

          2
          3
        @misstmourt
        22 septembre 2019 - 20 h 27 min

        Donc c’est toi qui decide qui est kabyle et qui ne l’est pas
        ….

        2
        5
        Anonyme
        22 septembre 2019 - 20 h 31 min

        Et ça change quoi qu’il ne soit pas kabyle??!??
        Tu serais donc un super algerien?
        Vraiment pathétique…

        5
        3
        Anonyme
        22 septembre 2019 - 22 h 21 min

        @Miss Tmurth, c’ est certain qu’il n’ est qu’un agent en mission mensongère!

        1
        4
      Amazighkan
      22 septembre 2019 - 17 h 23 min

      Pourtant le parti BAATH est laïc et les arabes sont plus proches des juifs que des amazighs dont tu ne fais pas partie malgré ton pseudo. Ni état islamiste, ni état militaire et encore moins un état arabiste.

      9
      4
        Anonyme
        22 septembre 2019 - 20 h 54 min

        Bien dit, ces charognards sont à l’ oeuvre depuis 62, à mystifier et mentir au nom de tous. La kabylie se reconnaît dès la sémiologie, pas besoin de se voir pour se reconnaître!

        4
        3
        Patriote
        22 septembre 2019 - 21 h 54 min

        @Amazighkan
        22 septembre 2019 – 17 h 23 min

        ne faites pas l’amalgame entre juifs et sionistes et toi tu es plus raciste qu’un sioniste
        Et qui es tu d’abord pour dire: Ni état islamiste, ni état militaire et encore moins un état arabiste.
        l’islam est ancré aussi dans une grande majorité de kabyles
        ..

        2
        4
      Anonyme
      22 septembre 2019 - 20 h 50 min

      @Mokrane chaire à canons des monarchies! Les arabes vous refusent l’ arabite’ les monarchies arabes même si vous aviez  » sacrifié  » 300.000 algériens pour rentrer dans leurs grâce, ils vous préfèrent Israël.
      Sache que la kabylie à toujours été laïque et ni toi ni aucun de ces semblables n’ ont jamais eu aucun crédit politique en kabylie.

      4
      3
        Hunter algerien
        23 septembre 2019 - 5 h 44 min

        Je suis kabyle et contre la laiciter et les algerien sont amazight arabiser et non arabe

    La confusion Sociétale et les mots de ses maux
    21 septembre 2019 - 21 h 45 min

    Les mots ont un sens et ne sont pas neutres. Fitna veut dire guerre intra – oumma. Comme  » moudjahidin renvoie aux guerres islamo/ chrétiennes. Qui emploie ces mots fait référence à un monde islamique. Si ma mémoire est bonne le FFS serait socialiste et laïc.

    8
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.