Signe d’un pouvoir aux abois : la machine répressive se remet en marche

répression machine
La répression des porteurs de l'emblème amazigh a repris. D. R.

Par Mohamed K. Après avoir donné, pendant quelques semaines, des signes d’apaisement et d’une forme de «tolérance», les appareils sécuritaire et judiciaire à la solde du pouvoir réel qu’incarne le commandement de l’armée ont réactivé, cette semaine, la machine de la répression à l’encontre de tous ceux qui s’aventureraient, dans la capitale surtout, à déployer le drapeau identitaire amazigh.

Ainsi, quatre manifestants ont été arrêtés à Alger, deux jours après la manifestation de vendredi au cours de laquelle ils avaient brandi un drapeau jaune-vert-bleu. Poursuivis pour «atteinte à l’unité nationale», ils ont été arrêtés après avoir été entendus par un juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hammed. Sept autres manifestants, détenus pour avoir également brandi l’emblème amazigh, ont été remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Vendredi, plusieurs observateurs avaient constaté une présence, assez timide mais visible, du drapeau amazigh au milieu des foules et s’étaient réjouis qu’aucune arrestation n’ait été signalée. D’aucuns avaient expliqué cette absence de répression, sur le coup, comme un début de reflux de la logique répressive du pouvoir. Ils sont vite revenus de leurs illusions.

Depuis juin, plus d’une centaine de manifestants ont été détenus pour avoir osé braver l’interdiction édictée par Gaïd-Salah de porter «tout autre drapeau que l’emblème national» dans les manifestations contre le système.

Selon les juristes, aucune disposition légale n’interdit le port de l’emblème amazigh mais la justice a inculpé ces manifestants d’«atteinte à l’intégrité du territoire national» et/ou de «profanation ou dégradation de l’emblème national», infractions passibles de dix ans de prison.

Jusqu’à présent, tous les manifestants jugés pour de tels faits ont été acquittés. Mais des dizaines d’autres demeurent en détention dans l’attente d’un procès, depuis plusieurs semaines, et pour certains d’entre eux depuis des mois.

M. K.

Comment (18)

    Neron
    5 novembre 2019 - 8 h 29 min

    Wallah c’est vrai, on est pas obligé de se sentir arabe, de parler arabe…Comme le Vénézuélien n’est pas obligé de parler l’espagnol tout comme le chilien n’est pas non plus obligé de parler l’espagnol et encore moins le colombien…Que dire encore du Ghanéen qui parle l’anglais tout comme le reste des pays du Commonwealth… qui parle l’anglais de gré ou de force?…Que dire du Congo le pays qui a le plus grand nombre de francophones, est-ce qu’ils sont gênés de parler la langue de Molière, qui proquo . quoi, etc, etc …

    5
    4
    Vroum Vroum 😤..
    4 novembre 2019 - 19 h 33 min

    En Algérie , Ni Régime Islamistes Frères Musulman Wahabites FIS , Ni Dictature Gaid Sallah..aucun des deux . . Le Candidat Général Ali Ghediri doit être libéré , et se présenter à la présidentielle , un vote libre selon le Choix du Peuple et non sous le Choix de Gaid Sallah qui craint tellement les Juges et être Jugé , qu’il leur envoie les Forces Anti Émeutes dans l’enceinte d’un Palais de Justice à Ora , Alger… Il faut que Gaid Sallah ai vraiment peur des Juges pour agir ainsi !!.. Oh Gaid Sallah , libère le Candidat Général Ali Ghediri et son programme pour l’Algérie , laisse nous choisir pour qui voter , moi je votre pour le Candidat Général Ali Ghediri et son programme !!..Pourquoi y’a Gaid Sallah vous me privez de ce droit inaliénable .?

    34
    6
      ANP
      4 novembre 2019 - 23 h 01 min

      Au diable toi et ton Ghediri

      4
      3
        Vroum Vroum 😤..
        5 novembre 2019 - 2 h 21 min

        @ANP…du moins faux ANP , je te laisse Gaid Sallah ton idole . . Et puis ne sallit pas notre ANP . . Avec le Général Ali Ghediri comme Chef d’État Major on en serait pas là Aujourd’hui à ce que ton idole Gaid Sallah envoi les Forces Anti Émeutes dans l’enceinte d’un Palais de Justice contre les Magistrats en Grève qui réclament l’indépendance de la justice . . @Faux ANP vous êtes Hors jeu , disqualifié, bon à couper les citrons au bord du terrain !! .ou comme des Vaches qui regardent passer un train !!.. L’Algérie se fera sans vous , nous on est dans le Train , et surtout regardez le bien .

        2
        3
    Felfel Har
    4 novembre 2019 - 18 h 11 min

    Il faut interpréter cette escalade comme le résultat d’une panique en haut lieu. GS recourt maintenant à des forces para-militaires pour étouffer dans l’oeuf le hirak et ses velléités de changement, d’émancipation, d’indépendance et de démocratie. A défaut de nous proposer des mesures intelligentes, sensées, il n’a d’autres solutions que de faire intervenir son armée. Son « jusqu’au-boutisme » nous mènera à la guerre civile, en a-t-il conscience? Et ceux qui le servent aveuglément, auraient-ils oublié les expériences de Ceauscescu, de Saddam, de Khaddafi? Ils seront comptables de toutes ces violences faites au peuple qui aura sa revanche tôt ou tard.
    Frantz Fanon déplorait ainsi la trahison des despotes « Le grand succés des ennemis de l’Afrique, c’est d’avoir corrompu les Africains eux-mêmes ». En remplaçant Africains par Algériens , on ne change rien à la pertinence de son propos.
    Que faire alors? Subir et se soumettre? Never! La lutte continue et ne cessera qu’après éradication de toute la pourriture qui a grangréné le pays. « Celui qui n’a pas le courage de se rebeller n’a pas le droit de se lamenter. » Ainsi parlait Ernesto « che » Guevara, l’infatigable révolutionnaire et pourfendeur des dictateurs

    39
    7
    SCARFACE
    4 novembre 2019 - 15 h 13 min

    Selon une déclaration rapportée par la presse, un conseiller saoudien dont l’identité n’a pas été révélée, et qui est détaché aupres de la ligue arabe exige l’expulsion de la ligue des etats arabes de certains pays non arabes, tels que la Mauritanie, le Soudan, Djibouti et la Somalie qui ne sont pas assimilables aux pays arabes. Pour ma part, je rajouterais le maroc, l’algérie,la tunisie et la lybie. Quitter la ligue arabe, c’est quitter la ligue des états humiliés et corrompus.Que du bonheur !.

    46
    8
      Lghoul
      4 novembre 2019 - 17 h 12 min

      SCARFCAE – Amin ! Et j’espère que la nouvelle est vraie. Depuis que l’Algérie contribue, sans savoir ou va l’argent, aux coffres du caire, quels bénéfices – même minimes a-t-elle reçu en retour ? Je me demande combien elle économisera si elle se retire ? En fait, ou va tout cet argent des contributions ? Je peux deviner: Pour aider financièrement les tyrans et les dictateurs arabes pour s’installer royalement en arabie saoudite. Je dis bien tyrans et dictateurs car les SEULS pays au monde ou ils recrutent que des policiers, des gendarmes et des soldats sont les pays arabes. Par exemple, l’Algérie qui a 42 millions d’habitants a un total combiné de policiers et de gendarmes de 450.000 presque 1/2 million contre une Grande Bretagne de 66 millions d’âmes qui en a seulement 130.000. Alors on voit ou vont les 50% qui ne sont pas encore volés: Dans le recrutement des forces qu’ils dressent dans la férocité contre leurs peuples. Les vrais ennemis des tyrans arabes sont leurs peuples, spécialement les peuples qui osent lever leurs têtes car devant les rois, les emirs et les pharaons on ne doit surtout pas dire « AHHH ». On doit plutôt dire « Milles merçis missiou encore plus fort sil ti pli ».

      44
      5
      Zaatar
      5 novembre 2019 - 5 h 36 min

      Quitter la ligue kharrab ? Mais quel immense bonheur…

      5
      3
    Ayweel
    4 novembre 2019 - 13 h 31 min

    Mon conseil à tous les détenus de l’emblème Amazigh, lorsque on vous prrsente au juge ou au procurer, si vous êtes amazighophone, lui répondre qu’en langue Amazigh, exprimez vous qu’en langue maternelle ou paternelle, évitez toute autre langue apprise à l’école. Personne ne peut forcer quiconque de ne pas s’exprimer dans sa langue maternelle, la justice est toujours à la recherche de la vérité, et le détenu ne peut se défendre avec justesse qu’en s’ exprimant en sa langue maternelle, langue qu’il maîtrise le mieux. Pour les non amazighophones s’inspirer de la constitution en s’appuyant sur le chapitre 1 et l’article 4.

    42
    10
      anonymous
      4 novembre 2019 - 23 h 09 min

      @Ayweel
      4 novembre 2019 – 13 h 31 min
      Pour les non amazighophones s’inspirer de la constitution en s’appuyant sur le chapitre 1 et l’article 4.

      Bouteflika malade la issaba kabylophone en a profité pour passer en douce les dits chapitres et articles voilà la vérité et vous le savez tres bien
      C’est nul

      1
      4
        ayweel
        5 novembre 2019 - 13 h 24 min

        Monsieur Anonymous, si comprends bien ce que vous voulez dire les chaouis, les kabyles, les touargues, les mousabites, les chlouhas et les chenouis ne sont pas algériens???? Rabi yahdik, tu n’a rien saisie de ce que je voulais dire, dommage, très dommage. si tu es ce que tu penses je t’invite à aller en Arabie saoudite sans passeport étant donné que tu crois que tu es des leurs.

    Hajar
    4 novembre 2019 - 12 h 45 min

    Bonjour à tous mes frères et Sœurs membres de Hirak..
    Sans doute que Gaid Salah a fait un coup d’état à Bouteflika..
    Je doute bien que depuis le 22 février le Hirak est infiltré par des Agents de Gaid afin de détourner l’attention à son avantage..
    Alors réfléchissez et restez la main dans la main..

    48
    6
    Lghoul
    4 novembre 2019 - 11 h 59 min

    Le peuple,dans sa totalité, a enfin compris que le pays et ses ressources sont privatisées par un groupe de corrompus et de mercenaires qui agissent a l’internationale. Les institutions sont privatisées dont certaines sont prises en otage pour la sauvegarde des interêts personnels et familiaux de cette mafiocratie qui s’est installée a visage découvert depuis 1999. Pour ceux qui ont des doutes, je ferai ces remarques a méditer: Que reste t-il a comprendre quand un gouvernement illégitime parcoure les capitales du monde pour quémander de l’aide a leur dictature contre des contracts illimités ou paye les yeux de la tête a une compagnie de TV française pour bloquer une TV qui parle du Hirak et de la révolution du peuple, ou envoyer leurs nervis asservis jusqu’en france pour intimider des citoyens qui ne sont pas d’accord avec leur aventure désastreuse ? Comme si le peuple n’existait pas, Ils organisent des dîners ensemble pour « célébrer » leur hypocrisie ensemble. D’ailleurs tellement ils sont illégitimes, leurs visages durant leurs « retrouvailles » respirent l’illégitimité et la peur. Ils veulent imposer des puppets asservies comme nos « présidents » pour avoir la mainmise sur tout le pays. Et tout cela sans tenir compte qu’il existe un peuple puisque la seule chose qu’ils lui reservent sont la prison et la repression. Dans ce cas, imaginez ces gens au pouvoir pour le reste de notre vie !!! On doit alors commencer a écrire l’histoire du pharaon et de ses esclaves. A nous de choisir. Si 40 millions baissent les bras, ce serait notre fin — finale, car il n’yaurait jamais de retour.

    53
    5
    Momo
    4 novembre 2019 - 10 h 36 min

    Je dis aux policiers et aux gendarmes de ne pas violenter le peuple. Faites votre travail de maintien de l’ordre mais n’y ajoutez pas le zèle pour plaire à votre hiérarchie. sachez que Quand ça ira mal, votre hiérarchie prendra la poudre d’escampette pour se réfugier en Europe car ils en ont les moyens. Vous, non. Vous resterez parmi le peuple dont vous êtes ici. alors reprenez-vous et cessez de montrer les biceps …

    45
    8
    Rosa Rosa Rosam
    4 novembre 2019 - 9 h 25 min

    « La bête immonde » par Michel Fugain (Hommage aux opprimes – Lettre aux oppresseurs)

    Elle est vivante, elle a encore
    La haine au ventre, la rage au corps
    La bête immonde

    Depuis le temps qu’on laisse faire
    Tous les suppôts de son enfer
    La bête immonde

    Que les salauds dans les salons
    Lui trouvent des excuses
    Lui trouvent des raisons
    Plébiscitées par les cons
    Elle est la fille de la ruse
    Qui naît des décombres
    La bête immonde

    O pleure ma mère la terre
    Au fond de tes entrailles gronde
    La bête immonde

    Elle qui étrangle les ethnies
    Étrangle les poètes
    Étouffe les hommes honnêtes
    Au bâillon des calomnies

    Depuis qu’elle nous pollue l’histoire
    A coup de glaive, à coup de gloire
    La bête immonde

    Depuis qu’elle rôde avec sa faux
    Emblème de son règne
    Depuis qu’elle dit Je t’aime
    Aux cagoules, aux échafauds
    Il faut cribler de chrysanthèmes
    Jusqu’à ce qu’elle succombe

    33
    10
    Mounir Sari
    4 novembre 2019 - 9 h 22 min

    Gaid Salah le Sissi Algérien est un Hitler en puissance et un Mussolini des temps modernes.Il doit être neutralisé et incarcéré à la prison d’El Harrach avant qu’il ne soit trop tard.

    51
    10
    mokrane
    4 novembre 2019 - 8 h 57 min

    Le « trident » Amazigh de la liberté appelé par les esprits caverneux manquant de vocabulaire de fourchita. Vive el fourchita pour piquer dans le vif les bedouins benu emiratis qui n’ ont d’ objectif arabique que de racialiser les peuples musulmans pour en avoir un meilleur contrôle. Il faut trouver un autre nom que celui de monde arabe et le redéfinir. Ma véhémence envers eux ne vient du fait que je n’ aime pas les arabes, wallah je n’ aurais rien eu contre eux s’ ils ne voulais pas nous imposer leur arabisme alors que je ne suis pas du tout arabe ni de près ni de loin comme le chinois n’ est pas arabe et le scandinave n’ est pas arabe. Est raciste de dire cela ? Est raciste d’ affirmer notre identité ? Est ce raciste de dire que nous sommes nous mêmes un immense peuple par son identité et son histoire et non issue d’ une autre identité ? Est ce du mépris envers les arabes de dire cela ? Est du rejet ? Est ce que c’ est être anti musulman ? Certains font semblant de ne pas comprendre et pourtant ils comprennent et comprendrons… Pourquoi ne pas leur imposer notre berbérité dans ce cas là ? Pourquoi nous n’ avons pas ce suprématisme identitaire envers eux et pourquoi eux l’ on ?? En quel honneur ?? En quoi leur arabité serait elle supérieur à ma berbérité quand on sait que notre histoire est 1000 plus glorieuse ? Ne pas user de racialisme arabe par excuse linguistique ou littéraire car le coran est en arabe, arguments pour les nuls. Cet hégémonie racialiste est irrationnel. On ne définie pas un peuple racialement parlant par sa langue parlée à moins qu’ elle soit sa langue originelle maternelle ancestral. Je ne suis pas français car je parle français parcontre un francais de racine qui parle francais est un français. En quoi leur arabité serait elle supérieur à ma berbérité quand on sait que l’ Islam à pour vocation l’ international égalitaire des peuples et non d’ un peuple suprématiste ? Serais t’ il le nouveau peuple élu car ayant reçu la révélation à destination mondial mais dont ils veulent rester l’ épicentre racial pour mieux le contrôler ? Barkana mtmeskher. Gaid et sa 3issaba ne sont qu’ une rallonge de ces racialistes EAU pensant effacer les millénaires historiques et identitaires des peuples et les contrôler par l’ uniformisme racial répugnant sous couvert d’ Islam pour imposer leur domination. Un seul recours, sortir de cette arabité et ré apprendre à être nous même. Ce ne peut qu’ être un sentiment réel de bonheur. L’ Islam à bon dos et ils ne sont pas plus musulmans que le pape. L’ identité Amazigh local (et non importée) pique, on comprend pourquoi ça en fait réagir certains et qu’ ils retranscrivent leurs douleurs dans leurs esprits par une schématisation matériel, en l’ occurence la fourchette, terme d’ ailleurs qui ne me gène pas outre mesure car je sais pourquoi et d’ où il émane.

    54
    14
    Anonyme
    4 novembre 2019 - 8 h 42 min

    Et pendant ce temps là, nous ne parlons pas du tout de Saïd Bouteflika chakib Khalil Ouyahia Sellal ,boucheourab, Haddad le boucher …. Ils ont tous rejoints leurs pays du coeur. La France, les USA, la GB …etc.

    19
    15

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.