Bedoui fait du chantage aux travailleurs, aux associations et aux clubs sportifs

Bedoui travailleurs
Nourredine Bedoui. PPAgency

Par Nabil D. – De nombreuses sources font état de menaces reçues par les travailleurs au sein des entreprises publiques pour les obliger à participer aux marches que le pouvoir compte organiser ce samedi contre la prétendue ingérence étrangère. Ces sources, qui tiennent cette information des concernés eux-mêmes, affirment que ces menaces de représailles émanent du régime par le biais de l’UGTA, qui met en garde contre tout refus de prendre part à ce défilé. De son côté, le Premier ministre a adressé des notes aux associations agréées par le gouvernement et à tous les clubs sportifs les «invitant» à participer au rassemblement programmé à Alger ce samedi, sans quoi, les subventions qui leur sont allouées seront suspendues.

Le pouvoir a mobilisé de gros moyens pour «réussir» son «défi» face aux millions de citoyens qui ont manifesté encore en force hier vendredi contre les résidus du système et l’élection présidentielle imposée par l’état-major de l’armée pour le 12 décembre prochain. De nombreux internautes ironisent déjà sur cette tentative du pouvoir de remplir les rues par la ruse et le chantage, en se demandant si Gaïd-Salah allait autoriser les citoyens ameutés à travers les centres de vieillesse et les zaouïas de l’intérieur du pays à entrer dans la capitale ou si, au contraire, il leur en interdira l’accès, comme il le fait chaque vendredi avec les citoyens mobilisés depuis plus de neuf mois pour réclamer son départ, immédiat et sans conditions.

La résolution votée par le Parlement européen sur la situation en Algérie a provoqué une grosse panique au sein du pouvoir, qui craint que la démarche des élus européens fasse tache d’huile et pousse d’autres instances à déclarer leur solidarité ouvertement au Mouvement populaire algérien et à dénoncer les graves dérives dont se sont rendu coupables les résidus du système Bouteflika. «Si le pouvoir n’avait rien à craindre, il n’aurait pas réagi telle la vierge effarouchée», s’indignent des sources qui ne voient «aucun mal à ce que des députés se prononcent sur des événements qui ont cours dans un pays qu’ils considèrent comme stratégique». «Quoi de plus normal que des représentants du peuple réellement et démocratiquement élus appellent à la libération de détenus politiques, illégalement emprisonnés dans un pays tiers par un régime dictatorial qui défie tout un peuple ?» s’interrogent ces sources, qui notent que le pouvoir «utilise ce subterfuge pour détourner l’attention sur le soutien dont il bénéficie de la part de puissances étrangères qui ont négocié des marchés juteux au détriment des intérêts suprêmes de la nation». «Preuve en est, relèvent ces sources, le défilé d’ambassadeurs chez les candidats à une élection présidentielle pourtant rejetée par le peuple majoritaire».

N. D.

Comment (19)

    TNT
    30 novembre 2019 - 17 h 10 min

    Je me demande comment il a put faire le traître Bouteflika pour trouver tous ces lèches bottes, ces soumis commis, cette nouvelle race de pourris et de crapules

    50
    5
    Anonyme
    30 novembre 2019 - 16 h 56 min

    Par décret au journal officiel…

    Il ne vous reste plus qu’à faire
    fermer, les toilettes publiques,
    le vendredi et le mardi…

    Nourrir ainsi l’espoir, que l’envie
    de pissé… sera plus forte que
    celle de manifesté…

    Quel foutoir… votre approche
    politique…du n’importe quoi…

    3
    15
    Momo
    30 novembre 2019 - 16 h 56 min

    Ils sont sortis les syndicalistes’ khobzistes et kachiristes qui ont été de tous les complots contre ce pays. De génération en génération ils ont bouffé à tous les râteliers. Donnez-leur 2000DA d’augmentation et ils vous brûleront toute l’Algerie. Les enfants de Sidi Saïd ont repris leur partition. Ils sont sortis pour condamner , Zaatar, l’ingérence du parlement européen? Pourquoi? Pour avoir exprimé un soutien, formel car non engageant, au peuple dans son combat pour les libertés et pour la démocratie.
    Par contre, ces trouffions, ne sont pas sortis pour dénoncer la loi sur les hydrocarbures qui hypothèquera l’avenir du pays pour les 30 ans à venir. Ça c’est vraiment de l’ingérence étrangère mais ils ne l’ont pas vu.
    Hada houa syndicat ntaa Al Khawana en cols bleus. On a eu auparavant les khawana du syndicat de la magistrature en cols blancs.
    Je vous le dis, il faudra faire un ménage à grandes eaux pour nettoyer ce pays de la vermine.

    51
    5
    Felfel Har
    30 novembre 2019 - 14 h 59 min

    La pseudo-démonstration de soutien à GS ressemble à un Carnaval fi Dechra, tellement le spectacle de ces « misérables » qui glorifient leur tyran prête à rire. Pour se rassurer, la mafia organise un simulacre pour faire croire à l’euphorie en faisant chanter les participants, mais celà ne lui sera d’aucun secours. On aura tout vu : des travailleurs de l’UGTA et d’autres entreprises publiques, exploités et brimés, qui volent au secours de leurs bourreaux? Du masochisme pur et dur!
    Le Hirak ne fait de chantage à personne et ses marches, au demeurant pacifiques, sont autrement plus impressionnantes par le nombre des participants et par la noblesse de ses revendications.
    Il est vrai que le courage est ce qui manque le plus à des poltrons et surtout aux traîtres. Ils se sont démasqués, ils ont choisi leur camp, ils se sont déshonorés aux yeux de leurs voisins, de leur famille, surtout de leurs enfants qui leur reprocheront plus tard, leur infâmie. Entre Harki et Hiraki, ils ont choisi la première voie. Qu’ils se rappellent que les harkis de 1962, ceux qui ont marché pour l’Algérie française, expient encore leur traitrise, et que leurs enfants n’en finissent pas de souffrir de porter ce fardeau légué par leurs parents!
    La mémoire d’un peuple est infaillible.

    55
    10
    Liberté
    30 novembre 2019 - 14 h 01 min

    La confusion c’est quel Président le pouvoir va choisir? On nous dit que l’administration a reçu des instructions pour élire Mihoubi. D’un autre côté le régime veut Tebboune et on nous informe que tout est organisé au niveau de l’Anie pour l’élire dés le 12/12. Et le peuple dans tout ça?

    49
    10
      Farida
      30 novembre 2019 - 16 h 16 min

      Choisir ? On ne veut ni de la peste FLN ni du choléra RND.

      46
      5
    Bibi
    30 novembre 2019 - 13 h 55 min

    Il a vraiment la tête de l’emploi, une vraie tronche de vainqueur !!!!!

    45
    10
    Momo
    30 novembre 2019 - 12 h 10 min

    Avez vous remarqué cette tendance qu’ils ont tous de porter des lunettes noires au teint très fumé? Ce sont des lunettes typiques de la Camorra. Ils les gardent même à l’ombre afin que l’on ne devine point leurs regards obliques, pour reprendre une expression de Victor Hugo.

    52
    14
    Karamzov
    30 novembre 2019 - 11 h 11 min

    Non, le ministre a fait « des promesses » aux participants au défilé les «invitant» à participer au rassemblement programmé à Alger ce samedi, pour recevoir les subventions qui leur sont allouées..

    44
    13
    Rani zaafane
    30 novembre 2019 - 11 h 02 min

    S’il y’a des Algériens qui se soumettent encore au chantage ,cela veut dire qu’ ils ne méritent pas la liberté et tout ce qui a été fait depuis le 22 fevrier pour libérer le peuple est tombé à l’eau !

    22
    57
    Lghoul
    30 novembre 2019 - 10 h 17 min

    Quelle est la vraie fonction d’un expert en fraude ? Chantage et association aux malfaiteurs et corrompus pour les aider a voler plus gros. C’est son CV. D’ou son recrutement et sa survie aux evincements du pharaon. Il est utile pour leur cause.

    59
    12
    Anonyme
    30 novembre 2019 - 10 h 10 min

    Ce bronzé par UV (ultraviolets) continuera à imposer la volonté de ses maîtres, le jour où peut-être cessera l’infrarouge du Hirak et encore !!! Situation irréversible du 02/12 et réversible du 12/12.

    43
    13
      Anonyme
      30 novembre 2019 - 12 h 03 min

      Toutes mes excuses prière interpréter ma pensée par :
      Ce bronzé par UV (ultraviolets) diffusés par ses maîtres continuera à imposer leurs volontés, le jour où peut-être cessera l’infrarouge du Hirak et encore !!! Situation irréversible du 22/02 et réversible du 12/12.

      36
      9
    ABOU NOUASS
    30 novembre 2019 - 9 h 51 min

    Décidément ce type m’horripile à plus d’un titre avec son langage fielleux envers le peuple et qui n’a d’yeux que pour son maître de céans , lequel mâitre est lui même soumis à un autre venu d’ailleurs.

    Faire du chantage à des travailleurs honnêtes en leur demandant d’exécuter des ordres qui vont à contresens de leur idéologie c’est vraiment ce que l’on peut appeler de l’esclavage.

    Voilà maintenant comment nous avions été considérés depuis leur prise de pouvoir qui leur a été concédé par le colonisateur moyennant allégeance et soumission à vie.

    Nous ne devons jamais baisser les bras devant ces lâches et avec silmiya SVP, nous les vaincrons contre vents et marées de quelque horizon qu’ils viennent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    UNE REPUBLIQUE DIGNE DIRIGEE PAR UN PEUPLE DIGNE EST EN ROUTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    58
    11
    Mounir Sari
    30 novembre 2019 - 9 h 19 min

    J’applaudis des 2 mains la résolution des députés Européens en attendant la réaction d’autres instances internationales pour dénoncer le dictateur sanguinaire Gaid Salah qui se comporte comme un soldat de la France coloniale et qui a commis des exactions sur un peuple qui manifeste pacifiquement!!!!

    56
    36
    57
    30 novembre 2019 - 8 h 46 min

    vous avez le choix entre la carotte et le bâton sinon entre le bâton et le bâton résultat presque kif kif
    Faut que tu change de lunettes cela te fausse la vue et le jugement ,je prononcerai pas ton nom je vient juste de me laver la bouche

    52
    13
    El Vérité
    30 novembre 2019 - 8 h 21 min

    Qu’attendez vous d’un soumis commis d’un ex président le plus traitre de l’univers,le chantage est l’arme préféré des toutous,des caniches,et des cireurs de babouche,un homme qu’il n’a pas de fierté ni de dignité…

    56
    14
    Le régime ameute les kachiriste et tente toutes les recettes possibles et imaginable
    30 novembre 2019 - 8 h 14 min

    Il est dans son élément, c’est un fin artiste de la fraude, c’est un serviteur zélé du régime, il a toutes les caractéristiques d’un kachiriste professionnel, la seule question qui reste à régler réside dans le refus d’une certaine partie du peuple d’obtempérer aux injonctions du régime, si cette partie descend aujourd’hui dans la rue, il ne faut pas se bercer d’illusion qu’elle ira voter le 12 décembre, le régime tente tous ses démons pour survivre, le parlement Européen est une coquille vide c’est la raison pour laquelle 3ami Saleh sort ses pauvres biscoteaux et tente la récupération, il est vrai que le parlement Européen ne rend pas service aux algériens, il permet au pouvoir de rebondir, il faut juste se rappeler que le même parlement à maintes reprises à envoyer des panels d’observateurs pour participer avec le régime aux différentes mascarades électorales, en tant que algérien, je préfère échouer contre le régime tout seul que de gagner avec l’aide des étrangers, une aide étrangère est toujours cher payer, le droit de l’hommisme de UE peuvent le garder au chaud pour l’utiliser chez leurs amis et alliés.

    24
    16
    Zaatar
    30 novembre 2019 - 8 h 07 min

    Quoi de plus normal que faire du chantage de la part de ce pouvoir? Ne nous a t’il pas habitué à cela? N’a t’il pas été adepte de la carotte et le bâton et ce durant près de 60 ans?

    47
    16

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.