Le général Gaïd-Salah à Tebboune : «Je suis encore là et je vous ai à l’œil !»

GS Tebboune
Ahmed Gaïd-Salah. D. R.

Par Nabil D. – La déclaration de Gaïd-Salah, qui a complimenté Abdelmadjid Tebboune pour son élection en considérant que c’est «l’homme de la situation», est l’ingérence de trop de l’institution militaire dans les affaires politiques, estiment des sources informées. «Le nouveau Président, bien qu’il ait été élu selon les desiderata du commandement de l’armée qui a imposé sa feuille de route, rejetée par tout un peuple, est désormais le ministre de la Défense et le chef suprême des forces armées. Aussi, le fait qu’il soit félicité solennellement par un vice-ministre et chef de l’armée est une aberration énorme», indiquent ces sources.

«Cette nouvelle intrusion du général Gaïd-Salah, quelques heures à peine après la consécration du successeur de Bouteflika à la tête du pays, cache en son sein, en réalité, un message adressé aussi bien au nouveau locataire d’El-Mouradia qu’au Hirak, à savoir que l’état-major de l’armée est toujours la seule maîtresse du jeu et que le civil Abdelmadjid Tebboune doit se soumettre à son autorité», expliquent nos sources, qui soulignent que «le premier écueil qu’Abdelmadjid Tebboune devra surmonter est la mainmise de l’armée sur les rouages de l’Etat s’il compte vraiment mettre en application son programme dont il n’a pas précisé le contenu car, et cela se comprend, il ne pouvait se faire harakiri avant d’occuper le poste, en révélant d’éventuelles décisions qu’il compterait prendre une fois qu’il aura été légitimé par le Conseil constitutionnel et, surtout, reconnu par les capitales étrangères».

«Dans sa déclaration, Ahmed Gaïd-Salah n’a aucunement laissé entendre qu’il comptait se retirer en dépit de son âge avancé. La guerre de position qui mine le commandement de l’armée et met aux prises un certain nombre de généraux fait que, paradoxalement, sa présence devrait, au contraire – disons – rassurer le nouveau Président, qui n’aura pas la puissance nécessaire pour opérer un grand nettoyage rapidement au sommet de la hiérarchie militaire», indiquent nos sources, qui avertissent que «les jours qui suivront la prise de fonction effective par Abdelmadjid Tebboune seront décisifs pour son mandat». «Les militaires l’ont à l’œil et le moindre faux pas risque de lui coûter son poste», confient ces sources qui soutiennent que le dialogue prôné par Tebboune avec le Hirak sera «difficile, sinon impossible car il n’est pas le détenteur exclusif de la décision».

Pour nos sources, «Tebboune devra d’abord s’affranchir de la tutelle de l’armée en ne cédant pas la fonction de ministre de la Défense de plein exercice à un militaire et en faisant valoir clairement, en tant que président de la République, son statut constitutionnel de patron de l’institution». «Sans cela, il aura les pieds et poings liés et sa présidence serait aussi éphémère que son passage à la tête du gouvernement en 2017», concluent nos sources.

N. D.

Comment (79)

    Merouch
    17 décembre 2019 - 2 h 47 min

    Ce vote et le résultat de ces élections sont un jeu de dupes : vous savez que la participation n’est pas bonne que Tebboune n’a pas les 58% … les pays étrangers savent que ces élections sont faussées mais ils félicitent quand même Tebboune et ainsi de suite.
    Avec toute cette population dans les manifestations (j’avoue j’ai juste participé à 2 marches) on peut se demander comment se peut-il que le niveau de participation soit presque identique à celui de 2014 ?
    Nous savons tous que ce n’est pas possible mais nous ne pouvons rien comme jamais on a pu le faire en Algérie. Les seules élections qu’on peut qualifier de propres sont celles de 1991 (législatives) où le FIS est arrivé en tête. Pourquoi ? Parce que le pouvoir pensait (des sondages avaient été faits) gagner avec un vote non truqué !!! Il l’a regretté et plus jamais cela se passera tant que les militaires sont les maitres de l’Algérie.
    Même l’élection de 1995 qui a mené Zeroual au pouvoir a été trafiquée.
    Ce n’est pas dans les bureaux de vote que le travail se fait (le bourrage c’est du folklore) c’est dans les dairas et les wilayas et bien sur les ministères que sont concoctés les résultats (répartition des voix, …) car personne ne pourra mettre le nez dedans et personne ne pourra vérifier les résultats partiels (bureau de vote/commune/wilaya) et faire les totaux. Pour ceux qui sont en France, ils peuvent vérifier que tous les résultats par bureau de vote, par mairie , par département sont disponibles pour chaque citoyen. Ils sont affichés à tous ces niveaux et sur le site du ministère de l’intérieur, chaque personne peut faire les totaux et les comparer aux résultats publiés officiellement. Bien entendu dans les bureaux de vote les représentants des candidats (ou des partis) sont indispensables lors des opération de dépouillement.

    1
    1
    Fripouilles
    16 décembre 2019 - 9 h 20 min

    Gaïd Salah et son acolyte le larbin Tebboune sont deux véritables fripouilles, voleurs et menteurs au top mondial. L’Algérie ne mérite pas un tel déshonneur. Elle reste à prendre par ses enfants. Vivement. Vivement.

    15
    10
    Brahms
    16 décembre 2019 - 7 h 21 min

    C’est la faute à tout le monde, quand on ne s’occupe pas de son pays ce sont les autres pays qui s’occupent de lui.

    Combien d’algériens vont à la Mecque des dizaines de fois en payant des voyages à 5000 €, alors que chez eux, il n’y a même pas un trottoir dans une rue ?

    Combien d’algériens sabotent le pays en ne payant pas leurs impôts ?

    Combien d’algériens travaillent à peine 03 heures dans la journée payer 8 heures ?

    Combien d’algériens respectent les lois françaises en payant rubis sur ongle toutes sortes de taxes et d’impôts mais une fois chez eux, ils se prennent pour des shérifs et ne veulent rien payer ?

    Liste non exhaustive.

    25
    8
      Zaatar
      16 décembre 2019 - 7 h 39 min

      Ce sont tous ceux la qui réclament aussi des droits. Dans un sens c’est légitime avec le pouvoir qu’on a. Cependant avec le sens de patriotisme que l’on se donne en critiquant le pouvoir rien ne nous interdit que commencer par soi meme, même la religion le préconise.. mais bon, dans l’application ça connait des problèmes, même beaucoup et chacun décortique a sa façon les raisons. Pour ma part c’est naturel l’homme est fait ainsi a l’origine c’est juste son environnement qui le structure en conséquence c’est a dire la société dans laquelle il vit.

      4
      24
      Bibi
      16 décembre 2019 - 12 h 18 min

      @ Brahms,
      Je suis d’accord avec vous sur tout, mais malheureusement vous enfoncé une porte ouverte.
      Nous pouvons accuser le peuple de tous les maux, mais si ce peuple navigue à vue sans capitaine, cela donne un bateau Ivre. Sans Président légitime qui peut reconnaître un état, par essence il est disqualifié. Le président donne le là,
      Le gouvernement gouverne, mais dans une anarchie que voulez vous.
      Quant aux zimigris, je peux en parler, en France et en Europe et même en Afrique car j’en ai rencontré, si il file droit, c’est 0arcequ’ils savent qu’en face il y’a des lois
      Chez nous bien que je ne suis pas retourné au pays depuis très longtemps, cela me rappelle un adage kahouet mouh echroub ourouh.
      Donc pour revenir à vos propos, il faut une nouvelle élite, juste intègre, et une justice,une vraie justice. Avec ce mix nous aurons un changement radical car le bipède est un caméléon et s’adapte très vite.

      8
      6
    Souk-Ahras
    16 décembre 2019 - 6 h 52 min

    Garcia dit avoir l’œil sur Tebboune !
    Absolument fa-ra-mi-neux ! Grotesque ! C’est la blague de fin d’année et de fin de parcours pour le sergent.

    Sauf que…
    L’oncle Sam lui, qui se dit prêt et pressé de travailler avec Tebboune semble dire à Garcia, en retour direct, qu’il a l’œil sur le sergent. C’est un message aussi clair que de l’eau de roche : d’autant plus que cet oncle « lointain » est très « proche » de nous par les temps qui courent.

    Garcia peut « traficoter » dans l’illégitimité régnante pour « déposer » Tebboune ; mais il ne pourra en aucun cas faire intervenir l’armée contre le peuple du Hirak. Les limites de ses « périmètres d’activités » ont été clairement définies par « l’Empire » (nouvel ordre mondial) dont l’ex « président-cadre » a souscrit à un bon nombre de ses « chartes ».

    7
    8
      Zaatar
      16 décembre 2019 - 7 h 45 min

      Salut Souk Ahras,
      Je ne dirais pas totalement cela l’ami en ce qui concerne le sergent Garcia. Moi je parlerais de commandement militaire de ces généraux pourris. Ils ne feront pas intervenir l’armée tant que ça sera illégal. Et c’est la le problème. Meme en restant Pacifique ils pourront rendre l’intervention de l’armée légale et tu dois le savoir l’ami. C’est pour cette raison qu’il faut arriver à les combattre sur leur terrain avec leurs règles et leurs lois mais dans la légalité dans le pays. Et c’est pour cette raison que si on veut avoir une chance d’y arriver à ce terrain, il faut politiser le mouvement et toutes ses revendications.

      5
      23
        Souk-Ahras
        16 décembre 2019 - 12 h 30 min

        Bonjour ami Zaatar,

        J’ai appris à connaître, depuis fort longtemps, ta maîtrise de la logique « combinatoire » que tu détiens de ta formation scientifique dans le domaine du génie électrique si je ne me trompe. Ce n’est donc pas à toi que j’enseignerais que la logique combinatoire est de type binaire : ça marche ou ça ne marche pas, ça passe ou ça ne passe pas, c’est oui ou c’est non, etc.
        Pour ma part, dans mes réflexions sur notre quotidien national immédiat, j’ai fait le choix d’utiliser la logique séquentielle qui m’ordonne, elle, de tenir compte de données plus en amont pour pouvoir prétendre à donner un sens au résultat attendu en aval.

        1/ Quand je fais précéder Garcia par Sergent, c’est unitaire et nominatif.

        2/ Quand je cite Garcia tout court, il s’agit de l’entité mafieuse militaro-industrielle qui opère au sein du haut commandement militaire. Elle est puissante, malsaine, mais elle se trouve être actuellement en position d’équilibre instable par le fait du Hirak et des divulgations multiples à l’échelle planétaire des noms et domaines d’activités mafieuses des « composantes » de cette entité.

        Je te vois venir cher ami. Tu vas, logiquement, me dire que l’équilibre instable, dû à une perturbation externe peut éloigner un objet de son point d’origine. C’est effectivement ce qui peut se passer dans pareil cas.
        Cependant, cher ami, de même que l’Histoire de l’humanité, les lois Newtoniènnes sur les évolutions effectives et possibles de l’énergie potentielle nous renseignent sur un autre aspect de cet état d’équilibre dit instable. Cette énergie potentielle peut être dirigée, façonnée, fabriquée générée, induite, insufflée, pour modifier la trajectoire de l’objet « perturbé ».

        Cette énergie potentielle fait la force du Hirak car elle est présente en chacun de ses manifestants et pas seulement dans le cercle restreint d’un quelconque leadership. Elle résulte du fait de la non politisation du Hirak et de son autonomie appuyée de spontanéité. Elle exerce, qu’on ne vienne pas m’affirmer le contraire, une réelle et forte pression sur le pouvoir actuel qui se cache derrière le Sergent qu’il envoie malgré lui au casse pipe. Le pouvoir sait qu’il court après un fantôme. C’est un gros handicap pour lui sachant qu’il lui faudrait emprisonner plus de 25 000 000 de personne s’il veut en venir à bout.
        Et c’est justement cette caractéristique « éthérée », donc insaisissable du hirak, qui forcera dans les mois à venir le pouvoir actuel d’engager des véritables négociations en vue d’une période de transition vers un État de droits et de devoirs égaux pour tous.
        Mis à part les congratulations en provenance de certains pays « arabes », Tebboune n’est pas félicité par « l’Empire » pour son accession au trône. Il lui est susurré de se remettre vite à commercer.
        Le Sergent Garcia est le chef de Garcia. Ce qui veut dire que si le sergent est déposé, Garcia le suivra sans violence.
        Pour conclure, mon cher ami, je dis que l’énergie potentielle autonome du Hirak est le fameux facteur « dx » dont je te parlais sur un autre fil.
        Je déplore sincèrement l’incompréhension et l’animosité de certains intervenants à ton égard. S’ils ne te connaissent pas, il ne peuvent pas savoir que tu es quelqu’un qui tourne à la logique et rien d’autre.

        5
        8
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 14 h 12 min

          Cher ami Souk Ahras,
          Il est indéniable que la non politisation du hirak crée effectivement une forte pression sur le commandement militaire, mais juste car insaisissable et peut-être déstabilisateur mais pas à long terme. C’est comme si, tu dois sûrement connaitre, l’histoire de l’orbite de Mercure décrite par la loi de newton corrigée par la relativité d’Einstein grâce à l’insistance du britannique Eddington qui a valorisé la théorie d’einstein. Le hirak non politisé sera vu sur une orbitequi paraîtra instable. Introduire un parti politique pour combattre garcia dans son terrain et avec ses armes c’est décrire totalement l’orbite de mercure avec la relativité générale. Il faut juste chercher l’Eddington algerien.

          1
          14
        Krimo
        16 décembre 2019 - 16 h 56 min

        Zaatar,

        Salut,

        Je te rejoins quelque peu, mais faut le temps au temps. Y’a moins d’un an c’etait inespere ce qui arrive et comme le dit la sagesse populaire ritale « chi va piano va sano chi va forte va morte ». Un acquis inimaginable s’est construit avec le hirak : c’est la prise de conscience et un retour aux valeurs. Le retour de la Cite. Tous les opportunistes se sont mis sous les feux de la rampe ces vingt dernières annees sur follnd de « mediocratie » …… Le hab habisme ( la nique des valeurs,version bien de chez nous) est a son point de non retour. C’est deja enorme pour ceux qui saventlll apprecier.
        Je ne m’empecherai pas de te rappeler qu’on aurait pu l’éviter sinon l ´atténuer ……. et tu m’auras compris.

        P.S. un echantillon, regarde et ecoute le rejeton d’un suppose « capitaine d’industrie » qui crie a la victimisation. Lamentable

          Zaatar
          16 décembre 2019 - 19 h 28 min

          Salut Krimo,
          Faut le temps au temps je suis preneur à une seule condition , que la structuration du hirak ne se fasse pas de la même façon que s’est structure le FLN de 57 à 62.

          1
          3
    58 ans et ça continu
    16 décembre 2019 - 2 h 51 min

    il n a aucune fierté ce teboun ,j aurai honte d être président aux ordres en plus il n est pas assez malin pour se débarrasser de caid quoi qu il doit y penser très fort

    35
    6
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 22 h 02 min

    Ce teffoune et Gaid El khaine vont être jetés à la poubelle par la révolution algérienne actuelle qui poursuit le travail de la révolution qui a chassé la France.

    12
    8
      Anonyme
      16 décembre 2019 - 6 h 34 min

      Ton RSA te permet aussi de ne pas être éjecter de ta mère patrie la France…

      19
      Anonyme
      16 décembre 2019 - 17 h 26 min

      Vous semblez ignorer que l’Algerie ce n’est pas que Tizi ni Bougie, mais beaucoup plus, tant que les autres Wilayas de l’Est ne suivront pas votre politique du pire vous n’y arriverez pas et cela c’est l’histoire qui le dit et le repete a bon lecteur.

      2
      8
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 21 h 24 min

    Ce teffoune illégitime et Gaid fayeh n’ en ont plus pour longtemps, puissante houle du hirak populaire et authentique algériens va les balayer et les mettre au rébus de l’histoire.Leurs jours sont comptés.

    5
    8
    KARITA
    15 décembre 2019 - 20 h 37 min

    Le Régime ( via sa marionnette nommée président) veut DIALOGUER pour se maintenir alors que les Hirakistes veulent NEGOCIER sa sortie.

    Les mots ont un sens précis donc attention aux manipulations du régime dont l’unique but véritable est de tuer le Hirak.

    38
    8
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 19 h 51 min

    Les individus anonymes décideurs de nous, de nos vies, de notre sort, et notre pays ont du plomb dans l’aile et ils le savent qu’ils sont rôtis, ils ont été pris de vitesse par le Hirak. Un volcan s’est réveillé sous leurs bottes de dictateurs.
    Alors ces gens ont intimé l’ordre à Gaïd qu’il ne fallait pas remettre le pouvoir au Hirak de suite, car il y a un grand risque pour nous l’EM, alors ils ont emprisonné des gens à tour de bras. Ils ne pouvaient pas non plus tirer sur la foule.Il y a beaucoup de raisons à ça : l’incertitude des lendemains et ne plus pouvoir utiliser les richesses ramassées dans des comptes à l’étranger, plus la diaspora et leurs contacts dans beaucoup de pays où ils se feront déterrer comme des lièvres .Les députés ministre ou d’arrière-ban aime se faire de la publicité…particulièrement contre les tirants et les voleurs.
    Ils ont demandé à un bouc émissaire en gallons de choisir un bouc émissaire civil « lièvre » pour retarder l’échéance de leur suprématie sur le pays et ça presse, sans même obtenir un certificat de santé par un médecin pour le lièvre mis en place. (Sous réserve).
    Ils pensent que cela leur permettra de sauver leurs meubles et leurs biens mal acquis afin qu’ils aient le temps de vendre leurs biens et de les déménager ailleurs. Cependant avec les moyens actuels, ils ne pourront se cacher nulle part, même dans le ventre de requin.
    Les instruments en bleu qui tabassent le monde, n’iront nulle part, qu’ils réfléchissent et qu’ils se servent de leur « matière grise », les harkis avant eux n’ont pas réfléchi (…).
    Les lâches meurent aussi.
    Salam ou a leye koum

    33
    10
    QUELLE SERA LA SUITE ? QUI POUR NEGOCIER ?
    15 décembre 2019 - 17 h 40 min

    POUR DES RAISONS ÉCONOMIQUES , LE TEMPS JOUE EN FAVEUR DU HIRAK

    A ce jour le Hirak , qui réunit plusieurs sensibilités différentes, n’a pas encore de représentants légitimes.

    Et pour cause, bon nombre d’entre eux sont en prison et le FFS est très loin d’avoir la légitimité pour négocier.

    Si le FFS entre en négociation dès à présent avec TEBBOUNE , il rejoindra à coup sûr la poubelle de l’Histoire car il sera vu comme un TRAITRE par le Hirak.

    Les Hirakistes n’ont qu’un seul point commun : Faire dégager TOUT le système, ce qui suppose forcément une période de transition avant la fin du Mandat de TEBBOUNE d’où des négociations possibles MAIS uniquement avec les authentiques et divers représentants du Hirak qui imposeront obligatoirement, comme le demandent les Hirakistes, le retour des militaires dans leur caserne, une libéralisation des médias, une justice indépendante , une constitution reformatée etc…..etc…etc….

    Les Hirakistes ont dans leur camp de véritables experts dans TOUS les domaines. Ils devraient d’ailleurs dès à présent organiser un GOUVERNEMENT PARALLÈLE

    Vu la sérieuse crise économique qui arrive, TEBBOUNE et son maître Gaid SALAH vont vite se retrouver face A UN MUR INDEPASSABLE AU PLUS TARD EN 2022.

    NEGOCIATION OU PAS, le Hirak doit maintenir la pression car tout relâchement ou défaillance signera la victoire du régime.

    36
    15
      Anonyme
      15 décembre 2019 - 20 h 21 min

      On dirait un marocain qui parle…Tu souhaites de tout au coeur un cataclysme économique pour satisfaire ton aigreur et tes frustrations haineuses…C’est fou de lire de tels propos qu’aucun algérien digne de ce nom ne pourrait tenir…et tu fais cela depuis la France…

      4
      32
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 22 h 02 min

        Arrêtes ton khorti sur marocain machin. C’est ce que disent les économistes algériens et même le ministre actuel de l’économie. Dans 2 ans on va s’endetter de nouveau pour manger. Benbitour le dit depuis plus de 2ans. On va devoir se serrer la ceinture comme jamais. Le problème c’est que des millionnaires et des milliardaires sont très mal placés pour demander ça au peuple car il ne l’acceptera jamais. C’est ce que j’ai ecrit il y a 6 mois ici même. Prédire le chaos n’est pas le souhaiter. malheureusement niveau ardoise ne sait pas ce qu’il attend. Il est incapable de comprendre se serait-ce une seule phrase de Benbitour

        14
        6
      Momo
      15 décembre 2019 - 22 h 13 min

      Je serai enclin à partager ton point de vue sauf sur le gouvernement parallèle. On n’en a pas besoin.
      Ce qui est absolument certain, c’est que nous allons continuer cette lutte pacifique jusqu’à l’abdication totale et inconditionnelle de ce système.
      Le retour des militaires à leurs missions constitutionnelles, exclusivement centrées sur la défense nationale doit en être le corollaire indispensable à l’instauration de la seconde république.

      10
      7
    Attention, danger
    15 décembre 2019 - 15 h 48 min

    Gaid Salah a eu un sacré avertissement le jour du vote. Il a le chiffre réel du nombre insignifiant de votants. Il a donc vu, chiffres à l’appui, à quel point le peuple le vomit. Il a aussi vu ses hommes avoir énormément de peine à calmer la population et à être présents à plusieurs endroits. Ils ne pouvaient être présents que sur les artères principales des villes et parfois obligées de prendre la fuite. Les incidents survenus dans quelques villes en fin de journée font peur et font craindre le pire. A Alger le jour du vote, on a eu énormément de mal à calmer les jeunes. Beaucoup se disent que la Silmiya ne marche pas et que l’usage de la force s’impose. Ce qui s’est passé à Belcourt, Oran, Tizi-ouzou etc… peut se produire dans tous les quartiers d’Algérie, il suffit d’une étincelle et ce sera le chaos. Il y a une semaine je disais que ce mouvement continuera pacifiquement des années s’il le faut, je ne le pense plus après ce qu’on vient de voir. Comme l’a dit un jeune à Belcourt « on vous a prévenu »

    44
    17
    MOuloud tekfi
    15 décembre 2019 - 15 h 08 min

    Salut! Le parti FLN , le vrai d’ avant 1962 , a reuni Tout le peuple algerien Pour Mettre fin a la colonisation .
    Qu ‘ on cree le parti denomme ‘ HIRAK et il negociera , j ecris bien negociera avec Une delegation de l EM comme il y a EU les negociations et accords d Evian.
    A Tebboune Je dis prends ta retraite et laisse la delegation du Parti HIRAK negocier avec la delegation de l EM car C est l EM qui a le pouvoir reel.
    On appellera ces negociation, celles d ALGER.
    Juste Une idee.
    Mouloud
    PS: j attends vos avis.

    20
    23
    Réseau 16
    15 décembre 2019 - 13 h 46 min

    Seul pays où monde on peut élire un président avec a peine 10% de votants et 4% »de suffrages, grâce à nos nouveaux Moudjahid les inventeurs des urnes Caméléons qui transforme les voix par apport aux vœux du maréchal en chef, soyez sûr que la nouvelle équipe choisit par notre chef suprême elle réalisée des miracles et pour avoir un acte de naissance il faudra payé à boire à l’agent, l’injustice pareille pas besoin d’aller au tribunal, juste un tour à des bars servant El laben coloré, 132 ans de sacrifice environ deux millions de nos meilleurs enfants sacrifier, pour le commis prend la place du colon

    44
    17
      Zaatar
      15 décembre 2019 - 20 h 39 min

      Non l’ami. Officiellement c’est plus de 39% de votants et le président a été élu avec 58%. Qyand est ce qu’on se rendra compte que ce qui n’est pas officiel ne sert à rien?

      8
      35
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 22 h 16 min

        … Tebboune ne sera jamais mon président et jamais le président des 92% des algériens qui n’ont pas voté. Va demander aux algériens de l’accueillir comme un président légitime!!! Je le défie de se déplacer sans 5000 flics dans n’importe quel ville d’Algérie!!! Chiche!!! La réalité est là, hab oula krah!! Tout le monde n’a pas le gène de la courbette comme toi. Ton harcèlement avec les « ca ne sert à rien » je sais qu’il est mal élu mais… » …

        18
        6
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 7 h 49 min

          Qu’a cela ne tienne, officieusement tu as raison. Mais officiellement il est le président de tous les algeriens. Il a été élu avec 58% des suffrages. Pour qu’il ne soit plus président des algeriens, soit il démissionne, soit on le destitue légalement, soit il décède (on ne le lui souhaite pas).

          1
          23
        Anonyme
        16 décembre 2019 - 10 h 19 min

        @Zaatar … Il n’y a pas plusieurs légitimités!! Il y en a qu’une seule, il ne l’a pas. Il a trafiqué les résultats c’est donc un imposteur. Imposteur officiel ou pas, ça reste un imposteur. En tout cas le peuple ne l’accueillera jamais (et donc ne le reconnaîtra jamais) comme un président. Il sera reconnu par les états étrangers et agira par la force de l’armée à l’intérieur du pays. Pour moi c’est comme si on était colonisé avec un chef d’état étranger, comme durant la 1ère guerre d’Algérie.

        15
        6
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 11 h 21 min

          @anonyme,
          D’abord je voulais te dire que j’aime mieux ce genre de débats ou il y a échanges d’idées avec arguments , je tenais à te le dire et te remercier.
          Pour en revenir, il n y a qu’une seule légitimité je suis d’accord, mais celle des urnes. Ne nous trompons pas, celle qui est supposée n’a aucune valeur. Celle qui est déduite ou relative aux images et autres vidéos rapportées ne pèsent rien du tout a coté des chiffres officiels. De toi a moi, on sait tous que Tebboune est illégitime mieux tout le monde sait que ce système est illégitime depuis 62, mais officiellement il est légitime et dans tous les débats et autre rencontre officielles ce sont les chiffres des urnes qui sont exhibés le reste n’a aucune valeur et tout le monde sait que les urnes sont truquées. C’est comme ça. C’est pour cette raison que je dis que pour battre ce pouvoir il faut de la roublardise comme lui l’a fait de 62 à maintenant.

          3
          10
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 12 h 38 min

    Ce pantin de Gaid est cuit depuis la énième honteuse défaite de son poulain Benflis, un des 4 de sa tribu de l’Est. Le regard doit être pointé vers le Général-major Abdelkader Lachkhem, qui a imposé Tebboune, c’est beaucoup plus sérieux si on veut vaincre cette Issaba.

    30
    19
      Anonyme
      15 décembre 2019 - 20 h 36 min

      Si Benflis était le poulain de GS il serait président…Maintenant il faut espérer que plus jamais la Issaba marocaine qui nous a polluer 20 durant ne reviendra aux affaires…Il faut poursuivre sans relâche la chasse aux marocains de souche et de culture…
      Marre de cette race de traîtres cupides..

      9
      15
      Ouenès
      15 décembre 2019 - 21 h 20 min

      Non non monsieur vous vous trompez à un point ou vous racontez des bétises.
      Benflis n’était pas le poulin de Gaid Salah car dès le départ c’est Teboune qui était le favori de Gaid Salah car Teboune il a racler toutes les marmites avec cette mafia et il a des affaires de détournement et de corruption et autres sans précisé car je ne vais pas décendre à votre niveau . il est impliqué avec les fils de Gaid Salah dans pas mal d’affaire lorsqu’il était wali, comme Tliba et de là Gaid Salah ce n’est pas le fait que Benflis est de l’est qu’il va le laisser remporter les élections et non pas le choisir car il y a une très grande différence entre Beflis et les deux hommes sales par la corruption et autre choses tandis que Benflis SID DYEDEKS c’est un intélectuel , un homme d’envergure, cultivé, il est riche issu d’une famille , respectueuse et noble ce n’est pas comme les deux incultes Gaid Salah et Teboune et voila le choix de Gaid , car si jamais Benflis est élu président meme avec un pourcentage de 40% surtout qu’il y a eu de l’abstention, des votes blancs il serait plus crédible que Teboune mais çà n’arrangera pas Gaid Salah car Benflis détient des dossiers scabreux sur un grand nombre d’hommes politique y compris sur Gaid Salah et à partir de là Benflis ouvrira ces dossiers et le premier sera Teboune et après Teboune lié dans des affaires de détournement avec les fils de Gaid Salah il sera obligé de vider sa poche et les enfants de Gaid Salah se retrouverons aux coté ddu fils de Teboune et compagnie en prison.
      Mais Teboune président il éxécutera à la lettre les ordres de Gaid Salah et c’est lui qui choisit ce n’est ni Lechkhem, ni Ouassini Bouazza.
      Dans les prochains jours Gaid Salah sera nommé ministre de la défense et là c’est Gaid qui décide et son pion exécute les ordres.
      Benflis c’est un vrais Chaoui il ne baissera pas l’échine devant Gaid ce vieux inculte meme s’il respecte l’institution militaire car il y a des hommes de bonne famille meme si c’est une toute petite poignée Benflis avec Bouteflika il n’a pas baissé léchine et il lui a tenue tete et c’est lui qui a choisit de démissionner ce n’est pas comme la plupart des pions ils attendent jusqu’à ce qu’on les jette comme un mingot.
      Et heureusement que Benflis s’est présenter cette fois-ci car s’il n’y a pas eu Benflis parmi les cinq personne ne pourra dire qu’il y a fraude et que les chiffres qu’ils ont annoncer ne sont vrais.
      Pourquoi? parce que que se soit mihoubi, que se soit Belaid que se soit Bengrina sont tous des enfants du système, ils ne sont pas compétent, il n’ont pas l’étoffe d’un président et ils sont corrompus donc devant Teboune meme s’il est une personne sale , pourri de corruption et autres et bien il a plus ou moins un tout petit quelque chose qui le favorise sur les autres et on va pas tous suspecté à cent pour cent que Gaid été derrière toute cette anarchie de truquage et Gaid nous aura tous Berné en nous imposant son homme préféré pour le protéger et nous l’imposer. Mon dernier mot Gaid restera un traitre

      9
      12
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 23 h 59 min

        Bien monsieur, je me trompe à un point ou je raconte des bêtises de dire attention à tous les généraux véreux, pas seulement GS qui ne représente pour moi qu’une devanture qui n’a ni la carrure ni l’envergure d’un stratège, le vrai pouvoir est occulte, la vérité est ailleurs. Le Hirak ne dois pas rater ses vraies cibles en s’occupant uniquement du menu fretin.
        Je sais que je n’ai pas votre très haut niveau mais de là à me faire avaler que SIDI Benflis est un homme honnête !!! Je ne suis pas très intelligent Ok mais crois-moi je suis très loin d’être un idiot. C’est exactement le même « Surestimation » que tenait TON Benflis vis à vis du peuple Algérien. Ses résultats sont connus et c’est sans commentaires.

        NB : Les vrais Chaouis sont connus et je tiens à leurs rendre hommage et tous mes respects à l’Aures.

        5
        5
        Merouch
        17 décembre 2019 - 2 h 24 min

        Benflis pétri de certitudes et de paranoïa.
        A fait parti du système. En 1987, il est l’un des membres fondateurs de la Ligue algérienne des droits de l’homme, lancée par le ministre de l’Intérieur El Hadi Khediri et le général Larbi Belkheir pour contrer la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme. Benflis est membre de son comité directeur et responsable de la Ligue au niveau de l’est algérien.
        A été induit en erreur par l’ex chef d’état major Mohammed Lamari (originaire de Biskra) qui l’a poussé à se présenter face à Bouteflika sans lui assurer un appui solide. Il a toujours cru en lui et n’a jamais réfléchi qu’il n’est rien au sein du pouvoir ni même auprès des chaouis (je connais de nombreux batnéens qui ne le supportent pas). Gaid Salah est natif des environs de Batna, donc en principe chaoui mais parle t-il le chaoui ?

    Anonyme
    15 décembre 2019 - 12 h 04 min

    Qui protège ce Gaïd Salah qui se prend pour le propriétaire exclusif de l Algérie !!!?
    Comment des militaires censés se font diriger par un dictateur ?
    Tant que l armée,la gendarmerie et la police ne se rallient pas au peuple,la répression sera féroce..
    Les années 1990 ne sont pas loin et on n aimerait plus les revivre,
    j espère que l Algérie a enfanté des hommes valeureux pour mettre fin à cette nouvelle colonisation….

    40
    19
      Anonyme
      15 décembre 2019 - 13 h 10 min

      Il ne sait pas qui l’a à l’œil, il se croit tout-puissant. Le rôle est déjà pris, pauvre Gaid Salah

      17
      16
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 11 h 39 min

    La grande victoire du Hirak c’est qu’il a décrédibilise le régime. Cependant Tebboune se prétend démocrate. L’auteur de l’article a raison, il ne faut pas qu’i désigne de miliaire dans le prochain gouvernement, faute de quoi il cuit.

    29
    20
    Transparence
    15 décembre 2019 - 11 h 39 min

    La grande victoire du Hirak c’est qu’il a décrédibilise le régime. Cependant Tebboune se prétend démocrate. L’auteur de l’article a raison, il ne faut pas qu’i désigne de miliaire dans le prochain gouvernement, faute de quoi il cuit.

    14
    20
    Dahman
    15 décembre 2019 - 11 h 31 min

    Que tu le veuilles ou non, tu ne seras bientôt plus qu’une ombre vite oubliée, y compris par certains de tes pairs qui se sont brisés le dos à le trop courber par crainte de te déplaire et pour profiter de la manne que tu leur distribuais.

    34
    4
    Mounir Sari
    15 décembre 2019 - 11 h 22 min

    Le dictateur sanguinaire Gaid Salah a décidé que les élections auront lieu le 12 décembre, que des détenus d’opinions seront jetés en prison, que le president de l’ANIE sera charfi, que le taux de participation sera de 40%, que le gagnant sera son protégé Tebboune et qu’il doit gagner avec 58% des voix.Tous ses voeux sont exaucés au doigt et à ly’oeil.Je propose que tous les hirakistes déposent plainte contre Gaid Salah pour avoir organisé les élections de force et avoir trafiqué les élections!!!!

    27
    21
    Vroum Vroum 😤..
    15 décembre 2019 - 10 h 28 min

    Pour commencer à ceux qui rêvent de Transition ,, Conseil de Transition !!!.. Et Conseil de Transition implique la Participation de l’ex FIS AIS , donc réhabilitation de la Secte Wahabite du Faux Djihad, c’est impossible ! , réveillez vous . Hors sujet . . Quand au Nouveau Président je crois que c’est un vieux routier de la Politique , rapport de Force ..qui s’en sortira .. Maintenant Gaid Sallah doit se retirer et place aux jeunes . .

    8
    61
      Dahman
      15 décembre 2019 - 11 h 33 min

      Et ne viens pas gémir en invoquant une quelconque élection qui justifierait ta position, car tu sais d’une part que tu as triché, d’autre part que personne ne t’a jamais donné sa voix.

      39
      6
    DZA
    15 décembre 2019 - 10 h 27 min

    S’il y avait un beau rôle à jouer pour gagner la sympathie du peuple, le général GS n’aurait sûrement pas hésité à se mettre au-devant de scène bien avant qui que ce soit. D’autant plus qu’il a un goût très prononcé pour l’exhibitionnisme et les médias qu’il contrôle à merveille.
    Les militaires nient toutes ambitions et exercices d’actes politiques, parce qu’évidemment, là, n’est pas leur mission. D’où l’élection, contre vents et marées d’un président fantoche.

    A.Tebboune, ne serait pas là où il est sans les généraux. Il est clair qu’ un contrat l’attache à ses sponsors.
    De même qu’une marionnette, les mouvements du président dépendront du marionnettiste.
    Quant aux discours mielleux et démagogiques, le peuple Algérien, en a les oreilles bouchées, désormais, seuls les thuriféraires les entendent et applaudissent.
    La mafia qui commande le pays, nous a donnée à voir toute sa force et sa capacité à se redresser et à ne pas céder le pouvoir. Au risque de se mettre en danger de mort.
    D’où, je crains, et j’espère sincèrement me tromper, à un durcissement de la situation. Il ne sera pas exclu qu’on puisse invoquer des raisons d’État pour mettre fin aux manifestations, toutes pacifiques soient elles.
    Nous avons, hélas, à faire une bande de dégénérés complètement déconnectée des réalités. Ils me font penser aux bachaghas et caïds qui ont fait le bonheur de la colonisation française.

    Je continue à croire que le peuple aura le dernier mot. La liberté s’arrache.

    39
    17
    Vangelis
    15 décembre 2019 - 10 h 27 min

    Teboune a nommément cité G.S pour le remercier du soutien que l’armée et son commandement ont livré aux algériens pendant les manifestations. Les faits pourtant sont là pour s’étonner de cette sortie inopportune accentuant de fait la mainmise sur le pays par l’armée set plus particulièrement son E.M

    De par la loi fondamentale, il est chef de l’armée et ministre de la défense. S’il recherche vraiment le progrès dans tous les domaines de l’Algérie, s’il est patriote, s’il veut affirmer son autorité, s’il veut montrer qu’il n’est pas une carpette, rien ne l’empêche de virer ce chefaillon fauteur de troubles et ses acolytes qui agissent en dictateurs.

    Après cela les algériens auront un aperçu de ses intentions qui ne doivent en aucun cas n’être que des paroles en l’air.

    47
    20
    Fakou
    15 décembre 2019 - 10 h 25 min

    Y a que les « … » qui pensent que le Président « élu » BIEN DESIGNE », le tebboune, aura un quelconque pouvoir sur l’armée, Tongue in cheeck, disent les Britanniques. Un Etat civil n’émanera que par la volonté du peuple. Hirakons, restons unis, pacifiques, patients, c’est le début de la fin.

    40
    16
    Salim Samai
    15 décembre 2019 - 10 h 01 min

    Beaucoup d´Algeriens et ´ »Experts Etrangers » ne voient que des PERSONNES: Teboune, Boutetflika,
    G. Salah, Moussa, Aissa ou leurs qualites de « Laic », « Bon Musulman, « Kafir », « Ouled Franca », Moudjahid » et « Traitre » qu´on aime bien en DZ!

    Il me semble que la personne ne soit pas la question mais le SYSTEME en entier qui DETERMINE & FACONNE les personnes et le fonctionnement de « La Machine »: societe, famille, Etat ou Nation. Ce n´est pas moi mais le Patron du Groupe Schwarz (Lidl, Kaufland) qui le dit!

    Il ne s´agit pas du Pres. Teboune, du General G. Salah ou de l´ANP et des Tagarins!
    Il s´agit de la RELATION entre des INSTITUTIONS qui se controlent mutuellement sous les Lois!.

    DZ ne va RIEN inventer SI elle veut acceder á la Modernite et á la LEGITIMITE!
    Il y a deja de nombreux modeles d´Etat de Droit ou essentiellement l´ARMEE, organe parmi d´autres de l´Etat, est sous l´Autorité du Civil et des Lois de la Republique que ce civill represente et APPLIQUE!

    En un mot SI le bus est ARRRIVÈ á sa destination, Inshallah, SEULS maintenant le RETOUR aux casernes de l´ANP et la DEMISSION du General G.Salah (tel en Tunisie), pour Limite d´Age et la RAISON du SAGE, seraient la GARANTIE du SERMENT TENU, de sa PAROLE d´Honneur et de celle de
    l´ANP.

    Ainsi l´ANP conserverait sa symbiose et sa SÈVE avec son Peuple. Quant au General G.Salah, il aura en plus du Respect des Aines/El Oualine la GRATITUDE ETERNELLE de la Nation pour avoir mené le vaisseau á Bon Port en dépit de la Tempete!

    .
    .

    11
    35
      Anonyme
      15 décembre 2019 - 11 h 42 min

      Faites un peu le ménage dans tout ça et clarifiez votre avis…

      13
      16
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 20 h 32 min

        @Zaatar. Je ne sais pas si tous les hirakistes seront d’accord mais pour moi c’est les 4 postes à demander. S’ils gardent un des 4 ministères (1er ministère, justice, intérieur, communication) ce sera de l’arnaque. A ton avis Gaid va accepter de céder la justice par exemple?? Réponds-moi franchement… en tout cas pour moi c’est une piste pour démontrer une nouvelle fois la mauvaise foi de cette junte et ne plus reparler de ce soit disant « dialogue »

        12
        8
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 5 h 37 min

          Salut anonyme,
          En politique l’ami, il est vrai que certaines décisions evenements peuvent être déterminantes pour la suite . Mais en règle générale c’est tout une stratégie qui doit être mise en place, et si on se trompe c’est foutu. Ici pour le hirak ce n’est pas tant d’avoir tel portefeuille ministériel ou tel autre. En politique c’est tellement de la roublardise que l’autre partie peut satisfaire ta demande et gagner la partie. Certes, pour ce du hirak ca peut-être des exigences pour négocier la cessation du mouvement, mais ce n’est pas suffisant. Le hirak doit se politiser en premier, c’est ce qu’il doit obtenir en premier, se constituer en parti ou association politique de telle sorte à pouvoir exhiber sa force populaire à tout moment. Ce n’est qu’après qu’il entamera son travail de sape du pouvoir. Il pourra ainsi le battre sur son terrain, avec ses règles et dans la légalité. Ce n’est que comme cela qu’on arrive à changer un pouvoir autre que par la façon violente. Néanmoins ces premières exigences peuvent se maintenir juste pour être amener à négocier.

          2
          13
    abdel 1
    15 décembre 2019 - 9 h 59 min

    une élection fictive avec des électeurs fictifs,et un président illégitime contesté ;il faut rajouter a cette mascarade,un général a la retraite qui entend rester maitre du jeu ;;;;;,toutes les raisons pour que le hirak se renforce et désigne enfin, ses representants légitimes et provisoires pour assurer la transition ;;;,si non des opportunistes,et c’est déja, le cas ,se précipitent pour s’autodéclarer ses representants !par ailleurs comme par hasard, parmi les premiers pays a féliciter le nouveau président,se trouve l’égyptien,al sissi,un autre « démocrate » sauveur de la nation et toute coincidence avec G.A.S, serait une pure coincidence !!

    38
    16
      abdel1
      15 décembre 2019 - 11 h 10 min

      ps : toute ressemblance avec G.s

      16
      15
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 9 h 41 min

    «Je suis encore là et je vous ai à l’œil !» c’est exactement ce que pensaient :
    – Le GPRA qui ont fait confiance au Clan d’Oudjda.
    – Ben Bella qui a soutenu Boumediene.
    – Kasdi Marbah qui a imposé Chadli.
    – Boudiaf avec ???
    – Zerroual et l’armée.
    – Benflis , sauveur (Ministre de la Justice) et Directeur de campagne de Bouteflika.
    Etc …

    Qu’en serait-il avec Tebboune mon Général ?

    37
    17
      La Logique
      15 décembre 2019 - 11 h 52 min

      Si ce Général de pacotille pense avoir fait SA révolution qu’il n’oublie pas que : La révolution commence toujours par dévorer ses propres enfants. Il y’a aussi leurs règlements de comptes sinon le Hirak, lui ne les ratera pas. Le bien finit toujours par triompher sur le mal.

      25
      15
    Ali Vision
    15 décembre 2019 - 9 h 32 min

    Si,Monsieur le dictateur Gaid Salah à désigner monsieur Tebboune,il sait bien pourquoi,déja par apport a son age qu’il ne retient rien c’est normal s’arrive a tout le monde c’est l’age,puis il a les mains très sale,terrains,magouilles avec les Turcs;Khalifa Bank,et le plus beau la Cocaine Brésilienne ou son fils sans l’aide de ce dernier;il serait a la prison d’El Harrach avec ses complices,en dernier monsieur Tebboune est atteint comme Monsieur Chorfi du syndrome de Stockholm voir pire celui d’Annaba

    36
    16
    ABOU NOUASS
    15 décembre 2019 - 9 h 16 min

    Il va falloir montrer à cet inculte militaire que nous avons des faire valoir à proposer et qui auront du punch.
    Donc ne perdons pas la main , le temps presse nous devons vite passer à l’acte deux qui consistera à poser les premiers jalons d’une organisation sans pyramide désignée qui , chemin faisant générera les hommes capables à même de représenter dignement cette Révolution et commencer à composer la plate forme tant attendue pour un état civil, une constitution digne de ce nom pour arriver à construire une Réelle République.

    Je dirai même plus la 1ère République.

    31
    16
    Anonyme
    15 décembre 2019 - 9 h 04 min

    Si Tebboune veut vraiment le bien du pays (ce serait étonnant après 75 ans, mais, sait-on jamais) et veut faire un geste, il devra partager le pouvoir en nommant un premier ministre du hirak comme Karim Tabbou, donner le ministère de la justice à Maitre Bouchachi, donner le ministère de l’intérieur à Fodil Boumala et le ministère de la communication à Samir Belarbi (les autres ministères, on les lui donne pour nommer les personnes de son choix). Avec ça je suis d’accord pour aller vers des législatives libres pour avoir une assemblée indépendante!! Vous voulez le dialogue allons-y!!!! Voici notre revendication!!!

    46
    20
      Hirakiste
      15 décembre 2019 - 12 h 05 min

      Je signe tout de suite!!

      26
      16
      Zaatar
      15 décembre 2019 - 18 h 31 min

      Oui parfait. Saisir l’occasion pour négocier en force. Imposer ses conditions avant d’aller autour de la table. Néanmoins, ça sera un épisode qui risque de trainer en longueur, et donc politiser le hirak serait la meilleure des solutions. D’ailleurs ce qui arrange ce pouvoir jusqu’à maintenant , c’est justement le fait qu’il n’ait pas de représentants et donc pas de hirak politique qui risque de lui empiéter tout son terrain dans la légalité.

      14
      23
      Tarek
      15 décembre 2019 - 20 h 38 min

      Tu reves mon pote, TEBOUNE est impliqué dans pas mal d’affaires avec les fils de GAID Salah et c’est pourquoi il la choisit, car si BENFLIS on ne lui a pas barrer la route l’homme détient des dossiers très lourd sur un grand nombre de personnalités pourries de corruption et il détient des dossiers sur GAID Salah en personne, BENFLIS un Chaoui tetu et honnete qui ne s’achète pas et ne vend pas son honneur pour l’argent il est capable de sortir pas mal de dossiers et ira jusqu’au et là on l’assassine comme Boudiaf, soit lui personnelement il n’acceptera pas que les généraux lui imposent quoi que se soit et il ne termine pas son mandat et démissionne car ce n’est pas le type qui est assoiffé du Koursi tands que Teboune et j’ai expliqué la raison pour laquelle il a été choisit et comme c’est quelqu’un de corrompu et c’est un malfrat du système il est un petit exécuteur d’ordre ni plus ni moins et vous allez voir dans les jours prochains GAID Salah sera nommé ministre de la défense et tabou et bouregaa seront libérés et ils vont tomber dans le piège de Teboune et Gaid Salah il ne faut faire confiance en personne.

      6
      10
      Elephant Man
      15 décembre 2019 - 20 h 39 min

      @Anonyme
      Vous plaisantez Tabou Rachad conglomérat du FIS …BOUCHACHI ET BOUMALA financement la NED (cf. CIA).
      Bref, que des représentants d’officines étrangères bref du NÉOCOLONIALISME.
      Tant que vous y êtes FFS RDC S.Saidi idem la NED…

      1
      48
        Bibi
        15 décembre 2019 - 22 h 15 min

        Et la pourriture Moisie le kabran grabataire est financé par qui ?

        9
        4
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 22 h 33 min

        Ah tiens ça faisait longtemps!! vous avez quand même mordu à l’hameçon!! Expliquez moi, comment vous travaillez avec les services pourquoi vous n’avez jamais transmis ces dossiers?? Et dites moi pourquoi dans les chefs d’accusation de Tabbou les DRS, la DCSA et la DCSE n’ont jamais parlé de ça?? Allez-y partagez vos connaissances, vous pouvez bien faire ça pour votre pays quand même??!! Be seeing you!!!

        6
        6
        Elephant Man
        16 décembre 2019 - 8 h 18 min

        Inutile de vous fatiguer les @SCHMILBLICK trolls sionistes franchouillards et cie @Anonyme PAS Anonyme etc etc …..
        Je ne vous lis JAMAIS .
        @Anonyme 9h04
        PS : On peut pas critiquer un système et le rempler par un autre basé sur le « LIKE ». DU DÉLIRE !!
        PS 2 : Bouchachi président de la LADDH de 2007 à 2012 financement NED notamment 2010 37000$, il a été convoqué par le département d’État américain pour faire un voyage en Turquie et à Oman afin d’assister à une conf de Condoleeza Rice et Saoud Al Façal sur la politique américaine sur le Grand Orient.

        1
        14
          Anonyme
          16 décembre 2019 - 11 h 18 min

          @Elephant Man. Je vous le redis. Courrez vite avertir les services secrets!!! vous venez de découvrir un financement étranger!! et vous ne faites rien?? Téléphoner vite!!! Le pays est en danger et il n’y a que vous pour le sauver des sionistes!!

          9
          4
      chaoui40
      16 décembre 2019 - 19 h 05 min

      Que des avocats ! Donc des bourgeois en puissance … Avec eux, le social sera de l’ordre de la charité et l’économie libérale qu’ils mettront en place nous conduira directement vers l’investissement étranger et la dépendance. Un dépendance des loges maçonniques, bien sûr !

      1
      2
    Bibi
    15 décembre 2019 - 8 h 42 min

    Toute cette comédie ne s’arrêtera que quand le Hirak désignera ses représentants pour une période de transition.
    Tout ce qui est fait et tout ce qui se fera par cette junte n’est fait que pour assurer sa Survie. Que voulez vous un quatrième année fondamentale, peut il être dans la prospective ?

    43
    14
      Zaatar
      15 décembre 2019 - 10 h 12 min

      Effectivement, la désignation de représentants est un préalable à tout. Sans cela, c’est la noyade assurée du hirak, et la sonnerie de la fin de la récréation dans quelques semaines.

      20
      39
        Anonyme
        15 décembre 2019 - 10 h 47 min

        @Zaatar ses représentants sont en prison. Va lire ma proposition sur mon autre post

        38
        16
          Zaatar
          15 décembre 2019 - 12 h 26 min

          Alors il s’en est fini du hirak.

          4
          31
          Anonyme
          15 décembre 2019 - 14 h 55 min

          @Zaatar les causes ayant créé les Hirak sont toujours là, le Hirak sera donc toujours là…

          24
          11
          Zaatar
          15 décembre 2019 - 18 h 04 min

          Donc il peut désigner des représentants et sauver la face et avoir un espoir pour la suite.

          8
          25
      Sarrazin
      15 décembre 2019 - 10 h 35 min

      Si le Hirak désignait ses représentants c est la prison assurée par Gaid qui N attend que ça. La guerre d indépendance , a été acquise grâce à ses vrais moujahidines, et non pas ceux de la dernière heure voire la dernière minute qui se sont attribué frauduleusement et honteusement le titre d moujahid, les mensonges ont servi plus d un pour acquérir des privilèges, comme GAÏD, ET S EMPARER DU POUVOIR COMME BOUMEDIENE en 1962 pour confisquer l I dépendance,… et s entourer de Harkis enfuis à Oujda devenus colonels et généraux pour piller le pays et asservir 40 millions d Algériens Le peuple n est pas dupe. Le sang versé par nos anciens moujahidines ne restera pas impuni..en commençant par ce faux général de Gaïd salah l ennemi juré du peuple Algérien. InchAllah

      67
      16
      Souk-Ahras
      15 décembre 2019 - 11 h 24 min

      @Bibi bonjour,

      « Toute cette comédie ne s’arrêtera que quand le Hirak désignera ses représentants pour une période de transition. » (sic).
      Faux cher ami.
      Une réflexion fondamentale mérite observation : Pour quelle raison, d’après-vous, le Hirak dure depuis le 22/02/2019 bien que Garcia ait fait emprisonner beaucoup de personnes et, ou, personnalités qu’il pense être des leaders du mouvement ?
      La raison est toute simple : le Hirak fait peur parce-qu’il n’a pas pignon sur rue ni « conseil d’administration » joignable à toute heure et en toute circonstance. Il fait peur au pouvoir actuel en raison de sa fluidité, de sa viscosité nulle, de son ingéniosité à contourner la contre-révolution menée par les ultras du système.
      Garcia (entendre le « haut commandement militaire mafieux actuel »), dans le combat qu’il mène contre le hirak, est comparable à Don Quichotte qui pensait pouvoir vaincre les moulins à……… vent ! Vaincre le vent, vaincre l’air… ? Combat impossible à gagner.
      Le Hirak est libre comme l’air ! Sa victoire, qui sera totale, approche à grands pas.
      Bonne suite à toutes et tous.

      60
      20
        Bibi
        15 décembre 2019 - 12 h 15 min

        A Souk-Ahras,
        J’ai mis un pouce vert, donc je suis tout à fait d’accord avec vous, mais si le peuple désigne Lakhdar Bouregaa, comme porte parole, à votre avis que feront-ils ils essayeront de le soudoyer!!
        Mais soudoyer un vieux briscard comme lui ne sera pas chose aisée.
        Donc la seule issue c’est de leurs mettre en face quelqu’un qui n’a aucune ambition personnelle, et comme on dit chez nous suit le voleur jusqu’ a sa porte!
        Quant à l’emprisonner il est déjà dedans, donc cela ne fera que les décrédibiliser un peu plus. Et c’est cela qui les fera tomber.

        62
        4
          Zaatar
          15 décembre 2019 - 19 h 00 min

          @Bibi,
          Quand tu dis c’est ce qui les fera tomber, tomber qui? Vus à vis de quoi? Et par rapport à quoi et quelles sont les contextes ?

          3
          18
        Zaatar
        15 décembre 2019 - 12 h 36 min

        @Souk ahras,
        L’ami la tu m’étonnes. Tu penses que Garcia mis au pied du mur va se gêner de mettre les grands moyens ou de sortir l’artillerie lourde? Tu penses vraiment que poussé à bout il hésitera à commettre l’irréparable ? Er en parlant de Gaid c’est du commandement militaire à qui je fais allusion et tu m’auras compris. Attendons quelques semaines à un mois, et nous serons fixés sur les véritables visés de ce pouvoir apres avoir mis un président.

        24
        66
          Bibi
          15 décembre 2019 - 22 h 30 min

          @zaatar,
          Ma parole toi tu n’es pas rémunéré par cette junte au cachir.
          Tu dois être bien placé dans leurs organigramme.
          A vouloir trop en faire tu te découvres malheureusement pour toi.
          Je reconnais que tu es assez balaise,par rapport aux autres cachiristes, néanmoins tu restes et tu resteras un cachiriste même si demain j’en suis sûr tu seras le premier à être laudateur et Supporter numéro un du Hirak.
          A force de vouloir trop en faire tu deviens ridicule.

          6
          5
          Zaatar
          16 décembre 2019 - 8 h 03 min

          @Bibi
          Tu as le droit de penser ce que tu veux et d’écrire ce que tu veux à propos de qui tu veux. Surveille juste ton langage le mot ridicule n’est pas le bienvenu et il est mal usité ici. Tu deplois des arguments pour prouver quelque chose à mon encontre je les accepte et j’essaierai de te contredire, mais dans le respect des personnes. Je pense m’etre fait comprendre. Je pense bien que t’es assez intelligent pour ça. Pour le reste tu dis que j’en fais trop et tu tires une conclusion hâtive. Et si je te disais que j’en ai bavé et que j’ai déjà payé de la personne contre ce pouvoir et certains intervenants ici le savent puisque j’ai échangé par mails avec eux, me croirais tu? Si je te disais que j’ai une haine viscérale à l’égard de ce pouvoir que je traite de tous les noms sur des sites comme celui d’AP, j’ai commencé sur TSA et il y en a d’intervenants qui sont encore là pour le confirmer, me croirais tu? Enfin, on parle de guerre contre pouvoir. Et dans une guerre et peut-être que je ne t’apprend rien tout est une question de stratégie. Et la différence qu’il y a entre moi et les autres c’est qu’on ‘a pas la même stratégie. On peut en parler si tu veux je suis prêt au débat d’idées, argumentes et je ferais pareil.

          3
          9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.