Grande confusion autour du message de «félicitations» de Macron à Tebboune

Macron Tebboune
Que se sont dits Macron et Tebboune au téléphone ? D. R.

Par Mohamed K. – Finalement, c’est au communiqué de la présidence de la République algérienne que les médias français se sont référés pour rendre compte du message adressé par Emmanuel Macron à Abdelmadjid Tebboune, lors d’une communication téléphonique. Et pour cause. Le site officiel de l’Elysée ne fait état d’aucun échange entre le chef de l’Etat français et son homologue algérien, pourtant relayé par les chaînes algériennes inféodées au pouvoir avec une diligence et une ardeur qui en disent long.

«Le président français, Emmanuel Macron, a adressé, mardi, lors d’une conversation téléphonique, ses chaleureuses félicitations à Abdelmadjid Tebboune, élu le 12 décembre à la tête de l’Algérie, a annoncé la Présidence algérienne», lit-on dans l’ensemble de la presse française qui a relayé cette information qui demeure énigmatique. «D’après un communiqué de la Présidence algérienne, cité mardi par l’agence officielle APS, Macron a adressé ses chaleureuses félicitations à M. Tebboune pour la confiance que lui a accordée le peuple algérien lors de l’échéance électorale du 12 décembre», lit-on encore dans les médias français qui précisent que «la Présidence française ne fait pas état, pour sa part, de chaleureuses félicitations mais indique dans un communiqué que le président de la République française a présenté ses vœux sincères de succès à M. Tebboune et que la France se tient aux côtés de l’Algérie dans ce moment important de son histoire».

A quoi rime ce cafouillage ? La présidence de la République a-t-elle déformé les propos d’Emmanuel Macron ? Pourquoi les services concernés à l’Elysée n’ont-ils pas rendu publique cette fameuse communication alors qu’il est fait état d’un échange téléphonique entre le Président français et son homologue nigérien qui a eu lieu quelques jours auparavant ?

Si on n’a pas de réponses à ces questions, il n’en demeure pas moins que cette cacophonie est la conséquence logique du malaise qui dépeint les relations entre les tenants du pouvoir en Algérie et à Paris depuis les attaques frontales d’Abdelmadjid Tebboune et, avant lui, du chef d’état-major de l’armée contre l’ancienne puissance coloniale et le soutien des médias français au Hirak algérien. On croyait la page tournée, mais l’empressement de la présidence de la République à transmettre l’information à l’agence officielle aux fins de son urgente diffusion dénote une volonté manifeste de faire accroire à une sorte de «premier pas» qui serait fait par la France et qui montrerait que les «nouveaux» décideurs en Algérie seraient en position de force dans cette guerre froide qui ne dit pas son nom.

M. K.

Comment (24)

    CHAOUI-BAHBOUH
    20 décembre 2019 - 8 h 50 min

    A lire et relire, les écrits 99% des lecteurs vivant en Algérie, sont les responsables de leurs malheurs, qui n’a pas utilisé une connaissance, un piston, ni avoir à un moment où a un autre avoir sollicité l’aide des corrompus, dans tous les domaines qu’ils soient, nous sommes victimes de notre trahison, de nos lâchetés, des doubles visages, avec des masques métalliques en inox, qui ne rouillent jamais, notre art et nos manières sont stupides, hypocrites et enrobées de mesquineries, depuis l’Indépendance à nos jour ce virus, qui a contaminé le peuple, ne pourra pas disparaître, (Ne plus être perceptible à la vue, à l’ouïe, à l’odorat ; ne plus être éprouvé : Le bateau disparaissait à l’horizon. La douleur disparut., il faut tant et tant d’années et nous sommes qu’au début), pour des générations futures peut être ? la maladie du culte est en nous, nous l’avons régénérée depuis la domination Française et elle a pris corps et vie en nous, qui d’entre nous n’a pas tendu sa main à quelqu’un à tous les niveaux, nous récoltons ce que nous avons semé et la moisson des graines de cette culture sont contaminées, pour plusieurs années devant nous! Je sais une chose beaucoup de personnes concernées vont me réserver un bûché comme celui de Jeanne d’ARC Le 30 mai 1431, Jeanne d’Arc est brûlée vive à Rouen, sur la place du Vieux-Marché, à ROUEN France, mais moi, je suis né et je mourais la tête très haute sans le moindre remords, j’ai quitté mon pays un certain 9 septembre 1967, pour cause de misère et pauvreté sans tendre la main, ni pleurer à personne, à l’âge de 21 an et un mois car l’âge de la majorité était 21 ans révolue, j’ai compris que nous sommes envahis par un tsunami de corrupteurs et de fossoyeurs de notre histoire très chèrement payée, issue d’une famille de 9 Martyrs, comme la majorité de notre peuple, dont la très grande majorité à trahi cet idéal et cet héritage très chèrement payé !!!

    22
    8
      Ghediri
      20 décembre 2019 - 9 h 25 min

      Magnifique analyse, pleine de vérités et de bon sens,c’est tout à fait le fruit d’une longue et penible colonisation et un pouvoir mis en place depuis 1962 par ce même colonisateur dont les grands sociologues ont décortiques minutieusement les fin fonds du nord africain.

      22
      9
    GROSSE INTOX DU REGIME et DE SES SBIRES MEDIATIQUES
    19 décembre 2019 - 18 h 57 min

    La VRAIE de déclaration de MACRON n’a rien à voir avec celle totalement trafiquée par les médias publics et privés ( APS, ENTV, Ennahar, Echorouk etc…) à la solde du Régime corrupteur et manipulateur pour faire au Peuple que la France officielle soutient ce pseudo-président

    A ceux qui gobent encore les mensonges du régime et qui vont bientôt tous déchanter , voici en dessous la VRAIE déclaration de MACRON donné par le site France 24 HIER :

    « Emmanuel Macron a adressé, mardi lors d’une conversation téléphonique, « ses vœux sincères de succès » à Abdelmadjid Tebboune, élu le 12 décembre à la présidence de l’Algérie. Dans une première réaction vendredi dernier, le président français avait simplement indiqué avoir « pris note » du résultat de l’élection.
    Le président français Emmanuel Macron s’est entretenu, mardi 17 décembre, avec le président élu algérien Abdelamadjid Tebboune, vainqueur de la présidentielle du 12 décembre dès le premier tout, a annoncé l’Élysée dans un communiqué.
    Le chef d’État français a présenté « ses vœux sincères de succès dans l’exercice de ses hautes responsabilités et l’assurer que la France se tient aux côtés de l’Algérie dans ce moment important de son histoire », précise le communiqué de l’Élysée.
    Les deux chefs d’État « sont convenus de travailler ensemble au développement des relations d’amitié, de respect et de confiance entre la France et l’Algérie et à la coopération sur les crises régionales ».
    Dans une première réaction vendredi dernier , Emmanuel Macron avait simplement indiqué avoir « pris note » de la victoire d’Abdelmadjid Tebboune, et appelé les autorités à engager un « dialogue » avec le peuple algérien, alors que la tenue du scrutin présidentiel était rejetée par un mouvement de contestation populaire inédit en Algérie.
    Une réaction a minima et un message qui n’ont pas semblé au goût du successeur d’Abdelaziz Bouteflika. « Concernant le président français, je ne lui répondrai pas. Il est libre de vendre la marchandise qu’il veut dans son pays, mais moi j’ai été élu par le peuple algérien et je ne reconnais que le peuple algérien », avait-t-il sèchement répliqué, sous des applaudissements nourris, lors d’une conférence de presse organisée le 13 décembre à Alger. »

    33
    15
    ABOU LAHASS RANGERS
    19 décembre 2019 - 13 h 38 min

    On accorde trop d’importance à ce minus et à son pays déclassé vers le bas… On réagit, à chaque fois, en complexés devant ce pays de seconde zone comparativement aux grandes puissances que sont les U.S.A., l’ANGLETERRE, l’ALLEMAGNE, la RUSSIE et la CHINE. On doit comprendre que la france N’EST PLUS RIEN sur l’échiquier mondial. Surtout, depuis qu’elle est entre les mains des Attali, bhl, zemour filken… crotte et compagnie.

    12
    46
      Anonyme
      19 décembre 2019 - 22 h 09 min

      Excellente réaction d’un citoyen sans complexes. En effet, cette france, pays de seconde zone, n’a rien à voir avec nos grands amis russes, anglais, allemands, chinois et américains qui, eux, nous veulent que du bien. Ils ont ont félicité comme il se doit notre nouveau Président.
      Et d’ailleurs ce minus de Macron est certainement jaloux de l’accueil que notre population a réservé à notre président nouvellement élu après la proclamation de sa victoire. A Alger, Constantine, Tizi Ouzou, Bouira, Tiaret, Mostaganem, Jijel… les manifestants sont sortis en nombre ce vendredi après-midi pour lui faire sa fête. Et soi-disant Macron n’a pas obtenu un tel succès lors de son élection et c’est ce qui l’a rendu hargneux.
      Aussi, je préconise « frontières hermétiquement fermées » comme le dit Éléphant Man,car avec un pays déclassé vers le bas et qui n’est plus rien sur l’échiquier mondial, on risque de voir des milliers de migrants affamés le fuir et arriver sur nos côtes.

      10
      11
    58 ans
    19 décembre 2019 - 11 h 29 min

    de quelle confiance macron parle t il ??? pas au nom du peuple

    31
    25
    Si El Fellag
    19 décembre 2019 - 7 h 43 min

    Je ne reconnais plus ma chère Algérie, où elle est devenue soumise et corrompue, voleuse et trafiquante, affairiste et traîtrise, qu’arrive est elle à ma chère patrie, et pourtant soit disant les faux Libérateurs qui voulaient la protégée la développée on poussant des nombreux patriotes à l’exode ont fait le contraire, elle est devenue la serpillière la décharge publique de certains pays ennemis

    43
    21
    Salim Samai
    19 décembre 2019 - 7 h 07 min

    DZ a une FIXATION sur la France…..et la France a une FIXATION sur DZ!
    Les 2 sont MALADES l´une de l´autre!

    Recemment « Le Monde » (C.Ayache, je crois) disait de l´A.N.P. qu´elle est « revanchard »! La Bible observe judicieusement: « On voit l´epi dans l´oeil du voisin et ne voit pas le tronc dans le notre! »

    La France a AUTANT besoin de DZ que DZ de la France!
    Les DZiens font des nains des Geants! Le reste du monde monde fait pareil avec les « Enfants Gatés » de Westminster, de la M. Blanche ou avec « The Person of the Year » de « Time ».
    Fin Novembre ce Magazine a consacré 10 pages de larmes de crocodile aux « Amis Kurdes » SANS une seule fois evoquer les FAITS/ELEMENTS de ce conflit.
    Beaucoup de Media « respectables » sont contre ANEP, une Agence de Publicite et « La Voix de son Maitre »!

    7
    41
    Blakel
    19 décembre 2019 - 6 h 53 min

    … il semblerait qu’on se dirige vers une mainmise croissante des affairistes en lien avec caïd salah et les Emirats. En effet on devrait bientôt passer par les émiratis non seulement pour l’importation du lait, mais également pour l’imortation du blé.
    « Profitant des incertitudes politiques et de l’anarchie qui règne en Algérie, la branche de trading de matières premières agroalimentaires du groupe émirati Al Ghurair s’apprête à faire main basse sur le blé algérien.
    Nous avons effectivement appris au cours de nos investigations que des instructions confidentielles ont été données depuis plusieurs semaines à l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) d’acheter du blé et céréales par l’intermédiaire de la branche de trading du groupe Emirati installé à Dubai AL-GHURAIR ……..(…..)……Mais la transparence demeure totalement absente à l’OAIC. Et la nomination d’Abderrahmane Bouchahda n’est pas rassurante car cet ancien directeur régional de la coopérative des céréales et des légumes secs d’Annaba est très proche des enfants du chef d’Etat-Major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah. Le patron de l’OAIC serait, effectivement, le neveu de la femme du puissant chef d’Etat-Major. Et l’un de ses fils active dans le secteur agro-alimentaire à travers des unités de stockage de céréales et de minoterie. N’est-ce pas un conflit d’intérêt dangereux ? « 

    63
    26
    Socrate
    19 décembre 2019 - 1 h 57 min

    Le pouvoir algérien en est déjà à falsifier les paroles d’un dirigeant étranger pour inventer un soutient imaginaire !! Cela donne l’idée de la fragilité profonde de ce même pouvoir.

    44
    29
    Sam
    19 décembre 2019 - 0 h 19 min

    Ah l’ingérence quand tu les tiens! Ce meme teboune-escobar chef du gouvernement de boutesrika a été convoqué en 2018 par Édouard Philippe chef de gouvernement de Macron quand il était en vacances dans sa résidence parisienne pour lui donner le topo sur l’Algérie! Un traitre et un soumis le restera à vie. Je pense que Macron a présenté en secret comme d’hab la feuille de route que ce président sans peuple doit conduire mais le régime algérien en manque de reconnaissance internationale a divulgué cette communication et l’a falsifiée. Conséquences : 1/ Macron doit être en colère car son parti et lui le payeront cher par un vote sanction de la grande diaspora algérienne en France aux prochaines élections 2/ Le régime dictatorial vient de nous donner la preuve qu’il se considère toujours sous la botte de son maitre l’ancien colon…. et celà ça donne du kérosène au Hirak et ça va se voir à l’acte 44!!!

    37
    32
    C'est tout à fait naturel
    18 décembre 2019 - 22 h 28 min

    C’est normal que Macron félicite chaleureusement son homologue Algérien Monsieur Tebboune, le contraire sera plutôt étonnant, il n’a pas trop le choix, pour les affaires et les intérêts des détenteurs de capitaux français, pour l’ensemble des industriels, pour les agriculteurs et artisans, Macron doit se rendre à l’évidence, il est plutôt dans l’évidence du cynisme des affaires entre Etats, ainsi les affaires d’avant reprendront leur court naturel qu’elles n’ont jamais quittées, il finira par venir à Alger, il invitera certainement son homologue algérien à venir à Paris et vive la démocratie, celui qui à « négocier » avec la momie Bouteflika négociera avec le Satan en personne.

    32
    27
    Anonyme
    18 décembre 2019 - 22 h 08 min

    vous cherchez toujours l’aval de maman, la france, pour valider votre existence. les felicitations ou pas du president francais changeraient t elles en quoique soit pour l’algerien ordinaire?

    30
    28
    Indigènes
    18 décembre 2019 - 21 h 51 min

    Seuls les intérêts de la France comptent.

    Le reste n’est que foutaises et poudre aux yeux.

    Comme tous les pays occidentaux dans le monde.

    Sauf chez les Arabes, ce sont les intérêts de ceux qui détiennent le pouvoir d’une main de fer qui prime avant leur peuple.

    29
    24
    Anonyme
    18 décembre 2019 - 20 h 50 min

    Personne n’est dupe y compris les vaches folles, tout le monde sait que le Président Macron a envoyé un message du « politiquement correct » que nos charlatans se sont empressés à travestir en « chaleureuses félicitations ».
    Les « vœux sincères de succès » sont aussi chaudes qu’une banquise où s’étale une cacaphonie et que des défaites à perte de vue.
    L’idiot de GS et ses sbires veulent réinventer le père-noël, remarque que c’est le moment.

    58
    35
    Hawess
    18 décembre 2019 - 20 h 33 min

    A part les présidents élus comme le nôtre avec les voix des morts et disparus, personne ne pourra le féliciter sincèrement, et comme ya n’a pas énormément sauf les Arabes la Corée du Nord, certains pays Africain, les républiques Bananiere, même le Soudan n’a pas féliciter nôtre spécialiste de la triche et des magouilles

    61
    28
    bibi
    18 décembre 2019 - 20 h 27 min

    Le vrai communiqué de Macron est le suivant: Ecoute taboune déjà que l’on à un grand problème avec le naênâa de Momo le drag Queen alors stp, ta ptite farine blanche on en veut pas.

    57
    39
      Anonyme
      19 décembre 2019 - 2 h 55 min

      @ Bibi
      Le pouvoir français n’a aucun problème avec Escobar 6,vu qu’il l’a toujours protégé. Dans l’hexagone,on sait faire du cinéma médiatique en montrant du doigt les pauvres types de banlieues, mais le gros du trafic est bien parrainé par les services français. Une opération BARKANA MEN ZATLA n’est pas a l’ordre du jour.

      11
      38
    Lghoul
    18 décembre 2019 - 20 h 24 min

    Une nième preuve pour ceux qui doutent comprennent de quoi ils sont capables. Que feront les médias français maintenant ? Les humilier ? C’est un système qui a été créé dans la honte et continue de vivre dans la honte. Comment lors faire confiance à une machine de mensonges et de déception.

    48
    30
    Anonyme
    18 décembre 2019 - 20 h 16 min

    Idem.. oit le communiqué de l embassade USA Alger… elle ne mentionne même pas le nom de teboune.. allez le lire attentivement ce que leur communique dit.

    47
    30
    Zombretto
    18 décembre 2019 - 20 h 13 min

    « …La présidence de la République a-t-elle déformé les propos d’Emmanuel Macron ? »… Le Pouvoir algérien bien-aimé se son peuple, déformer les propos de quelqu’un ?? Non ! Nooooonn !!… Mais non, mais non !… Pas possiiiible ! Notre Pouvoir chéri ne déforme jamais rien ! Nous le savons tous, il dit toujours la Vérité avec un très grand et très beau V.
    Ces pauvres petits chéris au Pouvoir ! Ils sont épuisés. Vous voyez, le Pouvoir offre depuis 1962 de laisser la place à de nouvelles générations mais le peuple algérien le supplie de rester encore un peu ! C’est ce que proclament les millions de manifestants depuis le 22 février. Ils sortent juste pour dire combien ils aiment leur Pouvoir et l’encourager à continuer sur le même chemin, et lui déclarer leur indéfectible fidélité !

    54
    31
    Soldat Schweik
    18 décembre 2019 - 20 h 02 min

    Je l’avais déjà dit dans un precedent post qu’il ne fallait pas prendre pour argent comptant ce que dit l’APS, el yatima et mouchtakatiha ( kanawete el istihmar).
    Ces beggarines-heggarines-serrakines de la JUNTE MILITAIRE des GININARS, leurs supletifs, leurs affidés, leurs kachiristes et toute cette smala sont tellement hors temps et idiots qu’ils oublient qu’on est a la veille de 2020 et a l’ere des autoroutes de l’information a l’echelle planetaire.
    Cette manipulatin mediatique, n’importe quel quidam pouvait la verifier a la source, a partir de son smartphone connecté, en allant sur le site officiel de l’elysée en consultant l’agenda presidentiel tenu a jour quotidiennement, ceci d’une part
    D’autre part cette mafia d’alger completement « hors champs » oublient aussi la diaspora algerienne dispersés sur les 4 coins de la planete et qu’eux meme et leur regime illegitime et dictatorial a force a l’exil.
    Cette Diaspora est en grande partie formée de couples universitaires et instruits qui se sont fait des places dans leurs pays d’accueil respectifs et qui ont toujours notre chere Algerie chevillée au corps.
    Last but not least, une grande partie de cette categorie de le diaspora et j’en fait partie ont eu le temps d’avoir des enfants nés dans les pays d’acceuil, instruits en general et qui ont herité aussi de l’amour du pays d’origine.
    Aussi ya el djouhala, vos manœuvres ne marcheront plus, vos jours sont comptés, plus jamais et nul part sur cette planete vous ne vivrez tranquillement
    Toutes et tous nous nous ferons un point d’honneur a vous traquer zenga zenga partout dans le monde pour vous juger équitablement par une justice libre et independante pour que plus jamais ca ne se reproduise dans notre chere Algerie.
    PS: La Diaspora Algerienne plus particulièrement en France observe, surveille et decortique toute position de la France officielle et ne manquera pas d’en tirer les conséquences qui s’imposent a chaque fois.
    When to free.. Tahya el Dzayer… Gloire et paix éternelles a tout nos Martyrs de tout les temps.

    50
    30
    Anonyme
    18 décembre 2019 - 19 h 47 min

    Il a pris note selon certains et Tebboune a répondu que il ne lui répondrait pas. L autre s est ravisé pr les intérêts de la France avec l Algérie …donc il a féliciter Tebboune, si c’est simple que ça…. c clair que ça va pas faire plaisir au Hirak ou la diaspora Algérienne en France qui voulait que la France officielle les appuient et les soutiennent….il a soutenu le 5 ème mandat de Bouteflika ça m’a suffit pour ne compter sur lui et sa France et ça en haut en Algérie ils le savaient que l économie et affaires prime pour ses occidentaux et surtt la France avec l Algérie et l Afrique.
    Ce Macron avait déjà avec Lamamra MAE avt qui doit président , je suis l ami de l Algerie ….. et ensuite c est rétracté.
    Donc il est ni ami de la Algérie de son pouvoir ou de son peuple mais bien de ses richesses….et le seul interlocuteur pour ça c est pas le peuple mais l état et le pouvoir algérien donc il a pas le choix ou si …il préfère celui là  » féliciter un président  » mal élu et sans transparence démocratique.

    23
    46
    El Vérité
    18 décembre 2019 - 19 h 40 min

    Après avoir manipuler le peuple Algérien,ils essaient de manipuler l’opinion Français et aussi Algérien,que Mr Tebboune est un président élu légitimentnc’est encore raté,,meme les grenouilles,ni les crapauds,ni les singes ne peuvent croire a cette grossière erreur, décidément se sont que des incapables incompétent

    61
    36

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.