Le général Toufik opéré avec succès à Aïn Naâdja sur ordre de Tebboune

Toufik opéré
Le général Mohamed Mediene, dit Toufik. D. R.

Nous apprenons de sources informées que le général à la retraite Mohamed Mediene dit Toufik a été opéré avec succès à l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja, ce mercredi. Nos sources démentent ainsi les rumeurs sur son prétendu décès. A l’heure où nous rédigeons ces lignes, le général Toufik se trouve en salle de réanimation et ses médecins ont interdit toute visite jusqu’à demain.

L’ancien patron du Département des renseignements et de la sécurité (DRS) avait été transféré en urgence de la prison de Blida vers l’hôpital militaire d’Aïn Naâdja sur ordre exprès du président Abdelmadjid Tebboune. Emprisonné sur instruction de Gaïd-Salah dans l’affaire de la réunion tenue à Dar El-Afia avec le frère de l’ancien Président, Saïd Bouteflika, le général Toufik souffrait de problèmes de santé depuis les premiers jours de son incarcération suite à un procès expéditif.

L’ancien chef d’état-major avait refusé que des soins lui soient prodigués en milieu hospitalier et il avait alors dû subir une première intervention sur place malgré l’insistance des médecins pour qu’il soit opéré dans de meilleures conditions.

La rumeur sur le décès du général à la retraite Toufik semble avoir été distillée par les mêmes cercles qui cherchent à saboter les efforts d’Abdelmadjid Tebboune, lequel œuvre à corriger les graves erreurs commises par l’ancien vice-ministre de la Défense nationale. Une action qui dérange les milieux qui avaient misé sur un autre candidat lors de la présidentielle du 12 décembre dernier.

Nous y reviendrons.

K. M.

Comment (44)

    Ligit Veritas
    17 janvier 2020 - 19 h 05 min

    N’étant plus le Reb Dzaier incontesté, le Jupiter déchu n’a pas droit aux privilèges des transferts Outre-mer aux frais des zawaliya qui peinent à joindre les deux bouts, comme c’est la coutume pour tous les caciques du Système, du simple pion au gros ponte. Pendant ce temps-là Hacène Lalmas a crevé en zawali parmi les siens sans prise en charge, ainsi que bien d’autrès.
    Reposez-vous en paix Said Mekbel, Tahar Djaout, Drs Flici, Boucebci, Belkhenchir, Sanhedri, Alloula, Yefsah, Lyabes, Zenati, Cheb Hasni, Matoub etc.
    Didi Borracho, dans l’œuvre de Dib, disait et répétait : Vivent les indigènes… Vivent nous z’autres!

    3
    5
    Le Temps
    17 janvier 2020 - 18 h 10 min

    Je Pensais que FAKHAMATOU c était fini…………

    1
    1
    Vroum Vroum 😤..
    17 janvier 2020 - 6 h 58 min

    Respect au Général Toufic , qui pour avoir passé 25ans à la Tête du Renseignement Algérien n’est pas donné à tout le monde . . En mettant en Prison les Généraux Toufic et Tartague et Ali Ghediri , Benhadid..et poursuite contre le Général Nezar . je crois que feu Gaid Sallah à fait un grand plaisir aux Islamistes FIS AIS « armée islamique du salut  » Terrorisme , ils ont dû faire la fête ces Égarés .. . Respect au Général Toufic et Tartague et Ali Ghediri et Benhadid et Nezar…ces Généraux qui ont combattus le Terrorisme islamiste Wahabite durant 10 ans et plus .

    11
    8
      Anonyme
      17 janvier 2020 - 8 h 19 min

      @Vroum Vroum 😤..17 janvier 2020 – 6 h 58 min,oui ça se confirme,Gaïd Salah était au service des résidus du FIS et de leurs soutiens,les ultras conservateurs.Ils ne pardonnent pas à certains généraux tels Toufik,Tartag,Nezzar et même certains démocrates qui ont appelé et soutenu l’interruption du processus électoral de 1991 qui allait faire de notre pays une dictature religieuse.Je crois que depuis l’arrivée au pouvoir du Président Tebboune,les choses se clarifient et j’espère que nous allons vite oublier la sombre période de plus de 20 ans quand même de Bouteflika…et Gaïd Salah avec cette nouvelle gouvernance qui privilégie le citoyen et l’Algérie avant tout.Je souhaite le redémarrage de notre pays sur le plan politique et surtout économique pour redonner espoir à ce grand peuple longtemps méprisé par ses gouvernants.

      6
      6
    Djemel
    16 janvier 2020 - 21 h 27 min

    Nous nous égarons en répétant les rumeurs, les spéculations, les fausses informations… Nous savons que plusieurs soldats sont la cible de ces criminels intégristes des années 90. Aujourd’hui, ces assassins possèdent beaucoup de ressources, jouissent d’une vie paisible… Les membres du GIA et de l’AIS semblent s’en sortir très bien. Ils essayent de se venger contre ces hommes et ces femmes qui les ont combattues avec détermination. Que reproche-t ’on réellement au général Taoufik et à d’autres ? Où sont les preuves ? Des soldats qui se sont battus contre la France, contre l’intégrisme, contre la domination occidentale, qui ont passé leur vie à protéger le pays, et contre lequel nous n’avions pas fourni des preuves accablantes de trahison ou d’enrichissement personnel sont entrain de finir leur vie en prison ou en fuite à l’étranger. Il y a la une injustice à corriger avant que ça soit trop tard. Il y a de quoi avoir honte.

    13
    5
    Kahina-DZ
    16 janvier 2020 - 14 h 32 min

    Il est malade, il faut qu’il se fasse soigner. Il est sous la responsabilité de la prison.
    Autre chose, laissons la justice faire ce qu’elle a à faire.
    Il ne faut pas mélanger la maladie avec un dossier au tribunal….

    27
    19
      Ashtough
      16 janvier 2020 - 19 h 54 min

      [email protected] avez raison et j’adhère à tout vos postes

      23
      13
        Dahman
        16 janvier 2020 - 21 h 13 min

        @ Ashtou
        c’est Anonyme qui te répondra.

        3
        1
    Anonyme
    16 janvier 2020 - 14 h 28 min

    Je reproche une seule chose au Général Toufik,celle d’avoir ramené le sinistre Bouteflika de son exil émirati en 1999 sous l’instigation de son « ami » Larbi Belkheir.Il avait une dette envers lui et il ne pouvait rien lui refuser.Mais il a du amèrement le regretter car il a introduit le loup dans la bergerie qui lui a coûté très cher.

    24
    7
    Algérie nouvelle
    16 janvier 2020 - 14 h 25 min

    Sommes-nous devenu ingrat? On a oublié ce qu’a fait Bouragrâa pendant la guerre de libération et on l’emprisonne. On a aussi oublié ce qu’a fait Tewfik pendant les années noires et on l’emprisonne. Tous deux malgré leur âge avancé ont subi des interventions chirurgicales pendant leur incarcération. Au lieu de voir le mal partout, pourquoi ne pas nous unir pour ouvrir une nouvelle page et s’atteler au développement et à la prospérité du pays?

    13
    19
    Lghoul
    16 janvier 2020 - 14 h 12 min

    « opéré avec succès à Aïn Naâdja sur ordre de Tebboune » – c’est quoi ce titre ? Obtenir des soins est normalement un droit universel. Lors des guerres, même les ennemis blessés sont ramassés et opérés et soignés le plus normalement du monde. J’espère qu’ils ne diront pas que c’est tebboune en personne qui lui a prodigué des soins. Les hommes surnaturels: Boutef, gaid, tebboune et au suivant.

    25
    11
    mokrane
    16 janvier 2020 - 12 h 56 min

    Bonne convalescence et prompt rétablissement Mr Mediene. Je ne reconnais pas tebboun car élu par fraude, trucage et avec l’ aide de l’ ancien autocrate complexé dont j’ ai déja oublié le nom. Car le reconnaître, c’ est accepter, entretenir, concevoir, la malhonnêteté et condamner l’ Algérie à vivre dans la mafiocratie et la corruptocratie. Ceci étant dit, un paradoxe qui trucide, c’ est que ce tebboun a l’ air humainement bon ( à vérifier) mais je suis contre le mécanisme tyrannique, anti démocratique, malfrat qui l’ ont mené à être président. Pour le ressentit de sa bonté en tant qu’ homme, je lui conseil de se libérer et d’ arrêter d’ être court-circuité par ceux qui ne le voulait pas comme président et qui avaient préféré mihoubi. Il faut relâcher tout le monde qui ont été condamné sous gaid, tous, sinon comment montrer que, même si le livre entre les mains du Hirak est volumineux, une pseudo page nouvelle est tournée avec l’ ancien despote ?? .

    27
    17
    Alu
    16 janvier 2020 - 11 h 12 min

    @asthough, vu ta réaction tu dois un être un commis où un soumis en mal de son maître, tu as aussi une grande gueule et tu aime défendre ton maître, essaie d’être poli et éduqué, comme un humain mais pas comme un chien

    7
    18
      Ashtough
      16 janvier 2020 - 18 h 07 min

      @alu
      Quand on est limité, y a rien faire, rien a récupéré.

      4
      6
    Akvaly Dz
    16 janvier 2020 - 9 h 35 min

    L’humanisme de Tebboune contraste avec l’intransigeance du régime et de feu Gaid Salah. La question que je me pose, est celle-là, n’est ce pas là juste une question de posture?
    L’attitude du défunt chef d’état majors le général Gaid Salah, était une source qui généré la persévérance du hirak, alors que Tebboune dans les recoins de l’illégitimité de sa désignation par les décideurs, entame une marche de conquête de crédibilité. Avec lui le régime avoue qu’il n’a aucune assise populaire, mais monnaie le bâton et la carotte. La répression reste actif, mais s’active a gagner une certaine sympathie en distillants des geste qui de prime abords paraissent être des gestes de bonne volontés, d’apaisements, d’ouverture au dialogue. Sauf que la lui c’est le représentant du régime. Un président très mal élus, sous les cameras du monde entier, mais il n’est pas moins le délégué du personnel du régime militaro-poltico-affairistes. Et en tant que délégué du régime, il entame une sorte de causerie, avec des personnalités algériennes avec un certain ora.Il entretien des causeries qui peuvent être vus comme une disposition a l’ouverture, mais cette ouverture n’est pas un pas vers le Irak, mais des personnalités qui ont tous plus ou moins étaient des personne ayant servis au plus hautes fonctions de l’état.Dans leurs bulles, cela peux paraitre dessines de la bonne prédisposition a l’entente, sauf que les prorogatif c’est lui qui faits! Qui réprimes, qui musele la parole, qui emprisonne? Est cette générosité prédisposé s’affiche avec l’entre soit. Vous m’excuserez mais le Général Toufik, l’ex reb Dzaïr, nest point un opposant, juste ondes hommes du clan adverse, et tout cette issabatte est faite de plusieurs intérêts different (clans). Peut importe qui a emprisonné Toufik, si c’est Gaid Salah ou d’autres, c’est le régime et c’est ce même régime. Et c’est ce même régime qui pour gagner du credit en mode populaire, joue avec les vagues, un coup je libère des prisonniers d’opinions, a d’autres je vais consulté des personnalités, ou encore je consulte de grands juristes, hauts cadres de l’administrations juridique, ayant eu des postes dans les grandes organisations mondiale. Sauf que ces hauts fonctionnaires, commel ‘Algérie est membre de l’ONU, c’est elle qui les a proposés a ces postes! Le régime est disposé a dialogué ou mieux négocier, mais avec lui même!

    11
    17
    Samy
    16 janvier 2020 - 9 h 24 min

    Je suis content pour le Général Toufik et sa famille.Il a été victime de la fureur du sinistre Gaïd Salah qui voyait des ennemis partout et qui faisait une fixation sur le général Toufik qui détenait certainement des preuves sur lui dans sa vie privée pleine de choses nauséabondes.Les 9 mois de règne de GS ont été un véritable cauchemar pour tous les Algériens.Je pense que le Président Tebboune est l’homme de la situation pour réparer les désastres laissés par Bouteflika et Gaïd Salah et réconcilier les Algériens pour un avenir meilleur.

    29
    22
    lhadi
    16 janvier 2020 - 9 h 08 min

    Il ne saurait y avoir d’Ëtat de droit sans garantie constitutionnelle de l’indépendance du pouvoir judiciaire. Le pays d’un million et demi de martyrs a une constitution dans laquelle est ancrée l’indépendance de la justice.

    Au vu des signes envoyés par la Présidence, je me permets de faire mienne ce que Montesquieu aurait dit : « Il y a point de puissance de juger si cette fonction est confondue avec le législatif ou l’exécutif ».

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    6
    19
    OMAR Khayyem
    16 janvier 2020 - 9 h 07 min

    Sous d’autres CIEUX cet acte relève d’un réflexe HUMAIN guidé par le SACRO-SAINT respect de la personne humaine!!! en DZLAND (no man’s land) il faut un ORDRE qui soit ORDONNÉ par un, voire plusieurs donneurs D’ORDRES…!!!Et l’ordre donné en haut lieu doit transiter par toute la PYRAMIDE des détenteurs de L’ORDRE
    TANT QUE L’ILLEGITIME est IMPOSÉE sur ORDRE…L’ORDRE parfois sanglant a de beaux jours en DZLAND
    HIRAKEMENT votre

    19
    11
    Moi News
    16 janvier 2020 - 9 h 05 min

    Mr Tebboune il copie sur la politique du traître Bouteflika, la douceur, la générosité, hypocritie, la trahison, et la démagogie, c’est du pareil aux même, en gros rien n’a changé sauf le nom, on est pas sortie de l’auberge, et le proche avenir va nous le prouver, il nous faut du sang jeunes et patriote, des personnes seinne et de bonnes familles avec un niveau élevés, votre pseudo président Tebboune à un passé très sombre et en politique, si on est affairistes ont restent toute la vie, l’exemple du traître Bouteflika et son clan

    11
    20
    Salim Samai
    16 janvier 2020 - 8 h 57 min

    Prompt Retablissement!
    Barakat la GUERRE! Barakat le passé! Barakat « Jadek a frappé Jadi il y a 100 ans! »
    Barakat l´INSULTE, les COMMERAGES, Traitre, Harki, Moujahid, Laic, Bon/Mauvais Musulman et
    l´Emotion avec son corollaire ZERO RAISON!

    Barakat le « Travaill du Passé »! Laissons le aux HISTORIENS! Batissons plutot l´Avenir!
    Qui avait dit: « PLUS on evoque le passé et MOINS on a de Projets d´Avenir! »
    Que TOUS CEUX en Exil ou en « Prison » RENTRENT CHEX EUX pour faire PROFITER de leur experience les JEUNES au Pouvoir!
    Justice & Politique ne se marient pas! « Justice Politique » n´est pas Justice!
    ORGANISONS D`ABORD la Justice pour POUVOIR JUGER sereinement en Jemaa Legitime!

    7
    15
    Déflation du nationalisme arabe
    16 janvier 2020 - 8 h 46 min

    Le « nationalisme » de la pègre se résume au recours- obligé- aux hopitaux algériens.

    4
    11
    Mounir Sari
    16 janvier 2020 - 8 h 20 min

    Je n’ai jamais porté ce monsieur dans mon coeur qui est responsable de la majorité de nos malheurs en raison des atrocités qu’il a commises pendant 1/4 de siècle. Disparitions, assissinats, tortures, exils forcés et la liste n’est pas très exhaustive.Même si Toufik est un criminel on ne doit pas être plus criminel que lui.Il reste un être humain qui a droit à des soins et d’être traité humainement selon la convention des droits de l’homme de Genève
    ratifiée d’ailleurs par notre pays.Toufik est un general à la retraite donc c’est un civil comme le sont Louisa hanoune et Said Bouteflika.Ils doivent être libérés et jugés non pas par un tribunal militaire mais par un tribunal civil!!!!

    17
    19
    Anonimaoui
    16 janvier 2020 - 8 h 06 min

    Ce vieux moudjahid, n’en déplaise aux traîtres de tous bords, n’a rien à faire en prison, surtout militaire. Si l’armée est encore debout c’est grace aux sacrifices d’hommes et de femmes de la trempe du général Toufik . Si ces patriotes ont baissé les bras devant la peste verte on serait actuellement entrain de vivre le calvaire islamiste de type daechien. AGS qui l’a emprisonné a vécu caché à Ain Naadja.

    19
    16
    Sansylo
    16 janvier 2020 - 7 h 57 min

    Au-delà de toutes considérations l’on peut dire que le geste de Tebboune est humain et appréciable à plus d’un titre quand bien même il ne fait pas l’unanimité et qu’il soit illégitime.

    Le fait qu’il n’ait pas suivi la marche du sanguinaire AGS qui n’a aucune compassion dans des moments où la vie d’une personne est en danger, dénote on ne peut mieux , la différence entre Tebboune et celui qui l’a désigné président.

    33
    17
    Zaatar
    16 janvier 2020 - 7 h 47 min

    A la lecture des réactions ici sur AP, on devine bien que les avis sont partagés et que le système arrive toujours à ses fins. Notons que les échantillons d’avis ici ou ailleurs sont à reproduire au hirak.

    7
    21
      Anonyme
      16 janvier 2020 - 8 h 22 min

      Tu es dépassé mon frère, il ne te reste qu’à commenter les commentaires…

      4
      11
        Zaatar
        16 janvier 2020 - 12 h 47 min

        Du moment que c’est juste ton avis, il n y a pas à s’en faire.

        10
        8
      Dahman
      16 janvier 2020 - 11 h 49 min

      @ Anonyme
      les manipulateurs sont parmi nous

      12
      7
    Rouabah
    16 janvier 2020 - 7 h 26 min

    C est un acte humanitaire avant tout , reste que Tebboune doit continuer à reconcillier les algeriens entre eux , que d autres veulent veulent semer la haine .que tout ces gens qui sont en prison retrouvent leurs familles et ne se mêleront plus de la politiques et oeuvrer pour un état de droit .

    17
    56
      Anonyme
      16 janvier 2020 - 8 h 18 min

      Ne se meleront plus de politique??? Tu te prends pour qui?? Tu veux les libérer à condition qu’ils se taisent?? C’est dégueulasse!! Ces prisonniers ont le droit de s’exprimer (droit constitutionnel). Si tu veux parler d’état de droit, chiche!!! Dans un état de droit une commission d’enquête annulerait sans problème l’élection et annulerait aussi les décisions de juges du téléphone car non conformes au droit, alors stp ne parles plus de droits var vous l’avez pulvérisé

      21
      8
    Anonyme
    16 janvier 2020 - 7 h 05 min

    Sur ordre de Tebboune? Tiens! je ne savais pas que Tebboune était médecin!!

    22
    20
      Ashtough
      16 janvier 2020 - 8 h 51 min

      @anonyme
      Sur ordre de Teboune?
      Quand on a rien à exprimé, quand seul le ressentiment prennent le dessus sur les méninges , il vaut ne rien dire que de montrer ses limites.
      Gaid Salah n a fait que propager sa haine sa rancune et ses limites d ignorant et d inculte sur des hommes qui le dépassaient sur tous les plans.

      38
      23
      Toubib or not Toubib
      16 janvier 2020 - 14 h 40 min

      Et le Docteur Djamel Ould Abbès décoré d’on ne sait quoi en RDA à Leipzig, et qui avait connu et rencontré Engela Merkel,bien avant Tebboun. Elle était même sa camarade de classe alors qu’il avait 20 ans de plus qu’elle, il était pas un super Toubib? Y a des miracles de la médecine, en Algérie.

      5
      4
    Ma Vérité
    16 janvier 2020 - 5 h 42 min

    Nous lui souhaitons un bon rétablissement(Tahor),dommage que ce brillant général soit contaminé par la peste Bouteflika,

    22
    11
      On veut une société de droits...
      16 janvier 2020 - 8 h 27 min

      …Et non de passe droits !
      Le peuple demande l’établissement d’un bilan des
      57 ans de gabegie et non pas d’une quelconque chasse aux sorcières. Basta ! Avec tous les types de paternalismes./

      7
      5
    Zaatar
    16 janvier 2020 - 5 h 28 min

    Que faut il en déduire? Abstraction faite de l’état de santé du général toufik,on comprend aisément que les deux clans qui se sont déclarés la guerre à partir du 22 février 2019 le sont encore et toujours et que ce n’est pas prêt d’être termines, chacun tient mordicus sa position et semblent ne pas vouloir lâcher. Ceci pour le pouvoir bien évidemment. En d’autres termes, la véritable bataille se livrait entre clans du pouvoir et que par conséquent les manifestations du hirak n’avaient aucune incidence sur les agissements de chacun des deux clans.

    11
    12
    Zbel
    16 janvier 2020 - 3 h 20 min

    Quand est-ce qu’ils vont tous, incluant les oulemas, mourir. Dire qu’il y a des enfants tout jeunes qui quemandent sur la toile pour se soigner. QUand a leur enterrement une fausse commune conviendrait bien. Ca semble mechant mais ce ne l’est pas, vu ce qu’ils ont tous cause a des generations d’algeriens, dans le passe’ et l’avenir – par dizaines de millions.

    21
    11
    Anonyme
    16 janvier 2020 - 2 h 17 min

    Les premières impressions montrent que Tebboune est l’homme de la situation. Il faut le laisser travailler.
    Mihoubi aurait été l’extension du 5eme mandat.

    52
    34
      Alu
      16 janvier 2020 - 7 h 18 min

      Ton Tebboune est un imposteur, fraudeur, et tricheur, il essaie de conquérir la sympathie de la population

      24
      19
        Le Temps
        16 janvier 2020 - 8 h 07 min

        Ok et ton ferhat???

        5
        23
          mokrane
          16 janvier 2020 - 12 h 24 min

          Le Temps
          A ok et ta naima ???

          8
          6
        Ashtough
        16 janvier 2020 - 9 h 05 min

        @alu
        C est tout ce que tu peut écrire et tu pense avoir pondu un discours.Quand on n a rien à transmette que des banalités,quand on n arrive pas à rédiger , il vaudrai se taire car ça fait ridicule

        3
        11
      Anonyme
      16 janvier 2020 - 9 h 12 min

      Tout à fait d’accord avec vous,le Président Tebboune est vraiment l’homme de la situation pour mettre fin à la terreur clanique du sinistre Gaïd Salah que personne ne regrettera.La Général Toufik est naïf et malgré le surnom de Rab Dzaïr dont il a été affublé à tort il n’a été qu’un général des SR au service de son pays et victime de la vindicte paranoïaque de Gaïd Salah.

      9
      12
        Anonyme
        16 janvier 2020 - 14 h 11 min

        Si on est là où n’est, c’est juste et normal, il suffit d’une intox est tout le monde a plat ventre, c’est une nouvelle pathologie le syndrome de Bouteflika, il pille, il trahi, il magouilles, il triche, est on l’aime à la folie, comme il a dit Ouyahia, pour qu’un peuple vous suit même enfers il faut l’affamé

        2
        5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.